Vous êtes sur la page 1sur 55

EST-SALE Rapport de stage

Département: G.U.E
Option: C.E.B

Rapport de stage

Réalisé par: ilham

Année universitaire: 2009/2010


EST-SALE Rapport de stage

Encadré par: Mr.


ELSSEMLALI

Remerciement
Tout d'abord J’aimerais bien remercier tout le personnel de la société CID, je les
remercie de leur accueil chaleureux qui m'a profondément touché, de leur orientation et
leur disponibilité qui m'a cessé de me prodigue.

Je tiens en premier lieu à exprimer toute ma gratitude à Monsieur Amine


BENNOUNA chef de la division Bâtiment à CID pour m’avoir accepté comme
stagiaire et pour la confiance qu’il m’a accordé dès mon arrivée à l’entreprise.

Je remercie également Mr ESSAMLALI, pour son encadrement, pour l’aide et


les conseils qu’il m’a apporté lors des différents suivis.

Mes remerciements vont également à l`ingénieur Mr LAZHARI qui n`a jamais


hésité à me consacrer son temps malgré les nombreuses charges qui l`incombent, à
l`ingénieure Mlle FATIMA ZAHRA qui ma orientée au bon chemin et m`a donnée
des conseils concernant mes études, Aussi aux techniciens : Mr Youssef ElBAHRI,
Mr IDDER, Mr AZIZ, Mme NESSRINE, Mr NORDDINE, Mr
ABDERRAHMAN, Mme Khadija… Pour l’aide et les conseils concernant les
missions évoquées dans ce rapport.

2
EST-SALE Rapport de stage

Sommaire
 Remerciement……………………………………………………………...2
 Liste des abréviations…………………………………………………….4
 Introduction générale……………………………………………………..5
 Premier partie :
I. Présentation de lieu de stage ………………………………….........….…..8
II. différentes taches de CID……………………………………………….…..14
III. statut de CID dans le monde du travail ……………..............………...18
 Deuxième partie :

I. Méthodologie de l`étude d`un projet de bâtiment ………………….…….22

II. Présentation du logiciel de calcul de béton armé…………………….…...28

III. Visite de chantier du projet de CDM-Rabat…………………….………..34


 Conclusion générale…………………………………………………..... 39
 Annexes ………………………………………………………………..…41

Liste des abréviations

3
EST-SALE Rapport de stage

CID : Conseil, Ingénierie et Développement


BAD : Banque arabes de Développement
BID : Banque Islamique de Développement
CAO : Conception assisté par ordinateur
DAO : Dessin assisté par ordinateur

ISO : International standard organisation

CPS : Cahier de Prescriptions Spéciales

RDC : Rez-de-chaussée

CBS : Concret building system

PL : Plancher

CM : Construction métallique

CDM : Centre de maintenance

ELU  : Etat limite ultime.

ELS : Etat limite de service.

4
EST-SALE Rapport de stage

INTRODUCTION
GENERALE

Aujourd`hui dans le marché du travail nous pouvons rencontrer des offres de


travail et surtout dans notre spécialité en construction et énergétique des bâtiments
que nous avons acquis les meilleures techniques en construction des bâtiments qui
relève de la spécialité professionnelle définie en corps de métier.

Dans la première année notre école supérieure de technologie nous a donné


une bonne occasion d`effectuer un stage qu`est une période de formation et
d`apprentissage. Ce stage permet d`acquérir de nouvelles compétences ou d`appliquer
des compétences acquis par ailleurs.

5
EST-SALE Rapport de stage

En plus de son utilité à traduire la théorie en pratique, le stage participe avec


un rôle très important à développer le sentiment de responsabilité chez le (la) stagiaire
en le faisant soumettre au règlement de la société dans laquelle il effectue son stage
pareillement à tous les fonctionnaires et cela englobe :

-la ponctualité.
- le respecte de délai de rendre le travail.
-l’efficacité du travail avec un aide approprié du personnel de la société…etc.
Dans ce sens, j’ai choisis d`effectué mon stage au sein du bureau d’étude
Conseil Ingénierie et Développement(CID) qui a une longue expérience dans le
domaine d ingénierie et une grande position dans le marché du travail.
La première partie dans ce rapport portera sur la présentation de CID et
leur secteur et la deuxième partie seront consacrées respectivement à tous ce que
j`ai fait durant ce mois de stage : La méthodologie de l`étude d`un projet de
bâtiment, une présentation du logiciel de calcul, et une sortie au chantier de
CDM.

6
EST-SALE Rapport de stage

PREMIERE PARTIE

CID est une société marocaine d’ingénierie et de conseil spécialisée


dans l’ingénierie technique et économique des projets de génie civil, des projets en
nouvelles technologies et des projets de transport et d’hydraulique.

