Vous êtes sur la page 1sur 14

DENTISTERIE RESTAURATRICE

Les méthodes de diagnostic Mots clés :


Carie émail
Diagnostic précoce
Méthode diagnostic

des lésions carieuses initiales.

Keywords :
Diagnostic methods Enamel carie
Early diagnosis
of initial carious lesions. Diagnostic method

CHALA S.*, BOUAMARA R.*, ABDALLAOUI F.**


* Résidente au centre de consultation et traitement dentaire - Centre de consultation et de traitement dentaire -
Faculté de médecine dentaire de Rabat - Maroc.
** Professeur d’enseignement supérieur - Centre de consultation et de traitement dentaire -
Faculté de médecine dentaire de Rabat - Maroc.

L
es lésions carieuses initiales de l’émail diagnostiquées précocement peuvent bénéficier d’une thérapeutique
non invasive. Ce diagnostic précoce peut poser un véritable problème en omni-pratique. Le développement de
moyens diagnostic a facilité pour beaucoup cette approche. Le calibrage et l’entraînement des praticiens pour
la recherche de ces lésions au cours de l’examen clinique reste le moins coûteux et est relativement fiable. Cet arti-
cle propose de passer en revue les différents moyens disponibles pour le diagnostic des lésions carieuses initiales de
l’émail.

Initial carious lesions of the enamel, recent diagnosed, can benefit from non-invasive therapy. However, this dia-

X gnosis is very problematic in general practice. Development of diagnostic tools has facilitated this diagnosis for
many dentists. Training of dentists to detect such lesions during a clinical exam remains less costly and relati-
vely reliable. This manuscript aims to review the different available methods for the diagnosis of enamel initial carious
lesions.

soumis pour publication le 26/08/03


accepté pour publication le 23/06/04 Rev Odont Stomat 2004;33:297-310
297
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
DENTISTERIE RESTAURATRICE

L
e diagnostic précoce des altérations des tissus arly diagnosis of hard tissues alterations, due to
durs, dues à la maladie carieuse revêt une impor-
tance capitale, afin de pouvoir procéder au mieux
à l’instauration des mesures de prophylaxie adéquates.
E carious disease, is of capital importance, in order
to optimise the delay of institution of adequate
preventive measures. This notion is the basis of the pre-
Cette notion est à la base du modèle médical préventif ventive medical model which is based on prevention at
fondé sur la prévention dans tous les stades de la all disease stages.
maladie. In fact, initial lesions, which correspond to the first
En effet, les lésions initiales, qui correspondent aux stages of enamel carie, are often undetected during cli-
premiers stades de la carie de l’émail, passent le plus nical inspection (Triller 1993), when their diagnosis at
souvent inaperçues à l’inspection clinique (Triller this stage allows initiation of a non invasive therapeutic
1993), alors que leur diagnostic à ce stade permet l’ins- measure leading to a reversible lesion.
tauration d’une thérapeutique non invasive permettant In this context, development of new diagnostic methods
d’assurer la réversibilité de la lésion. was shown to be indispensable in order to help dentists
Dans ce cadre, le développement de nouveaux moyens face the requirements of modern dentistry based on pre-
de diagnostic s’est avéré indispensable afin d’aider le vention.
praticien à répondre aux exigences d’une dentisterie
moderne basée sur le concept de prévention.

Processus carieux initial Initial carious process


L’initiation du processus carieux au niveau d’une The start of the carious process on the dental sur-
surface dentaire est souvent expliquée par une suces- face is often explained by a series of chemico-physical -
sion de phénomènes physico-chimiques mettant en jeu phenomena involving a number of dissolution-precipita-
une série de phases de dissolution-précipitation dans tion processes in which acids produced by the bacterial
lesquels les acides produits par la plaque bactérienne plaque induce demineralisation of calcified dental tissues
induisent une déminéralisation des tissus calcifiés de la following a drop of the medium pH (Jaquot and Fontaine,
dent à la suite d’une chute du pH du milieu (Jaquot et 1995). Dissolution of calcium phosphates which make
Fontaine, 1995). Il se produit alors une dissolution des the mineral phase of the hard dental tissues : enamel, den-
phosphates de calcium qui constituent la phase miné- tin and cement, occurs then. First, salivary buffers such
rale des tissus durs de la dent : émail, dentine et as bicarbonates, will neutralize the acids and stop cal-
cément. Dans un premier temps, les tampons salivaires cium phosphate leakage. Precipitation of ions, which are
tels que les bicarbonates vont neutraliser les acides pré- present in the medium or brought by topical applications
sents et arrêter la fuite des phosphates de calcium. Une (fluorinated toothpaste) is possible, leading to reminera-
précipitation des ions présents dans le milieu ou appor- lization of the dissolved part.
tés par des applications topiques (fluor du dentifrice)
est possible conduisant à la reminéralisation de la par-
tie dissoute.

Lorsque le pH continue de baisser, les phénomè- When the pH drops continuously, the process of
nes de déminéralisation s'amplifient aux dépens de ceux demineralisation is amplified whereas remineralization
de reminéralisation. Il se produit alors : decreases. This leads to :
■ une dislocation des cristaux superficiels d'hydroxy- ■ dislocation of superficial hydroxy-apatite crystals,
apatite, ■ widening of intercrystalline spaces.
■ un élargissement des espaces intercristallins. As a result, enamel porosity increases and facilitates
Il en résulte une augmentation de la porosité de l'émail deep diffusion of acids, leading to the formation of
qui facilite la diffusion en profondeur des acides abou- microchannels which progressively invade the enamel.
tissant à la formation de microchenaux qui s'insinuent
progressivement dans l'émail.

