Vous êtes sur la page 1sur 34

Royaume du Maroc Ecole Normale Supérieure

Ministère de l’Education Nationale


Département de français
De l’Enseignement Supérieur, de la Formation
Des Cadres et de la Recherche Scientifique Tétouan

SECTION DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS DU CYCLE


SECONDAIRE QUALIFIANT

Spécialité : Langue française.

Elaboration d’un module

Module 4 : Le Bourgeois Gentilhomme de


Molière + Un poème libre

Préparé par les élèves professeurs :

JOUHRI Kenza N° : 42


MEJDOUBI Hayate N° : 51

Sous la direction de Monsieur KRIKEZ Abdellah

Année de formation : 2008/ 2009


Module IV 2008/ 2009

Ce module s’articule autour de la pièce théâtrale « Le Bourgeois Gentilhomme » de


Molière, programmée pour les classes du tronc commun au cycle secondaire qualifiant.
Notre projet vise à doter les apprenants de compétences leur permettant une insertion
efficace dans la société.

Le présent travail tentera de répondre aux exigences des pédagogies centrées sur
l’apprenant dans la mesure où ce dernier est invité à s’investir dans des tâches différentes
en vue d’apprendre dans l’autonomie et de devenir de la sorte l’acteur de son
apprentissage.

Notre progression modulaire, outre les compétences transversales partagées entre les
différentes disciplines du secondaire qualifiant, vise à aider l’apprenant à acquérir des
compétences inhérentes à l’enseignement/apprentissage du français. Parmi les
compétences que ce module tente de développer nous citons :

Compétences visées

 Macro-compétence :

 Lire et étudier une pièce de théâtre : comédie.

 Lire et étudier un poème libre.

 Sous-compétences :

 Reconnaître un genre littéraire : la comédie.

 Identifier la structure dramatique d’une comédie ;

 Reconnaître les composantes d’une pièce de théâtre :

- Exposition

- Nœud

- Dénouement.

 Reconnaître les caractéristiques d’un poème libre.

 Prendre la parole.

 Dramatiser.

Le Bourgeois Gentilhomme 3 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

 Réécrire une scène ;

 Elaborer une fiche de lecture à partir du tableau synoptique de la pièce.

Séquence 1 :

Activité Sujet Compétences Capacités


-Présenter le module -Reconnaître une
Evaluation
-Présenter l’auteur et son comédie.
Diagnostique
Avant d’aborder œuvre -Identifier et reconnaître
(mise en
l’œuvre -Présenter le contexte le paratexte de l’œuvre.
situation)
historique de l’œuvre
- Reconnaître les
Lecture
Acte I, Scènes 1 & 2 Etudier une comédie. caractéristiques d’une
méthodique
scène d’exposition.
- Identifier les
S’approprier un lexique
Langue Le lexique du théâtre. caractéristiques du
relatif au théâtre.
langage théâtral.
Discussion : L’argent - Exprimer son point de

fait-il le bonheur ou le vue.


L’activité orale S’exprimer oralement
malheur des gens. - Justifier et argumenter

chaque idée proposée.


- Etre capable de rédiger
Production
Rédiger un portrait. S’exprimer par écrit. un portrait.
écrite

Le Bourgeois Gentilhomme 4 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Séquence 2 :

Activité Sujet Compétences Capacités


- Connaître et utiliser les
Lecture
Etudier une scène
Acte II, scène 4 formes du comique
d’exposition.
méthodique
correctement.
- Connaître les différents

S’approprier des moyens niveaux de langue dans un


Langue Les niveaux de langue
langagiers et discursifs. énoncé : soutenu, usuel,

familier.
Débat autour de - Donner son point de vue

L’activité orale l’arrivisme et de S’exprimer oralement. - Justifier un choix,

l’égoïsme. - Argumenter.
- Utiliser les didascalies et
Production Produire une courte
S’exprimer par écrit les formes du comique,
écrite scène comique

Séquence 3 :

Le Bourgeois Gentilhomme 5 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Activité Sujet Compétences Capacités


- Repérer le nœud dans

Lecture Etudier les formes du une pièce théâtrale.


Acte III, scène 6
méthodique comique. - Connaître les

caractéristiques du nœud.
- Appliquer le schéma
S’approprier des moyens
Langue Le schéma actanciel actanciel sur une pièce de
langagiers et discursifs.
théâtre.
- Etre capable de

L’activité orale Jeu de rôles S’exprimer oralement. représenter une scène

comique.
- Etre capable de rédiger

Sujet : Etes-vous pour un texte,


Production
ou contre l’hypocrisie S’exprimer par écrit - Donner son point de vue
écrite
sociale. - Justifier un choix,

- Argumenter.

Séquence 4 :

Activité Sujet Compétences Capacités


Lecture Acte V, scène dernière. Etudier les formes du - Repérer le dénouement

méthodique comique. dans une pièce théâtrale.

Le Bourgeois Gentilhomme 6 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

- Connaître les

caractéristiques du

dénouement.
- Identifier et employer
S’approprier des moyens
Langue La négation correctement les procédés
langagiers.
de négation.
Sujet : Imaginez un
- Etre capable de discuter,
dialogue entre un
L’activité orale S’exprimer oralement. de présenter un point de
savant pédant et un
vue et de le défendre.
ignorant sot.
- Etre capable de produire
Sujet: « à votre avis,
un texte.
Production quelle relation devrait
S’exprimer par écrit - Donner son point de vue
écrite être entre parents et
- Justifier un choix,
enfants ? »
- Argumenter.

