Vous êtes sur la page 1sur 58

Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-

2021

INTRODUCTION GÉNÉRALE

Tous les habitants de la planète dépendent des TIC dans leurs activités socio-économiques
quotidiennes, lesquelles reposent à leur tour sur des services de qualité. Dans ce contexte, la
qualité de service est devenue de plus en plus indispensable. Les réseaux de
télécommunication sont interconnectés au niveau national, régional et mondial, et la qualité
des services de télécommunication d'un réseau ou d'un pays influence la qualité de bout en
bout de ce service, de sorte qu'il est impossible de penser la qualité de service à un niveau
uniquement national ou régional; celle-ci doit également être considérée au niveau mondial.
Une approche commune et harmonisée de la réglementation de la qualité de service
permettrait d'améliorer les perspectives en matière de qualité, quel que soit l'endroit où se
trouvent le consommateur et le fournisseur de service. 

Dans le domaine des télécommunications, la QoS (Qualité of Service) désigne la capacité


d’un réseau à respecter les exigences de fourniture d’un type de service de télécommunication
notamment en termes d’Accessibilité, de Disponibilité, de Continuité et d’Intégrité. En effet
l’évaluation de l'état du réseau, la détection des disfonctionnements et l’analyses des
remontées terrain, sont des tâches primordiales pour que l'opérateur puisse avoir une maîtrise
sur le réseau et mener à bien ses actions et interventions de maintenance. Les réseaux mobiles
d'une manière générale ont une particularité par rapport aux réseaux fixes surtout lorsqu'il
s'agit d'évaluer ses performances. Le terme de qualité de service a une signification spécifique
dans le monde de communication réseaux mobiles. Il se rapporte à la rentabilité et à la
fiabilité du réseau et de ses services.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


1
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Première partie: :

Cadre théorique et méthodologique.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

CHAPITRE I : CADRE THÉORIQUE.

I.LA PROBLÉMATIQUE:

Ces dernières années sont marquées par une expansion fulgurante des réseaux de
communication sans fil mobile. Destinés au tout début pour le transport de la voix
uniquement, les systèmes cellulaires sont à présent numériques et permettent le transport des
trafics multimédia.

Dans ces systèmes, la QoS porte en générale sur l’adéquation entre les attentes d’un sujet par
rapport aux propriétés d’un objet. La QoS dans le réseau UMTS comporte deux aspects : la
qualité de service (QoS) et la qualité perçue par les utilisateurs (UPD). Le premier traite de
l’adéquation mentionné en termes de paramètres de performance du réseau, et le deuxième
fournis un point de vue plus élevé que la Qos, celui de l’utilisateur, et concerne leurs attentes
en termes de performance des services. Dans ce cas des métriques spécifiques à chaque type
de services sont définies qui permettent d’évaluer de la manière la plus objective possible le
degré de satisfaction des utilisateurs.

Cependant quel méthodologie et systèmes de mesure nous permettra d’évaluer la QoSpour les
réseaux UMTS et les services qui tournent à travers ces réseaux ?

II.LES OBJECTIFS DE RECHERCHE

II.1.OBJECTIF GÉNÉRAL :

Le présent projet de mémoire de fin de cycle a pour objectif principal de faire une étude sur
les méthodologie et systèmes de mesure de la QoS applicable au réseau UMTS.

II.2.OBJECTIFS SPÉCIFIQUES :

Spécifiquement, ce mémoire a pour objectif :

Comprendre la notion de QoS


Maitriser la conversion des critères de la QoS en paramètres
Evaluer les méthodes de mesure d’un paramètre de QoS

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


2
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

III.HYPOTHÈSE DE RECHERCHE

III.1.HYPOTHÈSE GÉNÉRALE

L’élaboration d’un protocole de mesure de la QoS doit permettre de vérifier la conformité des
indicateurs de QoS tels que définis par les autorités de régulations, d’avoir une image de la
QoS telle que ressentit par le client. De plus le bilan et l’évaluation de l’impact des mesures
doivent être mis à disposition des usagers.

III.2. HYPOTHESE SECONDAIRE

Le système de mesure par l’analyse des données OMCR permet de ressortir les indicateurs de
performance du réseau et la disponibilité des équipements du réseau mais ne reflète pas le
ressenti de certains défauts et n’inclut pas la satisfaction des usagers.

Les contrôles inopinés sur le terrain et les campagnes de sondage des usagers peuvent
permettre de collecter et analyser les indicateurs de satisfaction des abonnées et utilisateurs
des services UMTS mais aussi la vérification théorique de l’état de QoS d’un opérateur.

IV.PERTINENCE DU SUJET

La qualité est une notion essentielle dans le monde actuel. Les gens s’intéressent à la qualité
de toutes les choses essentielles à leur vie : l’air, l’eau, la nourriture. Les réseaux mobiles sont
de plus en plus utilisés de nos jours. Et il ne s’agit plus d’une utilisation restreinte, pour des
raisons exclusivement de communication comme aux de son existence. L’internet mobile a
pénétré tous les niveaux de notre quotidien. A titre d’exemple, certains ne peuvent même plus
concevoir le monde sans internet, voire que si on n’est pas connecté, on existe plus. Le temps
est donc venu de se pencher véritablement sur la question de la qualité de service dans les
réseaux mobile en occurrence l’UMTS.

L’analyse de cette étude révèle qu’elle dégage un certain nombre d’intérêt justifiant le crédit
accordé à la présente recherche. Ainsi, la présente étude fait ressortir deux intérêts aux enjeux
considérables :

 Enrichir notre connaissance sur les réseaux mobile et la qos en tant que étudiant.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


3
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

 Ce travail constituera sans doute un support pouvant servir de référence pour des
diverses recherches

V.REVUE CRITIQUE DE LA LITTÉRATURE

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


4
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

CHAPITRE II : CADRE MÉTHODOLOGIQUE.

I.CADRE DE L’ÉTUDE :

Le présent mémoire est le fruit de un (1) mois de stage passé à Niger Télécoms sur le thème
Mesure de la QOS dans un réseau UMTS

II.DÉLIMITATION DU CHAMP DE L’ÉTUDE :

Ce travail a été effectué dans le cadre d’un mémoire de fin d’étude en vue de l’obtention d’un
diplôme de licence (L3), en effet notre étude s’intéresse à la mesure de la qos dans un réseau
umts , afin de d’observer la qos dans le réseau et reçu par l’utilisateur.

III.TECHNIQUE D’INVESTIGATION

Tout d’abord notre étude a été le fruit du stage effectuer a Niger Télécoms, au cours de ce
stage nous avons pu rassembler des informations utile à notre travail, de plus nous avons fait
recoure a quelque source tel que :

 La médiathèque de l’EST pour la consultation des anciens mémoires


 Les sites internet pour la consultation et la recherche des anciens mémoires
 Les supports de cours de l’école

IV.DIFFICULTÉS RENCONTRÉES

 Durée de stage court


 Difficulté d’accès aux informations

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


5
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Deuxième partie :

Cadre organisationnel et conceptuel.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

CHAPITRE I : CADRE ORGANISATIONNEL.

Ce chapitre nous présentera d’une manière générale l’organisation de l’entreprise au niveau


de laquelle notre stage s’est effectué.

I. PRESENTATION DE NIGER TELECOMS

Créée le 28 septembre 2016, NIGER TELECOMS est la société publique de


télécommunication nigérienne. Elle est née de la fusion des deux sociétés étatiques
nigériennesde télécommunications Sonitel (voix et internet par la téléphonie fixe) et Sahel
Com (voix etinternet par la téléphonie mobile). Face aux résultats toujours déficitaires des
deux entreprises,l'État nigérien a annoncé en 2015 leur fusion, qui s'est concrétisée le 28
septembre 2016.
Le gouvernement du Niger, compte à travers la réalisation de ce projet, gagner des parts de
marché en Afrique de l’ouest et mutualiser les ressources techniques, en même temps, rendre
l’opérateur national plus attractif et s’arrimer à la tendance régionale d’un seul opérateur et
fairemieux face à la concurrence. L’objectif pour NIGER TELECOMSs est donc d’allier les
ressources dispersées entre deux opérateurspour les limiter à un unique opérateur. Elle a son
siège social sis au Boulevard Mali Béroimmatriculée au Registre du commerce et du crédit
mobilier sous le numéro RCCM-NI-NIA-2016-B-2949 et enregistrée au registre fiscal sous
numéro 40177/R. Cette société est dirigée parun Directeur General nommé le 3 décembre
2016 au conseil de ministre. Elle est dotée d’un capital initial de 23,5 milliards de Francs
CFA. Notons que cette fusion a étéaussi motivée par les difficultés financières que
rencontraient les deux sociétés notamment lasociété sahélienne des télécommunications
SahelCom opérant dans le secteur de la téléphoniemobile et d’internet, et de la société
nigérienne des télécommunications Sonitel exerçant dans latéléphonie fixe et internet, deux
structures qui avaient été nationalisées en 2012.NIGER TELECOMSs est donc depuis 2017 ;
le nouveau visage des télécoms au Niger et a pour mission principale d’assurer aux clients une
offre globale de services innovants par l’exploitationdes réseaux basés sur plusieurs
technologies et la fourniture des services fixes mobile et internet.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