Dans un premier temps, les remaniements histo- First, histological modifications and ionic
logiques et les échanges ioniques dus aux variations du exchanges due to pH variations do not allow yet detec-
pH ne permettent pas encore la détection des lésions tion of carious lesions using traditional diagnostic

298
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
carieuses par les moyens classiques de diagnostic (exa- methods (visual inspection, probing and radiography).
men visuel, sondage et radiographie). On parle alors de These are called sub-clinical lesions (Jaquot and
lésion infra-clinique ou sub-clinique (Jaquot et Fontaine, 1995). Second, repetitive pH drops lead to
Fontaine, 1995). Secondairement, les baisses répétiti- channel formation by the dissolution of minerals under
ves du pH font apparaître des chenaux par dissolution the enamel surface . The lesions become then clinically
des minéraux sous l’émail de surface. La lésion devient detectable and the enamel has a 10 % mineral deficit
alors cliniquement décelable et l’émail accuse un défi- with respect to healthy enamel (Triller 1993; Haikel
cit minéral de 10 % par rapport à un émail sain (Triller 2001; Seguier and Le May, 2002).
1993 ; Haikel 2001 ; Seguier et Le May, 2002).

L'altération des surfaces cristallines modifie les Alterations of crystalline surfaces modify the
indices de réfraction lumineuse de la surface amélaire, indices of light reflection on the enamel surface, the
la lésion de sub-surface prend l'aspect d'une tâche blan- lesion under the surface has the appearance of white
che plus ou moins discontinue encore appelée " White spot, more or less discontinuous, called "“White spot".
spot ". Cette dernière est cliniquement détectable. The latter is clinically detectable.

La tâche blanche peut se reminéraliser donnant The white spot can re-mineralise and becomes a
naissance à la tâche brune ou " Brown spot ". Cette tan spot or “ Brown spot”. This colour is due to pigment
couleur est due à l’incorporation de pigments lors de la incorporation when the pH increases, favouring precipi-
remontée du pH qui favorise la reprécipitation des tation of calcium phosphates. On the other hand, in the
phosphates de calcium. Par ailleurs, en l'absence de lack of control of acid-producing factors, enamel poro-
maîtrise des facteurs acidogènes, les porosités de l'é- sity progresses along Retzius lines, leading to the for-
mail progressent le long des stries de Retzius formant mation of enamel cavities, with a fragile surface which
une cavitation amélaire et la zone de surface fragilisée can break down at a more or less short term (Triller
peut alors s'effondrer à plus ou moins court terme 1993 ; Haikel 2001).
(Triller 1993 ; Haikel 2001).

Moyens de diagnostic Diagnostic methods


des lésions initiales of initial lesions
Le diagnostic des lésions carieuses initiales de l’é- Diagnosis of initial carious lesions of the enamel
mail est plus ou moins difficile en fonction de la situa- is more or less difficult in function of the lesion location
tion de la lésion (dent antérieure ou postérieure, lésion (anterior or posterior tooth, occlusal, cervical or
occlusale, cervicale ou proximale). Pour faciliter le dia- approximal lesion). Several methods to simplify the dia-
gnostic, un certain nombre de moyens ont été dévelop- gnosis are available to the dentist. Such methods are
pés. Ces moyens sont plus ou moins fiables en fonction more or less reliable depending on their sensitivity and
de leurs valeurs de sensibilité et de spécificité qui per- specificity values, allowing dentists to chose one
mettent aux praticiens de choisir l’un plutôt que l’autre. method instead of the other. Sensitivity is defined by the
La sensibilité est définie comme étant la capacité à ability to detect subjects with the pathology and specifi-
détecter les personnes qui présentent la pathologie, et la city by the ability to properly identify those without a
spécificité est la capacité à identifier correctement ceux pathology.
qui ne présentent pas la pathologie.

Inspection clinique Clinical exam


Elle doit être réalisée sur des dents propres, net- It should be done on clean and dry teeth
toyées et séchées (Ekstrand et coll.,1998), sous un bon (Ekstrand et al., 1998), using a mirror under good light
éclairage, à l’aide d’un miroir. Cette inspection à pour source. This exam is aimed to detect any opacity, colo-
but de détecter toute opacité, coloration ou change- ration or change in translucency with or without prolon-
ment de la translucidité avec ou sans séchage prolongé. ged drying.

299
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
DENTISTERIE RESTAURATRICE

Tableau 1 - Critères utilisés lors de l’examen visuel pour le diagnostic de caries


Table 1 - Criteria for caries detection during a visual inspection

Score Critères / Criteria


0 Absence ou léger changement de la translucidité de l’émail après séchage prolongé > 5s
No or small change in translucency of enamel after prolonged drying > 5s

1 Opacité ou discoloration difficilement visible au niveau d’une surface humi de,


mais distinguée visiblement après séchage (Fig. 1)
Poorly visible opaqueness or discoloration of humid surfaces, but visible after drying (Fig. 1)

2 Opacité ou discoloration nettement visible sans séchage


Visible opaqueness or discoloration, without drying

3 Présence d’une cavité amélaire au niveau d’un émail opaque coloré


et/ou discloration grisâtre de la dentine sous jacente
Presence of an enamel cavity at the level of a coloured opaque enamel
and/or greyish discoloration of underlying dentin

4 Cavité au niveau d’un émail opaque ou décoloré exposant la dentine


Cavity at the level of an opaque or discoloured enamel, exposing the dentin

Cependant, c’est un examen à caractère subjectif However, this exam is subjective and thus a cali-
d’où l’intérêt d’un système de calibrage. Ce système sera brating system is needed. This system will be more and
de plus en plus adapté pour assurer le suivi ou pilotage more adapted in order to ensure surveillance or monito-
permettant à plusieurs praticiens d’interpréter le bilan ring, and to allow several dentists to interpret previous-
précédemment établi par un autre praticien (Hennequin ly performed exams (Hennequin and Lasfargues, 1999).
et Lasfargues, 1999).

Les critères utilisés sont ceux définis par Cortes The criteria used are defined by Cortes et al.
et coll. (2000) (Tableau 1). (2000) (Table 1).

L’inspection clinique présente les avantages sui- The clinical exam has the following advantages :
vants : ■ dentist familiarisation,
■ familiarité pour le dentiste, ■ possibility of long-term follow-up of lesions ,
■ possibilité de suivi des lésions dans le temps, ■ facility,
■ facilité, ■ rapidity,
■ rapidité, ■ very few tools for implementation.
■ peu de moyen à mettre en œuvre.