Séquence 5 :

Activité Sujet Compétences Capacités


Etude d’un poème -Reconnaître la Poésie
Libre
Lecture libre : « Outils posés
Etudier un poème libre. -Identifier les
méthodique sur une table » de Jean
caractéristiques de la
Tardieu. Poésie libre
Langue Les champs lexicaux S’approprier des - Identifier et reconnaître

Le Bourgeois Gentilhomme 7 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

un champ lexical dans un


moyens langagiers.
poème.
Ecoute d’un
- Développer l’activité de
enregistrement : Lectur
l’écoute et le goût
L’activité orale e expressive d’un S’exprimer oralement.
esthétique de l’apprenant.
poème libre « Barbara »
de Jacques Prévert
- Etre capable de produire
Sujet: « à votre avis,
un texte.
Production quelle relation devrait
S’exprimer par écrit - Donner son point de vue
écrite être entre parents et
- Justifier un choix,
enfants  ? »
- Argumenter.

Séquence 6:

Activité Compétence Capacité


Remédiation et consolidation Combler les lacunes.
Soutien
des acquisitions des élèves.
Evaluation sommative. Evaluer les acquis des élèves. Intégrer les acquis antérieurs.

Après avoir présenté l’ensemble des séquences, nous allons maintenant détailler
les deux premières avant de passer à l’étude d’un poème de Jean Tardieu « Outils posés
sur une table ».

Le Bourgeois Gentilhomme 8 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Le Bourgeois Gentilhomme 9 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Fiches pédagogiques
de la première séquence

Fiche n° : 1
Niveau  : Tronc commun
Module  : IV
Séquence : I
Activité : Lecture
Support : Acte I ; Scène1 et 2
Durée : 1h.
Objectifs : - Etudier la scène d’exposition
- Identifier les caractéristiques du langage théâtral.

I- Identification du texte
1- Situation :
Les scènes 1 et 2 de l’acte I sont l’exposition de la comédie ballet «  Le Bourgeois
Gentilhomme » écrite par Molière en 1670. L’action commence dans la journée ; dans la
demeure de monsieur Jourdain.
2- Caractéristiques :

Le Bourgeois Gentilhomme 10 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Genre : Extrait d’une comédie.


Type : Scène1 argumentatif / Scène 2 Descriptif.
Didascalies : «  l’ouverture se fait … une Sérénade ».
«  Parlant à ses musiciens… ».
Personnages : Maître de musique et Maître à danser, M. Jourdain.

II – Hypothèses de lecture

Présentation des personnages. Comment sont-ils ?


- Quand M. Jourdain arrive ; confirme- t- il l’opinion de ses deux maîtres ou non ?.

III- Axes de lecture.


Axe 1 : Caractéristiques de l’opposition.

A) Les lieux : Une pièce de la demeure de M. Jourdain


B) Le temps : Le matin (M. Jourdain n’est pas encore réveillé)
(L’unité de temps : la pièce commence le matin et se termine le soir)

C) Les personnages : scène 1


Le matérialisme du Maître de musique.
-« Ce nous est une douce rente que ce Monsieur Jourdain ».
-« Il est vrai qu’il les connait mal mais il les paie bien »
L’idéalisme de Maître à danser

-« Pour moi, je l’avoue, je me repais un peu de gloire, les applaudissement me


touchent  …Il y a plaisir, ne m’en parlez point, à travailler pour des personnes qui soient
capables de sentir les délicatesses d’un art…  »

Scène2
Le snobisme de Mr Jourdain + Sa stupidité (grotesque)
-« Je me suis fait faire cette indienne-ci ».
-« Mon tailleur m’a dit que les gens de qualité étaient comme cela le matin ».
-« Donnez moi ma robe pour mieux entendre…Attendez, je crois que je serai mieux sans
robe…  »

Le Bourgeois Gentilhomme 11 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Synthèse partielle
Molière critique trois catégories de gens de la société française, les matérialistes,(le
pédantisme) les pédants et les snobes.

AXE 2 : Lexique théâtral


- Les répliques (des personnages)/ Les tirades.
- Le dialogue.
- Les didascalies
- Les formes du comique : • Comique de mot
• Comique de geste
• Comique de situation

IV- Synthèse
C’est l’exposition de la comédie. Molière présente un personnage grotesque,
stupide et dupe. C’est Monsieur Jourdain, un bourgeois enrichi qui cherche à devenir
noble.

Fiche n° : 2
Niveau  : Tronc commun
Module  : IV
Séquence : I
Activité : Langue
Durée : 1h.
Support : Extrait de la comédie de Molière, Le bourgeois Gentilhomme, Acte II, scène 1.
Compétence : Lire et étudier une pièce du théâtre (une comédie).
Objectifs : - Identifier les caractéristiques du langage théâtral
- S’approprier au lexique du théâtre.

Déroulement de la séance :
I- Observation :
Donner aux élèves les extraits à observer et leur demander de le lire.
Poser des questions qui orientent les élèves à dégager les caractéristiques du langage
théâtral et demander aux élèves de donner une définition.
«  Le travail de recherche est donné au préalable ».

Le Bourgeois Gentilhomme 12 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

1-Quel est le type de cet extrait ?


