Vous êtes sur la page 1sur 29

~1~

REMERCIEMENT

Nous remercions sincèrement à la directeur général de la DGRAD, Madame  Maguy


Sambi, le DG de la DGRAD ainsi qu’à ses deux adjoints Messieurs David Mohindo Ngwalangwala et
Mbokoso pour nous avoir acceptés comme stagiaires.

Nous exprimons notre gratitude à Monsieur Bolokolwa directeur de l’administration et


des services généraux de la DGRAD pour avoir accepté de nous orienter, à monsieur JG
Pinga Monbule directeur de l’informatique de la DGRAD qui nous a accueillis au sein de sa
direction, ainsi qu’à monsieur Robby Mukendi Kabongo chef de division de l’informatique de la
DGRAD pour l’établissement du planning de stage.

Nous tenons à remercier Monsieur CARLOS KALALA, PATRICK MWIRA,


PRINCES KAGHOMA et MOISE YUMBE ainsi que Madame la secrétaire THERESE BIKEMBO
tous à la Direction Informatique.

Nous sommes reconnaissants envers le chef de travaux NKITA pour son encadrement
à la DGRAD.

Nous disons merci aux cadres et agents de la DGRAD et surtout ceux de la Direction
Informatique pour la franche collaboration qu’ils ont manifestés à notre égard.

Nous serons ingrats si nous oublions de remercier monsieur John Lambulwa pour
notre orientation à la Direction Informatique ainsi qu’aux étudiants stagiaires pour le soutient dans le
travail.

Que tous ceux qui nous ont aidés d’une manière ou d’une autre, trouvent ici
l’expression de notre gratitude.

Conformément aux recommandations et exigences scientifiques et dans le cadre de


l’exécution du programme établi par le Ministère de l’Enseignement Universitaire, les étudiants sont
priés, à la fin du premier cycle ou deuxième cycle d’effectuer un stage académique dans un
établissement ou une entreprise de la place et de leur choix. Cela va permettre aux futurs agents de
concilier la pratique à la théorie apprise en s’initiant à certaines tâches qu’ils auront à accomplir dans
leur vie professionnelle.

C’est dans ce souci que nous avions choisi la DGRAD en vue d’apprendre et
d’acquérir d’avantage des connaissances et compétences durant notre stage qui s’est étendu du 22
Juillet au 22 Aout 2019.
~2~

INTRODUCTION

Notre stage a été effectué à la Direction Générale de Recettes Administratives,


Judiciaires, Domaniales et de Participations nous a permis de pouvoir bénéficier d’un encadrement
professionnel et en même temps de constater la grandeur des travaux techniques qu’abattent les
experts de cette régie financière du ministère des finances.

En effet , conscient du fait que la théorie et pratique sont les deux facettes de la
médaille qui est la science , nous avons porté notre choix à la direction général des recettes
administratives, judiciaires, domaniales et des participations (DGRAD ) Kinshasa /Gombe enfin d’y
effectuer notre stage, eu égard notamment au sérieux dont cette organe administrative est réputée.

Ainsi nous abordons, que le présent rapport à première lieu les enseignements d’ordre
théorique sur l’organisation fonctionnellement de la DGRAD / Gombe.

Il sied tout de même de préciser que notre temps des stages étant très réduit, soit à
peine un mois , il ne nous a pas été possible de pratiquer certaines enseignements nous dispensés et
même d’apprendre un certain nombre des matières qui auraient être apprises.
~3~

CHAPITRE I : PRESENTATION DE LA DGRAD

Section1 : Situation géographique


La Direction Générale de Recettes Administratives, Judiciaires, Domaniales et de
Participations « DGRAD » en sigle, est située sur le Boulevard TSHATSHI dans la commune de la
Gombe. Elle se situe plus précisément au sud de la place de la république (Mausolée Laurent Désiré
Kabila) au Nord du Bâtiment de la Fonction publique, à l’Ouest du bâtiment de la Banque Centrale du
Congo, et à l’Est de l’avenue OKITO.

Schéma n° 1 : Cartographie de la DGRAD

l’Egypte
Avenue

Immeuble
Banque Centrale du

ur de
Fonction publique l’Ambassade
de
Congo

Résidence

(Immeuble CIK)
Direction générale DGRAD ITPR Résidences privées

Réside
nces
Résidence privées
privée
Palais de la Nation s
Place de l’Indépendance

La DGRAD est un service public de l’Etat Congolais doté de l’Autonomie


administrative et Financière, placée sous l’Autorité directe du Ministre ayant les finances dans ses
attributions, et qui a dans ses attributions l’ordonnancement et le recouvrement des recettes non
fiscales de l’Etat.