I-Présentation du bureau D’études CID


1- Fiche de présentation:

Raison sociale Conseil, Ingénierie et Développement

Année de foundation 1982


Statute juridique Société Anonyme
Capital social 18.772.400,00 Dirhams

7
EST-SALE Rapport de stage

Effectif 250 employés dont 110 ingénieurs


Registre de commerce Rabat, n° 26.393
C.N.S.S. n° 108.4467
Identification fiscal n° 03331267
Siège social et bureau:

Adresse Charia Maa Al Ainine, Secteur 22, Hay Riad


– Rabat
Boîte postale N° 1340 RP Rabat
Téléphone (037) 57 95 00 (30 LG)
Télécopie (037) 71 10 87
E-mail cid@cid.co.ma
Site internet www.cid.co.ma

8
EST-SALE Rapport de stage

2- Personnels de CID:

A chaque intervention, CID met en place une équipe pluridisciplinaire d’ingénieurs


et de techniciens, choisis en fonction de leurs compétences et de la nature du
problème posé.
Cette équipe travaille de façon intégrée sous la direction d’un chef de projet,
ingénieur de haut niveau, qui reste l’interlocuteur privilégié du client et qui appuie
son intervention sur une étroite concertation avec tous les intervenants impliqués
dans le projet, de sorte à aboutir à des solutions qui s’adaptent le mieux aux
spécificités de celui-ci, et qui répondent aux préoccupations du client.
2-1 dirigeants de CID :

9
EST-SALE Rapport de stage

Dir
ect
eu
r


ral
Moncef ZIANI
 

  

Dir
ect
eu
r
Te
ch
niq
ue
et
Sc
ien
tifi
qu
e
El Mostapha CHIHANI
 

Directeur du Pôle Transport


Taib BENSSIED
 
  

10
EST-SALE Rapport de stage

Dir
ect
eu
r
du

le
A
m
én
ag
e
m
en
ts
Hy
dr
aul
iqu
es
et
Hy
dr
o
ag
ric
ole
s
El Mostapha CHIHANI
 
  

Dir

11
EST-SALE Rapport de stage

ect
eu
r
du

le

tim
en
t,
V
R
D
et
Po
rts
Mohammed JARIFI
 
  

Dir
ect
eu
r
du

le
Ea
u
po
ta
ble
,
As

12
EST-SALE Rapport de stage

sai
nis
se
m
en
t
et
En
vir
on
ne
m
en PRESIDENT
t
Ahmed CHALABI
 
DIRECTION TECHNIQUE DIRECTEUR GENERAL
& SCIENTIFIQUE Directeur du Pôle Assistance Technique, Maîtrise
d’œuvre et Collectivités Locales
Ahmed Chakib LAHJOMRI

Directeur des Ressources humaines, Système


d’Information, Administration et Finances
Abdallah AOUFOUSSI

2-2 Organigramme
PÔLE général de CID :
PÔLE
PÔLE PÔLE
PÔLE PÔLE AMENAGEMENTS ASSAINISSEMENT, EAU ASSISTANCE TECHNIQUE,
BÂTIMENT, VRD &
SOUTIEN TRANSPORT HYDRAULIQUES & HYDRO- POTABLE & MAÎTRISE D'OUVRAGE
PORTS
AGRICOLES ENVIRONNEMENT DELEGUEE

BARRAGES, CENTRALES
RESSOURCES AMENAGEMENTS ROUTES, AUTOROUTES &
ROUTES HYDRELECTRIQUES & EAU POTABLE
HUMAINES MARITIMES FERROVIAIRE
OUVRAGES SOUTERRAINS

SYSTEME D'INFORMATION AUTOROUTES RESSOURCES EN EAU VRD ASSAINISSEMENT EAU POTABLE & ASSAINISSEMENT

13
ADMINISTRATION & AMENAGEMENTS
OUVRAGES D'ART BÂTIMENT ENVIRONNEMENT COLLECTIVITES LOCALES
FINANCES HYDRO-AGRICOLES

ECONOMIE DE
TRANSPORT
EST-SALE Rapport de stage

3- Compétences techniques :

Pour améliorer le niveau de compétence et suivre l’évolution des techniques


et des procédés, CID réalise chaque année, pour l’ensemble de son personnel, un
programme de formation continue dans les différentes disciplines de son activité.

3-1Activités de CID :

Les principales références, par secteur d’activité, sont données plus loin.

