Vous êtes sur la page 1sur 218

L'école

G. Meyer
O. Larois _ E. L:héritie r
M. Mackowiak - F. Pestre
CEPEC

lll!=++l HACHETTE
llltttj Éducation
Cheminement
en maternelle
- - - - - - - - - - - - - - - -- - - - - -- - - -- - - - - - - -- - -- -------..,
1

ec
au
QUOTIDIEN

G. Meyer- O. Larois - E. L:héritier - M. Mackowiak


F. Pestre - CEPEC

~HACHETTE
L[.lttlj Éducation
Nous remercions l'ensemble des formateurs du CEPEC de Lyon
dont les recherches ont permis de mettre au point la méthodo-
logie du plan de formation. Qu'ils trouvent ici l'expression ami-
cale de toute notre gratitude.
les Auteurs
CEPEC
Centre d'Études pédagogiques d'Expérimentation et de Conseil
14, voie romaine- 69290 Craponne

Couverture' Pascal Plottier


Photo de couverture, Claude Caro/y
Réalisation' Alinéa

ISBN 2.0117 0796.X


©HACHETTE LIVRE, 1991, 1997 pour les précédentes éditions
© HACHETTE LIVRE, 2004 pour la présente édition
43, quai de Grenelle - 75905 Paris Cedex 15
Tous droits de traduction, de reproduction et d'adaptation réservés pour tous pays.
Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant aux termes des articles L. 122-4 et L. 122-5, d'une part, que les rrcopies ou reproductions stric-
tement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective", et, d'autre part, que les ((analyses et les courtes citations»
dans un but d'exemple et d'illustration, "toute représenta/ion ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de
ses ayants droit ou ayants cause, est illiciten.
Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation de l'éditeur ou du Centre français de l'exploitation du droit
de copie (20, rue des Grands-Augustins- 75006 Paris), constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.
SOMMAIRE
Introduction VI. Mathématiques 87
I. Enseigner en classe maternelle_______ _____ . -·-··· .. .... 9 VII. Sciences _ 89
n. Guide pour la lecture de ce livre __ ..................... _.. 10 YIU. Technologie 90
IX. Arts visuels _. 91
Chapitre 1
Construire les outils d'une progression à partir des progranunes X. Éducation musicale . 92
officiels (période concernée: les quatre années de l'école maternelle) XI. Éducation physique 95
r. Des compétences-dés pour un enfant Chapitre4
acteur de ses apprentissages ..... .. .... ... 14 Mettre en place des projets d'activités
II. Des contenus de programme: domaines d'activités, disciplines . 15 (période concernée: un mois environ)
Ill. Propositions d'outils . .. . 18 I. Partir et vivre en classe verte _ __ _ . ________ ___ ... .... 100
Chapitre 2 JI. Inventer un conte, le meru-e en scène, et fabriquer un livre
Établir un programme en termes de compétences individuelles et de pour la fête de fin d'année 101
situations d'apprentissage collectives II!. Visiter une ferme 102
(période concernée : une année) N. Visiter un zoo, puis organiser u ne exposition . _ 104
r_ Qu'est-ce qu'une compétence? 30 V Fabliquer un objet _ _ ......... .. __ __ _____ _ . ... ...... . 106
II. Des compétences en français 32
Chapitre 5
IlL Des compétences en histoire . 42 Organiser l'acquisition de chaque compétence
N. Des compétences en géographie 47 (période concernée : un mois environ)
V. Des compétences en éducation civique _ 51 I. Maù1ématiques : Fabliquer un domino des quantités et y jouer _ 112
VI. Des compétences en mathématiques 55 JI_ Français: Représenter, sous forme de BD, une histoire lue
VIL Des compétences en sciences 59 par l'enseignant (pour un groupe qui ne connaît pas cette histoire) _. 114
VIII. Des compétences en technologie _ 63 m. Éducation musicale : Accompagner avec d ifférentes
IX. Des compétences en arts visuels ... 66 percussions une chanson écoutée .... _.. .. .. .. .. .. .. __ .. . . .... _.. __ 116
X. Des compétences en éducation musicale __ 69 N. Français : Ré aliser un montage à l'aide d'une fiche
XI. Des compétences en éducation physique et spo11ive .. 72 en huit étapes imagées _ 117
Y. Éducation physique : Se déplacer de façon adaptée
Chapitre 3 aux différents lieux et surfaces de l'école _ 118
Élaborer des grilles d'évaluation de compétences
VI. Français : Raconter oralement l'histoire illustrée
I. Pourquoi utiliser des grilles d'évaluation de compétences _ 78 par deux ou trois images . . . . ........ ...... 119
II. Qui repère les critères d'évaluation? .. . 79 VIL Français : Raconter oralement l'histoire présentée par un livre illustré
Ill. Français 80 nouveau (dont l'enfant a librement feuilleté les pages auparavant) 120
rv. Géographie 86 Yll l. Français: Représenter sous forme de BD en quatre ou cinq
Y. Éducation civique _ 87 vignettes une histoire lue auparavant par l'enseignant . 121
ITJ SoMMAIRE

Chapitre 6 d) Expression écrite: é<.'rire aux parent~ pour leur rappeler


Prévoir un emploi du temps (période concernée: une semaine) la réunion de classe . ..... ................ .. .. 163
I. Emploi du temps organisé à partir des modes de regroupement e) Mad1ématiques: résoudre un problème de partage er
(Petite section) ... --··· ·· --- ·-···- ---· ·········· 126 de distribution du goûter d'anniversaire 166
n. Emploi du temps organisé à partir des modes de regroupement f) Technologie: inventer et réaliser un jeu avec des aimants 168
(Grande section) ........ .... ...... -- -·· ··· --·· -· .... ... ........ . 128 g) Maù1ématiques: résoudre un problème de logique
en utilisant un tableau à double entrée 171
Ill. Emploi du temps o rganisé à partir des domaines d'activités
h) Mathématiques: résoudre un problème
(Petite et Moyenne sections) ......... ... .... . 130 174
de mesures de longueur ..
IV. Emploi du temps organisé à partir des disciplines i) Mailiématiques: résoudre un problème de numération . 176
(Moyenne section) .. .. . ... .. .. ...... .... .. 133 j) Mad1ématiques : résoudre un problème cie topologie: assembler
Chapitre 7 les moitiés symétriques de figures, géométriques ou non ......... ... . 178
Rédiger le journal de classe (période concernée : un jour) k) Lecture : réaliser un objet à partir d'une fiche de montage 180
I. Journal de classe organisé par modes de regroupement 137 1) Expression écrite: rédiger une fiche recette .. .. ............ . 182
rn) Lecn1re : retrouver les légendes écrites correspondant
Il. Journal de classe organisé par disciplines 141 à des photos données _.. . .. .. .. .. .. .. . .. .. .. .. . .. . . .. .. _ .. .. .. . .. .. 184
Chapitre 8 n) Lecture: répondre à un questionnaire à partir d'un livre
Enseigner des démarches de pensée illustré fe uilleté librement auparavant ... .. ....... ... .. 186
I. Pourquoi enseigner des démarches de pensée? _ ... .... ... ... .. .. .. 144 Chapitre 10
II. Quelles démarches de pensée? .................. .. ................... ... .. .. 145 Communiquer aux parents les performances de chaque enfant
III. Conu11ent enseigner des démarches de pensée ? _.. .......... .... .. 146 à partir des programmes officiels
a) exemples de séances d'apprentissage !. Quelles informations communiquer aux parents ? ___ .. ......... .. 190
(durée: une heure environ) .. .... ... .............. ...... .. ................ .. . 146
b) exem ples de progressions d'apprentissage II. Quand utiliser ce livret ? 191
(durée: plusieurs semaines) .. .. ....... .... ...... .... ............ .... ......... . 147 III. Limites de ce livret ............ ... _ ............. .. 191
Chapitre 9 IV. Livret d'évaluation du cycle 1 192
Préparer une séance d'apprentissage V. Livret d'évaluation du cycle 2 ....... .. ..... .. .. .. ....... .. ....... ............. .. 205
(période concernée : une denù-heure à une heure environ)
I. Grille de construction de séance ................................ .. ......... . 155 Conclusion
II. Exemples de séances d'apprentissage 1. Des outils pour assurer le suivi de chaque enfant 218
a) Éducation physique: se déplacer dans la salle de motricité II. Des recherches à poursuivre __ .............. _......... . 220
par files de cinq ou six, en utilisant tout l'espace ............ .. .. .. 157
b) Éducation physique : inventer et réaliser une chorégmphie
sur une musique donnée .. .. .. .. .. .. . .. . . .. .......... .. 158 Annexe: Typologie de textes d 'aprèsJ.-M. Adam ....................... .. 221
c) Mathématiques: inventer et réaliser trois algorithmes
correspondant à trois schémas donnés ....... 159 Bibliographie . . . .. . . . . ...... ............ .. .............. .. ................. .. ..... ..... . 223
ntroduction
INTRODUCTION 9 1