I.1. Historique de la DGRAD1

La DGRAD a été créée suite à un constat d’échec des procédures, des méthodes
d’encadrement et de mobilisation des recettes Administratives et domaniales qui jadis contribuaient à
plus de 30% au Budget de l’Etat vers les années 1960. Autour des années 1990, cette catégorie des
recettes, qui avait chuté jusqu’à 2 %, était classée dans la rubrique budgétaire intitulée  : « autres
recettes ».

Plusieurs raisons ont été à la base de cette situation, notamment :

1
Etats des lieux de la DGRAD adressés à la Mission Coréenne, juillet 2013
~4~

- Les dysfonctionnements et la politisation des administrations ;


- La consommation des recettes à la source par les différentes administrations ;
- Une gestion laxiste des documents administratifs et;
- L’absence des ordonnateurs des recettes auprès desdites administrations.

Parti de 17 Millions de $US mobilisés en 1995, première année de son existence et de


24 Millions de $US à la clôture du second exercice, soit 1996, les réalisations de la DGRAD se sont
situées, à la fin 2008 autour de 140 Millions $US.

A la clôture de l’exercice 2009, les recettes recouvrées se sont chiffrées à environ 200
Millions de $US.

A fin décembre 2010, la DGRAD a recouvré des recettes de l’ordre de 400 Millions de
$US et a atteint environ 366 Millions de $US en 2011 et 446 Millions de $US en 2012 ;

La régression constatée en 2011 par rapport à l’exercice 2010 est due principalement
au transfert des actes générateurs des recettes se rapportant aux compétences exclusives des Provinces.

En dépit du faible niveau d’informatisation des procédures ainsi que du partage des
ressources entre le pouvoir central et les collectivités locales, les recettes recouvrées par la DGRAD
augmentent de manière constante. D’où le besoin de sécuriser l’ensemble du processus de collecte des
recettes.

I.2. Textes Juridiques de création et Fonctionnement

La Direction Générale des Recettes Administratives, Judiciaires, Domaniales et de


Participations en sigle DGRAD, a été créée par Décret 0058 du 27 décembre 1995 et son
fonctionnement est réglementé par le décret 0059 de la même date. La DGRAD s’occupe de
l’ordonnancement et du recouvrement des recettes Administratives, judiciaires, Domaniales et de
Participations en RDC.

I.3. Possibilités financières

La DGRAD dispose d’un budget d’exploitation et d’investissement émargeant aux


budgets annexes de l’Etat. Outre les 5 % du montant des recettes effectivement recouvrées 2, qu’elle
reçoit pour son fonctionnement à titre de rétrocession, la DGRAD bénéficie des frais d’interventions
économiques du gouvernement et des ressources supplémentaires provenant de la taxe statistique et de
la cote part de la régie sur la redevance rémunératoire sur les exportations, appelée abusivement
redevance minière.

I.4. Missions de la DGRAD


La DGRAD a pour mission d’encadrer les Recettes Administratives, Judiciaires,
Domaniales et de Participations générées par les services publics et dus par les assujettis.

Les services publics sont disséminés à travers la ville de Kinshasa et à travers toutes
les provinces de la République Démocratique du Congo. La DGRAD s’est organisée de manières
conséquentes pour accomplir sa mission sur tout le territoire national.

Des textes juridiques définissent le mécanisme actuel de prise en charge des recettes,
qui sont canalisées vers le compte général du Trésor grâce au concours des institutions bancaires.

2
Nomenclature des recettes non fiscales par service générateurs, P108
~5~

Ledit mécanisme a été mis en place à l’époque de la transmission manuelle de toutes les données entre
les banques commerciales et la BCC.

Les 4 phases de l’encadrement des recettes sont :

 La constatation ;
 La liquidation ;
 L’ordonnancement ;
 Le recouvrement.

1. La constatation : résulte de l’existence d’un fait ou d’un acte susceptible de créer un droit pour
l’Etat ;

2. La liquidation : qui a pour objet de déterminer le montant de la dette fiscale ou non fiscale, par
l’application du tarif. Elle suppose que soient définis le fait générateur et les modalités de la
taxation ;

3. L’ordonnancement : est l’aval donné par un ordonnateur à un assujetti afin de payer les droits
constatés et liquidés ; et d’autre part, autorisera une banque commerciale ou à un comptable
public de percevoir les droits dus à l’état ;

4. Le recouvrement : est, d’une part, l’encaissement par une personne qualifiée (caissiers commis
dans une banque intermédiaire financière agréée par l’état), du montant déterminé sur la note de
perception ; et d’autre part, le processus qui aboutit en cet encaissement.

Les trois premières phases sont dites phases administratives, tandis que la dernière est
dite phase comptable.

Un Assujetti est la personne que la loi soumet au paiement d’un impôt ou d’une taxe.
C’est toute personne physique ou morale qui s’adresse à une administration ou à un service public en
vue d’obtenir un document, un acte ou une autorisation.

