Vous êtes sur la page 1sur 16

‫ اسفي‬-‫االكاديمية الجهوية للتربية والتكوين لجهة مراكش‬

‫المديرية اإلقليمية للتربية والتكوين اسفي‬


‫المركز اإلقليمي لالمتحانات‬
‫المفتشية اإلقليمية‬

Année scolaire 2021-2022

Guide pour la gestion de l’évaluation


diagnostique
A l’attention des enseignants du cycle secondaire qualifiant

Elaboré en collaboration avec :


me
M Aicha HAMMOUNI, collège IBN ALKHATIB, DP. Safi
M. Mohamed AABDOUSS, lycée PLATEAU BENSOUDA, DP. SAFI
M. Salah TIGOURDI, lycée ELJAHID, DP. Safi

Sous la direction de :
me
M Asma MOUHIB, inspectrice de français, DP. Safi
me
M Atika BARNAKCHI, inspectrice de français, DP. El Hajeb

1
Préambule

Le présent guide s’adresse aux enseignants de français du cycle secondaire qualifiant. Il se


veut un outil pratique de travail leur permettant une gestion optimale de l’évaluation
diagnostique.
Il est clair que l’évaluation diagnostique accapare une part prépondérante dans la pratique
évaluative vu la représentation préliminaire et orientatrice qu’elle donne sur chaque
apprenant dans le cursus des apprentissages à commencer. Qui plus est, la vérification de
l’état des lieux des connaissances acquises pour l’adaptation du rythme des apprentissages
et l’appréciation de la compétence linguistique en français sont parmi les objectifs majeurs
du travail en vigueur.

Dans cette perspective, ce guide vous présentera :

- Un référentiel des compétences à prendre en considération lors du diagnostic,


- Des modèles de tests diagnostiques destinés aux trois niveaux du cycle secondaire
qualifiant dans leur progression significative,
- Une grille d’évaluation des productions des apprenants.

L’évaluation diagnostique

A- Autour du concept
Erigée depuis 1989 en France, cette évaluation a une valeur de diagnostic à partir
duquel des procédures d’ajustement interviennent en amont. Elle a pour objectif
de repérer l’ensemble des savoirs et des savoir-faire qui seront la base de
l’élaboration d’une progression des apprentissages ; autrement dit, il s’agit
d’utiliser de nouvelles pratiques évaluatives qui motivent des pratiques
pédagogiques adaptées aux acquis et aux lacunes des élèves. Une évaluation
diagnostique qui, à la lumière des obstacles dépistés, ne fonde pas de nouvelles
activités d’apprentissage, ou au moins, qui ne réajuste pas celles existant déjà, n’a
pas de sens.

2
B - Modalités de gestion de l’évaluation diagnostique

➢ L’évaluation diagnostique n’est pas notée, et ce, en vue d’éviter toute forme de sanction.
Par contre, la correction se fait selon une grille dont l’objectif est la catégorisation des
apprenants par groupes de besoin/ niveau.

➢ En FLE, est ciblée la compétence en langue avec ses quatre domaines de la


compréhension et de la production orales et écrites.

➢ Les prérequis des apprenants sont le point de mire des tests diagnostiques : il s’agit
d’évaluer, dans les apprentissages ultérieurs, ce qui s’avère sine qua non pour le
développement des compétences du niveau en cours.

➢ Construire un test diagnostique ne revient donc pas à vérifier uniquement des


apprentissages ponctuels et ultérieurs mais à établir une logique de va-et-vient entre les
pré-acquis du niveau antérieur et les prérequis du niveau en cours.

➢ L’évaluation diagnostique implique l’élève sans l’engager dans une préparation


antérieure ; c’est ce qui la distingue des autres pratiques évaluatives.

➢ Une évaluation diagnostique ne se borne pas à la passation des tests et à la rédaction des
rapports rendant compte de l’opération. Elle est plutôt un outil à même de mener vers
l’élaboration des dispositifs de soutien et d’accompagnement personnalisés et adéquats.
Ces dispositifs seront implémentés soit dans l’immédiat, dans les moments consacrés au
soutien et à la consolidation des acquis qui suivent l’évaluation diagnostique ; ou tout au
long de l’année, chaque fois que le besoin s’en fera sentir.