Cependant, des problèmes persistent : However, some problems persist :


■ la difficulté d’accès pour certains sites surtout au ■ access difficulty to some sites, especially at the
niveau proximal ou l’examen direct de cette face s’a- approximal level where a direct exam of this side is
vère difficile par une simple inspection, difficult to perform by simple inspection,
■ la difficulté d’avoir un bon éclairage au niveau des ■ difficulty to obtain good visibility of the posterior
zones postérieures. (Pitts 1991). areas (Pitts 1991)

Le recours à des aides optiques comme les lou- The use of optic aids such as magnifying visual
pes a été proposé par certains auteurs (Haak et coll., aids, was suggested by some authors (Haak et al., 2002)
2002) pour faciliter la détection clinique de ces caries in order to facilitate clinical detection of initial caries.
débutantes. Cependant, l’étude in vitro réalisée par However, Haak’s in vitro study in 2002 have shown that
Haak en 2002 a montré que ces aides n’augmentent pas such aids do not really increase the reliability of
vraiment la validité du diagnostic des caries proximales, approximal and occlusal caries diagnosis (Haak et al.,
ni même des caries occlusales (Haak et coll., 2002). 2002).

300
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
1

Fig. 1 : Coloration blanchâtre au


niveau mésial de la 23 visible
après séchage (score 1).

Whitish discoloration at the mesial


level of the 23 , visible after drying
(score 1).

Sondage Probing

Il nécessite le recours à des sondes exploratrices Probing necessitates the use of sounding probes
(sondes 6, 17 et 23). La fiabilité de cette technique (probes 6, 17 and 23). The reliability of this technique
repose sur la résistance ressentie par l’opérateur pour lies on the resistance detected by the dentist to remove a
enlever une sonde introduite en force dans une anfrac- probe which was pushed inside an anfractuosity. Thus,
tuosité. De ce fait, cette technique reflète avant tout this technique reflects an existing relation between geo-
le rapport existant entre les caractéristiques géomé- metric characteristics of the probe tip and anatomic pro-
triques de l’extrémité de la sonde et les critères anato - perties of the line or the well in which it was introduced,
miques du sillon, ou du puits dans lequel elle est intro- but it does not give any reliable information on the
duite, mais ne fournit aucune indication fiable sur la pathologic nature of the sounded area (Hennequin and
nature pathologique de la zone sondée (Hennequin et Lasfargues, 1999).
Lasfargues, 1999).

Ces dernières années le sondage a été remis en But, the use of probing has been subject to ques-
question (Mc Comb et Tam, 2001). En effet, la pression tions over the last decades (Mc Comb and Tam, 2001).
exercée lors d’un sondage rigoureux peut produire des In fact, pressure exerted during rigorous probing can
traumatismes de l’émail de surface correspondant à des produce trauma at the enamel surface, leading to sub-
lésions de sub-surface et la fissure peut ainsi devenir surface lesions and the fissure can then become more
plus susceptible à la progression de la lésion (Ekstrand susceptible to lesion progression (Ekstrand et al., 1987).
et coll., 1987). De plus, il favoriserait le transport bac- Moreover, probing can promote bacterial transport from
térien d'un site à l'autre et permettrait donc la conta- one site to another and allow contamination of healthy
mination des sites sains.(Hennequin et Lasfargues, sites (Hennequin and Lasfargues, 1999).
1999).

Examen radiographique Retro-coronal


rétro-coronaire radiographic exam

La radiographie rétrocoronaire (ou bite-wing) est Bite-wing radiograph is classified amongst the
classée parmi les techniques qui peuvent apporter au techniques which can deliver a maximum of information
praticien le maximum d’information. La précision et l’o- for the dentist. Precision and incident ray orientation
rientation du rayon incident font du radiogramme rétro- makes the bite-wing radiograph an image of choice in
coronaire le cliché de choix pour le dépistage précoce the early caries diagnosis, in particular at the level of
de la carie, en particulier au niveau des faces proxima- approximal sides. But its use is limited for initial lesions
les. Il reste limité pour les lésions initiales de la table of the occlusal table due to a superposition of a large
occlusale du fait de la superposition d’une grande thickness of vestibular and lingual dental tissues.
épaisseur de tissus dentaires en vestibulaire et lingual

301
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
DENTISTERIE RESTAURATRICE

2 3

Fig. 2 : Radiographie Bite-wing montrant : une radioclarté score 1 au niveau distal de la 15 et 44, score 2 au niveau distal de la 45.
Bite-wing radiograph showing : a score 1 radiolucency at the distal level of the 15 and 44, score 2 at the distal level of the 45.
Fig. 3 : Radiographie Bite-wing montrant : une radioclarté score 1 au niveau mésial de la 46 et 47, score 2 au niveau mésial de la 15, score
3 au niveau distal de la 46 et la 45.
Bite-wing radiograph showing : a score 1 radiolucency at the mesial level of the 46 and 47, score 2 at the mesial level of the 15, score 3 at
the distal level of the 46 and 45.

A la lecture de l’image, il faut : Upon image reading, one should :


■ rechercher une éventuelle solution de continuité de ■ search for an eventual solution of the continuity of the
l’image de la ligne de contour amélaire, enamel contour line image,
■ rechercher le présence d’une zone radioclaire au ■ search for the presence of a radiolucent area at the
niveau de la jonction amélo-dentinaire, level of the enamel-dentin junction,
■ observer au niveau de la chambre pulpaire une éven- ■ observe an eventual reaction image at the level of the
tuelle image de réaction, signe possible de défense pulpal cavity, a possible sign of dentino-pulpal defen-
dentino-pulpaire à une agression (Daudibertiers et ce mechanism against aggression (Daudibertiers et al.,
coll., 1993). 1993).