Pour les recettes fiscales, les quatre phases d’exécution des recettes sont encadrées par
la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) et la Direction Générale des Impôts (DGI),
tandis que pour les recettes non fiscales, les deux premières phases sont effectuées par les services
générateurs de recettes autrement appelés services taxateurs ou services d’assiettes, et les deux
dernières phases sont assurées par la DGRAD.
~6~

I.5. ORGANIGRAMME GENERAALE DE LA DGRAD


~7~

I.6. STRUCTURE DE L’ENTREPRISE

Du point de vue organique, la DGRAD est dirigée par un Directeur Général assisté de
deux Directeurs Généraux Adjoints, auquel est attachée une Direction de l’Inspection des Services, 8
Directions au niveau de l’Administration Centrale chargées respectivement des Etudes et du
Contentieux ; de l’Administration et des Services généraux ; du Contrôle et de l’Ordonnancement des
Recettes Administratives, Judiciaires et de Participations ; du contrôle et de l’Ordonnancement des
Recettes Domaniales ; du Recouvrement et du Suivi des Régimes d’Exception ; de l’informatique, des
imprimés de valeurs, des finances et de 10 directions provinciales dont les 2 Directions Urbaines de
Kinshasa. Les Directions centrales et provinciales sont subdivisées en Divisions et celles-ci en Bureau.

A cette structure, il sied d’ajouter des Cellules spécialisées telles que la Cellule de
stratégie et reforme (CSR), la Cellule des Directeurs Rattachés (CDR), ainsi que la Cellule de
mobilisation des recettes (CMR).

Les Directions provinciales et urbaines sont chargées dans leurs ressorts respectifs des
tâches non dévolues à l’administration centrale concernant le personnel, les services généraux,
l’ordonnancement, le contentieux et le recouvrement

I.7. DESCRIPTION DES POSTES

I.7.l. la Direction Génale

Coordonne et supervise l’ensemble des activités de la Direction Générale des Recettes


Administratives, Judiciaires, Domaniales et de Participations conformément aux lois et règlements en
vigueur.

Il en assure la direction, gère le personnel, les ressources financières ainsi que les
biens meubles et immeubles présents et à venir mis à la disposition de la Direction Générale des
Recettes Administratives, Judiciaires, Domaniales et de Participations.

Il dispose du droit d’évoquer les affaires et peut réformer les décisions des directeurs
centraux et régionaux.

I.7.2. Les Directeurs Généraux Adjoints


Ils assistent le Directeur Général dans ses fonctions. Toutefois, le Directeur Général
peut leur déléguer une partie de ses attributions avec signature subséquente ou leur confier la
supervision d’un ou plusieurs secteurs d’activité.

En cas d’absence ou d’empêchement, le Directeur Général est remplacé par un des


Directeurs Généraux adjoints ou en cas d’absence ou d’empêchement simultané de ceux-ci, par un des
directeurs désigné par la Ministre des Finances.

I.7.3. La Direction des Etudes et du Contentieux 

Cette Direction est chargée de (d’):

- Mener les études de nature à améliorer l’organisation et le fonctionnement de la Direction


Générale des Recettes Administratives, Judiciaires, Domaniales et de Participations ;
- Elaborer les projets de loi, de décret, d’arrêté et d’instructions ou de circulaires ;
- Instruire les dossiers soumis au Directeur Général ou évoqués par lui ;
- Instruire toutes les affaires contentieuses résultant de l’activité de la Direction Générale
des Recettes Administratives, Judiciaires, Domaniales et de Participations ;
- Instruire et de suivre les dossiers des débiteurs défaillants devant faire ou faisant l’objet
de poursuites en recouvrement forcé conformément aux dispositions légales en vigueur ;
~8~

- Centraliser et d’analyser les statistiques de recettes ;


- Elaborer les rapports d’activités de la Direction Générale des Recettes Administratives,
Judiciaires, Domaniales et de Participations ;

I.7.4. La Direction du Contrôle et de l’Ordonnancement des Recettes Administratives,


Judiciaires et de Participations (DIRAJUP)
Elle est chargée de (d’):

- Contrôler avant émission du titre de perception, la régularité de toutes les opérations de


constatation et de liquidation des recettes Administratives, Judiciaires et de
Participations et, de mener, le cas échéant, les enquêtes et investigations qu’appelle la
motivation de la décision de renvoi pour redressement des dossiers non conformes ;
- Etablir les notes de perception ;
- Elaborer les statistiques de recettes constatées et ordonnancées ;
- Gérer la documentation de l’assiette et les dossiers individuels des assujettis.

I.7.5. La Direction du Contrôle et d’Ordonnancement des Recettes Domaniales (DIRDOM)


Elle est chargée de :

Contrôler avant émission du titre de perception, la régularité de toutes les opérations


de constatation et de liquidation des recettes domaniales et, de mener, le cas échéant, les enquêtes et
investigations qu’appelle la motivation de toute décision de renvoi pour redressement des dossiers non
conformes ;

- Etablir les notes de perception ;


- Elaborer les statistiques de recettes constatées et ordonnancées ;
- Gérer la documentation de l’assiette et les dossiers individuels des assujettis.