3
➢ Enfin, un réajustement des contenus du programme doit être opéré en fonction des
résultats de l’évaluation diagnostique. Il s’agit, en fait, d’agir en fonction des besoins
prioritaires des apprenants pour formaliser des projets pédagogiques personnalisés.

C. Référentiel des compétences à évaluer, cycle secondaire qualifiant :

ACTIVITE DE ACTIVITE DE DE PRODUCTION


ACTIVITE ORALE
LECTURE LANGUE ECRITE
Les règles de
Lire et comprendre un fonctionnement de la
Ecouter et texte. langue : les temps du Réécrire un texte en
comprendre un Indiquer le type et le récit, les indicateurs de changeant le genre, la
message oral. genre d’un texte. temps, les procédés de personne ou le point de
Reformuler, en ses Dégager les reprise, les adjectifs : vue.
Tronc commun propres mots, le sens informations explicites attribut, épithète, les Imaginer la suite d’un
global d’un message et implicites. liens logiques. récit.
oral. Dégager l’idée Quelques figures Rédiger un texte
Formuler oralement principale et les idées d’analogie : la prescriptif.
un conseil. secondaires. comparaison et la
Réagir à un texte. métaphore.
Le champ lexical.
Ecouter et Les rythmes du récit, le
Lire et comprendre un
comprendre un schéma narratif, Raconter un souvenir
texte narratif ou
message oral. L’énonciation personnel.
argumentatif.
Résumer le contenu Les temps simples et Rédiger un texte
Lire un texte
1ère année BAC d’un message oral.
argumentatif et
composés argumentatif, de
Réagir oralement au Les liens logiques quelques lignes, pour
dégager la thèse
contenu d’un Les figures de style : exprimer son point de
défendue et réfutée.
message oral. comparaison, vue.
Réagir à un texte
Raconter oralement. métaphore, hyperbole
Prédire le contenu
Prédire le contenu
d’un document
d’un texte à partir du
sonore ou vidéo
paratexte.
avant l’écoute. Les modalisateurs,
Lire et comprendre un
Ecouter et Les figures de style : Analyser un sujet selon
texte à vocation
comprendre un les figures d’opposition, un plan de rédaction.
2ème année BAC satirique.
message oral Les tonalités d’un texte, Décrire de manière
Dégager les
Présenter le compte- Les connecteurs objective ou subjective.
informations explicites
rendu d’un document logiques.
et implicites.
audio ou vidéo
Résumer un texte.
Interagir sur un sujet
Réagir à un texte.
donné.

4
D. Les tests d’évaluation diagnostique :

Année scolaire 2021/ 2022 Evaluation diagnostique Tronc commun

A. COMPREHENSION ORALE

Consigne : Ecoutez l’extrait puis répondez aux questions ci-dessous


Support destiné à être oralisé par l’enseignant. Le questionnaire pourrait être photocopié ou porté en amont sur le
tableau. Chaque élève y répond individuellement par écrit, avant de passer à la mise en commun orale.
Si le matériel numérique est disponible, l’enseignant peut également utiliser un support audio portant sur le même
thème : « raconter, décrire, donner un conseil ».

« Bonsoir, Rachel », dit Marilla d’un ton brusque. « C’est réellement une belle soirée, n’est-ce pas ? Vous ne voulez pas
vous asseoir ? Et comment va tout votre monde ? »
(…)
« Nous allons tous très bien », dit Mme Rachel. « J’avais peur, cependant, que ce ne soit pas le cas chez vous, quand j’ai vu
Matthew partir aujourd’hui. J’ai pensé qu’il allait peut-être chez le médecin ? »
Marilla, qui avait compris, plissa légèrement les lèvres. Elle s’était attendue à la visite de Rachel ; elle savait bien que de voir
Matthew se mettre en route sans aucune raison évidente ne manquerait pas de piquer au vif la curiosité de sa voisine.
« Oh, non, je me porte à merveille même si j’ai eu un violent mal de tête hier », fit-elle. « Matthew est parti à Bright River.
Nous allons recevoir un petit garçon qui vient d’un orphelinat de la Nouvelle-Écosse. Il arrive par le train du soir. »
(…) Mme Rachel resta, de fait, bouche bée, pendant quelques secondes. (…)
« Vous êtes sérieuse, Marilla ? » demanda-t-elle lorsqu’elle eut recouvré la voix.
« Oui, bien sûr », répondit tranquillement Marilla, tout comme si le fait de recevoir des petits garçons issus d’orphelinats de
la Nouvelle-Écosse faisait partie (…) de l’ordinaire de chaque printemps, et comme si ce n’était pas une stupéfiante innovation !

