Vous êtes sur la page 1sur 42

Normes et Normalisation

Plan général

I- Intérêt de la normalisation
II Organismes de normalisation
- ISO CEN AFNOR
III Normes
- Définition
- Contenu
-Elaboration
IV Certification possible
V Comment se mettre aux normes
VI Expressions des résultats en microbiologie
Normes et Normalisation

I : Qu’est ce que la NORMALISATION ?


Normes et Normalisation

I : Qu’est ce que la NORMALISATION ?

"La normalisation a pour objet de fournir des documents de


référence comportant des solutions à des problèmes
techniques et commerciaux concernant les produits, biens
et services qui se posent de façon répétée dans des relations
entre partenaires économiques, scientifiques, techniques et
sociaux"

(AFNOR, extrait du Décret n°84-74 du 26 janvier 1984).


Normes et Normalisation
I Intérêt de la normalisation
Normes et Normalisation
I Intérêt de la normalisation

Outil d‘échanges
_ Réduction entraves techniques :
– Optimisation relation client/fournisseur
– Référentiel pour valorisation des produits et services
– Economie essai supplémentaire
Outil de développement économique
– Rationalisation de la production
– Transfert de technologie
Normes et Normalisation
I Intérêt de la normalisation

Outil de protection des consommateurs


– Information produit
– Sécurité
Outil de stratégie des entreprises
- Innovation,anticipation,compétition
Outil de politique public
– complément réglementation
– Marchés public
Normes et Normalisation
II Les organismes de normalisations
Principaux
Normes et Normalisation

II Les organismes de normalisations

1) ISO
Création en 1947
Siège : Genève
Membres 130 pays
Publications: environ 10 000
2) CEN
Création en 1961
Siège : Bruxelles
Membres 33 pays
Publications: environ 5 000
3) AFNOR
Création en 1926
Siège : Paris
Membres 3000 Adhérents
Publications: environ 32 000
Normes et Normalisation
II Les organismes de normalisations

Pays Forme courte Forme longue


Allemagne DIN (de) Deutsches Institut für Normung e.V.
Autriche ON (de) Österreichisches Normungsinstitut
Belgique IBN
BIN (fr) Institut Belge de Normalisation

(nl) Belgisch Instituut voor Normalisatie

Chypre CYS (en) Cyprus organisations for the promotion of quality


Danemark DS (da) Dansk Standard
Espagne AENOR (es) Asociación Española de Normalización y
Certificación
Estonie EVS (en) Estonian centre for standardisation
Finlande SFS (fi) Suomen Standardisoimisliitto r.y.
Normes et Normalisation
II Les organismes de normalisations

France AFNOR (fr) Association Française de Normalisation


Grèce ELOT (en) Hellenic Organization for Standardization
Hongrie MSZT (en) Hungarian Standards Institution
Irlande NSAI (en) National Standards Authority of Ireland
Islande IST (en) Icelandic Standards
Italie UNI (it) Ente Nazionale Italiano di Unificazione
Lettonie LVS (en) Latvian Standards Ltd
Lituanie LST (en) Lithuanian standards board
Luxembourg SEE (fr) Service de l'Énergie de l'État
Malte MSA (en) Malta Standards Authority
Norvège NSF (no) Norges Standardiseringsforbund
Normes et Normalisation
II Les organismes de normalisations

Pays-Bas NEN (nl) Nederlands Normalisatie-Instituut


Pologne PKN (en) Polish Committee for Standardization
Portugal IPQ (pt) Instituto Português da Qualidade
République tchèque CSNI (cs) Czech Standards Institute
Royaume-Uni BSI (en) British Standards Institute
Slovaquie SUTN (en) Slovak Institute for Standardization
Slovénie SIST (en) Slovenian Institute for Standardization
Suède SIS (en) Swedish Standards Institut
Suisse SNV (fr) Association Suisse de Normalisation
Turquie TSE (tr) Institut Turque de normalisation
Normes et Normalisation
Président
Vices présidents politique technique
Trésorier
Structures de L’ISO secrétaire

