Vous êtes sur la page 1sur 5

Problème bts2002

 x '(t )  2 y (t )  2sin t ( E1 )
On considère le système différentiel (S ) suivant : ( S )  , où les fonctions x
 2 x(t )  y '(t )  2cos t ( E2 )
et y sont nulles si t  0 et vérifient x(0)  1 et y (0)  0 .

I- On se propose de résoudre le système différentiel (S) suivant, puis d’en déterminer une solution
particulière. Les fonctions x et y sont des fonctions de la variable réelle t, deux fois dérivables sur R .

1. En dérivant l’équation ( E1) et en utilisant l’équation(E2) ,montrer que la fonction x vérifie, pour tout t
dans R , l’équation différentielle : x "(t )  4 x(t )  6cos t ( E )

2. a. Déterminer les constantes réelles a et b pour que la fonction g définie sur R par : g (t )  a cos t  b sin t
soit une solution particulière de l’équation (E) .
b. Résoudre dans R l’équation différentielle (E0) : x "(t )  4 x (t )  0 ( E0 )
c. Résoudre sur R l’équation différentielle (E). En déduire les solutions x(t ) et y(t ) du système (S).

3. Déterminer la solution particulière du système (S) vérifiant les conditions initiales x(0)  1 et y(0)  0 .
II-
1. Ecrire le système vérifié par les transformées de Laplace X ( p) et Y ( p ) des fonctions x et y .
6p 2p 2p
2. Montrer que pour tout réel p , 2 2
 2  2
( p  1)( p  4) p  1 p  4
3. Utiliser le résultat de la question précédente pour déterminer X ( p ) , en déduire x(t ) , l’original de X ( p ) .
4. Déterminer Y ( p ) puis la fonction y original de Y ( p ) .
 
III- Le plan est rapporté à un repère orthonormé (O ; i ; j ) ( unité graphique : 2 cm ).
 f (t )  cos(2t )  2 cos t
On considère la courbe ( C ) définie par la représentation graphique :  .t R
 g (t )  sin(2t )  2 sin t
On limitera l’étude à l’intervalle   ;  .
1°. Etudier la parité de chacune des fonctions f et g .En déduire un axe de symétrie de la courbe ( C ) .
2°.a. Montrer que f '(t )   4sin  t / 2  cos  3t / 2  .Etablir le signe de f '(t ) sur l’intervalle  0;  
b. On admettra que g '(t )   4sin  t / 2  sin  3t / 2  . Déterminer le signe de g '(t ) .
c. En déduire les variations de f et g sur l’intervalle  0;   .
d. Dresser le tableau des variations jointes des fonctions f et g.

3°. On admet que la tangente à la courbe ( C ) au point A de paramètre t A  0 à pour vecteur directeur i .
Déterminer un vecteur directeur de la tangente à la courbe ( C ) aux point B , C et D de paramètres
 2
respectifs t B  ; tC  et t D   . Tracer le tangentes aux points A , B , C et D puis la courbe ( C ) .
3 3
Problème 2002 Correction
I
 x '(t )  2 y (t )  2sin t ( E1 )
1. ( S )  On dérive dans ( E1 ) x "(t )  2 y '(t )  2cos t ;
 2 x(t )  y '(t )  2cos t ( E2 )
de ( E2 ) y ' (t )  2 x(t )  2cos t et on reporte dans ( E1 ) on obtient :
x "(t )  4 x (t )  4cos t  2cos t  x "(t )  4 x (t )  6cos t ( E )
2. La solution générale de ( E ) avec second membre nul est x0 (t )  A cos(2t )  B sin(2t ) .
On recherche une solution particulière de ( E ) avec second membre sous la forme
x1 (t )  a cos t  b sin t
x '1 (t )  a sin t  b cos t et x "1 (t )   a cos t  b sin t ; on reporte dans ( E ) :
 a cos t  b sin t  4 a cos t  4b sin t  3a cos t  3b sin t  6 cos t ; on identifie les coefficients :
3a  6 et 3b  0 . La solution particulière est donc x1 (t )  2cos t
La solution générale de ( E ) est x(t )  A cos(2t )  B sin(2t )  2cos t .
On cherche x '(t )  2 A sin 2t  2 B cos 2t  2sin t , on reporte dans x '(t )  2 y (t )  2sin t ( E1 ) et on a
2 y (t )  2sin t  x '(t )  2sin t  2 A sin 2t  2 B cos 2t  2sin t . y (t )  A sin 2t  B cos 2t  2sin t .
3. solution particulière de ( S ) vérifiant les conditions initiales x(0)  1 et y(0)  0 .
x(t )  A cos(2t )  B sin(2t )  2cos t on pose t  0 ,on obtient : x(0)  A cos(0)  B sin(0)  2cos 0
x(0)  1  A  2  1  A  1 ;
y (t )  A sin 2t  B cos 2t  2sin t on pose t  0 ,on obtient : y (0)  A sin 0  B cos 0  2sin 0
y (0)  0  2 B  0 donc B  0 . D’où :
 x(t )  cos 2t  2cos t
La solution du système est 
 y (t )  sin 2t  2sin t

