Vous êtes sur la page 1sur 11

Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

I. Définition de l’impôt et de la fiscalité :

L’impôt est un prélèvement obligatoire effectué par les autorités publiques (état et
collectivités locales) qui porte sur les ressources des contribuables et destiné à être
affecté au service d’utilité publique.

La fiscalité est l’ensemble des législations et réglementations qui régissent l’impôt


(CGI+Notes circulaires).

II. Classification des Impôts :

Plusieurs classifications des Impôts :

 1ière classification : Impôt direct et impôt indirect

Dans les impôts direct : pas d’intermédiaire

Dans les impôts directs : via des intermédiaires.

Les impôts directs sont basés sur des données constantes (exemple de l’IS qui frappe
le résultat dégagé par les personnes soumises a cet impôt c.-à-d. qu’il ya toujours
un résultat (perte, ce).

Les impôts indirects sont basé sur des faits intermittents (exemple de TVA sur achat
d’une Voiture, puisque pas toujours on achète une voiture……….).

Les impôts directs sont douloureux (Cas du patron qui verse 30% de ces bénéfices à
l’état.

Les impôts indirects sont des impôts indolores (Cas de la TVA qui se cache dans le prix
de vente).

 2ième Classification : les Impôt réels et les impôts Personnels

Impôt personnel est impôt qui vise des personnes (cas de l’IS qui vise les Personnes
Morales …).

Impôt réel est impôt qui vise les opérations (Cas de la TVA qui frappe les opérations
d’achat et de vente).

ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.


Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
1 Amoussaouimed@gmail.com
Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

L’impôt personnel prend en compta la capacité contributive des personnes


imposables.

L’impôt réel ne prend pas en compte les capacités contributives de la personne


imposable (cas de la TVA qui est considérée comme Aveugle  !!!

 3ième Classification : Impôts ad valorem et Impôts spécifiques

Dans le Cas de l’impôt Ad valorem le Tarif est exprimé en %.(30% pour l’IS…)

Pour l’impôt spécifique le tarif est exprimé en unité monétaire /unité physique
(100dh/h du Vin).

 4ième classification : Impôt proportionnel et impôt progressif

Dans l’impôt proportionnel le tarif n’augmente pas avec l’augmentation de la base


imposable (cas de l’IS).

L’impôt progressif augmente avec l’augmentation de la base imposable (cas de l’IR


salarial).

III. Rôles de l’impôt : 3 rôles attribués à l’impôt


 Rôle budgétaire : Alimentation de la caisse de l’état.
 Rôle économique : Instrument de politique économique (Orienter l’activité
économique).
 Rôle social : moyen pour assurer une redistribution des richesses pour plus
d’équité sociale.

ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.


Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
2 Amoussaouimed@gmail.com
Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

Chapitre I : l’impôt sur le Revenu


Avant quelque années le système fiscale Marocain été caractérisé par des impôts
cédulaires, c’est-à-dire pour chaque revenu il est instauré un impôt spécial a titre
d’exemple on cite :

 Le PTS (prélèvement sur traitement et salaire).


 IBP (Impôt sur les bénéfices professionnels).
 TPSVM (Taxe sur les profits de cession des valeurs mobiliers).
 …………………..

Après la loi 17/89 à instauré l’impôt général sur le revenu qui porte sur le revenu global
des personnes physique et de certaines personnes morales.cet impôt va prendre par la
suite le nom de l’IR qui devient plus générale que l’IGR (intègre des revenus qui ont été
hors champs de l’IGR…)

I. Les revenus soumis à l’IR :

 Revenus salariaux et assimilés (Pensions de retraite………).


 Activité s Professionnelles (profession libérales, Promotion immobilière, activités
commerciales, activités industrielles, activités artisanales).
 Les revenus et Profit fonciers (loyer, Cession des biens immobiliers) remplace la
taxe/profit immobilier.
 Les revenus et profit des capitaux mobilier (revenus de placement, profit sur
cession…)remplace la TPCVM.
 Les revenus agricoles.