14
EST-SALE Rapport de stage

Dans ses principaux domaines d’activités, le bureau d’études CID peut intervenir
dans toutes les phases de la vie d’un projet ou d’un ensemble de projets :

 Etude d’identification et d’évaluation,


 Etude de faisabilité technique et économique,
 Etude d’impact,
 Etudes de conception et estimation prévisionnelle des travaux,
 Projet d’exécution,
 Consultation des entreprises,
 Suivi des travaux et des investissements correspondants
 Assistance technique à la réception des ouvrages et à l’organisation de
l’exploitation,
 Etudes d’auscultation et de maintenance.
 Etudes d’organisation
 Etudes de post-évaluation

3-2 Moyens de CID:

CID utilise les moyens perfectionnés pour la conception et le calcul comme


pour le dessin ou pour l’édition .Il s’assure, le cas échéant, la collaboration des
meilleures compétences locales ou internationales s’il est nécessaire de compléter son
propre savoir-faire.

15
EST-SALE Rapport de stage

CID met en œuvre des moyens techniques puissants et


modernes : plus de 200 micro- ordinateurs reliés en réseau, avec les équipements
périphériques complets (traceurs, digitaliseurs...) et un répertoire de logiciels
scientifiques et techniques couvrant l’ensemble de ses domaines d’activités
(dimensionnement, calculs, simulations optimisation, CAO/DAO...).

CID dispose d’un important fonds d’archives et d’une


bibliothèque contenant une grande collection d’ouvrages gérés par un personnel
spécialisé et expérimenté.
Le système d’assurance de la qualité de CID a été certifié en 2000, conforme à la
norme ISO 9001. De plus CID a obtenu le prix national de la qualité, édition 2000,
catégorie Services, attribué par le ministère de
l’Industrie, du Commerce et de l’Energie et des Mines et l’Association Marocaine pour la Qualité.

II-Différentes pôles de CID


Il y a plusieurs pôles parmi eux on cite :

1-Transport
*0 Etudes routières et
autoroutières

16
EST-SALE Rapport de stage

*1 Etudes de voies urbaines


rapides

*2 Plans de déplacement urbains

*3 Etudes de circulation

*4 Etudes de carrefours et
échangeurs

*5 Etudes d’ouvrages d’art

*6 Etudes de trafic

17
EST-SALE Rapport de stage

2-Structures et ouvrages d’art


Etudes des structures et des ouvrages d’art :

*7 en béton armé

*8 en béton précontraint

*9 mixtes

*10 métalliques

*11 Etudes d’ouvrages maritimes : quais,

appontements,...

*12 Etudes d’ouvrages de protection des

berges et des fondations contre les

affouillements.

*13 Bâtiments complexes Equipements

sportifs : stades, salles couvertes,

18
EST-SALE Rapport de stage

3-Aménagements hydro-agricole

*14 Mise en valeur agricole

*15 Aménagement des zones bouillons

*16 Seuils de dérivation

*17 Canaux adducteurs d’irrigation

*18 Stations de pompage

*19 Canevas et réseaux d’irrigation

*20 Irrigation gravitaire, par aspersion,

19
EST-SALE Rapport de stage

En basse pression.

20
EST-SALE Rapport de stage

4-Hydraulique urbaine

*21 Etudes de schémas directeurs

d’assainissement

*22 Etudes des stations d’épuration des

eaux usées domestiques et industrielles

*23 Etudes de production, d’adduction,

de stockage et de distribution d’eau potable

*24 Etudes des stations de traitement

d’eau potable et industrielle

*25 Etudes des stations de pompage

d’eau potable et d’eaux usées

21
EST-SALE Rapport de stage

III-Statut de CID dans le monde de travail:

CID exporte ses services depuis plusieurs années en Afrique de l’Ouest et au


Moyen Orient.
Elle est intervenu notamment en Mauritanie, au Burkina Faso, au Mali, au
Sénégal, en Côte d’ivoire, au Gabon, au Niger, en Guinée, à Djibouti, en Albanie, au
Liban et en Arabie Saoudite dans des projets financés par des bailleurs de fonds
internationaux spécialisés dans le financement des projets de développement (Banque
Mondiale, BAD, BID),et dans des domaines aussi diversifiés que les routes, les
barrages, l’eau potable, l’assainissement, l’irrigation et l’environnement.

22
EST-SALE Rapport de stage

Conclusion :

CID, qui regroupe plus d’une centaine d’ingénieurs et de techniciens


supérieurs, est organisé en pôles spécialisés agissant en synergie, de sorte à garantir
une utilisation optimale des compétences requises, une communication étroite entre
les équipes de projet et le client et, en définitive, un haut degré de qualité des
prestations fournies. Alors, comment se déroule le travail au sein de CID et
exactement au sein de département du bâtiment ?