L'étude de Hintze et coll. (1998) a permis d'éta - The study of Hintze et al. (1998) has established
blir une échelle d'évaluation des lésions proximales a new evaluation scale of approximal lesions with
selon la profondeur estimée à la radiographie rétro- respect to the estimated depth by bite-wing radiographs
coronaire (Fig. 2 et 3). Cette échelle se compose de (Fig. 2 and 3) . This scale comprises five scores (Hintze
cinq scores (Hintze et coll., 1998) : et al., 1998) :
■ score 0 : tissus sains (pas de radioclarté), ■ score 0 : healthy tissues (no radiolucency),
■ score 1 : radioclarté touchant la moitié externe de l'é- ■ score 1 : radiolucency of enamel external half ,
mail, ■ score 2 : radiolucency involving enamel internal half,
■ score 2 : radioclarté s'étendant à la moitié interne de ■ score 3 : radiolucency involving dentin external third,
l'émail, ■ score 4 : radiolucency involving dentin internal two-
■ score 3 : radioclarté atteignant le tiers externe de la thirds.
dentine,
■ score 4 : radioclarté s'étendant aux deux tiers inter-
nes de la dentine.

Différentes études ont tenté d’évaluer cette Several studies have tried to assess this technique
technique dans la détection de caries débutantes. Selon in the detection of initial caries. Lussi (1993) stated that
Lussi (1993), cette technique possède une sensibilité this technique has 45 % sensitivity by itself, which
de 45 % à elle seule et de 49 % lorsqu'elle est combi- increases to 49 % when combined with a clinical exam
née à l'examen visuel pour les lésions carieuses occlu- in the diagnosis of occlusal carious lesions without cavi-
sales sans cavitation. Au niveau proximal, la sensibilité ties. At a approximal level, sensitivity of this technique
de cette technique est comprise entre 71 % et 100 % ± is included beetwen 71 % and 100 % ± 1 % and specifi-
1 %, la spécificité 99 % et 100 % (Vaarkamp et coll., city beetwen 99 % and 100 % (Vaarkamp et al., 2000).
2000).

Pour Abdallaoui et coll. (2001) la radiographie Bite wings radiographs should be performed sys-
rétro-coronaire doit être réalisée systématiquement tematically for all patients (Abdallaoui et al., 2001).
chez tous les patients avant la prise en charge.

302
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
Radiographie numérique Digital radiography

Pour Daudibertiers et coll. (1993), la radiogra- For Daudibertiers et al. (1993), digital radiogra-
phie numérique permet une meilleure visualisation des phy obtains a better visualisation of carious lesions by
lésions carieuses par augmentation des contrastes, la increasing contrast, showing superficial affections of the
mise en évidence des atteintes superficielles de l’émail enamel as well as a quantitative assessment of densities
ainsi qu’une évaluation quantitative des densités par by radiometry (Daudibertiers et al., 1993). The contrast
radiométrie (Daudibertiers et coll., 1993). Le contraste of the observed image could be controlled so it can
de l’image observée peut être réglé de manière à révé- reveal anatomic details if these are comprised in the area
ler les détails anatomiques recherchés par le praticien with the darkest or lightest grey colour of the image (Le
s’ils sont contenus dans le domaine des niveaux de gris Denmat et al., 1994).
les plus forts ou les plus faibles de l’image (Le Denmat
et coll., 1994).

Il semblerait, que pour ces systèmes, un grand It seems that for all these systems, a big contrast
contraste soit nécessaire pour améliorer le diagnostic is needed to improve the diagnostic yield of carious
des lésions carieuses. lesions.

Pour Le Denmat et coll. (1994), la résolution est For Denmat et al. (1994), resolution is poorer
plus faible que celle d’un film classique. than with a traditional film.

L’apport de la radiographie numérique en matiè- The impact of digital radiography in carie dia-
re de diagnostic de la carie fait objet de controverses gnosis is controversial ; even though most published
dans la littérature ; alors que la plupart des travaux à works reveal an identical quality to that obtained with
ce sujet font état d’une qualité identique à celle des more conventional techniques, some authors report poo-
radiographies conventionnelles, certains auteurs rap- rer results.
portent des résultats moins bons.

Pour Hennequin (1999), les lésions carieuses For Hennequin (1999), carious lesions can be
peuvent aussi bien être détectée avec la radiographie detected by visual radiography as well as traditional
numérique qu’avec un cliché argentique, mais il faut films, but it should be noted that edited images on paper
cependant noter que les images imprimées sur papier are of less diagnostic quality than films, especially if
sont de moindre qualité diagnostic que les films en par- such documents have to be stored (Hennequin and
ticulier si ces documents doivent être conservés Lasfargues, 1999 ; Hintze et al., 1998).
(Hennequin et Lasfargues, 1999 ; Hintze et coll., 1998).

C’est une technique qui présente certains However, this technique has some disadvantages :
inconvénients : ■ captorscan be a nuisance to the patient,
■ les capteurs peuvent constituer une gêne pour le ■ high cost.
patient ,
■ le coût des systèmes est élevé.

Elastiques séparateurs Rubber coins

Il s’agit de dispositifs utilisés en orthodontie These are used in orthodontics in order to obtain
pour obtenir un écartement différé des dents, après differed teeth separation after 24 hours and in order to
mise en place pendant 24 h, afin de pouvoir sceller les be able to seal orthodontic brackets.
bagues orthodontiques.

Dans le cadre du diagnostic précoce des lésions For the diagnosis of carious lesions of approxi-
carieuses des faces proximales, l’écartement temporaire, mal sides, temporary separation, obtained with rubbers,

303
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
DENTISTERIE RESTAURATRICE

obtenu avec ces élastiques, permet un examen direct allows a direct exam of approximal dental surfaces
des surfaces dentaires proximales (Jaquot et Fontaine, (Jaquot and Fontaine, 1995) and thus early detection of
1995) et de ce fait la détection des lésions carieuses initial carious lesions.
débutantes.

Rimmer et Pitts (1990) rapportent une augmen- Rimmer and Pitts (1990) have reported a sub-
tation substantielle du nombre de lésions diagnosti- stantial increase of the number of radiographic lesions
quées après écartement dentaire par rapport à l’examen following dental separation with respect to the clinical
clinique et l’examen radiographique (Jaquot et and radiographic exam (Jaquot and Fontaine 1995; Pitts
Fontaine, 1995 ; Pitts 1991). 1991).

