Vous êtes sur la page 1sur 12

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.

com 2ème BAC Sciences

LIMITES ET CONTINUITÉ

Table des matières


1 Limites à l’infini 2
1.1 Limites infinies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2
1.2 Limites finies-Asymptotes horizontales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2

2 Limites en un réel 3
2.1 Limites infinies en un réel-Asymptotes verticales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
2.2 Limite en un point . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

3 Règles opératoires concernant les limites 4


3.1 limite d’une somme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
3.2 limite d’un produit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
3.3 limite d’un quotient . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
3.4 Limite d’une fonction composée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

4 Limites de fonctions usuelles 5

5 Théorème d’encadrement (des gendarmes) 5

6 Continuité 6
6.1 Définition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
6.2 Théorème des valeurs intermédiaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

7 QCM 8

8 EXERCICES : Les exercices de base 9

9 EXERCICES : Les exercices de base ( corrigés) 10

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 1 sur 12


PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

1 Limites à l’infini
1.1 Limites infinies
Définition 1. Soit f une fonction définie sur un intervalle ]A, +∞[.
On dit que f (x) tend vers +∞ lorsque x tend vers +∞ quand tout intervalle ]M , +∞[ contient toutes les
valeurs f (x) pour x assez grand.
On note lim f (x) = +∞.
x→+∞

6
M Cf
b b b b

2
b

2 4 x06

On définit de la même façon les autres notions de limites infinies en +∞ ou −∞.

1.2 Limites finies-Asymptotes horizontales


Définition 2. Soit f une fonction définie sur un intervalle ]A, +∞[ et ℓ un nombre réel.
• On dit que f admet ℓ comme limite en +∞ lorsque tout intervalle ouvert de centre ℓ contient toutes
les valeurs f (x) pour x assez grand.
• Cette définition peut se traduire : ε étant un réel strictement positif arbitrairement choisi, on peut
trouver un réel x 0 tel que, dès que x > x 0 on a ℓ − ε < f (x) < ℓ + ε.
• On note lim f (x) = ℓ.
x→+∞

4 ℓ+ε
b


b b b b

ℓ-ε
2
b

b
x0
2 4 6 8 10 12 14

Cf
−2
PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 2 sur 12
PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

Définition 3. Si lim f (x) = ℓ(ℓ ∈ R ), on dit que la droite d’équation y = ℓ est asymptote horizontale
x→+∞
à la courbe C f en +∞.

3 b

Cf Ici lim f (x) = 3


x→+∞
2 La droite d’équation y = 3 est asymptote à C f
en +∞.
1

1 2 3 4 5 6

2 Limites en un réel
2.1 Limites infinies en un réel-Asymptotes verticales
Soit a un réel et une fonction f définie sur un intervalle de la forme ]a − ε, a[ ou ]a, a + ε[ .
Dans chacun des cas suivants on dit que la droite d’équation x = a est asymptote verticale à la courbe
représentative de f .
4

2
Ici lim f (x) = +∞
x →2
x>2
1 la droite d’équation x = 2 est asymptote à C f

1 2 3 4 5
−1
Cf

3
La droite d’équation x = −1 est asymptote
2 verticale à la courbe.
et la droite d’équation y = 3 est asymptote
1 horizontale à la courbe.

−3 −2 −1 1 2 3 4 5
−1

−2

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 3 sur 12


PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

2.2 Limite en un point


Définition 4. • On dit que f admet ℓ comme limite en a lorsque tout intervalle de centre ℓ contient
toutes les valeurs de f (x) pour x suffisamment proche de a.
• On note lim f (x) = ℓ.
x→a

3 Règles opératoires concernant les limites


Tous les résultats suivants sont admis. f et g sont deux fonctions données.
a désigne un réel, ou +∞ ou −∞, et L et L ′ sont deux nombres réels.