23
EST-SALE Rapport de stage

DEUXIEME
PARTIE

24
EST-SALE Rapport de stage

Avant qu`un bureau d`étude commencer le travail sur un projet, il faut


d`abord que Les grandes phases suivantes d’établissement d’un projet se réalisent :

 Acquisition des terrains support du projet :

Le maître de l’ouvrage a le choix de déterminer la zone de création du projet afin


de trouver les terrains pour l’implanter.

 Etude topographique :

Cette étude est établie par un topographe ou un bureau d’étude topographique,


elle consiste à :

 Une limitation exacte du titre et la position foncière de ce terrain (trouver la


surface exacte)

 L’établissement d’un levé général topographique du terrain.

 L’établissement d’un plan côté (relief du terrain)

 Etude Architecturale ou Urbanistique:

On parle d’une étude Architecturale pour un projet de construction et d’une


étude urbanistique pour un projet de lotissement. Cette étude est faite par un
Architecte compétant désigné par le maître de l’ouvrage.

 Le rapport géotechnique :

Il contient la nature du sol est ce qu`il est bon ou mauvais.

Les plans d’exécution conçus durant cette étude devront être approuvés devant des
autorités locales.

25
EST-SALE Rapport de stage

I-Méthodologie de l`étude d`un projet de bâtiment 


1- Présentation du bâtiment :

Le bâtiment qu’on va étudier est une villa de RDC+1 étage, à AMALKISS à


Marrakech.

Les composants de cette villa sont comme suit :

 Un sous sol
 Un rez-de-chaussée.

 Un étage.

 Une terrasse accessible.

La structure porteuse est faite par un système poteaux-poutres en béton armé avec
dalles à hourdis et dalles pleines. (Voir les plans d’architectures dans l’annexe
1).

2- Conception du plan de coffrage :

2-1Définition d’un plan de coffrage :

L’établissement du plan du coffrage est la première étape qu’on doit faire avant
de commencer le dimensionnement des différents éléments de la construction. Le
plan de coffrage représente le pré dimensionnement de l’ensemble des poutres et des
planchers des étages en se basant sur le plan d’architecture qui impose, généralement
les différentes portées des poutres et même leurs dimensions, les poteaux eux-mêmes
sont déterminés par le plan d’architecture.

26
EST-SALE Rapport de stage

(Par exemple la largeur d’un poteau intermédiaire est imposée par l’épaisseur du
mur).

On peut dire, alors, que la partie la plus importante de la réalisation du plan du


coffrage est la lecture du plan d’architecture et la conception du coffrage c`est à dire
le choix de la position des poteaux et des poutres en respectant le coté esthétique
architectural dans la construction.

Dans un projet d’exécution des ossatures en béton armé deux catégories de


dessin sont nécessaires à élaborer :

 Le plan de coffrage: définit les formes extérieures brutes des ouvrages en


BA. (sans enduit ni revêtement)

Le plan d’armatures : présente les dessins de ferraillage pour tous les éléments
structuraux.

(Voir les plans de coffrage dans l’annexe 2).

2-2 Règles à respecter :

Pour avoir un plan de coffrage bien conçu, il faut respecter certaines règles
telles que :

 Vérifier l’alignement entre les poteaux.


 Eviter les grandes portées des poutres.

27
EST-SALE Rapport de stage

 Eviter les grandes retombées des poutres dans les milieux visibles de
bâtiment.

 Eviter qu’un poteau sort au milieu d’une pièce.

3- Pré dimensionnement de la structure porteuse :

3.1- Planchers :

Plancher en corps creux :

Pour les planchers à hourdis, on se base sur les catalogues de SADET qui donnent le
type de planchers en fonction de la charge d’exploitation.

On adopte : h= L/22.5

Avec : L ; la largeur de travée entre nu d`appuis.

h: la hauteur total de la section droite.

Dalle pleine :
On distingue:
 Les dalles reposant sur quatre appuis : 0.4  lx/Ly  1
On adopte l/50  h/l  l/40

Avec : l = lx : la plus petite portée entre murs

h: la hauteur total de la section droite.

 Les dalles reposant sur deux appuis : lx/ly  0.4


On a : l/35  h/l  l/30

28
EST-SALE Rapport de stage

3.2- Poutres :

Une poutre est caractérisée par sa largeur b et par sa hauteur h. La largeur b est
généralement prise égale à 20cm pour qu’elle soit encastrée dans le mur, mais si on
préconise un dimensionnement parasismique la largeur minimale à prendre est 25cm,
par contre, la hauteur h dépend de la nature de la poutre, telle que :

 Une poutre isostatique


-Chargée h = l/10

-Non chargée h = (l/15 à l/20)

 Une poutre continue


-Chargée h = l/12

-Non chargée h = l/15

 Une console d’une portée l


-Chargée h = l/6

-Moyen chargée h = l/8

-Non chargée h = ep. du plancher avec un min de 20cm

3.3- Poteaux :

29
EST-SALE Rapport de stage

Pour le pré dimensionnement des poteaux, il est loisible de fixer leurs dimensions en
fonction des contraintes architecturales et des dispositions constructives (la section
minimale des poteaux est de 25x25).