I.7.6. La Direction du Recouvrement et du Suivi des Régimes d’Exception

Elle est chargée de:

- Percevoir les sommes dues au Trésor Public au titre des Recettes Administratives,
Judiciaires, Domaniales et de Participations ;
- Elaborer les statistiques des recettes recouvrées et non recouvrées ;
- Valider les actes et documents administratifs par l’opposition des preuves et références de
paiement des sommes dues au Trésor Public ;
- Gérer les dossiers des bénéficiaires du régime d’exception et d’évaluer le manque à
gagner y relatif ;
- Gérer les dossiers des recettes non recouvrées et de mettre en demeure les débiteurs
défaillants avant toute poursuite en recouvrement forcé ;

I.7.7. La Direction de l’Administration et des Services Généraux

Elle est chargée :

- De la gestion du personnel ;
- et de la gestion des biens meubles et immeubles de la DGRAD;
~9~

I.7.8. L’Inspection Générale des Services


Elle est chargée de :

- Vérifier les services tant centraux que provinciaux d’office ou sur demande du Directeur
Général ;
- Mener des missions d’audit et d’enquête ;
- Veiller à l’application régulière des lois et règlements en vigueur et au respect des
directives de la Direction Générale ;
- Soumettre au directeur général toutes observations ou mesures de nature à améliorer
l’organisation et le fonctionnement des services.

I.7.9. La Direction Informatique

Elle est chargée de :

- L’élaboration de la politique d’informatisation des services de la DGRAD ;


- L’élaboration des cahiers de charges des projets informatiques ;
- L’analyse, le développement, l’implantation et la maintenance des applications et des
équipements ;
- La gestion des systèmes d’exploitation et de communication ;
- L’assistance technique en informatique des services tant centraux, urbains que
provinciaux.
Bref, elle assure la gestion et le traitement informatique des données

I.7.10. La Direction des Imprimés de Valeur et administratif :

Elle est chargée de :

- La collecte des besoins des services d’assiette en imprimés de valeur, administratifs et en titres
valant espèces, ainsi que celle des spécimens y relatifs ;
- L’élaboration du cahier de spécial des charges à transmettre au conseil d’adjuration du
Gouvernement ;
- La garde des imprimés de valeur, administratifs et des titres valant espèces après leur
réception par la commission ad hoc du Gouvernement ;
- La tenue de la comptabilité matière conformément à la réglementation en vigueur ;
- L’approvisionnement, via les comptables publics principaux des recettes encadrées par la
DGRAD, des services d’assiette en imprimés de valeur et en titre valant espèces ;
- Contrôle de conformité de l’authenticité des imprimés de valeur, administratifs et des titres
valant espèces des services d’assiette ;
- Le suivi, avec le concours de la Direction de Recouvrement et du suivi des régimes
d’exceptions, auprès des services d’assiette, des recettes générées par la délivrance des
imprimés de valeur, administratifs et des titres valant espèces, notamment par le
rapprochement entre le stock initial, les recettes réalisées et le stock disponible

I.7.11. La Direction des Finances

Elle assure la gestion des crédits et des fonds alloués à la DGRAD pour son
fonctionnement.

I.7.12. Les Directions Provinciales


Sont chargées dans leurs ressorts respectifs des tâches non dévolues à l’administration centrale
concernant le personnel, les services généraux, l’ordonnancement, le contentieux et le recouvrement.
Signalons ici qu’il existe, dans chaque province, une direction provinciale et deux directions urbains à
Kinshasa, c’est-à-dire Kin-Est et Kin-Ouest.
~ 10 ~

CHAPITRE II : DEROULEMENT DU STAGE


Nous avons effectué notre stage à la Direction Informatique, DIRINFO en sigle.
Notre période s’est étendu du 25 Juillet au 25 Aout 2019(1Mois). Nous allons d’abord passer la
présentation de la direction Informatique

2.1. Présentation de la Direction Informatique


C’est l’une des huit directions que regorge l’administration centrale de la DGRAD
qui entre autre est chargé de :

 Elaborer la politique d’informatisation de la DGRAD ;


 Elaborer le cahier de charge des projets informatique ;
 Analyser le développement, l’implémentation et la maintenance des applications et
équipements ;
 Gérer les systèmes d’exploitation et de communication par ordinateur ;
 Assurer l’assista technique en besoin informatique tant au niveau central urbain que
provincial.

2.2. Structure de la Direction Informatique


La direction informatique a 16 Agents qui travaillent en étroite collaboration avec le
Directeur.