Fluorescence laser Fluorescence laser


Cette méthode est basée sur la mesure de la fluo- This method is based on the fluorescence indu-
rescence induite par les dents après irradiation lumi- ced by teeth which were irradiated with a light source in
neuse afin de différencier entre l’émail carié et l’émail order to differentiate between carious and healthy ena-
sain (Tam et Mc Comb, 2001). mel (Tam and Mc Comb, 2001).

Le principe de détection est basé sur le change- The concept is based on a change in physical pro-
ment des propriétés physiques induites par les lésions perties induced by carious lesions. A carious lesion
carieuses. Parce qu’il y a plus d’eau dans une lésion contains more cater than healthy enamel , and thus, the
carieuse que dans l’émail sain, la longueur de trajectoi- length a light photon free trajectory inside such lesions
re libre d’un photon lumineux à l’intérieur d’une lésion is shorter and less transparent as compared to healthy
carieuse est plus courte et moins transparente compa- enamel (Pinelli et al., 2002).
rativement à un émail sain (Pinelli et coll., 2002).

L’émail sain possède une fluorescence jaune alors Healthy enamel has yellow fluorescence where
que les zones déminéralisées paraissent sombres as demineralized areas seem to have a dark colour
(Pinelli et coll., 2002 ; Eggertsson et coll., 1999). On (Pinelli et al., 2002; Eggertsson et al., 1999). We can dis-
distingue : tinguish :
■ La fluorescence laser quantitative : Le terme fluo- ■ Quantitati ve laser fluorescence (QLF) : this word is
rescence laser quantitative QLF est appliqué pour used to determine fluorescence of an induced tooth,
déterminer la fluorescence de la dent induite après using a 400 nm laser light to quantify lesion severity
l’utilisation d’une lumière laser proche de 400 nm and demineralization (Tam and Mc Comb, 2001).
pour quantifier la déminéralisation et la sévérité de la After the correlation of experimental results and his-
lésion (Tam et Mc Comb 2001). Après corrélation des tological controls was observed, several clinical stu-
résultats expérimentaux et des contrôles histolo- dies have validated this method for its used in initial
giques, plusieurs études cliniques ont validé cette carious lesions diagnosis and for the evaluation of pre-
méthode et l'ont jugée utilisable pour la détection ventive measure. However, QLF cannot differentiate
des lésions carieuses initiales et pour l'évaluation des between enamel lesions and those infiltrating the den-
mesures préventives. Cependant, la QFL ne peut dif- tin (Tam and Mc Comb, 2001).
férencier entre les lésions confinées à l’émail et cel- Thus, a new caries detection instrument based on the
les ayant évolué dans la dentine (Tam et Mc Comb, above concept was developed : “ DIAGNODENT® “
2001). (Kavo) , which allows both detection and quantifica-
Dans cette optique un instrument de détection des tion of caries. Teeth are illuminated with a 655 nm
caries basé sur ce principe a été développé. Il s’agit laser light which is absorbed by organic and inorganic
du DIAGNODENT® (Kavo) qui permet à la fois la détec- substance. Re-emitted light is close to infrared fluo-
tion et la quantification des caries. Les dents sont rescent light. The change in dental substance associa-
illuminées avec une lumière laser de longueur d’onde ted with a progressive carious lesion, leads to an
655 nm qui est absorbée par la substance organique increase in the quantity of fluorescent light (Farge
et inorganique. La lumière est réémise proche d’une 2000).
lumière fluorescente infrarouge. Le changement de la
substance dentaire associé à la progression carieuse

304
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
se traduit par une augmentation de la quantité de
lumière fluorescente (Farge 2000).
■ La fluorescence laser expérimentale avec mar- ■ Experimental laser fluorescence with a mar ker
queur DELF : Le même principe régit ce système à la DELF : the same principle guides this system, with
différence qu'il repose sur l'utilisation d'un marqueur one difference lying in the use of a marker which
afin de permettre la détection de la lésion initiale allows initial lesion detection, but without improving
sans pour autant améliorer la quantification. quantification.

Eggertsson et coll. (1999), dans une étude in In an in vitro study, Eggertsson et al. (1999) have
vitro, ont trouvé les valeurs de sensibilité suivantes : la observed the following sensitivity values : laser fluores-
fluorescence laser 56-74 %, DELF 61-79 % et l’examen cence 56-74 %, DELF 61-79 %, visual inspection 58-
visuel 58-74 %, la spécificité était de 67-78 % pour la 74 %. Specificity values were 67-78 % for laser fluores-
fluorescence laser, 86-98 % pour DELF et 83-97 % pour cence, 86-98 % for DELF and 83-97 % for visual
l’examen visuel. Ainsi, DELF a une valeur de sensibilité inspection. DELF has thus demonstrated a favourable
favorable qui s’approche de celle obtenue pour la fluo- sensitivity which is close to that seen with fluorescence
rescence laser et l’examen visuel, alors que la spécifici- laser and visual inspection, whereas DELF and visual
té est meilleure pour DELF et l’examen visuel par rap- inspection have a higher specificity than laser fluores-
port à la fluorescence laser. A l’examen des résultats cence. In the light of obtained results, it seems that quan-
obtenus il semble que la fluorescence laser quantitati- titative fluorescent laser did not meet the expectations in
ve n’apporte pas les résultats escomptés en matière de terms of initial caries diagnosis.
diagnostic des lésions initiales.

Colorants révélateurs
de caries Caries detector dyes
La validité de ces colorants pour la détection des There is more doubt on the use of such dyes for
caries amélaires est plus douteuse que pour la carie enamel caries detection than dentin carie. Their concept
dentinaire. Leur principe est basé sur le fait que la fluo- is based on dye fluorescence which varies with the deg-
rescence du colorant varie avec le degré de la perte ree of mineral loss induced by the carious lesion.
minérale occasionnée par la carie.

Vaarkamp et coll. (1997) ont confirmé l’intérêt Vaarkamp et al. (1997) have confirmed their
limité de son usage, lié à une pénétration réduite du limited interest, related to reduced dye penetration in the
colorant dans la lésion initiale. initial lesion.