On adapte : hsp/15

Avec : hsp : hauteur sous plafond

Enfin, et tout en respectant les règles ci-dessus, on a opté au plan du coffrage du


plancher haut rez-de-chaussée, plancher terrasse, ainsi que celui du dallage et
fondation.

4-Etude de Métré :

L’étude économique ou l’estimation des travaux est une tache indispensable pour
un projet donné. Cette estimation se base sur un ensemble de documents à savoir :

4-1 Devis descriptif :

Le devis descriptif est un définissant en détail des travaux prévus dans un projet ; à
savoir le programme à édifier, les plans, les coupes et les élévations. En effet, pour
donner le maximum de renseignements aux différents corps d’état sur la nature de
construction prévue, et les matériaux à employer, l’auteur du projet établit en plus des
plans descriptifs (CPS), qui comprend une étude technique sur dessin, des notes de
calcul fixant les dimensions de chaque partie de l’ouvrage en question.

4-2 Devis quantitatif :

Sur la base des plans et des devis descriptifs, on détermine les quantités de chaque
partie de l’ouvrage suivant les cas :

30
EST-SALE Rapport de stage

Calcul de la longueur totale, surface totale et le poids total.


Ainsi, on adopte des unités différentes selon la nature des travaux à réaliser, par
exemple on adopte ML pour la longueur des canalisations, M3 pour les déblais et les
remblais, Kg pour le tonnage du béton et des armatures,…etc. (Voir annexe).

4-3 Bordereau des prix :

Les prix unitaires figurant sur le bordereau décrivent les travaux à exécuter pour
chaque élément du C.P.S
L’entrepreneur doit remplir le bordereau des prix afin de participer à la concurrence.
(Voir un exemple de bordereau dans l`annexe3)

4-4 Devis estimatif :

Après avoir établi les plans et les devis descriptifs. On passe à l’estimation du projet
moyennant un avant métré détaillé. Ce dernier contient les dimensions des ouvrages
et leur prix unitaire, une simple addition de ces prix donne l’estimation totale du
projet.

5- Présentation de l`ArchiCAD :

Développé depuis 1984 par Graphisoft en Hongrie, ArchiCAD est aujourd'hui


utilisé par plus de 130 000 architectes et professionnels du bâtiment à travers le monde,
dont 9800 en France, auxquels il faut rajouter 900 licences dans le monde de l'éducation
(école d'Architecture).
ArchiCAD est un logiciel dédié au projet d'architecture, contrairement à AutoCAD qui
est un logiciel de dessin généraliste. Avec l'un on crée un projet avec des outils murs,
dalles, fenêtres paramétrés en 3D, avec l'autre on représente des murs en dessinant 2 traits

31
EST-SALE Rapport de stage

parallèles.
Architectes et prestataires de service, nous utilisons intensément, et avec une grande
satisfaction, ArchiCAD depuis 20 ans, pour des projets et des contextes variés (images de
synthèse, dossiers de concours, animations pour vidéos, DCE sur des projets qui vont des
stands de parfum à des développements urbains, en passant par logements, usines et
équipements).

 Parmi ses fonctions, Archicad nous a aidé pour faire le métré d`une manière plus
simple et plus vite. Pour ca j`ai l`utilisé pour faire la maçonnerie et les autres étapes du
bordereau (voir le métré de la maçonnerie dans l`annexe 4).

II-Présentation du logiciel de calcul de béton armé 

1-Robo BAT :

Depuis sa sortie commerciale en 1993, ROBOT BAT s'est imposé comme le logiciel
de référence pour la conception et le dessin des bâtiments en béton armé. A partir
d'un modèle 3D de bâtiment composé de dalles, poutres, poteaux, voiles et

32
EST-SALE Rapport de stage

fondations, ROBOT analyse la stabilité globale de l'ouvrage et produit


automatiquement tous les plans de ferraillage.

Béton arme bâtiment :


La Gamme Béton Armé de Robot comporte un ensemble de modules optimisés pour
la production du calcul et du dessin d'éléments en béton armé : poutres, poteaux,
semelles isolées et filantes, longrines, poutres voiles, dalles, murs et Robot PL.
L’ensemble de ces modules offre une qualité d'édition des dessins et des notes de
calcul sans équivalent sur le marché et la possibilité de personnaliser vos documents
dans les moindres détails.