Elle est subdivisée en trois divisions :

2.2.1. Division Contrôle et maintenance informatique


Cette division a deux bureaux :

A. Bureau contrôle, vérification& archivage chargé de :

 vérifier les données informatiques ;


 valider, par un avis motivé, les données saisies au niveau du bureau d’exploitation avant leurs
archivages ;
 archiver les sous-bassement.

B. Bureaux maintenance informatique charger de :

 veiller la maintenance du système informatique ;


 s’occuper du réseau informatique ainsi que du réseau téléphonique ;
 réceptionner tout matériel informatique nouvellement acquis et le codifier ;
 tenir à jour le répertoire du matériel informatique.

2.2.2. Division exploitation et suivi des apurements des données


Cette division a trois bureaux :

a. bureau exploitation et saisie de données chargé de:


 assurer la saisie des données informatiques ;
 imprimer les états en rapport avec le données et le transmettre au bureau vérification ;
 superviser toutes les tâches liées à l’exploitation des données et à leur sécurisation (saisie et
back up).
b. Bureau liaisons avec provinces chargé de :
 Maintenir les contacts entre la direction générale et les provinces;
 Tenir les statistiques des recettes en provenance des provinces.
~ 11 ~

c. Bureau central des apurements chargé de:

 Procéduraux apurements informatiques et aux accès de données ;


 Produire le reste de recettes à recouvrer ;
 le niveau des recettes ordonnancées, encaissées et nivelées.

2.2.3. DIVISION DES ÉTUDES ET DES PROJETS INFORMATIQUES


Cette division a deux bureaux :

a) Bureau conception et suivi des plans directeurs chargé de:


veiller au respect des plans directeurs d’informatisation ;
analyser les projets d’informatisation pour en dégager les fonctionnalités
b) Bureau études et développement des applications chargé de :
 Elaborer le cahier de charge des projets informatiques ;
 Elaborer les dossiers d’analyses et des programmes sur base de fonctionnalité dégager par
le bureau conception ;
 Développer les applications informatiques, y compris l’application lier à la gestion du
personnel et à la paie de cadre et Agent.

C’est dans cette division que nous avons effectué notre stage.
~ 12 ~

2.2.4 ORGANIGRAMME DE LA DIRECTION INFORMATIQUE


~ 13 ~

2.3. LES ACTIVITÉ DE STAGE


Il nous a été demandé de signer la présence tous les jours pendant les temps qui nous
ont été imparti.

2.4. Planning du travail


Notre stage à la direction informatique était chapoté par le chef de division informatique du
Nom de Monsieur Roby MUKENDI et conduit par un groupe d’Encadreurs. Avec eux, nous
avons acquis les connaissances de la vie professionnelle et l’apport de l’informatique dans le
monde professionnel.

2.5. Taches Exécutées


Nous avons eu à faire quelques exercices qui ont été bénéfiques dans le cadre de notre
stage à la direction informatique, tels que :

 Exercices et questions sur l’initiation à l’informatique


 BDD
 SGBD
 La connexion d’un projet SQL à la BDD
 Notion sur le backup

Enfin nous avons conçu une application permettant de gérer les stagiaires affectés à la direction
informatique dans un langage de programmation visual basic et visual studio 2012 comme éditeur
des codes source en liaison avec la base de données en utilisant Microsoft SQL SERVER 2012
comme système de gestion de base de données (SGBD). Et aussi nous avons utilisé

Le système d’exploitation Windows 10 professionnel ;


Les pilotes (son, carte réseau local et wifi, graphique…..) ;
Les applications (visual basic, visual studio 2012, office 2016, adobe Reader, …).
1. Concernant la base de données on définit la base de données comme un ensemble d’information
structurée mémorisées sur un support permanent qui peut être partagées par plusieurs applications
et qui est interrogeable par le contenu.

Puis un SGBD (système de gestion de base de données) comme

Nous pouvons utiliser un SGBD pour :

1. La définition de données en utilisant un modèle de données


2. Pour effectuer les opérations sur les données
3. Pour optimiser les performances par les réglages physiques de données
4. Pour partager les données entre plusieurs utilisateurs

Quelques opérations qu’on peut effectuer sur les données

Sur les données on peut effectuer :

 La création
 La modification
 La recherche
 La destruction

Les objectifs d’un SGBD :

 L’indépendance physique de programmer les données


 L’indépendance logique de programmer les données
 Administration de données
 Administration facilité de données.
~ 14 ~

Les objectifs additifs d’un SGBD :

 Efficacité des accès aux données


 Partage de données
 Cohérence de données
 Redondance contrôlés de données
 Sécurité de données

2.5.1 INSTALLATION DE SQL SERVER


SQL Server est un Système de Gestion de Bases de Données Relationnel – SGBDR, et en plus de ça, il
a une aptitude de tourner sur un réseau informatique en communiquant avec tant d’autres SGBDR
dans ce même réseau ; et quand ils sont reliés comme ça et communiquent entre eux, ils forment un
SGBD Réparti.
SQL Server, c’est plus qu’un SGBD, c’est tout une plateforme, avec plusieurs services à offrir, de la
gestion à l’analyse de données.

