Vous êtes sur la page 1sur 4

4

07032020

V : Les suites de couches physiologiques (SCP)


Objectifs

- Définir les suites de couches physiologiques


- Enumérer les caractères des suites de couches dans les 1ères heures et les 24 premières
heures.
- Décrire l’involution utérine
- Décrire l’examen clinique dans le post partum

Introduction

La période des suites de couches physiologiques est marquée par l’involution des OG vers une
configuration et situations non gravidique.

I. Généralités
1. Définition

C’est la période allant de l’accouchement au retour des couches c.-à-d. à la 1ère menstruation qui
signe le retour à la situation normale de l’organisme lui permettant une nouvelle conception.

2. Intérêts
 Diagnostique : les suites de couches physiologique peuvent être émaillé de pathologie.
 Pronostique : il peut survenir des complications post gravidique.

3. Rappels
A. Physiologie des suites de couche
1. Retour normale du système génital
a. Involution utérine

Au niveau de l’utérus

- Le corps utérin : l’utérus de rétracte et devient dure réalisant le « bloc de sécurité ». Le


volume diminue en fonction du temps de même que le poids.
- Le segment inférieur diminue pour redevenir l’isthme.
- Le col de l’utérus est ouvert, se referme au 5e jour ou peut être déhiscent (admet la pulpe du
doigt).

Au niveau de l’endomètre

On a :

- Une phase de régression qui va de l’accouchement au 5e jour


- Une phase de cicatrisation
- Une phase de prolifération (sous l’effet des œstrogènes)
- Une reprise du cycle menstruel

Nb : la reprise ou le retour de couche est variable d’une femme à l’autre en fonction de la
contraception, de l’allaitement et de l’état maternel.

b. Au niveau des autres organes génitaux

Vagin

- Le vagin se rétracte

eloinouryss@outlook.fr | COURS D’OBSTETRIQUE FSSA


4
07032020

- Les plis de la muqueuse se referme


- L’épithélium régresse

L’hymen est dilacéré par le passe de l’enfant, la cicatrisation des vestiges devient des caroncules
myrtiformes.

La vulve est béante les 1ers jours, elle reprend sa tonicité en quelques jours.

Le périnée devient tonique en fonction du temps et des complications obstétricales (lors de


l’accouchement, et de la réparation ou non de ces complications.

2. Modifications hormonales
 Œstrogènes

Le taux d’œstrogènes chute et augmente vers le 25e jour comme au début du cycle menstruel sous
l’effet de la FSH.

 Progestérone

Le taux de progestérone baisse autour du 10e jour et disparait pour réapparaitre à la 1ère ovulation.

 Gonadotrophine

Elles sont basses, jusqu’au 25e jour.

 La prolactine

Elle voit son taux augmenter jusqu’au 15e jour et diminue même en cas de lactation.

3. Biologie

De nombreuses constances biologique sont augmentée au cours de la grossesse et de normalise


progressivement (NFS, tolérance au glucose, TP, Bilan lipidique,)

II. Surveillance des suites de couches


1. Suites de couche immédiates

L’accouchée devrait rester hospitaliser en moyenne une semaine.

Au 1er jour, la surveillance est rigoureuse dans la salle de naissance pendant 2H. L’objectif est de
dépister l’hémorragie de la délivrance.
On surveillera :

- La coloration,
- La PA,
- Le pouls,
- L’écoulement vulvaire (abondant ou non),
- Le globe de sécurité qui est à un travers de doigts au-dessus de l’ombilic.

Le 2e jour,

- On surveillera l’état général,
- Recherchera des troubles psychique (babyblues, psychose purpurale) et
- Appréciera l’involution utérine.

Au 7e jour  : l’utérus est à mi-distance entre l’ombilic et la symphyse pelvienne.

eloinouryss@outlook.fr | COURS D’OBSTETRIQUE FSSA


4
07032020

Au 12e jour, le fond utérin est pelvien.

Les lochies (écoulement vulvaire en provenance de la zone d’insertion du placenta) sont :

- Sanglant du 1er au 2e jour


- Séro-sanguinolent du 3e au 7e jour
- Séreux à partir du 8e jour

Au bout de 15 jours elles tarissent.

A partir du 15e jour peut survenir un saignement qui est le petit retour de couche.

- Surveillance des fonctions sphinctériennes (vésicales et anales). Les fonctions de défécation


et de miction redeviennent normales.
- Surveillance du périnée :
 On réalise une toilette bi quotidienne (lors que le périnée est intact) et le port de
garniture.
 Lors que le périnée est suturé faut veuillez à la bonne cicatrisation et faire des
soins de peau. Le nettoyage se fera de l’avant vers l’arrière. La plaie devra être
sèche.

- Surveillance de la lactation et des seins


 Les seins sont augmentés de volume
 Le colostrum est secrété entre le 1er et 2e jour. Il est jaunâtre
 Le lait définitif apparait le 15e jour.

2. Suite de couche tardives et retour de couche

Lorsque, il y’a pas de complication le retour de couche survient dans les 10 semaines après
l’accouchement. Lorsqu’il y’a allaitement régulier ou non, le retour de couche est imprévisible.

Le retour de couche ressemble aux menstruations normale mais ces saignements peuvent parfois se
prolonger et constituer un caillot.

III. Examen du Post partum


1. Examen général : appréciation de l’état général+++
2. Examen des appareils
 Examen neurologique (évaluer état de consciente+++)
 Examen cardiovasculaire (palpation des mollets à partir du 3e jour pour rechercher une
thrombophlébite).

 Examen obstétricale
 Inspection :
 Vulve et périnée

On observe

- Les séquelles d’accouchement traumatiques


- Rechercher une béance, une colpocèle, une cicatrisation vicieuse)

 Rechercher anomalie de la fonction des sphincters (incontinence anale, incontinence


vésicale).

eloinouryss@outlook.fr | COURS D’OBSTETRIQUE FSSA


4
07032020

 Rechercher des fistules obstétricales


 Rechercher des déchirures du col
 Examen au spéculum
- Présence d’ectropion (normale dans le post partum)
- Apprécie l’utérus, la tonicité vaginale et la tonicité des releveurs de l’anus.

 Examen de l’appareil digestif


- Appréciation de la paroi musculaire abdominale (recherche d’une diastasie des grands droits
de l’abdomen et hypelaxicité musculaire).

eloinouryss@outlook.fr | COURS D’OBSTETRIQUE FSSA

Vous aimerez peut-être aussi