 Il s’agit de genre théâtral.
2-Comment appelle-t-on celui qui écrit une pièce théâtrale.
 C’est un dramaturge.
3-De quoi se compose une pièce de théâtre, au niveau formel ?
 Elle est composée d’actes et de scènes.
4-Quels sont les personnages de cette scène ?
 Maître de musique, maître de danse, l’élève, les musiciens, les danseurs et des
violons.
5-Comment appelle-t-on l’échange de paroles entre les personnages ?
 C’est le dialogue.
6-Comment appelle-t-on le texte prononcé par chaque personnage ?
 C’est la réplique.
7-Est-ce que ces textes prononcés ont la même longueur ?
 Non, il y a des longs et de courts textes.
8-Comment appelle-t-on chacun ?
 Les longs textes sont : des tirades.
 Les courts textes sont : des répliques.
9-Comment appelle-t-on cette écriture située du début de la scène et qui n’appartient pas
au texte théâtrale ?
 C’est les didascalies.

Demander aux élèves s’ils connaissent d’autres caractéristiques. Les écrire au tableau et
l’expliquer.

II- Conceptualisation :

Donner aux élèves la définition de chaque terme et sa fonction dans le texte théâtrale.
Le dramaturge : L’auteur d’une pièce théâtrale.
L’acte : La division d’une pièce en grandes parties.
La scène : La division d’un acte, elle signale l’entrée et la sortie des personnages.
Les didascalies : Les indicateurs scéniques, situés avant et entre les répliques, elles
informent sur le décor, le lieu, les personnages. Etc.
Le dialogue : Un échange de paroles entre les personnages d’une pièce de théâtre.
La réplique : Une partie de dialogue/Un texte dit par un personnage.

Le Bourgeois Gentilhomme 13 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

La tirade : Une longue réplique dite par un personnage.


La répartie : Une très courte réplique.
L’aparté : Une parole dite par un personnage à part, pour que les autres
personnages ne l’entendent pas, elle est adressée au public. Elle est
caractérisée par (à part/seul).
Le monologue : Un long discours d’un personnage seul sur scène, adressé à soi même.
La stichomythie : Succession de réplique de longueur égale où a peu prés égale.

III- APPLICATION :

Demander aux élèves de repérer le champ lexical du théâtre en les regroupant en deux :
Lexique verbal et Lexique non verbal
Rappeler la fonction de chaque terme :

Lexique verbal Lexique non verbal


(c’est un texte prononcé par les (ce sont des informations pour
personnages) caractériser la mise en scène)
-Réplique -Didascalies
-Tirade -Acte
-Répartie -Scène
-Monologue

Fiche n° : 3
Niveau  : Tronc commun
Module  : IV
Séquence : I
Séance : Activité orale
Contenu : L’argent
Durée : 1h
Compétence : Exprimer et défendre son point de vue.
Capacités : - Exposer son opinion
- Rechercher les arguments qui appuient notre point de vue.

I- La découverte du sujet :

Annoncer le sujet:
Le sujet : «  L’argent fait – il le bonheur ou le malheur des gens?
Lecture de sujet :
Souligner les mots clés dans le sujet

Le Bourgeois Gentilhomme 14 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Expliquer les mots difficiles

II- Poser des questions auxquelles on va donner des réponses.

1. Que représente l’argent pour vous?


 L’argent est un moyen par lequel on réalise nos désirs et nos revues
2. Est – ce que vous éprouvez le besoin d’avoir beaucoup d’argent? Avoir
l’argent en abondance?
 Chaque personne aime bien avoir beaucoup d’argent. La richesse et le rêve de
tout le monde.
3. Si jamais on a l’argent en abondance ; l’homme à votre avis désire en faire
quoi?
- Qu’est ce que vous (par exemple) vous désirez faire avec l’argent en
abondance?
 Réaliser nos rêves ; nos désirs (chaque homme à des rêves qui veut réaliser ;
peut- être c’est sa raison d’être).
 L’argent nous donne un statut social.
 Vivre à l’aire ; sans nécessité.
4. Est-ce que la réalisation des rêves et des désirs crée le bonheur?
 Notre bonheur dépend de nos rêves et nos désirs.
5. Est-ce que l’argent ne crée pas ; parfois le malheur de certains (de certaines
personnes) ?
 L’argent crée parfois le malheur des gens.
6. Comment l’argent peut il causer le malheur de celui qui le possède
 Il y a des rêves que l’argent seul ne peut réaliser (les enfants par exemple)
 Posséder l’argent et ne pouvoir réaliser des rêves et une cause de malheur.
 Posséder un moyen extrêmement imparfait qui ne nous sert pas.
 Le mauvais usage de l’argent peut causer le malheur à celui qui ne sait pas
comment il doit en profiter
7. Est ce que l’argent vous permet d’acheter l’amour, l’amitié la santé?
 Avec de l’argent on ne peut acheter les valeurs humaines  (un homme qui manque
de valeurs est un homme malheureux).
8. Quel est le meilleur moyen pour profiter de l’argent?
 La  bonne gestion.

Le Bourgeois Gentilhomme 15 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

III- Synthèse :

L’argent fait le bonheur car il est le moyen de réaliser les rêves et les désirs.
L’individu y donne l’occasion de rendre les gens heureux en les aidant en revanche, il
pourrait causer le malheur à celui qui le possède s’il en fait un mauvais usage. L’argent
peut causer le bonheur ou le malheur, si selon la façon dont on l’utilise, (une arme à
double tranches).