D’après Anne... la maison aux pignons verts, Québec Amérique, 2001

1. Cochez les propositions qui sont vraies :


A. Les deux personnages qui parlent sont Marilla et Matthew. □
B. Matthew est le voisin de Rachel. □
C. Matthew est malade. □
D. Matthew habite en Nouvelle-Ecosse. □
E. La curiosité est le principal trait de caractère de Rachel. □
F. Mattehew est parti pour ramener une fille orpheline à la maison. □
G. Rachel approuve la décision de Marilla de recevoir un orphelin chez elle. □

2. Mme Rachel resta, de fait, bouche bée, pendant quelques secondes.


L’expression soulignée veut dire que Mme Rachel était : a. en colère b. stupéfaite c. heureuse.

B. PRODUCTION ORALE

Résumez, en quelques phrases, l’extrait que vous venez d’écouter.

Critères d’évaluation :
- Respect de la consigne.
- Capacité à s’exprimer avec des phrases plus ou moins longues et correctes.

5
Année scolaire 2021/ 2022 Evaluation diagnostique Tronc commun

C. COMPREHENSION ECRITE

TEXTE
Donc, j’étais un mauvais élève. Chaque soir de mon enfance, je rentrais à la maison poursuivi par l’école. Mes carnets
disaient la réprobation1 de mes maîtres. Quand je n’étais pas le dernier de ma classe, c’est que j’en étais l’avant-dernier.
Fermé à l’arithmétique d’abord, aux mathématiques ensuite, profondément dysorthographique, rétif 2 à la mémorisation des
dates et à la localisation des lieux géographiques, inapte à l’apprentissage des langues étrangères, réputé paresseux (leçons non
apprises, travail non fait), je rapportais à la maison des résultats pitoyables que ne rachetaient ni la musique, ni le sport, ni
d’ailleurs aucune activité parascolaire.
— Tu comprends ? Est-ce que seulement tu comprends ce que je t’explique ?
Je ne comprenais pas. Cette inaptitude à comprendre remontait si loin dans mon enfance que la famille avait imaginé une
légende pour en dater les origines : mon apprentissage de l’alphabet. J’ai toujours entendu dire qu’il m’avait fallu une année
entière pour retenir la lettre a. La lettre a, en un an. Le désert de mon ignorance commençait au-delà de l’infranchissable b.
— Pas de panique, dans vingt-six ans il possédera parfaitement son alphabet.
Ainsi ironisait3 mon père pour distraire ses propres craintes.
Bien des années plus tard, comme je redoublais ma terminale à la poursuite d’un baccalauréat qui m’échappait obstinément,
il aura cette formule :
— Ne t’inquiète pas, même pour le bac on finit par acquérir 4 des automatismes…

Daniel Pennac, Chagrin d’école, Folio, 2009


1
réprobation : critique, reproche
2
rétif : qui résiste avec entêtement
3 Ironisait : se moquait
4
acquérir : apprendre

I. LECTURE-DICTION

Consigne : lisez le texte de manière expressive en respectant le rythme et la ponctuation.

II. Etude de texte

1. Complétez le tableau suivant :


Titre de l’œuvre Date de publication Maison d’édition Auteur

2. Le type de ce texte est plutôt :


a) Argumentatif ? b) Descriptif ? c) Explicatif ? d) Narratif ?
- Recopiez la bonne réponse.

3. Quels sont les personnages présents dans ce texte ?

4. Dites si les affirmations ci-dessous sont vraies ou fausses :


Affirmation Vraie ou Fausse

………...………
a- Les enseignants étaient satisfaits des résultats du narrateur.