6
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

II. MISSIONS ET PRESPECTIVES :

II.1. MISSIONS :

NIGER TELECOMS a pour missions de :

Fournir dans le respect des règles de la concurrence tout autre service, installation et
réseaux de télécommunication ;

 Assurer tous les services publics de télécommunications sur le plan national et


international ;
 Assurer l’accès au service du téléphone à toute personne qui en fait la demande ;
 Établir et exploiter les installations permettant au public d’accéder au dit service ;
 Établir, développer et exploiter les réseaux publics nécessaires à la fourniture de ses
services et d’assurer leur connexion avec les réseaux étrangers ;
 Développer de produits et services innovant répondant aux besoins de la clientèle et
anticipant ses besoins futurs, afin de favoriser l’accès des populations au NTIC ;
 Contribuer à l’exercice des missions de l’État en matière de défense nationale, de
sécurité publique, de sauvegardes des personnes et des biens, de règlementation, de
normalisation et d’élaboration de la politique générale des télécommunications.

 II.2. PERSPECTIVES

Les objectifs généraux fixés par NIGER TELECOMS en 2019 sont les suivants :

 Réaliser un chiffre d’affaires mensuel moyen de trois milliards cinq cent millions
(3.500.000.000) FCFA hors taxes ;
 Enregistrer un accroissement du parc de l’ordre de :
 1200 clients ADSL ;
 1800 lignes filaires ;
 300 lignes FO ;
 120 LS ;
 80 LSI ;
 540 abonnés GSM /2G/3G/4G ;
 100 abonnés triples Play ;
 50 points d’accès Wifi ;

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


7
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

 Atteindre un taux de recouvrement de 95% à M+1 ;


 Ramener la durée de relève de dérangements à moins de 12 heures ;
 Installer les abonnés en moins de 24 heures après paiement.

L’atteinte de ces principaux objectifs passe obligatoirement par l’élaboration d’un budget
réaliste qui devrait refléter les ressources nécessaires à la mise en œuvre de la stratégie de
l’entreprise.

III. LES ACTIONS PRIORITAIRES :

 Augmenter la capacité de la bande passante IP ;


 Réhabiliter et étendre le réseau d’accès filaire ;
 Réhabiliter et sécuriser la fibre optique et les infrastructures du réseau ;
 Augmenter des boucles de sécurisation de la fibre optique ;
 Renforcer la gouvernance opérationnelle du réseau pour éviter au maximum les
problèmes techniques ;
 Remplacer le central téléphonique OCB283 de Niamey par une solution IMS (IP
multi-services) ;
 Accroitre et densifier la couverture des réseaux GSM en 3G/4G à travers tout le
pays ;
 Acquérir un CRM (logiciel de gestion de la relation clients) ;
 Réaliser la cartographie du réseau (Fibre optique, filaire et GSM) ;
 Souscrire à une police d’assurance pour les équipements stratégiques ;
 Élaborer et déployer un manuel de procédure reflétant la réalité de l’entreprise.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


8
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

IV. PRODUITS ET SERVICES :

 Le téléphone fixe filaire caractérisé par un poste


téléphonique placé chez le client ;
Produits voix  Le téléphone sans fil (CDMA) dont le nom
commercial est DOGONAY
 Les téléphones mobiles (GSM).

 L’ADSL ;
 Modem USB ;
 Les modems pour WIFI ;
Produits internet
 Les liaisons spécialisées ;
 La fibre optique (FTTH).
 Liaisons spécialisées Internet.

La facturation détaillée, Le renvoi d’appel, Le double appel,


Création de numéro, Détail de communication, Détail de charge,
Internet sur mobile, forfaits illimités, Pharmacie de garde,
Services Masquage de numéro, SMS Broad casting, Bukata, Saada
Zumunta, Greffage de numéro, recréation de ligne, cession de
ligne, le post
payé.

Tableau 1:Produitset Services de NIGER TELECOMS

V. STRUCTURE ORGANISATIONNELLE :

La structure organisationnelle est la représentation schématique des liens hiérarchiques et


fonctionnels d’une entreprise ou d’une organisation. La structure organisationnelle de NIGER
TELECOMS permet de préciser les niveaux des responsabilités et les canaux de
communication (voir l’organigramme). Cette structure permet la réalisation des objectifs
assignés sans qu’il y’ait de conflit à l’intérieur du cadre organisationnel et permettre une
synergie. NIGER TELECOMS exerce ses activités dans le cadre d’une organisation définie

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


9
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

par ses dirigeants. Cette organisation est matérialisée par un organigramme qui explique son
fonctionnement. Nous avons :

 Le cabinet du Directeur Général ;


 La Cellule des Conseillers ;
 La Cellule PMO (Développement et Suivi KPI, Gestion et Suivi des projets
Transversaux et Analyse Financière) ;
 La Cellule Audit Interne ;
 Les Directions Centrales ;
 Les Managers des Régions.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


10
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

CHAPITRE II : CADRE CONCEPTUEL.

I. GENERALITE ETCONCEPTS DES RESEAUX


MOBILES

Un réseau de téléphonie mobile est un réseau permettanta un usage simultané d'un grand


nombre de téléphones portables ou de terminaux connectés, mobiles ou statiques, et ce même
en cas de déplacement à vitesse élevée.

La technologie radio utilisée vise à partager un spectre hertzien entre de multiples usagers,


eux-mêmes répartis dans différentes cellules radio en fonction de leur situation spatiale. Ainsi,
pour communiquer depuis un téléphone portable, il faut se trouver à portée d'une antenne-
relais investie par son opérateur mobile de sorte à réceptionner un signal radio suffisamment
puissant.

La qualité du signal est représentée par de petites barrettes généralement situées en haut à


droite sur l'écran de son mobile. Ces dernières sont accompagnées d'un signe correspondant à
la technologie réceptionnée par le téléphone sur le pan du territoire où il est utilisé (H+, Edge,
3G, 4G...).

I.1.CONCEPT CELLULAIRE

Les réseaux de première génération possédaient des cellules de grande taille ( 50 [km] de
rayon) au centre desquelles se situait une station de base (antenne d'émission). Au tout début,
ce système allouait une bande de fréquences de manière statique à chaque utilisateur qui se
trouvait dans la cellule qu'il en ait besoin ou non. Ce système ne permettait donc de fournir un
service qu'à un nombre d'utilisateurs égal au nombre de bandes de fréquences disponibles. La
première amélioration consista à allouer un canal à un utilisateur uniquement à partir du
moment où celui-ci en avait besoin permettant ainsi d'augmenter ``statistiquement'' le nombre
d'abonnés, étant entendu que tout le monde ne téléphone pas en même temps. Mais ce
système nécessitait toujours des stations mobiles de puissance d'émission importante et donc
des appareils mobiles de taille et de poids conséquents. De plus, afin d'éviter les interférences,
deux cellules adjacentes ne peuvent pas utiliser les mêmes fréquences. Cette organisation du
réseau utilise donc le spectre fréquentiel d'une manière sous-optimale.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


11
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

C'est pour résoudre ces différents problèmes qu'est apparu le concept de cellule. Le principe
de ce système est de diviser le territoire en de petites zones, appelées cellules, et de partager
les fréquences radio entre celles-ci. Ainsi, chaque cellule est constituée d'une station de base
(reliée au Réseau Téléphonique Commuté, RTC) à laquelle on associe un certain nombre de
canaux de fréquences à bande étroite, sommairement nommés fréquences. Comme
précédemment, ces fréquences ne peuvent pas être utilisées dans les cellules adjacentes afin
d'éviter les interférencesAinsi, on définit des motifs, aussi appelés clusters, constitués de
plusieurs cellules, dans lesquels chaque fréquence est utilisée une seule fois. La figure ci-
dessous  montre un tel motif, en guise d'exemple.

