Vous êtes sur la page 1sur 36

Cycle Cardiaque

I. Introduction

• Rôle physiologique principal du cœur = pomper le sang


• Le bon fonctionnement de la pompe cardiaque est liée au bon
fonctionnement de son :
- Activité électrique(dépolarisation et repolarisation).
- Activité mécanique (contraction et relaxation myocardique, activité
valvulaire)
I. Introduction

Phénomènes
électriques

Cycle
cardiaque
ou
révolution
cardiaque
Phénomènes
mécaniques
I. Introduction

• Phénomènes mécaniques sont sous la stricte dépendance des


phénomènes électriques

• Activité cardiaque = Analogue à celle de 2 pompes fonctionnant côte


à côte mais sous des régimes différents de pression
I. Introduction

•L’étude du cycle cardiaque peut se faire


indirectement par:
-Cathétérisme cardiaque, qui donne
des informations sur les variations des
pressions et des volumes au niveau
des cavités cardiaques et des gros
tronc vasculaires.
- Phonocardiographie, qui enregistre
les phénomènes sonores (bruits)
cardiaques
I. Introduction

• L’analyse et la confrontation des résultats du cathétérisme cardiaque,


de la phonocardiographie, en plus des résultats de l’ECG , permet
un partage du cycle cardiaque en plusieurs phases et améliore ainsi
la compréhension du fonctionnement de la pompe cardiaque.
Diagramme de WIGGERS
II. Phénomènes mécaniques

• Un cycle cardiaque commence par un déclenchement d’une activité


électrique qui déclenche l’activité mécanique cardiaque et contrôle
sa chronologie.
II. Phénomènes mécaniques
II. Phénomènes mécaniques

• Contraction des oreillettes puis contraction des ventricules(Source


d’une création de différence de pression entre les ventricules et
oreillettes puis entre les ventricules et gros tronc vasculaires).
• Ouverture et fermeture des valves auriculo-ventriculaires, puis des
valves vasculaires.
• Passage du sang des oreillettes vers les ventricules, puis des
ventricules vers les gros troncs vasculaires.
III. Analyses des phases du cycle cardiaque

• Un cycle va du début d’un battement cardiaque à celui du battement


suivant.
• Point de départ : contraction des ventricules
• On va étudié les différentes phases du cœur gauche et par
comparaison analogique on étudié le cœur droit
III. Analyses des phases du cycle cardiaque

• En effet l’analyse simultanée des phénomènes électriques


,mécaniques , les enregistrements des courbes de pression et de
remplissage montrent que l’activité cardiaque durant un cycle peut
être décomposé en 7 phases
Cycle cardiaque

Systole ventriculaire: Diastole ventriculaire:


• Contraction préisovolumétrique • Relaxation isovolumétrique
• Contraction isovolumétrique • Remplissage rapide
• éjection • Remplissage lent
• Remplissage actif (systole
auriculaire)
Systole ventriculaire

Systole ventriculaire
ou contraction
ventriculaire

Phase de Phase de
Contraction pré- Contraction Phase d’éjection
isovolumétrique isovolumétrique
Systole ventriculaire

1) Phase de Contraction pré-


isovolumétrique:
• Mise en tension du
ventricule
• pression(PVG=POG)
• Fermeture des VAV(B1)
Systole ventriculaire
2) Phase de Contraction
isovolumétrique(CIV):
• la valve mitrale achève sa
fermeture
• La cavité ventriculaire close
• la pression ventriculaire mais <
PAo
Le ventricule se
contracte à volume
constant
Systole ventriculaire
3) Phase d’éjection:
• la pression ventriculaire continue d
jusqu’à ce que Pventr > Pao
ouverture des sigmoïdes
1) Éjection rapide: 250ms, Pventr >
PAo.
2) Éjection lente: inertie du sang.
P VG ==˃ P VG ˂ P ao
fermeture de la valve aortique (B2)
• Mais à la fin de l’éjection ,le VG
n’est pas vide et contient un
volume du sang (VTS = 30% VTD)
• VES = VTD – VTS
FE = % VES/VTD
FE normale = [55-75%]

Indice de la performance de la
pompe cardiaque
Diastole ventriculaire

Diastole
ventriculaire ou
relâchement
ventriculaire

Relaxation remplissage
isovolumétrique

rapide lent actif


Diastole ventriculaire
1) Relaxation
isovolumétrique(RIV):
• Toute les valves sont
fermées
• Volume constant
• Pventr jusqu’ à
P auriculaire > Pventr
=> ouverture des VAV
Diastole ventriculaire
2) remplissage:
• Remplissage rapide :
P ventr < P auric => ouverture VAV
• Remplissage lent(diastasis):
remplissage à bas débit,
si Fc
• Remplissage actif ou
terminal : systole auriculaire
passagère P auric
reprise de remplissage
Cœur droit
• L’allure de la courbe de variation de pression, est le même pour les
deux pompes.
• C’est logique, vu que les deux pompes droite et gauche travail
pratiquement en même temps et de la même manière.
• La pression dans les cavités
gauches est nettement
supérieure à celle des cavités
droites.(paroi du VG)
• la variation de la pression ventriculaire semble être la source
principale du jeu valvulaire et de l’hémodynamique
intracardiaque.
VI. Bruits du cœur

• Il existe 4 bruits cardiaques


• B1: c’est un bruit composé de la : fermeture des valves
auriculo-ventriculaires (mitrale et tricuspide),
et de l’écoulement du sang dans les gros vaisseaux.
• B2: c’est un bruit composé de la fermeture des valves vasculaires
(aortique et pulmonaire).
• B3: correspond au remplissage ventriculaire rapide.
Son audition est physiologique chez le sujet jeune, est pathologique
chez l’adulte
• B4: correspond à la contraction auriculaire. Il est audible
cliniquement en pathologie.
• L’intervalle entre : B1 B2
correspond à la systole
ventriculaire.
• L’intervalle entre : B2 B1
correspond à la diastole
ventriculaire.
V. Travail mécanique du cœur
Présentation en forme des courbes P/V des phases du cycle
cardiaque
V. Travail mécanique du cœur

• La surface enclose par la boucle


Pression / volume est égale au
travail effectué par le ventricule
pour éjecter le sang dans
l’aorte.

Vous aimerez peut-être aussi