…………..……
b- Le narrateur a mis un an pour apprendre la lettre a.

6
5. Relevez dans le texte un indice qui montre que le narrateur avait toujours de mauvaises notes.

6. Pour quelles raisons le narrateur était-il connu comme élève très paresseux ? Relevez dans le texte deux
raisons qui le montre.

7. Le père du narrateur se moquait des résultats de son fils. Auriez-vous la même attitude si le narrateur était
l’un de vos camarades ? Justifiez votre réponse.

III – Langue et communication

1. Laquelle de ces deux phrases exprime la comparaison ?


a. Comme Daniel échouait dans les matières essentielles, il voulait compenser par des efforts supplémentaires
dans les activités parascolaires.
b. Les mathématiques, comme les langues étrangères, étaient toutes des matières inaccessibles pour le
narrateur.
- Recopiez la bonne réponse.

2. Trouvez dans le texte quatre mots (ou groupes de mots) appartenant au champ lexical des matières scolaires.

3. Reliez les deux phrases suivantes de façon à exprimer le but à l’aide d’un subordonnant.
« Daniel faisait beaucoup d’effort en musique et en sport. Il voulait racheter les mauvais résultats des autres
matières. »

4. Réécrivez cette phrase en mettant le verbe entre parenthèses au temps et au mode qui conviennent :
- Si la musique (être) une matière importante, Daniel serait le premier de sa classe.

5. « Avec plus d’efforts, Daniel aurait peut-être de meilleurs résultats à l’école », dit le père du narrateur.
Cette phrase permet-elle au père de Daniel :
a. D’émettre une hypothèse
b. D’exprimer une opposition
c. De faire un reproche
Recopiez la bonne réponse et relevez l’outil grammatical qui la justifie.

D. PRODUCTION ECRITE

Sujet :

Vos camarades de classe ne cessent de se moquer d’un élève qui a des difficultés d’apprentissage.
Vous rédigez un e-mail d’une douzaine de lignes, à l’un d’eux, dans lequel vous lui donnez des conseils et des
recommandations afin qu’il change son attitude.

Critères d’évaluation :
- Respect de la consigne de rédaction.
- Cohérence des idées.
- Structure du texte.
- Correction de la langue.

7
Année scolaire 2021/ 2022 Evaluation diagnostique 1ère année BAC

A. COMPREHENSION DE L’ORAL

Consigne : Ecoutez deux fois le support puis répondez aux questions ci-dessous.
Support destiné à être oralisé par l’enseignant. Le questionnaire pourrait être photocopié ou porté en amont sur le
tableau. Chaque apprenant y répond individuellement par écrit, avant de passer à la mise en commun orale.

Un jour, le fils du roi donna un bal où il invita toutes les personnes importantes. Les deux sœurs étaient invitées
car elles prétendaient appartenir à la haute société du pays. Elles étaient enchantées et elles s'occupèrent
immédiatement à choisir les habits et les coiffures qui les mettraient en valeur. Un travail de plus pour Cendrillon,
car c'était elle qui blanchissait et repassait le linge de ses deux sœurs. On ne parlait que des vêtements qu'on allait
porter.
- "Moi, disait l'aînée, je mettrais mon ensemble de velours rouge avec un grand col de vraies dentelles !
- Moi, disait la seconde, je n'aurai que ma jupe ordinaire mais, par contre, je mettrai mon manteau à fleurs d'or et
mon collier de diamants qui n'est pas mal du tout.
On cherchait une coiffeuse pour préparer à ranger les cheveux de ces demoiselles et on fit acheter tous les produits
de beauté qu'il leur fallait. Elles appelèrent Cendrillon pour lui demander son avis car elle avait bon goût. Cendrillon
les conseilla le mieux du monde et elle proposa même de les coiffer ; ce qu'elles acceptèrent !
Pendant qu'elle les coiffait, elles lui disaient :
-"Cendrillon, est-ce que tu aimerais aller au bal ?"
-"Ah ! Mesdemoiselles, vous vous moquez de moi ! Ce n'est pas ma place !
-"Tu as raison, on rirait bien si on voyait une servante aller au bal.
Une autre que Cendrillon les aurait coiffées de travers, mais elle était bonne, et elle les coiffa parfaitement bien.
Elles restèrent presque deux jours sans manger tellement elles étaient heureuses. Elles cassèrent plusieurs
ceintures à force de les serrer pour avoir la taille plus fine et elles étaient toujours devant leur miroir.
Enfin, l'heureux jour arriva !