Fiche n° : 4
Niveau : Tronc commun technique
Module : IV
Séquence : 1
Séance : 4
Activité : production écrite
Contenu : le portrait
Support : œuvre « le bourgeois gentilhomme » (scene1et 2 de l’acte I)
Durée : 1heure
Compétence : rédiger un portrait
Capacités : - être capable de rédiger un portrait

Déroulement du cours

PHASE I :
Procéder par des questions d’ordre général. Qu’est ce que faire un portrait ?
 Faire un portrait ; c’est :

Le Bourgeois Gentilhomme 16 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

 Décrire une personne


 Parler du physique et du moral
 Composer un portrait ; on peut :
 Séparer portrait physique et portrait moral
 Donner dés le début une idée dominante qui dirigera le texte : traits
physique (jeune…) ou traits moral (intelligent…)
PHASE II :
 Demander aux élèves de dégager à partir de la scène 1et 2 de l’acte
I ; les informations nécessaires pour remplir le tableau subséquent :

Portrait moral Portrait physique Statut social

- les visions de - une robe indienne - bourgeois


noblesse et de fortement belle
galanterie - habiller comme les
- sot ; stupide gens de qualité au
- les lumières sont matin
petites - les livrées
- qui parle à tout et à magnifiques
travers de toute - un haut de chausses
choses étroit de velours
- qui n’applaudit qu’à rouge
contre -sens - une camisole de
- il a du discernement velours vert

Le Bourgeois Gentilhomme 17 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

dans sa bourse
- ignorant

- Le professeur demande aux élèves de former des groupes de 4 éléves en désignant


un rédacteur et un porte- parole.
- Rédiger le portrait moral et physique de M. Jourdain à partir du tableau ci-dessus.
- Après avoir accordé aux élèves le temps nécessaire (entre 10 et 15min) pour la
rédaction, chaque porte- parole lie son texte.

PHASE IV : trace écrite


- la meilleure proposition sera notée au tableau ; puis ; corrigée collectivement
- les élèves recopient le texte sur le cahier partie production écrite
EXEMPLE :
M. Jourdain en tant que bourgeois aspire ; par tous ses moyens. À la noblesse et la
galanterie. Amoureux. Il charge un groupe de musiciens et de danseurs pour préparer une
sérénade. Le bourgeois est un homme dont les lumières sont petites. Parle à tort et à
travers de toutes choses. Donc. On peut dire que c’est un homme ignorant et stupide.
Le matin. Cette dernière porte une robe indienne fortement belle. Celle que porte
les hommes de qualité avec des livrées magnifique. Un haut- de chasses étroit de velours
rouge et une camisole de velours vert.

Le Bourgeois Gentilhomme 18 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Fiches pédagogiques
de la deuxième séquence

Fiche n° : 1
Niveau : Tronc commun technique
Module : IV
Séquence : 2
Séance : 1
Activité : Lecture
Contenu : le portrait
Support : œuvre « le bourgeois gentilhomme » (Acte II, scène 4)
Durée : 1heure
Compétence : Etudier une scène d’exposition.
Capacités : - Connaître et utiliser les formes du comique correctement.

Déroulement de la séance
I- Identification du texte :
1- Situation  :

Le Bourgeois Gentilhomme 19 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Monsieur Jourdain reçoit le maître de philosophie après avoir reçu le maître de


musique ; d’armes et à danser.
Chacun se voulant démontrer sa supériorité ; (la supériorité de son métier) ; ils se
sont bagarrés sans que M. Jourdan puisse intervenir.
2- Caractéristiques :
Genre : Extrait d’une comédie
Type : didactique ; explicatif ; argumentatif.
Forme : Dialogue
Didascalie : descriptive (en raccommodant son collet)
Tirade : Maître de philosophie
Figure de style : hyperbole- comparaison- personnification
Niveau de M. Jourdain : langage familier
Langue de maître de philosophie : soutenu (soignée)
Registre : comique- ironique

II – Hypothèses de lecture :

- Description de M. Jourdain
- Critique de maître de philosophie
- Le comique de la scène.

III- Axes de lecture :

1- Description de M. Jourdain :

a- Ignorant : «ce latin- là a raison » 


«  Quelles sont ces trois opérations de l’esprit »

«  Qu’est ce qu’elle dit cette morale »

« J’enrage que mon père et ma mère ne m’aime pas fait étudier »

Le Bourgeois Gentilhomme 20 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Synthèse : il veut devenir savant pour être comme les nobles. Mais il est simple et
il veut apprendre ce qui est simple : l’orthographe
 Ecrire un billet à Doriméne ; la femme qu’il aime.

b- Naïf et sans personnalité :


Il reconnaît son ignorance «  Apprenez- moi l’orthographe ».
 Molière l’abaisse au niveau d’un petit enfant 

c- Coléreux,
 Bilieux ; j’enrage
d- Romantique :
 «  Pour savoir quand il y a de la lune »
 « Traître ; infidèle ; il aime Dorimène même si il sait que son ami
Dorante en est amoureux »

2-la critique de maître de philosophie  :

a- Pédantisme : citation latine- mots techniques


 La complexité : toute sa philosophie ne sert à rien. C’est Monsieur
Jourdain qui a trouvé la meilleure phrase pour le billet : c’est l’expression
la plus simple
 Inutile des formules savantes
Synthèse partielle :
Molière fait d’une part une caricature de la philosophie et de ses pensé et
d’autre part de Monsieur Jourdain et de son ignorance

3- comique de la scène  :

La caricature du philosophe pédant.