Figure 1: Motif cellulaire

I.2.EVOLUTIONS DES RESEAUX MOBILES

Les systèmes mobiles comptent déjà un certain nombre d’évolution. Dans cette section, nous
présentons ces différentes générations de réseaux mobiles résumées dans le tableau suivant :

1G, 2G, 3G, H+, 4G, 5G : ces acronymes ont marqué l’évolution des réseaux de la
communication au cours de ces 30 dernières années.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


12
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Figure 2: Evolution des reseaux mobiles

La technologie dans le domaine de la téléphonie mobile n’a pas cessé de se développer depuis
ces 10 dernières années. En effet, en quelques décennies, la qualité des signaux a connu de
grands changements en passant de la 2G à la 5G. Mais quelle est la principale différence entre
ces différentes technologies ? Pour le comprendre, voyons d’abord l’histoire du téléphone
portable. Le réseau depremière génération 1G a été mis en place dans les années 70 aux États-
Unis et en France. Ce réseau qui fonctionne sur un système de communication analogique n’a
pas connu le succès espéré à cause de certains problèmes de communication et de la qualité
des téléphones mobiles de l’époque. L’arrivée du réseau 2G dans les années 80 a sonné la
révolution de la téléphonie mobile. Cette technologie repose sur l’utilisation d’un système
numérique par onde électromagnétique, une innovation qui a amélioré la qualité des
communications tout en permettant l’intégration de nouveau moyen de communication
comme les SMS dans les années 90. L’an 2000 a marqué le basculement des téléphones
mobiles GSM vers les smartphones. Le déploiement de la 3Ga permis aux périphériques
mobiles de se connecter sur internet. Cette évolution a été accentuée par l’arrivée du premier
iPhone d’Apple en 2007.

La 3G utilise une bande passante d’une fréquence variant de 1,6 à 2 GHz. À partir de 2010, la
3G a été remplacée progressivement par la 4G qui est actuellement le réseau standard dans les
grandes villes. Il s’agit d’un réseau qui utilise une fréquence allant de 2 à 8 GHz et qui offre
un débit pouvant atteindre les 100 Mb/s à 1 Gb/s. Les opérateurs de téléphonie mobile sont
actuellement en train de mettre en place le réseau 5G. Le déploiement de ce dernier est prévu
pour 2020. Cette technologie permettra de profiter d’une vitesse de connexion de 5 Go/s sur
une fréquence de 28 GHz. Grâce à une telle performance, la 5G sera utilisée dans différents

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


13
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

domaines comme l’automobile, la domotique, les objets connectés ainsi que pour le
visionnage de vidéo 4K.

II. ETUDE THEORIQUE SUR LE RESEAU UMTS

Après les systèmes analogiques de première génération dans les années 1980 et le GSM
dans les années 1990, les radiocommunications cellulaires sont en 2000 à l’aube du
déploiement de systèmes de troisième génération. L’UMTS (Universal Mobile
Telecommunication System) est la version européenne de l’IMT2000 (International
Mobile Telecommunication), la norme mondiale pour ces systèmes de troisième
génération. Le marché visé n’est plus seulement celui de la radiotéléphonie mais celui du
multimédia mobile, avec notamment l’accès à haut débit à Internet sur un terminal portatif
mobile ou la transmission en temps réel d’images haute résolution et de vidéos.

II.1. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Il existe plusieurs technologies 3G dans le mondeChacune d’elles suivent les


recommandations IMT2000.Suivant les continents, la norme utilisée est différentes:

 Europe: UMTS (Universal Mobile Telecommunications System)


 Amérique: CDMA-2000
 Japon et Corée: W-CDMA(Wideband Code Division Multiple Access)
 Chine: TD-SCDMA

Ces normes permettent de transporter les données sans-fil à haut débit sur la même connexion.
La particularité des technologies 3G est d’avoir un réseau cœur IP.

L’UMTSest donc la norme de télécommunications de troisième générationutilisée en


Europeet est basée sur la technologie W-CDMA(utilisée au Japon et Corée).

Elle a été développée à partir de 2004 avec la Release 99 (R99). Sa bande de fréquence de
fonctionnement est1900MHz-2000MHz.

Les spécifications techniques de cette norme sont développées au sein de l’organisme 3GPP.

L’UMTS est compatible avec tous les réseaux du monde du fait de la possibilité de roaming
au niveau mondial.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


14
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Le réseau UMTS ne remplace pas le réseau GSM existant puisque la coexistenceentre ces
deux réseaux est possible.

L’architecture du réseau UMTS se rapproche de celle du GSM avec, par exemple, l'existence
de zones de réception ayant chacune des débits différents. Tout dépendra en effet du type de
cellule radio émettrice proche du terminal de l'utilisateur. La première zone de couverture est
la pico- cellule. Elle couvrira un utilisateur proche (entre 20 et 400 m) Sa mobilité est ici
réduite, mais le trafic approche 2 Mbit/s. Pour la deuxième zone, les environnements urbains
sont équipés de microcellules (2 km de portée) et permettent une plus grande mobilité, le
débit étant limité à 384 kbit/s. La zone de couverture la plus étendue est couverte par les
macro- cellules (jusqu'à 20 km de portée) dites suburbaines ne dépassant pas 144 kbit/s.
Enfin, les zones désertiques seront couvertes par des liaisons satellites.

En revanche, l'UMTS se différencie par une bande de fréquences comprises entre 1 885 et 2
200 MHz au lieu des 900 et 1 800 MHz du GSM. De même, l'UMTS utilise un multiplexage
fréquentiel (attribution à chaque utilisateur d'une fréquence spécifique pour l'émission et la
réception des données) alors que le GSM est basé sur un multiplexage temporel (le temps
d'utilisation de la bande passante est divisé entre les utilisateurs). Deux raisons qui expliquent
pourquoi l'UMTS ne peut s'appuyer sur les infrastructures GSM actuelles. Autre particularité,
le réseau de l'UMTS est formé de deux parties, le cœur de réseau et le réseau d'accès appelé
Utran (UMTS Terrestrial Access Network). Entre les deux, l'interface générique Iu est
capable, en plus de l'Utran, de connecter, au cœur du réseau, des réseaux de technologie
différentes, comme le SRAN (Satellite Radio Access Network) ou le BRAN (le Broadband
Radio Access Network) au travers des infrastructures WLAN. Le cœur de réseau comprend
deux domaines de services : le CS (Circuit Switched) Domain et le PS (PacketSwitched)
Domain. Si le premier est utilisé pour la téléphonie, le second autorise la commutation de
paquets et permet aux terminaux 3G de gérer simultanément un service voix et un service de
transmission de données.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


15
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Figure 3: Hierarchies des cellules UMTS

II.2. ARCHITECTURE DE L’UMTS

Un réseau UMTS est composé de deux sous-réseaux : le réseau d'accès et le réseau


cœur.

Figure 4: ARCHITECTURE DE L’UMTS

II.2.1 UTRAN

Le réseau d’accès UTRAN est doté de plusieurs fonctionnalités. Sa fonction principale est de
transférer les données générées par l’usager. Il est une passerelle entre l’équipement usager et
le réseau cœur via les interfaces Uu et Iu. Cependant, il est chargé d’autres fonctions :

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


16
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

 Sécurité : Il permet la confidentialité et la protection des informations échangées par


l’interface radio en utilisant des algorithmes de chiffrement et d’intégrité.
 Mobilité : Une estimation de la position géographique est possible à l’aide du réseau
d’accès UTRAN.
 Gestion des ressources radio : Le réseau d’accès est chargé d’allouer et de maintenir
des ressources radio nécessaires à la communication.
 Synchronisation : Il est aussi en charge du maintien de la base temps de référence des
mobiles pour transmettre et recevoir des informations.

Le réseau d’accès UTRAN est composé de plusieurs éléments : une ou plusieurs stations de
base (appelées NodeB), des contrôleurs radio RNC (Radio Network Controller) et des
interfaces de communication entre les différents éléments du réseau UMTS.

Figure 5: Réseaud’acces UTRAN

NodeB:
Le rôle principal du NodeB est d’assurer les fonctions de réception et de transmission radio
pour une ou plusieurs cellules du réseau d’accès de l’UMTS avec un équipement usager. Le
NodeB travaille au niveau de la couche physique du modèle OSI (codage et décodage). Nous
pouvons trouver deux types de NodeB :

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


17
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Figure 6: Node B avec antennessectorielles

Figure 7: NodeB avec antenneomnidirectionnelle

Les interfaces de communication


Plusieurs types d’interfaces de communication coexistent au sein du réseau UMTS :

 Uu : Interface entre un équipement usager et le réseau d’accès UTRAN. Elle permet la


communication avec l’UTRAN via la technologie CDMA.
 Iu : Interface entre le réseau d’accès UTRAN et le réseau cœur de l’UMTS. Elle
permet au contrôleur radio RNC de communiquer avec le SGSN.
 Iur : Interface qui permet à deux contrôleurs radio RNC de communiquer.
 Iub : Interface qui permet la communication entre un NodeB et un contrôleur radio
RNC.