Cette méthode étant à l'origine de nombreux This method leads to an important number of
faux positifs, son application à la pratique quotidienne false positive diagnosis, and is not applicable to daily
pourrait être source de surtraitements (Tassery et coll., care as it may lead to over treatment (Tassery et al., 1999 ;
1999 ; Mc Comb 2000). Mc Comb 2000).

Transillumination Transillumination
Actuellement, la transillumination par fibre Currently, transillumination with fibre optic is
optique peut se baser sur la technique originelle ou uti- based on the original technique or on digital imagery.
liser l'imagerie numérique.

Transillumination par fibre optique Tr ansillumination by simple fibr e


simple ou FOTI optic or FOTI
L'illumination est délivrée via les fibres d’une Illumination is delivered to the dental surface by
source lumineuse halogène placé au niveau de la surfa- the fibres of a halogen light source (Verdonscot et al.,
ce dentaire (Verdonscot et coll., 1992 ; Schneiderman 1992 ; Schneiderman et al., 1997). The specificity of this

305
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
DENTISTERIE RESTAURATRICE

Tableau 2 - Valeurs de sensibilité et de spécificité de la radiographie et la DIFOTI dans le diagnostic des caries
Table 2 - sensitivity and specificity of radiography and DIFOTI an caries diagnosis

Caries proximales Caries occlusales Caries des surfaces lisses


Approximal Caries Occlusal Caries Smooth surface Caries

Se Sp Se Sp Se Sp
Radiographie 0,21 à 0,31 0,88 à 0,91 0,18 à 0,20 0,98 à 1,00 0,04 à 0,04 0,96 à 1,00
DIFOTI 0,56 à 0,69 0,73 à 0,76 0,67 à 0,80 0,87 0,41 à 0,43 0,87 à 0,90

et coll., 1997). La spécificité de cette technique est technique is between 99 and 100 % and is comparable to
comprise entre 99 et 100 % et demeure comparable à bite-wing radiography, where as it sensitivity is lower
celle de la radiographie rétro-coronaire alors que la sen- and is between 50 and 70 % (Vaarkamp et al., 2000).
sibilité est inférieure à celle de la radiographie ; elle est
comprise entre 50 et 70 %. (Vaarkamp et coll., 2000).

La transillumination par fibre optique Tr ansillumination by fibre optic


avec imagerie numérique ou DIFOTI with digital imagery or DIFOTI
Ce système est basé sur l'utilisation d'une lumiè- This system is based on light with non ionising
re de radiation visible et non ionisante. La transmission and visible radiation. Light transmission through dental
de la lumière à travers les tissus dentaires est fonction tissues is function of the anisotropic refractory index
du gradient d'indice réfractaire anisotropique. gradient.

Les images des dents obtenues par cette tech- Teeth images obtained with this technique can
nique peuvent indiquer la présence d'une carie débu- indicate an initial or recurrent carie even when radiogra-
tante ou récurrente même lorsque les images radiogra- phy fail to detect such lesions. The brilliance on the
phiques échouent dans leur détection. La brillance sur image came from the association of a high transmission
l'image provient de la combinaison de la transmission at the enamel level (with respect to dentin) and void cau-
élevée au niveau de l'émail (par rapport à la dentine) et sed by structural loss of enamel density (Schneiderman
des vides causés par la perte structurelle de la densité et al., 1997).
amélaire (Schneiderman et coll., 1997).

L’étude de Schneiderman et coll. en 1997 a révé- The study of Schneiderman et al. in 1997 has
lé la supériorité de la DIFOTI pour la détection des demonstrated superiority of DIFOTI as compared with
caries débutantes aussi bien au niveau des faces pr oxi- radiography, for the detection of initial lesions of
males, occlusales ou lisses par rapport à la radiogra- approximal, occlusal or smooth surfaces. In vitro sensi-
phie. Les valeurs de sensibilité et de spécificité de cette tivity and specificity values of this technique are presen-
technique in vitro sont représentées dans le tableau 2 ted in table 2 (Schneiderman et al., 1997)
(Schneiderman et coll., 1997).

Méthodes électriques Electrical methods

Les dents possèdent une faible conductivité Teeth have low electric conductivity related to
électrique liée à la présence de l’émail. Lorsque le volu- the enamel. When enamel volume is decreased (hypo or
me amélaire est diminué (hypo ou déminéralisation) demineralisation), this is associated with increased elec-
ceci s’accompagne par une augmentation de la conduc- tric conductivity (Huysmans et al., 1998).
tivité électrique (Huysmans et coll., 1998).

306
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
Ainsi, le principe de cette technique serait basé Thus, the principle of this technique would be
sur la détection de l’augmentation de la conductivité based on the detection of an increased electric conducti-
électrique qui accompagne la réduction du contenu vity related to a reduction of the mineral contact of
minéral des lésions carieuses (Pine et Bosch, 1996). carious lesions (Pine and Bosch, 1996). This increased
Cette augmentation de la conductivité est due à la pré- conductivity is due to the presence of demineralisation
sence de microcavités de déminéralisation obturées par microcavities, obturated by saliva which plays the role
la salive qui joue le rôle d’électrolyte permettant la of an electrolyte allowing transmission of the electric
transmission du courant électrique. current.

La mesure électrique montre une sensibilité de Electric measurement has a 76 % sensitivity and
76 % et une spécificité de 76 % (Jaquot et Fontaine, 76 % specificity (Jaquot and Fontaine, 1995). In a com-
1995). Dans une étude comparative in vitro avec parative in vitro study with visual inspection and Bit-
l’inspection visuelle et la radiographie Bite-Wing pour wing radiograph for the diagnosis of occlusal caries,
le diagnostic des caries occlusales, Huysmans et coll. Huysmans et al., 1998 have shown that the precision of
1998 ont montré que la précision d’une méthode élec- the electric method and Bite –wing radiography is infe-
trique et de la radiographie Bite-Wing est inférieure à rior to that of the visual inspection.
celle de l’inspection visuelle.

Méthodes endoscopiques Endoscopic methods

Ces méthodes ont été testées en utilisant soit la These methods were tested by white light or fluo-
lumière blanche ou la fluorescence. rescence.

