Vous êtes sur la page 1sur 2

"Nature du rituel maçonnique, selon vous?

"

La nature est un mot polysémique, qui a plusieurs sens fondamentaux : la composition


et la nature d'une chose, ainsi que l'origine et le devenir d'une chose dans sa
spontanéité et sa léthargie temporelle ; l'ensemble des systèmes et des phénomènes
temporels

Aussi, s'interroger sur la nature du rituel maçonnique, autrement dit les sources
traditionnelles de celui-ci, c'est tenter de connaître son sens, ses origines et ses
évolutions.

La Franc Maçonnerie se veut une des dernières sociétés initiatiques en Occident,


dépositaire des dernières traces de la tradition primordiale qu'elle s'attache de
transmettre de générations en générations, d'initié en initié.

Le rituel maçonnique réactualise un mythe, une légende, quelque chose qui s'est produit
in illo tempore.

L'existence des rituels maçonniques est ce qui a pu faire de la Franc Maçonnerie qu'elle
était la religion des religions. En ce sens, le rituel est pour le franc maçon un centre fixe,
une sorte d'étoile polaire, auquel il se rattache et qui lui inspire le chemin vers la lumière
car " c'est avec les lumières du passé que l'on éclaire les chemins de l'avenir".

Le rituel maçonnique est immédiatement relié à la tradition et à l'initiation.


Ces éléments ne peuvent être séparés car ils sont le sens et les origines du rituel
maçonnique.
Claude GUERILLOT résume cette nature du rituel maçonnique en ces mots :

"J'accorde à la tradition primordiale, celle de l'origine du temps, par l'initiation


rituellement menée qui ouvre l'accès à un espace consacré situé hors du temps
profane".

Dans notre société où les rites ancestraux ont tendance à être relégués au rang de
curiosité, de sujets d'études, ou le mouvement et l'accélération du temps nous oblige à
des choix immédiats et précipités, quelle richesse de savoir qu'il existe une filiation entre
nous et nos anciens dans la pratique des rituels initiatiques.

Mais les rituels maçonniques ont évolués. Aucun de ceux qui sont pratiqués aujourd'hui
n'est identique à son lointain ancêtre. Ceux-ci se déroulaient dans un espace
rituellement consacré, à l'écart du tumulte du monde profane:

- La loge est à couvert extérieurement,


- En dehors du temps profane;
- Les travaux en loge se déroulaient de midi à minuit,

Ces trois points sont toujours indissociables pour assurer une mise en œuvre efficiente
du rituel maçonnique et donc une transmission authentique qui constitue sa nature
propre.

La signification du terme rite nous renvoi à son étymologie RITA signifiant ordre.La mise
en œuvre du rite met les participants en dehors du temps, par l'ordonnancement de la
cérémonie même, et l'application des règles communes propices à faire naître cette
lumière que les Francs-Maçons recherchent en se réunissant.

La sacralité liée à l'usage des rites explique sans doute leur présence dans toutes les
liturgies religieuses. Les rites ont vocation à vivre car l'expérience démontre que
l'homme contemporain soit-il, ne peut se départir de la dimension sacrée. De la même
façon, il ne pourra se départir de ce qui le relie à cette tradition primordiale, lien ignoré
du profane mais mis en conscience lors de la cérémonie d'initiation.
C'est pour cette raison que nous pouvons définir la nature du rituel maçonnique comme
la mise en œuvre d'un ensemble de signes, de mots et de sons qui ont tous une portée
symbolique et qui respectent des règles communes dans un espace abrité et consacré,
ayant pour effet de mettre en condition le franc maçon pour recevoir l'initiation consistant
en une transmission de l'influence spirituelle tout en s'ouvrant à lui-même et aux autres.

Il s'agit pour le franc maçon d'obtenir par « la magie » profonde du rituel, l'ouverture de
l'espace et du temps profane pour s'en échapper et se situer radicalement hors la
contingence. Cette magie ne peut se réaliser sans la mise en œuvre du rituel
maçonnique par des initiés, légataires de la forme et du degré rituelique adapté.

La nature première du rituel maçonnique est donc de relier le présent au passé


marquant ainsi l'intemporalité. Il devient alors la clé d'accès à un espace consacré mais
aussi au temps primordiale et sacré qui précédait les temps historiques.

Cette vocation du rituel maçonnique, celle qui fonde sa nature profonde, est de donner
accès, parce qu'il est supposé transmettre, à quelque chose qui dépasse notre simple
individualité et selon l'expression chère à René GUEDON "appartient à d'autres états
d'existence".

J'ai dit