3.1 limite d’une somme


Si lim f (x) = ℓ ℓ ℓ +∞ −∞ +∞
x→a

Si lim g (x) = ℓ +∞ −∞ +∞ −∞ −∞
x→a
alors lim ( f + g )(x) = ℓ + ℓ′ +∞ −∞ +∞ −∞ ????
x→a

3.2 limite d’un produit


Si lim f (x) = ℓ ℓ non nul 0 +∞ ou −∞
x→a

Si lim g (x) = ℓ +∞ ou −∞ +∞ ou −∞ +∞ ou −∞
x→a

alors lim ( f g )(x) = ℓ.ℓ ±∞ ???? ±∞
x→a

3.3 limite d’un quotient

Si lim f (x) = ℓ ℓ 6= 0 ℓ ±∞ 0 ±∞
x→a

ℓ′ = 0 et g (x) garde
Si lim g (x) = ′
ℓ 6= 0 un signe constant ±∞ ℓ′ 0 ±∞
x→a
au voisinage de a

f ℓ
alors lim ( )(x) = ±∞ 0 ±∞ ???? ????
x→a g ℓ′

0 ∞
Remarque : Il y a 4 formes indéterminées : +∞ − ∞ ; 0×∞ ; ;
0 ∞

3.4 Limite d’une fonction composée


Théorème 1. admis a, b et c désignant des réels,ou +∞ ou −∞.
si lim f (x) = b et si lim g (X ) = c alors lim g ( f (x)) = c.
x→a X →b x→a

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 4 sur 12


PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

4 Limites de fonctions usuelles

10

10
8

8
6

6
4
10
1
4
y = x3 y=
2
8 x
2
6
−4 −2 2 4
−4 −2 2 −2
4
−2
−4
2
y = x2
−4
−6
−4 −2 2 4 −6
−2
1 1
lim =0 lim = +∞
x→−∞ x x →0 x
2 3
lim x = +∞ lim x = −∞ x>0
x→−∞ x→−∞
1 1
lim x 2 = +∞ lim x 3 = +∞ lim =0 lim = −∞
x→+∞ x→+∞ x→+∞ x x →0 x
x<0

• ∀n ∈ N∗ : lim x n = +∞
x→+∞
p
• lim x = +∞
x→+∞
• Si n non nul est pair : lim x n = +∞.
x→−∞
• Si n est impair : lim x n = −∞.
x→−∞

5 Théorème d’encadrement (des gendarmes)


Théorème 2. a désigne un réel, ou +∞ ou −∞. ℓ est un réel.
Si f É g É h et si les fonctions f et h ont la même limite ℓ en a, alors il en est de même pour g .

cos 4x
Exemple : On considère la fonction f : x 7→ . Étudier les limites de f en +∞ et en donner une
x2
interprétation graphique.
∀x ∈ R∗ : −1 É cos 4x É 1 et x 2 > 0
− 1 cos 4x 1 4
donc 2 É É .
x x2 x2
−1 1
On a donc : 2 É f (x) É 2 . 2
x x
1 1
lim = lim − 2 = 0 , le théorème des gendarmes per-
x→+∞ x 2 x→+∞ x
met de conclure que lim f (x) = 0. −4 −2 2 4
x→+∞
L’axe des abscisses est asymptote horizontale à la courbe re-
présentative de f au voisinage de +∞ −2

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 5 sur 12


PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

Théorème 3. a désigne un réel, ou +∞ ou −∞.


• Si f É g au voisinage de a et si lim f (x) = +∞ alors lim g (x) = +∞.
x→a x→a
• Si g É h au voisinage de a et si lim h(x) = −∞ alors lim g (x) = −∞.
x→a x→a

6 Continuité
6.1 Définition
Définition 5. Soit f une fonction définie sur un intervalle I et a un point de I .
On dit que f est continue en a lorsque f admet une limite en a. Cette limite est nécessairement f (a).