RNC :
Le rôle principal du RNC est de router les communications entre le NodeB et le réseau cœur
de l’UMTS. Il travaille au niveau des couches 2 et 3 du modèle OSI (contrôle de puissance,
allocation de codes).
Le RNC constitue le point d’accès pour l’ensemble des services vis-à-vis du réseau cœur.

II.2.2. RESEAU CŒUR

Le réseau cœur de l’UMTS est composé de trois parties dont deux domaines :

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


18
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

 Le domaine CS (Circuit Switched) utilisé pour la téléphonie


 Le domaine PS (PacketSwitched) qui permet la commutation de paquets.
 Les éléments communs aux domaines CS et PS.

Ces deux domaines permettent aux équipements usagers de pouvoir gérer simultanément une
communication paquets et circuits. Ces domaines peuvent être considérés comme des
domaines de service. Ce type d’architecture permet de pouvoir créer ultérieurement d’autres
domaines de service.
Le schéma représente l’architecture du réseau cœur de l’UMTS :

Figure 8: Architecture du reseaucoeur UMTS

III.3. DOMAINE CIRCUIT

Le domaine CS est composé de plusieurs modules :

 Le MSC (Mobile-services Switching Center) est en charge d’établir la communication


avec l’équipement usager. Il a pour rôle de commuter les données.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


19
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

 Le GMSC (Gateway MSC) est une passerelle entre le réseau UMTS et le réseau
téléphonique commuté PSTN (Public SwitchedTelephone Network). Si un équipement
usager contacte un autre équipement depuis un réseau extérieur au réseau UMTS, la
communication passe par le GMSC qui interroge le HLR pour récupérer les
informations de l’usager. Ensuite, il route la communication vers le MSC dont dépend
l’usager destinataire.
 Le VLR (Visitor Location Register) est une base de données, assez similaire à celle du
HLR, attachée à un ou plusieurs MSC. Le VLR garde en mémoire l’identité
temporaire de l’équipement usager dans le but d’empêcher l’interception de l’identité
d’un usager. Le VLR est en charge d’enregistrer les usagers dans une zone
géographique LA (Location Area).

III.4. DOMAINE PAQUET

Le domaine PS est composé de plusieurs modules :

 Le SGSN (Serving GPRS Support Node) est en charge d’enregistrer les usagers dans
une zone géographique dans une zone de routage RA (Routing Area)
 Le GGSN (Gateway GPRS Support Node) est une passerelle vers les réseaux à
commutation de paquets extérieurs tels que l’Internet.

III.5. ELEMENT COMMUNS

 Le HLR (Home Location Register) représente une base de données des informations
de l’usager : l’identité de l’équipement usager, le numéro d’appel de l’usager, les
informations relatives aux possibilités de l’abonnement souscrit par l’usager.
 L’AuC (Authentication Center) est en charge de l’authentification de l’abonné, ainsi
que du chiffrement de la communication. Si une de ces deux fonctions n’est pas
respectée, la communication est rejetée. L’Auc se base sur le HLR afin de récupérer
les informations relatives à l’usager et pour ainsi créer une clé d’identification.
 L’EIR (Equipment IdentityRegister) est en charge de la gestion des vols des
équipements usagers. Il est en possession d’une liste des mobiles blacklistés par un
numéro unique propre à chaque équipement usager, le numéro IMEI (International
Mobile station Equipment Identity).

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


20
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

III.6.LA COUVERTURE RADIO ET LES INTERFÉRENCES

L'UMTS est une technologie de téléphonie cellulaire dont la partie radio (UTRAN) repose sur
la technique d'accès multiple W-CDMA, une technique dite à étalement de spectre, alors que
l'accès multiple pour le GSM se fait par une combinaison de multiplexage temporel TDMA et
de multiplexage fréquentiel FDMA.

Une amélioration importante de l’UMTS par rapport au GSM consiste, grâce à une nouvelle
technique de codage, en la possibilité de réutiliser les mêmes fréquences dans des cellules
radio adjacentes et en conséquence d’affecter une largeur spectrale plus grande à chaque
cellule (5 MHz), alors qu’enGSM, les cellules radio adjacentes doivent utiliser des bandes de
fréquences différentes ce qui implique (en GSM) de diviser et répartir les fréquences
attribuées à un opérateur entre plusieurs cellules radio.

III.7. LA GESTION DU HANDOVER ET LE ROAMING

Lehandoverest un mécanisme fondamental dans la communication cellulaire (UMTS par


exemple). Globalement, c'est l'ensemble des opérations mises en œuvre permettant qu'une
station mobile puisse changer de cellule sans interruption de service. Ce mécanisme permet
l'itinérance entre cellules ou opérateurs.

Il existe trois types de Handover avec UMTS : Hard Handover, Soft Handover et
SofterHandover. Selon le premier type (Hard Handover), leréseaudécided’un
besoin de Handover en se basant sur la puissance du signal. Le Handover sera du type
Break-Before-Make, le mobile coupe ses liens avec le Node B auquel il est attaché
pour établir ensuite un nouveau lien avec un nouveau Node B. Dans le cas du soft
Handover, le mobile se trouve dans une zone chevauchante entre deux stations de
base. La communication avec le mobile se fait selon deux canaux, un pour chacune
des deux stations de base. Et finalement, pour le SofterHandover, le mobile
communique avec une seule station de base à travers deux secteurs différents (deux
canaux radio).

III.7.1. LE SOFT HANDOVER

Dans le cas d'un transfert intercellulaire sans coupure, la station mobile se trouve dans la zone
de couverture cellulaire se chevauchant de deux secteurs appartenant à des stations de base

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


21
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

différentes. Dans le sens de la liaison descendante, les signaux reçus des deux stations de base
différentes sont combinés dans la station mobile.

Dans le sens montant, les signaux reçus ne peuvent plus être combinés dans la station de base
mais sont acheminés vers le RNC.La combinaison suit un principe différent ;dans le RNC, les
deux signaux sont comparés trame par trame et le meilleur candidat est sélectionné après
chaque période d'entrelacement ;c'est-à-dire toutes les 10, 20, 40 ou 80 ms.Comme
l'algorithme de contrôle de puissance de boucle externe mesure le SNR des signaux de liaison
montante reçus à une fréquence comprise entre 10 et 100 Hz, cette information est utilisée
pour sélectionner la trame avec la meilleure qualité pendant le transfert intercellulaire souple.

Figure 9: Soft handover

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


22
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

III.7.2. LE HARD HANDOVER

Le hard handover se produit lorsque le canal radio de la cellule source est libéré et le canal
dans la cellule cible est engagé. Ainsi, la connexion à la cellule source est rompue avant (ou
au moment de) l'établissement de la liaison avec la cellule cible. Cette méthode est appelée
break-before-make (qui signifie « rompre avant de faire »).

III.8. CONTRÔLE DE PUISSANCE

Le contrôle de puissance est le point faible de tout système cellulaire fondé sur le CDMA. Il a
un rôle essentiel dans les performances du réseau en termes de couverture, de capacité et
qualité de service. Sans lui, un seul terminal mobile émettant à une puissance trop élevé
pourrait empêcher tous les autres terminaux mobiles de la cellule de communiquer, puisque
tous les utilisateurs émettent dans la même bande de fréquence. Chaque utilisateur peut être
une source d'interférence pour les autres.

En UMTS deux boucles de contrôle de puissance sont mises en oeuvre :

Le contrôle de puissance en boucle ouverte (open-loop-power control) : qui permet de


déterminer le niveau de puissance du signal à transmettre avant de rentrer en communication
avec la station de base. Il permet de compenser des évanouissements à long terme et, en
particulier, les évanouissements dus au phénomène de Shadowing.

Le contrôle de puissance en boucle fermée (closed-loop-power control) : qui a lieu dans les
deux sens au cours d'une communication et qui comprend une boucle interne et une boucle
externe. Il est utilisé dans le but de compenser les évanouissements rapides qui suivent en
général une loi de Rayleigh. Il est appelé « à boucle fermée » puisque, à la différence du
contrôle de puissance en boucle ouverte, le récepteur concerné calcule des commandes de
contrôle et les envoie à la source émettrice pour que celle-ci règle sa puissance d'émission.