#
Naïveté et l’ignorance de M. Jourdain

 le contraste des deux personnages suscite le rire du public

Le Bourgeois Gentilhomme 21 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

 M. Jourdain ne comprend pas le langage de maître de philosophie


 M. Jourdain apprend la prononciation des voyelles(C) / (O) comme
si c’était un jeu et comme s’il apprenait une langue étrangère.

IV- Synthèse :
Dans ce texte, Molière montre la philosophie est initiale pour une personne
normale et simple M. Jourdain.
En effet pour ce dernier, il est préférable de savoir bien s’exprimer.
Il s’agit ici d’une satire des philosophes et de leur pédantisme.

Fiche n° : 2
Niveau  : Tronc commun
Module  : IV
Séquence : 2
Activité : Langue
Durée : 1h.
Support : Extrait de la comédie de Molière, Le bourgeois Gentilhomme, Acte II, scène 4.
Compétence : S’approprier des moyens langagiers et discursifs.
Objectifs : - Connaître les différents niveaux de langue dans un énoncé : soutenu,
usuel, familier.

Déroulement de la leçon
I- L’observation :
Lecture magistrale+Lectures individuelles des élèves.
«  J’en ai marre de ce mioche, dit Nabil en parlant de son frère.

Le Bourgeois Gentilhomme 22 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

- Tu devrais dire : J’en ai assez de cet enfant, reprend sa mère, ou mieux : cet enfant a le
don de m’énerver »
a- Maintenant j’ai un bon travail.
b- Ton boulot, ça va ?
c- Ecrire n’est pas une tâche facile.

II- Conceptualisation :
- Quelle est l’idée qui se répète dans chacune des trois premières phrases ?
- Est-ce que c’est correct d’utiliser l’expression de la première phrase à l’écrit ?
- Pour la deuxième et la troisième phrase, est-ce qu’on peut les utiliser à l’écrit ?

III- Appropriation :

Il existe différents façons de s’exprimer selon la personne à qui on s’adresse, le


moment et le lieu, ces façons sont appelées niveaux ou registres de langue, nous avons
trois niveaux :
Le registre familier  : il n’est pas totalement correct mais on peut l’accepter
selon certaines conditions : qu’il soit employé entre proche ou entre personne qui
appartient à un même milieu social.
Il n’est utilisé qu’à l’oral avec des abréviations ou des suppressions de lettres.
Exemple : Phone→ Téléphone
P’tit déje→ Petit déjeuner
T’es là ? → Tu es là ?
Le registre courant : Correspond à un langage correct, c’est le langage du
professeur à ses élèves, du journaliste, etc. C’est aussi le registre ordinairement utilisé
à l’écrit.
Exemple : « il fallait qu’il vienne ».
Le registre soutenu (ou soigné) : c’est un langage qu’on emploie lorsqu’on
parle à un supérieur ou à quelqu’un d’important. La présence d’un vocabulaire
recherché et de figures de style.
Exemple : le firmament, les cieux, l’azur pour «  le ciel ».

Le registre familier Le registre courant Le registre soutenu


La frousse, la trouille, le La peur, la crainte L’anxiété, l’effroi

Le Bourgeois Gentilhomme 23 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

trac
Vachement Beaucoup, énormément Considérablement
Bagnole, caisse Voiture Véhicule
Mioche, bambin Enfant Enfant
Baraque Maison Demeure
Fringues Vêtements Garde robe
Boulot, job Travail Tâche

IV- Exercices d’application :


Réécrivez en langage courant les mots écrits en langage familier :

1- Ahmed s’est tiré avec la meuf qui lui a piqué son fric.
2- Mes potes ont décidé de fêter mon anniversaire au bistrot.
3- T’en fais pas, j’ai juste fait une virée avec un pot dans la bagnole de son vieux,
c’était super.

Correction :
- Ahmed est parti avec la fille qui lui a volé son argent.
- Mes amis ont décidé de fêter mon anniversaire au café.
- Ne t’inquiète pas, j’ai juste fait une promenade avec un ami dans la voiture de son
père, c’était très bien.

Exercice hors classe :


Classer les mots suivants dans un tableau de trois colonnes (familier, courant et
soutenu) :
Souliers, se restaurer, manger, godasses, chaussures, face, la pauvreté, la dèche,
visage, binette, l’indigence, bouffer.

Familier Courant Soutenu

Le Bourgeois Gentilhomme 24 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Fiche n° : 3
Niveau  : Tronc commun
Module  : IV
Séquence : 2
Séance : Activité orale
Contenu : Débat autour de l’arrivisme et de l’égoïsme.
Durée : 1h
Compétence : S’exprimer oralement.
Capacités : - Exposer son opinion
- La justifier
- Rechercher les arguments qui appuient un point de vue.

Déroulement de la séance

ETAPE I :
- Présentation au tableau du sujet.

Le Bourgeois Gentilhomme 25 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Sujet  :  «  est ce que l’arrivisme et l’égoïsme sont les seuls moyens permettant de
surpasser les problèmes de la vie ».
Que dites- vous ?
- Lecture du sujet par les élèves.
- Explication du sujet.
- Souligner les mots clés : arrivisme ; égoïsme ; moyens ; les problèmes.