II. Territorialité de L’IR :


Abstraction faite de la nationalité, l’IR porte sur :

 Le revenu global de source marocaine et étrangère ayants leurs domicile au Maroc


(Sous réserve d’existence d’une convention de non double imposition).
 Le revenu global de source marocaine pour les personnes ayants pas leurs
résidences permanentes au Maroc.
III. Exonération de l’IR :
ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.
Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
3 Amoussaouimed@gmail.com
Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

a. Exonérations permanentes :

Sont exonérés en permanence de L’IR les personnes suivantes :

Les ambassadeurs et consuls et agent consulaires de nationalité étrangère pour


les revenus de source étrangère qui leurs sont versés sous réserve de réciprocité.
Les revenus des personnes physiques qui leurs sont versés à titre de droit d’auteur
sur les œuvres artistiques, scientifiques ou littéraires.
b. Exonérations Provisoire :(même système que l’IS).
IV. La base Imposable de l’IR :
La base imposable de l’IR est constituée par le revenu global imposable (RGI).

RGI = Le revenus nets Catégoriels.

Le Revenu Net Catégoriel est déterminé selon ces Propres Règles de calculs propre a
cette catégorie de revenu.

V. La méthode de calcul de l’IR salarial :

Pour le calcul de L’IR salarial on passe par plusieurs étapes :

1) Détermination du salaire Brut : SB

SB = somme des éléments de la rémunération tels que :

Salaire de Base.
Heures supplémentaires.
Primes (ancienneté,……..) motive, récompense le salarié.
Indemnités (de Caisse, Transport…)  compense le salarié.
Les avantages en nature et en argent.

2) Détermination du salaire Brute Imposable (SBI) :

SBI = SB – Indemnités justifiées et destinées à couvrir les frais engagés par le salarié pour
l’exercice de sont travail telles que :

Indemnité de déplacements justifiés.


Indemnité de transport (couvre les frais de transport :il est fixé a 500 Dh si le
domicile de l’employé est situé dans la zone urbaine et à 700 Dh si le domicile est
situé dans une zone rurale).
Indemnité de Caisse (récompense le risque lié à la manipulation de l’argent).

ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.


Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
4 Amoussaouimed@gmail.com
Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

Indemnité de représentation allouée Uniquement aux DG, DC, DAF, Agent


commercial…est Plafonnée à 10% Du salaire Brute Imposable.
Indemnité de Chaussures et d’habillement pour les Travaux salissures dont le
Montant maximum est fixé à 200 Dh par Mois.
Indemnité de Panier qui ne doit pas dépasser 2 fois le SMIG Horaire Par Jour.
Indemnité de Déménagement dans la limite est Fixé a 10 DH pour Km entre le lieu
de résidence actuel et le lieu dans lequel l’employé va s’installer.
Allocations de Rentrée Scolaire fixée à 400 DH/Enfant plafonnées à 1600 DH.
Indemnité de Mouton.

3) Détermination du salaire Net Imposable (SNI) :


Le SNI = SBI – Déductions autorisées Par La loi
= SBI
- Abattement forfaitaire au titre des Frais Professionnels (20% Du SBI déduction
faite des Avantages en argent et en nature est dans la limite de 30000 DH /An).
- Cotisations salariales à la CNSS fixées à 4,48% du SBI depuis décembre 2014 dans
la limite de 6000 DH/mois.
- Cotisation à L’AMO dans l’ordre de 2% du SBI et sans aucun Plafond.
- cotisations de retraite complémentaire (limitée a 10% du SBI a partir de janvier
2015).

= Salaire Net Imposable avant Déduction des Intérêts sur Crédit logement

- Intérêts/crédit Logement (pour habitation Principale) dans la limite de SNI


précédent.