III.9. WCDMA ET PLANIFICATION DES CODES

Les opérateurs 3G ont accès à des bandes de fréquence de largeur typique de 15MHz (dans
les deux sens). Sur la liaison descendante, le nombre maximal des codes d’embrouillage
(scrambling) qui est une séquence de 38400 chips est 218-1. Les codes sont divisés en 512
ensembles, chacun contenant un code primaire et 15 codes secondaires. Un seul code primaire

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


23
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

est alloué à chaque cellule, donc la réutilisation des codes est 1/512 ce qui rend simple la
tâche de leur planification. Cependant il faut prendre en compte que les codes sont répartis en
64 groupes et si des cellules voisines utilisent des codes de groupes différents, la
consommation de l’UE est réduite.

III.10. LES CANNEAUX LOGIQUE

Les canaux logiques sont définie selon l'information transportée, nous distinguons alors deux
classes de canaux logiques, ceux pour le contrôle et ceux pour le trafic comme illustré ci-
dessous

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


24
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Tableau 2: Classe de canneaux

III.11. LES SERVICES DE L’UMTS

Grâce à la vitesse accrue de transmission de données, l'UMTS ouvre la porte à des


applications et services nouveaux. L'UMTS permet en particulier de transférer en temps réel
des contenus multimédia tels que les images, le son et les vidéos.

Initialement, les nouveaux services devaient concerner surtout les applications vidéo :
visiophonie, MMS Vidéo, vidéo à la demande, télévision. Mais, la 3G a, en fait, été d'abord
colonisée par les usages de type accès à Internet, principalement depuis l'explosion du marché
des smartphones et des réseaux sociaux, les applications vidéo (Youtube, replayTV...) se sont
développées dans un deuxième temps avec l’augmentation du volume de données inclus dans
les abonnements.

III.12. LES CLASSES DE SERVICE

Afin de couvrir l'ensemble des besoins présents et futurs des services envisagés pour I'UMTS,
quatre classes ont été définies afin de regrouper les services en fonction de leur contraintes
respectives.

Les quatre classes de services définies dans le cadre de I'UMTS peuvent se répartir en deux
groupes comme illustre le tableau ci-dessous.

 Les classes A (ou conversation) et B (ou streaming) pour les applications à contrainte
temps réel ;
 Les classes C (ou interactive) et D (ou background) pour les applications de données
sensibles aux erreurs de transmission.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


25
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Groupes Classes Services Contraintes Groupe des


applications à
-Téléphonie Très sensibles au
contraintes
-Visiophonie retard,
temps réel
-Jeux interactifs symétriques.
Classe A
-Vidéo à la Sensibles au
(conversation)
retard, très Groupe des
services demande
asymétriques. applications de
conversationnels
-Diffusion données sensibles

radiophonique aux erreurs de

-Transfert transmission.

d'image

-Navigation Web Sensibles au


-Transfert de temps allé et
retour,
fichier FTP
asymétriques.
Classe C -Transfert d'E-
(interactive): mail -E-
commerce
services interactifs
- Transfert de Fax Insensible au
- SMS retard,

asymétriques.

Tableau 3:Classe de service UMTS

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


26
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Figure 10: Shématisation du principe des différentes classes de service en UMTS

III.13. ETABLISSEMENT D’UN APPEL

Pour accepter l'établissement d'un nouvel appel dans un réseau UMTS, il consiste notamment
à : -calculer pour ce nouvel appel une bande passante équivalente en fonction de : -la qualité
de service demandée pour ce nouvel appel ; -des attributs de qualité de service du support
UMTS correspondant à cet appel ; -puis comparer la somme de la bande passante équivalente
pour le nouvel et des bandes passantes équivalentes pour tous les appels déjà établis dans ce
nœud pour réseau UMTS, avec une valeur maximale prédéterminée ; -et accepter le nouvel
appel en garantissant la qualité de service demandée, seulement si la somme est inférieure ou
égale à cette valeur maximale prédéterminée.

IV. QOS DANS LES RESEAUX MOBILE

Les services réseau sont considérés de bout en bout, c'est-à-dire d'un équipement terminal
(TE) à un autre TE.Un service de bout en bout peut avoir une certaine qualité de service
(QoS) qui est fournie à l'utilisateur d'un service réseau.C'est l'utilisateur qui décide s'il est
satisfait ou non de la QoS fournie. Pour réaliser une certaine QoS de réseau, un service
support avec des caractéristiques et des fonctionnalités clairement définies doit être mis en
place de la source à la destination d'un service.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


27
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

IV.1. DÉFINITION

La Qualité de service est définie dans la recommandation E-800 de l'UIT par « un effet global
produit par la qualité de fonctionnement d'un service qui détermine le degré de satisfaction de
l'usager d'un service ».

Dans le contexte actuel, la Qualité de service est devenue un facteur déterminant pour les
opérateurs de télécommunication qui se sont donc aperçus que la qualité de leurs services et
de leurs prestations doit être constamment contrôlée et suivie d'une part pour connaître l'état
de fonctionnement de leurs infrastructures et d'une autre part pour pouvoir améliorer leurs
compétitivités.

IV.2. PARAMETRES DE LA QOS

Les paramètres de QoS capables de fournir une résolution de service sont liés aux ressources.
Elle sera assurée si seulement ces ressources influent sur le délai, la gigue et sur le débit.

Délais : c’est la transmission en quelques ms pour acheminer les données de la source


jusqu'au destinataire, ce paramètre peut avoir une valeur maximale, qu’il ne faut pas dépasser,
de bout en bout (ou entre deux extrémités) et comme étant le temps nécessaire de
l’acheminement. La gigue : désigne la variation du délai de transmission en ms.

Débit : désigne le volume de données émises par unité de temps exprimé en bit/s.

Taux de perte : c’est le taux qui indique la probabilité maximale de perte de données. C’est
un paramètre sans unité et il est préférable qu’il soit inférieur à 1 pour présenter un QoS
excellent.

IV.3.Indicateur de la QOS

Un indicateur clé performance KPI estsouvent basée sur une combinaison de plusieurs
compteurs PI (Performance Indicator). Il est donc représentatif des performances du réseau.
Un des objectifs majeurs de l’usage des KPI est d’identifier les défauts dans les éléments du
système afin de gérer la qualité de service. Le niveau d’un KPI représente la perception de
l’utilisateur final d’un réseau, les KPI sont utiles aux réglages de l’opérateur. Des statistiques
KPI sont souvent utilisées pour comparer les réseaux des opérateurs. Le niveau d’un KPI
donne aussi une information au niveau système, car certains PI peuvent montrer comment des

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


28
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

parties spécifiques d’un système fonctionnent. L’analyse des valeurs des KPI permet de
construire à partir des problèmes détectés au niveau supérieur du réseau, des procédures de
réglage et de dépannage en profondeur.

IV.4. DEFINITION DU KPI

Les indicateurs clés de performance KPI sont définis comme des outils qui mesurent la qualité
d’un réseau et comme ensemble de résultats pour évaluer la réussite d’un réseau de trouver les
cellules problématiques. Le KPI est une valeur calculée à partir des compteurs spécifique PI.
En mesurant continuellement la QoS par contrôle des KPI, l’opérateur devrait être capable de:

 vérifier la capacité de maintenir l’appel sans coupure.


 Détecter les éventuels problèmes et déterminer si les exigences en termes de qualité ne
sont pas présentes.
 Rapidité de détection d’une performance acceptable dans le réseau, ce qui permet à
l’opérateur de prendre en compte les réactions à la réserve de la qualité de vie.
 Surveiller et optimiser les performances du réseau radio pour avoir une meilleure qualité
perçue par les abonnés ou une meilleure utilisation des ressources installées.

Chaque opérateur adopte des seuils à ne pas dépasser. Si un des KPI dépasse ou n’atteint pas
les seuils fixés par l’opérateur, le réseau aura un disfonctionnement, généralement dû à une
mauvaise couverture, des interférences, une capacité limitée et un mauvais paramétrage du
réseau. Ils doivent être définis séparément pour chaque service.

IV.5. INDICATEURS CLÉ DE PERFORMANCE KPI DU RÉSEAU


UTRAN

Les équipementiers définissent différents indicateurs KPI pour permettre aux opérateurs de
mesurer les performances de leurs réseaux. Ces indicateurs ont trait à divers aspects du réseau
comme illustrés par la figure suivante.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


29
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Figure 11: Classification des parameters de la QOS du réseau UMTS

IV.6. LES PROBLÈMES QUI ENTRAVENT LA QOS DANS LES


RESEAUX MOBILE

Lors d’une communication entre MS et le réseau UMTS, on assiste parfois à un certains


nombres de problèmes liés à une mauvaise qualité de service.

