Vous êtes sur la page 1sur 1
Batterie : Tesla vaimplanter sa méga-usine cans le Nevada Vaméricain va investir 5 milliards de dollars dans une usine de batteries lithium-ion. Ila pu obteniir des avantages en organi- sant la concurrence entre Etats. Karl De Meyer krneyer@lesechos fr —Bureau de New York Les acteurs du secteur automobile attendaient la confirmation avec impatience. Cest désormais chase faite. Hier, en soirée, lors dun gom- met consacré aux énergies propres, Harry Reid, sénateur du Nevada, a indiqué que le constructeur de voi- tures électriques américain Tesla allait installer une « giga-usine» de batteries au lithium dans cet Etat situé louest des Etats-Unis. I Sagira d'un investissement majeur, permettant de créer « des milfiers et des millers d’ernplois bien payés », artil ajouté. Lusine que Tesla va construire, probablement présdeReno, estune usine hors catégorie. Elle va coftter environ 5 milliards de dollars et employer 6.500 personnes. Le Texas, la Californie, lArizona et le Nouveau Mexique ont cherché & attirerlesemploisqualifiésquiélleva _ _ apporter. Elon Musk, lefondateur et patronde Tesla, asevarnmentutilise cette concurrence pour obtenir fénormes avantages et incitations. DeYordre de 10 % du cout total. Le Nevada, qui a le troisiéme taux de chomage le plus élevé des Etats- Unis, avisiblementjouélejen, E'Btat aussi bénéficié desa situation géo- graphique, & quelques centaines de Tailes seulement ce l'usine dassem- Lusine doit permettre d'abaisser le cout des batteries lithium-ion, qui pése lourdement sur le prix des véhicules de la marque. Photo Tony Cenicole/NYT Redux REA blage de Fremont, en Californie. I permettraaussi a Tesla dapprovi- sionner son usine en énergie verte, grace.au solaire, a Yéolien. Cest un coup dur pour Ja Californie, quia perdu beaucoup demplois indus- tiels au cours des derniers mois, notainment au profit du Texas. Le Golden State souhaitait arracher une implantation médiatique pour senverser la tendance. I était prét a amender sa stricte législation envi- ronnementale pour permetire une. construction rapide de Tusine. Car Tesla veut aller vite. Lusine doit luipermettre dabaisser le coat des batteries lithium-ion, un des cofitslesplusimportantsde sesvoi- PERSONNES Le nombre d’employés + de la future usine Tesla qui devrait étre’ construite prés.de Reno. tures. Les nouvelles batteries, qui devraient étre produites dés 2017, doivent permettre doffrir un nou- veau véhicule, le « Model Ill », plus abordable. A l'heure actuelle, le modéle S de Tesla démarre & 75.000 dollars. Panasonic va parti- ciper au cotit de construction de Tusine, & hauteur de 30 a 40 %. Méme si Tesla a connu un succes remarquable—son coursdeBourse s'est apprécié de 87 % depuis le debut de Yannée-, certains analys- tes se demandent si l'usine ne sera pas surdimensionnée. Les analys- tes de Lux Research par exemple prédisent des surcapacités de 57 % a horizon 2020. Elon Musk vise trés hautavec cette usine. IIne veut pas'seulement produire des batte- ries pour les séuls véhicules Tesla, mais aussi pour autres construc- teurs, et méme pour stocker !éner- gie produite parles panneauxsolai- res des particuliers. © Lire « Crible » Page 37