Vous êtes sur la page 1sur 17

Département : G M Classes :1A GM3 GM2 G2

Devoir de maison janvier 2021


Année Universitaire : 2020/2021 Semestre
Enseignants : Mr. B. Ben Fathallah
: 1 Module : Production mécanique et
matériaux, Matière : Procédés d’usinage
conventionnel
Coefficient : 2, Durée: 2H00, Nombre de pages: 12
Documents non autorisés, calculatrices autorisées. /A répondre directement sur les pages de 5/12 à 12/12.

Etude de fabrication d’un dispositif de sécurité manuel d’une barrière levante.


Présentation fonctionnelle de la barrière levante :
Le contrôle des entrées et sorties du parking s’effectue depuis un poste de garde à l'aide de boutons de
commande ou bien par badge électronique ou télécommande. Pour simplifier son fonctionnement, la
barrière est équipée d’une boucle de détection assurant sa fermeture automatique dans les deux sens de
passage. L’étude est consacrée à la partie mécanique située dans le dispositif de sécurité.
1 Carrosserie
2 Couvercle
3 Porte
4 Groupe mécanique
5 carte électronique
6 Embase de fixation
7 Mâchoire de fixation de la
lisse
8 Socle

Tendeur
de Palier de
courroie et guidage
fixation
moteur

Groupe mécanique du dispositif de


sécurité.
Mini-rupteurs
de fin de
course
Crochet
ressort
bas

Composants du groupe Tirant


mécanique : ressort

Support
butées de fin
DM PUC janvier 2021 Page 1/12
de course

DM PUC janvier 2021 Page 2/12


Sujet : Spécification et caractéristiques principales de l’usinage des composants du
groupe mécanique :
A. Partie A : Analyse d’usinage de l’ensemble du Palier de guidage: (15 pts)
A-1) Etude de Perçage du support d’axe en fonte EN-GJS-350-10 (FGS 350-10) (page 4/12)
 Choix du foret : Utiliser les graphiques (tableau 1 et 2 et figure 1 et 2) pour choisir le type de foret
adopté en fonction du diamètre et de la profondeur du perçage. En plus l’étude concerne les outils de
coupe qui tient compte de la productivité horaire du poste de travail.

Quantité de piècesproduites
productivité  horaire  Nombre d'heures de travail
Les valeurs indiquées varient en fonction des conditions de coupe, de la matière, du rendement machine et
de l’usure. Les valeurs indiquées par les graphiques ci-dessous correspondent au groupe matière Seco.

figure 1: Choix du foret.


Tableau 1. Groupe matière SECO
Tableau 2. Conditions de coupe : foret CW- Monobloc… :
 SD10 – SD20 – SD25

 SD10 – SD20 – SD25


DM PUC janvier 2021 Page 4/12
Avance du foret
f1=0,32 mm/tr
f2=0,30 mm/tr
f3=0,27 mm/tr
f4=0,24 mm/tr
f5=0,22 mm/tr
f6=0,20 mm/tr

figure 2: Puissance absorbée réelle de perçage.


En utilisant les documents précédents A-1/
1) Choisir les forets pour réaliser les essais de perçage des diamètres 16H13 (page 4/12)
profondeur de perçage
Déterminer par calcul le rapport
: diamètre
74
r= =4.625
16
Donner les références des forets adaptés pour cette opération :
SD30 ; SD103 ; SD105
Donner les conditions de coupe de chaque foret (valeurs recommandées)
Ref SD30 SD103 SD105
.
Vc 0.25 0.3 0.35
f 90 110 120
DM PUC janvier 2021 Page 5/12
2) Donner les références des deux forets les plus performants pour procéder aux essais
SD103 SD105

Foret Foret
Après essais, les conditions de N°1 N°1
coupe stabilisées sont les suivantes Vc 90 120
(m/mn)
: f (mm/tr) 0,3 0,35
3) Déterminer le foret le plus performant (calculs apparents)
Temps de coupe ; Tc1 et Tc2
L 1000 V C
On aT c = avec V f =N∗f = ∗f
Vf πD