Ou encore le Principale et l’intérêt si le logement est social (Superficie entre 50-80 m²


et la valeur de logement est <= 25 KDh, et le salaire de la personne bénéficiaire ne doit
pas dépasser 3600 DH).

= Salaire Net Imposable

4) Détermination de L’IR Brut (IRB) :

IR Brut = Salaire net Imposable * Taux de Barème – Somme à déduire.

ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.


Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
5 Amoussaouimed@gmail.com
Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

Tranche du Salaire Taux Somme à déduire


0-300000 0% 0
30001-50000 10% 3000
50001-60000 20% 8000
60001-80000 30% 14000
80001-180000 34% 17200
Au-delà de 180000 38% 24400
Si le SNI est de 58000 DH alors l’IRB = 58000*20% - 8000 = 36000

5) Détermination de L’IR net (IRN) :

L’IR net = L’IR Brut – Déductions Pour charges familiales à raison de 30 Dh par mois et par
personne dans la limite de 6 personnes (Conjoints et enfants âgés de Moins de 28 ans, et
sans limites d’âge pour les personnes Infirmes).

Toutefois un enfant qui dispose d’un revenu > 2500 par mois sa prise en charge n’est plus
déductible 

Egalement la loi de finance de 2013 à introduite ce qu’on appelle la CSS : La cotisation de


la solidarité sociale qui frappe le revenu annuel net d’impôt et dont les Taux sont comme
Suit :

Revenu net D’impôt Taux de La CSS


De 360 KDH à 600 KDH 2%
De 600 KDH à 840 KDH 4%
Au-delà de 840 KDH 6%

6) Cas Particulier de l’IR salarial :


 La rémunération versée à des Personnes non résidentes (Professeur français non
qui intervient dans un établissement d’enseignement) est soumise à un taux
forfaitaire de 10 %.
 Les rémunérations versées par les établissements d’enseignement à des
enseignants vacataires sont soumises à un taux forfaitaire de 17% libératoire. (mais
si l’enseignant intervient d’une manière permanente on doit passer par les étapes
déjà expliquées précédemment.

ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.


Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
6 Amoussaouimed@gmail.com
Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

 La rémunération versé par des cliniques et établissements assimilés à des


médecins non patentables et ne faisant pas Partie de leurs personnels
permanents est soumise au taux de 30 % libératoire.
 La rémunération versée aux artistes est soumise au taux de 30% après abattement
de 40%.
 Les revenus des sportifs sont soumis au taux de Barème après abattement de
40%(Non applicable au Maroc).
 Les revenus attribués aux gens qui ne font pas partie de personnel permanent de
l’entreprise sont soumis au taux de 30% non libératoire.
 Les pensions de retraite sont soumises aux taux de Barème après abattement de :
 55 % Si le montant de la Pension est inférieur ou égal à 168KDH.
 40% dans le Cas contraire.

ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.


Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
7 Amoussaouimed@gmail.com
Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

Etudes Du Cas :
Cas n°1 :

Eléments calcul Montants


Salaire de Base 7000 DH
Indemnité de représentation. 600 DH
Indemnité de logement. 2500 DH
Indemnité de déplacement. 2000 DH

SALAIRE BRUT 7000+600+2500+2000 12100 DH


Indemnité de déplacement 2000 DH
Indemnité de déplacement 600 DH
‘- déductions autorisées :
- Abattement Frais professionnels (9500-2500)*20 % 1400 DH
- Cotisation cnss 6000 * 4,29% 257,4 DH
- Cotisation mutuelle (AMO) 9500 * 2% 190 DH
- Cotisation CIMR 9500*6% 570 DH

= SALAIRE NET IMPOSABLE 9500-1400-257,4-570 7082,6 DH


IR BRUT 7082,6 * 34% - 17200 /12 974,75 DH
‘- Déductions pour charges familiales 30 * 4 120 DH
= IR NET MENSUEL 974,75 - 120 854,75 DH

SALAIRE NET MENSUEL (SNM)


SNM = SALAIRE BRUT- RETENUES+ALLOC FAM
SALAIRE DE BASE
12100 DH
- COT CNSS 257,4 DH
- COT AMO 190 DH
- COT CIMR 750 DH
- IR NET 854,75 DH
+ ALLO FAMILIALES 600 DH
SALAIRE NET MENSUEL 10827,85 DH

ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.


Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
8 Amoussaouimed@gmail.com
Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

Cas n°2 :

ELEMENTS CALCULS MONTANTS


SALAIRE DE BASE 80000
PRIME ANCIENNETE 8000
INDEMNITE DEPLACEMENT JUSTIFIE 4000
INDEMNITE DE LOGEMENT 24000
GRATIFICATION FIN D’ANNEE 10000
SALAIRE BRUT ANNUEL =80000+8000+4000+24000+10000 126000

‘- INDEMNITE DEPLACEMENT 4000


= SALAIRE BRUT IMPOSABLE =126000 - 4000 122000
‘- LES DEDUCTIONS AUTORISEES
- ABATT FRAIS PROF 20% * (12200 – 24000) 19600
- COTISATIONS CNSS 4,29% *72000 3088,8
- COTISATION AMO 2%*122000 2440
- COTISATION CIMR 4% * 122000 4880

=REVENU NET CATEGORIEL =122000-19600-3088,8-2440-4880 91991,20


- INTERET PRET LOGEMENT =600*12 7200
=SALAIRE NET IMPOSABLE =91991,20-7200 84791,20
IR BRUT =84791,20 * 34 % - 17200 11629,01
‘- DEDUCTION POUR CHARGE FAM =360*12 1440
=IR NET ANNUEL =11629,01-1440 10189,01

SALAIRE NET ANNUEL =

SALAIRE BRUTE ANNUEL 126000


- CNSS 3088,8
- AMO 2440
- CIMR 4880
- IR NET 10189,01
- TRAITES 30000
+ ALLOC FAMILIALES (200*3*12) 7200
SALAIRE NET ANNUEL 82602,19

ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.


Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
9 Amoussaouimed@gmail.com
Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

CAS N° 3

ELEMENTS CALCULS MONTANTS


SALAIRE DE BASE 7000
PRIME DE RENDEMENT 600
INDEM DE CAISSE 150
INDEMNITE DE TELEPHONE 700
SALAIRE BRUT 6450
-INDEMNITE DE CAISSE 150

SALAIRE BRUT IMPOSABLE 6450 -150 6300


‘- LES DEDUCTIONS AUTORISEES
- ABATT FRAIS PROF (6300-700)*20% 1120
- COTIS CNSS 4,29% * 6000 257,4
- COT AMO 2% * 6300 126
- COT CIMR 3% *5000 150

= REVENU NET CATEGORIEL 6300-1120-257,4-126-150 4646,6


- INTERET CREDIT LOGEMENT 100
SALAIRE NET IMPOSABLE 4646,6-100 4546,6
IR BRUT 4546,6 * 20% - 8000 /12 242,65
- DEDUCTION POUR CHARGE 4 * 30 120
FAMILIALE 242,65-120 122,65
IR NET

SALAIRE NET MENSUEL =


SALAIRE BRUT 5000
- CNSS 257,4
- AMO 126
- CIMR 150
- IR NET 122,65
- TRAITE 1100
+ALLOCATION FAMILIALE 200
= SALAIRE NET MENSUEL 4893,95

ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.


Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
10 Amoussaouimed@gmail.com
Introduction à la Fiscalité : L’IR Salarial Rédigé Par : Mohamed Moussaoui

ETUDIANT CHERCHEUR EN MASTER INGINIERIE COMPTABLE, FISCALE ET FINANCIERE.


Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia
Pour signaler les fautes éventuelles merci de me Contacter via :
11 Amoussaouimed@gmail.com

Vous aimerez peut-être aussi