1. Enseigner en classe maternelle soient confrontés les tout jeunes élèves. lls sont premiers
parce qu'ils permettent à l'enfant de découvrir que l'ap-
Une école centrée sur l'enfant prentissage est dorénavant un horizon naturel de sa vie.
•Permettre à chaque enfant une première expérience sco- Ils lui permettent d'entrer dans cette articulation entre jeux et
laire réussie est l'objectif majeur de l'école maternelle. Dotée activités par laquelle il deviendra progressivement un écolier
d'une identité originale et d'une culture adaptée à l'âge et au qui aime apprendre, qui a pris conscience qu'il existe des che-
développement des enfants qu'elle accueille, cette école de mins qui mènent à des savoir-faire inédits, à des connaissances
plein exercice se distingue de l'école élémentaire par la péda- toujours neuves. La première étape des "apprentissages fonda-
gogie qu'elle met en œuvre. mentaux" suppose, pour être menée à bien, le cadre spéci-
Les enseignants y ont le souci d'offrir à chaque enfant un cadre fique de la pédagogie de l'école maternelle. C'est cette dyna-
de vie et une organisation des activités qui favorisent son auto- mique qui donne à cette école sa nécessaire unité, son identité
nomie et lui laissent le temps de vivre ses premières expé- et son intégrité. · (10 2002)
rie nces tout en l'engageant à de n ouvelles acquisitions. Ils
identifient avec précision les besoins de chacun, ils créent les Un c ertain regard

'"-o conditions des découvertes fortuites et suscitent les expé- Dans Je cadre de ces directives officielles, des équipes d'ensei-
c::
;:> rimentations spontanées. Ils encouragent l'activité orga- gnants de classes maternelles, et des formatrices, ont élaboré
nisée et maintiennent un niveau d'exigence suffisant depuis plusieurs années des outils de travail qui leur permet-
pour que, dans ses jeux, l'enfant construise de nouvelles tent d'obtenir une vision claire de leur pratique quotidienne
manières d'agir sur la réalité qui l'entoure . L'école maternelle auprès des jeunes enfants. Ce livre est donc d'abord un état de
constitue le socle éducatif et pédagogique sur lequel s'ap- ces recherches, une sélection arbitraire de quelques travaux,
puient et se développent les apprentissages qui seront systé- qui visent à la formation de l'intelligence de l'enfant et non à
matisés à l'école élémentaire. C'est par le jeu, l'action, la un ·empilement• de connaissances, et qui sont susceptibles
recherche autonome, l'expérience sensible que l'enfant, selon d'intéresser d'autres enseignants. En cc sens, il ne saurait
un cheminement qui lui est propre, y construit ses acquisitions constituer de nouvelles "instructions officieuses • que chaque
fondamentales." (IO 2002) maître devrait suivre page à page, pas plus qu'un manuel sco-
laire ou un guide. Il est davantage une sorte de recueil de
Les premiers pas d'une progressiotJ dans les trois cycles p istes à poursuivre. Nous avons parfaitement conscience qu'il
.. Les "apprentissages premiers" ne sont pas dénommés tels demande un effort de réflexion à tout enseignant désireux de
parce qu'ils sont chronologiquement les premiers auxquels l'utiliser. Réflexion d'autant plus difficile qu'elle entraîne sou-
ΠINTRODUCTION

vent une remise en cause des pratiques antérieures. Toutefois, II. Guide pour la lecture de ce livre
la varié té des domaines de recherche que nous proposons doit
permettre à chacun, à ch acune, de choisir et d'approfondir- Ceci n'est pas un roman!
seul ou en équipe - celui qui l'intéresse davantage. Vouloir Bien sûr les différents travaux rapportés ici sont le résultat
tout utiliser à la fois entraînerait sans doute une centration sur d'une ·aventure• vécue par des enseignants et des formateurs,
des contenus p lutôt que sur l'enfant. travaillant en recherche-action depuis plusieurs années ; mais
C'est en effet la centration sur l'enfant qui a guidé la recherche ils n'en constituent pas pour autant un roman, o u un récit des
des outils présentés ici: quelles sont les compétences qu'il ·tribulations" de quelques voyageurs égarés en pédagogie.
importe de développer pour assurer son devenir intellectuel , Aussi nous p ermettons-nous de déconseiller vivement à nos
sensori-moteur, et socio-affectif? C'est à l'école maternelle que "amis lecteurs" une lecture linéaire et littérale du dossier (à
se joue la future réussite scolaire . Aussi, cessons de nous réfu- moins d'en apprécier l'effet •sop orifique ..) . Ne lisez pas ce
gier dans des constats pseudo-pédagogiques e t pseudo-psycho- livre conune on vous a appris à le faire à l'école : du début
logiques sur la non-autonomie, la non-socialisation de tel o u tel à la fin, dans une attitude studieuse et réfléchie.
e nfant. Demandons-nous plutôt ce qu'est - concrètement - un L'ordre des chapitres correspond à la préparation de classe
enfant autonome, ce qu'est un enfant réfléchi, curieux, critique, d'un enseignant qui, en début d 'année scolaire, puis au début
e tc. À quels comporteme nts jugerons-nous que tel élève est de chaque trimestre, sou haiterait avoir une vision d'ensemble
autonome? Ou que fait un enfant ·réfléchi · de petite section de ce que ses élèves vont faire: à ceci répondent les chapitres
face à une situation-problème ? Puis recherchons les moyens 1 à 6. Ensuite, semaine après semaine, ou jour après jour, cet
pédagogiques qui nous permettront d'installer ces compétences enseignant élaborerait son journal de classe (chapitre 7), et les
chez tous les élèves. Perdons également cette représentation de fiches de préparation de leçon (chapitre 9).
l'enfant à la tête ·vide · qu'il faut remplir à l'aide de ·couches" Cependant, la compréhension de chaque chapitre ne nécessite
successives. Et prenons l'habitude de proposer des activités pas obligatoirement la lecture du chapitre qui précède. En
intelligentes à l'école maternelle; intelligentes parce qu'elles conséquence, si vous préférez avoir d'abord une vision nette
feront appel à une pensée qui se structure et non à un méca- d'une leçon (chapitre 9), pour pouvoir insérer cette image
nisme simp le et débilitant. La tâche de l'école n'est pas seule- dans un ensemble de plus en plus vaste, vous pouvez lire ce
ment d'enseigner à mémoriser; elle doit aussi former à réfléchir livre du chapitre 10 au chapitre 1 sans difficulté.
et à utiliser des démarches cognitives. Si vous avez des préoccupations particulières, si vous avez
vous-même, seul ou en équipe, commencé des recherches-
actions dans tel ou tel domaine, choisissez le chapitre qui cor-
INTRODUCTION L~.. 1

respond le mieux à vos préoccupations du moment. Utilisez-le discipline, et vous étudierez sa mise en œuvre clans l'ensemble
alors sans vous occuper des autres chapitres, jusqu'à ce que de l'ouvrage, sans vous préoccuper dans un premier temps des
vous sentiez que vous le maîtrisez. Vous étudierez ensuite un autres disciplines.
autre chapitre, et apprendrez à l'utiliser à son tour. Vous pouvez enfin utiliser ce livre corrune une notice de mon-
Si vous souhaitez approfondir une seule discipline, vous repé- tage, qui vous permet de fabriquer au jour le jour, à mesure de
rerez dans les exemples concrets ceux qui se rapportent à cette vos besoins, votre propre pratique pédagogique.