  2sin t , L sin(t )U (t )  1 et L cos tU (t )  p ;


II- 2x x'((tt))2yy'((tt ))  2cos t   p2 1   p2  1
L ( x '(t ))  pX ( p )  x(0 ) L ( y '(t ))  pY ( p)  y (0 ) .
En appliquant la transformation de Laplace aux deux équations
  1
 pX ( p )  x (0 )  2Y ( p )  2  2
 p  1 , x(0)  1 et y (0)  0 .
différentielle. On obtient : 
 p
2 X ( p)  pY ( p )  y (0 )  2  2
 p 1
 2
 pX ( p )  2Y ( p )  2 1
 p  1
Donc on obtient :  .
2 p
2 X ( p)  pY ( p )  2
 p 1
2p 2p 2 p ( p 2  4  p 2  1) 6p
2. Pour tout réel p , 2  2  2 2
 2 .
p 1 p  4 ( p  1)( p  4) ( p  1)( p 2  4)
3. Dans le système trouvé dans la question 1, on élimine Y ( p ) en additionnant membre à membre
La première équation multipliée par p et la seconde multipliée par 2 .
 2 2 p
 p X ( p)  2 pY ( p )  2  p  p
 p 1 2 p 4 p 6p
 , on obtient : ( p 2  4) X ( p )  2  p 2  p 2
4 p p 1 p 1 p 1
4 X ( p)  2 pY ( p)  2  2
 p 1
p 6p p  p p 
et enfin X ( p)   2  2     2   2   ;
( p  4) ( p  1)( p 2  4) ( p 2  4)  p2  1 p 2  4 
p p p p p
X ( p)   2
 2 2
 2 2
 2
 2 2
( p  4) p 1 p 4 p 4
p 1
p
On applique la formule L  cos(t )U (t )   2 du formulaire avec   1 et   2
p  2
 p 
 
 p p   p 
 
 p 
Donc L  2 
2 
 cos( t )U ( t ) , de L   2   L  2   2 L  2 
 p2  4 2   p 4  p 1 
 p    p  1     
On obtient : x(t )  cos(2t )U (t )  2 cos tU (t )  (cos(2t )  2cos t )U (t ) .
 2  4
 pX ( p )  2Y ( p)   1  2  2 pX ( p )  4Y ( p)  2 2
 p2  1 

p 1
; par soustraction , on obtient :
 2 p 2
2 X ( p)  pY ( p)   p  2 pX ( p )  p 2Y ( p)  2 p
 p2  1  p2 1
2 4 2 p2 2 p2  4 2 2 p2  4
( p  4)Y ( p)  2 2  2  2 et enfin : Y ( p )   2  .
p2  1 p 1 p 1 p  4 ( p 2  4)( p 2  1)
On transforme l’écriture de Y ( p ) , pour faire apparaître les dénominateurs :
p2  2 2 p2  2  p2  4 2( p 2  1)  ( p 2  4)
2 2 2
( p 2  4)( p 2  1)
( p 2  4)( p 2  1) ( p 2  4)( p 2  1)
2( p 2  1) ( p 2  4)
2 2  2 ,
( p  4)( p 2  1) ( p 2  4)( p 2  1)
4 2 4 2
 2  2  2  2
p  4 ( p  1) p  4 p  1
2 4 2 2 2
On obtient donc Y ( p )   2  2  2  2  2 .
p  4 p  4 p 1 p  4 p 1

On applique la formule L  sin(t )U (t )   2 du formulaire avec   1 et   2
p  2
 2
 2   2   1    
L  2  2   L  2   2  L  2  . de L  2 2 
 sin(t )U (t ) ,
 p  4 p 1   p 4  p 1  p   
       
on obtient : y (t )  sin(2t )U (t )  2sin tU (t )  (sin(2t )  2sin t )U (t ) .
II
 f (t )  cos( 2t )  2 cos  t   cos(2t )  2cos  t   f (t )
1.  ,
 g ( t )  sin(2t )  2sin( t )   sin(2t )  2sin t   g (t )
on constate que les points les point M (t) et M(t) sont symétriques par rapport à l’axe des
abscisses pour tout t   ;  .la courbe ( C ) admet l’axes des abscisses pour axe de symétrie .
on pourra donc étudier les fonctions f et g sur l’intervalle 0;  et compléter le graphique par symétrie .
2. f est dérivable sur 0;  et sa dérivée est définie par :
f '(t )  2(sin(2t )  sin t )  4sin t cos t  2sin t  2sin t (1  2cos t ) ;
b. sur 0;  , sin t  0 donc f '(t ) est du singe de 1  2cost .dans l’intervalle 0;  , la fonction cosinus est
1  
décroissante 1  2cos t  0  cos t   cos t  cos   t  
2 3 3
   
sur 0;  f '(t )  0 ; f décroît et sur  ;  , et sur f '(t )  0 f croît .
3
  3  
second méthode :
  pq  p  q   2t  t   2t  t  t  3t 
Rappels : sin p  sin q  2  sin   cos    . sin(2t )  sin t  2sin   cos    2sin   cos  
  2   2   2   2   2 2