 Il peut s’agir notamment de:Coupure de la connexion


 Délai moyen de connexion au réseaunon stable
 Temps de transfert de fichier élevé
 Intégrité du fichier

Ces principaux problèmes sont généralement dus à :

 Un problème de couverture

 Un problème d’interférence

 Un problème de réélection de la nouvelle cellule

 Un problème d’échec d’établissement des sessions

 Un problème de coupure des sessions

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


30
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

 Un problème de débits

 Etc.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


31
Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Troisième partie

Cadre analytique

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

CHAPITRE I : CADRE ANALYTIQUE

I. MESURE DELA QOS DANS LE RESEAU UMTS

Nous allons nous focaliser sur les mécanismes de mesure de la qualité de service du
réseau. Le but est d’étudier les différentes méthode de mesure dans le réseau umts
rassembler des données qui peuvent être utilisées pour vérifier la configuration du réseau
et localiser des problèmes potentiels le plus tôt possible.

I.1.DRIVE TEST

Plusieurs logiciels permettent d’évaluer les performances et d’offrir une interface


d’analyse de données touchant le réseau UMTS, La méthode de mesure du drive test
consiste à la caractérisation précise des canaux radio. Cette technique d’analyse permet la
récupération d’une trace des mesures faites par le mobile à différents instants.

I.1.1 CHAINE DE MESURE

La méthode du drive test consiste à embarquer sur une voiture les équipements suivants :

 Un UE : un mobile de test avec double capacité GSM/UMTS équipé d’un logiciel


spécial. Il est appelé généralement mobile à trace.
 Un système de localisation GPS (Global Positionner System) : utilisé pour la
localisation exacte de la position où on désire faire l’étude de l’environnement radio.
 Un PC portable : permet d’automatiser l’acquisition et le stockage des données. Le
PC doit être équipé d’une carte interface RS 232 pour assurer le lien entre la sortie
série du UE et le port série du PC.
 Un onduleur d’alimentation permettant d’alimenter les différents appareils de mesure.

Tout le long du trajet, la MS effectue des mesures instantanées. Les données sont présentées
en temps réel et seront stockées dans des fichiers.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Figure 12: Equipementsd'unechaine de mesure

I.1.2. LES PARAMETRES

Le drive test nous offre une série de mesures en mode circuit ou paquet, dont les principales
sont :

 Longitude, latitude (X, Y) : le système de localisation GPS nous donne les


coordonnés de chaque point de mesure.
 UARFCN : UMTS Radio Absolute Frequency Channel Number.
 SC : Scrambling code number.
 LAC : Location Area Code.
 CI : Identité de la cellule.
 RA : Routing Area Code.
 URA : UTRAN Registration Area.
 Time Offset : le time offset du signal P-SCH en symboles.
 CPICH_power : la puissance en dBm sur le canal de contrôle P-CPICH.
 MAX_TX_power : la puissance maximale transmise pour la cellule.
 SIR : Rapport signal sur interférence.
 BLER % : Taux d’erreur des blocs.
 UTRA carrier RSSI.
 SHO State.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

 SHO Event Success Rate.

I.1.3.1. Mesure de la couverture

L'évaluation des taux de couverture Outdoor (à l'extérieur des bâtiments), Incar (en voiture) et
Indoor (à l'intérieur des bâtiments) du réseaumobile3G est basée sur

La mesure du paramètresuivant :

 RSCP qui définit le niveau du signal mesuré (en dBm) par le terminal 3G sur le
canal CPICH.

Cette mesure se fait en puissance.

Définition des indicateurs de mesure de la couverture 3G Les paramètres des mesures de la


couverture3G sont définis comme suit :

 Taux de couverture Outdoor : Rapport entre le nombre de mesures dont le niveau


de puissance reçue (RSCP) est supérieur ou égal au seuil Outdooret le nombre total
d'échantillons ;
 Taux de couverture Incar : Rapport entre le nombre de mesures dont le niveau de
puissance reçue (RSCP) est supérieur ou égal au seuil Incar sur le nombre total
d'échantillons ;
 Taux de couverture Indoor : Rapport entre le nombre de mesures dont le niveau de
puissance reçue (RSCP) est supérieur ou égal au seuil Indoor et le nombre total
d'échantillons.

Indicateur Seuil pour un mobile « bloqué

en 3G »

RSCP Outdoor -110 dBm

RSCP Incar -95 dBm

RSCP Indoor -84 dBm


Tableau 4: Indicateur de mesure de couverture

Définition de la mesure

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Les mesures sont réalisées toutes les 1/2 secondes. Pour chaque mesure, le niveau de champ
retenu est celui correspondant à la voie balise de la cellule la plus puissante parmi les NodeB
susceptibles de desservir le mobile. La mesure est codée sur soixante-quatre (64) niveaux (de
0 à 63) par «pas» de 1 dBm. Les niveaux de champs varient entre - 120 dBm à -55dBm pour
le réseau 3G.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Equipements de mesure

Les équipements de mesures sont constitués par une plate-forme équipée de mobiles à traces,
d'un GPS, d'un scanner de bandes de fréquences UMTS, le tout transportable sur un véhicule.

Méthodologie de mesure

Les mesures sont réalisées à bord d'un véhicule. Le dispositif de mesure devra donc être
préalablement réglé en conséquence.

Pour les mesures de couverture, le téléphones de mesure doit être bloqués sur le
réseaux 3G mesurés.

Par ailleurs, le téléphones de mesure doit rester en mode veille (Idle mode) avec le
service de données désactivé.

Une attention toute particulière doit être faite aux connexions entre les téléphones de mesure
et la plateforme de contrôle pour que le système soit stable et qu'aucun biais ne soit introduit
tout au long de la campagne de mesure.

En fin d'itinéraire, la mesure doit être sauvegardée dans un fichier facilement


identifiable. Ce fichier (log file) sera sauvegardé sous la forme suivante :

[3G_opérateur_Localité_ldle_RSCP_Date].

I.1.3.2. MESURE DE LA QUALITE DE SERVICE VOIX

La qualité de service voix 3G est déterminée par l'accessibilité, la maintenabilité et la


qualité auditive des appels téléphoniques.

Les paramètres permettant de mesurer ces composantes de la qualité de service voix sont :

 Le Taux de perte maximum ;


 Le Taux de coupure ;
 Le pourcentage d'appel de bonne qualité auditive.

Définitions des indicateurs de la qualité de service voix 3G

Les indicateurs de la qualité de service voix 3G sont définis de la façon suivante :

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

 Le taux de perte : est le paramètre qui exprime le rapport entre le nombre de tentative

D’appels échoués du fait du réseau et le nombre total de tentative d'appels effectués ;

 Le taux de coupure : est le rapport entre le nombre d'appels établies puis coupés et le

Nombre total d'appels établis ;

 Le pourcentage d'appels de bonne qualité vocale représente le taux d'appels ayant

Une note d'opinion moyenne (MOS) supérieure ou égale au seuil MOS.

La note MOS est la note affectée à une communication suite à une évaluation de sa qualité
vocale moyennant un algorithme de notation sur la base d'appels dont la durée moyenne est
égale à 2 minutes.

Conformément à la recommandation de l'UlT P.863, l'ARTP utilise l'algorithme


POLQA pour la détermination de la note MOS.

Formules de calcul des indicateurs de la qualité de service voix 3G

Les formules de calcul des indicateurs de la qualité de service voix sont les suivants :

nombre de tentative d ' appel echoués


TAUX DE PERTE( %)= × 100
nombre total de tentative d ' appels

nombre d appels établis puis coupes


TAUX DE COUPURE DE COMMUNICATION (%)= ×
nombre total d appels établis
100

nombre d ’ échantillons dont≤MOS> au seuil MOS


TAUX D ' APPEL EN BONNE QUALITé (% )=
nombre total d ' échantillon
× 100

NB : Un échantillon= un appel abouti et maintenu pendant 120 secondes.

Equipements de mesure

Les équipements de mesures sont constitués par une plate-forme équipée de mobiles à
traces, de GPS, le tout transportable sur un véhicule.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

La mesure se fait à l'aide de deux (2) téléphones mobiles qui s'appellent entre eux.

Méthodologie de mesure

Il faut avant tout définir les localités et les itinéraires à mesurer.

Les téléphones de mesure doivent être « bloqués en 2G » (pour les mesures 3G) ou
laissés « libres 3G/4G » (pour les mesures bi-modes).

Le contrôleur doit paramétrer la plateforme de contrôle pour :

 Tenter d'établir une communication téléphonique intra-opérateur (on net) d'une


durée de 2 minutes ;
 Faire une pause de 15 secondes entre 2 appels réussis ; Faire une pause de 15
secondes si l'appel échoue ;
 Répéter le scénario (communication suivie de pause) jusqu'au parcours complet
des localités ou itinéraires (au minimum 300 échantillons pour les grandes villes).