ETAPE II :
- Définir : l’égoïsme et l’arrivisme
- Poser des questions pour ouvrir le débat :
 comment trouvez- vous les arrivistes ? les égoïstes ?
 aimez- vous être/ devenir un arriviste ?
 est ce un moyen pour atteindre votre but ?
 quels sont les moyens utilisé par un arriviste / égoïste ?
 montrer les points négatifs et positifs dans la manière d’agir pour surpasser
les problèmes de la vie ?
 les élèves débattent le sujet et le professeur joue le rôle
d’animateur.

Fiche n° : 4
Niveau : Tronc commun
Module : IV
Séquence : 2
Séance : 4
Activité : production écrite
Contenu : Produire une courte scène théâtrale comique.
Support : œuvre « le bourgeois gentilhomme » (acte II, scène 4)
Durée : 1heure
Compétence : S’exprimer par écrit.
Capacités : - utiliser les didascalies et les formes comiques.

Déroulement de leçon.
Mise en situation : rappel : M.Jourdain ‡ maître de philosophie

I- Phase de présentation/ découvert de sujet :

Le Bourgeois Gentilhomme 26 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Sujet  : «  comme Molière cherchez des personnages antithétique et présentez- les
lors d’une discussion (dialogue) à propos d’un thème de votre choix.  »

Consigne  : - choisir un thème comique : «  une vielle fille amoureuse du valet de son
père ».par exemple
- utiliser des didascalies (surtout l’aparté….)
- les formes du comique : quiproquo…

II- Phase d’application : (20 min)


Travail de groupe + lecture de productions

III- Phase d’affinement :


Corriger. Remédier aux lacunes…

IV- Trace écrite :


Les élèves recopient le sujet dans leurs cahiers

Fiche n° : 1
Niveau  : Tronc commun
Module  : IV
Séquence : 5
Activité : Lecture méthodique
Durée : 1h.
Support : Un poème de Jean Tardieu : « Outils posés sur la table ».
Compétence : Lire et étudier un poème libre.
Objectifs : - Identifier un poème en poésie libre.
- Connaître les caractéristiques d’un poème libre.

Outils posés sur une table


Mes outils d'artisan
sont vieux comme le monde
vous les connaissez
je les prends devant vous :

Le Bourgeois Gentilhomme 27 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

verbes adverbes participes


pronoms substantifs adjectifs.
Ils ont su ils savent toujours
peser sur les choses
sur les volontés
éloigner ou rapprocher
réunir séparer
fondre ce qui est pour qu'en transparence
dans cette épaisseur
soient espérés ou redoutés
ce qui n'est pas, ce qui n'est pas encore,
ce qui est tout, ce qui n'est rien,
ce qui n'est plus.
Je les pose sur la table
ils parlent tout seuls je m'en vais.
Jean Tardieu, "Poèmes pour la main droite" Formeries

Déroulement de la séance

 I. Identification du texte :

C’est un poème en vers libres écrit par Jean Tardieu, fils d'un artiste-peintre et
d'une musicienne (sa mère était harpiste). Ainsi le titre de la section " Poèmes pour la
main droite " rappelle le " concerto pour la main gauche " de Ravel ; et le titre " Objets
posés sur une table " évoque certains titres de natures mortes en peinture : Chardin,
Braque ou Picasso (" Verre, bouteille et pipe sur une table ", " Carte, verre, bouteille sur
un guéridon, " Compotier sur une table ", " Pain et compotier aux fruits sur une table ")
La poésie est donc pour Tardieu un art de synthèse réunissant musique et peinture : le
poète est un musicien du langage, mais n'oublie pas la dimension plastique du texte :

Le Bourgeois Gentilhomme 28 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Tardieu a ainsi écrit des Poèmes à voir

II. Hypothèses de lecture :

L'analyse suivra la progression du texte :

 1ère strophe : le poète, artisan du langage


 2ème strophe : les pouvoirs du langage
 Clausule : l'autonomie du poème

III. Axes de lecture :

Ier axe : le poète, artisan du langage

Le titre " Objets posés sur une table " annonce deux horizons d'attente :
1) On attend l'évocation d'un atelier. On pense à une poésie simple, concrète : connotation
prosaïque du mot " outils "
2) Ce titre rappelle aussi des titres de " natures mortes " et s'inscrit dans une tradition
picturale.

Strophe 1

Ambiguïté des premiers vers : " artisan, je les prends " : le poète se présente comme un
simple artisan du langage. Tradition qui remonte à Boileau : " vingt fois sur le métier
remettez votre ouvrage ". Jean Tardieu utilise la stratégie de la fausse piste.
Mise en scène de l'écriture : le poète s'adresse à ses lecteurs et présente sa boîte à outils : "
mes outils ", " vous ", " je les prends devant vous ".
Enumération des outils linguistiques qu'il utilise : "verbes, adverbes, participes, pronoms,
substantifs, adjectifs". Mais paradoxalement, il ne mentionne pas ce qu'on appelle
habituellement les mots-outils : conjonctions de coordination, de subordination
Effet de sens : ce sera précisément au lecteur d'assembler les mots du texte, de créer le
sens.
Etude de la métaphore : " mes outils d'artisan " = désigne les outils linguistiques utilisés
par le poète. Son travail sur les objets est d'abord un travail sur le langage. L'atelier
devient la page blanche où s'inscrit le poème.