''
Chapitre 1

Construire les outils d'une progression


à partir des programmes officiels
Période concernée: les quatre années de l'école maternelle
[ 14__l CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

CONSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION


À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS
------ - - - - - - - -- - ---------
1. Des compétences-clés pour un elÛant il n'existe pas d 'enseignement d é barrassé de toute idéologie.
acteur de ses apprentissages De la même façon, un enseignant ne peut prétendre former
des élèves curie ux, autonomes, responsables, tolérants ... sans
Et1tre désirs d'et~seignement le support de connaissances ou de contenus de programme.
et pratique de classe au jour le jour... Où trouver une solution? Comment garantir aux élèves les acqui-
À la question: .. Que voulez-vous apprendre à vos élèves?", la sitions demandées par les instructions officielles, et en même
plupart des e nseignants de classe maternelle répondent géné- temps ne pas renier les valeurs, les finalités qui sous-tendent, qui
ralement par : · les bases· en mathé matiques et en français, orientent toute action de formation à l'école maternelle?
mais aussi l'autonomie, l'esprit critique, la logique ... Désireux
... le t~écessaire repérage des compétences-clés
de former de futurs adultes responsables e t capables de jouer
à développer au long de la scolarité
un rôle dans la société de demain, les enseignants se révèle nt
également soucieux de développer la socialisation, l'attention Prenons un exemple: plutôt que de ré péter tout au long de
à autrui , la tolérance, la curiosité ... l'année scolaire que les élèves ne sont pas autonomes, cher-
Parallèlement à ces désirs d 'ordre idéologique, ces mêmes chons à développer chez eux la compétence-clé · maîtriser
enseignants contrôlent périodiquement les acquisitions de leurs l'environnement •, apprenons-le ur à utiliser un référent•, à
élèves. Mais ces contrôles, ces fiches de travail, extraits de argumenter. Apprenons-leur aussi à rechercher des informa-
manuels scolaires ou inve ntés par eux-mêmes, sont bien éloi- tions, à résoudre des problèmes nouvea ux ... Il serait présomp-
gnés des finalités énoncées précédemment. Et se révèle alors tueux d 'imaginer que ces verbes: maîtriser l'environnement,
un écart entre ces aspirations philosophiques, ces envies de for- argume nter, rechercher des informations .. . trad uisent ou expri-
mation de l'enfant, et les pratiques de classe au jour le jo ur. ment la totalité de l'autonomie d 'un enfant. Être autonome,
Il est temps aujo urd'hui de dépasser cette incohérence, ou de
réserver à l'école maternelle l'épano uissement de l'enfant et
• Par exemple:

l
aux classes primaires les appren tissages fondamentaux. Nous dictionnaire mots-images
ne pouvons p rétendre enseigner à l'école les seuls apprentis- dictionnaire quantités-nombres cardinaux réalisés par le
sages du programme (lecture, écriture, mathématiques ... ), car groupe-classe
dictionnaire des diffé rentes écritures, e tc.
CONSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS 1 15 l
c'est beaucoup plus que cela . En outre, être autonome com- Les compétences-clés deviennent alors pour l'enseignant:
porte une dimension socio-affective qui n'apparaît pas ici. -le Îll conducteur des différentes activités se déroulant
Cependant, être autonome c'est aussi cela . Et nous faisons l'hy- sur l'année,
pothèse que le développement des compétences précédem- - le principe organisateur des divers apprentissages,
ment nommées aidera l'élève dans son accession à une plus -l'outil indispensable pour tout travail en équipe
grande autonomie. Mais nous devons également vérifier cette pédagogique.
hypothèse; aussi faut-il s'assurer périodiquement de la perti-
Les compétences-clés constituent le but réel de toute formation
nence des choix effectués : si le développement de ces compé-
et de tout apprentissage. Elles mettent en perspective, elles
tences n 'entraînait pas - au moins à l'école - une plus grande
finalisent les différents apprentissages elu programme , les
autonomie de chaque élève, il conviendrait de chercher de
diverses activités proposées dans les manuels ou les revues .
nouvelles "traductions" de l'autonomie.
pédagogiques. Elles répondent à la question: à quoi ça sert?
Les compétences-clés permettent également d 'établir un lien
En effet, ce n'est pas la réussite de tel ou tel exercice ponctuel
entre les différentes activités pratiquées quotidiennement à
qui est intéressante en elle-même. Ce sont les compétences-clés
l'école maternelle d'une part, et entre ces différentes activités
que l'élève a pu développer à l'occasion de cc comportement.
et les apprentissages de l'école primaire d'autre part. Ce lien ne
Et suivant la façon dont l'enseignant a organisé une leçon, il
peut provenir seulement d 'un thème, ou d'un projet. En effet,
aura permis à ses élèves de développer telle compétence-clé ou
"'
Q) l'organisation d'une année scolaire à partir de projets qui se
Q)
telle autre Cç_f chapitre 9). En conséquence, cherchons d'abord
'~
·~
succèdent au long des semaines et des mois n'évite pas l'im-
la liste des compétences-clés que nous voulons développer
::; pression de rupture lors des changements de projets; en outre,
"'c:0 les projets de groupe, de classe ou d'école rendent difficile
chez nos élèves, puis utilisons des contenus de programme, des
c
notions, comme moyens, comme supp01ts, p our permettre aux
"g
·o. l'évaluation objective des progrès de chaque élève à l'intérieur
enfants d'exercer ces compétences-clés .
0 d'un programme. les compétences-clés établissent ce lien
0
..c:
o. entre les multiples activités pratiquées au long de l'année, que
ces activités soient conduites autour de projets ou pas . Elles II. Des contenus de programme: domaines
sont en outre le lien qu'il importe de créer entre les quatre d'activités, disciplines
années de l'école maternelle. Et pour cela les compétences- Les nouveaux programmes de l'école maternelle s'expriment en
clés ne peuvent dépendre d'un contenu de programme. Elles grands domaines d'activité: le langage au cœur des apprentis-
ont pour cible l'enfant lui-même, pris dans son développement sages (Cl), maîtrise elu langage et de la langue française (C2),
cognitif, sensori-moteur et socio-affectif. vivre ensemble, mathématiques (C2), découvrir le monde, édu-
l ___1__~___ j CONSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

cation artistique (C2), sensibilité, imagination, création (Cl), modes de regroupement des élèves, ainsi que leurs modes de
éducation physique et sportive (C2), agir et s'exprimer avec son participation ct d'activité mentale ou physique.
corps (Cl). Cependant, pour tout enseignant d'école maternelle désireux de
Au contraire des disciplines au programme de l'école primaire, conununiquer et de travailler avec les enseignants de l'école
ces domaines d'activités n'ont pas d'emploi du temps imposé. primaire, afin de construire un suivi pertinent de chaque enfant
En outre, ils permettent de marquer la spécificité de l'école au moyen d'une progression rigoureuse des apprentissages tout
maternelle: les enfants travailleront ces diffé1·ents domaines, au long des trois cycles, ces intitulés de programme doivent
non pas à travers des "leçons, et des chapitres de manuels sco- être complétés ou mis en relation avec les disciplines habi-
laires, mais au moyen de jeux et de toutes sortes de situations tuelles de l'école primaire. Ce qui ne signifie en aucun cas
les plus proches possibles de la vie quotidienne. En d'autres l'abandon des démarches d'enseignement spécifiques à l'école
termes, l'espace et le tetnps scolaires doivent être aménagés maternelle, mais une volonté d'organiser l'action pédagogique
non en fonction de chapitres de manuels qui se succèdent les selon des besoins à court et long termes des enfants. C'est pour-
uns à côté des autres, ou de fichiers fournis par les éditeurs, quoi ces domaines d'activités sont mis en correspondance avec;.._
tnais en fonction des dotnaines d'activités qui diversifient les les disciplines de la façon suivante (voir tableau ci-contre):
CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS 17 ___ j

Cycle 1 : Cycle 2:
Grande section, ...
r Petite et Moyenne sections
Domaines
~

'------Domaines Disciplines Disciplines


l. Le langage au cœur des apprentissages Français: Français: 1. Maîtrise du langage et de la langue
Lecture Lecture française
Expression écrite Expression écrite
Expression orale Expression orale
Compréhension de l'oral Compréhension de l'oral
Il. Vivre ensemble Education civique Education civique !L Vivre ensemble
Ill. Agir et s'exprimer avec son corps Motricité fine Numération Ill. Mathématiques
Gymnastique Calcul
Athlétisme Mesures
Jeux collectifs LogiJue
Expression corporelle Topo agie- géométrie
!
i -Natation
IV. Découvrir le monde Mathématiques Sciences IV. Découvrir le monde
Sciences Technologie
Technologie ! Histoire !
Histoire Géographie
Géographie _,_
V Sensibilité, imagination, création i Regard et geste V. langues étrangères ou régionales
Voix et écoute ~

