Vous êtes sur la page 1sur 50

CENTRE UNIVERSITAIRE ZIANE ACHOUR – DJELFA

2006/2007 MODULE : Physique I


1ere Année LMD (ST/SM) Durée : 02 Heures

ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE

EXERCICE 01: ( 06 points)


Un train se déplace sur une trajectoire rectiligne il commence son mouvement avec une
accélération constante a1 en démarrant à partir d’une vitesse initiale nulle, pour atteindre une
vitesse de V = 270 km/h puis il continu son mouvement avec cette vitesse constante pendant
un temps t2. Enfin, il freine son mouvement avec une accélération constante a3 = – a1 pour
s’arrêter après avoir parcouru une distance totale X = 3 km (durant les trois phases du
mouvement).

1. Quel doit être l’accélération a1 du train pour que les trois étapes aient la même durée
(t1 = t2 = t3) ?
2. Quel est la distance parcourue à chaque étape. (x1 , x2 , x3)
3. Ecrivez les équations horaires des trois phases du mouvement en considérant l’origine des
espaces le point de départ du train.

EXERCICE 02: ( 07 points)


Une mouche M se déplace avec une vitesse V0 constante sur l’aiguille des secondes d’une
horloge murale. Initialement la mouche se trouvait au centre O de l’horloge et l’aiguille était
orienté vers le chiffre 3 (horizontale), après une (01) minute la mouche arrive au bout de
l’aiguille dont la longueur est de 20 cm.

1. Donnez les coordonnées polaires r(t) et (t) du mouvement de la mouche.


2. Représentez la trajectoire du mouvement dans le plan. ( Echelle : 1 cm  2 cm )
3. Calculez l’expression du vecteur vitesse (t) en coordonnées polaires.
4. Calculez l’expression du vecteur accélérations (t)en coordonnées polaires.
5. Représentez, sur la trajectoire, le vecteur vitesse et accélération à t = 30 s.
( Echelle des vitesses: 1 cm  2.10–3 m/s ) ( Echelle des accélérations: 1 cm  2.10–4 m/s²)
6. Calculez l’accélération tangentielle aT à t = 30 s.
7. Calculez l’accélération normale aN à t = 30 s.
8. En déduire le rayon de courbure de la trajectoire  à t = 30 s.
EXERCICE 03: ( 07 points)

I.
Soit le système décrit par la figure 1. Le ressort de constante de raideur k et de longueur à vide
l0 est enroulé autours de la tige AB , on fixe une de ses extrémités au point A et à l’autre
extrémité on fixe une masse m pouvant glisser librement suivant la droite AB. La tige AB est
fixée à l’axe OA parallèle à la normale et l’angle (OA,AB) est égal à ( .
On fait tourner le système autours de l’axe OA avec une vitesse angulaire constante 

1. Trouvez la longueur l du ressort en fonction de k , l0 , m et  .


2. Calculez la tension T du ressort.
3. Pour quelle valeur 1 nous avons une résonance mécanique (l → +∞).
4. Calculez le moment cinétique L de la masse m par rapport au point A.


m
A B
k

O
FIG 1.
II.
Dans la figure 2. an ajoute au système un autre ensemble masse–ressort identique au premier
(m1 = m2 = m , k1 = k2 = k). et on le fait tourner avec la même vitesse angulaire .

5. Calculez les longueurs l1 et l2 des deux ressorts en fonction de k , l0 , m et  .



m1 m2
A
B
k1 k2

O
FIG 2.
III.
On arrête la rotation de l’axe OA de le figure 2. ( = 0) et on fixe la masse m2 à une distance
(2.l0) de A. Puis, on tire la masse m1 d’une distance d dans la direction de A, et on lâche la
masse m1 sans vitesse initiale.

6. Trouvez l’équation différentielle du mouvement de la masse m1. (On appelle x1 la


position de la masse m1 par rapport à l’équilibre)
7. En déduire l’équation du mouvement x1 de la masse m1.
‫المركس الجامعي زيان عاشور ‪ -‬الجلفة‬
‫فيسياء ‪1‬‬ ‫‪2007/2006‬‬
‫المدة ‪ 20:‬سـاعة‬ ‫)‪LMD (ST/SM‬‬ ‫السىة األولى‬

‫اإلمتحان السداسي للميكاويك‬

‫التمريه األول ‪ 20( :‬وقاط)‬


‫ٌرحسن لطاز ػهى سكح يسرمًٍح ‪ ،‬تحٍث ٌثدأ حسكرّ ترسازع ثاتد ‪ a1‬اترداءا يٍ انسكٌٕ ‪ ،‬نكً ٌصم إنى سسػح‬
‫‪ V = 270 km/h‬ثى ٌٕاصم حسكرّ تٓرِ انسسػح انثاترح خالل شيٍ ‪ٔ . t2‬فً األخٍس‪ ،‬ذرثاطئ حسكرّ ترسازع ثاتد‬
‫‪ a3 = – a1‬نكً ٌرٕلف فً انُٓاٌح تؼد أٌ لطغ يسافح كهٍح ‪( X = 3 km‬خالل األطٕاز انثالثح نهحسكح)‪.‬‬
‫‪ .1‬يا ًْ انمًٍح انرً ٌجة إػطاؤْا نرسازع انمطاز ‪ a1‬نكً ذصثح أشيُح انًساحم انثالثح يرسأٌح )‪ (t1 = t2 = t3‬؟‪.‬‬
‫‪ .2‬يا ًْ انًسافح انًمطٕػح فً كم يسحهح )‪ (x1 , x2 , x3‬؟‪.‬‬
‫‪ .3‬أكرة انًؼادالخ انصيٍُح نهًساحم انثالثح نهحسكح تاػرثاز يثدأ اإلحداثٍاخ َمطح اَطالق انمطاز‪.‬‬

‫التمريه الثاوي ‪ 20( :‬وقاط)‬


‫ذرحسن ذتاتح ‪ M‬ػهى طٕل زلاص انثٕاًَ نساػح جدازٌح تسسػح ثاتح ‪ . V0‬فً انهحظح االتردائٍح ذرٕاجد انرتاتح فً يسكص‬
‫انساػح ‪( O‬يحٕز اندٔزاٌ) ٔزلاص انثٕاًَ فً ْرِ انهحظح ٌشٍس انى انسلى ‪( 3‬انسلاص أفمً) ‪ ،‬تؼد دلٍمح ٔاحدج )‪(01‬‬
‫يٍ تداٌح انحسكح ذصم انرتاتح إنى طسف انسلاص انري طٕنّ ‪. 20 cm‬‬
‫‪ .1‬أػطً انًؼادالخ انصيٍُح نحسكح انرتاتح تاالحداثٍاخ انمطثٍح )‪. (t) ٔ r(t‬‬
‫‪ .2‬يثم يساز انحسكح فً انًسرٕي‪ ( .‬انسهى ‪) 1 cm  2 cm :‬‬
‫‪ .3‬أحسة ػثازج شؼاع انسسػح )‪ (t‬فً االحداثٍاخ انمطثٍح‪.‬‬
‫‪ .4‬أحسة ػثازج شؼاع انرسازع )‪ (t‬فً االحداثٍاخ انمطثٍح‪.‬‬
‫‪ .5‬يثم ػهى انًساز شؼاػً انسسػح ٔ انرسازع فً انهحظح ‪. t = 30 s‬‬
‫(سهى انسسػاخ‪( ) 1 cm  2.10–3 m/s :‬سهى انرسازػاخ ‪) 1 cm  2.10–4 m/s² :‬‬
‫‪ .6‬احسة انًسكثح انًًاسٍح ‪ aT‬نشؼاع انرسازع فً انهحظح ‪. t = 30 s‬‬
‫‪ .7‬احسة انًسكثح انُاظًٍح ‪ aN‬نشؼاع انرسازع فً انهحظح ‪. t = 30 s‬‬
‫‪ .8‬اسرُرج َصف لطس إَحُاء انًساز ‪ ‬فً انهحظح ‪. t = 30 s‬‬

‫التمريه الثالث ‪ 20( :‬وقاط)‬


‫نركٍ انجًهح انًٕضحح فً انشكم ‪ .1‬ثاتد صالتح انُاتض ‪ ٔ k‬طٕنّ ٔ ْٕ فسؽ ‪َ ، l0‬ثثد طسفّ فً انُمطح ‪ٔ A‬فً طسفّ‬
‫انثاًَ َؼهك كرهح َمطٍح ‪ًٌ m‬كُٓا اإلَصالق تدٌٔ احركان ػهى انمضٍة ‪َ . AB‬ثثد انمضٍة ػهى يحٕز ‪ OA‬يٕاشي‬
‫نهشالٕل تحٍث ذكٌٕ انصأٌح )‪ (OA,AB‬ذسأي ‪. (‬‬
‫َدٌس انجًهح ٔفك انًحٕز ‪ OA‬تسسػح شأٌح ثاترح ‪. ‬‬
‫‪ .1‬أٔجد ‪ l‬انطٕل انجدٌد نهُاتض تدالنح ‪.  ٔ m ، l0 ، k‬‬
‫‪ .2‬أحسة لًٍح ذٕذس انُاتض ‪. T‬‬
‫‪ .3‬يٍ أجم أي لًٍح ‪َ 1‬حصم ػهى ذجأب يٍكاٍَكً )∞‪.(l → +‬‬
‫‪ .4‬أحسة لًٍح انؼصو انحسكً ‪ L‬نهكرهح ‪ m‬تانُسثح نهُمطح ‪. A‬‬

‫فً انشكم ‪َ .2‬ضٍف نهجًهح يجًٕػح كرهح–َاتض يشاتٓح نألٔنى )‪َٔ . (m1 = m2 = m , k1 = k2 = k‬دٌس انجًهح‬
‫انًشكهح تُفس انسسػح انصأٌح ‪.‬‬
‫‪ .5‬أٔجد انطٕال انُاتضٍٍ ‪ l2 ٔ l1‬تدالنح ‪.  ٔ m ، l0 ، k‬‬

‫َٕلف دٔزاٌ انًحٕز ‪ OA‬فً انشكم ‪َٔ ( = 0) .2‬ثثد انكرهح ‪ m2‬ػهى تؼد )‪ (2.l0‬يٍ انُمطح ‪ . A‬ثى َسحة انكرهح‬
‫‪ m1‬تًمداز ‪ d‬فً اذجاِ ‪َ ٔ ، A‬حسز انكرهح ‪ m1‬تدٌٔ سسػح اتردائٍح‪.‬‬
‫‪ .6‬أٔجد انًؼادنح انرفاضهٍح نحسكح انكرهح ‪َ ( m1‬سًً ‪ x1‬فاصهح انكرهح ‪ m1‬تانُسثح نٕضغ انرٕاشٌ)‪.‬‬
‫‪ .7‬اسرُرج انًؼادنح انصيٍُح ‪ x1‬نحسكح انكرهح ‪.m1‬‬
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

EXERCICE 01 : (06 points)


1. Equation horaires des trois étapes (en considérant l’origine des temps et des espaces au début de
chaque étape)
 x1t   1 a1.t 2  x2t   V.t  x3t    1 a1.t 2  V.t
 2  

2
1V t   a1.t V2t   V  3
V t   a1.t  V
  
a1  a1 a2  0  a  a1
 3
Les trois étapes ont la même durée  t1  t2  t3  T

La distance totale parcourue est : X1  X 2  X 3  X

En remplaçant dans l’équation horaire du mouvement


12 a .T   V.T    12 a .T
1
2
1
2

 V.T  2V.T  X  T  X
2V

D’autre part V1t   a1.t et quand t  t1  T alors V1T   a1.T  V  T V


a1

2
En comparant les deux équations on obtient
X V  a1  2V
2V a1 X

Application numérique : V = 270 km/h = 75 m/s et X = 3 km = 3000 m

a1  3,75.m / s
2
et t1  t2  t3  T  20.s

 X1  1 a1.T 2  750.m


2
2. La distance parcourue à chaque étape  X 2  V.T  1500.m

 X   1 a1.T 2  V.T  750.m
 3 2

3. Les équations horaires du mouvement (en considérant l’origine des espaces au début du
mouvement du train):
 x1t   1 a1.t 2  x10   1,875.t 2


2
 x2t   V.t  x20   75.t  750

 x t    1 a1.t 2  V.t  x30   1,875.t 2  75.t  22500
 3 2

1
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

EXERCICE 02 : (07 points)

 r   V0  rt   V0.t  r0
1.    
    t   .t  0
calculons V0 , r0 ,  et 0.
2 .rad
 Cte      rad / s
20.cm 1
V0   Cte  V0  m/ s   
1. min 300 1. min 30
 r0   0  r0  0
  
à t=0  0   0 0  0

 rt   V0.t  
 rt   300 .t
 1
Donc 
 t   .t
numériquement 


 
 t     30 .t

2. REPRESENTATION PAGE SUIVANTE


     
3. V  r  .er  r.  .e  V  V0 .er  V0..t .e

 1    .t  
numériquement V  er  .e 
300  30 

4.

 2 
  
a  r   r.  .er  2r  .   r.  .e  
  
a  V0..t .er  2.e 

     .t   
numériquement a  er  2.e 
9000  30 

 r  0,1.m  1   
5.  et V er   .e  a  .er  2.e 
à t = 30 s   .rad 300 9000
REPRESENTATION

dV  2 .t
V  Vr2  V2  V0 . 1  .t  aT   V0
2
6. 
dt 1  .t 
2

à t = 30 s aT = 3,31 10–4 m/s2

7. a  aN  aT et
2 2 2
aN2  a2  aT2 à t = 30 s a = 12,98 10–4 m/s2 et
–4 2
aN = 12,56 10 m/s .

2 2
8. aN  V   V à t = 30 s   0,096.m
 aN

2
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

EXERCICE 03 : (07 points)


   
1. En appliquant le PFD : m.g  C  T  m.aN
En projetant sur l’axe (BA) on obtient T  m.aN
T  k.l  kl  l0  aN  R.
2
Avec , , R=l

k.l0
kl  l0   m.l. l
2
Donc 
k  m.
2

k.l0.m. 2
T  m.l. 
2
2.
k  m. 2

3. Résonance  (l → +∞)  k  m.1  0


2
d’où 1  k
m
   
Le moment cinétique : L  m.r  V  m.r . L  m.r .  m.l .
2 2 2
4. en module
k 2.l02.m.
L
k  m.  2 2

    
m1 
T1  T1  C1  m1.g  m1.a1
5. En appliquant le PFD au deux masses :    
m2 
T2  C2  m2.g  m2.a2

T1  T2  m. .l1
2

En projetant sur l’axe (BA) on obtient  en remplaçant T1 et T2 .


T2  m. .l1  l2 
 2

 k.l1  l0   k.l2  l0   m. .l1


 2
  
 k  m. .l1  k.l2  0
2

 
 k.l2  l0   m. .l1  l2 
 2 
  
  m. .l1  k  m. .l2  k.l0
 2 2

c’est un système d’équation dont les solutions sont :

l1 
k 2.l0
l2 

k. k  m. .l0
2

k  m.   k.m.
2 2 2
et
k  m.   k.m.
2 2 2

    
6. En appliquant le PFD : T1  T1  C1  m1.g  m1.a1
En projetant sur l’axe (BA) on obtient  k.x1  k.x1  2k.x1  m.a1 

a1  x1   2k .x1 c’est une équation différentielle du 2ème ordre
m

3
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

7. la solution est de la forme x1  x0. sin0t   


V1  0.x0. cos0t   
 0  2k
a1   .x . sin0t      .x
Donc 2 2
0 0 0 1
m

Condition initiales à t = 0 ; x1 = d et V1 = 0.

 2
En remplaçant dans l’équations de V1 on trouve : 0  0.x0. cos    rad 
3 2
   2  x0  d
Et en remplaçant dans l’équations de x1 on a :  qui donne la même solution
  3 2  x0  d


x1  d. sin 0.t  
2

4
CENTRE UNIVERSITAIRE ZIANE ACHOUR – DJELFA
2007/2008 MODULE : Physique I
1ere Année LMD (ST/SM) Durée : 02 Heures

ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE


EXERCICE 01: ( 07 points)
Un corps solide, assimilé à un point matériel, se déplace sur une droite. Son accélération est donnée
par la loi :
a  A.t  B
Tel que a est calculé en m/s² et t en secondes, et A et B sont des constantes.
A l’instant initial, le corps se trouve en x(0) = 2 m et a une vitesse de V(0) = 6 m/s.
1. Donnez les unités des constantes A et B.
2. Trouvez l’expression de la position x(t) et de la vitesse V(t) en fonction des paramètres A et B.
3. Calculez A et B sachant qu’à t = 4 s la position du corps est x(4) = 18 m et sa vitesse
V(4) = 18 m/s.
4. Pour quels intervalles de temps le mobile est il accéléré ? Et pour quels intervalles de temps le
mobile est il décéléré ?