2- CBS PRO :

ROBOT CBS est un logiciel qui permet de :

 modéliser un bâtiment.
 Pré dimensionner les poteaux, poutres, voiles, dalles et fondations.

 Exporter vers les modules d’exécution.

 Importer et exporter vers les logiciels de coffrages.

33
EST-SALE Rapport de stage

 Calculer un métré quantitatif global.

- Les différents modules de ferraillage :

a. Module poutre.
b. Module Poteau.
c. Module semelle.
d. Module dalle.
e. Module voiles.
f. Module longrines.
g. Module mur de soutènement.

Totalement indépendant du cour de calcul de ROBOT Millennium, le simulateur CBS


Pro met en ouvre des méthodes de calcul par surface d'influence ou éléments finis
sans équivalent sur le marché.
Grâce a sa puissance vous pouvez modéliser et calculer rapidement les bâtiments du
plus simple au plus complexe et obtenir une descente de charges complete résultant
d'un calcul statique et/ou sismique.
De plus, l'import IFC vous pouvez recevoir et envoyer vers des logiciels de CAO des
objets (voiles, poutres, dalles, fenêtres ...).

3-ROBOT Millennium :

3-1ROBOT MILLENNIUM: Poutres


 

34
EST-SALE Rapport de stage

Le module Poutres vous permet de définir,


calculer et dimensionner les poutres avec un
nombre de travées illimitées.
La saisie des poutres peut se faire à l’aide d’un
tableur, ce qui permet d’augmenter
considérablement le rendement de productivité.
A l’issue d’un calcul par les méthodes de la
résistance des matériaux, le logiciel vous
restitue l’ensemble des plans des armatures,
suivant une disposition de ferraillage
entièrement personnalisable.
 

3-2ROBOT MILLENNIUM: Poteaux


 
Le module Poteaux intègre le calcul au
flambement avec prise en compte des
déformations de second ordre.
Ce module vous permet de traiter des poteaux à
géométrie quelconque (rectangulaire, en L, en
T, en Z, circulaires, 1/2 circulaires et en 1/4 de
cercle) avec la prise en compte des sollicitations
à l’ELU, à l’ELS et accidentelles (séisme) en
flexion déviée composée.

3-3ROBOT MILLENNIUM: Semelles


 

35
EST-SALE Rapport de stage

Le module semelles permet le calcul de deux


types de fondations :
- Les semelles isolées sous poteaux,
- Les semelles filantes sous murs.
Pour chacune de ces catégories, l’utilisateur
peut définir :
- Les systèmes de charges appliquées : liste
illimitée de sollicitations N, Hx, Hy, Mx, My
et/ou charges uniformes appliquées à la
surface des remblais,
- Le type de fût : simple pour chevillage,
attentes pour poteaux BA, encuvements,
scellements pour poteau de charpente articulé
ou encastré.
- Les caractéristiques pour le gros béton.

  3-4ROBOT MILLENNIUM longrines


 
Bénéficiant de l’interface du module poutres, le
module LONGRINES permet de calculer et
ferrailler des poutres sur appuis élastiques.
Ce module vous permet de traiter :
- un nombre de travées illimité avec présence de
consoles,
- des sections rectangulaires, en T ou
quelconques,
- un système de chargement quelconque
composé de charges surfaciques, linéaires et
concentrées.

3-5ROBOT MILLENNIUM: PL

36
EST-SALE Rapport de stage

Le module Robot PL est un logiciel dédié au


ferraillage des dalles, des plancher
champignons, plancher de reprise, …etc.
Ce module vous permet :
- De ferrailler, par barres ou par treillis soudés,
des planchers à géométrie quelconque,
- Le calcul aux états limites de services et aux
états limites ultimes,
- De calculer la flèche en tenant compte des
armatures mises en place,
- La détermination automatique des zones de
ferraillage avec optimisation automatique du
poids d’aciers,
- L’obtention de plans d’exécution avec
nomenclature détaillée.

3-6 Charpente Métallique

ROBOT Millennium CM vous permet


la conception de structures en acier
d’une manière simple et rapide grâce
aux modules de saisie graphique,
de structures paramétrées, de neige et
vent ou encore de pondérations automatiques.
 