Participant ou observateur

Casco
Copolco 12 membres
devco

+ stratégiqu

237
Normes et Normalisation
Président
Vices présidents politique technique
Trésorier
Structures de L’ISO secrétaire

Participant ou observateur

Casco
Copolco 12 membres
devco

Matériaux de références

+ stratégiqu

237
Normes et Normalisation
Président
Vices présidents politique technique
Trésorier
Structures de L’ISO secrétaire

Participant ou observateur

Casco
Copolco 12 membres
devco

Matériaux de références

Avis création de normes


+ stratégiqu
Coordination des groupes

237
Normes et Normalisation
Président
Vices présidents politique technique
Trésorier
Structures de L’ISO secrétaire

Participant ou observateur

Casco Conformité/produits services réglementation

Copolco Associations consommateurs 12 membres


devco Pays en voie développement

Matériaux de références

Avis création de normes


+ stratégiqu
Coordination des groupes

237
Normes et Normalisation
Président
Vices présidents politique technique
Trésorier
Structures de L’ISO secrétaire

Participant ou observateur

Casco Conformité/produits services réglementation

Copolco Associations consommateurs 12 membres


devco Pays en voie développement

Matériaux de références

Avis création de normes


+ stratégiqu
Coordination des groupes

Dirigeants organisations extérieures


Consultants experts 237
Normes et Normalisation

17 pays :Albanie-
liban-tunisie- Structures du
PME-consommateurs-
armenie-bosnie- CEN syndicat-industrie chimique
macedoine du nord- 33 membres
egypte-georgie-
israel-turquie-
maroc-ukraine-
Biélorussie-
Moldavie– 19 membres
Montenegro-
Jordanie-azerbaijan
AELE:Islande-liechstenstein-norvège-
suisse
Partenaire:australie
CENELEC: electronique
Mongolie-
ETSI: télécom
Kahzakstan

Délégation de rédaction
normes
AECMA:aéronautique
ECISS: fer et acier
ISSS système information
Normes et Normalisation
Structures de l’AFNOR

COP & COS

26 bureaux
Normes et Normalisation

Liens entre CEN et AFNOR


Normes et Normalisation

Les champs de la normalisation

Information et
Management et Services
communication

Ingénierie industrielle,
Énergie (gaz, pétrole,
Construction biens d’équipement et Transport et logistique
matériaux
électricité)

Santé et sécurité au
Santé Environnement Eau : Milieu et Usages
travail

Sports/Loisirs, biens de
Agro-alimentaire
consommation et services

www.afnor.org
Normes et Normalisation
Evolution des filières de production
des normes

62%
90%

COLLECTION NF fin 2006


PRODUCTION AFNOR

Recherche : uniformité des méthodes/réduction par méthode horizontale


Normes et Normalisation
III Normes :Définition

- Guide ISO/CEI2
- Document établi par consensus et approuvé par un organisme
reconnu, qui fournit pour des usages communs et répétés, des
lignes directrices ou des caractéristiques, pour des activités ou
leurs résultats, garantissant un niveau d'ordre optimal, dans un
contexte donné.
-
Normes et Normalisation
III Normes :Définition

- - Directive 98/34 modifiée/CE


- La norme est une spécification technique approuvée par un
organisme reconnu à activité normative pour application répétée
ou continue, dont l'observation n'est pas obligatoire.
Normes et Normalisation
III Normes :Définition

Attention! NORMES ≠ REGLEMENT*


Normes et Normalisation
III Normes :Contenu

1 Domaine d'application
2 Définition
3 Principe
4 Milieux et réactif
5 Appareillage et verrerie
6 Echantillonnage
7 Préparation de l'échantillon
8 Mode opératoire
9 Expression des résultats
10 Rapport d'essai
11 Assurance de la qualité
12 Annexes
Normes et Normalisation
III Normes: contenu