Un autre point matériel commence son mouvement sans vitesse initiale et suivant une ligne droite à
partir d’un point x0. Son accélération est donnée en fonction de la position x sous la forme :
k
a k est une constante positive.
x2
5. Trouvez l’expression de la vitesse V(x) de ce point en fonction de x.

EXERCICE 02: ( 06 points)


Un point matériel M se déplace sur une trajectoire circulaire de rayon R.
Sa position angulaire est donnée par tln(1 t)
Tel que R est exprimé en mètre ;  en radian et t en secondes.
etsont desconstantes positives.
1. Quelles sont les unités de  et de .
2. Donner les expressions des composantes de la vitesse en coordonnées polaires.
3. Donner les expressions des composantes de l’accélération en coordonnées polaires.
4. Que représente ces composantes (vecteur accélération).
5. Calculer l’angle  entre les vecteurs vitesse et l’accélération.
O 0
Y
EXERCICE 03: ( 07 points)
Nous lançons une masse ponctuelle m d’une hauteur très
grande avec une vitesse initiale V0 horizontale, comme le m
montre la figure ci-contre.
La masse m subit l’attraction terrestre (accélération de

pesanteur constante g) et la force de frottement avec l’air
 
F f   K .V . X
1. Trouvez les équations différentielles du mouvement suivant les axes OX et OY.
2. En déduire les composantes Vx(t) et Vy(t) du vecteur vitesse en coordonnées cartésiennes.

3. Quelle est l’expression du vecteur accélération a t  en coordonnées cartésiennes.
4. Calculez l’angle  entre le vecteur accélération et l’axe OX. Que peut-on en conclure ?
5. Trouvez les équations horaires du mouvement x(t) et y(t). (à t = 0 la masse m se trouve en O).
6. En déduire l’équation de la trajectoire x(y).
‫المركس الجامعي زيان عاشور ‪ -‬الجلفة‬
‫فيسياء ‪1‬‬ ‫‪2007/2006‬‬
‫المدة ‪ 20:‬سـاعة‬ ‫)‪LMD (ST/SM‬‬ ‫السىة األولى‬

‫االمتحان السداسي للميكاويك‬

‫التمريه األول ‪ 20( :‬وقاط)‬


‫ٔخحشك جسم صهب ٔمكىىب اػخببسي وقطت مبدٔت ػهّ خظ مسخقٕم‪ .‬بحٕث ٔخضغ حسبسػً نهؼالقت ‪:‬‬
‫‪a  A.t  B‬‬
‫ٔؼطّ ‪ a‬بـ ‪ t َ m/s²‬ببنثبوٕت (‪ ،)s‬مغ ‪ B َ A‬ثببخبن مُجببن‪.‬‬
‫فٓ انهحظت االبخذائٕت‪ٔ ،‬خُاجذ انجسم فٓ انىقطت ‪َ x(0) = 2 m‬حكُن سشػخً ‪. V(0) = 6 m/s‬‬
‫‪ .1‬أػظ َحذاث انثببج ‪ َ A‬انثببج ‪. B‬‬
‫‪ .2‬أَجذ ػببسة انفبصهت )‪ َ x(t‬انسشػت )‪ V(t‬بذالنت انُسٕطٕه ‪. B َ A‬‬
‫‪ .3‬أحسب ‪ B َ A‬إرا ػهمج أوً فٓ انهحظت ‪ٔ t = 4 s‬كُن انمخحشك فٓ انىقطت ‪َ x(4) = 18 m‬حكُن سشػخً‬
‫‪.V(4) = 18 m/s‬‬
‫‪ .4‬فٓ أْ مجبل صمىٓ حكُن انحشكت مخسبسػت ؟ َ فٓ أْ مجبل صمىٓ حكُن انحشكت مخببطئت ؟‬

‫حخحشك وقطت مبدٔت أخشِ ابخذاء مه انسكُن ػهّ خظ مسخقٕم‪ .‬بحٕث حىطهق مه انمُضغ انزْ فبصهخً ‪ x0‬بخسبسع ‪:‬‬
‫‪k‬‬
‫َ ‪ k‬ثببج مُجب‪.‬‬ ‫‪a‬‬
‫‪x2‬‬
‫‪ .5‬أحسب ػببسة سشػت انجسم )‪ V(x‬بذالنت انفبصهت ‪. x‬‬

‫التمريه الثاوي ‪ 20( :‬وقاط)‬


‫حخحشك وقطت مبدٔت ‪ M‬ػهّ مسبس دائشْ وصف قطشي ‪. R‬‬
‫حؼطّ فبصهخٍب انضأَت ببنؼالقت ‪. tln(1 t) :‬‬
‫حٕث ‪ R‬ببنمخش (‪ )m‬؛ ‪ ‬ببنشادٔبن (‪ )rad‬؛ َ ‪ t‬ببنثبوٕت (‪  َ  . )s‬ثببخبن مُجببن‪.‬‬
‫‪ .1‬مب ٌٓ َحذاث انثببخٕه ‪.  َ ‬‬
‫‪ .2‬أحسب ػببسة مشكببث شؼبع انسشػت فٓ اإلحذاثٕبث انقطبٕت‪.‬‬
‫‪ .3‬أحسب ػببسة مشكببث شؼبع انخسبسع فٓ اإلحذاثٕبث انقطبٕت‪.‬‬
‫‪ .4‬مبرا حمثم ٌزي انمشكببث‪( .‬شؼبع انخسبسع)‬
‫‪ .5‬احسب انضأَت ‪ ‬بٕه شؼبع انسشػت َ شؼبع انخسبسع‪.‬‬

‫التمريه الثالث ‪ 20( :‬وقاط)‬


‫وقزف كخهت وقطٕت ‪ m‬مه اسحفبع كبٕش بسشػت ابخذائٕت أفقٕت ‪ V0‬كمب ٌُ مُضح فٓ انشكم (انصفحت األَنّ)‪.‬‬
‫‪‬‬ ‫‪‬‬
‫‪. F f   K .V‬‬ ‫حخضغ انىقطت ‪ m‬نجبربٕت األسض (حسبسع انجبربٕت ثببج ‪ َ ) g‬نقُة االحخكبك مغ انٍُاء‬

‫أَجذ انمؼبدالث انخفبضهٕت نهحشكت َفق انمحبَس ‪. OY َ OX‬‬ ‫‪.1‬‬


‫اسخىخج )‪ Vy(t) َ Vx(t‬مشكببث شؼبع انسشػت فٓ اإلحذاثٕبث انكبسحٕضٔت‪.‬‬ ‫‪.2‬‬
‫‪‬‬
‫مب ٌٓ ػببسة شؼبع انخسبسع ‪ a t ‬فٓ اإلحذاثٕبث انكبسحٕضٔت‪.‬‬ ‫‪.3‬‬
‫احسب انضأَت ‪ ‬بٕه شؼبع انخسبسع َ انمحُس ‪ . OX‬مبرا حسخىخج ؟‬ ‫‪.4‬‬
‫أَجذ انمؼبدالث انضمىٕت نهحشكت )‪( . y(t) َ x(t‬فٓ انهحظت ‪ t = 0‬حخُاجذ انكخهت ‪ m‬فٓ انمبذأ ‪) O‬‬ ‫‪.5‬‬
‫اسخىخج مؼبدنت انمسبس )‪. x(y‬‬ ‫‪.6‬‬
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

EXERCICE 01 : (07 points)


1. a  A.t  B  Unité de A : m/s3 , Unité de B : m/s²

2. Expression de la position x(t) et de la vitesse V(t) en fonction des paramètres A et B.



at   A.t  B 

 
V t   .t  B.t  6 V 0  6.m / s
A 2
avec
 2  x0  2.m
 xt   .t 3  B .t 2  6.t  2
A 

 6 2

3. A t = 4 s x(4) = 18 m et V(4) = 18 m/s , d’où en remplaçant dans les équations précédentes :

18  832
 A  4B  6 24A  B  3

18    A  B  1 Système linéaire d’équations à deux inconnues.
A  8B  26

 3 
3

D’où : A  6.m / s 3 et B  9.m / s 2

4. En remplaçant A et B dans les équations de a et de V :


at   6.t  9 at   32.t  3


V t   3.t  9.t  6
2 

V t   3. t  3.t  2
2

a = 0 pour t = 3/2 s
3 
V = 0 pour t   t1 = 1 s et t2 = 2 s
2
t 0 1 1,5 2 +∞
V(t) + – – +
a(t) – – + +
Mouvement Décéléré Accéléré Décéléré Accéléré

dV k k k
5. a  2  dV   dt  V .dV   V .dt
dt x x2 x2
 1 
Or V.dt = dx donc  V .dV  k    x 2 

dx

1 2 k
En intégrant on a V  C
2 x
k
Conditions initiales à t=0s x = x0 et V = 0.  C
x0
1 1 
En remplaçant dans l’équation on trouve : V  2k   
 x x0 

1
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

EXERCICE 02 : (06 points)

r   0 r    0
r t   R  
        
2
  
 t    . ln 1   .t  
 1   .t  1   .t 2

1. Unité de  : rad , Unité de  : s-1

     R  
2. V  r  .er  r.  .e  V   e
 1   .t 

 R 2  2    R 2  
3.

 2 
  
a  r   r.  .er  2r  .   r.  .e  

a   
 1   .t 
2
er  


 1   .t 2

e 

 

R 2  2
4. a N  a r  Accélération Normale.
1   .t 2
R 2
aT  a   Accélération Tangentielle
1   .t 2

5. L’angle entre la vitesse et l’accélération


     R     R 2  2    R 2  
V  a  V . a . cos    e    er  
  1   .t 2
e 

    1   .t 
2
 1 .t     

 R  R 2
V  et a  1 2
1   .t 1   .t  2

 R  R 2   R  R 2 


   1   2 cos     
 
 1   .t  1   .t   1   .t  1   .t 
2 2
 

cos   
1
Donc
1 2

2
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

EXERCICE 03 : (07 points)


  
1. En appliquant le PFD : m.g  KV  m.a
 K .V y  m.a y
En projetant sur les axes (OX) et (OY ) on obtient 
m.g  K .V x  m.a x

2. Suivant l’axe (OY)

t  ln V y   C te
dV y K dV y K
 K .V y  m.   dt   
dt m Vy m
Conditions initiales : t = 0 Vy = V0  C te   ln V0 
K  Vy  
K
t
Donc  t  ln    V y  V0 e m
m  V0 

Suivant l’axe (OX)


dVx K dVx
t  ln mg  K .Vx   C te
K
mg  K .Vx  m.   dt  K  
dt m mg  K .Vx m
Conditions initiales : t = 0 Vx = 0  C te   ln mg 
 mg  K .Vx  mg   t 
K
K m 
Donc  t  ln    Vx   1  e 
m  mg  K  

K K
dV y K .V0  m t dVx  t
3. ay   e et ax   g.e m
dt m dt

4. L’angle entre le vecteur accélération et l’axe (OX) :


ay K .V0
tg    
ax mg
tg() = Cte
L’angle entre le vecteur accélération et l’axe (OX) est toujours constant.

  Km t  mV0  m t
K

5. y t    V y .dt  V0   e .dt  yt    e  C te


  K
mV0   t 
K

y t  
mV0 1  e m 
Conditions initiales : t = 0 y = 0  C  te
Donc  
K K  
mg   t  mg  
K K
m mt
xt    Vx .dt   1  e m .dt  xt   t  e  C te 
K   K  K 

3
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

mg  m  m t m 
K

xt  
m
 C 
te
t e  
K 
Conditions initiales : t = 0 x = 0 Donc
K K K

  Km t  K.y 
e  1  
mV0   t 
K
  mV0 
6. Equation de la trajectoire x(y) : y t   1  e m 
   
K   t   m ln 1  K . y 


 K  mV0 
mg  m  K.y  m  K . y  m 
D’où x y    ln 1    1  
K  K  mV0  K  mV0  K 

m 2 g  K . y  K . y  
Enfin x y    2 
 ln 1  

K  mV0  mV 0 

4
UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA
2008/2009 UNITÉ : Physique I
1ere Année LMD (ST/SM) Durée : 02 Heures

ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE

EXERCICE 01: ( 06 points)


1. Montrer que dans le cas d’un mouvement rectiligne uniformément accéléré on a
V 2  V02  2.a(x  x0 
x est la position du mobile, V sa vitesse instantanée et a son accélération instantanée.
V0 et x0 sont respectivement la vitesse et la position initiales du mobile.

Un ascenseur démarre du rez-de-chaussée, sans vitesse initiale, avec une accélération


a1 = 3 m/s2 dirigée vers le haut, pour atteindre une vitesse V = 6 m/s. Puis, il commence à
freiner son mouvement avec une accélération a2 = –a1, jusqu’à ce qu’il s’arrête. A cet
instant le câble qui le remonte casse, et l’ascenseur tombe avec une accélération constante
a3 = –9,81 m/s2.

2. Tracer le diagramme des vitesses de l’ascenseur. (Echelle : 3 m/s → 1 cm et 1 s → 2 cm)


3. Quelle est la hauteur maximale XMAX atteinte par l’ascenseur et la durée T1 de
l’ascension ?
4. Quelle est la vitesse VFIN de l’ascenseur quand il touche le sol et durée T2 de la chute ?

EXERCICE 02: ( 08 points)


Le mouvement curviligne d’un mobile est décrit par les équations paramétriques suivantes :
r t   R0 .e .t et  t   .t
t en secondes ; r en mètre et ;  en radians. R0 et  sont des constantes positives.

1. Calculer l’expression du vecteur vitesse V t  et de son module V t  en coordonnées
polaires.

2. Calculer l’expression du vecteur accélération a t  et de son module at  en coordonnées
polaires.
3. Calculez la composante tangentielle aT et la composante normale aN du vecteur
accélération en fonction du temps.
4. En déduire le rayon de courbure  en fonction du temps.

5. Trouver l’expression du vecteur unitaire eT tangent à la trajectoire.
 
6. En déduire les expressions vectorielles des accélérations tangentielle a T puis normale a N .

7. Trouver l’expression du vecteur unitaire e N normal à la trajectoire.
Choisir un exercice parmi les deux suivants :

EXERCICE 03: ( 06 points)


La figure 1 représente une tige rigide AB de longueur L, le
point A peut glisser librement sur l’axe (OX) ( xA [–L,+L]) et Y’ Y
le point B peut glisser librement sur l’axe (OY) ( yB [–L,+L]).
B
Soit un point M se trouvant sur la tige, la distance MA = a et

la distance MB = b (a ≠ b dans le cas général). L’angle AB, ex  M b
est noté . a
1. Trouver, en fonction de , a et b, les coordonnées x , y  
du point M dans le repère mobile  AX Y  lié au point A (les A O X’ X
axes  AX  et  AY  sont respectivement parallèles aux
axes OX  et OY  ).
2. Trouver, en fonction de , a et b, les coordonnées x A , y A  FIG. 1.
du point A dans le repère fixe OXY  .
3. Trouver la relation entre les vecteurs position AM et OM .
4. En déduire les coordonnées x, y  du point M dans le repère fixe OXY  .
5. Donner l’expression de l’équation de la trajectoire du point M dans le repère OXY  . Que
représente-t-elle (Forme de la trajectoire) ?
6. Que devient cette équation quand a = b, et que représente-t-elle (Forme de la trajectoire) ?

7. Trouver en fonction de  et de   l’expression du vecteur vitesse V M et de son module
dans le repère fixe OXY  .

EXERCICE 03: ( 06 points)


Soit le système décrit par la figure 2. Le ressort de constante de
raideur k et de longueur à vide l0 est enroulé autours de la tige AB, 
on fixe une de ses extrémités au point A et à l’autre extrémité on
A
fixe une masse m pouvant glisser librement suivant la droite AB. La
tige AB est fixée à l’axe OA parallèle à la normale et l’angle
(OA,AB) est noté  . k
1. Calculez la longueur l1 du ressort en fonction de k , l0 , m , g et  .

m
On fait tourner le système autours de l’axe OA avec une vitesse
angulaire constante  = 0. B
2. Montrer que la nouvelle longueur du ressort est donnée par la
relation O FIG 2.
k .l0  mg. cos 
l
k  m. 2 .sin 2  
3. Pour quelle valeur 1 nous avons une résonance mécanique (l → +∞)
4. Calculez la force C appliquée par la tige sur la masse m.
5. Pour quelle valeur de 2 cette force est-elle nulle ?