VI. Education artistique


~

Arts visuels
Éducation musicale
! Motricité fine VIl. Education physique et sportive

L______
Gymnastique
Athlétisme
Jeux collectifs
Expre~sion corporelle
l _ ______j_
_ _ _ _ _ _ _ ______lia_ta_tlo_n_ _ _ _ _ _ _ _
18 CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

m. Propositions d'outils logique d 'utilisation, à l'école et hors l'école. Ainsi les apprentis-
sages de français en lecture, en communication orale et en
Et ces disciplines, · chapeautées " par les domaines d 'activités, expression écrite sont-ils classés suivant le type de texte que l'on
auxquels elles se réfèrent continuellement comme à des buts ou souhaite faire comprendre ou produire par les élèves; car une
des raisons d'être, sont alors croisées avec les compétences-clés simple juxtaposition de phrases correctes ne suffit pas pour
pour confectionner des outils permettant d'établir une progres- constituer un texte cohére nt, qui sert à décrire ou à raconter, ou
sion. En effet, la liste des compétences-clés à développer chez les à ordonner ou à dialoguer, ou à prédire, etc.
élèves au long de l'année permet d 'organiser un ensemble d'ap- De la même façon, la discipline mathématique sera subdivisée
prentissages à partir des pôles qu'elles constituent. Cependant, la selon les catégories de problè mes que l'élève a à résoudre e n
recherche des compétences-dés ne suffit pas pour constituer classe maternelle : un problème de partage ou de distribution
un programme pertinent: les recherches actuelles concernant de bonbons, et un problème de choix qui utilise un tableau à
l'apprentissage tendraient à démontrer que ces compétences-clés double entrée o u un arbre, ne font pas appel aux mêmes
ne sont pas transférables. n convlent donc d'utiliser cette éven- •Outils mathématiques • de l'activité intellectuelle de l'enfant.
tuelle non-transférabilité comme une hypothèse de travail. En conséquence, si nous souhaitons, d'une part, que les élèves
Exemple: s'il est exact qu'un élève ne transfère pas spontané- réussissent mieux les différents travaux que nous le ur présen-
ment sa compétence à lire, d'un texte de manuel scolaire à n'im- tons, d'autre part qu'ils soient capables de réinvestir dans des
porte quel type de texte sur n'importe quel support, il devient situations plus complexes les acquisitions p onctuelles q ue
nécessaire de lui apprendre à lire non seulement à pattir de nous évaluons au moyen de diverses fiches et exercices à
manuels, mais aussi à partir de vrais textes, variés et à sa pattée. notre disposition, nous devons organiser les contenus d 'ensei-
Aussi les contenus de programme sont-ils catégotisés en tenant gnement selon les situations que l'enfant pourra rencoqtrer à
compte à la fois de leur logique d 'enseignement et de leur l'école maternelle, puis primaire, et en dehors de l'école.
CoNSTRUIRE LES OUTILS D ' UN E PROGRESSION A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS [ 19 ,

FRANÇAIS

Nous avons emprunté à ].-M. Adam une typologie de textes de ces types de textes. Précisons ici que •texte, signifie aussi
q ui nou s a semblé proche des pratiques habituelles en école bien l'oral que l'écrit, et en ce qui concerne ce dernier que le
maternelle, puis primaire . No us présentons en annexe (p. 189) texte peut être constitué uniquement d 'images .
les "formes d'écrits" dont la dominante correspond à chacun

Niveau de classe: Cycle:

~· t
s
NARRATIF DESCRIPTIF INJONCTIF EXPLICATIF RHÉTORIQUE ARGUMENTATIF

LECTURE
- Répondre à des questions posées
sur un texte
- Réaliser un objet ou un dessin
à partir des consignes écrites
- Décrire, commenter un texte
"'"'
EXPRESSION ÉCRITE
- Compléter ou rédiger un texte
(en images ou en images et mots
ou phrases
EXPRESSION ORALE
- Raconter ou décrire une situation
vécue ou imaginaire
- Dire une consigne ou un poème
- Participer à un échange collectif
COMPRÉHENSION ORALE
- Réaliser des actions à partir
de consignes orales
1 20 J CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

IDSTOIRE

Rappelons que, si nous plaçons cette discipline à l'école mater- voir et organiser l'action p édagogique. Nous avons vu qu'un
nelle, ce n'est pas pour introduire les contenus de programme premier lien est constitué par les compétences-clés; il nous
traditionnels de l'école primaire; mais d'abord pour créer les paraît importan t qu'une seconde liaison soit créée au moyen
lie ns entre les trois cycles d'apprentissage, sans oublier le des disciplines. Même si !'·époque historique • étudiée en
domaine d'activité auquel elle se réfère: découvrir le monde. classe maternelle est très courte : la chro nologie d 'une activité
Nous ne voyons pas comment assurer le suivi de chaque d 'une heure, la demi-journée, la journée, hier-aujourd'hui-
e nfant si chaque cycle utilise des concepts différents pour pré- demain ...

Niveau de classe: Cycle :

~ s
Situer des événements,
1/2 journée 1 jour 3 jours 1 semaine 1 mois 1 an 1 génération 3 générations

les ordonner
"'v
v
Mesurer, comparer "li

des périodes ·§
3
"
c
0
c
v
a0
v
@
~
CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS 1 21 J
GÉOGRAPHIE

Pour la même raison nous classons !'· espace géographique • étudié en classe maternelle en : espace-classe, espace-cour, espace-
école, espace-quartier ...

Niveau de classe: Cycle:

~ s

Se déplacer sur un parcours


Espace-classe Espace-école Espace-quartier Régions de France ...

en suivant des consignes


Représenter des déplacements
sur un plan
Situer des éléments les uns
c: par rapport aux autres
"
Repérer les caractéristiques
de son environnement proche
~ CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

ÉDUCATION CMQUE

Diverses campagnes ou manifestations sont organisées chaque année soit au niveau national, soit p ar certaines municipalités:
prévention des dangers de la rue, code de la route, etc., et sont autant de contenus de programme qu'on peut utiliser en classe mater-
nelle, en plus de toutes les règles de la vie collective, et sans oublier que le domaine d'activité de référence est ·vivre ensemble·.
Niveau de classe: Cycle:

~
VIE VIE VIE EN VILLE SANTÉ ORGANISATIONS SOCIALES
EN DANS Code de Dangers Hygiène Dangers Transports Courriers Commune
s CLASSE L'ÉCOLE la route de la rue corporelle Sommeil domestiques ...
Élaborer et respecter les
règles de vie de la classe
et de l'école
Mémoriser et respecter
des règles d'hygiène

Repérer les organisa-


tions sociales et leurs
caractéristiques

Repérer et anticiper
des situations à risques
CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS ~

MATIIÉMATIQUES
Les différe nts problèmes que l'enfant a et a ura à résoudre à mathématiques ; et ces derniers ne sont pas identiques à ceux
l'école et en dehors de l'école peuvent être classés en trois qui sont mis en jeu dans d'autres types de problèmes.
catégories. 2. Les problèmes de logique: nous situons dans cette catégorie
1. Les problèmes «arithmétiques, qui nécessitent l'utilisation les problèmes qui nécessitent l'utilisation même inconsciente
et la manipulation de nombres pour trouver leurs solutions. Ces de schémas (tableau à double entrée et arbre des choix), et ne
problèmes peuvent être eux-mêmes subdivisés en: font pas appel à une connaissance des nombres.
a) problèmes de numération (utilisation de l'ordre des nombres) Exemples:
b) p roblèmes de calcul (addition, soustraction, multiplication et - Colorier de différentes manières et à l'aide de quatre cou -
division) leurs les vingt-quatre fusées en quatre parties données sur une
c) problèmes de mesure (longueurs, masses, capacités). fiche.
Il est bien évident q ue nous ne sous-entendons pas que l'école - Colorier de différentes manières et à l'aide de trois couleurs
maternelle doit apprendre aux élèves toutes les techniques les chapeaux, pantalons et chaussures de clowns dessinés su r
nécessitées par ces problèmes. Nous cherchons seulement à une fiche .
faire apparaître que des activités très habituelles - telles que - Placer correctement des blocs logiques selon les quatre critères
mettre le couvert dans le coin-cuisine, distribuer des serviettes demandés par chaque branche d 'un arbre des choix.
ou des bo nbons, comparer la taille ou le poids de camarades 3. Les problèmes de topologie demandent à l'enfant de repé-
ou d'objets - relèvent de certaines catégories de problè mes, et rer la position des obje ts dans l'espace: pavages, mosaïques,
permettent à l'enfant d'acquérir des outils et d es raisonnements puzzles, algorithmes ...
Niveau de classe: Cycle:

::s::
d'ARITHMÉTIQUE de LOGIQUE de TOPOLOGIE
NUMÉRATION CALCUL MESURE (La solution nécessite l'utilisation d'un (La solution nécessite une construction
schéma: arbre de probabilités, tableau dans l'espace.)
s à double entrée ... )

RÉSOUDRE UN PROBLÈME
[ill CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

SCIENCES

Les contenus traditionnels de physique (électricité, aimantation . .. ), biologie et géologie sont dénommés: domaine du vivant et
domaine de la matière et des objets.

Niveau de classe: Cycle :


Contenus DOMAINE DU VIVANT DOMAINE DE LA MATIÈRE ET DES OBJETS
Fonctions de nutrition
(alimentation, respiration)
Fonction de locomotion Matière
Fonction de reproduction
trans- Aiman- Mouve- Force
Compétences-clés HOMMES ANIMAUX PLANTES état s formation Électricit é tati on ment Équilibre Roches ...
EXPÉRIMENTER
inventer et réaliser une
expérience pour :
- expliquer un phénomène
- repérer les condit ions
d'apparition de ce
phénomène

COMMUNIQUER
(ÉCRIT/ORAL)
le résultat
d'une expérience
CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION À PARTIR DES PROGRAMM ES OFFICIELS ~

TECHNOLOGIE

La didactique des sciences demande que les lois physiques nus de technologie peuvent-ils être répartis en fonction des
soient au moins vérifiées par les élèves, sinon découvertes au lois qui sont à la portée des élèves de classe maternelle. Par
cours d'une expérimentation. Au contraire, la technologie est exemple, les lois qui ont trait à l'électricité, à la transmission
J'utilisation consciente de ces lois physiques. Aussi les conte- d'un mouvement, à la rotation ...

Niveau de classe: Cycle:

~
le mouvement l'équilibre La lumière Technologie de
La transmission L'électricité des forces L'aimantation La matière Les couleurs l'information et de
s d'un mouvement la communication

FABRIQUER
Inventer, concevoir et réaliser
une fabrication, en utilisant
une ou plusieurs lois physiques

MAÎTRISER
L'ENVIRONNEMENT
TECHNIQUE
Lill CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

ARTS VISUELS

Niveau de classe : Cycle:

~
c
CRÉER
FORME COULEUR MATIÈRE

en deux ou trois dimensions en utilisant


différentes notions, techniques,
et actions plastiques

COMMENTER
une reproduction d'œuvre

RÉALISER
une composition à la manière de ...

0
cc

"
l
ë
-a
~
CoNSTRUIRE LES OUTILS D'UNE PROGRESSION À PARTIR DES PROGRAMMES O FFICIELS r-?7
ÉDUCATION MUSICALE

Niveau de classe : Cycle:

~
MUSIQUES CLASSIQUES CHANTS DE DIFFÉRENTS
SONS-BRUITAGES ET MODERNES DE DIFFÉRENTS PAYS ET ÉPOQUES
c PAYS ET ÉPOQUES

REPRODUIRE
avec son corps seul, ou corps et objet,
ou corps et instrument
ACCOMPAGNER
en respectant une structure
CRÉER, S'EXPRIMER, COMMUNIQUER
avec son corps seul, ou corps et objet,
ou corps et instrument

ÉDUCATION PHYSIQUE

Niveau de classe: Cycle:


J
~
GYMNASTIQUE ATHLÉTISME JEUX COLLECTIFS EXPRESSION NATATION
(performance du corps, seul ou avec objet) (gestion corporelle CORPORELLE
de l'espace) (gestion corporelle
s du temps)
MAÎTRISER SON CORPS

ÉVOLUER, SE DÉPLACER
Chapitre 2

,.,.
Etablir un programme en termes
de compétences individuelles
et de situations d'apprentissage
collectives
Période concernée: une année
~ 3<[] ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES


DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS
D'APPRENTISSAGE
La liste de compétences-dés à développer chez les élèves peut champ sera vaste et diversifié, p lus cet ensemble sera com-
constituer des orientations pour les trois classes maternelles. Ces plexe ; et plus cet ensemble sera complexe, plus il demandera
orientations, utiles pour avoir une vu e d'ensemble de ce qu'il de temps d'apprentissage. En d'autres termes, une compétence
faut faire, ne permettent pas d'évaluer les progrès des élèves. Le ne peut être constmite correctement par un enfant qu'à deux
repérage des situations très concrètes dans lesque lles l'enfant conditions: d 'une part la diversité des situations d'appren-
exercera ces compétences-clés est donc nécessaire: l'enseignant tissage dans lesquelles l'enseignant lui demande de
élabore ainsi pour chaque trimestre ou pour l'année une liste de l'exercer, d'autre part la durée de la séquence, c'est-à-dire
compétences; celles-ci seront de plus en plus complexes au de la série de séances d'apprentissage, qui doit être étalée sur
long des différents trimestres et des années. Ces compétences, plusieurs semaines. Une compétence ne peut s'acquérir en une
prévues au début de chaque trimestre, permettent d'une part seule séance, à l'issue d 'une leçon de trente ou soixante
d'évaluer en fin de trimestre les progrès individuels, d'autre part minutes.
de remédier aux difficultés particulières. . .. qui n'est pas directement évaluable ...
On ne peut pas observer directement une compétence -
1. Qu'est-ce qu'une compétence? ensemble organisé de savoirs, savoir-faire et types de raison-
nements. Ce ne sont donc pas des compétences qu'on évalue,
Un ensemble organisé de savoirs, de savoir-faire,
mais des résultats, des traces visibles de ces compétences.
et de types de raisonnements ...
Ainsi, p ar exemple, n 'évalue-t-on pas chez un enfant la com-
Une compétence est un ensemble organisé et hié rarchisé de pétence à faire des observations ou à coder un déplacement,
réseaux conceptuels (exemples: les noms, les fruits, ... ), de ou à ordonner chronologiquement des images; mais les pro-
schémas d'action (exemples: peindre, dessiner, écrire, ... ), de duits - résultats de ces compétences : les observations faites,
raisonnements (cf démarches de pensée, chapitre 8), et de les codages de déplacements, les successions d'images réali-
stratégies cognitives, utilisables dans un champ de situations sées. Toute compétence reste invisible. On ne peut mesurer
précis, ou pour une catégorie de problèmes précise. Plus ce que des approximations d 'une compétence, des traductions les
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COM PÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE ~