Cette technique fait appel à l’endoscope et une This technique uses an endoscope and a white
source de lumière blanche qui peut être connectée à light source which can be connected to the material with
l’appareil par un câble de fibre optique. Cependant, a fibre optic cable. However, it is a slow technique,
c’est une méthode lente, qui nécessite un séchage which necessitates rigorous drying and teeth isolation
rigoureux et une isolation des dents (Pitts 1991 ; Pine (Pitts 1991; Pine and Bosch, 1996).
et Bosch, 1996).

Les études initiales sur le bénéfice de l’examen Initial studies on the benefits of endoscopic tech-
endoscopique soit en lumière blanche soit en fluorescen- niques with white light or fluorescence show a slight
ce montrent une légère augmentation de la sensibilité increase of the sensitivity of this technique with respect
pour la détection des lésions occlusales de l’émail par to the visual inspection for the diagnosis of enamel
rapport à l’inspection visuelle (Jaquot et Fontaine, 1995). occlusal lesions (Jaquot and Fontaine, 1995).

Air abrasion Air abrasion

Goldstein et Parkins, en 1995, ont introduit This technique was introduced in 1995 by
cette technique de diagnostic des lésions carieuses Goldstein and Parkins for the diagnosis of initial carious
débutantes. Le principe est le suivant : si un sillon dou- lesions. The concept is as follows : if a suspicious groo-
teux est observé, le système d’air abrasion permet l’éli- ve is observed, the air abrasion system allows the elimi-
mination d’une coloration ou d’un bouchon organique nation of coloration or an organic plug using a projec-
par projection d’une poudre d’alumine. Si l’examen sug- tion of aluminium oxide powder. If the exam gives an
gère de poursuivre la projection d’alumine, seules de indication to continue alumina projection, only small
très petites quantités de tissus dentaires déjà déminé- quantities of dental tissues, already demineralised or
ralisés ou infiltrés sont enlevées, révélant ainsi une infiltrated, are removed, revealing thus a previously
lésion sous jacente, invisible auparavant (Blique 2000). invisible, underlying lesion (Blique 2000).

Cependant, cette technique est non spécifique However, this technique is non specific of carie
du diagnostic de la carie (Mc Comb et Tam, 2001). diagnosis (Mc Comb and Tam, 2001).

307
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
DENTISTERIE RESTAURATRICE

Ultrasons Ultrasounds

Tout tissu possède une impédance acoustique Any tissue has acoustic impedance which cha-
qui caractérise son modèle sonore interne. Ainsi, tout racterizes its internal resonance model. Thus, any chan-
changement de ce modèle sonore peut être corrélé à un ge in this resonance model can be correlated to a patho-
changement pathologique de ce tissu. logic modification.

La détection ultrasonore d’une déminéralisation Ultrasonic detection of enamel demineralisation


de l’émail a été étudiée par différents auteurs. have been evaluated by several authors.

Pour Çaliskan Yanikoglu (2000), la comparaison For Caliskan Yanikoglu (2000), comparison of
de cette technique avec la radiographie et l’histologie this technique with radiography and histology as “gold
comme « gold standard » a donné une sensibilité de 88 standards” has yielded 88 % sensitivity and 86 % speci-
% et une spécificité de 86 %. Mais, c’est une méthode ficity. But, this method is still experimental.
encore au stade expérimental.

Applications de ces tech-


niques pour le diagnostic Use of these techniques
des lésions initiales au for the diagnosis of initial
niveau des différents sites lesions at different sites
Site occlusale (site 1) Occlusal site (site 1)
Les stades précoces du développement des lésions Early stages of site 1 lesions development are dif-
du site 1 sont difficilement détectables du fait que les ficult to detect due to the fact that demineralisation pro-
déminéralisations progressent le long des gaines prisma- gresses along prismatic sheaths, at either side of the
tiques, de part et d’autre du sillon qui peut paraître groove which can look intact, but with an altered histo-
intact alors que sa structure histologique est altérée. logical structure.

Pour le diagnostic de ces lésions il est recom- It is advised to use different methods for the dia-
mandé de recourir à différents moyens. Le praticien doit gnosis of such lesions. The dentist should start with a
commencer par un examen clinique en se référant aux clinical exam and should refer to already established
critères diagnostic déjà énoncés (Tableau 1), puis le diagnostic criteria (table 1), which should be completed
compléter, au besoin, et en fonction de la disponibilité as needed and in function of availability of : electrical
par les méthodes électriques, la fluorescence laser et methods, laser fluorescence, dye enhancement and air
l’air abrasion. abrasion.

Site proximal (site 2) Proximal site (site 2)


La radiographie semble plus performante à ce Radiography seems most appropriate at this
niveau. D’autres méthodes peuvent également être uti- level. Other methods can also be used, such as : rubber
lisés tels que : les élastiques séparateurs, la transillu- coins, fibre optic transillumination.
mination par fibre optique.

Site cervical (site 3) Cervical site (site 3)


Pour ces lésions, l’examen clinique permet For lesions at this site, the clinical exam allows
d’identifier aisément les lésions initiales. an easy detection of initial lesions.

308
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
Conclusion
Le diagnostic précoce des lésions initiales de l’émail est très important pour pouvoir instaurer au temps
optimum la thérapeutique adaptée permettant de réminéraliser ces lésions. De ce fait, le praticien dans sa pra-
tique quotidienne doit se doter des moyens lui permettant de diagnostiquer à temps ces lésions. A défaut, l’exa-
men clinique complété par un bilan radiographique rétrocoronaire fournit une aide non négligeable pour peu
que le praticien soit bien entraîné à cet exercice. Enfin, il faut reconnaître qu’il y a peu d’études qui ont éva-
lué l’intérêt de l’association de plusieurs outils diagnostics sur les valeurs de sensibilité et spécificité.

Early diagnosis of initial enamel lesions is very important in order to institute an adapted treatment in an
optimal timing allowing to remineralize the lesions. Thus, in clinical practice the dentist should possess the neces-
sary tools that would help him diagnose such lesions on time. When such methods are lacking, the clinical exam
with a bite-wing radiographic evaluation gives a non negligible aid, especially when the dentist has some prior
experience. Finally, few studies have evaluated the combination of several diagnostic tools for sensitivity and spe-
cificity values.