Figure 13: Synoptique de mesure de la qualité de la voix

Après la mesure de chaque localité, les fichiers log doivent être sauvegardés sous la forme
suivante :

[3G_opérateur_Localité_Voix_Date] ;

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

I.1.3.3 MESURE DE LA QUALITE SMS

La qualité de service SMS sur le réseau 3G est déterminée par le taux de succès d'envoi et le
délai entre l'émission et la réception de SMS.

Définition desindicateurs de mesure de la qualité de service SMS3G

Les indicateurs de mesure de la qualité de service SMS sont définis comme suit:

 Le taux de succès d'envoi de SMS : est le rapport entre le nombre d'envois de SMS
réussis et le nombre total de tentatives d'envoi ;
 Le taux de succès de réception de SMS : le rapport entre le nombre de SMS reçus dans
les délais et le nombre de SMS envoyés.

Formules de calculdes indicateurs de la qualité de service SMS 3G

Les formules de calcul des indicateurs de la qualité de service SMS 3G sont les suivants :

nombre d ' envoi SMS réussis


TAUX DE SUCCES D ' ENVOIE(%)= × 100
nombre total de tentatives d ' envoi SMS

nombre de SMS reçus dans les delais


TAUX DE SUCCES DE RECEPTION DE SMS (%)= × 100
nombre de SMS envoyés

Définition de la mesure

Une mesure SMS consiste à tenter d'envoyer un SMS contenant moins de 160 caractères, d'un
téléphone émetteur vers un téléphone récepteur appartenant à un même opérateur.

Equipements de mesure

Les équipements de mesures sont constitués par une plate-forme équipée de mobiles à
traces, de GPS, le tout transportable sur un véhicule.

Chaque réseau est mesuré à l'aide de deux (2) téléphones mobiles : l'un envoi à l'autre les
SMS.

Méthodologie de mesure

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Il faut avant tout définir les localités à mesurer.

Le téléphonede mesure doitêtre soit « bloqués en 3G » (pour les mesures « 3G) ou


laissés « libres 3G/4G » (pour les mesures bi-modes).

Le contrôleur doit paramétrer la plateforme de contrôle pour :

Envoyer un SMS et donner 10 secondes au récepteur pour le recevoir ; Faire une pause de 10
secondes entre l'envoi des 2 SMS ;

Répéter le scénario (envoi de SMS) une cinquantaine de fois.

Figure 14: synoptique de mesure de service SMS

I.1.3.4. MESURE DE LA QUALITE DE SERVICE INTERNET

La qualité de service Internet 3G est déterminée par l'accessibilité au service Internet (en
utilisant le protocole http), le débit d'envoi/téléchargement des fichiers et le taux de succès
d'envoi/téléchargement (en utilisant le protocole FTP).

Les paramètres permettant de mesurer ces composantes de la qualité de service Internet

 Le Taux de succès d'accès à Internet (protocole http) ;


 Le Débit moyen d'envoi (uplink) de fichiers (protocole FTP) ;
 Le Débit moyen de téléchargement (dowlink) de fichiers (protocole FTP) ;
 Le Taux de succès d'envoi/téléchargement (protocole FTP).

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

a- Définitions des indicateurs de mesure de service d'Internet 3G

Les indicateurs de la qualité de service Internet 3G sont définis de la façon suivante :

 Le Taux de succès d'accès à Internet est le rapport entre le nombre de succès d'accès
au service web (protocole http) et le nombre de tentatives ;
 Le Débit moyen d'envoi de fichiers : est le rapport entre la somme des bits envoyés
pendant une session FTP et la durée de cette session ;
 Le Débit moyen de téléchargement de fichiers est le rapport entre la somme des bits
reçus pendant une session FTP et la durée de cette session.
 Le Taux de succès d'envoi/téléchargement est le rapport entre le nombre
d'envoi/téléchargement réussis et le nombre total d'envoi/téléchargement.
b- Formules de calculdes indicateurs de la qualité de service Internet3G

Les formules de calcul des indicateurs de la qualité de service Internet sont les suivants :

nombre de succès d accès


TAUX D ' acces a internet( %)= × 100
nombre de tentatives

somme des bits envoyés pendant une session FTP


Débit moyen d ’ envoi [ FTP UL ] =
durée de la session

somme des bits reçus pendant une session FTP


Débit moyen de téléchargement [ FTP DL ] =
durée de la session

nombre de succès d ' envoi/téléchargement


Taux succes d ' envoi/telechargement =
nombre de tentatives d ' envoi/téléchargement

c- Définition de la mesure

Une mesure Internet consiste à tenter d'établir une connexion via les réseaux des
opérateurs mobiles depuis la plateforme vers des serveurs de données distants.

d- Equipements de mesure

Les équipements de mesures sont constitués par :

- une plate-forme de mesure, d'un GPS, le tout transportable sur un véhicule ;

- des serveurs dédiés pour l'envoi et le téléchargement des fichiers.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

e- Méthodologie de mesure

Il faut avant tout définir les localités et les itinéraires à mesurer.

Les mesures se feront d'une façon statique aléatoirement dans les localités à mesurer. Ensuite,
il faut procéder aux paramétrages suivants des terminaux mobiles:

 blocage sur le réseau 3G ;


 configuration des APN ;
 activation du service de données.

Un paramétrage sur la plateforme pour les mobilesafin de :

 Tester l'accessibilité au réseau Internet de l'opérateur


 Tenter d'établir une connexion Internet à moins de 10s;
 Faire une pause de 10 secondes si la connexion échoue ;
 Faire une déconnexion à moins de 5s
 Faire une pause de 10s entre deux (02) scénarios;
 Répéter le scénario (connexion/déconnexion)

Figure 15: Synoptique de test d'accessibilité au réseau

 Tester le débit de transfert de fichiers

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Le transfert de fichiers consistera en l'envoi et au téléchargement de fichier de


taillelMo et 5Mo

Le transfert de fichiers sera effectué via un serveur FTP dédié logé soit chez
l'opérateur, soit à l'ARTP ou chez un prestataire.

Les processus de mesure des débits se présentent comme suit :

 Introduire les paramètres du serveur;


 Lancer le processus de l'envoi/téléchargement ;
 Faire une pause de 10 secondes si la connexion échoue ;
 Faire une déconnexion à moins de 5s ;
 Faire une pause de 10s entre deux (02) scénarios;
 Répéter le scénario (connexion/déconnexion suivie de pause) jusqu'au parcours
complet des localités ou itinéraires.

Figure 16: Synoptique de debit de transfert de fichier

I.2. MESURE PAR ANALYSE OMC-R

L’une des principales fonctions de l’OMC-R est la gestion de performance. Les mesures de
performance sont basées sur la collection des compteurs calculés par les entités du réseau à

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

travers l’interface ltf-R reliant l’OMC-R et le RNC et l’interface ltf-B entre OMC-R et Node
B.

Ces mesures sont fondamentalement utilisées pour quatre types de besoin :

 l’optimisation et la planification efficace du réseau

 les statistiques

 l’investigation détaillée d’un problème passé

 l’analyse temps réel

Les mesures des compteurs au niveau de l’OMC (remontés par les Nodes B à l’OMC-
R) sont faites sur un intervalle de temps précis et sont liées à un évènement survenu dans le
réseau. Elles servent aux calculs des indicateurs clés de performance KPI (Key Performance
Indicators) du réseau par combinaison de ces compteurs selon des formules bien déterminées.
L’analyse de ces indicateurs est très essentielle pour la supervision de la qualité de service.

RNO (Radio Network Optimiser) est la partie de l’OMC-R permettant à l’opérateur de


surveiller la QoS et détecter les problèmes du réseau. Il fournit un rapport de QoS pour
permettre son analyse, permet aussi de visualiser le réseau pour analyser la configuration radio
du réseau, enfin il offre des tuning sessions pour manipuler les paramètres radio. A partir des
compteurs OMC-R, RNO permet de visualiser les KPI du réseau.

Les données des OMCs sont sous forme de données brutes. Pour qu'elles soient exploitables,
elles sont transformées en KPI (Key Performance Indicators). Les KPI sont obtenus à l'aide de
formules et par la compilation des différentes données. Les KPI évaluent essentiellement
le maintien de l'appel, le volume de trafic, la qualité du service sur l'ensemble du réseau. Les
KPI permettent, ainsi, de détecter les cellules en faute, les heures de pointe,.

Un seuil limite est déterminé pour chaque KPI, s'il est dépassé une alarme est envoyée à la
supervision pour indiquer la présence d'un problème sur la fonction que le KPI mesure.

