Vous êtes sur la page 1sur 4

Niveau 

: Lastic-3 Module : Réseaux sans Fil


Tuteur : Chiraz Houaidia Durée : 2h
Date : 02-02-2020 Documents : Non Autorisés

Examen Principal
Exercice 1 : WWAN (5 Pts)

1. Quel multiplexage consiste à partager la bande de fréquence disponible sur la voie haute
vitesse en une série de canaux de plus faible largeur ?
a. Le multiplexage fréquentiel
b. Le multiplexage temporel
c. Le multiplexage statistique

2. Supposons qu’une entreprise vient d’acheter un matériel Wifi, lors du déploiement du


réseau, les critères suivants sont les plus importants à paramétrer par l’administrateur.
a. Emplacement géographique des AP (Access Points)
b. Allocation des canaux pour chacun des BSS.
c. Algorithme MAC à exécuter par les cartes et les AP

3. L’emplacement géographique des stations par rapport à leur AP influence sur :


a. Leur portée
b. Les interférences
c. Leur authentification

4. La technologie sans fil Mesh est normalisée selon le standard:


a. IEEE 802.11n
b. IEEE 802.11g
c. IEEE 802.11s

5. Dans un réseau mobile, l’abonné change d’adresse IP à chaque passage d’une cellule à
une autre:
a. Vrai
b. Faux

Exercice 2 : WPAN (6 Pts)

Bluetooth utilise un mécanisme de Polling entre le Master et les Slaves pour permettre la
communication. On suppose dans cet exercice que le nombre total de Slaves est de 7 mais
seulement 1 slave d’entre eux a des paquets à transmettre. Ces paquets de données ont une
dimension de 200 bits, les token nécessaires à l’échange entre le Master et le Slave est de 100
bits. Le temps de propagation entre chaque station et le Master est de 10 μs. La capacité du
canal est de 723 kbit/s.
1. Rappeler les topologies possibles dans un réseau utilisant Bluetooth
Piconet ( 1 Master et 7 Slaves) et Scatternet (10 Piconet)
2. Calculer le temps utile nécessaire pour transmettre les paquets de données.
Tu = temps de transmission des données = Taille données / capacité canal =
200/723000 = 276,625 µs

3. Calculer le temps total de communication entre le Master et les Slaves.


Tt= 6*(2p + 2t) + 1*(Tu + 3p + 2t) = 2363 µs
Dans notre cas, il faut considérer le temps de propagation aussi bien pour l’envoi des
Token que pour l’envoi des données car la taille des données est très réduire (200 bits)
et similaire donc à la taille des token. Par conséquent, le temps de propagation n’est
pas négligeable devant le temps de transmission des données (les deux mesurés en µs).
4. Calculer l’efficacité de ce protocole de type Polling
Efficacité = Tu/Tt = 11.68 %

Exercice 3 : WLAN (9 Pts)

Partie I :
1. Dans la méthode CSMA/CA, si un nœud voulant envoyer une trame trouve le support
occupé, il l’attend jusqu’à ce qu’il soit libre puis exécute le backoff. Quel problème peut
surgir si ce nœud envoie sa trame au lieu d’exécuter le backoff?

Une collision avec d’autres stations en train d’écouter le canal simultanément peut surgir

2. Supposez que vous avez un réseau 802.11b où les nœuds ont tirés des valeurs aléatoires
différentes (backoff). L’ordre d’envoi des trames sera-t-il toujours du nœud ayant tiré la
plus petite valeur jusqu’au nœud ayant tiré la plus grande valeur du backoff.

Non l’ordre ne reste pas le même car le backoff sera réitéré de façon aléatoire à chaque
transmission.

3. Le débit effectif d’un réseau 802.11b en mode DCF (CSMA/CA avec RTS CTS) est très
inférieur à son débit théorique. Donner trois causes essentielles de cette perte de débit.

Les temps de propagation (qui dépendent de l’environnement et du support de


transmission)

L’échange des messages RTS et CTS avant la transmission des données.

Les temps d’attente des temporisateurs (DIFS, BACKOFF, SIFS, …)

Partie II :

On considère, dans un réseau sans fil qui utilise le standard IEEE 802.11b, une
communication faisant intervenir plusieurs stations voisines.
Le tableau suivant précise les paramètres qui nous seront utiles pour le calcul du débit utile.

Paramètre Valeur

Slot= durée d’un slot 20 μs

CW=Contention Window 31 Slot

TDIFS= durée d’un DIFS 50 μs

TSIFS= durée d’un SIFS 10 μs

THPhy= durée en-tête physique 192 μs

LHMac= longueur en-tête MAC 34 octets

LDATA= Longueur des données utiles 1500 octets

LACK= longueur ACK 14 octets

LRTS= longueur RTS 20 octets

LCTS= longueur CTS 14 octets

1. Présenter sous forme d’un schéma, le déroulement d’une communication entre une
source et une destination sans considération du mécanisme RTS/CTS.

Voir cours

2. Calculer le temps de transmission de ces données en négligeant les délais de


propagation.

T1=T(difs) + T(Backoffmoy) +T(data) + T(sifs) + T(ack)

3. Calculer le débit utile résultant.

DU1= Ldata*8/T1

4. Dans le reste de cet exercice, on considère que le mécanisme RTS/CTS est activé.
Donner un schéma décrivant le déroulement de la communication.

Voir cours

5. Calculer le débit utile dans ce cas.

T2 = T(DIFS) + T(Backoffmoy) + T(RTS) + T(SIFS) + T(CTS) + T(SIFS) + T(Data)


+ T(SIFS) + T(ACK)

DU2= Ldata*8/T2

6. Comparer les débits utiles obtenus dans les deux cas. Ce résultat reste-il valable si la
transmission se fait avec erreur ? Expliquer ?
DU2<DU1

Cet ordre ne reste pas valable au cas d’une erreur car dans un cas sans RTS/CTS la
probabilité de collision est plus importante.

Bon Travail

Vous aimerez peut-être aussi