Les étapes présentées ci-dessous présentent une simplicité évidente pour une installation assurément
réussie. Méfiez-vous de clics, un moindre déraillement peut mener à causer des échecs lors de la
manipulation de certains services de SQL Server et de certaines configurations.

 Lancement de l’installation

 Installation d’une nouvelle instance


~ 15 ~

 Vérification du support

 Choisir la version de SQL Server


Nous avons choisi la version évaluation
 Installation de fichiers de support du programme d’installation

 Choisir les composants ou services désirés pour installer


~ 16 ~

 L’instance, Renommer

 Espace disque requis


On vérifie si l’espace est compatible pour contenir le SGBD
On spécifie l’espace que doit contenir SQL server

 Choisir le mode d’authentification

 Ajouter l’utilisateur courant pour utiliser le SQL Server

 Configuration de Reporting Service

 Création de rapports d’erreurs et d’utilisation à Microsoft

 Règles d’installation
~ 17 ~

 Prêt pour l’installation

 Installation en cours
~ 18 ~

 Installation terminée

Après installation de SQL server nous avons créé une base de données nommée maison dont nous
avons utilisé le notion de backup

2.5.2 Notion de back up


Quand on parle de buck up on voit la sauvegarde de données dans un endoit bien précis part dans le
disque. Pour bien utilisé cette notion il est conseillé de faire les buckup à la fin de la journée.

Cette notion ce fait premièrement par l’activation l’agent SQL server

Nous catégorisons les back up en trois :

- Back up Différentiel
- Back up transactionnel
- Back up complète

Monitoring : c’est la surveillance des données dans la base de données


~ 19 ~

Nous avons essayé de voir d’une manière brève la notion d’administration système.

2.3.3 Notion d’administration système 

Pour administrer une base de données en Réseau, il faut remplir les 2 taches suivantes :
- Niveau physique : avoir un réseau informatique
- Niveau logique : avoir un environnement client –serveur

Le déploiement d’un un réseau, se fait en utilisant plusieurs outils entre autre Vsat, Swich, ……

L’objectif principal de l’administration réseau est d’assurer le bon fonctionnement du système (back
up, monitoring, sécurité,…)

Les taches que remplissent d’un administrateur d’un réseau informatique :

- Gestion de câblage (la connexion logique entre l’exterieur et l’interieur du réseau ou entre
plusieurs sous réseaux
- Gestion de la sécurité (protection antivirale et para feu)
- Gestion des droits aux utilisateurs (accès aux Réseaux, aux données)
- Etc

Notions du Serveur

Un serveur est un puissant ordinateur prévu pour delivrer les différents services (web, http, fttp,…..)
sans interruptions du service.

A partir de la machine physqique, on peut installer plusieurs machines virtuelles, on peut utiliser cela
comme serveur.

Configuration d’une carte Réseau

Sur le panneau de configuration après on clique sur centre réseau & partage

Exercice sur les privilèges

Les privilèges dans une Base de données

Définitions Créer Update Insert delete drop alter

T_Appartenir ok ok ok ok ok ok

T_locataire Non ok ok ok ok ok

T_Proprietaire Non Non ok Non Non Non

T_contrat ok ok ok ok ok ok

T_Tarif ok ok ok ok ok ok
~ 20 ~

CHAPITRE III : CONCEPTION ET REALISATION D’UN PROGRAMME VISANT


A PRIMER LES AGENTS DE LA DGRAD
Ce chapitre parlera essentiellement sur l’application que nous avons mis en place.

1. Définition de l’Algorithme : par définition, l’algorithme est une suite finie d’instructions que
l’on applique à un nombre fini de données, permettant de résoudre un problème donné.

L’algorithme mis en place est le suivant :

 Notre algorithme
Var anc :entier
Var sexe : caractère
Var Eta_civ : chaine caractère
Var âge, PRG, PHM,PFM, PHC, PFC, PGHM,PGFM :entiers
Début
Ecrire (« veuillez saisir l’ancienneté »)
Lire ( anc)
Si (anc>= 10)
Ecrire (« veuillez saisir le sexe »)
Lire (sexe)
Ecrire (« veuillez saisir le Eta_civ »)
Lire(Eta_civ)
Si (Sexe=’M’ et Eta_civ= ‘Marié’) Alors
PHM=200
Sinon si (Sexe=’M’ et Eta_civ= ‘célibataire’)
PHC=100
Sinon si (Sexe=’F’ et Eta_civ= ‘Marié’) Alors
PHM=100
Sinon (Sexe=’F’ et Eta_civ= ‘célibataire’)
PHC=150
Finsi
Ecrire (« veuillez saisir l’âge »)
Lire (âge)
Si (âge >=50) alors
PHM =PHM+10
PHC=PHC+10
PFM=PFM+10
PFC=PFC+10
PGHM= 2350* PHM
PGFM= 1750* PFM
Affichez (« le prime général des hommes marié sest » ; PGHM)
Affichez (« le prime général des femmes mariées est » ; PGHM)
Sinon alors
PHM =200
PHC=100
PFM=100
PFC=150
Finsi
PG= 2350*PHM + 1350* PHC + 1750* PFM + 550* PFC
Affichez (« l’enveloppe général du prime est » ; PG)
Sinon alors
Affichez (« l’agent ou le cadre n’a pas de l’ancienneté requise car son ancienneté est inférieur à 10
ans»
~ 21 ~