La vérification et le dimensionnement se fait
d’une manière automatique selon les CM66, les
Eurocodes 3 ou de nombreuses autres normes
étrangères

.
III-Visite de chantier du projet de CDM-rabat
1-Parti Architectural et urbain :

37
EST-SALE Rapport de stage

Le terrain situé dans le quartier d’Hay Karima à Salé se présente comme une vaste
emprise d’environ 7 hectares. Le projet contenu sur une aire rectangulaire de 5
hectares, permet de libérer une zone d’extension en partie Nord-Ouest. Le site sera à
terme bordé sur deux côtés par des voies urbaines : l’avenue BOUABID existante et
une voie nouvelle prévue au plan d’urbanisme. A ces deux voies s’ajoute
éventuellement l’aménagement d’une voie les reliant perpendiculairement au sud-est
du terrain. Cette voie n’est pas présente au plan d’aménagement mais pourrait être
créée éventuellement par la municipalité.
Le projet dans sa globalité se trouve donc très exposé et notre objectif est d’en faire
une composante urbaine forte pour ce quartier en devenir. Pour cela nous avons
disposé les bâtiments sur un dessin rigoureux réglé sur des alignements pour
structurer l’ensemble de la parcelle comme un véritable îlot dans la ville.

*0 Objectifs et organisation de la maintenance :

38
EST-SALE Rapport de stage

Le dimensionnement et la conception d’un centre de maintenance répondent à des


besoins précis qui sont calqués sur les diverses opérations de maintenance à réaliser
sur tous les sous-systèmes du réseau de tramway.
Parmi ces sous-systèmes, le matériel roulant prend une part prépondérante en raison
des différents types d’opérations qu’il nécessite.

2-Fonctions et détails du centre de maintenance :

Le centre de maintenance est le lieu de réalisation de tâches de maintenance mais


aussi le centre névralgique de l’exploitation du tramway par le biais du Poste de
Commande Centralisé (PCC) où est supervisée et contrôlée toute l’exploitation des
deux lignes.
Il est aussi destiné à être le siège de l’exploitant du réseau en intégrant dans le
bâtiment administratif les fonctions directoriales et transversales de l’treprise.

Le centre de maintenance comprend les installations principales suivantes :

 Le remisage de l'ensemble des rames de tramway.

39
EST-SALE Rapport de stage

 l’atelier de maintenance des installations fixes.

 La station service et la machine à laver.

40
EST-SALE Rapport de stage

 Le bâtiment de maintenance des installations fixes et le bâtiment tertiaire


regroupant l’exploitation et l’administration. 

41
EST-SALE Rapport de stage

 Autres images qui indiquent les différents travaux au chantier de CDM.

42
EST-SALE Rapport de stage

Conclusion :

Au cours de ce mois de stage j`ai pu savoir plusieurs choses sur le domaine


de construction du bâtiment et parmi eux les étapes nécessaire pour la réalisation
d`un projet :

43
EST-SALE Rapport de stage

Un projet de construction ou de rénovation réalisé avec l'aide d'un architecte passe


une série d'étapes. Ce processus vous permettra de vérifier que vos désirs sont
réalisables dans le respect de notre budget.

Etape1: APS (avant projet sommaire)


Etape2: APD (Avant-projet-Détaillé)
Etape3: DCE (Dossier de Consultation des Entreprises)
Etape4: Exécution

44
EST-SALE Rapport de stage

CONCLUSION
GENERALE

45
EST-SALE Rapport de stage

Pour conclure, je voudrai bien mettre l’accent sur le rôle intensif et


essentiel que joue le stage pour chaque étudiant au niveau de l’adaptation
avec l’ambiance du travail.

En effet, les cinq semaines de stage que j’ai vécu au prés de ce


bureau d’étude m’ont permis de m’adapter avec tout son personnel qui
m’as accueilli à bras ouverts, répondant à toutes mes curiosités et
m’accordant toute satisfaction sur le niveau technique, et me guidant vers
un meilleur savoir faire.

Ainsi que j’ai pu élargir mes connaissances sur le logiciel de


dessin AUTOCAD et d`acquérir d`autre connaissances sur les plans de
coffrages qui se basent sur les plans architecturaux et de prendre quelque
information sur des logiciels tels : ARCHICAD, ROBOBAT.

Ce stage me permis de rencontrer des gens de différentes


disciplines, et surtout de faire la différence entre la théorie et la réalité qui
est le monde d’emploi.

J` espère la bonne continuation de bureau d`étude CID et


l`amélioration de son statut au mieux pour faire face à la concurrence.
Finalement Je souhaite que ce travail soit à la hauteur de ce qui
vous attendez de moi.