Suivant le contenu
Les normes fondamentales : elles concernent la terminologie, la
métrologie (science des mesures)... Ce sont des normes de base,
qui donnent des définitions précises et univoques pour les unités
et symboles universels par exemple, etc.
Exemple : norme NF V01002 Glossaire hygiéne
Les normes relatives aux méthodes d'analyse, d'essais et
d'échantillonnage ;
Exemple : norme NF .ISO V08-026 Méthode horizontale pour la
recherche de Campylobacter thermotolérant
Normes et Normalisation
III Normes: contenu

Les normes relatives aux spécifications fixant les caractéristiques


d'un produit : elles traitent notamment de l'aptitude à l'emploi,
de son niveau de sécurité, etc.
Exemple : norme NF EN 12469 Poste de sécurité microbiologique
Les normes de recommandations: Elles donnent une serie de
recommandations(guides,lignes directrices).
Exemple : norme NF V08002 Règles générales pour les examens
microbiologiques.
les normes d'organisation : elles décrivent les fonctions de
l'entreprise et traitent par exemple de la gestion et de l'assurance
de la qualité, de la maintenance ou de l'informatisation.
Exemple : norme ISO 9001
Normes et Normalisation
III Normes: contenu

Suivant leurs structures

. les normes de résultats: Fixent les performances à


atteindre.
 A l’exception des conserves en microbiologie
alimentaire il n'y a que des normes de moyen

. Les normes de moyen: Fixent les méthodes pour y parvenir


Normes et Normalisation
III Normes: contenu

Typologie des normes


NF V 08 002
Norme homologuée AFNOR Secteur alimentaire Sous commission microbiologie Indice de classement

-Normes homologuées
De références
De routine: en microbiologie
Alternatives*: en microbiologie
Normes expérimentales
Fascicule de documentation: note d’information
Normes et Normalisation
III Normes: Elaboration des normes
Cas de l’ISO

Stade 1: Stade proposition


1/Existence d’un besoin pour la Norme internationale en question.
2/Demande acceptée si :la majorité des membres se prononce en
sa faveur et qu'au moins cinq membres s'engagent à participer
activement au projet.
3/Désignation d’un chef de projet
Stade 2: Stade préparatoire
1/ groupe de travail composé d'experts préparent un avant-projet.
2/ Plusieurs avant- projets successifs peuvent être examinés .
3/le projet est transmis au comité responsable pour aborder la
phase de recherche de consensus.
Normes et Normalisation
III Normes: Elaboration des normes
Cas de l’ISO

Stade 3: Stade comité


1/Diffusion pour observations, voire pour vote, auprès des
membres
2/mise au point définitive du texte comme projet de Norme
internationale .
Stade 4: Stade enquête
1/ Distribution à tous les comités membres de l'ISO pour vote et
observations : délai de cinq mois.
2/Approbation en tant que projet final de Norme internationale si
deux tiers des membres se prononce en sa faveur et qu'au plus le
quart de l'ensemble des voix exprimées est défavorable.
Normes et Normalisation
III Normes: Elaboration des normes
Cas de l’ISO

Stade 5: Stade approbation


1/ Distribution à tous les comités membres de l'ISO pour vote final
par Oui ou par Non : délai de deux mois.
2/ Texte approuvé en tant que Norme internationale si une
majorité des deux tiers des membres se prononce en sa faveur et
qu'au plus le quart de l'ensemble des voix exprimées est
défavorable.
Si négatif : Etude complémentaire
Stade 6: Stade publication
Texte définitif envoyé au Secrétariat central de l'ISO, qui procède
à la publication de la Norme internationale.
Normes et Normalisation
III Normes: Elaboration des normes
Cas de l’ISO

Toutes les Normes internationales sont réexaminées au


moins une fois tous les cinq ans par le comité technique
responsable. Il est décidé à la majorité des membres si
une Norme internationale doit être confirmée, révisée
ou annulée.
Normes et Normalisation
Elaboration d ’une norme

Identification des besoins : Quel apport au secteur?


pertinence, opportunité faisabilité
A-t-on les connaissances pour l’élaborer?