Cf
Exemple : La fonction f définie par :
f (x) = x 2 + 1 si x ∈] − ∞; 1[



3
 b

f (1) =

 2
f (x) = −x 2 + 2 si x ∈]1, +∞[

f est continue en 0 car lim f (x) = 1


x→0
mais f n’est pas continue en 1 car
lim f (x) = 2 6= f (1)
x →1
x<1

Définition 6. On dit qu’une fonction f est continue sur un intervalle I de R si elle est continue en tout
point de cet intervalle.

Exemple : Dans l’exemple précédent f est continue sur ] − ∞, 1[ et sur ]1, +∞[ mais f n’est pas conti-
nue sur R .

Remarque : Une fonction continue sur un intervalle est représentée par un trait continu.

6.2 Théorème des valeurs intermédiaires


Théorème 4. admis Soit une fonction f continue sur un intervalle I de R et a et b deux points de I .
Pour tout réel k compris entre f (a) et f (b), il existe au moins un réel c compris entre a et b tel que
f (c) = k.

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 6 sur 12


PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

f (b) 5

1 f(a)

a b
−3 −2 −1 1 2

−1

Corollaire :
Soit une fonction f continue et strictement monotone sur un intervalle I . Alors pour tout réel k de
f (I ) l’équation f (x) = k admet une unique solution dans I .

Démonstration :
Supposons que f est une fonction continue et strictement croissante sur l’intervalle I .
Soit k un réel de f (I ), k a au moins un antécédent dans I .
Démontrons par l’absurde que cet antécédent est unique.
Supposons que k soit l’image de deux réels distincts c et c ′ avec c < c ′
Comme f est strictement croissante sur I , f (c) < f (c ′ ) , soit k < k.
Ce qui est absurde. Nécessairement c = c ′ et l’antécédent est unique.
N
Exemple :
Démontrer que l’équation x 3 + x + 1 = 0 a une seule solution.

On pose f (x) = x 3 + x + 1, f est dérivable et continue sur R et f ′ (x) = 3x 2 + 1.


∀x ∈ R, f ′ (x) > 0 et lim f (x) = −∞ ainsi que lim f (x) = +∞. On a donc le tableau de variation :
x→−∞ x→+∞

x −∞ α +∞
f ′ (x) + +
✟✯ +∞
✟ ✟
✟✟

f 0
−∞ ✟

f est continue et strictement croissante sur R , donc l’équation f (x) = 0 a une seule solution α.
f (−1) < 0 donc α > −1
f (0) > 0 donc −1 < α < 0

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 7 sur 12


PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

7 QCM
Pour chacune des propositions suivantes, dire si elle est vraie ou fausse :
1. Si a un réel quelconque et f une fonction définie et strictement décroissante sur ]a; +∞[, alors
lim f (x) = −∞.
x→+∞
2. Soient f et g deux fonctions définies sur [0; +∞[, g ne s’annulant pas :
f (x)
Si lim f (x) = −∞ et lim g (x) = +∞, alors lim = −1.
x→+∞ x→+∞ x→+∞ g (x)

p f (x)
3. Si f est une fonction définie sur [0; +∞[ telle que 0 É f (x) É x sur [0; +∞[, alors lim = 0.
x→+∞ x
p
x 2 − 2x
4. Une fonction g est définie sur l’intervalle ] − ∞; 0] par : g (x) = .
x −3
Soit Γ sa courbe représentative dans un repère du plan.
Γ admet une asymptote.
5. Si pour tout réel x négatif f (x) É g (x) É h(x) et lim f (x) = −∞, alors
x→−∞
lim g (x) = −∞
x→−∞