A.N. : (pour toutes les questions de 1 à 5 ) on donne :


k = 40 N/m , l0 = 25 cm , m = 80g , 0 = 60 tours/minute ,  = 60° et g =10 m/s2.
‫جــــامــعـــة زيان عاشور ‪ -‬الجلفة‬
‫فيسياء ‪1‬‬ ‫‪2009/2008‬‬
‫المدة ‪ 20:‬سـاعة‬ ‫)‪LMD (ST/SM‬‬ ‫السىة األولى‬

‫االِزحبْ اٌسذاسً ٌٍٍّىبٍٔه‬

‫التمريه األول ‪ 26( :‬وقاط)‬


‫‪ .1‬ثٍٓ أٔٗ فً حبٌخ رى‪ٌ ْٛ‬ذٌٕب حشوخ ِسزمٍّخ ِزغٍشح ثبٔزظبَ ‪ٌ ،‬ى‪V  V  2.a(x  x0  : ْٛ‬‬
‫‪2‬‬
‫‪0‬‬
‫‪2‬‬

‫‪ ً٘ x‬فبصٍخ اٌّزحشن‪ V ،‬سشػزٗ اٌٍحظٍخ ‪ a ٚ‬رسبسػٗ اٌٍحظً‪.‬‬


‫‪ّ٘ x0 ٚ V0‬ب ػٍى اٌز‪ٛ‬اًٌ اٌسشػخ ‪ ٚ‬اٌفبصٍخ االثزذائٍزٍٓ ٌٍّزحشن‪.‬‬

‫ٌجذأ ِصؼذ حشوزٗ ِٓ اٌطبثك األسظً‪ ،‬ثذ‪ ْٚ‬سشػخ اثزذائٍخ‪ ٚ ،‬ثزسبسع ‪ِٛ a1 = 3 m/s2‬جٗ ٔح‪ٛ‬‬
‫األػٍى‪ٌ ،‬ىً ٌصً إٌى سشػخ رسب‪ٚ‬ي ‪ . V = 6 m/s‬ثُ ٌجذأ ثبٌفشٍِخ ثزسبسع ‪ ، a2 = –a1‬حزى ٌز‪ٛ‬لف‬
‫ٔ‪ٙ‬بئٍب‪ٌ .‬ىٓ فً ٘زٖ اٌٍحظخ ٌٕمطغ اٌىبثً (اٌحجً) اٌزي وبْ ٌشذٖ‪ ،‬فٍسمػ اٌّصؼذ ثزسبسع ثبثذ‬
‫‪. a3 = –9,81 m/s2‬‬

‫‪ .2‬أسسُ ِخطػ اٌسشػبد ٌحشوخ اٌّصؼذ‪ ( .‬اٌسٍُ ‪.) 1 s → 2 cm ٚ 3 m/s → 1 cm :‬‬


‫‪ِ .3‬ب ٘‪ ٛ‬ألصى إسرفبع ‪ٌ XMAX‬صٍٗ اٌّصؼذ ‪ِ ٚ‬ب ٘‪ ٛ‬اٌضِٓ اٌىًٍ ٌٍصؼ‪ٛ‬د ‪ T1‬؟‬
‫‪ِ .4‬ب ً٘ سشػخ اٌّصؼذ ‪ VFIN‬ػٕذِب ٌصً إٌى األسض ‪ ٚ‬وُ ٌسب‪ٚ‬ي صِٓ اٌسم‪ٛ‬غ ‪ T2‬؟‬

‫التمريه الثاوي ‪ 28( :‬وقاط)‬


‫رؼطى اٌّؼبدالد اٌضٍِٕخ ٌحشوخ ٔمطخ ِبدٌخ فً اٌّسز‪ٛ‬ي ثـ ‪:‬‬
‫‪ t   .t‬‬ ‫‪ٚ‬‬ ‫‪r t   R0 .e .t‬‬
‫‪ t‬ثبٌثبٍٔخ‪ r ،‬ثبٌّزش ‪  ٚ‬ثبٌشادٌبْ‪  ٚ R0 .‬ثبثزبْ ِ‪ٛ‬ججبْ‪.‬‬
‫‪‬‬
‫أ‪ٚ‬جذ ػجبسح شؼبع اٌسشػخ ‪ ٚ V t ‬غ‪ٌٍٛ‬زٗ ‪ V t ‬فً اإلحذاثٍبد اٌمطجٍخ‪.‬‬ ‫‪.1‬‬
‫أ‪ٚ‬جذ ػجبسح شؼبع اٌزسبسع ‪ ٚ at ‬غ‪ٌٍٛ‬زٗ ‪ at ‬فً اإلحذاثٍبد اٌمطجٍخ‪.‬‬ ‫‪.2‬‬
‫أحست اٌّشوجخ اٌّّبسٍخ ‪ ٚ aT‬اٌّشوجخ إٌبظٍّخ ‪ٌ aN‬شؼبع اٌزسبسع ثذالٌخ اٌضِٓ‪.‬‬ ‫‪.3‬‬
‫إسزٕزج ٔصف لطش أحٕبء اٌّسبس ‪ ‬ثذالٌخ اٌضِٓ‪.‬‬ ‫‪.4‬‬
‫‪‬‬
‫أ‪ٚ‬جذ ػجبسح شؼبع اٌ‪ٛ‬حذح ‪ eT‬اٌّّبط ٌّسبس اٌّزحشن‪.‬‬ ‫‪.5‬‬
‫‪‬‬ ‫‪‬‬
‫اسزٕزج اٌؼجبساد اٌشؼبػٍخ ٌٍزسبسع اٌّّبسً ‪ aT‬ثُ إٌبظًّ ‪. a N‬‬ ‫‪.6‬‬
‫‪‬‬
‫أ‪ٚ‬جذ ػجبسح شؼبع اٌ‪ٛ‬حذح ‪ e N‬إٌبظُ ٌّسبس اٌّزحشن‪.‬‬ ‫‪.7‬‬
‫اختر واحدا مه التمريىيه التالييه ‪:‬‬

‫التمريه الثالث ‪ 26( :‬وقاط)‬


‫اٌشىً ‪ٌّ figure 1‬ثً لعٍجب صٍجب ‪ AB‬غ‪ ، L ٌٗٛ‬حٍث ٌّىٓ ٌٍٕمطخ ‪ A‬أْ رٕضٌك ثحشٌخ ػٍى‬
‫‪ B‬أْ رزحشن ثحشٌخ ػٍى اٌّح‪ٛ‬س )‪(OY‬‬ ‫اٌّح‪ٛ‬س )‪ٌّٚ ،( xA [–L,+L]) (OX‬ىٓ ٌٍٕمطخ‬
‫)]‪.( yB [–L,+L‬‬
‫ٌزىٓ ٔمطخ ‪ ِٓ M‬اٌمعٍت ‪ ،‬اٌّسبفخ ‪ ٚ MA = a‬اٌّسبفخ ‪( MB = b‬فً اٌحبٌخ اٌؼبِخ ‪.) a ≠ b‬‬
‫‪ٔ ٚ‬شِض ٌٍضا‪ٌٚ‬خ ‪ AB, ex ‬ثـ ‪. ‬‬

‫أ‪ٚ‬جذ ثذالٌخ ‪ ، b ٚ a ، ‬إحذاثٍبد إٌمطخ ‪ x , y  M‬فً اٌّؼٍُ اٌّزحشن ‪  AX Y ‬اٌّشرجػ‬ ‫‪.1‬‬


‫ثبٌٕمطخ ‪( A‬اٌّح‪ٛ‬ساْ ‪ِ  AY  ٚ  AX ‬ز‪ٛ‬اصٌبْ ػً اٌز‪ٛ‬اًٌ ِغ اٌّح‪ٛ‬سٌٓ ‪.) OY  ٚ OX ‬‬
‫أ‪ٚ‬جذ ثذالٌخ ‪ ، b ٚ a ، ‬إحذاثٍبد إٌمطخ ‪ x A , y A  A‬فً اٌّؼٍُ اٌثبثذ ‪. OXY ‬‬ ‫‪.2‬‬
‫أ‪ٚ‬جذ اٌؼاللخ اٌزً رشثػ ثٍٓ أشؼخ اٌّ‪ٛ‬ظغ ‪. AM ٚ OM‬‬ ‫‪.3‬‬
‫اسزٕزج إرا‪ ،‬إحذاثٍبد إٌمطخ ‪ x, y  M‬فً اٌّؼٍُ اٌثبثذ ‪. OXY ‬‬ ‫‪.4‬‬
‫أػػ ِؼبدٌخ ِسبس إٌمطخ ‪ M‬ثبٌٕسجخ ٌٍّؼٍُ اٌثبثذ ‪ِ . OXY ‬برا رّثً ٘زٖ اٌّؼبدٌخ (شىً اٌّسبس) ؟‬ ‫‪.5‬‬
‫وٍف رصجح ِؼبدٌخ اٌّسبس فً حبٌخ ‪ِ ، a = b‬برا ‪‬رّثً ٘زٖ اٌّؼبدٌخ (شىً اٌّسبس) ؟‬ ‫‪.6‬‬
‫أ‪ٚ‬جذ ثذالٌخ ‪  ٚ ‬ػجبسح شؼبع اٌسشػخ ‪ ٚ V M‬غ‪ٌٍٛ‬زٗ فً اٌّؼٍُ اٌثبثذ ‪. OXY ‬‬
‫‪‬‬
‫‪.7‬‬

‫التمريه الثالث ‪ 26( :‬وقاط)‬


‫ٌزىٓ اٌجٍّخ اٌّؼطبح فً اٌشىً ‪ٌٍ .2‬زف إٌبثط ( ثبثذ صالثزٗ ‪ٚ ، k‬غ‪ ٛ٘ٚ ٌٗٛ‬فبسؽ ‪ ) l0‬ح‪ٛ‬ي اٌسبق‬
‫‪ٔ ، AB‬ثجذ أحذ أغشافٗ فً إٌمطخ ‪ ٚ A‬فً اٌطشف اَخش ِٕٗ ٔثجذ وزٍخ ٔمطٍخ ‪ٌّ m‬ىٕ‪ٙ‬ب إٌضالق‬
‫ثحشٌخ ػٍى غ‪ٛ‬ي اٌّسزمٍُ ‪. AB‬رثجذ اٌسبق ‪ AB‬ػٍى اٌّح‪ٛ‬س اٌشبل‪ٔٚ OA ًٌٛ‬شِض ٌٍضا‪ٌٚ‬خ‬
‫)‪ (OA,AB‬ثـ ‪.‬‬
‫‪ .1‬أحست غ‪ٛ‬ي إٌبثط فً ٘زٖ اٌ‪ٛ‬ظؼٍخ ‪ l1‬ثذالٌخ ‪. ٚ k , l0 , m , g‬‬

‫ٔذٌش اٌجٍّخ ح‪ٛ‬ي اٌّح‪ٛ‬س ‪ OA‬ثسشػخ صا‪ٌٚ‬خ ثبثزخ ‪.  = 0‬‬


‫‪ .2‬ثٍٓ أْ اٌط‪ٛ‬ي اٌجذٌذ ٌٍٕبثط ٌؼطى ثبٌؼاللخ‬
‫‪k .l0  mg. cos ‬‬
‫‪l‬‬
‫‪k  m. 2 .sin 2  ‬‬
‫‪ ِٓ .3‬أجً أي لٍّخ ٌٍسشػخ اٌضا‪ٌٚ‬خ ‪ٔ 1‬زحصً ػٍى رجب‪ٚ‬ة ٍِىبٍٔىً )∞‪.(l → +‬‬
‫‪ .4‬أحست اٌم‪ٛ‬ح اٌزً رطجم‪ٙ‬ب اٌسبق ‪ C‬ػٍى اٌىزٍخ ‪.m‬‬
‫‪ ِٓ .5‬أجً أي لٍّخ ‪ 2‬رصجح ٘زٖ اٌم‪ٛ‬ح ِؼذ‪ِٚ‬خ‪.‬‬

‫رطجٍك ػذدي ‪ٌ( :‬ىً األسئٍخ ِٓ ‪ 1‬إٌى ‪) 5‬‬


‫‪k = 40 N/m , l0 = 25 cm , m = 80g , 0 = 60 tours/minute ,  = 60° et g =10 m/s2‬‬
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

EXERCICE 01 : (06 points)


1. Mouvement rectiligne uniformément accéléré.
2a.x  x0   a 2 .t 2  2a.V0 .t …..(1)
1 2 1
x a.t  V0 .t  x0  x  x0  a.t 2  V0 .t 
2 2
V  a.t  V0  V  a .t  2a.V0 .t  V02  V 2  V02  a 2 .t 2  2a.V0 .t …..(2)
2 2 2

En comparant (1) et (2) on trouve : V 2  V02  2a.x  x0 

2. Le mouvement est composé de trois étapes :


Etape 1 : Mouvement rectiligne uniformément accéléré a1 = 3 m/s2 et V1  a1 .t (droite)
Etape 2 : Mouvement rectiligne uniformément accéléré a2 = – 3 m/s2 et V2  a2 .t  V0 (droite)
Etape 3 : Mouvement rectiligne uniformément accéléré a3 = – 9,81 m/s2 et V3  a3 .t (droite)

V1 6 V2  V0 0  6
Durée de la 1ère étape : t    2s Durée de la 2ème étape : t    2s
a1 3 a2 3
V(m/s)
I II III

A
5,56
2 4 t(s)

–15,34

46
3. La distance parcourue = Surface sous le diagramme des espaces. X MAX  A   12m
2
Temps de l’ascension T1  4s

4. La vitesse au sol V 2  V02  2a.x  x0   VFIN


2
 0  2a3 .0  X MAX   VFIN  15,34.m / s 2
La vitesse est dirigée vers le bas
V
Le temps de la chute V3  a3 .t  T2  FIN d’où T2  1,56.s
a3

1
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

EXERCICE 02 : (08 points)

r t   R0 .e  .t r    R0 ..e  .t r   R0 . 2 .e  .t
      
 t   .t      0

      
1. V  r  .er  r.  .e  V  R0 ..e .t  er  e   V  V  2.R0 ..e  .t

2.

 2 
  
a  r   r.  .er  2r  .   r.  .e

 
  
a  R0 . 2 .e .t  R0 . 2 .e .t .er   2.R0 . 2 .e .t  0 .e   2  .t
 a  2.R0 . .e .e


Et le module a  a  2.R0 . 2 .e .t

dV
3. aT    2.R0 . 2 .e  .t Accélération Tangentielle
dt

  
a  aT  a N en module a 2  aT2  a N2 d’où a N2  a 2  aT2 .

a N  2.R0 . 2 .e .t Accélération Normale.

V2 V2
4. Le rayon de courbure est donné par : a N     2.R0 .e  .t
 aN


 2  
5. Le vecteur unitaire tangent à la trajectoire est parallèle à la vitesse.
V
eT    er  e 
V 2


  aT
6. Le vecteur eT est aussi parallèle à l’accélération tangentielle. eT 
aT
   
D’où aT  aT .eT  R0 . 2 .e .t er  e 

        
Et puisque a  aT  a N  a N  a  aT  a N   R0 . 2 .e .t er  e  .


  aN 2  
7. Le vecteur e N est parallèle à l’accélération normale. eN   er  e 
aN 2

2
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

EXERCICE 03 : (06 points)


Y’ Y
1. En projetant le point M sur les axes (AX’) et (AY’)
B

 x  a. cos  M b
 y’
 y   a.sin  a


2. A x’ O X’ X

 x A  l   L. cos   a  b . cos  l



 yA  0

3. OM  OA  AM

  a  b . cos    a. cos     b. cos  


4. OA  ; AM    OM  
 0   a.sin    a.sin  
   
(Les axes étant parallèles ex  ex et e y  e y )

 x  b. cos 
D’où 
 y  a. sin 

x y x2 y2
5.   cos  et  sin   2
 2  cos 2   sin 2   1
b a b a
x2 y2
 1 c’est l’équation d’une ellipse.
b2 a2

 x  a. cos 
6. ab    x2  y2  a2 cercle de centre O et de rayon a.
 y  a.sin 

Vx  x  b. .sin 


  

7. 
V y  y  a. . cos 
 

3
Solution de l’Épreuve Semestrielle de Mécanique

EXERCICE 03 : (06 points)

1. Avant la rotation 
En appliquant le PFD : y
    A
P C T  0 en projetant sur les axes (x’x) et (y’y) on obtient l

T .sin    C. cos   0......................1  
 T  k.l1 
T . cos   C.sin    mg  0.............2
avec


En faisant (1)×sin() + (2)×cos() on trouve : x R x’
k.l0  m.g. cos  
k.l1  m.g. cos  et l1  l0  l1  O
k
y’
2. Pendant la rotation
En appliquant la PFD :
   
P  C  T  m.a N en projetant sur les axes (x’x) et (y’y) on obtient

T .sin    C. cos   m. .R..............1


 2

 avec T  k.l et R  l.sin 


 T . cos   C.sin    mg  0.............2

En faisant (1)×sin() + (2)×cos() on trouve :

 
k.l  m. 2 l0  l sin 2    m.g. cos   k  m. 2 .sin 2   .l  m. 2l0 sin 2    m.g. cos 

k.l0  m.g. cos 


l  l0  l 
k  m. 2 .sin 2  
Enfin

k
Résonance  (l → +∞)  k  m.12 .sin 2    0 d’où 1 
m.sin 2  
3.

