Vous êtes sur la page 1sur 1

NUMERO 3511

-

PRIX MAROC:

4 DH - FRANCE:

MARDI 19 AVRIL 2011
MARDI 19 AVRIL 2011
NUMERO 3511 - PRIX MAROC: 4 DH - FRANCE: MARDI 19 AVRIL 2011 1 € -
NUMERO 3511 - PRIX MAROC: 4 DH - FRANCE: MARDI 19 AVRIL 2011 1 € -
1 € - DEPOT LEGAL:
1
-
DEPOT
LEGAL:

100/1991

MARDI 19 AVRIL 2011 1 € - DEPOT LEGAL: 100/1991 - DIRECTEUR DE PUBLICATION: ABDELMOUNAIM DILAMI

-

DIRECTEUR

DE

PUBLICATION:

ABDELMOUNAIM

DILAMI

100/1991 - DIRECTEUR DE PUBLICATION: ABDELMOUNAIM DILAMI LE PREMIER QUOTIDIEN ECONOMIQUE DU MAROC E ditorial Ouf!
100/1991 - DIRECTEUR DE PUBLICATION: ABDELMOUNAIM DILAMI LE PREMIER QUOTIDIEN ECONOMIQUE DU MAROC E ditorial Ouf!
100/1991 - DIRECTEUR DE PUBLICATION: ABDELMOUNAIM DILAMI LE PREMIER QUOTIDIEN ECONOMIQUE DU MAROC E ditorial Ouf!
100/1991 - DIRECTEUR DE PUBLICATION: ABDELMOUNAIM DILAMI LE PREMIER QUOTIDIEN ECONOMIQUE DU MAROC E ditorial Ouf!

LE PREMIER QUOTIDIEN ECONOMIQUE DU MAROC

Editorial

Ouf!

F INI le client que l’on pouvait «rouler», fini les comporte- ments abusifs et scandaleux,

fini le consommateur passif? Dé- sormais, ce sont des pratiques inter- dites et verrouillées par la loi sur la protection des consommateurs, qui vient d’être publiée au Bulletin offi- ciel et donc applicable. Un grand Ouf! car le texte aura presque battu le record du code du travail qui a mis plus d’un quart de siècle à sortir. Il était vraiment temps de régler ce domaine dans lequel on ne voyait plus que les incohérences et les dys- fonctionnements. Il était temps aussi

car le Maroc avait besoin d’une loi qui réponde aux attentes et à l’évo- lution des flux de consommation et des circuits de production et de dis- tribution. Ces circuits qui évoluent à une vitesse si folle. Désormais, on ne permettra plus à «n’importe qui» de faire «n’importe quoi». Après la promulgation, c’est maintenant que le plus gros du tra- vail doit démarrer. Car c’est tout un univers que le texte va venir bous- culer. Les pratiques commerciales, la publicité, le crédit,… tout l’en- vironnement juridique dans lequel évolueront désormais les relations consommateurs/fournisseurs est réglementé. Comme tout nouveau texte, celui du code de la consom- mation doit être accompagné d’un profond changement de mentalités et de comportements. D’où un grand travail de sensi- bilisation et de formation. C’est en expliquant encore et encore que les concepts les plus flous finissent par être compris et assimilés. Dans les pays industrialisés, les associations ont compris que pour faire bouger les choses, il faut se- couer le cocotier. Nos ONG doivent ainsi devenir de véritables forces de propositions et de lobbying. Elles ont aujourd’hui un formidable outil entre les mains. Le consommateur aussi. Alors ne ratons pas nos ren- dez-vous avec l’histoire.o

Meriem OUDGHIRI

Un plan «Emergence» pourlesjeunes

o Meriem OUDGHIRI Un plan «Emergence» pourlesjeunes • Un projet de loi pour les 18-35ans •

• Un projet de loi pour les 18-35ans

• Objectif: réorganiser et coor- donnerles actions

Voir page 2

Réforme du notariat, un code pénalbis?

Le texte est actuellement à la Chambre des conseillers. Et si jamais le texte n’est pas adopté durant cette législature (avant fin 2012), le référendum constitution- nel risque de l’envoyer aux calendes grecques.o

Voir page 9

Bourse:Repriseattendue

Voir De Bonnes Sources

Crédits: Le rythme de crois- sance se maintient

Voir page 13

Le public forme des profs pour le privé

Voir page 12

L E projet de loi 32-09 organisant le notariat inquiète. Son volet pénal est jugé «trop répressif»

par le Conseil national des notaires. Ce n’est pas la première fois que l’on reven- dique de «réformer la réforme». Mais celle-ci passe par une phase décisive.

Footballprofessionnel

Encore des réglages

Voir page 24

Footballprofessionnel Encore des réglages Voir page 24 Dossier de presse: 19/91 - L’ ECONOMISTE 70, Bd

Dossier de presse: 19/91 - L’ECONOMISTE 70, Bd Massira Khadra - Casablanca - Tél. : 05.22.95.36.00 (LG) - Fax: Rédaction 05.22.39.35.44 - 05.22.36.59.26 - Commercial 05.22.36.46.32 - www.leconomiste.com - redaction@leconomiste.com