Vous êtes sur la page 1sur 3

DES ELFES ET DE

DE LA
CORRUPTION

La corruption est partout. Dans les cœurs, dans les âmes, dans les gestes. Il faut
se protéger continuellement pour ne pas sombrer dans le gouffre des Horreurs.
Mais de tous les peuples de Donneurs-de-noms, les plus sensibles à la corruption
sont les elfes. Méfiez vous toujours des elfes, même ceux qui se prétendent vos
amis.
.
- Ulnish, tavernier troll, 1505 TH

Le texte qui suit est inspiré d’un discours de Damz le Troubadour, Erudit et
Artiste à la Cour de sa Majesté Varulus III, roi de Throal. Les propos ont été
échangés il y a de cela quelques années au cours d’une conversation animée, dans
une taverne que fréquentent habituellement les archivistes de la bibliothèque : La
Haimelle..

D e l’empire théran ou du bois de Sang : lequel est le plus


corrompu ? Les deux puissances ennemies entre elles, et plus ou
moins adversaires du Royaume de Throal, ne sont cependant pas tout
à fait comparables. Il est important pour l’explorateur qui adhère aux
idées de Throal et de la plupart des peuples de Barsaive, de savoir à
qui il a affaire si jamais il était amené à rencontrer des ressortissants
de ces deux nations. Toutes deux sont considérées par bien des gens
comme corrompues, ce qui renforce notre conviction qu’il s’agit
d’ennemis. Mais qu’en est-il vraiment ?
Des Thérans et de la folie des Passions Du sort terrible des elfes de Sang
Au premier abord, l’empire théran ne semble pas vraiment De son côté, la reine Alachia, en provoquant le schisme
corrompu. Par contre, son emprise sur le monde actuel est telle elfique et en laissant partir les fameux elfes qui fondèrent
que ses égarements, et certains sont de grande ampleur, Théra, s’est mise d’elle-même dans une situation délicate. On
peuvent être très nocifs. comprend qu’elle n’ait jamais voulu se soumettre à l’empire,
A l’origine, Théra rassembla des adeptes et érudits elfes ceux-là même qui ont renié sa souveraineté. Cet orgueil, à la
ayant décidé de ne plus vivre comme les pions de la Cour fois compréhensible et autoritaire, l’a menée à sa perte, elle et
elfique et de sa Reine. Ces elfes ont donc fondé le sanctuaire de tout le peuple elfique : la corruption effective (astrale) du bois
Nehr’esham, leur lieu sacré, que nous connaissons aujourd’hui et de ses habitants. La malédiction qui pèse sur les elfes est
sous le nom de Théra. Ils y ont bâti les fondations de leur terrible... Elle peut par certains égards être considérée comme
empire, grâce aux fameux Livres du Tourment et leur belle, mais elle résulte néanmoins d’une corruption réelle,
connaissance des Rites de Protection et de Passage. Leur contrairement celle de l’empire théran.
objectif initial était donc de se libérer du joug de la Cour Les elfes de Sang ne sont pas cependant corrompus au sens
elfique. Sauf qu’à être si puissants, ils ont basculé peu à peu habituel du terme : tout comme les Thérans, ils ne semblent
dans la condescendance puis un certain mépris. pas être sous l’influence des Horreurs. Au contraire, leur
Leur désir de puissance et d’élévation des soi-disant terrible Rituel des Epines les a admirablement et terriblement
"peuples barbares" fait que par certains aspects, ils engendrent protégés de ces entités.
le mal et la souffrance (esclavage, guerre, pillage des Néanmoins, les effets néfastes de ce rituel de magie du
ressources...). Cette quête de pouvoir les amène aussi sur la Sang à très grande échelle ont prouvé que les conséquences
voie dangereuse de la magie du Sang... Cela dit, leur société peuvent être presque aussi terribles que la corruption des
n’est pas astralement corrompue : c’est une société dirigée vers Horreurs elles-mêmes. Les elfes de Sang n’ont plus grand-
une certaine vision du bien qui, bien que discutable, ne se chose à voir avec les elfes du reste de Barsaive, et ils peuvent
rapproche en rien de la corruption engendrée par les Horreurs tout à fait être considérés comme corrompus.
(corruption astrale). Physiquement et astralement, ils ont été déformés, mutilés
Néanmoins, on peut aussi considérer que l’influence des par leur terrible choix. Leur arogance s’en est encore accrue.