IIème axe : les pouvoirs du langage

Le Bourgeois Gentilhomme 29 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Strophe 2

Après avoir précisé la nature des outils linguistiques utilisés, Tardieu définit dans cette
strophe leurs fonctions :

" Éloigner " : ex : v.1 # v.2 : le poète crée une distance entre le sujet "Mes outils d'artisan"
et le verbe "sont" rejeté au vers suivant. Le texte mime son propos.
" rapprocher " : v.5 et v.6 : suppression de la ponctuation qui rapproche "verbes adverbes
participes" (v.5) et "Pronoms substantifs adjectifs" au v.6.
v.11 et 12 : construction en chiasme de ces deux vers:

Éloigner rapprocher
Réunir séparer

Effet de symétrie inversée. Là aussi, le poème mime le sens.


v.13 et suivants : le poète fait exister les objets en les nommant. Il est le poète par
excellence <= créer d'après l'étymologie grecque du verbe. Le poète est le créateur qui fait
surgir les objets en les nommant.

  IIIème axe : la pirouette finale du poète

A la clausule (distique), nous avons un changement de registre, une rupture de tonalité.


Celle-ci est plus fantaisiste et tranche avec la complexité de la strophe précédente.
La fin du poème coïncide avec la fin du travail du poète. Celui-ci pose ses outils. Nous
avons ici une mise en scène ludique de l'écriture. Le poète ne se prend pas au sérieux.
" je les pose " fait écho à " Outils posés " du titre
" je les (COD) pose ", " ils (sujet) parlent tout seuls". Autonomie du texte poétique

Le poète se regarde écrire, il prend du recul par rapport à son texte. Il se retire sur la
pointe des pieds : " je m'en vais "
Mais le texte continue à vivre grâce au pouvoir des mots et grâce à la médiation du lecteur
qui les fait vivre.

IV. Synthèse :

Glissement de l'évocation de l'objet vers le langage lui-même. Ce dernier devient


l'objet sur lequel le poète médite. Evocation des outils linguistiques utilisés par le poète.

Le Bourgeois Gentilhomme 30 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

De plus, Jean Follain insiste sur l'autonomie du poème qui continue à vivre une fois créé.
Ceci rappelle l'anecdote racontée par Paul Valéry dans Variétés : l'auteur se promène dans
la rue et un passant lui demande du feu. Il sort alors son briquet, donne un peu de feu à
son interlocuteur. Mais reprenant sa route, la phrase " avez-vous du feu ? " continue de
résonner en en lui ; et le mot feu évoque alors d'autres feux (rôle des connotations). Nous
sommes là, dit Valéry, au bord de l'état de poésie.

Repérage des valeurs et anti-valeurs véhiculées dans


Le Bourgeois Gentilhomme de Molière

Le bourgeois gentilhomme est parsemé de valeurs et d’anti-valeurs. Nous avons


choisi de les repérer et de les classer sous forme d’un tableau que nous retraçons ci-
dessous :
Valeur Citation Acte/ Scène/ Page
L’argent -« … mais son argent redresse les jugements de son I/ 1/ p : 4
esprit ; il a du discernement dans sa bourse ; ses
louanges sont monnayées… »
-« … il suffit que si je lui ai prêté de l’argent, il me le III/ 3/ p : 35
rendra bien, … »
-« Deux mille sept cent quatre-vingts livres à votre III/ 4/ p : 38

Le Bourgeois Gentilhomme 31 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

tailleur… »
-« … voilà comme vous dépensez votre bien… » IV/ 2/ p : 60
-« … je suis amoureux d’une personne de grande II/ 4/ p : 23
qualité… »
Otez l’amour de la vie, I/ 2/ p : 10
Vous en ôtez les plaisirs
L’amour
-« … je n’aime rien au monde qu’elle, je ne pense qu’à III/ 9/ p : 44
elle… »
-« … je suis maître de moi, et vous aime plus que ma III/ 16/ p : 55
vie. »
-«… si vous voulez la saluer avec beaucoup de respect, II/ 1/ p : 15
il faut faire d’abord une révérence en arrière… et à la
La dernière vous baissez jusqu’à ses genoux. »
galanterie -« Galant homme tout à fait. » III/ 16/ p : 55
-« … c’est un fort galant homme et qui mérite que l’on V/ 3 p : 71
s’intéresse pour lui. »
-«… et n’avez-vous point lu le docte traité que Sénèque II/ 3/ p : 17
a composé de la colère ? Y a-t-il rien de plus bas et de
La sagesse plus honteux que cette passion, qui fait d’un homme une
bête féroce ? et la raison ne doit-elle pas être maîtresse
de tous nos mouvements ?
-« …Assurément, mais je n’en fais pas tout mon I/ 2/ p : 5
bonheur… »
-« … il faut des deux parts bien des qualités pour vivre III/ 15/ p : 54
heureusement ensemble. »
Le bonheur -« …Madame, ce m’est une gloire bien grande de me III/ 16/ p : 55
voir assez fortuné pour être si heureux d’avoir le
bonheur que vous ayez eu la bonté de m’accorder la
grâce de me faire l’honneur de m’honorer de la faveur
de votre présence… »
L’apprentiss -« …j’ai toutes les envies du monde d’être savant ; et II/ 4/ p : 19
age j’enrage que mon père et ma mère ne m’aient pas fait
bien étudier dans toutes les sciences quand j’étais
jeune. »
-« Cela veut dire que sans la science, la vie est presque II/ 4/ p : 20
une image de la mort. »
- Apprenez-moi l’orthographe. II/ 4/ p : 21
-« Après, vous m’apprendrez l’almanach, pour savoir II/ 4/ p : 21

Le Bourgeois Gentilhomme 32 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

quand il y a de la lune et quand il n’y en a point.