Finsi
FIN
Voilà l’Ordinogramme

Début

Var sexe,
anc, Etc

Lire anc

NON Anc >=10

OUI

Lire sexe, ETC

OUI
Sexe=’M’ et
ETC=’Marié

PHM=200

NON

OUI NON
Sexe=’M’ et
ETC=’celibataire’

PHC=100

OUI
Sexe=’F’ et
ETC=’Mariée’

PHM=150
PFM=150
NON

OUI
Sexe=’F’ et
ETC=’celibataire’

PFC=100
A NON

Lire âge
~ 22 ~

A
NON OUI

Age >=50

PHM=200 PHM=210
PHC=100 PHC=110
PFM=100 PFM=110
PFC=150 PFC=160
PGHM=2350*PHM
PGFM=1750* PFM

Affichez PGHM
Affichez PGFM

PG=2350* PHM + 1750* PFM + 1350*PHC +550* PFC

Affichez PG

FIN

INTERFACE
~ 23 ~

CODES SOURCES

Public Class Form1

'Declaration des variables'


Dim anc As Integer
Dim agent As String
Dim ETC As String
Dim age, PRG, PHM, PFM, PHC, PFC, PGHM, PGFM As Integer

Private Sub Form1_Load(sender As Object, e As EventArgs) Handles


MyBase.Load

ComboBox1.Items.Add("Homme_Marié")
ComboBox1.Items.Add("Homme_Celibataire")
ComboBox1.Items.Add("Femme_Mariée")
ComboBox1.Items.Add("Femme_celibataire")

End Sub

Private Sub Bttn_Calculer_Click(sender As Object, e As


EventArgs) Handles Bttn_Calculer.Click
anc = Val(TextBox1.Text)

age = Val(TextBox2.Text)
~ 24 ~

If (anc >= 10) Then

PRG = TextBox7.Text * 2350 + TextBox8.Text * 1350 +


TextBox9.Text * 1750 + TextBox10.Text * 550
TextBox13.Text = PRG.ToString

Else

age = MessageBox.Show("L'agent ou le cadre n'a pas de


l'ancieneté requise")

End If
End Sub

Private Sub ComboBox1_SelectedIndexChanged(sender As Object, e


As EventArgs) Handles ComboBox1.SelectedIndexChanged
agent = ComboBox1.Text
PHM = 200
PFM = 100
PHC = 100
PFC = 150
If (agent = "Homme_Marié") Then
TextBox2.Text = PHM.ToString
TextBox3.Text = ""
TextBox4.Text = ""
TextBox5.Text = ""
ElseIf (agent = "Homme_Celibataire") Then
TextBox3.Text = PHC.ToString
TextBox2.Text = ""
TextBox4.Text = ""
TextBox5.Text = ""

ElseIf (agent = "Femme_Mariée") Then


TextBox4.Text = PFM.ToString
TextBox3.Text = ""
TextBox2.Text = ""
TextBox5.Text = ""
Else
TextBox5.Text = PFC.ToString
TextBox3.Text = ""
TextBox4.Text = ""
TextBox2.Text = ""

End If

End Sub
~ 25 ~

Private Sub TextBox6_TextChanged(sender As Object, e As


EventArgs) Handles TextBox6.TextChanged
age = Val(TextBox6.Text)
If (age >= 50) Then
TextBox7.Text = 210.ToString
TextBox8.Text = 110.ToString
TextBox9.Text = 110.ToString
TextBox10.Text = 160.ToString
TextBox11.Text = TextBox7.Text * 2350
TextBox12.Text = TextBox9.Text * 1750

Else
TextBox7.Text = 200.ToString
TextBox8.Text = 100.ToString
TextBox9.Text = 100.ToString
TextBox10.Text = 150.ToString
TextBox11.Text = ""
TextBox12.Text = ""
End If

End Sub

Private Sub INITIALISER_Click(sender As Object, e As EventArgs)


Handles INITIALISER.Click
TextBox1.Text = ""
TextBox2.Text = ""
TextBox3.Text = ""
TextBox4.Text = ""
TextBox5.Text = ""
TextBox6.Text = ""
TextBox7.Text = ""
TextBox8.Text = ""
TextBox9.Text = ""
TextBox10.Text = ""
TextBox11.Text = ""
TextBox12.Text = ""
TextBox13.Text = ""
ComboBox1.SelectedIndex = -1
End Sub