Solutions
1
1. La fonction définie sur ]0, +∞[ par f (x) = est strictement décroissante sur ]0, +∞[. Or lim f (x) =
x x→+∞
0.
La proposition 1 est FAUSSE.
2. Soient f et g les fonctions définies sur [0; +∞[par f (x) = −x et g (x) = x 2 .
f (x) −1
lim f (x) = −∞ et lim g (x) = +∞. Mais lim = lim = 0.
x→+∞ x→+∞ x→+∞ g (x) x→+∞ x
La proposition 2 est FAUSSE.
f (x) 1 1
3. 0 É É p sur [0; +∞[. lim p = 0. Le théorème d’encadrement nous permet d’affirmer
x x x→+∞ x
f (x)
que lim = 0.
x→+∞ x
La proposition 3 est VRAIE.
q q
|x| 1 − x2 1 − x2
4. g (x) = = − .
x(1 − x3 ) (1 − x3 )
lim g (x) = −1.
x→−∞
Donc Γ admet une asymptote horizontale d’équation : y = −1.
La proposition 4 est VRAIE.
5. Soit f (x) = 1 + x et g (x) = 1.
Pour tout réel négatif, f (x) É g (x) et lim f (x) = −∞ mais lim g (x) = 1.
x→−∞ x→−∞
La proposition 5 est FAUSSE.

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 8 sur 12


PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

8 EXERCICES : Les exercices de base

Exercice 1
5x − 1
Soit f (x) = .
x2 − 4
1. Déterminer les limites de f en +∞ et en −∞. Interprétez graphiquement.
2. Déterminer les limites de f en −2 et en 2. Interprétez graphiquement.
3. En admettant que f est décroissante sur tous les intervalles où elle est définie, donner l’allure
de sa courbe représentative dans un repère du plan.

Exercice 2 p
f est la fonction définie sur R par f (x) = 1 + x 2 .
C est sa courbe représentative dans un repère orthonormal (O, #»
ı , #»
 ).
1. Étudier la limite de f en +∞.
1
2. Vérifier que pour tout réel x, f (x) − x = p .
x + 1 + x2
3. Quelle est la limite de f (x) − x quand x tend vers +∞ ?
4. Précisez la position de C par rapport à la droite d d’équation y = x sur ]0; +∞[.

Exercice 3
On donne ci-dessous le tableau de variations d’une fonction f définie sur l’intervalle ]0; +∞[ et on
nomme C sa représentation graphique dans un repère orthonormal (O; #» ı , #»
)

x 0 1 +∞
1
✒ ❅
f (x) ❅
❅❘
−∞ −∞

Répondre par VRAI ou par FAUX. Les réponses devront être justifiées, éventuellement par des gra-
phiques.
1. Pour tout réel x de ]0; 1], f (x) É 1
2. L’équation f (x) = 0 admet au moins une solution dans ]0, 1[.
3. L’équation f (x) = 3 admet une solution unique dans ]0, 1[.

Exercice 4
Soit f (x) = x 4 − 4x − 1. 0n admet que f est strictement décroissante sur ] − ∞; 1] et strictement crois-
sante sur [1; +∞[. Déterminer le nombre de solutions de l’équation f (x) = 0 et un encadrement à 10−3
près de chacune des solutions.

Exercice 5
sin x
Déterminer la limite en +∞ de la fonction définie pour x > 0 par f (x) = .
x

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 9 sur 12


PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

9 EXERCICES : Les exercices de base ( corrigés)


Exercice 1 :
5x − 1 5x 5
1. lim = lim = lim = 0.
x→+∞ x 2 − 4 x→+∞ x 2 x→+∞ x
5
De même lim f (x) = lim = 0.
x→−∞ x x→−∞
Donc la droite d’équation y = 0 est asymptote horizontale à C en +∞ et −∞.
2. • lim (5x − 1) = −11 et lim (x 2 − 4) = 0
x→−2 x→−2
Pour déterminer la limite du quotient, on détermine le signe de x 2 − 4.

x −∞ −2 2 +∞
signe de x 2 − 4 + 0 −0 +

On en déduit que lim f (x) = −∞ et lim f (x) = +∞


x → −2 x → −2
x<−2 x>−2

• lim (5x − 1) = 9 et lim (x 2 − 4) = 0


x→2 x→2
Grâce au tableau de signes précédent : lim f (x) = −∞ et lim f (x) = +∞
x →2 x →2
x<2 x>2

Les droites d’équations x = −2 et x = 2 sont donc asymptotes verticales à la courbe C .