V f 1=537 mm/min 74mm

V f 1=835.5 mm/ min

( 74+ 6+1 )∗10−3


T c1 = =0.15∗10−3 min
537

( 74+ 6+1 )∗10−3


T c2 = =0.096∗10−3 min
835.5

Conclusion : On a T c2 < T c1 lorsque on augmente Vc alors


T caugmente

4) Comparaison entre la puissance absorbée réelle (figure1) et calculée en perçage questions (a) et (b)
Calcul de la puissance absorbée en perçage :
Pour réaliser l’opération de perçage de diamètre 16H13 sur la pièce en fonte EN-GJS-350-10 avec un
forêt en ARS, on donne : C=1450N/mm², n = - 0,3, m = 0,01 et les conditions de coupe suivante : f = 0.30
mm/tr , r = 60° et  =15° et la vitesse de coupe Vc = 30 m/mn.
a) Déterminer la résultante des efforts de coupe s’exerçant sur une arête des trois composantes : Fc :
effort tangentiel de coupe, Ff : effort d’avance et Fp : effort de pénétration et moment de torsion appliqué

au foret sachant que son expression D


Mt  Fc 
s’écrit : 2
b) Calculer la puissance absorbée P et comparer avec celle déduite du graphique (figure 2 page 5/12).
a/ Fc=ks *D/2 * f/2 Ff=(ks*f*D*sin kr)/2
Kc=C*K1*K2…………………K1=( fsin ( kr ) )nK2=1+(mƟ)
App.Num. : K1=1.52K 2=0.99 Kc=2181.96N/mm2
Fc=2618.35 N Ff=4236.58N
b/Pc=Fc*Vc = 1.3kw Pf=Ff*Vf =12.6kw
………………………………………….
………………………………………
…………………………Pcalc=Pc+Pf =13.9kw…………………
Graphiquement : Pabs=5.4kw …….…… ………………………………
Comparaison Pcalc et Pabs :…………………………………………….
….…………………………………………………………………
A-2) Etude de l’usinage du palier, du support et de l’axe du groupe mécanique.
1) Citer 6 paramètres qui ont une influence sur la variation de la vitesse de coupe Vc en tournage :
- matériau de la pièce usinée - matériau de l’outil - type d’opération .
- vitesse d’avance - l’angle d’attaque
2) Citer 2 paramètres qui n’influent pas sur la variation de la vitesse de coupe Vc en tournage :
- profondeur de passe – l’entité d’usinage
3) Citer 1 paramètre qui n’influe pas sur la variation de la vitesse de coupe Vc en fraisage :
- profondeur de passe
Calcul de la rugosité Ra.
On souhaite réaliser un dressage finition en tournage. L’état de surface demandé sur le dessin de définition
est Ra= 1.2μm. L’avance par tour lors de cet usinage est de f=0.15mm/trs et le rayon de bec de la plaquette
est Rε=0.2mm. Donner l’expression de Ra et la calculer selon les conditions de coupe données:
f2
Rt = ∗1000=14 μm
8 rε
1
Ra = R t= 1μm
8 √3
L’état de surface obtenu ne correspond pas aux exigences du dessin de définition Ra= 1.2μm, calculer f
pour satisfaire les conditions précédente.
Rt =8 √ 3 R a=16.63 μm

R t∗8 r ε
f=
√ 1000
=0.16 mm /trs

- Pour éviter le talonnage des outils de coupe, en dressage et en tronçonnage sur des tours à fréquence de
rotation N=cte. Ecrire et représenter graphiquement les relations entre les angles de coupe et de dépouille
respectivement fe et  fe et la hauteur de réglage h, on donne le diamètre D de la pièce, et les angles de l’outil
de coupe en travail f et  f.
h=Rsin ( ρ )

avec
Vc∗sinρ=Vc∗sin η
et on a η=γ f −γ fe
…………………………………………… …………………………………… ……………………….……
…………………………………… …………………………………… ………………………..…………
6) Compléter la
figure suivante par ce
qui convient : angles Pf

et plans de coupe.

Po
Pn

Pr

D’attaque
Kr

Ps

𝜆s

DM PUC janvier 2021 Page 8/12


7) Rédiger le contrat de phase en respectant les points suivants : le repérage isostatique, les cotations
de fabrication, les conditions de coupe, les outils de coupe en position de travail et les vérificateurs.
Hypothèses :
- la surépaisseur d’usinage est de 2,5 mm
- l’alésage est de Ø 25 obtenu de la fonderie.
- la fabrication est considérée sérielle (100 pièces / mois / 3ans).
CONTRAT DE PHASE : Machine : fraiseuse universelle N°3 Phase : N°30
Ensemble :
Désignation pièce : Porte - pièce : F30
Matière :
EN-GJS-HB 230
Nb . de pièces : 100

6 6'

3 4 5

Opération d’usinage Eléments de coupe Outillages


N Désignati Vc N fz Vf a Outil vérificateur
° on m/mn tr/mn mm/d mm/m p de
nt in m coupe
m
A Surfaçer F4 35 371 0,15 55.65 2, Fraide à PàC
5 surfacer
de
b Ø30mm

Centrer D1 10 212 0,08 1697 … Foret à PàC


2 centrer
c Ø1.5mm
………… …..
Percer D1 10 318 0.08 25.5 Foret de PàC
d Ø10mm
… ………… …..

e Aléser D3 10 318 0,08 25.5 Fraise à PàC


aléser

…….
Chanfreiner D1 10 … 0,08 ……. Fraise à …………
…. chanfreine
r
… …..
.