4. En faisant (1)×cos() + (2)×sin() on trouve :

C  m.g.sin   m. 2l sin . cos 

C  m. sin  
k.g  m.g.  k . 2 l0 . cos 
2

k  m. 2 . sin 2  
En remplaçant l on trouve

k .g
C=0  k.g  m.g.22  k.22 l0 . cos   0 2 
m.g  k .l0 . cos 
5. donc

A.N. : l1 = 0,26 m l = 0,53 m 1 = 25,81 rad/s C = 0,3 N 2 = 8,3 rad/s

4
UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA 2009/2010

FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES

ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE


MODULE : PHYSIQUE I – MÉCANIQUE
DURÉE : 02 HEURES

EXERCICE 01: (06 points)


Un point matériel M se déplace sur une trajectoire rectiligne suivant l’axe OX. A l’instant initial
(t = 0) le point M se trouve au point (x = x0). La vitesse instantanée V(t) du point matériel M est
reliée à sa position x(t) par l’équation différentielle suivante.
VAx
Tel que A et x0 sont des constantes positives non nulles.
1. Quelles est l’unité de la constante A dans le système [MKSA] ?
2. Montrez que le mouvement du point M se fait uniquement dans le domaine des x positifs.
3. Trouvez l’équation horaire du mouvement du point M (x en fonction de t).
4. En déduire les expressions de la vitesse V(t) et de l’accélération a(t).
5. Pour quels intervalles de temps le mouvement est accéléré ou décéléré ?

EXERCICE 02: (07 points)


Le mouvement curviligne d’un mobile est décrit par les équations paramétriques suivantes :
r t   R0 .sin .t  et  t   .t
ten secondes ; r en mètre et ;  en radians. R0 et  sont des constantes positives.

1. Calculer l’expression du vecteur vitesse V t  et de son module V t  en coordonnées polaires.

2. Calculer l’expression du vecteur accélération a t  et de son module at  en coordonnées polaires.
3. Calculez la composante tangentielle aT et la composante normale aN du vecteur accélération en
fonction du temps.
4. En déduire le rayon de courbure  en fonction du temps.
 
5. Trouver l’expression des vecteurs unitaires eT et e N tangent et normal à la trajectoire.
6. Montrer que la trajectoire du mobile est un cercle dont il faut déterminer le centre et le rayon.

EXERCICE 03: (07 points)


A l’instant t = 0 un parachutiste saute d’une hauteur H sans vitesse initiale. Durant sa première
phase du mouvement le parachute est fermé et le frottement avec l’air est négligeable. La masse du
parachutiste avec son parachute est notée m et sa position est relevée suivant l’axe OZ dirigé vers
le bas tel qu’à t = 0 s, z = 0. L’accélération de la pesanteur est notée g.
1. Déterminer la nature du mouvement du parachutiste durant cette phase du mouvement.
2. Si le parachutiste parcours une distance h = H/3 durant cette phase. Calculer, en fonction de h, le
temps t1 et la vitesse V1 à la fin de cette phase.

Quand le parachutiste atteint une distance z = h, son parachute s’ouvre, il subit alors une force de
 
frottement donnée par F f  k.V 2 .e z .
3. En utilisant le Principe Fondamental de la Dynamique, écrire l’équation différentielle du
mouvement.
4. En considérant l’origine des espaces et des temps le début de cette deuxième phase. Trouver
l’expression de la vitesse du parachutiste en fonction de sa position z.
5. En déduire la vitesse du parachutiste quand il atteint le sol.
6. A partir de l’équation différentielle du mouvement, déterminer la vitesse limite VL que peut
atteindre la parachutiste. Comparer avec la question 5.
Application Numérique (questions 2. 5. et 6.) :
k = 20 kg/m ; g = 9,81 kg.m/s2 ; m = 90 kg ; H = 300 m.

Page 1 PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE


‫‪UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA‬‬ ‫‪2009/2010‬‬

‫ميٍت اىؼيىً و اىخنْىىىجٍبث‬

‫االٍخحبُ اىسذاسً ىيٍَنبٍّل‬


‫اىَبدة ‪ :‬فـٍضٌبء ‪ٍٍ – 1‬نبٍّل‬
‫اىَذة ‪ 20 :‬سبػت‬

‫التمرين األول ‪ 06( :‬نقاط)‬


‫حْخقو ّقطت ٍبدٌت ‪ M‬وفق ٍسبس ٍسخقٌٍ ٍىاص ىيَحىس ‪ .OX‬فً اىيحظت )‪ (t = 0‬حخىاجذ اىْقطت ‪ M‬فً اىْقطت )‪.(x = x0‬‬
‫حخغٍش اىسشػت اىيحظٍت )‪ V(t‬ىيْقطت اىَبدٌت ‪ M‬بذالىت فبصيخهب )‪ x(t‬وفق اىَؼبدىت اىخفبضيٍت اىخبىٍت ‪:‬‬
‫‪VAx‬‬
‫حٍث ‪ A‬و ‪ x0‬ثببخبُ ٍىجببُ غٍش ٍؼذوٍٍِ‪.‬‬
‫‪ٍ .1‬ب هً وحذة اىثببج ‪ A‬فً جَيت اىىحذاث اىذوىٍت ]‪ [MKSA‬؟‬
‫‪ .0‬بٍِ أُ فبصيت اىْقطت ‪ M‬حنىُ دائَب ٍىجبت‪.‬‬
‫‪ .3‬أوجذ اىَؼبدىت اىضٍٍْت ىحشمت اىْقطت ‪ x( M‬بذالىت ‪.) t‬‬
‫‪ .4‬أسخْخج ػببسة اىسشػت اىيحظٍت )‪ V(t‬و اىخسبسع اىيحظً )‪. a(t‬‬
‫‪ .5‬فً أي ٍجبه صًٍْ حنىُ فٍه اىحشمت ٍخسبسػت أو ٍخببطئت ؟‬

‫التمرين الثاني ‪ 07( :‬نقاط)‬


‫حؼطى اىَؼبدالث اىضٍٍْت ىحشمت ّقطت ٍبدٌت فً اىَسخىي بـ ‪:‬‬
‫‪ t   .t‬‬ ‫و‬ ‫‪r t   R0 .sin .t ‬‬
‫ببىشادٌبُ‪ R0 .‬و ‪ ‬ثببخبُ ٍىجببُ‪.‬‬ ‫‪ t‬ببىثبٍّت‪ r ،‬ببىَخش و ‪‬‬
‫‪‬‬
‫أوجذ ػببسة شؼبع اىسشػت ‪ V t ‬و طىٌيخه ‪ V t ‬فً اإلحذاثٍبث اىقطبٍت‪.‬‬ ‫‪.1‬‬
‫‪‬‬
‫أوجذ ػببسة شؼبع اىخسبسع ‪ a t ‬و طىٌيخه ‪ at ‬فً اإلحذاثٍبث اىقطبٍت‪.‬‬ ‫‪.0‬‬
‫أحسب اىَشمبت اىََبسٍت ‪ aT‬و اىَشمبت اىْبظٍَت ‪ aN‬ىشؼبع اىخسبسع بذالىت اىضٍِ‪.‬‬ ‫‪.3‬‬
‫إسخْخج ّصف قطش اّحْبء اىَسبس ‪ ‬بذالىت اىضٍِ‪.‬‬ ‫‪.4‬‬
‫‪‬‬ ‫‪‬‬
‫أوجذ ػببسة شؼبػً اىىحذة ‪ eT‬و ‪ e N‬اىََبط و اىْبظٌ ىَسبس اىَخحشك‪.‬‬ ‫‪.5‬‬
‫بٍِ أُ ٍسبس اىَخحشك ػببسة ػِ دائشة ٌطيب حؼٍٍِ ٍشمضهب و ّصف قطشهب‪.‬‬ ‫‪.6‬‬

‫التمرين الثالث ‪ 07( :‬نقاط)‬


‫فً اىيحظت ‪ٌ t = 0‬قفض ٍظيً ٍِ اسحفبع ‪ H‬بذوُ سشػت ابخذائٍت‪ .‬فً اىطىس األوه ٍِ اىحشمت حنىُ اىَظيت ٍغيقت و‬
‫اإلحخنبك ٍغ اىهىاء ٌنىُ ٍهَال‪ّ .‬شٍض ىينخيت اىنيٍت ىيَظيً واىَظيت بـ ‪ m‬وٌقبط ٍىضغ اىَظيً ببىْسبت ىيَحىس ‪OZ‬‬
‫الموجه نحو األسفل بحٍث فً اىيحظت ‪ t = 0 s‬حنىُ فبصيت اىَظيً ‪ّ .z = 0‬شٍض ىخسبسع اىجبربٍت ‪. g‬‬
‫‪ٍ .1‬ب هً طبٍؼت حشمت اىَظيً فً هزا اىطىس ٍِ اىحشمت ؟‬
‫‪ .0‬إرا مبُ اىَظيً ٌقطغ فً هزا اىطىس ٍسبفت ‪ .h = H/3‬أوجذ بذالىت ‪ h‬صٍِ ‪ t1‬وسشػت ‪ّ V1‬هبٌت اىطىس‪.‬‬
‫‪‬‬ ‫‪‬‬
‫‪. F f  k.V 2 .e z‬‬ ‫ػْذٍب ٌصو اىَظيً إىى اىفبصيت ‪ٌ z = h‬فخح ٍظيخه و ٌخضغ إىى قىة إحخنبك حؼطى بـ‬
‫‪ .3‬ببسخؼَبه اىَبذأ األسبسً ىيخحشٌل‪ ،‬أمخب اىَؼبدىت اىخفبضيٍت ىيحشمت‪.‬‬
‫‪ .4‬ببػخببس ٍبذأ األصٍْت و اإلحذاثٍبث بذاٌت اىطىس اىثبًّ‪ .‬أوجذ ػببسة سشػت اىَظيً بداللة فاصلته ‪.z‬‬
‫‪ .5‬إسخْخج إرا سشػت اىَظيً ػْذٍب ٌصو إىى األسض‪.‬‬
‫‪ .6‬إّطالقب ٍِ اىَؼبدىت اىخفبضيٍت‪ ،‬حذد اىسشػت اىحذٌت ‪ VL‬اىخً ٌَنِ أُ ٌصيهب اىَظيً‪ .‬قبسُ ٍغ اىسؤاه ‪.5‬‬
‫حطبٍق ػذدي ‪( :‬األسئيت ‪ .5 .0‬و ‪.k = 20 kg/m ; g = 9,81 kg.m/s2 ; m = 90 kg ; H = 300 m ).6‬‬

‫‪Page 2‬‬ ‫‪PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE‬‬


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2009/2010

CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE


MODULE : PHYSIQUE I – MÉCANIQUE

EXERCICE 01 : (06 points)

1. V Ax

Unité de V : m/s , Unité de x : m  Unité de A : m2/s.

2. L’équation V Ax

A t 0  0 ; x  x0  0  V0  A x0  0  x augmente à partir d’une valeur positive.


Donc x est toujours positif.

A dx A
3. V     x.dx  A.dt
x dt x

x2
En intégrant on trouve :  A.t  C
2
Conditions initiales : à t 0  0 ; x  x0  C  x02 2 et x 2  2 A.t  x02
Finalement :
x  2 A.t  x02

V t  
dx A A
4.  
dt x 2 A.t  x02

d 
  
 
1 3
at   at    A 2 . 2 A.t  x02
dV  
  A. 2 A.t  x02 2
  2
dt dt  

5. 
V t .at    A3 . 2 A.t  x02 2
 0  Le mouvement est décéléré quelque soit t.

Page 1 PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2009/2010

EXERCICE 02 : (07 points)

r t   R0 . sin .t  r   R0 .. cos .t  r    R0 . 2 . sin .t 


      
 t   .t      0
      
1. V  r  .er  r.  .e  V  R0 ..cos.t er  sin.t e   V  V  R0 .


  
2. a  r   r.  .er  2r  .   r.  .e
2

 
 
a  R0 . 2  sin.t   sin.t .er  2.R0 . 2 . cos.t  .e   
 a  2R0 . . sin.t er  cos.t e 
2 


Et le module a  a  2.R0 . 2

dV d R0 . 
3. Accélération Tangentielle aT    0 (module de la vitesse est constant)
dt dt
  
a  aT  a N en module a 2  aT2  a N2 d’où a N2  a 2  aT2 .
   
a N  a  2.R0 . 2 Accélération Normale a N  a  2R0 . 2 . sin.t er  cos.t e 

V2 V 2 R0
4. Le rayon de courbure est donné par : a N    
 aN 2

 V  
5. Le vecteur unitaire tangent à la trajectoire est parallèle à la vitesse. eT   cos.t er  sin .t e
V

  a  
Le vecteur e N est parallèle à l’accélération normale. e N  N   sin .t er  cos.t e
aN

6. Puisque le rayon de courbure est constant, alors la trajectoire est circulaire de rayon   R0 2
Montrons que le centre du cercle est x0 , y0   0, R0 2
Les équations horaires du mobile en coordonnées cartésiennes sont :
 x  r. cos   x  R0 . cos.t . sin .t 
  
 y  r. sin    y  R0 . sin .t . sin .t 
 x   x  x0  x   R0 . cos.t . sin .t 
En posant   
 y   y  y0  y   R0 .sin .t . sin .t   1 2

D’où 
x 2  y  2  R02 sin 2 .t . sin 2 .t   1 4  sin.t . sin.t   sin 2 .t . cos 2 .t  
2
 R  2
R
Et x2   y  0   0

 2  4
C’est l’équation d’un cercle de rayon R0 2 et de centre x0 , y0   0, R0 2 .

Page 2 PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2009/2010

EXERCICE 03 : (07 points)


Mouvement sans frottement.
 
1. En appliquant le PFD : m.g  m.a
En projetant sur l’axe OZ : m.g  m.a  ag

 z  1 2g.t 2  V0 .t  z0  z  1 2g.t 2
Mouvement rectiligne uniformément accéléré 
V  g.t  V0  
V  g.t
a  g a  g
 
Conditions initiales t0 = 0 ; z0 = 0 et V0 = 0 .

2. z = h = H/3 : En utilisant V12  V02  2 g.h  V1  2 g.h

V1 2h
V1  g.t1  t1   t1 
g g

Mouvement avec frottement.


  
3. En appliquant le PFD : m.g  k.V 2 ez  m.a

En projetant sur l’axe OZ : m.g  k.V 2  m.a

dV  2k  2k .V
4. Calculons V en fonction de z : m.g  k.V 2  m  Vdt  dV
dt m m.g  k .V 2
 2k
En intégrant, on trouve : 
ln m.g  k.V 2   m
z C

Conditions initiales : t = 0 ; z = 0 (nouvel origine des temps et des coordonnées)  V  V1  2 g.h


En remplaçant : 
ln m.g  k.V12  C 
 2k  m.g  k.V 2   2k

ln m.g  k.V 2
  z  ln m.g  k.V12   ln  
2 
z
m  m.g  k.V1  m
2 k 2 k
m.g  k .V 2
m.g  k.V  m.g  k.2 g.he
z z
e m

2 m
m.g  k .V12
2 k
m.g  m.g  z
Finalement : V  2
  2 g.h e m
k  k 
1
 m.g  m.g  m 2
 4 k .h

5. Le parachutiste atteint le sol  z = 2h et V2     2 g.h e 


 k  k  

m.g
6. Vitesse limite : m.g  k.V  m.a
2
quand V = VL ; a = 0  VL 
k

Page 3 PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2009/2010

Application numérique : V1  44,3 m/s ; t1  4,51 s ; V2  6,46 m/s ; VL  6,46 m/s

Page 4 PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE


UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA 2009/2010

FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES


ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE
MODULE : PHYSIQUE I – MÉCANIQUE
DURÉE : 02 HEURES

EXERCICE 01: (06 points) V (m/s)


Sur la figure 1. on a représenté les diagrammes des Coureur A
vitesses de deux coureurs A et B se déplaçant sur une 6
même piste en ligne droite. À l’instant initial les deux
coureurs se trouvaient sur la ligne de départ considéré Coureur B
4
comme origine des coordonnées ( x A 0  xB 0  0 ).
1. Quelle est la nature du mouvement de chaque 2
coureur ?
2. Calculer l’instant t1 où les deux coureurs ont la
même vitesse. Quel est le coureur en avance à cet 40 120 240 t (s)
instant et quelle distance D1 le sépare de l’autre FIGURE 01.
coureur ?
3. Quel est le coureur en avance à t2 = 120 s et quelle distance D2 le sépare de l’autre coureur ?
4. À quel instant t3 les deux coureurs sont côte à côte dans la course ?
5. Le coureur A franchit la ligne d’arrivée à l’instant t4 = 240 s. À quel instant t5 le coureur B
franchit-il la ligne d’arrivée ?

