Vous êtes sur la page 1sur 9

EPFL-DGC Mécanique des Structures et Solides IV semestre d’été 2001 P. Lestuzzi 1.

Mécanique des Structures et Solides IV


Contenu: – Structures hyperstatiques, méthode des forces
– Structures hyperstatiques, méthode des déplacements

Mécanique des Structures et Solides V


Contenu: – Méthode des déplacements avec effets du second ordre
– Théorie élastique des plaques
– Torsion non uniforme

Objectifs:
– Compréhension analytique et intuitive du comportement mécanique des structures
– Ne pas concurrencer l’ordinateur
– Choisir la bonne modélisation et apprécier les résultats d’une manière critique

Illustration:

structure réelle:
– pont routier

modélisation:
– type d’appui
– niveau d’appui
– pente longitudinale
– courbure en plan
– etc… ?
? ?
?

calcul statique:

analyse des résultats:


– analyse critique en relation avec la structure réelle
EPFL-DGC Mécanique des Structures et Solides IV semestre d’été 2001 P. Lestuzzi 2.

Mécanique des Structures et Solides IV

La modélisation est primordiale dans l’analyse des structures:


Plusieurs modélisations sont possible pour une même structure.
L’analyse à effectuer oriente la modélisation de la structure mais les résultats
obtenus sont conditionnés par le modèle adopté.

Illustration:

analyse traditionnelle: analyse sismique:

éléments non porteurs:


– négligés = sécurité – négligés = sécurité
EPFL-DGC Mécanique des Structures et Solides IV semestre d’été 2001 P. Lestuzzi 3.

Mécanique des Structures et Solides IV


Différences entre structures isostatiques et hyperstatiques:
isostatiques hyperstatiques

nb inconnues = conditions d’équlibre nb inconnues > conditions d’équlibre

Les conditions d’équilibre suffisent


ajouter des conditions
à déterminer le système

structures souples structures rigidifiées

efforts indépendants des rigidités efforts dépendants des rigidités

insensibles aux tassements d’appui sensibles aux tassements d’appui


EPFL-DGC Mécanique des Structures et Solides IV semestre d’été 2001 P. Lestuzzi 4.

Mécanique des Structures et Solides IV


Détermination du degré d’hyperstaticité:
Moyen: rendre la structure isostatique par des coupures.
EPFL-DGC Mécanique des Structures et Solides IV semestre d’été 2001 P. Lestuzzi 5.

Méthode des forces: Exemple introductif

Poutre encastrée appuyée:

Décomposition:

une condition de compatibilité cinématique a été exprimée sur l’appui


EPFL-DGC Mécanique des Structures et Solides IV semestre d’été 2001 P. Lestuzzi 6.

Mécanique des Structures et Solides IV:


Structures hyperstatiques en barres et poutres:

Hypothèses:
– linéarité géométrique (petites déformations)
– linéarité matérielle (béton, béton fissuré ?)
– validité du principe de superposition
– théorie du 1er ordre (considérations sur la structure non déformée)
– déformations dues à V et N négligeables

Bibliographie:

– Frey F.: Analyse des structures et milieux continus. Traité de Génie Civil de l’EPFL,
Volumes 1, 2 et 3

– Krätzig, W.: Theorie und Berechnungsmethoden statisch unbestimmter Bauwerke.


Springer-Verlag, 1998

– Féodossiev V.: Résistance des Matériaux. Editions de Moscou


EPFL-DGC Mécanique des Structures et Solides IV semestre d’été 2001 P. Lestuzzi 7.

Structures en barres et poutres: Détermination des déformations

Méthodes de calcul des déformations:


– travaux virtuels
– intégration de l’équation différentielle
– analogie de Mohr, théorème de Castigliano, etc...

Principe des travaux virtuels: Wint = Wext

M dx N dx V dx
1∆ = M1 + N1 + V1
EI EA GA’
L L L
EPFL-DGC Mécanique des Structures et Solides IV semestre d’été 2001 P. Lestuzzi 8.

Travaux virtuels: Exemple illustratif


Poutre encastrée: déformation dans une direction quelconque:


dx 2
e

A
α
duA = M1 dϕ α
1
= M1 dx
r duA = e dϕ sinα

L’incrément de déplacement en A dû à la déformation d’un petit élément équivaut au


produit de la rotation subie par l’élément et du moment (par rapport à l’élément) d’une
force unitaire en A dans la direction considérée.

1 M dx
uA = duA = M1 dx = M1
r EI
L L L

Cas des ressorts:

F M
Wint = F1 Wint = M1
K C
EPFL-DGC Mécanique des Structures et Solides IV semestre d’été 2001 P. Lestuzzi 9.

Détermination des déformations par les travaux virtuels: Exemple


K

P
θrel=? L

L L L

P
Cinématique réelle:
P
PL

PL

2
Statique virtuelle: L

+ 2

1 2

Rotation relative: Wint = Wext

2
1 1 2 P L 1
1 θrel = 2 PL L = 2 P( + )
EI 3 L K 3 EI KL