Vous êtes sur la page 1sur 4

1.

La méthode d’exploitation

La méthode utilisée dans la mine d’IMINI est une méthode classique appelée : chambre et piliers
foudroyées. Le choix de cette méthode n’est pas arbitraire, il est fait parce que le gisement de minerai
se présente sous forme de couches sédimentaires qui sont uniformément réparties. De plus le critère
de choix d’une méthode se base toujours sur une récupération totale de minerai avec un coefficient
de sécurité important du personnel et de matériel.
1.1.Phase d’exploitation

1.1.1. Phase de reconnaissance

La phase de reconnaissance consiste à creuser des galeries en voute non soutenues afin de
déceler la minéralisation.

1.1.2. Phase préparatoire

Pour préparer le panneau d’exploitation on aménage :

- Des galeries secondaires distantes de 100 m.

- Des galeries tertiaires distantes de 50 m.

1.2. Phase d’exploitation proprement dite

C’est la phase pendant laquelle s’effectuent le traçage et le dépilage :

-Traçage

Le traçage consiste à creuser des quaternaires, distantes de 10 mètre, perpendiculairement aux


tertiaires.
-Dépilage

Le dépilage consiste à abattre de part et d’autre de l’axe de la quaternaire des tranchés de 5*5
m2 en rabattant vers la tertiaire on forme ainsi la chambre de dépilage constituée de deux ailes
Les fronts d’abattage relatifs à deux quaternaires consécutifs sont décalés de 5 m pour
maintenir un angle de foudroyage de 45°.
2. ACCES AUX CHANTIERS

L’accès au gisement est une descenderie de longueur 360 m avec une pente de 17 degré. C’est
l’ouvrage principal pour l’extraction de minerais et la descente du matériel.

Dans l’axe du gisement une galerie principale est tracée (T.P.4), perpendiculairement à cette
dernière on aménage des profils pour reconnaitre le gisement suivant sa largeur.

3. Abattage

Abattage est fonction de la nature des terrains. Dans les terrains tendres à dureté moyenne
l’usage du marteau piqueur est généralisé. Par contre pour les zones ou la minéralisation et les
épontes sont dures, l’abattage se fait à l’explosif.

Le moyen de chargement est la pelle manuelle. Les berlines de capacité 500 litres sont chargées
directement.

4. Transport

Le transport a une grande importance dans le cycle de production à la mine d’IMINI. Le


transport s’effectue par des différents moyens :
 Fond laveries de traitement :

Le transport de minerai du fond vers le jour s’effectue par des wagonnets de capacité de 1
tonne.les wagonnets sont entrainées par un système de trainage électrique.

5. Soutènement

5.1.Le soutènement en bois


Le bois est un matériau facile à travailler et présente la particularité d’émettre des

craquements lors de sa rupture, ce qui constitue un signe avertisseur de danger pour les

ouvriers.

L’élément de soutènement utilisé par le bois est le cadre : le travers et le montant

- Deux montants verticaux et d’un chapeau horizontal (traverse).

- Semelles ou coins pour améliorer le contact des montants avec le sol

- Garnissage pour retenir les terrains entre deux cadres

Le bois utilisé est le pin et l’eucalyptus .Deux types de soutènements sont à distinguer :

 Double entaille : dans les galeries

 Gorge de loup : dans les ailes de dépilage

5.2.Le soutènement en acier

Ce matériau est venu donner l’alternative au bois pour plusieurs raisons:


• Beaucoup plus robuste
• Durée de vie plus importante: amortissable facilement
• Limiter la déforestation

6. Exhaure

Les eaux de pluie s'écoulent en surface et forment des rivières. Cependant, une partie de
cette eau est absorbée par les sols perméables, forme les nappes souterraines et s'infiltre dans
les galeries. Pour exploiter les sous-sols riches en minerai, les eaux souterraines devaient être
évacuées. L'eau présente au fond de la mine est ramenée à la surface grâce un ensemble de
pompages dits d'exhaure.
Les albraques sont des galeries qui rassemblent l'eau venant des rigoles avant leur pompage.
Ces albraques permettent de stocker de grandes quantités d'eau pour éviter que les pompes ne
fonctionnent tout le temps.
            L'eau déposant des particules, des nettoyages d'albraques sont indispensables. C'est
pourquoi, la mine possède, une deuxième albraque.

Vous aimerez peut-être aussi