EXERCICE 02: (07 points)


Le mouvement curviligne d’un mobile est décrit par les équations paramétriques suivantes :
r t   R0 .sin .t  et  t   .t
ten secondes ; r en mètre et ;  en radians. R0 et  sont des constantes positives.

1. Calculer l’expression du vecteur vitesse V t  et de son module V t  en coordonnées polaires.

2. Calculer l’expression du vecteur accélération a t  et de son module at  en coordonnées polaires.
3. Calculez la composante tangentielle aT et la composante normale aN du vecteur accélération en
fonction du temps.
4. En déduire le rayon de courbure  en fonction du temps.
 
5. Trouver l’expression des vecteurs unitaires eT et e N tangent et normal à la trajectoire.
6. Montrer que la trajectoire du mobile est un cercle dont il faut déterminer le centre et le rayon.

EXERCICE 03: (07 points)


Soit le système représenté par la figure 2. Il est composé d’un plan incline
d’un angle  par rapport à l’horizontale. Le ressort lié à la masse m1 à une
constante de raideur k et une longueur à vide l0, sa masse étant négligeable.
Les masses de la poulie et du fil sont négligeables, et le fil est inextensible. k,l0
m2
On libère les masses sans vitesse initiale, après un certain temps on remarque
que l’élongation du ressort est constante, notée l, donc les accélérations des
deux masses sont égales en module (a1 = a2 = a) m1
1. Dans le cas où le plan est lisse (pas de frottement). Quelle est la condition 
pour que le système de déplace suivant le sens positif indiqué dans la
figure 2 ? FIGURE 2.
2. Quelle est l’élongation du ressort l ?
3. Si le coefficient de frottement du plan est non nul ( ≠ 0) et pour m2 = 3.m1 . Quelle est
l’expression de l’accélération a des deux masses ?
4. Calculer le coefficient de frottement du plan en fonction de k, l, m1,  et g.
Application Numérique : (Questions 3 et 4) k = 17,5 N/m ; l = 3 cm ; m1 = 200 g ;  = 45° ; g = 9,81 m/s2.

Page 1 PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE


‫‪UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA‬‬ ‫‪2009/2010‬‬

‫وٍ‪١‬ت اٌؼٍ‪ ٚ َٛ‬اٌخىٕ‪ٌٛٛ‬ج‪١‬اث‬


‫االِخحاْ اٌغذاع‪١ٌٍّ ٟ‬ىأ‪١‬ه‬
‫اٌّادة ‪ :‬فـ‪١‬ض‪٠‬اء ‪١ِ – 1‬ىأ‪١‬ه‬
‫اٌّذة ‪ 20 :‬عاػت‬

‫التمرين األول ‪ 06( :‬نقاط)‬


‫)‪V (m/s‬‬ ‫اٌشىً ‪ّ٠ .1‬ثً ِخطظ اٌغشػاث ٌؼذائ‪٠ B ٚ A ٓ١‬خغابماْ ف‪ٟ‬‬
‫‪Coureur A‬‬ ‫ٔفظ اٌّضّاس ػٍ‪ ٝ‬شىً خظ ِغخم‪ .ُ١‬ف‪ ٟ‬اٌٍحظت االبخذائ‪١‬ت ‪٠‬ى‪ْٛ‬‬
‫‪6‬‬
‫اٌؼذاءاْ ػٍ‪ ٝ‬خظ االٔطالق ‪ ٚ‬اٌز‪ٔ ٞ‬ؼخبشٖ ِبذأ ٌإلحذاث‪١‬اث‬
‫‪Coureur B‬‬ ‫( ‪.) x A 0  xB 0  0‬‬
‫‪4‬‬
‫‪ِ .1‬ا ٘‪ ٟ‬طب‪١‬ؼت حشوت وً ػذاء ؟‬
‫‪2‬‬
‫‪ .0‬أحغب اٌضِٓ ‪ t1‬اٌز‪ ٞ‬حخغا‪ ٜٚ‬ف‪ ٗ١‬عشػت اٌؼذائ‪ٛ٘ ِٓ .ٓ١‬‬
‫اٌؼذاء اٌّخمذَ ػٍ‪ ٝ‬ا‪٢‬خش ف‪٘ ٟ‬زٖ اٌٍحظت‪ِ ٚ ،‬ا ٘‪ ٟ‬اٌّغافت ‪D1‬‬
‫اٌخ‪ ٟ‬حفصً ب‪ّٕٙ١‬ا ؟‬
‫‪40‬‬ ‫‪120‬‬ ‫‪240‬‬ ‫‪ ٛ٘ ِٓ .3‬اٌؼذاء اٌّخمذَ ف‪ ٟ‬اٌٍحظت ‪ِ ٚ t2 = 120 s‬ا ٘‪ ٟ‬باٌّغافت )‪t (s‬‬
‫‪FIGURE 01.‬‬ ‫‪ D2‬اٌخ‪ ٟ‬حفصً ب‪ ٓ١‬اٌؼذائ‪ ٓ١‬؟‬
‫‪ .4‬ف‪ ٟ‬أ‪ٌ ٞ‬حظت ‪٠‬ى‪ ْٛ‬ف‪ٙ١‬ا اٌؼذاءاْ جٕبا إٌ‪ ٝ‬جٕب ف‪ ٟ‬اٌغباق ؟‬
‫‪٠ .5‬مطغ اٌؼذاء ‪ A‬خظ اٌ‪ٛ‬ص‪ٛ‬ي ف‪ ٟ‬اٌٍحظت ‪ . t4 = 240 s‬ف‪ ٟ‬أ‪ٌ ٞ‬حظت ‪٠ t5‬صً ف‪ٙ١‬ا اٌؼذاء ‪ B‬إٌ‪ ٝ‬خظ اٌ‪ٛ‬ص‪ٛ‬ي ؟‬

‫التمرين الثاني ‪ 07( :‬نقاط)‬


‫حؼط‪ ٝ‬اٌّؼادالث اٌضِٕ‪١‬ت ٌحشوت ٔمطت ِاد‪٠‬ت ف‪ ٟ‬اٌّغخ‪ ٞٛ‬بـ ‪:‬‬
‫‪ t   .t‬‬ ‫‪ٚ‬‬ ‫‪r t   R0 .sin .t ‬‬
‫باٌشاد‪٠‬اْ‪  ٚ R0 .‬ثابخاْ ِ‪ٛ‬جباْ‪.‬‬ ‫‪ t‬باٌثأ‪١‬ت‪ r ،‬باٌّخش ‪ ٚ‬‬
‫‪‬‬
‫أ‪ٚ‬جذ ػباسة شؼاع اٌغشػت ‪ ٚ V t ‬ط‪ٍ٠ٛ‬خٗ ‪ V t ‬ف‪ ٟ‬اإلحذاث‪١‬اث اٌمطب‪١‬ت‪.‬‬ ‫‪.1‬‬
‫‪‬‬
‫أ‪ٚ‬جذ ػباسة شؼاع اٌخغاسع ‪ ٚ a t ‬ط‪ٍ٠ٛ‬خٗ ‪ at ‬ف‪ ٟ‬اإلحذاث‪١‬اث اٌمطب‪١‬ت‪.‬‬ ‫‪.0‬‬
‫أحغب اٌّشوبت اٌّّاع‪١‬ت ‪ ٚ aT‬اٌّشوبت إٌاظّ‪١‬ت ‪ٌ aN‬شؼاع اٌخغاسع بذالٌت اٌضِٓ‪.‬‬ ‫‪.3‬‬
‫إعخٕخج ٔصف لطش أحٕاء اٌّغاس ‪ ‬بذالٌت اٌضِٓ‪.‬‬ ‫‪.4‬‬
‫‪‬‬ ‫‪‬‬
‫أ‪ٚ‬جذ ػباسة شؼاػ‪ ٟ‬اٌ‪ٛ‬حذة ‪ e N ٚ eT‬اٌّّاط ‪ ٚ‬إٌاظُ ٌّغاس اٌّخحشن‪.‬‬ ‫‪.5‬‬
‫ب‪ ٓ١‬أْ ِغاس اٌّخحشن ػباسة ػٓ دائشة ‪٠‬طٍب حؼ‪ِ ٓ١١‬شوض٘ا ‪ٔ ٚ‬صف لطش٘ا‪.‬‬ ‫‪.6‬‬

‫التمرين الثالث ‪ 07( :‬نقاط)‬


‫ٌخىٓ اٌجٍّت اٌّب‪ٕ١‬ت ف‪ ٟ‬اٌشىً ‪ .0‬حخى‪٘ ْٛ‬زٖ اٌجٍّت ِٓ ِغخ‪ِ ٛ‬ائً بضا‪٠ٚ‬ت ‪‬‬
‫بإٌغبت ٌألفك‪ .‬إٌابض اٌّشحبظ باٌىخٍت ‪ ٚ m1‬اٌز‪ ٞ‬ثابج صالبخٗ ‪ٚ k‬ط‪ٛ٘ٚ ٌٗٛ‬‬
‫‪k,l0‬‬ ‫فاسؽ ‪ٔ ، l0‬ؼخبش وخٍخٗ ِ‪ٍّٙ‬ت‪ .‬وخٍخا اٌبىشة ‪ ٚ‬اٌخ‪١‬ظ ِ‪ٍّٙ‬خاْ‪ ٚ ،‬اٌخ‪١‬ظ ػذ‪ُ٠‬‬
‫‪m2‬‬
‫اإلِخطاط‪.‬‬
‫ٔحشس اٌىخً بذ‪ ْٚ‬عشػت ابخذائ‪١‬ت‪ ،‬فٕالحع أٔٗ بؼذ صِٓ ِؼ‪ ٓ١‬حى‪ ْٛ‬اعخطاٌت إٌابض‬
‫‪m1‬‬
‫‪ l‬ثابخت‪ ،‬ف‪٘ ٟ‬زٖ اٌحاٌت ‪٠‬ى‪ٌٍ ْٛ‬ىخٍخ‪ٔ m2 ٚ m1 ٓ١‬فظ ط‪ٍ٠ٛ‬ت اٌخغاسع‬
‫‪‬‬ ‫(‪.)a1 = a2 = a‬‬
‫‪ .1‬ف‪ ٟ‬حاٌت ِغخ‪ِ ٛ‬ائً أٍِظ (بذ‪ ْٚ‬احخىان)‪ِ .‬ا ٘‪ ٛ‬اٌششط اٌز‪٠ ٞ‬جب أْ ‪٠‬خحمك‬
‫‪FIGURE 2.‬‬
‫ٌى‪ ٟ‬حخحشن اٌجٍّت ف‪ ٟ‬االحجاٖ اٌّ‪ٛ‬جب اٌّب‪ ٓ١‬ف‪ ٟ‬اٌشىً ‪ 0‬؟‬
‫‪ِ .0‬ا ٘‪ ٟ‬اعخطاٌت إٌابض ‪ l‬ف‪٘ ٟ‬زٖ اٌحاٌت ؟‬
‫‪ .3‬إرا واْ ِؼاًِ احخىان اٌّغخ‪ ٞٛ‬غ‪١‬ش ِؼذ‪ ِٓ ٚ ) ≠ 0( َٚ‬أجً ‪ِ . m2 = 3.m1‬ا ٘‪ ٟ‬ػباسة حغاسع ‪ٌٍ a‬ىخٍخ‪ ٓ١‬؟‬
‫‪ .4‬أحغب ِؼاًِ احخىان اٌّغخ‪ ٞٛ‬بذالٌت ‪. g ٚ  ، m1 ، l ، k‬‬
‫حطب‪١‬ك ػذد‪ٌٍ( : ٞ‬غؤاٌ‪.k = 17,5 N/m ; l = 3 cm ; m1 = 200 g ;  = 45° ; g = 9,81 m/s2 )4 ٚ 3 ٓ١‬‬

‫‪Page 2‬‬ ‫‪PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE‬‬


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2009/2010

CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE


MODULE : PHYSIQUE I – MÉCANIQUE

EXERCICE 01 : (06 points)


1. Nature du mouvement.

Mouvement rectiligne uniformément 6


0 ≤ t ≤ 120 s aA   0,05 m/s 2  Cte
Coureur A accéléré 120
120 ≤ t ≤ 240 s Mouvement rectiligne uniforme V A  6 m/s  Cte
Mouvement rectiligne uniformément 4
0 ≤ t ≤ 40 s aB   0,1 m/s 2  Cte
Coureur B accéléré 40
t ≥ 40 s Mouvement rectiligne uniforme VB  4 m/s  Cte

2. Les deux coureurs ont la même vitesse à t = t1  Point d’intersection des deux diagrammes.

V A t1   VB t1   4 m/s tg   


4 6
   aA  t1  80 s
t1 120
La distance qui sépare les deux coureurs. D1  x A t1   x B t1 
La position à un instant t est calculée par l’aire sous le diagramme des vitesses ( x A 0  xB 0  0 ) entre
les instants t0 = 0 s et t.

VA t1 .t1 4  80 VB .t1  40  t1  4  80  40


x A t1     160 m et x B t1     240 m
2 2 2 2

D’où, le coureur B est en avance sur le coureur A et la distance qui les séparent est : D1  xA t1   xB t1   80 m

V A t 2 .t 2 6  120 VB .t 2  40  t 2  4  120  80


3. t2 = 120 s : x A t 2     360 m et x B t 2  
  400 m
2 2 2 2
D’où, le coureur B est en avance sur le coureur A et la distance qui les séparent est : D2  xA t2   xB t2   40 m

4. Puisque le coureur A n’a pas encore rattrapé le coureur B à t = t2, alors l’instant où les deux
coureurs sont côte à côte est t3 > t2.
V A t 3  120  t 3  VB .t 3  40  t 3 
x A t 3    6.t 3  360 et x B t 3    4.t 3  80
2 2
Les deux coureurs sont côte à côte  x A t 3   x B t 3   6.t 3  360  4.t 3  80  t3  140 s

V A t 4  120  t 4  6.120  240


5. t4 = 240 s : La longueur de la piste est x A t 4    L
2 2
D’où L = 1080 m
Le coureur B atteint la ligne d’arrivée à t = t5  x B t 5   L
V t  40  t 5 
Donc : x B t 5   B 5  4.t 5  80  1080  t 5  290 s
2

Page 1 PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2009/2010

EXERCICE 02 : (07 points)

r t   R0 . sin .t  r   R0 .. cos .t  r    R0 . 2 . sin .t 


      
 t   .t      0
      
1. V  r  .er  r.  .e  V  R0 ..cos.t er  sin.t e   V  V  R0 .


  
2. a  r   r.  .er  2r  .   r.  .e
2

 
 
a  R0 . 2  sin.t   sin.t .er  2.R0 . 2 . cos.t  .e   
 a  2R0 . . sin.t er  cos.t e 
2 


Et le module a  a  2.R0 . 2

dV d R0 . 
3. Accélération Tangentielle aT    0 (module de la vitesse est constant)
dt dt
  
a  aT  a N en module a 2  aT2  a N2 d’où a N2  a 2  aT2 .
   
a N  a  2.R0 . 2 Accélération Normale a N  a  2R0 . 2 . sin.t er  cos.t e 

V2 V 2 R0
4. Le rayon de courbure est donné par : a N    
 aN 2

 V  
5. Le vecteur unitaire tangent à la trajectoire est parallèle à la vitesse. eT   cos.t er  sin .t e
V

  a  
Le vecteur e N est parallèle à l’accélération normale. e N  N   sin .t er  cos.t e
aN

6. Puisque le rayon de courbure est constant, alors la trajectoire est circulaire de rayon   R0 2
Montrons que le centre du cercle est x0 , y0   0, R0 2
Les équations horaires du mobile en coordonnées cartésiennes sont :
 x  r. cos   x  R0 . cos.t . sin .t 
  
 y  r. sin    y  R0 . sin .t . sin .t 
 x   x  x0  x   R0 . cos.t . sin .t 
En posant   
 y   y  y0  y   R0 .sin .t . sin .t   1 2

D’où 
x 2  y  2  R02 sin 2 .t . sin 2 .t   1 4  sin.t . sin.t   sin 2 .t . cos 2 .t  
2
 R  2
R
Et x2   y  0   0

 2  4
C’est l’équation d’un cercle de rayon R0 2 et de centre x0 , y0   0, R0 2 .

