Vous êtes sur la page 1sur 3

Thème 7 : Mise en place d’un réseau d’accès de télécoms de nouvelles

générations
Contexte, problématique et objectif du mémoire
Contexte
Les réseaux d’accès ont été conçu dans le but de raccorder
l’équipement terminal de l’utilisateur à celui du réseau de l’opérateur.
Progressivement, la nature du trafic a évolué vers les services de
données plus complexe et une demande de plus en plus diversifiée tels que la
voix sur IP, la télévision multicanale, des vidéos en streaming, gourmands en
bande passante que les technologies traditionnelles (RTC, RNIS) voir
l’ADSL encore en activité pouvant atteindre des débits allant de 8Mbit/s au
maximum en réception et 768Kbit/s en émission seulement à une courte
distance ne peuvent plus assurer la couverture.
C’est ainsi, au Sénégal tout comme ailleurs les opérateurs de
télécommunications ont migré vers les réseaux d’accès de nouvelles
générations en particulier la fibre optique qui se définit comme support de
transmission par excellence grâce à son débit démultiplié mais aussi à une
utilisation simultanée d’internet.
D’où la nécessité de faire une étude de ces évolutions tout en explicitant
pour chaque cas les services offerts aux abonnés que ce soit téléphonique,
data ou multimédia dont l’accent sera orienté sur les technologies FTTX et
les services qu‘elles offrent aujourd’hui.

C’est dans cette démarche que s’inscrit notre sujet de mémoire de fin
de cycle qui porte sur la : « Mise en place d’un réseau d’accès de télécoms
de nouvelles générations ».

Problématique
Durant ces dernières années, le marché haut débit a beaucoup évolué.
Pour les entreprises Télécoms bonne vieille Internet, appel d’accès fixe
et téléphone (POTS) ne suffisent plus d’augmenter leurs recettes. Afin de
respecter leurs engagements envers les abonnés mais aussi de gagner les
parts du marché, ils doivent ajouter de la valeur à leurs offres comme la
télévision haut définition formant ainsi un faisceau Triple-Play.

Cependant, les mediums de transport : Le cuivre, câble coaxial et les


ondes hertziennes, ne sont pas à mesure d’acheminer ces volumes
d’information nécessaire et engendrent énormément de perte lors de la
transmission, ce qui fait qu’ils ne peuvent fournir un service de qualité.
Face, a toute ces préoccupations qui gangrènent ce secteur, les questions
majeures s’imposent :

➢ Quels sont les réseaux d’accès existant sur le marché ?

➢ Comment fonctionnent l’architecture de ces réseaux d’accès ?

➢ Quels types des services assurent-ils ?

➢ Comment sont déployés ces réseaux ?

Et enfin quel sera l’impact du remplacement des lignes analogiques par la


fibre ?
C’est pour cette raison, nous allons nous pencher sur l’étude de
l’architecture existante pour comprendre le passage vers une architecture de
nouvelle génération.

Objectif
cleS6uro

Passer123/

Vous aimerez peut-être aussi