À partir des moyens et priorités → GPM


Programmation collective (Grand programme de Normalisation)

Commissions de Normalisation :
Elaboration par parties intéressées producteurs, distributeurs,
consommateurs, administrations…

Consensus par experts Sur le projet de norme

Consultation des acteurs économiques


Validation du texte

Approbation (AFNOR) Norme Nationale

Utilisation volontaire ou application obligatoire


Utilisation et Suivi
Evaluation de la pertinence par le normalisateur pour
adaptation
Les progrès vont souvent plus vite que l ’élaboration d ’une norme
Normes et Normalisation
III Normes: Elaboration des normes
Cas de l’ISO

Attention:
Possibilité d’une procédure dite expresse si:

- Norme nationale reprise en internationale


- Nombreuses publications sur le sujet
Normes et Normalisation
IV Certification

-Certification de produits
Conformité à des caractéristiques :sécurité ,aptitude à
l’usage ,interchangeabilité
Ex: PSM, jouet
-Certification d'entreprise
Conformité du système qualité
Ex ISO 9001,17025
Normes et Normalisation
IV Certification

- Certification de services
Attestation de la qualité d’un service rendu et des
moyens mises en œuvre par le prestataire
Ex: DHL,chronopost
- Certification de personnel
Reconnaissance des compétences d’une personne
Ex : technicien essais non destructif, auditeurs systèmes
qualité
Normes et Normalisation
IV Certification

- Qualification des entreprises


Attester compétence d’une entreprise dans un domaine
spécifique
Ex: Qualibat
-L'accréditation des entreprises
Reconnaissance de l’aptitude à réaliser des
certification,essais,audits,inspections ou contrôles
EX: prestataire type COFRAC
Normes et Normalisation
V Comment mettre en place des normes
en entreprise

i. Identifier les différents champs de prescriptions qui concernent le produit


ii. Rechercher les normes techniques correspondant aux marchés cibles.
Remarque : les organismes nationaux publient des catalogues de normes
qui offre une première approche de la normalisation.
iii. Étudier les différents textes.
iv. Évaluer le projet de normalisation.
v. Élaborer le produit en fonction de la norme définie et / ou apporter les
modifications techniques nécessaires afin que le produit soit conforme aux
normes.
vi. Élaborer le dossier d'homologation.
vii. Soumettre son produit aux tests de l'organisme de contrôle du pays ciblé, ou
à un laboratoire français autorisé à délivrer le certificat du pays cible.
Normes et Normalisation
V Expression des résultats en microbiologie

I) Cas des numérations:


- Minimum 15 colonies
- Les résultats doivent toujours être arrondis à deux chiffres
significatifs
a) Boite présentant <100 colonies:reporter le chiffre brut
b) Boite présentant > 100 colonies: si le dernier chiffre<5
garder le chiffre antérieur
– si le dernier chiffre> ou = 5 augmenter d'une unité le chiffre
antérieur
- En cas d'absence de pousse le résultat est alors < à la
dernière dilution ensemencée
Normes et Normalisation
V Expression des résultats en microbiologie

-Mode de calcul: Moyenne pondérée à partir de deux


dilutions successives
-N=∑C/ V(n1+0.1n2)d
∑C= Somme des colonies comptées sur toutes les boites
v= Volume de l'inoculum de chaque boites
N1= Nombre de boites retenues à la première dilution
N2= Nombre de boites retenues à la deuxième dilution
D= facteur de dilution de la première dilution retenue
Normes et Normalisation
V Expression des résultats en microbiologie

-II) Cas des recherches:


- Résultats exprimés en Présence ou Absence par le
nombre de gramme ou de millitre dans lequel s'effectue
la recherche
-Exemple: Recherche sur 25gr= Absence ou
Présence UFC/25gr

Vous aimerez peut-être aussi