Page 2 PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2009/2010

EXERCICE 03 : (07 points)

Mouvement sans frottement.


X1
1. En appliquant le PFD. Y2
    
Masse m1 : P1  T1  m1.a1 
C2 T2
En projetant sur l’axe O1X1 :  m1 g  T1  m1.a1 .....1 T1

P2
   
Masse m2 : P2  C2  T2  m2 .a2  
P1
En projetant sur l’axe O2X2 : m2 g.sin   T2  m2 .a2 .....2
X2

En projetant sur l’axe O2Y2 :  m2 g. cos   C2  0 .....3

Puisque (a1 = a2 = a) et (T1 = T2 = T) (fil, poulie et ressort de masses négligeables)

a
m2 .sin   m1  g
En faisant la somme de (1) et de (2) on trouve :
m2  m1
Pour que l’ensemble se déplace dans le sens positif il faut que a  0  m2 .sin   m1

2. En remplaçant l’accélération dans l’équation (1) :

 m1 g  T1  m1 .
m2 .sin   m1  g l 
m1 .m2 g
sin   1
et T1  k.l 
m2  m1 m1  m2 k

Mouvement avec frottement. X1


Y2
3. En appliquant le PFD.
     T
Masse m1 : P1  T1  m1.a1 C2 
Ff 2
En projetant sur l’axe O1X1 :  m1 g  T1  m1.a1 .....1 T1

P2
      
Masse m2 : P2  C2  T2  F f  m2 .a2 P1
X2
En projetant sur l’axe O2X2 : m2 g.sin   T2  F f  m2 .a2 .....2
En projetant sur l’axe O2Y2 :  m2 g. cos   C2  0 .....3

La force de frottement F f  .C2 de l’équation (3) nous avons : Ff  .m2 .g.cos  .....4

Puisque (a1 = a2 = a) et (T1 = T2 = T) (fil, poulie et ressort de masses négligeables)

a
m2 .sin   m1  g  Ff
En faisant la somme de (1) et de (2) on trouve :
m2  m1 m2  m1
m .sin   . cos    m1  g
a 2
En remplaçant la force de frottement par sa valeur en (4), il vient :
m2  m1

a
3.sin   . cos    1 g
Pour m2 = 3.m1 :
4

Page 3 PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2009/2010

4. En remplaçant l’accélération dans l’équation (1) :

 m1 g  T1  m1
3.sin   . cos    1 g k.l  m1 g.sin   . cos   1
3
et T1  k.l 
4 4

 4 k.l  1
  sin   1  
 3 m1 g  cos 

Application numérique :   0,5  a  0,15 m/s 2

Page 4 PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE


UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA 2010/2011

FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES

ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE


UNITÉ : PHYSIQUE I – MÉCANIQUE
DURÉE : 01 Heure 30 Minutes

EXERCICE 01: (06 points) V (m/s)


Sur la figure 1. on a représenté le diagramme des
vitesses d’un mobile M se déplaçant sur une trajectoire 6
droite. À l’instant initial le mobile se trouvait en
x0  10 m . 4
1. Quelle est la nature du mouvement à chaque étape ?
2. Calculer les instants t1 et t2 où la vitesse du mobile 2
devient nulle ? pour quelle raison s’annule t elle ?
t (s)
3. Tracer le diagramme des accélérations du mobile M. 0
4 8 12
(Echelle : 1 cm→ 0,5 m/s2 et 1 cm→ 1 s)
4. Dans quels intervalles de temps le mouvement est –2
accéléré ? dans quels intervalles de temps le Figure 1.
mouvement est décéléré (freiné) ?
5. Quelle est la position maximale atteinte par le mobile ? Y
6. Quelle est la distance totale parcourue par le mobile (dans les deux sens) ?
A
EXERCICE 02: (10 points)
Le mouvement décrit par la trajectoire de la figure 2. est appelé
cardioïde il est donnée par les équations horaires suivante : B
r t   R  R. cos .t 
O X

 t   .t
Où R et  sont des constantes positives. Figure2.

1. Donnez les coordonnées polaires  et r des point O , A et B représentés sur la trajectoire, et


calculez leurs temps 0 ≤ t ≤ T (T = 2/).
2. Calculez les composantes radiale Vr(t) et transversale V(t) du vecteur vitesse (coordonnées
polaires) en fonction de t.
 
3. En déduire que le module de la vitesse est donné par : V t   2 R.sin t 
2 
(On utilise 1 – cos() = 2.sin (/2) )
2

4. Calculez les composantes radiale ar(t) et transversale a(t) du vecteur accélération (coordonnées
polaires) en fonction de t.
5. Calculez les composantes tangentielle aT et aN normale du vecteur accélération en fonction de t.
6. En déduire le rayon de courbure  .
B
EXERCICE 03: (04 points)
Soit le dispositif de la figure 3. Le triangle ABC est un triangle Figure 3.
droit en B ; la masse de la poulie est négligeable et le fil est
inextensible et de masse négligeable. m1 m2
Le coefficient de frottement du plan AB est égal à , et le  2 
coefficient de frottement du plan BC est égal à 2.  C
L’angle BÂC est notée . On donne : m2 = 4.m1. A
1. En écrivant le Principe Fondamental de la Dynamique, exprimez l’accélération du système en
fonction de g ,  et .
2. Application numérique : g = 10 m/s2 ,  = 0,1 et  = 60° .

Page 1 Première Année LMD Mathématiques et Informatique


‫‪UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA‬‬ ‫‪2010/2011‬‬

‫ميٍت اىعيىً و اىتنْىىىجٍبث‬

‫االٍتحبُ اىسذاسً ىيٍَنبٍّل‬


‫ٍقٍبط ‪ :‬فـٍضٌبء ‪ٍٍ – 1‬نبٍّل‬
‫اىَذة ‪ 1 :‬سبعت و ‪ 33‬دقٍقت‬

‫التمرين األول ‪ 06( :‬نقاط)‬


‫)‪V (m/s‬‬ ‫فً اىشنو ‪َّ figure 1.‬ثو ٍخطط اىسشعبث ىَتحشك ‪ٌْ M‬تقو وفق‬
‫‪6‬‬ ‫ٍسبس ٍستقٌٍ‪ .‬فً اىيحظت االبتذائٍت تعطى فبصيت اىَتحشك بـ‬
‫‪. x0  10 m‬‬
‫‪4‬‬ ‫‪ٍ .1‬ب هً طبٍعت اىحشمت فً مو طىس ؟‬
‫‪ .2‬أحسب األصٍْت ‪ t1‬و ‪ t2‬أٌِ تنىُ اىسشعت ٍعذوٍت ؟ ىَبرا تْعذً‬
‫‪2‬‬ ‫اىسشعت فً هزٓ األصٍْت ؟‬
‫‪ .3‬أسسٌ ٍخطط اىتسبسعبث ىيَتحشك ‪.M‬‬
‫)‪t (s‬‬
‫‪0‬‬
‫‪8‬‬ ‫‪12‬‬ ‫(اىسيٌ ‪ 1 cm→ 0,5 m/s2 :‬و ‪.)1 cm→ 1 s‬‬
‫‪4‬‬
‫‪ .4‬فً أي ٍجبه صًٍْ تنىُ اىحشمت ٍتسبسعت و فً أي ٍجبه تنىُ‬
‫‪–2‬‬ ‫اىحشمت ٍتببطئت ؟‬
‫‪Figure 1.‬‬ ‫‪ٍ .5‬ب هً اىفبصيت األعظٍَت اىتً ٌصيهب اىَتحشك ؟‬
‫‪ٍ .6‬ب هً اىَسبفت اىنيٍت اىتً ٌقطعهب اىَتحشك (فً االتجبهٍِ) ؟‬

‫‪Y‬‬ ‫التمرين الثاني ‪ 10( :‬نقاط)‬


‫‪A‬‬ ‫‪ figure 2.‬اىَقببو ببىـ ‪cardioïde‬‬ ‫ٌسَى اىَسبس اىَىضح فً اىشنو‬
‫و هى ٌعطى ببىَعبدىتٍِ اىضٍٍْتٍِ ‪:‬‬
‫‪r t   R  R. cos .t ‬‬
‫‪‬‬
‫‪B‬‬ ‫‪ t   .t‬‬
‫‪O‬‬ ‫‪X‬‬ ‫حٍث ‪ R‬و ‪ ‬ثببتبُ ٍىجببُ‪.‬‬

‫‪Figure 2.‬‬ ‫‪ .1‬أعطً االحذاثٍبث اىقطبٍت ‪ ‬و ‪ r‬ىيْقبط ‪ A ، O‬و ‪ B‬اىََثيت عيى اىَسبس‬
‫‪. (T = 2/) 0 ≤ t ≤ T‬‬ ‫واحسب األصٍْت فً هزٓ اىْقبط ٍِ أجو‬
‫‪ .2‬أحسب ٍشمببث شعبع اىسشعت )‪ Vr(t‬و )‪ V(t‬فً االحذاثٍبث اىقطبٍت بذالىت اىضٍِ ‪. t‬‬
‫‪ ‬‬
‫‪V t   2 R.sin t ‬‬ ‫‪ .3‬استْتج أُ طىٌيت اىسشعت تعطى ببىعالقت ‪:‬‬
‫‪2 ‬‬
‫( استعَو ‪) 1 – cos() = 2.sin2(/2) :‬‬
‫‪ .4‬أحسب ٍشمببث شعبع اىتسبسع )‪ ar(t‬و )‪ a(t‬فً االحذاثٍبث اىقطبٍت بذالىت اىضٍِ ‪. t‬‬
‫‪ .5‬احسب اىَشمببث اىََبسٍت ‪ aT‬و اىْبظٍَت ‪ aN‬ىشعبع اىتسبسع بذالىت اىضٍِ ‪. t‬‬
‫‪ .6‬استْتج ّصف قطش االّحْبء ‪.‬‬

‫‪B‬‬ ‫التمرين الثالث ‪ 04( :‬نقاط)‬


‫ىتنِ اىجَيت اىَبٍْت فً اىشنو ‪ .figure 3‬اىَثيث ‪ ABC‬قبئٌ فً ‪ ،B‬متيت اىبنشة ٍهَيت‬
‫‪Figure 3.‬‬ ‫و اىخٍط ٍهَو اىنتيت و عذٌٌ االٍتطبط‪.‬‬
‫ٍعبٍو احتنبك اىَستىي ‪ٌ AB‬سبوي ‪ ،‬و ٍعبٍو احتنبك اىَستىي ‪ٌ BC‬سبوي ‪.2‬‬
‫‪m1‬‬ ‫‪m2‬‬ ‫ّشٍض ىيضاوٌت ‪ BÂC‬بـ ‪ .‬و ٌعطى ‪.m2 = 4.m1 :‬‬
‫‪‬‬ ‫‪2‬‬ ‫‪ .1‬بنتببت اىَبذأ األسبسً ىيتحشٌل‪ ،‬أوجذ عببسة اىتسبسع بذالىت ‪  ،g‬و ‪.‬‬
‫‪‬‬ ‫‪C‬‬
‫‪ .2‬تطبٍق عذدي ‪. = 60° ;  = 0,1 ; g = 10 m/s2 :‬‬
‫‪A‬‬

‫‪Page 2‬‬ ‫‪Première Année LMD Mathématiques et Informatique‬‬


SOLUTION DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2010/2011

SOLUTION DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE


EXERCICE 01 : (06 points)
1. Nature du mouvement.
0≤ t ≤4s Mouvement rectiligne uniformément accéléré
4 ≤ t ≤ 10 s Mouvement rectiligne uniforme
10 ≤ t ≤ 12 s Mouvement rectiligne uniformément accéléré

2. L’accélération est donnée par la pente du diagramme des vitesses.


6   2  2  6  4
a1   2 m/s 2 ; a2  0 m/s 2 ; a3  m/s 2 .
40 12  10
Expression de la vitesse. (origine des temps = début de chaque étape).
V1 t   a1 .t  V01 V1 t   2.t  2
V2 t   V02 V2 t   6
V3 t   a3 .t  V03 V3 t   4.t  6
La vitesse s’annule pour :
t1  V1 t1   2.t1  2  0  t1  1 s
t2  V3 t 2   4.t 2  6  0  t 2  1,5 s
Comme t 2 est calculée à partir du début de la troisième étape alors t2  t2  10  11,5 s

3. Diagramme des accélérations. (Voir le verso de la feuille).


4.
0≤ t ≤1s V1 < 0 a1 > 0 Mouvement décéléré.
1≤ t ≤4s V1 > 0 a1 > 0 Mouvement accéléré.
4 ≤ t ≤ 10 s V2 > 0 a2 = 0 Mouvement uniforme.
10 ≤ t ≤ 11,5 s V3 > 0 a3 < 0 Mouvement décéléré.
11,5 ≤ t ≤ 12 s V3 < 0 a3 < 0 Mouvement accéléré.

5. Nature du mouvement.
0 ≤ t ≤ 1,5 s V<0 Le mobile se déplace vers les x négatifs.
1,5 ≤ t ≤ 11,5 s V>0 Le mobile se déplace vers les x positifs.
11,5 ≤ t ≤ 12 s V<0 Le mobile se déplace vers les x négatifs.

La position maximale xM correspond à t = 11,5 s.


Le déplacement entre deux instants = la surface sous le diagramme des vitesses.
1   2 11,5  1  10  4
x11,5  x0    6  48,5 m  x11,5  48,5  x0  38,5 m
2 2
6. Distance parcourue
1   2
0 ≤ t ≤ 1,5 s Sens négatif D1   1 m
2
D2 
11,5  1  10  4  6  49,5 m
1,5 ≤ t ≤ 11,5 s Sens positif
2
D2 
12  11,5  2
 0,5 m
11,5 ≤ t ≤ 12 s Sens négatif
2
Distance totale (dans les deux sens) : D  D1  D2  D3  51 m

Page 1 PREMIÈRE ANNÉE LMD MI


SOLUTION DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2010/2011

a(m/s2)
2

t(s)
0
4 10 12

–4

Page 2 PREMIÈRE ANNÉE LMD MI


SOLUTION DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2010/2011

EXERCICE 02 : (10 points)


r t   R  R. cos.t  r   R. sin .t  r   R 2 . cos.t 
 ;   ;   .
 t   .t      0

1. Nous calculons  d’après la courbe, ensuite r  R  R. cos  , et enfin t = .


on trouve les valeurs du tableau suivant :
O A B
 0  
r 0 R 2.R
t 0 et 2  

 Vr  r  R. sin .t 


 

2. 
V  r.  R.1  cos.t 
 

V  Vr2  V2  R. 1  cos.t   sin 2 .t 


2
3.

V  R. 1  cos 2 .t   sin 2 .t   2 cos.t   R. 21  cos.t 


 
on utilise 1 – cos(t) = 2.sin2(t /2) d’où : V t   2 R.sin t  CQFD
2 

a r  r  r.  R  R .1  cos.t 


  2 2 2
a r  R 2 .2 cos.t   1
4.   
 a  2r .  r.  2 R . sin .t   0  a  2 R . sin .t 
2
    2

dV  
5. CALCUL DE aT : aT   aT  R 2 . cos t 
dt 2 

Module de l’accélération : a  a r2  a2  a  R 2 2 cos.t   12  2 cos.t 2

 
a  R 2 4  4 cos.t   1  a  R 2 8. sin 2  .t   1
2 
   
L’accélération normale : a N  a 2  aT2  a N  R 2 8. sin 2  .t   1  cos 2  .t 
2  2 
     
Donc a N  R 2 8. sin 2  .t   sin 2  .t  et a N  3R 2 sin .t 
2  2  2 

V2 V2
6. CALCUL DE  : aN   
 aN
2
   
2 R. sin  2 .t  4  

    R. sin  .t 
   3 2 
3R 2 sin  .t 
2 

Page 3 PREMIÈRE ANNÉE LMD MI


SOLUTION DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2010/2011

EXERCICE 03 : (04 points)


Détermination du sens du mouvement (mouvement sans frottement)
 
En utilisant le PFD   F  m.a
 
Pour la masse m1 : m1 g  C1  T1  m1 .a1
   
Pour la masse m2 : m2 g  C2  T2  m2 .a2
Et en projetant sur les axes parallèles au mouvement on trouve
 m1 g sin   T1  m1 .a
 ………………………… (1)
 m2 g sin   T2  m2 .a
 cos   sin 
 est l’angle que fait BC avec l’horizontale AC    
2 sin   cos 
Puisque le fil et la poulie sont de masses négligeables T1  T2
Enfin, en faisant la somme des deux équations (1) on trouve
a  4. cos   sin  .g  0
1
5
Donc le sens du mouvement est, de A allant vers B pour la masse m1, et de B vers C pour la masse
m2.