1)Qu’avez-vous entendu ?
□ a. Une biographie □ b. Un conte □ c. Un récit historique
2) Qui en est le personnage principal ?
………………………………………………………………………………..
3) Quel est le lien de parenté entre les deux sœurs et Cendrillon ?
………………………………………………………………………………………………………………………
4) Quel habit portera chacune des deux sœurs ?
- L’aînée : ……………………………………………………………………………………………
- La seconde : ………………………………………………………………………………………
5) Choisissez parmi les éléments suivants ceux qui font partie des préparatifs des deux sœurs.
□- Coiffure □- chaussures □- vêtements □- maquillage □- bijoux □- silhouette
6) Vous répondez par « Vrai » ou « Faux » aux énoncés suivants :
a. Cendrillon est jalouse de ses deux sœurs. ……………..
b. Les deux sœurs sont prétentieuses et égoïstes. …………….
c. Cendrillon donne de bons conseils. ……………….
d. Les deux sœurs pensent que Cendrillon est sans attrait ….

B. PRODUCTION DE L’ORAL

Consigne :
Racontez oralement la suite de cette histoire si vous la connaissez ou imaginez-en une suite convenable.

8
Année scolaire 2021/ 2022 Evaluation diagnostique 1ère année BAC

C. COMPREHENSION DE L’ECRIT

Texte-support

Longtemps, on classait les animaux en bons et en méchants, et on leur attribuait des qualités et des valeurs
humaines : de l’avis général, le lion – symbole traditionnel de la royauté et de la majesté -est un chasseur adroit,
généreux, qui protège courageusement ses congénères1 et sa progéniture2.

Or ces idées reçues sont fausses pour la plupart et relèvent davantage de l’imagination que des faits.

En effet, des études récentes effectuées sur le terrain par d’imminents chercheurs ont montré que les lions préfèrent
en réalité voler leurs proies à d’autres animaux que les chasser eux-mêmes. Dans certaines régions d’Afrique, ils
peuvent dévorer des bêtes tuées par d’autres ou mortes de maladie, et si la nourriture est rare, ils tuent leurs
congénères ou mangent tout ce qui est à leur portée, laissant leurs petits mourir de faim.

En plus, les lions sont des rois fainéants3 qui consacrent jusqu’à vingt heures par jour au sommeil ou à la sieste.
S’ils ne peuvent pas dérober4 une proie à un autre animal, ou en trouver une morte, ils se mettent à chasser, mais pas
plus d’une heure ou deux par jour.

1. ses congénères : ses semblables, les autres lions


2. sa progéniture : ses petits
3. fainéants : paresseux
4. dérober : voler

I. LECTURE-DICTION

Consigne : lisez le texte de manière expressive en respectant le rythme et la ponctuation.

I. ETUDE DE TEXTE

1) Ce texte appartient essentiellement à quel type :


a. narratif b. argumentatif c. descriptif d. injonctif ?

2) Répondez par « vrai » ou « faux » :


a. Le lion est considéré par les humains comme le roi des animaux.
b. Le lion est un animal paresseux.
c. Il arrive parfois que les lions tuent d’autres lions pour se nourrir.
d. Les lions protègent toujours leurs petits.

3) Les humains considèrent souvent le lion comme un animal adroit, généreux et protecteur.
L’auteur est-il d’accord avec cette idée ? Relevez, dans le texte, la phrase qui le montre.

4) Complétez le tableau ci-dessous par les éléments suivants :


- Thèse défendue par l’auteur
- Thèse réfutée par l’auteur
……………………………… ………………………………..
a. Le lion est un animal exceptionnel qui affiche des b. Le lion est un animal sauvage comme les autres qui
qualités presque humaines. n’a rien de spécial.

5) Relevez dans le texte deux mots appartenant au champ lexical de la chasse.

