Vous êtes sur la page 1sur 2

TD N°3 : Machine à courant continu

Exercice 1 :
Un moteur à courant continu à excitation indépendante tourne à la vitesse de 1400 tr/min quand il absorbe un
courant de 30 A sous une tension de 115 V. Les pertes joules dans l’inducteur sont de 150 W et les pertes
constantes de 220 W. La résistance de l’induit est Ra = 0,3 Ω. Déterminer pour Ia = 10 A (Ia : courant dans
l’induit)
1) La f.c.é.m.
2) La vitesse de rotation du moteur
3) La puissance absorbée
4) La puissance utile
5) Le rendement
6) Le couple électromagnétique

Exercice 2 :
Une machine à courant continu de type série est parfaitement compensée. On a relevé à la vitesse constante de
1500 tr/min, la caractéristique à vide en génératrice à excitation séparée 𝐸 = 𝑓(𝑖) (E : f.é.m. et 𝑖 le courant
d’excitation)
𝑖(𝐴) 20 40 60 80 100
𝐸(𝑉) 103 172 206 224 236

Les résistances mesurées à chaud sont : Ra = 0,15 Ω (induit) et r = 0,05 (inducteur)


La machine fonctionne en moteur série alimentée sous tension constante U = 240 V. Calculer pour I a = 60 A
(courant d’induit)
1) La f.c.é.m. E’ du moteur
2) La vitesse de rotation n’
3) Le moment Ce du couple électromagnétique
Pour U = 240 V et sachant que les pertes constantes ont pour valeur pc = 800 W avec un courant Ia = 80 A :
4) Calculer le rendement du moteur pour ce courant.
La machine fonctionne maintenant en moteur à excitation série à vitesse variable et à courant constant Ia = 80
A. Jusqu’à la vitesse de 1500 tr/min l’induit est alimenté sous tension variable et au-delà, l’augmentation de
vitesse est obtenue par action sur le courant d’excitation.
5) Le courant d’excitation constant étant fixé à 𝑖 = 80 𝐴, calculer la vitesse n du moteur pour les tensions
suivantes de l’induit : 50 V et 150 V.
6) Pour la même excitation 𝑖 = 80 𝐴, calculer la tension U0 qui donnera la vitesse de 1500 tr/min.
7) Calculer le rendement quand U = 200 V sachant que les pertes dites constantes sont alors de 540 W.
8) La tension U0 trouvée à la question 6 étant maintenue constante, quelle valeur faut-il donner au courant
d’excitation 𝑖 pour avoir une vitesse de 1800 tr/min. Déterminer alors la valeur du rhéostat
d’excitation.
9) Le circuit de l’induit étant ouvert, on règle l’excitation à 𝑖 = 40 𝐴 puis ont met brusquement l’induit
sous 100 V. Quelle est la vitesse lorsque le régime permanent est établi si le couple résistant est de
100 N.m (les pertes constantes sont négligées)
Exercice 3 :
On donne les caractéristiques suivantes d’un moteur shunt :
▪ Résistance inducteur (sans rhéostat d’excitation) : 𝑟 = 110 𝛺
▪ Résistance induit : 𝑅𝑎 = 0,2 𝛺
▪ Tension d’alimentation : U = 220 V
▪ Pertes constantes : pc = 700 W
▪ Le flux du moteur est proportionnel à l’excitation.
1) La vitesse du moteur est de 1500 tr/min quand l’induit absorbe un courant de 75 A. calculer :
1.1. La f.é.m.
1.2. La puissance totale absorbée par le moteur

1
1.3. La puissance utile
1.4. Le rendement
1.5. Le couple utile
2) Déterminer la résistance du rhéostat de démarrage pour que l’intensité au démarrage soit de 160 A.
Quel est alors le couple de démarrage ?
3) Calculer lorsque la vitesse lorsque le courant d’induit est 45 A, puis lorsque le moteur est à vide (le
courant d’induit étant supposé alors négligeable)
4) Pour un courant d’induit de 75 A, quelle valeur faut-il donner au rhéostat d’excitation pour porter la
vitesse à 1650 tr/min.
Exercice 4 :
Un moteur à courant continu à excitation shunt a les caractéristiques nominales suivantes :
▪ Tension d’alimentation : U = 220 V
▪ Courant dans l’induit : Ia = 25 A
▪ Vitesse de rotation : N = 1500 tr/min
▪ Résistance de l’inducteur : r = 275 Ω
▪ Résistance de l’induit : Ra = 0,5 Ω
▪ Le flux de ce moteur est proportionnel au courant d’excitation
1) Déterminer pour le point nominal :
1.1. La force électromotrice induite E
1.2. Le couple électromagnétique
2) La vitesse à vide est de 1581 tr/min. La résistance de l’inducteur vaut toujours 275 Ω. Calculer :
2.1. La force électromotrice induite à vide E0
2.2. Le courant à vide Ia0
2.3. La valeur des pertes constantes pc
3) Le moteur entraine à présent une charge. La résistance des inducteurs est réglée à 260 Ω et la force
électromotrice reste la même qu’en 1.1. Calculer :
3.1. La vitesse de rotation Nm du moteur
3.2. Le couple utile Cu
3.3. Le rendement pour ce régime de fonctionnement

Exercice 5 :
Une MCC de type série est à réaction magnétique d’induit négligeable (on dit qu’elle est parfaitement
compensée). On relève à 1500 tr/min la caractéristique à vide en génératrice à excitation séparée.
𝑖(𝐴) 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24
𝐸𝑣 (𝑉) 60 81 99 111 120 128 133 137 141 146 148

Les résistances mesurées à chaud sont : Ra = 0,62 Ω (induit) et r = 0,38 (inducteur)


La MCC fonctionne en moteur série sous U = 110 V = cste, le courant induit absorbé est de 20 A. Calculer :
1) La f.é.m.
2) La vitesse de rotation N
3) Le moment du couple électromagnétique Cem
4) Le rendement du moteur si les pertes collectives = 120 W.

Vous aimerez peut-être aussi