3.

−6 −4 −2 2 4 6

−2

−4

−6

Exercice 2 :
p
1. Posons u(x) = 1 + x 2 et v(y) =y, on a f (x) = v (u(x)).
2
lim u(x) = lim (1 + x ) = +∞
)
p
x→+∞ x→+∞ p
donc lim 1 + x 2 = +∞. (limite d’une fonction compo-
lim v(y) = lim y = +∞ x→+∞
y→+∞ y→+∞
sée).
p p
p ( 1 + x 2 − x)( 1 + x 2 + x)
2. f (x) − x = 1 + x 2 − x = p
1 + x2 + x
Le numérateur devient :
p p p
( 1 + x 2 − x)( 1 + x 2 + x) = ( 1 + x 2 )2 − x 2 = 1 + x 2 − x 2 = 1.
1
Donc f (x) − x = p .
1 + x2 + x

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 10 sur 12


PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

p p
3. lim 1 + x 2 = +∞, donc lim ( 1 + x 2 + x) = +∞ (limite d’une somme).
x→+∞ x→+∞
1
On en déduit que : lim p = 0 (limite d’un inverse).
x→+∞ 1 + x2 + x

C y =x



0 #»
ı

1 p
4. f (x) − x = p et sur ]0; +∞[ on a x > 0 et 1 + x 2 > 0,
1 + x2 + x
donc f (x) − x > 0.
La courbe C est « au-dessus » de la droite d sur ]0; +∞[.
Exercice 3 :
1. VRAI. Sur l’intervalle ]0; 1] la fonction f est croissante.
Donc si x É 1 on a f (x) É f (1). Comme f (1) = 1, on a bien f (x) É 1.
2. VRAI. La fonction f est continue sur l’intervalle ]0; 1] et à valeurs dans ] − ∞; 1].
0 appartient a cet intervalle. D’après le théorème des valeurs intermédiaires, l’équation f (x) = 0
admet au moins une solution dans ]0, 1[.
3. FAUX. On a vu à la question 1. que pour tout réel x de ]0; 1], f (x) É 1.
L’équation f (x) = 3 n’a donc pas de solution dans ]0; 1].

Exercice 4 :
On a lim f (x) = lim x 4 = +∞ et lim f (x) = lim x 4 = +∞.
x→−∞ x→−∞ x→+∞ x→+∞
Le tableau de variations de f est :

4
C
x −∞ α 1 β +∞
2
+∞ ❍ ✟✯ +∞
❍❍
❥0 ✟✟
f (x) ❍ ✟✯0 × ×

❍❍
❥−4✟✟ −2
α β
2 4

−2

−4

D’après ce tableau de variations :


Sur [−∞; 1[ f est continue et strictement décroissante et f ([−∞; 1[) = [−4; +∞[ donc l’équation f (x) =
0 a une solution unique α sur [−∞; 1[.
Sur [1; +∞[ f est continue et strictement croissante et f ([1; +∞[) = [−4; +∞[ donc l’équation f (x) = 0
a une solution unique β sur [1; +∞[.

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 11 sur 12


PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2ème BAC Sciences

Limites et continuité

Conclusion : L’équation f (x) = 0 a deux solutions α et β.


En utilisant la calculatrice on trouve que f (−0, 248) < 0 et f (0, 249) > 0.
Donc −0, 249 < α < −0, 248.
On trouve de même que 1, 663 < β < 1, 664

Exercice 5 :
1 sin x 1
Pour tout x > 0, −1 É sin x É 1, donc − É É
x x x
2
1
x
1
f (x)

1 2 3 4 5 6 7 8

1 − x1

1 1
Comme lim = lim − = 0.
x
x→+∞x→+∞ x
D’après le théorème des gendarmes on a lim f (x) = 0.
x→+∞

PROF : ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com Page 12 sur 12

Vous aimerez peut-être aussi