6) Relevez dans le texte deux liens logiques.

9
7) Dans la phrase soulignée, quelle est la figure de style utilisée ?
a) Une hyperbole b) Une comparaison c) Une métaphore

8) Dites à qui référent les pronoms personnels ci-dessous :


Les : …………………... Eux-mêmes : …………………….

9) Quand la nourriture est rare, le lion laisse ses petits mourir de faim. Comment trouvez-vous son
attitude ? justifiez votre réponse.

D. PRODUCTION ECRITE

Sujet : Un enfant peut être exposé à plusieurs dangers sur internet.


Etes-vous d’accord avec cette idée ?

Rédigez un texte d’une douzaine de lignes dans lequel vous dites si vous partagez cette idée ou non ; en la
justifiant par des arguments et des exemples précis.

Critères d’évaluation :
- Respect de la consigne de rédaction.
- Cohérence des idées.
- Structure du texte.
- Correction de la langue.

10
Année scolaire 2021/ 2022 Evaluation diagnostique 2ème année BAC

A. COMPREHENSION ORALE

Consigne : vous écoutez deux fois le support, vous prenez des notes puis vous répondez aux questions ci-
dessous.
Support destiné à être oralisé par l’enseignant. Les questions pourraient être portées en amont sur le tableau. Chaque
apprenant y répond individuellement par écrit, avant de passer à la mise en commun orale.
Si le matériel numérique est disponible, l’enseignant peut également utiliser un support audio portant sur le même
thème : « défendre son point de vue ».

Femmes et pouvoir, qu'est-ce qui coince ?

Les femmes et les sphères de pouvoir ne font pas bon ménage. Et c'est une vieille histoire, qui renvoie à la
répartition ancestrale des rôles - aux hommes la sphère publique, aux femmes l'espace domestique. Le XXe siècle a
marqué une rupture majeure, avec l’accès de la femme à des droits autrefois réservés aux hommes. L'ordre des sexes
s'en est trouvé profondément bouleversé. Si les femmes ont investi le monde du travail salarié et fait irruption dans
la vie publique et politique, elles restent au second plan. En politique, lieu symbolique du pouvoir s'il en est, les
femmes se heurtent à un véritable plafond de verre. Même si elles représentent aujourd'hui 38,8% des députés, les
quatre premiers postes de l'État sont occupés par des hommes. Autre exemple frappant, sur les chaînes de télévision
généralistes, le taux d'invitées politiques est de… 25%.
Le mode viril a imprimé sa marque sur le monde politique. C’est ainsi que la présence des femmes interroge la
façon même dont le pouvoir se conçoit, se reproduit, fonctionne. De nos jours, les femmes n’y sont plus marginales
mais elles n’y trouvent toujours pas leur place à égalité avec les hommes.

1. De quoi parle le texte ?


2. Quelle est la thèse défendue par celui qui parle ?
3. Quels arguments donne-t-il pour soutenir sa thèse ?

B. PRODUCTION ORALE

Sujet : selon vous, peut-on parler, aujourd’hui au Maroc, d’une vraie égalité entre les sexes ? Justifiez votre réponse
par des arguments et des exemples précis.

Critères d’évaluation :
- Respect de la consigne.
- Formulation du point de vue personnel.
- Formulation des arguments
- Interaction avec les autres.

11
Année scolaire 2021/ 2022 Evaluation diagnostique 2ème année BAC

C. COMPREHENSION ECRITE

TEXTE
La Banque Centrale de Tunisie introduit une nouvelle pièce de monnaie : le 0 millime

