Vous êtes sur la page 1sur 13

SEANCE 2

CHAPITRE 1:
DESCRIPTION DES SYSTEMES
THERMODYNAMIQUES
IV. Transformations thermodynamiques
V. Equation d’état
VI. Fonction d’état
IV. TRANSFORMATIONS THERMODYNAMQUES
1. Définition
Un système qui conserve ses variables d’état
dans le temps est dit en équilibre.
Lorsqu’un système n’est pas en équilibre
(modification d’au moins une variable), on qu’il
évolue ou qu’il se transforme.
Une transformation thermodynamique est donc
le phénomène qui fait passer un système d’un
état d’équilibre à un autre état d’équilibre:
I(P,V,T) F(P’,V’,T’)
Une transformation peut se faire de manière
réversible ou irréversible.
 Transformation réversible

 Transformation irréversible
2. Quelques types de transformation

Une transformation est dite adiabatique quand


au cours de cette transformation, il n’y a pas
d’échange de chaleur entre le système et le
milieu extérieur (Q = 0).
3. Diagramme de Clapeyron
L’on peut représenter une transformation ou ensemble
de transformations dans un diagramme P = f(V) appelé
diagramme de Clapeyron.
V. EQUATION D’ETAT
1. Définition
La plupart des variables caractérisant un système
ne sont pas indépendantes, mais sont liées par
une relation appelée: équation d’état.
Par exemple pour un humain, il est possible de
trouver différents types de relation: entre le
poids (masse) et la taille; entre le poids et la
santé (IMC); etc…
A un mois, le poids d’un bébé (garçon) devrait se
situer entre 3 et 5 kg. Il devrait mesurer entre
49,2 cm et 57,2 cm.
http://www.bluejean.fr/poids-ideal.php
2. Equation d’état d’un gaz parfait
Il existe 2 grandes catégories de gaz à l’hôpital:
- Les gaz en contact avec les tissus vivants et le malade (gaz à
usage médical)
- Les gaz qui ne sont pas « administrés » au malade (gaz
techniques)

Exemple:
Oxygène (O2),
Hydrogène (H2),
Azote (N2),
Hélium (He),
dioxyde de carbone (CO2),
monoxyde d’azote (NO),
argon (Ar), etc…
Equation d’état d’un gaz parfait
Pour un gaz parfait, l’équation d’état est donnée
par le loi de BOYLE-MARIOTTE:

P: pression en Pa (CNTP: T = 0°C et P = 1 atm


Volume molaire: 22,4 L)
V: volume en m 3

n: nombre de moles en mol


T: température en Kelvin
R: constante des gaz parfaits = 8,314 J.K-1.mol-1
VI. FONCTIONS D’ETAT
1. Définition
Un système thermodynamique est caractérisé non seulement par une série de
variables (variables d’état), mais également par différentes fonctions appelées
fonctions thermodynamiques dont certaines vérifient une propriété particulière
caractérisée par le fait que leur valeur ne dépend pas du chemin suivi au cours
d’une transformation.

2. Propriétés mathématiques d’une fonction d’état


- La différentielle d’une fonction d’état est une différentielle totale exacte et
réciproquement.
- La variation d’une fonction d’état au cours d’une transformation cyclique ou
fermée (état initial = état final) est nulle.
3. Rappels mathématiques
a- Dérivée partielle
b- Différentielle totale

Exemple 1: f(x,y,z) = 2x+3xy-z


Calculer les dérivées partielles ci-dessous:
 f   f 
   
 x  y , z  y  x , z

En déduire la différentielle de f(x,y,z)


Exemple 2: f(x,y,z) = xz+3xy2-z3
c- Critère d’exactitude d’une forme différentielle
Problématique:
Pour toute fonction, il est possible de trouver sa différentielle totale, mais à toute
différentielle totale peut-on associer une fonction?

F dF
dG G?
Applications T2

Vous aimerez peut-être aussi