Vous êtes sur la page 1sur 4

Série : Structures Itératives

Exercice 1 :
Rédiger une analyse, un algorithme et un programme en PASCAL intitulé PUISSANCE
permettant de saisir un entier a et un entier b puis calculer et afficher le résultat de
l’opération ″ a à la puissance b″. Sachant que ab = a*a*……..*a (b fois)
Exercice 2 :
Rédiger une analyse, un algorithme et un programme en PASCAL intitulé
SOMME_CHIFFRES_PAIR , qui permet de lire un entier N strictement positif, détermine et
affiche l'entier S formé par la somme des chiffres pairs qui figurent dans l'entier N.
Exemple:
Pour N=14276 la valeur de S est 4+2+6 = 12
Le programme SOMME_CHIFFRES_PAIR affichera le résultat suivant: S=12
Exercice 3 :
Tout nombre positif de deux chiffres n, tel que (chiffre des dizaines ≠ chiffre des unités),
possède une liste appelée " liste vers 9 ".
Le principe est le suivant :
on calcule la différence entre n et son symétrique, le résultat trouvé subit le même
traitement, on répète ce processus jusqu'à obtenir une différence 9.
L’ensemble constitué par le nombre initial et les résultats des différences est appelé
" liste vers 9 ".
Exemple : 1.
Soit n=18
|18-81| =63
|63-36|=27
|27-72|=45
|45-54|=9
fin du traitement
La liste vers 9 est la suivante : 18 63 27 45 9 2.

Soit n=74
|74 -47|=27
***
|27-72|=45
|45-54|=9
fin du traitement
La liste vers 9 est la suivante : 74 27 45 9
Le calcul et l’affichage de chaque résultat sont deux traitements successifs.
Travail demandé :
Rédiger une analyse, un algorithme et un programme en PASCAL intitulé LISTE_VERS_9
permettant d’introduire un nombre n positif composé de deux chiffres obligatoirement
différents, de générer et d’afficher sa " liste vers 9 ".
Exercice 4 :
La suite de Syracuse : A un entier n strictement positif on associe n/2 si n est pair et
3n+1 si n est impair. En réappliquant cette transformation à l'entier obtenu, on définit
un algorithme dit de Syracuse.
Bien qu'à ce jour personne n'en ait trouvé de démonstration, il semble que pour tout
entier strictement positif de départ on finisse toujours par arriver à 1. Exemple : valeur
de départ n=12 6 3 10 5 16 8 4 2 1
On doit appliquer 9 fois la transformation.
Travail demandé :
Rédiger une analyse, un algorithme et un programme en PASCAL intitulé
SYRACUSE permettant de lire une valeur de départ proposée par l'utilisateur, afficher la
liste des entiers obtenus jusqu'à 1, ainsi que le nombre de fois qu'il est nécessaire
d'appliquer la transformation pour y arriver.
Exercice 5 :
Rédiger une analyse, un algorithme et un programme en PASCAL intitulé CODAGE , qui
permet de lire un mot non vide, le coder caractère par caractère, an ajoutant 2 à la valeur
du code utilisé pour représenter ce caractère, enfin affiche le mot codé. Ainsi la lettre a
(dont le code ASCII est 97) sera transformée en c (dont le code ASCII est 99). Exemple :
"INFO2007" sera transformée en "KPHQ4229" Le programme CODAGE affiche le
message suivant: la chaîne codée est : KPHQ4229
Exercice 6 :
Rédiger une analyse, un algorithme et un programme en PASCAL intitulé
SOMME_CHIFFRES, qui permet de lire une chaîne de caractères CH commençant
obligatoirement par une lettre alphabétique majuscule (et supposée composée par des
lettres et des chiffres), détermine et affiche l'entier S formé par la somme des chiffres qui
figurent dans la chaîne CH . Exemple : Pour CH="Ali12abc26" la valeur de
S est 1+2+2+6 = 11
Le programme SOMME_CHIFFRES affichera le résultat suivant :S = 11
Exercice 7 :
On appelle poids d’un mot la somme des produits de la position de chaque voyelle
contenue dans le mot par son rang dans l’alphabet français. Une lettre a le même rang
qu’elle soit écrite en majuscule ou en minuscule. Rédiger une analyse, un algorithme et
un programme en PASCAL intitulé POIDS qui calcule et affiche le poids d’un mot donné.
Exemple : Le mot Epreuve a pour poids 165 car : (1*5) + (4*5) + (5*21) + (7*5) = 165
Analyse somme_chiffre_pairs
Résultat = Ecrire(‘’ La somme des chiffres pairs
= ‘’,s)
S= [s0] pour i de 1 à long(chn) faire
Valeur(chn[i],xi,e)
Si (xi mod 2=0) alors
Ss+xi
Fin si
Fin pour
I=compteur
Chn= convch(n,chn)
Fin somme_chiffres_pairs
T.D.O.
Objet Type
n Long entier
Xi, e, s entier
chn Chaine de caractère
Analyse somme_chiffre
Résultat= Ecrire(‘’ La somme des chiffres dans
cette chaine = ‘’,s)
S=[s0] pour i de 1 à long(ch) faire
Si (ch[i] dans [‘’0’’..’’9’’]) alors
Valeur(ch[i], xi, e)
Ss+xi
fin si
Fin pour
I=compteur
e=variable erreur
xi=conversion de ch[i]
fin somme_chiffre
T.O.D.
Objet Type
Ch chaine
xi,e,i,s entier

Vous aimerez peut-être aussi