Dans un souci de soutien psychologique aux personnes les plus démunies, la Banque Centrale de Tunisie a décidé,
après une réunion avec le ministre de l’économie, M. Hakim Ben Hammouda, de créer une pièce unique dans le
monde, le 0 millime.
Cette première mondiale arrive à point nommé, l’aïd se profilant à l’horizon des ménages tunisiens. « Elle
permettra ainsi à ceux qui n’ont rien de ne rien dépenser, et donc de faire des économies, ce qui va dans le même
sens que la politique d’austérité prônée par le gouvernement tunisien », analyse M. Karim Elfalès, président de
l’observatoire tunisien des décisions gouvernementales et des voitures sur la route X.
La présidente de l’UTICA, Mme Bouchamaoui, s’est félicitée de cette décision, soulignant la nécessité de telles
mesures dans un contexte aussi difficile et l’engagement des patrons dans cette campagne sans précédent. « Nous
avons informé les chefs d’entreprise et les PDG des différentes compagnies affiliées que nous nous engagions à offrir
ces pièces aux ouvriers les plus mal payés, pour leur permettre de se mettre à notre place, et de se familiariser
avec ce calvaire que nous vivons tous les jours : avoir les poches tellement pleines au point de ne plus savoir
quoi faire de son argent. », a-t-elle déclaré dans un restaurant chic de la banlieue nord.
Mme Bouchamaoui a aussi précisé qu’au sein de l’espace Carthageland nouvellement inauguré, M. Ben Ayed a
consenti à installer des attractions accessibles aux personnes se présentant avec un montant de dix « 0 millime ». Il
s’agirait de terrains vagues où ils peuvent courir avec leurs enfants comme bon leur semble, à condition de se
présenter en tenue adéquate et de nettoyer le sol après leur passage. Ils pourront aussi profiter de la vue sur les autres
familles qui auront payé les 30 dinars pour l’accès aux autres attractions.
Par ailleurs, nous savons déjà que ces fameux 0 millime serviront à rémunérer les emplois fictifs, à payer des
bénévoles, à investir dans les régions défavorisées et à soutenir la société civile.
Affaire à suivre.

D’après : www.lerpesse.com, 2014

I. Etude de texte

1. Complétez le tableau suivant :


Pays dont parle le texte Source d’où est extrait le texte

2. A. Ce texte est-il ?
a. un extrait d’un roman b. un extrait d’un roman à thèse c. un article de presse ?

B. Ce texte est de type ?


a. descriptif b. argumentatif c. informatif ?

3. Quelle est l’information que rapporte le texte ?

4. Répondez par vrai ou faux :


a. Le millime et le dinar sont deux monnaies tunisiennes.
b. Toutes les catégories de la société tunisienne : riches et pauvres, seront payées par le 0 millime.
c. La Tunisie est le premier pays au monde à créer une pièce de monnaie dont la valeur est 0.
d. Les personnes qui auront accumulé 10 « 0 millime » auront accès aux mêmes attractions que les
familles ayant payé 30 dinars.
12
5. Citez trois raisons pour lesquelles La Banque Centrale tunisienne a créé le 0 millime ?

6. A. Quelle est la tonalité qui domine dans le texte ?


a. pathétique b. tragique c. satirique (ironique)
B. D’après vous, le 0 millime existe-t-il vraiment ?
C. Quelle est donc la vraie intention de l’auteur ?

7. « Cette première mondiale arrive à point nommé » veut dire :


a. Cette première mondiale arrive tardivement.
b. Cette première mondiale arrive au moment opportun.
c. Cette première mondiale arrive au moment où est nommé M. Hakim Ben Hammouda comme ministre
de l’économie.

8. De quelle figure de style s’agit-il dans la phrase soulignée ?


a. Oxymore b. Antiphrase c. Antithèse

9. Transposez au discours indirect l’énoncé ci-dessous :


« Nous nous sommes engagés à offrir ces pièces aux ouvriers les plus mal payés. » a déclaré la présidente de
l’UTICA.

10. Selon vous, les inégalités dans une société se voient-elles uniquement sur le plan des revenus des
individus ? Justifiez votre réponse par un argument et un exemple précis.

D. PRODUCTION ECRITE

Sujet : L’argent peut-il vraiment contribuer à l’amélioration de la santé psychologique et émotionnelle des
individus ?

Rédigez un texte argumentatif dans lequel vous exprimez votre point de vue en le défendant par des arguments et des
exemples précis.

Critères d’évaluation :
-Conformité de la production à la consigne d’écriture
-Cohérence de l’argumentation
-Structure du texte
-Correction de la langue

13
GRILLE D’EVALUATION
Grille à adapter en fonction du nombre des items. La grille ci-dessous correspond à une épreuve avec : 1 item pour la
compréhension orale, 7 items pour la compréhension écrite et 7 items pour la langue. Les critères retenus pour l’évaluation sont
au nombre de deux pour la production orale, et de quatre pour la production écrite et la lecture-diction.