1 – Etude du mouvement avec frottement :


 
En utilisant le PFD   F  m.a 
 
Pour la masse m1 : m1 g  C1  T1  F1  m1 .a1
    
Pour la masse m2 : m2 g  C2  T2  F2  m2 .a2
En projetant sur les axes parallèles au mouvement on trouve
 m1 g sin   T1  F1  m1 .a
 ………………………… (2)
 m2 g sin   T2  F2  m2 .a
Et en projetant sur les axes perpendiculaires au mouvement on trouve
 C1  m1 g. cos   F1  .C1
 et 
C 2  m2 g. cos   F2  2.C 2

 cos   sin 
 est l’angle que fait BC avec l’horizontale AC    
2 sin   cos 
puisque le fil et la poulie sont de masses négligeables T1  T2
Enfin, en remplaçant et en faisant la somme des deux équations (2) on trouve
a
1
4. cos   sin     cos   8.sin  .g
5

2 – Application numérique
a  0,78 m/s 2

Page 4 PREMIÈRE ANNÉE LMD MI


UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA 2010/2011

FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES

ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE


MODULE : PHYSIQUE I – MÉCANIQUE
DURÉE : 01 HEURE 30 MINUTES

EXERCICE 01: (06 points) V (m/s) Figure 1.


Un point matériel M se déplace sur un trajet rectiligne suivant
l’axe OX. Son diagramme des vitesses est donné par la figure 1. 3
1. Indiquer pour chaque étape :
a. La nature du mouvement. 2
b. La valeur algébrique de l’accélération a.
c. L’expression de la vitesse V(t) en fonction du temps.
d. L’équation horaire du mouvement x(t). 1
2. Tracer le diagramme des accélérations du point M entre
t = 0 s et t = 9 s. Echelle : 1 m/s2→2 cm. t (s)
3. Pour quels intervalles de temps le mouvement est accéléré et 0 2 4 6 8 9
pour quels intervalles est-il décéléré ?
4. Calculer la distance D parcourue par le véhicule entre t = 0 s et t = 9 s.

EXERCICE 02: (07 points)


Le mouvement curviligne d’un mobile est décrit par les équations paramétriques suivantes :
r t    .t 2 et  t    . ln .t  ; t  1
t en secondes ; r en mètre et ;  en radians. ,  et  sont des constantes positives.
1. Quelles sont les unités de ,  et  dans le système [MKSA].

2. Calculer l’expression du vecteur vitesse V t  et de son module V t  en coordonnées polaires.

3. Calculer l’expression du vecteur accélération a t  et de son module at  en coordonnées polaires.
4. Calculez la composante tangentielle aT et la composante normale aN du vecteur accélération en
fonction du temps.
5. En déduire le rayon de courbure  en fonction du temps.

6. Trouver l’expression du vecteur unitaire eT tangent à la trajectoire.

EXERCICE 03: (07 points)


Deux masses m1 et m2 sont reliées par une corde inextensible 
F
et de masse négligeable qui passe par une poulie de masse Figure 2.
négligeable. La masse m2 se déplace sur un plan incliné 
faisant un angle  avec l’horizontale et ayant un coefficient de m2

frottement  et elle est soumise à une force F faisant un 
angle  par rapport à la surface du plan incliné. La masse m1 m1
se déplace sur un plan horizontal ayant le même coefficient de 
frottement  (voir la figure 2.). 
1. Ecrire le Principe Fondamental de la Dynamique et
représenter les forces pour chaque masse.
2. Calculer le module de la force de contact C2 appliquée à la masse m2.
3. Quel est le module de l’accélération a des deux masses ?
4. Calculer le module de la tension de la corde T.
5. Application numérique :  = 30° ; m1 = 2 kg ; m2 = 4 kg ;  = 0,1 ; F = 40 N.

Page 1 PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE


‫‪UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA‬‬ ‫‪2010/2011‬‬

‫مي‪ٞ‬ت اىؼيً٘ ٗ اىخنْ٘ى٘ج‪ٞ‬بث‬

‫االٍخحبُ اىظذاط‪ ٜ‬ىيَ‪ٞ‬نبّ‪ٞ‬ل‬


‫اىَبدة ‪ :‬فـ‪ٞ‬ش‪ٝ‬بء ‪ٍٞ – 1‬نبّ‪ٞ‬ل‬
‫اىَذة ‪ 01 :‬طبػت ٗ ‪ 33‬دق‪ٞ‬قت‬

‫التمرين األول ‪ 06( :‬نقاط)‬


‫)‪V (m/s‬‬ ‫‪Figure 1.‬‬ ‫حخحزك ّقطت ٍبد‪ٝ‬ت ‪ M‬ػي‪ٍ ٚ‬ظبر ٍظخق‪ٗ ٌٞ‬فق اىَح٘ر ‪ OX‬ح‪ٞ‬ث ‪ٝ‬ؼط‪ٚ‬‬
‫‪3‬‬ ‫ٍخطظ طزػبحٖب ببىشنو ‪.figure 1‬‬
‫‪ .1‬حذد ببىْظبت ىنو ط٘ر ‪:‬‬
‫‪ .a‬طب‪ٞ‬ؼت اىحزمت‪.‬‬
‫‪2‬‬ ‫‪ .b‬اىق‪َٞ‬ت اىجبز‪ٝ‬ت ىيخظبرع ‪.a‬‬
‫‪ .c‬ػببرة اىظزػت )‪ V(t‬بذالىت اىشٍِ‪.‬‬
‫‪1‬‬ ‫‪ .d‬اىَؼبدىت اىشٍْ‪ٞ‬ت ىيحزمت )‪. x(t‬‬
‫‪ .2‬أرطٌ ٍخطظ حظبرػبث اىْقطت ‪ M‬ب‪ ِٞ‬اىيحظخ‪.t = 9 s ٗ t = 0 s ِٞ‬‬
‫)‪t (s‬‬ ‫اىظيٌ ‪.1 m/s2→2 cm :‬‬
‫‪0‬‬ ‫‪2‬‬ ‫‪ .3‬ف‪ ٜ‬أ‪ٍ ٛ‬جبه سٍْ‪ ٜ‬حنُ٘ اىحزمت ٍخظبرػت ٗ ف‪ ٜ‬أ‪ٍ ٛ‬جبه سٍْ‪ ٜ‬حنُ٘‬
‫‪4‬‬ ‫‪6‬‬ ‫‪8 9‬‬
‫اىحزمت ٍخببطئت ؟‬
‫‪ .4‬أحظب اىَظبفت ‪ D‬اىَقط٘ػت ٍِ طزف اىَخحزك ب‪ ِٞ‬اىيحظخ‪.t = 9 s ٗ t = 0 s ِٞ‬‬

‫التمرين الثاني ‪ 07( :‬نقاط)‬


‫حؼط‪ ٚ‬اىحزمت اىَْحْ‪ٞ‬ت (ف‪ ٜ‬اىَظخ٘‪ )ٛ‬ىْقطت ٍبد‪ٝ‬ت ببىَؼبدالث اىشٍْ‪ٞ‬ت اىخبى‪ٞ‬ت ‪:‬‬
‫‪t 1 ،‬‬ ‫‪ t    . ln .t ‬‬ ‫ٗ‬ ‫‪r t    .t‬‬ ‫‪2‬‬

‫‪ t‬ببىثبّ‪ٞ‬ت‪ r ،‬ببىَخز ٗ ‪ ‬ببىزاد‪ٝ‬بُ‪  ٗ  ،  .‬ث٘ابج ٍ٘جبت‪.‬‬

‫ٍب ٕ‪ٗ ٜ‬حذاث اىث٘ابج ‪  ٗ  ، ‬ف‪ ٜ‬جَيت اى٘حذاث اىذٗى‪ٞ‬ت ]‪.[MKSA‬‬ ‫‪.1‬‬
‫‪‬‬
‫أٗجذ ػببرة شؼبع اىظزػت ‪ ٗ V t ‬ط٘‪ٝ‬يخٔ ‪ V t ‬ف‪ ٜ‬اإلحذاث‪ٞ‬بث اىقطب‪ٞ‬ت‪.‬‬ ‫‪.2‬‬
‫‪‬‬
‫أٗجذ ػببرة شؼبع اىخظبرع ‪ ٗ a t ‬ط٘‪ٝ‬يخٔ ‪ at ‬ف‪ ٜ‬اإلحذاث‪ٞ‬بث اىقطب‪ٞ‬ت‪.‬‬ ‫‪.3‬‬
‫أحظب اىَزمبت اىََبط‪ٞ‬ت ‪ ٗ aT‬اىَزمبت اىْبظَ‪ٞ‬ت ‪ aN‬ىشؼبع اىخظبرع بذالىت اىشٍِ‪.‬‬ ‫‪.4‬‬
‫إطخْخج ّصف قطز اّحْبء اىَظبر ‪ ‬بذالىت اىشٍِ‪.‬‬ ‫‪.5‬‬
‫‪‬‬
‫أٗجذ ػببرة شؼبع اى٘حذة ‪ eT‬اىََبص ىَظبر اىَخحزك‪.‬‬ ‫‪.6‬‬

‫‪‬‬ ‫التمرين الثالث ‪ 07( :‬نقاط)‬


‫‪F‬‬ ‫ف‪ ٜ‬اىشنو ‪ figure 2‬ىذ‪ْٝ‬ب مخيخبُ ‪ٍ٘ m2 ٗ m1‬ص٘ىخبُ بخ‪ٞ‬ظ ٍَٖو‬
‫‪Figure 2.‬‬ ‫اىنخيت ٗػذ‪ ٌٝ‬االٍخطبط‪َٝ ،‬ز ػبز بنزة ٍَٖيت اىنخيت‪ .‬حخحزك اىنخيت ‪ m2‬ػي‪ٚ‬‬
‫‪‬‬
‫‪m2‬‬ ‫‪ٝ‬شنو ساٗ‪ٝ‬ت ‪ٍ ‬غ األفق ٗ ٍؼبٍو احخنبمٔ ‪ ،‬حخضغ ٕذٓ‬ ‫‪‬‬
‫ٍظخ٘ ٍبئو‬
‫‪‬‬ ‫اىنخيت ىق٘ة ‪ F‬حشنو ساٗ‪ٝ‬ت ‪ٍ ‬غ ططح اىَظخ٘‪ ٛ‬اىَبئو‪ .‬حخحزك اىنخيت‬
‫‪m1‬‬ ‫‪ m1‬ػي‪ٍ ٚ‬ظخ٘ أفق‪ ٜ‬ىذ‪ّ ٔٝ‬فض ٍؼبٍو االحخنبك ‪.‬‬
‫‪‬‬ ‫‪ .1‬امخب اىَبذأ األطبط‪ ٜ‬ىيخحز‪ٝ‬ل ٗ ٍثو اىق٘‪ ٙ‬ببىْظبت ىنو مخيت‪.‬‬
‫‪‬‬ ‫‪ .2‬أحظب ط٘‪ٝ‬يت ق٘ة اىخالٍض ‪( C2‬ق٘ة رد اىفؼو) اىَطبقت ػي‪ ٚ‬اىنخيت ‪.m2‬‬
‫‪ .3‬أحظب ط٘‪ٝ‬يت حظبرع اىنخيخ‪. a ِٞ‬‬
‫‪ .4‬أحظب ط٘‪ٝ‬يت ح٘حز اىخ‪ٞ‬ظ ‪.T‬‬
‫‪ .5‬حطب‪ٞ‬ق ػذد‪. = 30° ; m1 = 2 kg ; m2 = 4 kg ;  = 0,1 ; F = 40 N : ٛ‬‬

‫‪Page 2‬‬ ‫‪PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE‬‬


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2010/2011

CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE


MODULE : PHYSIQUE I – MÉCANIQUE

EXERCICE 01 : (06 points)


1.
a. Nature du mouvement.
0≤ t ≤2s Mouvement rectiligne uniformément accéléré
2≤ t ≤6s Mouvement rectiligne uniforme
6≤ t ≤9s Mouvement rectiligne uniformément accéléré

b. L’accélération est donnée par la pente du diagramme des vitesses.


30 03
a1   1,5 m/s 2 ; a2  0 m/s 2 ; a3   1 m/s 2 .
20 96

c. Expression de la vitesse.
V1 t   a1 .t  V01 V1 t   1,5.t
V2 t   V02 V2 t   3
V3 t   a3 .t  V03 V3 t   1.t  3

d. Expression de la position. (en prenant comme origine des temps et des espaces le début de chaque étape)

x1 t  
1
a1 .t 2  V01.t  x01 x1 t   0.75.t 2
2
x2 t   V02 .t  x02 x2 t   3.t

x3 t   x3 t   0,5.t 2  3.t
1
a3 .t 2  V03 .t  x03
2

a(m/s2)
2. Diagramme des accélérations.
1,5

t(s)
0
2 6 9

–1
3.
0≤ t ≤2s V1 > 0 a1 > 0 Mouvement accéléré.
2≤ t ≤6s V2 > 0 a2 = 0 Mouvement uniforme.
6≤ t ≤9s V3 > 0 a3 < 0 Mouvement décéléré.

4. Distance parcourue = la surface sous le diagramme des vitesses.

Page 1 PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2010/2011

D
9  0  6  2  3  19,5 m
2
EXERCICE 02 : (07 points)


r  2 .t r  2

 
r t    .t 2
           
 t    . ln .t  
 t 
 t2

1. Unités : r    .t 2   m   .s 2     m s2


.t   sans unité   . t   1     1 s
     (le logarithme n’a pas d’unité)     rad

          
2. V  r  .er  r.  .e  V  2 .t er   .t 2 . e  V   .t.2.er   .e 
 t 

Et le module de la vitesse : V  V   .t. 4   2


  
3. a  r   r.  .er  2r  .   r.  .e
2

  2        
a   2   .t 2 2 .er   2.2 .t   .t 2 . 2  .e 

 
 
a   . 2   2 er  3 .e 
 t   t  t 

Et le module

a  a  2    2 2
 9 2  a    4  5 2  4

dV
4. Accélération Tangentielle aT   42
dt
  
a  aT  a N en module a 2  aT2  a N2 d’où a N2  a 2  aT2 .

 
a N2   2  4  5 2  4   2 4   2    a N   . . 4   2

5. Le rayon de courbure est donné par : aN 


V2
  

V 2  2 .t 2 . 4   2 
 aN  . . 4   2

 4   2 .t 2

6. Le vecteur unitaire tangent à la trajectoire est parallèle à la vitesse.

Page 2 PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2010/2011

  
  .t.2.er   .e  
 V
eT   eT   eT 
1
2.er   .e 
V  .t. 4   2 42

Page 3 PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2010/2011

 
EXERCICE 03 : (07 points) C2  F

1. Principe Fondamental de la Dynamique.
    C1  
 
Masse m1 : P1  T1  C1  F f 1  m1 .a1
      
Masse m2 : P2  T2  C2  F f 2  F  m2 .a2 Ff 2   m2
  T2  
Ff 1  T1 

 m1 
P2 

P1 
2.
En projetant sur l’axe O2Y2 :  m2 g. cos   C2  F.sin   0
Donc C2  m2 g. cos   F.sin 

3.
En projetant sur l’axe O1X1 :  F f 1  T1  m1 .a1 ..............1
En projetant sur l’axe O1Y1 :  m1 g  C1  0 .................2

En projetant sur l’axe O2X2 :  m2 g.sin   T2  F f 2  F . cos   m2 .a2 .....3


En projetant sur l’axe O2Y2 :  m2 g. cos   C2  F.sin   0 .................4

Puisque (a1 = a2 = a) et (T1 = T2 = T) (fil, poulie et ressort de masses négligeables)

En faisant la somme de (1) et de (3) on trouve :  m2 g.sin   F f 1  F f 2  F . cos   m1  m2 .a


(2)  F f 1  .C1  .m1 g
(4)  F f 2  .C2  .m2 g. cos   .F .sin 

En remplaçant :  m2 g.sin   .m1 g  .m2 g. cos   .F.sin   F. cos   m1  m2 .a

a
.F  m2 g .sin   F  .m2 g . cos   .m1 g
Et l’accélération est donnée par :
m1  m2 
4. D’après l’équation (1) : T1  m1 .a  F f 1  m1 .a  .m1 g et (T1 = T2 = T)

T
m1
.F  m2 g .sin   F  .m2 g . cos   .m1 g   .m1 g
m1  m2 
Donc

T
m1
.F  m2 g .sin   F  .m2 g . cos   .m2 g 
Ou
m1  m2 

3 1
5. Application numérique. Nous avons cos 30  et sin 30 
2 2

C2  14,4 N ; a  2 m/s 2 ; T 6 N.