8) Le surfaçage en ébauche du support en 35CrMo4, avec une fraise carbure monobloc de 63 :
Kc = 2497 N/mm2 ; Vc = 80 m/min ; profondeur de passe a = 2,5mm ; largeur fraisée a r = 40mm ; Z = 4
dents ; avance f = 0,16 mm/dent ; rendement  =0,8.
Travail demandé : Donner la puissance consommée par le moteur pour l'usinage de cette pièce, en traçant
sur l'abaque donné.
B. Partie B. Calcul d’usure de l’outil de coupe et optimisation d’usinage (5 pts)
B-1)Calcul des conditions de coupe en fonction de l’usure de l’outil
Il s’agit de choisir les conditions de coupe pour réaliser l’usinage en tournage d'une série de pièces en
acier C 60. L’effort de coupe spécifique KC (e0,γ0) = 2200 MPa pour e0 = 0,4 mm et γ0 = 10°,
- Outils de coupe : diverses plaquettes en carbures, d'angle de coupe γ = -5° et d'angle de direction κ = 75°.
Nous souhaitons réaliser (sans démontage) sur chaque pièce acier et dont le diamètre brute est D = 72 mm,
deux opérations de chariotage chacune de longueur : L = 100 mm (figure schématique ci-dessous) :
- une opération d'ébauche avec une profondeur de passe aPE = 5 mm,
- une opération de finition avec aPF = 1 mm.

a) Opération d'ébauche
L'opération d'ébauche est réalisée avec l'outil de nuance NR2 (voir tableau). La rigidité du porte-outil
impose une section de copeau inférieure ou égale à 4 mm². Les nuances des plaquettes disponibles et les
conditions de coupe de référence du fabriquant sont indiquées dans le tableau ci-dessous :

Les lois d'usure (modèles de Taylor) de ces outils sont données ci-dessous :

- Nuances non revêtues (NRj) : T = K1 a –0,7 f -1,3 VC –4


- Nuances revêtues (Ri) :T = K2 a–0,5 f -1VC -3
a.1. Calculer l'avance par tour et la vitesse de coupe pour obtenir un temps d'usinage minimal et une durée
de vie d'arête de coupe de 20 min.
K1 ?
Tr
K1 = =3.43* 109
a−0.7∗f −1.3∗Vc−4
Vc2?
Vc2= ¿)*Vc1 = 121 m/min

Tr
f= = 0.35mm/trs
K 1∗a ∗f −1.3∗Vc−4
−0.7

a.3. Calculer le nombre de pièces usinées avec une arête de coupe.


L 100
Tc = = =0.53 min
Vf 187.2

T
Nbres de pièce = =37 pi è ces
Tc /p

L'opération de finition est réalisée avec un des outils de nuance revêtue (Ri). Les contraintes d'état de surface
et de fragmentation du copeau conduisent à choisir la plage des avances suivante:0,1≤fmm/tr≤0,2 .

Opération de finition
Tr 7
K2= −1 −0.5 −3 = 7.6*10
f ∗a ∗Vc
Vc2= ¿)*Vc1 = 168.1 m/min
Tr
f= = 0.8mm/trs
K 2∗a ∗f −1.3∗Vc−4
−0.5
B-2)Conditions de coupe et Optimisation
Paramètres de production:
• Coût d’usinage: Cm: coût machine en DT/min, Cc = Cm.tc et Ci = Cm.ti, on donne :

,
Po .t c Cm .t c .t cs
Cu=Cm.(tc+ti)+( + +Cf avec : T = C. f x . apy .VC k (modèle d’usure de Gilbert), le
2 T
tc
temps d’usinage s’écrit : tm=tc +ti+ tcs
T
Critères d’optimisation : on donne la vitesse de coupe économique: Vce
Etudier l’influence de la vitesse de coupe sur le coût:
Si Vc Tu cout
Pour une avance donnée f, on recherche le minimum de la fonction Cu :
……………………………………………………………………………………………………………
La vitesse de coupe économique dépend de la vitesse d’avance choisie.
- Si l’arête tranchante est coûteuse, (P0+tcs.Cm) est grand, il faut alors augmenter la durée de vie de l’outil
en réduisant les conditions de coupe.

Etude de l’influence de la vitesse d’avance sur le coût: pour Vc donnée

Montrer :

et

Vous aimerez peut-être aussi