Grille d’évaluation
Domaine/ Item N° des élèves
Sous- N°/ Note
domaine Critère 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
Comp.
1. 0- 1- 2 -3 2 1 0 3 ..
orale
Total 3 /3 2/3 1/3 0/3 3/3 ..
Niveaux de maîtrise NA/PA/A PA NA NA A ..
Production C1 0- 1- 2 -3
orale C2 0- 1- 2 -3
Total 6/6
Niveaux de maîtrise NA/PA/A
C1 0- 1- 2 -3 3
Lecture-
diction

C2 0- 1- 2 -3 1
C3 0- 1- 2 -3 3
C4 0- 1- 2 -3 1
Total 12 / 12 8/12
Niveaux de maîtrise NA/PA/A PA
1. 0- 1- 2 -3 0
Compréhension

2. 0- 1- 2 -3 2
3. 0- 1- 2 -3 3
écrite

4. 0- 1- 2 -3 1
5. 0- 1- 2 -3 2
6. 0- 1- 2 -3 3
7. 0- 1- 2 -3 0
Total 21 / 21 11/21
Niveaux de maitrise NA/PA/A PA
1. 0- 1- 2 -3
2. 0- 1- 2 -3
Langue

3. 0- 1- 2 -3
4. 0- 1- 2 -3
5. 0- 1- 2 -3
6. 0- 1- 2 -3
7. 0- 1- 2 -3
Total 21 / 21
Niveaux de maîtrise NA/PA/A
Production

C1 0- 1- 2 -3 3
écrite

C2 0- 1- 2 -3 1
C3 0- 1- 2 -3 1
C4 0- 1- 2 -3 0
Total 12 / 12 4/12
Niveaux de maîtrise NA/PA/A NA

Barème :
• Compréhensions orale et écrite, langue
0 1 2 3
Pas de réponse Réponse erronée Réponse partielle Réponse correcte

• Lecture-diction
Critères/ barème 0 1 2 3
C1 Fluidité de la lecture
C2 Respect des groupes rythmiques
Non évalué Insatisfaisant Peu satisfaisant Satisfaisant
C3 Respect de la ponctuation
C4 Lecture expressive

• Production orale
Critères/ barème 0 1 2 3
C1 Respect de la consigne
Non évalué Insatisfaisant Peu satisfaisant Satisfaisant
C2 Expression avec des phrases correctes

• Production écrite
Critères/ barème 0 1 2 3
C1 Conformité de la production à la consigne
C2 Cohérence du texte
Non évalué Insatisfaisant Peu satisfaisant Satisfaisant
C3 Structure du texte
C4 Correction de la langue

14
• Niveaux de maîtrise (Les intervalles sont donnés ici pour l’épreuve citée plus haut)
Compréhension orale Production orale Lecture-diction

Niveaux de [0,1] ]1,2] ]2,3] [0,2] ]2,4] ]4,6] [0,4] ]4,8] ]8,12]
maîtrise
Non Partiellement Non
Partiellement acquis Acquis Non acquis Acquis Partiellement acquis Acquis
acquis acquis acquis

Compréhension écrite Langue Production écrite

Niveaux de [0,7] ]7,14] ]14,21] [0,7] ]7,14] ]14,21] [0,4] ]4,8] ]8,12]
maîtrise
Non Partiellement Non
Partiellement acquis Acquis Non acquis Acquis Partiellement acquis Acquis
acquis acquis acquis

15
Références

-MERLE.P. Les pratiques évaluatives scolaires : Historique, difficultés, perspectives. Ed.


PUF, Paris, 2008.

-SCALLON G. L’évaluation des apprentissages dans une approche par compétence. Ed,
De Boeck, Bruxelles, 2004.

Références officielles

- La décision ministérielle actualisée N° 084.21 du 21 septembre 2021, relative à


l'organisation de l’année scolaire 2021-2022

- Les orientations pédagogiques du cycle secondaire qualifiant, 2007

16

Vous aimerez peut-être aussi