Private Sub QUITTER_Click(sender As Object, e As EventArgs)


Handles Button3.Click
Dim a As String
Dim b As String
Dim rep As String
a = "Voulez QUITTER??"
b = "Dernière Verification"
rep = MsgBox(a, MsgBoxStyle.YesNoCancel +
MsgBoxStyle.Question, b)
~ 26 ~

If (MsgBoxStyle.YesNo) Then
Environment.Exit(0)
End If
End Sub

End Class

CONCLUSION
~ 27 ~

Pour clore ce rapport de stage, nous nous permettons de dire que ce stage était pour
nous une autre école de formation qui nous a permis de palper du doigt les réalités de notre métier
d’informaticien et de gestionnaire dans une entreprise totalement informatisée.

Au terme de notre stage passé à la DGRAD, j’ai eu l’occasion de découvrir les


réalités du monde professionnel, dans la découverte des problèmes auxquels cette régie est confrontée.
Je suis sortie bien formée par un bon encadrement au sein de la direction
informatique. Ainsi, je souhaite que l’Etat puisse vraiment s’impliquer dans l’avancement rapide de
l’informatisation de circuit des recettes, afin des permettre une maximisation optimal pour le compte
du Trésor Public.
~ 28 ~

TABLE DE MATIERE
REMERCIEMENT.....................................................................................................................................1
INTRODUCTION......................................................................................................................................2
CHAPITRE I : PRESENTATION DE LA DGRAD..........................................................................................3
Section1 : Situation géographique.........................................................................................................3
I.1. Historique de la DGRAD................................................................................................................3
I.2. Textes Juridiques de création et Fonctionnement........................................................................4
I.3. Possibilités financières..................................................................................................................4
I.4. Missions de la DGRAD..................................................................................................................4
I.5. ORGANIGRAMME GENERAALE DE LA DGRAD..............................................................................6
I.6. STRUCTURE DE L’ENTREPRISE.......................................................................................................7
I.7. DESCRIPTION DES POSTES............................................................................................................7
I.7.l. la Direction Génale.................................................................................................................7
I.7.2. Les Directeurs Généraux Adjoints..........................................................................................7
I.7.3. La Direction des Etudes et du Contentieux...........................................................................7
I.7.4. La Direction du Contrôle et de l’Ordonnancement des Recettes Administratives,
Judiciaires et de Participations (DIRAJUP) 8
I.7.5. La Direction du Contrôle et d’Ordonnancement des Recettes Domaniales (DIRDOM).........8
I.7.6. La Direction du Recouvrement et du Suivi des Régimes d’Exception...................................8
I.7.7. La Direction de l’Administration et des Services Généraux..................................................8
I.7.8. L’Inspection Générale des Services........................................................................................9
I.7.9. La Direction Informatique......................................................................................................9
I.7.10. La Direction des Imprimés de Valeur et administratif.................................................................9
I.7.11. La Direction des Finances....................................................................................................9
I.7.12. Les Directions Provinciales..................................................................................................9
CHAPITRE II : DEROULEMENT DU STAGE.............................................................................................10
2.1. Présentation de la Direction Informatique................................................................................10
2.2. Structure de la Direction Informatique.....................................................................................10
2.2.1. Division Contrôle et maintenance informatique.................................................................10
A. Bureau contrôle, vérification& archivage chargé de........................................................................10
B. Bureaux maintenance informatique charger de...............................................................................10
2.2.2. Division exploitation et suivi des apurements des données...............................................10
a. bureau exploitation et saisie de données chargé de....................................................................10
~ 29 ~

b. Bureau liaisons avec provinces chargé de....................................................................................10


c. Bureau central des apurements chargé de...................................................................................11
2.2.3. DIVISION DES ÉTUDES ET DES PROJETS INFORMATIQUES..................................................11
a) Bureau conception et suivi des plans directeurs chargé de..........................................................11
b) Bureau études et développement des applications chargé de...................................................11
2.2.4 ORGANIGRAMME DE LA DIRECTION INFORMATIQUE.......................................................12
2.3. LES ACTIVITÉ DE STAGE.............................................................................................................13
2.4. Planning du travail.....................................................................................................................13
2.5. Taches Exécutées.......................................................................................................................13
2.5.1 INSTALLATION DE SQL SERVER............................................................................................14
2.5.2 Notion de back up................................................................................................................18
2.3.3 Notion d’administration système........................................................................................19
CHAPITRE III : CONCEPTION ET REALISATION D’UN PROGRAMME VISANT A PRIMER LES AGENTS DE
LA DGRAD.............................................................................................................................................20
CONCLUSION........................................................................................................................................27

Vous aimerez peut-être aussi