 2t  t   2t  t  t  3t 
f '(t )  2(sin(2t )  sin t )  2  2sin   cos     4sin   cos  
 2   2  2 2
t  3t  t  3t 
f '(t )  0   4sin   cos    0  sin    0 ou cos    0
2 2  2 2
t
t t  2  0  2k t  0  4k
sin    0  sin    sin 0     , or t [0; ] , donc t  0
2 2 t
    2 k  t  2  4 k 
 2
 3t      4 k
 2   2   2k  t 
 3 t 3
 t 
      3 3
cos    0  cos    cos      , or t [0; ] ,
  2 2
  2
   3t       2k t    4k

 2    3 3
2

donc t   et t  (k  0 et k  1) . t 0  /3 
3
t 0 + 1/ 2 + 0
t t sin  
t [0;  ]   [0; / 2], donc sin    0 pour 2
2 2
t [0; ] .  3t  1 + 0  0
cos  
2
3t  3t 
t [0; / 3]   [0;  / 2], donc cos    0 pour 4  
2 2
f '(t ) 0  0 + 0
t [0; / 3] .
f (t ) 1 3
3t  3t 
t [ / 3;  ]   [ / 2;3 / 2], donc cos    0 pour 3 / 2
2 2
t [ / 3; ] .
3. g est dérivable sur 0;  et sa dérivée vérifie : g '(t )  2cos 2t  2cos t , on applique la formule
cos 2t  2cos ² t  1 . g '(t )  2(2cos 2 t  1)  2cos t  2(2cos 2 t  2cos t  1)
La dérivée s’annule si cos t  1 ,On peut factoriser g '(t ) par cos t  1 g '(t )  2(cos t  1)(2cos t  1)
b. Sachant que 1  cos t  1 , on déduit cos t  1  0 , donc g '(t ) est du signe contraire de 2cos t  1 .
1
g '(t )  0  2cos t  1  0  cos t  .Dans l’intervalle  0;  la fonction cosinus est décroissante ,
2
2  2   2 
l’inéquation se traduit par t  .Donc sur 0;  : si t   ;  , g '(t )  0 ; g croît et si t  0;  ,
3  3   3 
g '(t )  0 , g décroît.
2ème méthode :
  p  q   p  q 
cos p  cos q  2  sin  sin  . 2cos 2t  2cos t  2  cos 2t  cos t 
  2   2  
 
  2t  t   2t  t    t   3t   t   3t 
cos 2t  cos t  2  sin  sin   2sin   sin   et enfin g '(t )  4sin   sin  
  2   2   2  2  2  2 
 
t t
t [0;  ]   [0; / 2], donc sin    0 pour
2 2 t 0  /3 2 / 3 
t [0; ] . f '(t ) 0  0 + 2 3 + 0
3t  3t  f (t ) 1 3
t [0;2 / 3]   [0; ], donc sin    0 pour
2 2 3 / 2 1/ 2
t [0;2 / 3] . g '(t ) 0  2   + 
3t  3t  g (t ) 0 0
t [2 / 3; ]   [ ;3 / 2], donc sin    0 pour
2 2 3 3 3
t [2 / 3;  ] . 2 2
Points A B C D
4.tableau de variation :

5. Aux points B et D correspondants respectivement à t B  ; et t D   :
3
si t   / 3 ,alors f '( / 3)  0 et g '( / 3)  4sin( / 6)sin( / 2)  2  0
si t   ,alors f '( )  0 et g '( )  4sin( / 2)sin(3 / 2)  4  0
la dérivée de f s’annule mais pas la dérivée de g , en chacun de ces points la tangente admet

pour vecteur directeur colinéaire au vecteur j .
En B et D la tangente à ( C )est parallèle à l’axe des ordonnées.
2
si t  2 / 3 ,alors f '(2 / 3)  4sin( / 3) cos( )  2 3  0 et g '(2 / 3)  0 .Au point C correspondant à tC  ,
3
la dérivée de g s’annule mais pas celle de f.

la tangente en C à la courbe ( C )admet pour vecteur directeur colinéaire à i .
En C la tangente à ( C )est parallèle à l’axe des abscisses.
6. l’étude précédente permet de tracer l’arc de courbe correspondant à l’intervalle 0;  .la symétrie par
rapport à l’axe des abscisses permettra de tracer la courbe ( C )en entier .
on a admis , dans le texte , que la tangente en A est confondue avec l’axe de abscisses.

3y

-2 -1 0 1 2 3

-1

-2

-3

Vous aimerez peut-être aussi