passions, notamment Dis qui est toujours vénérée comme la Cette corruption liée à un usage de magie du Sang à une échelle
principale passion à Théra, a engendré une corruption de tout titanesque a perverti l’ensemble de leur patrie, à un point tel
l’Empire, et surtout de son fonctionnement administratif. Dis qu’aujourd’hui le bois de Sang est l’une des contrées les plus
est en effet considérée par la plupart des peuples de Barsaive et dangereuses de Barsaive, au même titre que les zones souillées
de l’empire théran comme une passion folle, corrompue par les par les Horreurs, comme les Mauvaises Terres ou la Forêt
Horreurs. Seuls les dirigeants thérans continuent de s’accrocher empoisonnée.
aux croyances envers Dis, ce qui ne laisse d’inquiéter les autres
provinces.
Cependant, on se rend bien compte que la passion Dis Des différentes formes de corruption
corruption
n’est pas complètement corrompue. Elle a seulement été Le problème pour distinguer la corruption des thérans et
rendue folle par le Châtiment. Aujourd’hui, cette passion celle du bois de Sang vient essentiellement du fait que que le
s’apparente plutôt aux déments terrifiés par les Horreurs, qui mot corruption peut vouloir dire des tas de choses différentes :
errent dans les rues de Throal suite à une rencontre corruption au sein d’une société (pots-de-vin, marchandage...),
malheureuse et terrible... Corruption par des Horreurs et Folie corruption astrale liée aux Horreurs, perversion liée à l’usage
engendrée par leur contact ne sont pas tout à fait la même de la magie du Sang, etc. Il faut toujours se méfier de ce terme,
chose, même si nous ne pouvons souhaiter ni l’une ni l’autre car il n’est pas très précis et peut recouvrir de nombreuses
pour nos contemporains… situations différentes.
Hélas ! Dis a les pouvoirs et l’influence d’une passion, à la Ce qui ressort de nos études tendrait à prouver que
différence d’un Donneur-de-noms dément. En ce qui concerne l’empire théran est moins corrompu au sens magique que le
la nature de la corruption, il ne s’agit effectivement pas d’une bois de Sang, mais beaucoup plus au sens propre (corruption
corruption astrale directe (pas comme un adorateur d’une de fonctionnaires, pots-de-vin...) ce qui est sans doute une
Horreur) mais de quelque chose de beaucoup plus subtil, manifestation de la folie de Dis, passion de la bureaucratie, du
pernicieux... et dangereux ! travail inutile et de l’esclavage. Et vue la puissance et
Selon que l’on considère la folie de Dis comme une marque l’impérialisme des Thérans, cette corruption est peut-être plus
de corromption ou non, il semble donc possible qu’à travers nocive pour les autres peuples que celle de la Cour elfique.
Dis, la corruption des Horreurs ait pu s’insinuer dans de De son côté, la corruption du bois de Wyrm est terrible car
nombreux aspects de la puissance thérane. Ce qui tendrait à elle a défiguré les elfes et le bois, mais elle n’est pas non plus de
dire que quels que soient leurs choix, les elfes sont incapables la même nature que la corruption engendrée directement par
de diriger un royaume correctement sans qu’il soit finalement les Horreurs. Sinon, les elfes de Sang auraient depuis
corrompu ! longtemps cherché à détruire leurs voisins, alors qu’ils
demeurent paisiblement cloîtrés au sein de leurs frontières. Ils
ne montrent aucune amitié envers les autres peuples de
Barsaive, mais au moins ne constituent-ils pas de menace non
plus, tant que nous ne cherchons pas à pénétrer leur Bois.
Il faut bien distinguer ces types de corruption pour tenter
de comprendre la politique barsaivienne : on peut être
barsaivien, Théran ou elfe de Sang et être persuadé d’œuvrer
pour le bien des Donneurs-de-noms. On peut aussi dans tous
ces cas devenir de vrais vilains. La corruption n’est pas le fait
d’un seul peuple, mais une question d’individus… ou
d’Horreurs.
Si, fort heureusement, aucune des deux grandes nations
que nous considérons bien souvent comme corrompue n’est
complètement souillée par les Horreurs (pas au point de
vénérer ces terribles entités), il ne faut pas non plus chercher à
excuser les errements de ces deux peuples, leurs choix pouvant
s’avérer à long terme préjudiciables bien au-delà de leurs
propores frontières..

Vous aimerez peut-être aussi