Quelques Exemples :

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Tableau 5: Seuil des KPI

I.3. MESURE PAR PLAINTE CLIENTS

Les opérateurs ont pour ambition d’offrir à leurs clients une expérience incomparable pour
laquelle une excellente visibilité sur la QoS réseau est indispensable. La solution plainte
clients a pour objectif court terme d’aider les acteurs opérationnels à optimiser leurs actions
afin d’atteindre ses ambitions sur plusieurs leviers de stratégie.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

PRISE EN CHARGE
PAR LE SERVICE
DECLARATION CLIENT DE
ENREGISTREMENT SOLUTION
SERVICE CLIENT LA DECLARATION CHECK
TRANSMISSION AU
SERVICE
OPTIMISATION

SERVICE
APPEL CLIENT
OPTIMISATION

Figure 17: Procedure de Mesureplainte client

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Etude comparative des méthodes de mesure

LES METHODE AVANTAGE INCONVENIENT

DRIVE TEST Suivre les événements à un Non exhaustive


niveau géographique et étape (géographique Et temporel),
par étape
Des coûts élevés et de la
logistique

OMCR Géographiquement (toutes les Le manque de suivi des


cellules) et exhaustive à temps événements liés à un appel
(tout le réseau), particulier ou une session

Coûtréduit Manque de mesures, de


trous de couverture

PLAINTE CLIENT Reflète la Coûteuses (enquêtes)


(QoE) Commeeffectivementper
çue par les utilisateurs Subjectives

Tableau 6: Comparaison des methodes de mesure

Discussion

Les différentes méthodes présentées ci-dessus peuvent êtreregroupé en 2 catégories :

Les méthodes de mesure dite objective qui permettent d’effectuer des mesures à l’aide
des paramètres (OMCR) et les méthodes de mesure subjective (plaintes clients) qui
permettent de chiffrée la qualité de service perçu par l’utilisateur.

Ce pendant toute fois ses méthodesprésente des avantage et inconvénient, si le drive


tes permet de faire contrôler le réseau d’un opérateur, les KPI quantà eux permettent
d’analyser la performance du réseau de l’operateur, quant au plainte client ils
permettent d’avoir un aperçus sur le ressentie client.

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Il est évident que ses trois (3) méthodes ne permettent pas de chiffrer la qualité de
service de bout en bout.

Figure 18: Complémentarité des méthodes de mesure

II. REALISATION D’UNE MESURE PAR ANALYSE KPI :

le mécanisme de collection des données statistiques se fait d’abord par le recueil des
statistiques, et ensuite les tables des mesures des RNC devraient être configuré et activé les
tableaux sont organisés par des catégories pour permettre à l'operateur de réduire la charge et
de télécharger seulement les mesures voulues (le trafic, disponibilité de
ressource,handover,contrôle de puissance, etc. ) les abonnés mobiles envoient ces mesures a
la Node B lors des deux mode: communication et veille. La NodeB envoie ces mesures à la
base de données internet de RNC, les compteurs purs sont calculés dans des formules

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

prédéfinies. Les KPIs calculé sont alors groupés dans des rapportsgénériques et envoyés au
bureau. Autre outils sont généralementdéveloppés pour l'usage interne à savoir pour archiver
et visualiser les statistiques.

Les statistiques sont quotidiennement rapportées afin de permettre à l'operateur de surveiller


le réseau d'une manière très réactive.

III. MÉTHODOLOGIE D'ANALYSE :

Suite à une demande Niger Télécoms nous a donné quelque kpi relevé aux niveaux des
compteurs OMC (CSSR CS et PS) et (DCRCS et PS);

RIYAD CS_CSSR CS_DROP PS_CSSR PS_DROP

VALEUR 97,19 2,81 96,56 3,34


MESUREE

VALEUR >90 <2 >90 <2


SEUIL

Nous avons traité ses données en graphe que nous allons interpréter.

TRAITEMENT DES DONNEES

Nous avons choisi de faire un traitement sur une période de 10jours sur la cellule du site
Ryad, Ce qui nous a permis d'avoir le graphe suivant:

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

120

100

80

60

40

20

0
CS_CSSR CS_DROP PS_CSSR PS_DROP

Figure: taux des indicateurs CSSR et DCR (PS et CS)

Interprétation:

Globalement, les appels téléphoniques ont été réussis DANS LA CELLULE 1 DU SITE
RAYAD avec un pourcentage de 96% contre 97% POUR LE DOMAINE PAQUET.

Le taux de communications coupées est de 2.81%.

Le taux d’échec de communications est de 3.44%.

On constate que: les taux d'interruption dans les deux domaines est élevé c’est a dire
supérieur au seuil défini, ce qui peut être du a un problème de congestion, configuration de
puissance, etc

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

CONCLUSION GENERALE

Leprésent document a été rédigé dans le cadre de l'obtention du diplôme de licence


professionnel. Il a traité la question des méthodologies de mesure de la qualité de service dans
un réseauUmts.

Après avoir effectué un cadre conceptuel qui avait pour objectif la définition des concepts
généraux utile à la compréhension du thème, nous avonsélaboré un cadre analytique dont le
but est d'étudier les différentesméthodes de mesure de la Qos mais aussi de faire une étude
comparative.

De cette étude nous retenons qu'il existe deux catégories de mesure: les mesures dites
subjectives et les mesures objectives.

Il est important de notifier aussi que Dans un contexte où les pressions de la concurrence
s’intensifient constamment dans le secteur des télécommunications, les organisations ont
intérêt à procéder à une diversification des services à travers les opportunités offertes par les
TICs. Les réseaux 3G doivent être capables de fonctionner avec une grande variété
d’application avec une qualité de service excellente. Afin de mesurer cette qualité de
services, les opérateurs peuvent employer différents types de méthodes d’évaluation de la
qualité de service parmis lesquels nous avons mentionné. En perspective cette étude peut être
une base solide pour l'optimisation des paramètres des qualités deservice dans un réseau
UMTS.

ANNEXE :

 Indicateurs d'accès au réseau UMTS

Description Calcul

Taux d'indisponibilité Nombre de points de mesures où le service est indisponible / nombre


de la couverture UMTS de points de mesures
Taux d'échec Nombre d’échec de tentatives d’activation de PDP Context / Nombre
d’établissement de la de tentatives d’activation du PDP Context
connexion UMTS
Durée moyenne de La durée de l’établissement de la connexion UMTS est la mesure de
l’établissement de la l’intervalle de temps entre le clic de composer après le lancement de la
connexion UMTS connexion modem et l’affichage de connexion établie

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Durée moyenne de La durée de déconnexion UMTS est la mesure de l’intervalle de temps


déconnexion entre le clic sur le bouton déconnecter et la disparition de la boîte de
dialogue de la connexion du modem UMTS.
Tableau : Indicateurs d'acces au réseau UMTS

 Indicateurs du service WEB

Description Calcul

Taux d'échec du Nombre de séries où une page au moins n’a pas été chargée
service correctement / Nombre de séries effectuées avec Connexion
Web Modem UMTS réalisée (coupures exclues)

Durée moyenne de La durée de chargement d’une page est la mesure de l’intervalle de


chargement d’une page temps entre la validation de l’URL dans l’explorateur internet et de
l’affichage du message « terminé » en bas à gauche, la page étant
correctement et intégralement chargée.
Taux de coupure de la Nombre de coupures de la connexion modem UMTS / Nombre de
connexion durant le connexions modem UMTS réalisées
service Web
Débit apparent Somme des tailles des pages chargées / Somme des durées de
du chargement.
service Web
Tableau : Indicateurs du service WEB

 anexe

Description Calcul
Taux d'échec à Nombre d’échec d’accès à la commande permettant de déclencher
la le transfert FTP du fichier / Nombre de tentatives
connexion au service FTP
Taux d'échec du service Nombre d’échec de transfert FTP du fichier / Nombre de
FTP tentatives

Durée moyenne de transfert Temps de transfert du fichier FTP téléchargé (indiqué par
de fichier l’utilitaire FTP)
Taux de coupure de la Nombre de déconnexion du modem UMTS / Nombre de
connexion UMTS durant le connexions réussies du modem UMTS
service FTP
Débit apparent sens Valeur du taux de transfert Uplink fourni par l’utilitaire FTP,
montant du service FTP sinon Taille du fichier transféré / Temps de transfert

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

Débit apparent sens Valeur du taux de transfert fourni Downlink par l’utilitaire FTP,
descendant du service FTP sinon Taille du fichier transféré /Temps de transfert.

Tableau : Indicateur du service WEB

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

 Organigramme de NIGER TELECOMS

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS


Mansour Hamissou Mahamadou Ecole Supérieure des Télécommunications L3-RST 2020-
2021

TABLE DES MATIERES


DDSSSHGGSG

MESURE DE LA QOS DANS LE RESEAU UMTS

Vous aimerez peut-être aussi