Vous êtes sur la page 1sur 3

Comptabilité

Il est primordial d’établir la cartographie de l’existant : humain et technique. C’est à dire


comment fonctionne et la comptabilité et la gestion des immobilisations : avec ou sans expert-
comptable, avec quel(s) type(s) de logiciels, qui les utilise et pourquoi souhaitez faire évoluer
le système.
Décrivez le circuit des échanges entre le commercial et la comptabilité, et le rôle de chaque
équipier du service comptable : qui facture, qui relance, qui enregistre les paiements ?
Qu’attendez-vous de votre nouveau système ?
Les solutions proposées sur le marché permettent des déploiements standards ou
personnalisés.
La description précise de vos objectifs chiffrés et techniques sera déterminante pour les
préconisations des fournisseurs interrogés : le système doit il intégrer des spécificités métier,
des contraintes d’interfaçage ou de langues ?
Si ces solutions n’existent pas en standard, êtes-vous prêts à avoir recours à des
développements sur-mesure ?

Quelques fonctionnalités attendues.


Saisie des écritures comptables

comptables

e comptes
Télédéclarations (Tva, liasse fiscale, etc.)

bancaire

stion des frais et des dépenses

(format)
-comptable

des immobilisations (amortissements, cessions, dons, etc.)


auvegarde de données comptables
-fiscalité (oui ou non)
-législation (oui ou non)
Gestion des immobilisations
La gestion des immobilisations est un module qui prend en charge la gestion des actifs de
l’entreprise et qui assure simultanément le suivi de leurs amortissements. Ces actifs peuvent
être de natures diverses : actifs corporels tels que le matériel informatique, les équipements
industriels, le mobilier ou l’immobilier, ou encore actifs incorporels (brevets, licences,
prêts…).
Le système devra intégrer le suivi des immobilisations acquises, dès leur entrée (Achat,
subvention, etc.) au sein de l’entreprise, Le lieu d’affectation, la cession, la sortie et
l’Amortissement des immobilisations.
Ce matériel devra être organisé par type comme :
- Bâtiments ;
- Machines ;
- Flotte de véhicules ;
- Matériel bureautique, informatique.
- Brevets, licences.
- Parts sociales, actions, prêts.
Les informations y relative seront, le numéro, le nom, la quantité, le fournisseur et toutes les
informations qui concoure à l’identification complète d’un matériel.

Cette gestion des immobilisations devra être entièrement intégré e au sein d’un système
comptable complet.