Traduction : Zeina ANTOUN

Demande de tirés-à-part :
Dr CHALA S. - Faculté de Chirurgie Dentaire de RABAT - Institut BAB AL IRFANE - BP 6212 Rabat - MAROC.

ABDALLAOUI F.,CHRAIBI B., JAOUHARI ELABRARI EKSTRAND K.R., RICKETTS D.N., KIDD E.A., QVIST
M. V., SCHOU S.
Dépistage précoce des lésions carieuses proximales débu- Detection, diagnosing, monitoring and logical treatment of
tantes: étude clinique et radiographique. Inf Dent (Paris) occlusal caries in relation to lesion activity and severity: an
2001;(14):1005-1013. in vivo examination with histological validation. Caries res
1998;32:247-254.
BLIQUE M
Utilisation d’un système d’air abrasion en prophylaxie den- EKSTRAND K.R., QVIST V., THYLSTRUPA.
taire individuelle. Inf dent 2000;(13):933-939. Light microscope study of the effect of probing in occlusal
surfaces. Caries res 1987;21(4):368-374.
ÇALISKAN YANIKOGLU F.
Detection of natural white spot caries lesions by an ultraso- FARGE P
nic system. Caries res 2000;34:225-232. Prospectives en cariologie. Réalités clin 2000;11(1):9-18.

CORTES D.F., EKSTRAND K.R., ELIAS-BOTENAA.R., HAAK R., WICHT M.J., HELLMICH M., GOSSMANN
ELLWOOD R.P. A., NOACK M.J.
An in vitro comparison of the ability of fibre-optique trans - The validity of proximal caries. Detection using magnifying
illumination, visual inspection and radiographs to detect visual aids. Caries res 2002;36:249-255.
occlusal caries and evaluate lesion depth. Caries res
2000;34:443-447. HAIKEL Y.
Thérapeutique étiopathogénique de la carie dentaire.
DAUDIBERTIERS L., ETIENNE G., BARTHE M., Encyclop médico-chir 2001;23-010-F-10.
CATTÖEN M.
Imagerie de la lésion carieuse : traitement et analyse. Rev HENNEQUIN M .,LASFARGUES J-J.
Odonto Stomat 1993;22(1):9-21. La démarche diagnostic en cariologie. Réalités clin
1999;10(4):515-539.
EGGERTSSON H., ANALOUI M., VAN DER VEEN
M.H., GONZALEZ-CABEZAS C., ECKERT G.J., STOO- HINTZE H., WENZELA., DANIELSEN B., NYVAD B.
KEYG.K. Reliability of visual examination, fibre optic transillumina-
Detection of early interproximal caries in vitro using laser tion, and bitewing radiography, and reproductibility of
fluorescence, dye enhanced laser fluorescence and direct direct visual examination following tooth separation for the
visual examination identification of cavitated carious lesions in contacting
Caries res 1999;33,227-233. approximal surfaces. Caries Res 1998;32:204-209.

309
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004
DENTISTERIE RESTAURATRICE

HUYSMANS M.CH., LONGBOTTOM CH., PITTS N.B. PITTS N.B.


Electrical methods in occlusal caries diagnosis : an in vitro Diagnostic methods for caries: what is appropriate when? J
comparison with visual inspection and bite-wing radiogra- dent 1991;19:377-382.
phy. Caries res 1998,32: 324-329.
SCHNEIDERMAN A.,ELBAUM M., SCHULTZ M.;
JAQUOTB., FONTAINE A. KEEM M., GREENE BAUM M., DRILLER J.
Étude clinique de la carie. Encyclo médico-chir 1995;23- Assesssment of dental caries with digital fiber - optic trans-
010-E-10. illumination ( DIFOTI) : in vitro study. Caries Res
1997;31:103-110.
LE DENMAT D., LEGRAS A., PELLERINY
Pour de nouvelles images radiologiques : nouveaux cap- SEGUIER S., LE MAY O.
teurs ou filsm conventionnels ? Inform dent 1994;19- Histopathologie de la lésion carieuse de l’émail et de la den-
20:1691-1706. tine. Encyclopédie médico-chirurgicale 2002;23-010-C-10

LUSSI A. TAM E L. MCCOMB D.


Comparison of different method for the diagnosis of fissure DIAGNOSIS of occlusal caries: part II. Recent diagnosis
caries without cavitation. Caries Res 1993;27:409-416. technologies. J Canad dent ass 2001;67(8):459-463.

MC COMB D. TASSERY H., KOUBI N., CHAFAI A., BACCOUCH Z.,


Caries detector dyes- how accurate and useful are they ? J POMELL., DEJOU J.
Canad dent ass 2000;66:195-198. Les révélateurs de carie : une aide opératoire ? Inf dent
(Paris) 1999;(23):1659-1667.
MCCOMB D., TAM E.L.
Diagnosis of occlusal caries : part I. conventional method. J TRILLER M.
Canad dent ass 2001;67(8):454-457. Le processus carieux initial. Réalités clin 1993;(4):275-281.

PINE C M, BOSCH J.J.T VAARKAMP J., TENBOSCH J., VERDONSCHOL E.H.,


Dynamics of diagnostic methods for detecting small carious BRONKHORSTE.M.
lesions. Caries res 1996;30:381-388. The real preformance of bitewing radiography and fiber-
optic transillumination in approximal caries diagnosis.
PINELLI C., CAMPOS SERRA M., MONTEIRO LOF-
FREDO L. VERDONSCOT E. H., BRONKHORST E.M.,BURGER
Validity and reproducibility of a laser fluorescence system SDIJK R.C.W., KONIG KG., SCHAEKEN M. J.M.,
for detecting the activity of white spot lesions on free TRUIN G. J.
smooth surface in vivo Performance of some diagnostic systems in examinations
Caries res 2002;36:19-24. for occlusal carious lesions. Caries Res 1992;26:259-264.

310
Revue d’Odonto-Stomatologie/décembre 2004

Vous aimerez peut-être aussi