-« Il y a plaisir à travailler pour des personnes qui soient I/ 1/ p : 4
capables de sentir les délicatesses d’un art, qui sachent
faire un doux accueil aux beautés d’un ouvrage… »

Le goût -« J’en demeure d’accord, et je les goûte comme vous. »


- « …et je voudrais qu’avec son bien il eût encore I/ 1/ p : 5
quelque bon goût des choses. » 
-« Mon tailleur m’a dit que les gens de qualité étaient I/ 2/ p : 6
comme cela le matin. »
-« Voilà comme vous dépensez votre bien, et c’est ainsi IV/ 2/ p : 60
que vous festinez les dames en mon absence et que vous
leur donnez la musique et la comédie, tandis que vous
L’esprit m’envoyez promener ? »
critique -« Cela est fort vilain à vous, pour un grand seigneur, de IV/ 2/ p : 61
prêter la main…Et vous, Madame, pour une grande
dame, cela n’est ni beau ni honnête à vous, de mettre la
dimension dans un ménage … »
-« …Je vous dirai que l’honneur d’être votre gendre est III/ 12/ p : 50
une faveur glorieuse que je vous prie de m’accorder. »
-« …Madame, ce m’est une gloire bien grande de me III/ 16/ p : 55
L’honneur voire assez fortuné pour être si heureux que d’avoir de
bonheur que vous ayez eu la bonté de m’accorder la
grâce de me faire l’honneur de m’honorer de la faveur
de votre présence… »
-« Donnez-moi ma robe pour mieux entendre… I/ 2/ p : 7
Attendez, je crois que je serai mieux sans robe…Non ;
… »
-« Voilà qui n’est point sot, et ces gens-là se I/ 2/ p : 13

La naïveté trémoussent bien. »


-«  De cette façon donc, un homme, sans avoir du cœur, II/ 2/ p : 16
est sûr de tuer son homme, et de n’être point tué. »
-« Oui, aussi sot par derrière que par devant. » III/ 4/ p : 36
-« Il y a de sottes gens qui me veulent dire qu’il a été IV/ 3/ p : 62
marchand.»
L’ignorance -« Est-ce que les gens de qualité apprennent aussi la I/ 2/ p : 8
musique ? »
-« Pourquoi toujours des bergers ? On ne voit que cela I/ 2/ p : 9

Le Bourgeois Gentilhomme 33 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

partout. »
-« Oui, mais faîtes comme si je ne le savais : expliquez- II/ 4/ p : 19
moi ce que cela veut dire. »
-« Qu’est-ce qu’elle dit cette morale ? » II/ 4/ p : 20
-«Je vous ai fait un peu attendre, mais c’est que je me I/ 2/ p : 5
fais habiller aujourd’hui comme les gens de qualité… »
-« Je vous prie tous deux de ne vous point en allez qu’on I/ 2/ p : 5
ne m’ait apporté mon habit, afin que vous me puissiez
voir.»
La vanité
-« Vous parlez toutes deux comme des bêtes, et j’ai III/ 3/ p : 33
honte de votre ignorance. Par exemple, savez-vous, ce
que c’est que vous dîtes à cette heure. »
-« Vous n’êtes point gentilhomme, vous n’aurez pas ma III/ 12/ p : 51
fille. »
-« Vous êtes fou, mon mari, avec toutes vos III/ 3/ p : 35
La folie fantaisies… »
-« Ne voyez-vous pas qu’il est fou ?... » III/ 13/ p : 52
-« C’est en quoi ma vengeance sera plus éclatante, en III/ 9/ p : 46
La
quoi je veux faire mieux voir la force de mon cœur, à la
vengeance
haïr, à la quitter, toute belle, toute pleine d’attraits… »
-« Lorsque je hante ma noblesse, je fais paraître mon III/ 3/ p : 35
jugement, et cela est plus beau que de hanter votre
L’hypocrisie
bourgeoisie. »
sociale
-« Je suis homme qui aime à m’acquitter le plus tôt que III/ 4/ p : 37
je puis. »

Le Bourgeois Gentilhomme 34 Jouhri & Mejdoubi


Module IV 2008/ 2009

Conclusion

En somme, notre projet est une actualisation d’une pièce théâtrale comique Le

Bourgeois Gentilhomme de Molière ainsi que d’un poème libre « Outils posés sur une

table » de Jean Tardieu. L’élaboration de ce module a débuté par un référentiel de

compétences selon les Orientations Pédagogiques de 2006 suivie d’une délimitation des

macro-compétences, éléments clés pour aborder une œuvre littéraire. En outre, le module

s’est basé sur la confection des séquences détaillées en activités qui vont de la réception

de l’écrit « Lecture » et aboutissent à la production de l’écrit, et ce en intégrant l’activité

de langue et l’activité orale. Enfin, notre travail s’achève par un référentiel de valeurs

pour donner plus de rigueur à l’œuvre objet de notre étude.

Finalement, notre module ne vise pas l’exhaustivité mais il représente une simple

tentative pour faire lire et faire étudier une pièce comique.

Le Bourgeois Gentilhomme 35 Jouhri & Mejdoubi

Vous aimerez peut-être aussi