Page 4 PREMIÈRE ANNÉE LMD SCIENCES TECHNIQUES ET SCIENCES DE LA MATIÈRE


UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA 2011/2012

FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES

ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE


UNITÉ : PHYSIQUE I – MÉCANIQUE
DURÉE : 01 Heure 30 Minutes

EXERCICE 01: (06 points) V (m/s)


Sur la figure 1. on a représenté les diagrammes des Coureur A
vitesses de deux coureurs A et B se déplaçant sur une 6
même piste en ligne droite. À l’instant initial les deux
coureurs se trouvaient sur la ligne de départ considéré Coureur B
4
comme origine des coordonnées ( x A 0  xB 0  0 ).
1. Quelle est la nature du mouvement de chaque 2
coureur ?
2. Calculer l’instant t1 où les deux coureurs ont la
même vitesse. Quel est le coureur en avance à cet 40 120 240 t (s)
instant et quelle distance D1 le sépare de l’autre FIGURE 01.
coureur ?
3. Quel est le coureur en avance à t2 = 120 s et quelle distance D2 le sépare de l’autre coureur ?
4. À quel instant t3 les deux coureurs sont côte à côte dans la course ?
5. Le coureur A franchit la ligne d’arrivée à l’instant t4 = 240 s. À quel instant t5 le coureur B
franchit-il la ligne d’arrivée ?

EXERCICE 02: (07 points)


Soit un point mobile M se déplaçant dans le plan (OXY), ses coordonnées rapportées à un système
d’axes (OX),(OY) sont, en fonction du temps, données par :
xt   b. cos.t  ; yt   b. sin.t 
b et  sont des constantes positives.
1. Montrer que le mouvement de M est circulaire et uniforme.

2. Calculer l’expression du vecteur vitesse V t  en coordonnées cartésiennes.

3. Calculer l’expression du vecteur accélération a t  en coordonnées cartésiennes.
4. Calculez la composante tangentielle aT et la composante normale aN du vecteur accélération.
5. En déduire le rayon de courbure .
6. Soit le point P la projection orthogonale du point M sur l’axe (OX). Etudier le mouvement du
point P (équation horaire, vitesse et accélération). Quelle est la nature du mouvement de ce point ?

EXERCICE 03: (07 points)


Une platine de CD (Compact Disc) fait deux (02) tours avant d’atteindre la vitesse angulaire de
1 = 300 tours/minute (vitesse de fonctionnement normale). On admet que l’accélération angulaire
  d 2
2
est constante pendant la phase d’accélération (c’est à dire : pendant les deux premiers
dt
tours).
1. Quelle est la durée de la phase d’accélération ? Quelle est la valeur de   d 2 ?.
2

dt
2. Déterminez les composantes tangentielle aT et radiale aN de l’accélération d’un point situé à 4
cm de l’axe de rotation de la platine, à l’instant où celle-ci (la platine) a effectué un (01) tour après
le démarrage.
3. Que devient l’accélération a de ce même point quand la platine a atteint son régime normal de
rotation 1 ?.
4. Donnez la vitesse V et l’accélération a d’un point situé sur le bord d’un CD-ROM lu par un
lecteur « 40× » sachant qu’il fonctionne à une vitesse 2=150 tours/minute, et qu’un CD fait 12 cm
de diamètre.

Page 1 PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE


‫‪UNIVERSITÉ ZIANE ACHOUR – DJELFA‬‬ ‫‪2011/2012‬‬

‫مي‪ٞ‬ت اىؼيً٘ ٗ اىخنْ٘ى٘ج‪ٞ‬اث‬

‫االٍخحاُ اىضذاص‪ ٜ‬ىيَ‪ٞ‬ناّ‪ٞ‬ل‬


‫ٍق‪ٞ‬اس ‪ :‬فـ‪ٞ‬ز‪ٝ‬اء ‪ٍٞ – 1‬ناّ‪ٞ‬ل‬
‫اىَذة ‪ 1 :‬صاػت ٗ ‪ 30‬دق‪ٞ‬قت‬

‫التمرين األول ‪ 60( :‬نقاط)‬


‫)‪V (m/s‬‬ ‫اىشنو ‪َٝ .1‬ثو ٍخطظ اىضشػاث ىؼذائ‪ٝ B ٗ A ِٞ‬خضابقاُ ف‪ٜ‬‬
‫‪Coureur A‬‬ ‫ّفش اىَضَاس ػي‪ ٚ‬شنو خظ ٍضخق‪ .ٌٞ‬ف‪ ٜ‬اىيحظت االبخذائ‪ٞ‬ت ‪ٝ‬نُ٘‬
‫‪6‬‬
‫اىؼذاءاُ ػي‪ ٚ‬خظ االّطالق ٗ اىز‪ّ ٛ‬ؼخبشٓ ٍبذأ ىإلحذاث‪ٞ‬اث‬
‫‪Coureur B‬‬ ‫( ‪.) x A 0  xB 0  0‬‬
‫‪4‬‬
‫‪ٍ .1‬ا ٕ‪ ٜ‬طب‪ٞ‬ؼت حشمت مو ػذاء ؟‬
‫‪2‬‬
‫‪ .2‬أحضب اىزٍِ ‪ t1‬اىز‪ ٛ‬حخضاٗ‪ ٙ‬ف‪ ٔٞ‬صشػت اىؼذائ‪ٕ٘ ٍِ .ِٞ‬‬
‫اىؼذاء اىَخقذً ػي‪ ٚ‬ا‪ٟ‬خش ف‪ٕ ٜ‬زٓ اىيحظت‪ٍ ٗ ،‬ا ٕ‪ ٜ‬اىَضافت ‪D1‬‬
‫اىخ‪ ٜ‬حفصو ب‪َْٖٞ‬ا ؟‬
‫‪40‬‬ ‫‪120‬‬ ‫‪240‬‬ ‫‪ ٕ٘ ٍِ .3‬اىؼذاء اىَخقذً ف‪ ٜ‬اىيحظت ‪ٍ ٗ t2 = 120 s‬ا ٕ‪ ٜ‬باىَضافت )‪t (s‬‬
‫‪FIGURE 01.‬‬ ‫‪ D2‬اىخ‪ ٜ‬حفصو ب‪ ِٞ‬اىؼذائ‪ ِٞ‬؟‬
‫‪ .4‬ف‪ ٜ‬أ‪ ٛ‬ىحظت ‪ٝ‬نُ٘ ف‪ٖٞ‬ا اىؼذاءاُ جْبا إى‪ ٚ‬جْب ف‪ ٜ‬اىضباق ؟‬
‫‪ٝ .5‬قطغ اىؼذاء ‪ A‬خظ اى٘ص٘ه ف‪ ٜ‬اىيحظت ‪ . t4 = 240 s‬ف‪ ٜ‬أ‪ ٛ‬ىحظت ‪ٝ t5‬صو ف‪ٖٞ‬ا اىؼذاء ‪ B‬إى‪ ٚ‬خظ اى٘ص٘ه ؟‬

‫التمرين الثاني ‪ 07( :‬نقاط)‬


‫ىخنِ ّقطت ‪ M‬حخحشك ف‪ ٜ‬اىَضخ٘‪ ، (OXY) ٛ‬إحذاث‪ٞ‬احٖا باىْضبت ىيَح٘س‪ ، (OY) ٗ (OX) ِٝ‬بذالىت اىزٍِ‪ ،‬حؼط‪ ٚ‬بـ ‪:‬‬
‫‪yt   b. sin.t ‬‬ ‫‪،‬‬ ‫‪xt   b. cos.t ‬‬
‫‪  ٗ b‬ثابخاُ ٍ٘جباُ‪.‬‬
‫ب‪ ِٞ‬أُ حشمت اىْقطت ‪ M‬ػباسة ػِ حشمت دائش‪ٝ‬ت ٍْخظَت‪.‬‬ ‫‪.1‬‬
‫‪‬‬
‫أحضب ػباسة شؼاع اىضشػت ‪ V t ‬ف‪ ٜ‬اإلحذاث‪ٞ‬اث اىناسح‪ٞ‬ز‪ٝ‬ت‪.‬‬ ‫‪.2‬‬
‫‪‬‬
‫أحضب ػباسة شؼاع اىخضاسع ‪ a t ‬ف‪ ٜ‬اإلحذاث‪ٞ‬اث اىناسح‪ٞ‬ز‪ٝ‬ت‪.‬‬ ‫‪.3‬‬
‫أٗجذ اىَشمبت اىََاص‪ٞ‬ت ‪ ٗ aT‬اىْاظَ‪ٞ‬ت ‪ aN‬ىشؼاع اىخضاسع‪.‬‬ ‫‪.4‬‬
‫اصخْخج ّصف قطش إّحْاء اىَضاس ‪.‬‬ ‫‪.5‬‬
‫ىخنِ اىْقطت ‪ P‬اإلصقاط اىؼَ٘د‪ ٛ‬ىيْقطت ‪ M‬ػي‪ ٚ‬اىَح٘س )‪ . (OX‬ادسس حشمت اىْقطت ‪( P‬اىَؼادىت اىزٍْ‪ٞ‬ت‪،‬‬ ‫‪.6‬‬
‫اىضشػت ٗ اىخضاسع)‪ٍ .‬ا ٕ‪ ٜ‬طب‪ٞ‬ؼت حشمت ٕزٓ اىْقطت ؟‬

‫التمرين الثالث ‪ 07( :‬نقاط)‬


‫قاسئ األقشاص اىَضغ٘طت ‪ CD‬يقوم بدورتين )‪ (02‬قبو أُ حصبح صشػخٔ اىزاٗ‪ٝ‬ت ‪ 300‬دٗسة‪/‬دق‪ٞ‬قت ‪ ،‬أ‪: ٛ‬‬
‫‪( 1=300tours/minute‬صشػت االشخغاه اىؼاد‪ٝ‬ت) ‪ّ .‬قبو أُ اىخضاسع اىزاٗ‪   d 2 ٛ‬ثابج أثْاء اىط٘س اىَخضاسع‬
‫‪2‬‬

‫‪dt‬‬
‫ىيحشمت (أ‪ ٛ‬خاله اىذٗسح‪ ِٞ‬األٗى‪ٞ‬خ‪.)ِٞ‬‬
‫‪ٍ .1‬ا ٕ‪ ٜ‬اىَذة اىزٍْ‪ٞ‬ت اىخ‪ٝ ٜ‬ضخغشقٖا اىط٘س اىَخضاسع ؟ ٍٗا ٕ‪ ٜ‬ق‪َٞ‬ت ‪   d 2‬؟‬
‫‪2‬‬

‫‪dt‬‬
‫‪ .2‬أحضب ق‪َٞ‬ت اىَشمباث اىََاص‪ٞ‬ت ‪ ٗ aT‬اىْاظَ‪ٞ‬ت ‪ aN‬ىشؼاع حضاسع ّقطت حقغ ػي‪ ٚ‬بؼذ ‪ٍ ٍِ 4 cm‬ح٘س دٗساُ قاسئ‬
‫األقشاص‪ٗ ،‬رىل بؼذ دٗسة )‪ ٍِ (01‬اإلّطالق‪.‬‬
‫‪ٍ .3‬إ‪ ٜ‬ق‪َٞ‬ت اىخضاسع ‪ a‬ىٖزٓ اىْقطت أثْاء ط٘س اإلشخغاه اىؼاد‪ 1 ٛ‬؟‬
‫‪ .4‬أػظ صشػت ‪ٗ V‬حضاسع ‪ّ a‬قطت ٍ٘ج٘دة ػي‪ ٚ‬حافت ‪ CD-ROM‬ف‪ ٜ‬قاسء أقشاص » ×‪ٍ . « 40‬غ اىؼيٌ أّٔ ‪ٝ‬شخغو‬
‫بضشػت دٗساُ ‪ ٗ 2=150 tours/minute‬أُ قطش ‪ٝ CD‬ضاٗ‪. 12 cm ٛ‬‬

‫‪Page 2‬‬ ‫‪PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE‬‬


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2011/2012

CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE


MODULE : PHYSIQUE I – MÉCANIQUE

EXERCICE 01 : (06 points)


1. Nature du mouvement.

Mouvement rectiligne uniformément 6


0 ≤ t ≤ 120 s aA   0,05 m/s 2  Cte
Coureur A accéléré 120
120 ≤ t ≤ 240 s Mouvement rectiligne uniforme V A  6 m/s  Cte
Mouvement rectiligne uniformément 4
0 ≤ t ≤ 40 s aB   0,1 m/s 2  Cte
Coureur B accéléré 40
t ≥ 40 s Mouvement rectiligne uniforme VB  4 m/s  Cte

2. Les deux coureurs ont la même vitesse à t = t1  Point d’intersection des deux diagrammes.

tg   
4 6
V A t1   VB t1   4 m/s    aA  t1  80 s
t1 120
La distance qui sépare les deux coureurs. D1  x A t1   x B t1 
La position à un instant t est calculée par l’aire sous le diagramme des vitesses ( x A 0  xB 0  0 ) entre
les instants t0 = 0 s et t.

VA t1 .t1 4  80 VB .t1  40  t1  4  80  40


x A t1     160 m et x B t1     240 m
2 2 2 2

D’où, le coureur B est en avance sur le coureur A et la distance qui les séparent est : D1  xA t1   xB t1   80 m

V A t 2 .t 2 6  120 VB .t 2  40  t 2  4  120  80


3. t2 = 120 s : x A t 2     360 m et x B t 2  
  400 m
2 2 2 2
D’où, le coureur B est en avance sur le coureur A et la distance qui les séparent est : D2  xA t2   xB t2   40 m

4. Puisque le coureur A n’a pas encore rattrapé le coureur B à t = t2, alors l’instant où les deux
coureurs sont côte à côte est t3 > t2.
V A t 3  120  t 3  VB .t 3  40  t 3 
x A t 3    6.t 3  360 et x B t 3    4.t 3  80
2 2
Les deux coureurs sont côte à côte  x A t 3   x B t 3   6.t 3  360  4.t 3  80  t3  140 s

V A t 4  120  t 4  6.120  240


5. t4 = 240 s : La longueur de la piste est x A t 4    L
2 2
D’où L = 1080 m
Le coureur B atteint la ligne d’arrivée à t = t5  x B t 5   L
V t  40  t 5 
Donc : x B t 5   B 5  4.t 5  80  1080  t 5  290 s
2

Page 1 PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2011/2012

EXERCICE 02 : (07 points)

( ) ( )
{
( ) ( )
1. Equation de la trajectoire :
( )
{ 
( )
C’est l’équation d’un cercle de rayon et de centre ( ).
Mouvement uniforme : voir la question 4.

2.
( )
{  ⃗ [ ( ) ( ) ]
( )

3.
( )
{  [ ( ) ( ) ]
( )

4.
Accélération tangentielle : .
Module de la vitesse : |⃗ | √ ( ) ( )  .

Accélération normale :

Donc
[ ( ) ( ) ]

5. Rayon de courbure :
 

6. Mouvement du point P.
( ) ( )
Projection sur l’axe OX  {
( )

Vecteur position : ⃗⃗⃗⃗⃗ ( )


Vecteur vitesse : ⃗ ( )
Vecteur accélération : ( )

La nature du mouvement est rectiligne sinusoïdal.

Page 2 PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE


CORRIGÉ DE L’ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE MÉCANIQUE 2011/2012

EXERCICE 03 : (07 points)



1– Pendant les deux premiers tours : Mouvement circulaire uniformément accéléré.
    Cte


  .t ( conditions initiales à t = 0 ; = 0 et   0 )

  1 .t 2
 2

après les deux tours t = t1 ;  = 4 et ● = 1 = 300 tours/minute = 10. rad/s

En remplaçant dans les deux dernières équation, puis en divisant on trouve :


4  1 t  t1  8 A.N : t1  0,8.s
1 2 1 1

  1  1
2
En remplaçant dans la deuxième équation on trouve A.N :   39,3. rad s2
t1 8

2 – Composantes de l’accélération : après 01 tours  = 2. (R = 4 cm = 0,04 m)


2  1 .t 2  t  4 et   .t  4.
2 
aT  R.  R.
  aT  1,57. m s 2
 A.N : 
aN  V  2.R  4..R
2
  aN  19,73. m s
2
 R

3– Régime normal ● = 1 = Cte Mouvement circulaire uniforme. Donc :

 aT  0  aT  0. m s 2
 A.N : 
 aN  1 .R  aN  39,43. m s
2 2

4 –2 = 150 tours/minute = 5 rad/s (R = 6 cm = 0,06 m)

V  2.R V  0,3. m s
 
aT  0  aT  0. m s
2
A.N :
 
aN  2.R  aN  15. m s
2 2

Page 3 PREMIERE ANNEE LMD MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE