Vous êtes sur la page 1sur 7

Université de Franche-Comté

UFR ST de Besançon
Département de la mécanique et de Génie Mécanique

TP : Modélisation et
identification
rhéologique de
polymères chargés
1. Partie granulométrie :
Poudres d10(µm) d60(µm) Cu d50(µm) Cu/d50(µm)
A 2,79 6,99 2,51 6,22 0,40
B 12,45 24,3 1,95 21,58 0,09
C 34,72 66,38 1,91 60,48 0,03
D 34,24 73,14 2,14 65,93 0,03

la distribution de la taille des particules de poudres dans ce cas est uniforme parce que le coefficient
d’uniformités est inférieur à 6.

2. Partie rhéologique :
Notre objectif dans cette partie d’études, est de tracer la courbe de la viscosité de cisaillement afin de
déterminer les valeurs de l’énergie de l’activation Ea, est la constante B pour chaque liant et ainsi pour
la formulation du mélange MIM-Inconel :
On utilise la loi d’Arrhenius :
𝐸𝑎
𝜇= 𝐵𝑒 𝑅𝑇

On aura après introduction de la fonction ln :


1 𝐸𝑎
ln 𝜇 = ln 𝐵 +
𝑇 𝑅
On trace maintenant la courbe ln 𝜇 en se basant sur les graphes précédents :

Pour PP :

10000
Viscosité de cisaillement

PP
1000
(Pa.s)

100 170°C
180°C
190°C
10
0.1 1 10 100
Taux de cisaillement (s-1)

On récupère les couple (1/T, ln 𝜇)

1/T ln µ
0,002160 7,60
0,002208 8,01
0,002257 8,29
0.00
0.002160 0.002208 0.002257
-1.00

-2.00

-3.00

-4.00

-5.00

-6.00

-7.00

-8.00

1
Graphe 01 : pour PP ln 𝜇 = 𝑓(𝑇)

On calcul maintenant la pente de ce graphe qui est une fonction affine :


8.4 − 8.1
𝑝𝑒𝑛𝑡𝑒 = = 6122.45
0.002257 − 0.002208
Alors l’énergie d’activation du PP :
𝐸𝑎 = 𝑝𝑒𝑛𝑡𝑒 × 𝑅
Application numérique :

pente R Ea(J/mol) Ea(kJ/mol)


6122,45 8,314 50902,0493 50,9

De manière analogue on refait tous ces calculs pour le PEG :

10 170°C
Viscosité de cisaillement (Pa.s)

180°C
190°C

1
1 10 100
Taux de cisaillement (s-1)

On récupère le couple (1/T, ln(µ)) :


1/T ln(µ)
0,00216 0,89
0,00221 1,02
0,00226 1,28

On trace le graphe :

0.00
0.002160 0.002208 0.002257
-1.00

-2.00

-3.00

-4.00

-5.00

-6.00

-7.00

-8.00

1
Graphe 02 : pour PEG ln 𝜇 = 𝑓 ( )
𝑇

On calcule maintenant la pente de cette courbe afin d’obtenir l’énergie d’activation du PEG :
𝑝𝑒𝑛𝑡𝑒 = 5200
Alors l’énergie d’activation est :

𝐸𝑎 = 𝑝𝑒𝑛𝑡𝑒 × 𝑅
Application num :

Pente R Ea(kJ/mol)
5200 8,314 43,2328

Et enfin on fait les calculs pour SA :


On récupère les points (1/T, ln(µ))

1/T ln µ
0,00215983 -7,05
0,00220751 -5,87
0,00225734 -3,04

On calcul la pente :

𝑝𝑒𝑛𝑡𝑒 = 5200
3. Etude de la partie des termes liés au terme de taux de cisaillement :
3.1. Les valeurs des paramètres de la loi de puissance :
La loi de puissance :

𝜇 = 𝐾 × 𝛾̇ 𝑛−1
Le problème étant de définir les paramètres de cette loi, c’est pour cette raison on va suivre le
processus suivant en introduisant notre fameuse fonction (ln) :

ln 𝜇 = (𝑛 − 1) × ln 𝛾̇ + ln 𝐾
Sous forme d’une fonction :

𝑌 = 𝐴𝑋 + 𝐵
𝐴 =𝑛−1
Or {
𝐵 = ln 𝐾
On utilise le graphe sur la diapo afin de déterminer les couples (X,Y)
3
10
Viscosité de cisaillement (Pa.s)

2
10

1
10

Modèle analytique à 190°C


10
0 Modèle analytique à 180°C
Modèle analytique à 170°C
Données expérimentales à 170°C
Données expérimentales à 180°C
-1 Données expérimentales à 190°C
10 -2 -1 0 1 2 3 4 5 6
10 10 10 10 10 10 10 10 10
Taux de cisaillement (s -1)

Vous aimerez peut-être aussi