Vous êtes sur la page 1sur 3

10/03/2021

DOSSIER 5
Maria José Jaramillo Robles

Page 22
POINT Langue
a) Retrouvez les comparaisons des résidents : placez les phrases suivantes dans la colonne adéquate.

Evoquer une situation ancienne (avant) Evoquer une situation actuelle (maintenant)
On se disait juste 2 ou 3 mots. On parle et on se rend des services plus souvent.
Nous ne connaissions personne. Nous annonçons notre mariage.

Je ne parlais qu’a une personne. J’échange avec tout le monde.

b) Observez les phrases ci-dessus, rappelez-vous la conjugaison de l'imparfait, puis complétez.

➝ La base est identique à la base de la 1re personne du présent de l’indicatif. Les terminaisons sont :
-ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.

Page 23
POINT Langue
Faire une comparaison
Complétez le tableau avec ces éléments de comparaison : autant, plus, moins, meilleur(e), mieux.
La comparaison porte sur
la quantité la qualité
Nom Verbe Adjectif Adverbe

+ plus d’échanges On se parle plus Une vie plus agréable On se rend des services
Une meilleure qualité plus souvent. On était
de vie mieux quand il n’y
avait pas d’espace vert.
= Autant de bruit On ne se parlait pas Une vie aussi agréable Aussi souvent Il n’y a
autant. C’est aussi bruyant. pas aussi bien.
Une aussi bonne qualité
de vie
- moins On se parlait moins. Une moins bonne C’était moins bien.
d’indifférence qualité de vie Une vie Moins souvent
moins agréable
13). Échangez en petits groupes.
1. Quelles sont vos relations avec vos voisins ? - Les connaissez-vous ?
-Je ne connais pas mes voisins, nous ne disons bonjour que si nous nous rencontrons en partant ou en
arrivant à la maison

2. Faites le test ci-contre et comparez vos résultats avec les autres étudiants.
1. Pouvez-vous dire combien vous avez de voisins ?
- J'ai beaucoup de voisins, je ne sais pas combien.
2. Dans votre voisinage, quand on croise ses voisins ... On se salue ? On se demande des nouvelles ?
- Nous nous sommes salués, mais nous n'avons pas beaucoup parlé.
3. Y a-t-il des endroits où le voisinage peut se retrouver de temps à autre ? (la cour de l'immeuble,
l'espace vert de la résidence ... )
- Près de la maison, il y a un parc
4. Y a-t-il des problèmes, des projets dans le voisinage, qui mobilisent vos voisins ?
- Non, il n'y a pas de problèmes
5. Y a-t-il des moments où les idées et les souhaits des voisins peuvent être exprimés et discutés en
commun ? (Fête des voisins, réunion des locataires / de copropriété ... )
- Il n'y a pas de réunions de voisinage, les voisins ne discutent sur rien.
6. Dans votre voisinage, avez-vous connaissance d'échanges de services ?
- Non
7. Y a-t-il des objets d'usage quotidien, des locaux qui servent à plusieurs, ou à tous ?
- Non
8. Y a-t-il des nuisances sonores venant de l'un des voisins ? Les problèmes de bruits sont-ils réglés
directement entre voisins, ou par des personnes extérieures ?
- Parfois, les voisins organisent des fêtes mais personne ne s'en préoccupe. Les fois où ils ont été
ennuyés, ils ont appelé la police.
9. Les règles au sein du voisinage (vélos dans la cour, horaires pour la tonte du gazon ... ) sont-elles
définies par les voisins ou par des personnes extérieures ?
- Il ni y a des règles.

3. Qui a le meilleur voisinage ?


-Ana a le meilleur voisinage car elle est proche de sa famille qui peut être un soutien dans une
période difficile.

Page 31
> Comparer avant et maintenant
9. Imaginez les paroles de locataires qui comparent leur situation ancienne et leur situation actuelle.

1. Avant, un gardien pour la surveillance de l'immeuble. Maintenant, uniquement un digicode. Avant


un gardien ... ; maintenant, on ... .
➝ Avant, un gardien surveillait de l’immeuble ; maintenant, on a uniquement un digicode.

2. Avant, pas d'invitations entre voisins. Maintenant, fréquents pots entre voisins.
Avant, on ... ; maintenant, on ... .
➝ Avant, on ne s’invitait pas entre voisins ; maintenant, on organise souvent des pots entre voisins.
3. Avant, locataires longtemps dans l'immeuble. Maintenant, changements fréquents de voisins.
Avant, les locataires ... ; maintenant, nos voisins ...
➝ Avant, les locataires restaient longtemps dans l’immeuble ; maintenant, nos voisins changent
fréquemment.

> Faire une comparaison


10.
a) Faites des comparaisons pour exprimer l'égalité. Complétez avec la forme qui convient : aussi ou
autant (de).

Dur, dur, la vie dans un immeuble !


« C'est comme l'année dernière, et comme l'année d'avant ! Les réunions de copropriétaires durent
toujours aussi longtemps, on parle autant mais rien ne change : les poubelles sont toujours aussi
pleines, les escaliers sont toujours aussi sales, les enfants font autant bruit et les frais d'entretien
sont aussi élevés qu'avant. »

b) Utilisez un comparatif de supériorité ou d'infériorité : plus (de}, moins (de).

1. C'est super : on a plus échanges avec nos voisins qui sont plus sympathiques et plus jeunes que les
précédents. Et on a surtout moins problèmes avec les enfants !
2. Grâce au nouveau gardien, la cage d'escalier est plus propre que l'année dernière, le jardin est
plus fleuri aussi. Et puis, il y a moins incidents, il y a plus surveil lance.

c) Complétez en utilisant mieux ou meil/eur(e)(s).

1. Avec mes précédents voisins, j'avais de meilleures relations et leurs enfants étaient mieux élevés !
2. Depuis qu 'on s'est rencontrés à La Fête des voisins, il y a une meilleure entente entre nous et on
vit mieux ensemble.

11. Une famille vient de déménager. Comparez les deux appartements à l'aide des informations
données (plusieurs formulations sont possibles).

Nouvel appartement Ancien appartement

1. Situation géographique - +
2. Standing de l'immeuble + -
3. Orientation + -
4. Surface = =
5. Loyer - +
6. Charges = =

2. Le nouvel appartement est d’un meilleur standing que l’ancien.


3. L'ancien appartement est moins bien orienté que le nouveau.
4. Les deux appartements ont la même surface.
5. Le nouvel appartement a un loyer moins élevé que l’ancien.
6. Les 2 appartements ont les mêmes charges.

Vous aimerez peut-être aussi