46
EST-SALE Rapport de stage

ANNEXES

47
EST-SALE Rapport de stage

Annexe1 
Plans d`architectures :

48
EST-SALE Rapport de stage

Annexe2 
Plans de coffrages:

49
EST-SALE Rapport de stage

Annexe3 
Bordereau:

50
EST-SALE Rapport de stage

Annexe4 
Exemple du métré :

métré de la
maconnerie
Etage: Calque Surface
Sous-sol:
Murs Externe:9T+6T 82.5
6T 57.16
9T 71.55
MUR INTERNE 6T+6T 62.29
total 273.51 m²
Rez de
chaussée:
Murs Externe:9T+6T 443.92
6T 106.48
9T 37.21
MUR INTERNE 6T+6T 136.57
total 724.18 m²
1er Etage:
Murs Externe:9T+6T 268.67
6T 98.45
9T 26.43
MUR INTERNE 6T+6T 83.83
total 477.43 m²
Total general 1,475.12 m²

Annexe5 

51
EST-SALE Rapport de stage

Glossaire :

52
EST-SALE Rapport de stage

Annexe6
Bibliographie :
-Cours du béton armé de Mr. KETTAR
-BAEL 91.
-Catalogue de SADET.
-Cahier des clauses techniques particulières

Webographie :
www.mstudio.fr/archicad

Annexe7
Table de matière :

53
EST-SALE Rapport de stage

Introduction générale……………………………………………………………………………...5
Première partie……………………………………………………………………………………...7
I-Présentation du bureau D’études CID………………………………………………………...8
1- Fiche de présentation……………………………………………………………………….8
2- Personnels de CID…………………………………………………………………………..9
2-1 dirigeants de CID …………………………………………………………………….9
2-2 Organigramme général de CID ……………………………………………………11
3- Compétences techniques …………………………………………………………………12
3-1Activités de CID ……………………………………………………………………...12
3-2 Moyens de CID………………………………………………………………………...13
II-Différentes tâches de CID …………………………………………………………………...14
1-Transport…………………………………………………………………………………..…14
2-Structures et ouvrages d’art ………………………………………………… …………..15
3-Aménagements hydro-agricole………………………………………………………….…16
4-Hydraulique urbaine………………………………………………………………………...17
III-Statut de CID dans le monde de travail…………………………………………………...18
Conclusion ………………………………………………………………………………………….19
DEUXIEME PARTIE……………………………………………………………………………..20
I-Méthodologie de l`étude d`un projet de bâtiment ………………………….………………22
1- Présentation du bâtiment ……………………………………………………………..…22
2- Conception du plan de coffrage ………………………………………………………….22
2-1Définition d’un plan de coffrage ………………………………………………..…22
2-2 Règles à respecter …………………………………………………………………...22
3- Pré dimensionnement de la structure porteuse ……………………………………....23
3.1- Planchers ………………………………………………………….……………..…24
3.2- Poutres ……………………………………………………………………………...24
3.3- Poteaux ……………………………………………………………………………..25
4-Etude de Métré ………………………………………………………………………….…..26
4-1 Devis descriptif …………………………………………………………………….…27
4-2 Devis quantitatif …………………………………………………….…………….…27
4-3 Bordereau des prix …………………………………………………………………..27
4-4 Devis estimatif ………………………………………………………………………..27
5- Présentation de l`ArchiCAD ……………………………………………………………..28
II-Présentation du logiciel de calcul de béton armé ………………………………………....28
1-Robo BAT …………………………………………………………………………………….29
2- CBS PRO …………………………………………………………………………………….30
3-ROBOT Millennium  …………………………………………………………………….31
3-1ROBOT MILLENNIUM: Poutres…………………………………………………….31

54
EST-SALE Rapport de stage

3-2ROBOT MILLENNIUM: Poteaux…………………………………………………....31


3-3ROBOT MILLENNIUM: Semelles…………………………………………………..32
3-4ROBOT MILLENNIUM longrines………………………………………………...…32
3-5ROBOT MILLENNIUM: PL……………………………………………………….….33
3-6 Charpente Métallique…………………………………………………………...…….33
III-Visite de chantier du projet de CDM-rabat……………………………………………….34
1-Parti Architectural et urbain ……………………………………………………..……....34
2-Fonctions et détails du centre de maintenance ………………………………….….…35
Conclusion ………………………………………………………………………………………….38
Conclusion générale……………………………………………………………………………….39
Annexes ………………………………………………………………………………………...…..41
Annexe1  Plans d`architectures ……………………………………………………………...…42
Annexe2  Plans de coffrages…………………………………………………………………..…43
Annexe3  Bordereau……………………………………………………………………….…..….44
Annexe4 Exemple du métré ………………………………………………………………….....45
Annexe5  Glossaire …………………………………………………………………………….…46
Annexe6 Bibliographie et Webographie ………………………………………………………47
Annexe7 Table de matière …………………………………………………………………...….48

55

Vous aimerez peut-être aussi