plus fidèles possibles des produits imaginés par les enseignants le vécu de l'enfant. Par l'intermédiaire de ces situations, les
pour refléter, pour traduire cette compétence. élèves peuvent repérer à quoi servent les apprentissages ponc-
tuels qu'ils acquièrent au jour le jour. L'enseignant pour sa pa1t
... qui permet des réinvestissements ... évalue alors ce que les élèves savent faire (les apprentissages
Puisqu'elle est un ensemble organisé de savoirs, de savoir-faire réinvestis) et ce qu'ils savent moins bien faire (les apprentis-
et de types de raisonnements, une compétence est toujours le sages non réinvestis ou à acquérir).
lieu de réinvestissement de plusieurs apprentissages ponctuels. Les compétences et les situations d'apprentissage* que nous
Elle permet donc à l'enseignant de vérifier: proposons dans les pages qui suivent constituent des exemples
1. que l'enfant sait réorganiser, réutiliser ces apprentissages ponc- susceptibles d'aider chaque enseignant à formuler son propre
tuels clans une situation nouvelle, qu'il sait clone les réinvestir; programme chaque trimestre, ou chaque année.
2. que l'enfant a acquis au cours elu mois ou elu trimestre cha- Volontairement, ces compétences sont seulement un aperçu de
cun des apprentissages prévus pour cette période. programme annuel possible. Car il est essentiel à notre avis que:
1. tout enseignant de classe maternelle construise son propre
... et le repérage des remédiations nécessaires.
programme trimestriel ou annuel en termes de compétences
Outre cette procédure de vérification, ou d'évaluation finale, la en fonction de la vie de sa classe.
c:
::>
compétence permet à l'enseignant de repérer les apprentis- 2. à partir de chacune de ces compétences, l'enseignant :
sages défectueux, et de construire les remécliations qui a) repère des situations d'apprentissage,
~" conviennent pour tel ou tel élève. b) élabore des progressions d'apprentissage,
0
5 L'ensemble des compétences établies par trimestre ou par c) rédige des fiches de préparation de leçons adaptées à sa classe.
"'c:0
c: année constitue ainsi une sorte de programme minimal,
exigible pour tous les élèves d 'un même niveau de classe ou
d'un même cycle. Cette liste définit en outre un champ de * Le~ situations d'apprentissage seront en italique dans les tableaux qui
situations d'apprentissage réelles, concrètes, en lien avec suivent.
~ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

II. DES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS

Niveau de classe: Petite section (Première année)

~
LECTURE
t
s
NARRATIF

- Parmi trois séries d'images données


DESCRIPTIF

- Collectionner des objets et les


INJONCTIF

-À l'aide d'une recette, sélectionner


- Répondre à des questions posées en désordre, retrouver les trois images organiser en fonction d'une liste dans un panier tout ce qui est
sur un texte qui correspondent à une histoire imagée. nécessaire pour réaliser cette recette.
- Réaliser un objet ou un dessin racontée (cf. chap. 3). Ex. :préparer la valise de la poupée,
à partir des consignes écrites habiller la poupée conformément
- Décrire, commenter un texte à un dessin la représentant habillée.
EXPRESSION ~CRITE
- Compléter ou rédiger un texte
en images

EXPRESSION ORALE - Inventer et dire la fin d'une histoire - Décrire une des six images d'une - Indiquer à des camarades une action
- Raconter ou décrire une situation dont l'enseignant donne le début série de telle façon que les camarades à effectuer.
vécue ou imaginaire Ex. : il était une fois un super bébé puissent deviner de quelle image Ex. : - comment faire une construction
- Dire une consigne ou un poème magique dans un landau magique. il s'agit. simple en trois parties;
- Participer à un échange collectif Ex. : la journée de bébé. - comment laver ou changer le
bébé de la classe.
COMPRÉHENSION ORALE - Tourner les pages d'un livre illustré, - Retrouver un objet demandé dans - Agir conformément à des consignes
- Réaliser des actions à partir conformément à l'histoire lue par une série d'objets presque semblables. données oralement, ayant trait à la vie
de consignes orales l'enseignant dans le même temps. collective.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TER MES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE ~

ll. DES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS

Cycle des apprentissages premiers

EXPLICATIF RHÉTORIQUE ARGUMENTATIF

- Donner le sens d'un tract publicitaire.


Ex.: se laver les dents.

- Expliquer un geste simple qu'on vient de faire. - Dire une comptine que l'on a apprise.

Les situations d 'apprentissage sont en italique.


~ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

ll. DES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS

Niveau de classe: Petite section (Deuxième année)

~
LECTURE
t
s
NARRATIF

- À partir de deux séries de quatre images


DESCRIPTIF

- Placer les éléments d'un


INJONCTIF

- Réaliser un parcours en respectant des


- Répondre à des questions posées données en désordre, trier les deux histoires puzzle conformément à un indications données sur le trajet tracé au sol
sur un texte en plaçant chaque série en ordre et les modèle donné. Ex. : code de la route.
- Réaliser un objet ou un dessin raconter. Ex.: paysage ou personnage. - Rédiger une lettre en la dictant à
à partir des consignes écrites -À partir d'un livre illustré nouveau (cinq l'enseignant pour demander quelque chose.
- Décrire, commenter un texte ou six pages), choisir parmi dix photoco- Ex. : objets à apporter pour les coins jeux...
pies celles qui sont identiques au modèle
et les ranger en ordre pour constituer un
deuxième livre conforme au premier.
EXPRESSION ÉCRITE - Ordonner les images retraçant les - Colorier des éléments - Dicter à l'enseignant les trois dessins qui
- Compléter ou rédiger un texte événements d'une journée exceptionnelle conformément à une consigne représentent les trois étapes d'une recette
en images Ex. :pique-nique, visite, voyage... donnée. réalisée auparavant.
Ex.: sur un dessin représentant - Rédiger sous forme de dessins simples une
la poupée habillée en blanc notice de montage ou d'entretien.
colorier chacun des vêtements Ex.: entretien d'une plante, habillage de poupée...
pour qu'un camarade puisse -À partir d'étiquettes inventées en groupe
habiller la poupée conformément et représentant des actions différentes,
au coloriage imaginé. écrire un parcours pour un camarade.
EXPRESSION ORALE - Raconter un événement. - Décrire pour que toute la - Inventer et dire une succession de deux
- Raconter ou décrire une situation Ex.: un numéro vu lors d'un spectacle classe puisse deviner de qui ordres.
vécue ou imaginaire de cirque... ou de quoi il s'agit (cf. chap. 3). Ex.: guider le déplacement d'un camarade.
- Dire une consigne ou un poème Ex. : camarade ou objet usuel.
- Participer à un échange collectif
COMPRÉHENSION ORALE -Après avoir écouté une histoire, trouver - Parmi trois livres, retrouver - Se déplacer conformément à une
- Réaliser des actions à partir parmi x images proposées celles qui celui dont le héros correspond à la succession de trois ordres donnés
de consignes orales illustrent cette histoire (cf. chap. 3). description faite par l'enseignant. auparavant.
É TA BLIR UN PROGRAMM E EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE lliJ
l
IT.DESCOMPÉTENCESENFRANÇMS
Cycle des apprentissages premiers

EXPLICATIF RHÉTORIQUE ARG UMENTATIF

- Trouver dans un livre documentaire les renseigne- - Sur un panneau comportant une comptine écrite, - Parmi plusieurs affiches, retrouver celle qui
ments demandés. dont certains mots sont accompagnés de dessins ou annonce tel événement demandé.
Ex.: nourriture, vie... de symboles, indiquer dans l'ordre chacun des dessins
-Parmi une série de livres, rechercher ceux qui à mesure que l'on récite.
répondent à un thème donné.

- Après avoir fait une expérimentation, replacer en - Réaliser un tract annonçant un événement.
c ordre les images représentant les différentes étapes Ex. : spectacle de Noël.
" Ex.: graine -+ plante; neige -+ eau.
- Réaliser un panneau-exposition comportant des
objets et des photos pour communiquer ce qu'on a vu
à l'occasion d'une visite.
Ex.: boulangerie, forêt, exposition ...

- Après expérimentation, expliquer une


transformation. Ex.: l'évolution et les conditions
d'évolution d'une plante.

- Mimer une comptine ou une chanson écoutée


pour la première fois.

Les situatio ns d 'apprentissage son t en italique.


[_)~ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIO NS D'APPRENTISSAGE

II. DES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS

Niveau de classe: Moyenne section

~
LECTURE
t
s
NARRATIF

- Raconter sans contresens l'histoire


DESCRIPTIF

- Indiquer au moins trois sentiments


INJONCTIF

- Réaliser un montage conformément


- Répondre à des questions posées d'un livre illustré non lu auparavant différents exprimés par les personnages à une fiche imagée comportant au
sur un texte par l'enseignant. d'une BD {non lue auparavant par moins huit étapes {cf. chap. 3).
- Réaliser un objet ou un dessin - Tourner les pages d'un livre illustré l'enseignant). Ex. : /ego, recette, objet.
à partir des consignes écrites aux moments correspondant à l'histoire - À l'aide de différents objets, - Se déplacer à l'aide d'un trajet tracé
- Décrire, commenter un texte entendue {enregistrée sur cassette). reconstituer un paysage qui a été sur une feu1lle représentant un lieu
observé auparavant. connu.
- Ordonner de gauche à droite x images Ex.: la classe ou la cour (cf. cha p. 3).
représentant un objet de plus en plus
complet.
EXPRESSION ÉCRITE - Inventer une petite histoire à partir - Représenter par un dessin un - Rédiger en cinq étapes imagées une
- Compléter ou rédiger un texte de trois mots donnés et la communiquer personnage ou un animal : fabrication.
en images à la classe sous forme d'une BD en trois a) dont le portrait a été lu par Ex. : fiche de cuisine, de travail manuel
vignettes. l'enseignant (cf. chap. 3). {cf. chap. 3).
- Représenter dans l'ordre et sous b) inventé. - Représenter un trajet de cinq ou six
forme de trois dessins trois passages étapes.
importants d'une histoire lue par Ex. : trajet vécu, trajet inventé pour
l'enseignant {cf. chap. 3). un camarade (cf. chap. 3).
EXPRESSION ORALE - Raconter à un camarade un - Décrire pour que toute la classe - Faire réaliser par un camarade un
- Raconter ou décrire une situation événement vécu ou observé à puisse deviner de qui ou de quoi il objet en quatre parties, conformément
vécue ou imaginaire l'extérieur de l'école. s'agit. à des consignes inventées et
- Dire une consigne ou un poème Ex. : personnage ou objet extrait communiquées oralement.
- Participer à un échange collectif d'un livre connu.
COMPRÉHENSION ORALE - Après avoir écouté une histoire, - Illustrer correctement une chanson - Réaliser dans l'ordre une série de
- Réaliser des actions à partir répondre à un quest ionnaire oral. écoutée auparavant ou une comptine. quatre actions nommées auparavant
de consignes orales par l'enseignant.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERM ES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE 0
II. DES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS

Cycle des apprentissages premiers

EXPLICATIF RHÉTORIQUE ARGUMENTATIF

-Dans le coin-bibliothèque, retrouver tous - Placer aux endroits corrects les dessins ou symboles - Indiquer l'idée-force de x affiches publicitaires en
documents qui pourront être utilisés pour travailler représentant certains mots d'une comptine connue explicitant les indices utilisés.
sur le thème donné. écrite sur une fiche.
Ex.: carnaval, l'eau...

- Réaliser un référent pour la classe - Inventer et dessiner une affiche.


(noms et images correspondantes collectées à mesure Ex.: invitation d'une autre classe à un événement.
des besoins et/ou des lectures rencontrées). - Composer une lettre d'invitation sous forme de
dessins correspondant aux différents arguments.

- Communiquer correctement un message - Inventer et exprimer une phrase pour continuer


dans une autre classe. une comptine connue.
- Inventer et poser une série de x questions Ex.:- Si j'étais...
(mini-enquête) à un «spécialiste» que l'on rencontre. -Une fourmi de 18 m.. .

- Retrouver et classer des images en fonction


d'une explication donnée par le maître.
Ex. : fabrication du pain.
Les siruations d'apprentissage sont en italique.
13 8] ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

II. DES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS

Niveau de classe: Grande section

~
D
c
LECTURE
NARRATIF

- Placer en ordre les étiquettes-phrases


DESCRIPTIF

-À l'aide d'un référent (mots rencontrés


INJONCTIF

- À partir d'une recette, dont seules


- Répondre à des questions posées correspondant à une série d'images auparavant + dessins), dessiner le les étapes sont représentées, établir les
sur un texte données en ordre, en soulignant les personnage ou l'animal décrit par listes des ingrédients et des ustensiles
- Réaliser un objet ou un dessin indices utilisés. une ou deux phrases. nécessaires.
à partir des consignes écrites - Répondre à un questionnaire à choix - Jouer à un jeu de société en se
- Décrire, commenter un texte multiples après avoir feuilleté un livre référant à urte règle donnée sous forme
illustré en temps limité. de schémas et de phrases simples.
- Réaliser un objet ou une recette de
cuisine à l'aide d'une fiche comportant
une liste écrite de matériel et des étapes
imagées accompagnées de phrases.
EXPRESSION ÉCRITE - Inventer et écrire sous forme de BD -À l'aide d'un référent, écrire une - Réaliser, pour des camarades, la fiche
-Compléter ou rédiger un texte la suite d'une histoire donnée sous phrase pour décrire un personnage, ou de montage d'un objet inventé, sous
(en images ou en images et mots forme d'une ou deux images. un paysage, ou un animal imaginaire. forme d'une liste écrite du matériel
ou phrases) - Pour composer un montage de - Représenter par un dessin chacune accompagnée d'étapes imagées.
diapositives, inventer et réaliser des trois positions prises par un
sur papier transparent les dessins camarade.
illustrant un conte musical ou
une chanson longue.
Ex. : La création du monde de N. Ferrer.
- Fabriquer un livre, comportant texte
court et dessins, pour communiquer à une
autre classe.
Ex.: une histoire lue par l'enseignant,
ou une histoire inventée à partir de trois
ou quatre mots donnés.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TER MES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE 39

II. DES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS

Vers le cycle des apprentissages fondamentaux

EXPLICATIF RHÉTORIQUE ARGUMENTATIF

-Parmi un ensemble de documents, retrouver -Sur une comptine connue écrite au tableau, indiquer -À partir d'une affiche publicitaire, répondre
les dépliants et cartes postales qui se rapportent dans l'ordre et dans le temps même où on les récite à un questionnaire:
au thème d'une visite que l'on va faire. les différents mots qui composent cette comptine. a) À quoi sert-elle 7 Quel est son but?
b) Qui a produit cette affiche?
c) À qui est-elle adressée 7
en explicitant les indices prélevés.

c:
::J

- Réaliser un petit dossier documentaire ou -À l'aide de référents, écrire la comptine de la classe. - Inventer et composer une affiche publicitaire
un panneau-exposition pour communiquer Ex. : Marie mange du riz (l'affiche comportera dessins, slogan et phrases
une visite que l'on a faite. Nicolas caresse un chat... écrites avec un référent).
Ex. : mise en garde contre les accidents domestiques ou
incitation à acheter des produits.

Les situations d 'apprentissage sont en italique.


- 40] ÉTABLIR UN PROGRA MM E EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

ll. DES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS

Niveau de classe: Grande section

~
D
c
EXPRESSION ORALE
NARRATIF

- Raconter oralement une histoire.


DESCRIPTIF

- Décrire pour que les autres enfants


INJONCTIF

- Indiquer à un camarade les règles


- Raconter ou décrire une situation Ex. : - celle d'un livre illustré nouveau de la classe puissent nommer de qui d'un jeu nouveau.
vécue ou imaginaire que l'enfant a librement feuilleté ou de quoi il s'agit.
- Dire une consigne ou un poème auparavant; Ex. : tel animal observé au zoo.
- Participer à un échange collectif - celle d'une série de diapositives
présentée en entier sans commentaire
préalable de l'enseignant.
COMPRÉHENSION ORALE - Réaliser une peinture ou un dessin - Réaliser un dessin ou une
-Réaliser des actions à partir d'un personnage d'après une construction d'après les conseils
de consignes orales description faite. d'un camarade.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D 'APPRENTISSAGE r 41 l
II. DES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS

Vers le cycle des apprentissages fondamentaux

EXPLICATIF RH~TORIQUE ARGUMENTATIF

- Expliquer de quelle manière on a dépassé - Inventer et dire une petite strophe pour continuer - Inventer des slogans.
ou contourné une difficulté rencontrée lors un poème appris auparavant. Ex.: pour une campagne antipollution,
d'un jeu ou d'un travail. - Dire une comptine de façon expressive. pour Mardi gras...

-Après avoir écouté un documentaire, retrouver -Après écoute de x comptines ou poèmes, les classer
et classer x documents photos. d'après leur thème, leur structure ou leur rythme.
Ex.: documentaire sur la vie des enfants de x pays.

Les situations d'apprentissage sont en ita lique.


~ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

m. DES COMPÉTENCES EN HISTOIRE


Niveau de classe: Petite section (Première année) Cycle des apprentissages premiers

1/2 journée 1 jour 3 jours 1 semaine 1 mois 1 an 1 génération 3 générations

REPÉRER ET SITUER - Parmi x images, - Classer des


DES ÉVÉNEMENTS choisir celles qui photos selon
DANS LE TEMPS correspondent à le moment de
un événement la journée
vécu. auquel elles
Ex. : promenade se rapportent.
qu'on vient de Ex.: matin ou
faire. après-midi.
- Effectuer seul - Dire ce que
et dans l'ordre l'on va faire à
les différentes un moment
actions convenues donné.
pour un moment Ex. : quand on
de la journée. rentre en classe.
Ex. :passage aux
toilettes, sortie
du goûter...
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE @l
m. DES COMPÉTENCES EN IDSTOIRE
Niveau de classe: Petite section (Deuxième année) Cycle des apprentissages premiers

~ s
SITUER DES ÉVÉNEMENTS
112 journée

- Classer x
1 jour

- Parmi x photos
3 jours 1 semaine

- Situer sur un
1 mois 1 an 1 génération 3 générations

DANS LE TEMPS photos selon comportant des ca lendrier de la


le moment intrus, choisir semaine le jour
auquel elles et placer en où va avoir lieu
se rapportent. ordre celles qui un événement.
Ex. : avant ou représentent Ex.: fête de
après le goûter. une journée carnaval. ..
- Mimer dans de classe.
l'ordre toutes les
actions effectuées
régulièrement.
Ex.:
a) du lever au
départ à J'école;
b) pendant la
matinée ou
une partie de
la matinée;
c) pendant
J'après-midi
ou une partie
de l'après-midi.

Les situations d'apprentissage sont en italique .


[4D ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

m. DES COMPÉTENCES EN HISTOIRE


Niveau de classe: Moyenne section Cycle des apprentissages premiers

~ s
SITUER DES ÉVÉNEMENTS
1/2 journée

- À l'aide de
1 jour

- À partir d'un
3 jours

- Nommer le
1 semaine

- Nommer dans - Nommer


1 mois 1 an

- Nommer
1 génération

- Placer en ordre
3 générations

- Placer
DANS LE TEMPS l'emploi du emploi du temps jour qui précède l'ordre les sept dans l'ordre dans l'ordre les x images correctement
temps symbolisé sous forme et celui qui suit jours de la les événements les événements de séries sur un arbre
(si nécessa ire), de frise sur ainsi que leurs semaine et représentés sur représentés représentant généalogique
nommer lequel sont activités les activités un ca lendrier sur un calendrier différentes vide sa photo,
l'activité qui a symbolisées marquantes. marquantes mensuel. annuel. étapes de la vie. celles de ses
précédé celle toutes les de chacun de Ex.: dates Ex.: dates Ex.: parents et celles
qu'on est en train activités de ces jours. d'anniversaire d'anniversaire a) d'un homme; de ses frères
de vivre et celle la journée, des enfants en fonction b) d'une plante; et sœurs.
qui va suivre. nommer dans de la classe. des saisons. c) d'un animal.
- Nommer dans l'ordre toutes - Dessiner
l'ordre toutes les activités : un même lieu
les activités de a) du matin; en quatre images
la demi-journée b) de l'après-midi. ordonnées
qui a précédé. correspondant
aux quatre
saisons.
Ex. : - cour
de l'école,
- paysage.
- Indiquer la
saison qui
précède et celle
qui suit ainsi que
x caractéristiques
de chacune de
ces saisons.
ÉTABliR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE [45
m. DES COMPÉTENCES EN IDSTOIRE
Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux

~ s
SITUER DES ÉVÉNEMENTS
1/2 journée

- Représenter
1 jour

- Représenter
3 jours

- Nommer le
1 semaine

- Remplir
1 mois

-A partir
1 an 1 génération 3 générations

- Placer
DANS LE TEMPS dans l'ordre la succession jour qui précède l'emploi du d'une liste correctement
les activités qui des évènements et celui qui suit, temps de la d'événements sur un arbre
ont lieu avant et de la journée. ainsi que leurs semaine avec datés généalogique
après une activité Ex.: activités les étiquettes Ex.: fête de vide sa photo,
donnée. -sous forme marquantes. illustrant les l'école, spectacle, celles de ses
d'horloges, événements anniversaire. frères, sœurs,
-de frises, marquants. Placer parents et
- de guirlandes. correctement sur grands-parents.
(suite p. 40)
un calendrier
du mois les x
étiquettes·
symboles des
c événements.
2 -À partir d'un
·g." calendrier faisant
u
s0 apparaître un
.c
o. événement,
.:l indiquer les
jours qui
séparent
aujourd'hui de
cet événement.

Les situations d'apprentissage sont en italique.


46] ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

m. DES COMPÉTENCES EN IDSTOIRE


Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentall)(

~ s
COMPARER DES PÉRIODES
1/2 journée 1 jour 3 jours 1 semaine

- Comparer des
1 mois 1 an 1 génération 3 générations

emplois du temps
imagés.
Ex. : indiquer
pour chaque jour
de la semaine
les activités
semblables
à celles de sa
propre classe,
et les activités
différentes.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE 0
IV. DES COMPÉTENCES EN GÉOGRAPHIE

Niveau de classe: Petite section (Première année) Cycle des apprentissages premiers

~REPÉRER LES
s
x Espace-classe

- Illustrer correctement
Espace-école

- Dans une série de


Espace-quartier Régions de France ...

CARACTÉRISTIQUES les différents coins de photos, retrouver


DE SON ENVIRONNEMENT la classe. celles qui ont été
PROCHE Ex.: photos d'enfants prises à l'école.
prises dans ces coins;
ou images représentant
des objets
caractéristiques
de ces coins.
SE DÉPLACER - Se placer
SUR UN PARCOURS correctement aux
endroits appropriés
aux différents moments
de la journée.
Ex. : rentrée, sortie,
goûter...

Les situations d'apprentissage sont en italique.


~ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPËTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

IV. DES COMPÉTENCES EN GÉOGRAPHIE

Niveau de classe: Petite section (Deuxième année) Cycle des apprentissages premiers

~
REPÉRER lES
s
x Espace-classe

-Sur un plan de la
Espace-école

- Représenter par
Espace-quartier

-Sur une fiche


Régions de France ...

CARACTÉRISTIQUES classe, placer dix deux dessins deux comportant des


DESONEN~RONNEMENT images d'objets écoles différentes. dessins de maisons,
PROCHE habituels à Ex.: l'école des d'immeubles et de
l'emplacement qu'ils correspondants commerces (avec leurs
occupent en réalité. et la sienne. logos}, colorier
- Replacer - Se rendre seul dans uniquement ce qui
correctement les objets les différents lieux est demandé.
utilisés pour travailler. utilisés. Ex. : les commerces visités
Ex. : crayons, ciseaux, Ex. : cour, salle de lors d'une promenade.
pinceaux. .. motricité, salle de - Placer sur une
- Ranger correctement repos ... (cf. chap. 3}. maquette les éléments
les jeux utilisés dans la demandés.
cour. Ex. : les commerces
visités.
ÉTA BLIR UN PROGRA MME EN TERMES DE COM PÉTENCES ET DE SITUATIONS D 'APPRENTISSAGE [49]
IV. DES COMPÉTENCES EN GÉOGRAPIDE

Niveau de classe: Moyenne section Cycle des apprentissages premiers

c~
REPÉRER LES
x Espace-classe

-Sur un plan muet de la


Espace-école

- Sur un plan de l'école


Espace-quartier

- Associer à chaque
Régions de France le climat

- Représenter un même
CARAGÉRISTIQUES classe, placer les étiquettes- faisant apparaître les photo des magasins du paysage de quatre façons
DESON E N~RONNEMENT
symboles des différents emplacements des quartier des images différentes spécifiques aux
coins-jeux et coins-travail. différentes classes et pièces, quatre saisons (cf. chap. 3).
PROCHE d'ingrédients et d'objets
-Sur une fiche comportant tracer le trajet suivi (ou à - Représenter par des
vendus dans ces magasins
un quadrillage (d'environ suivre) pour aller de sa symboles différents
(en choisissant parmi x
30 carreaux), tracer le trajet classe à telle ou telle autre les temps différents qui
images proposées).
fléché suivi (ou à suivre) pour classe. se sont succédés au cours
aller de telle case à telle case - Faire le plan du jardin en - Faire les courses dans d'une même journée.
sur le tapis quadrillé. représentant la position des un supermarché, confor-
- Se procurer en différents plantes de chaque massif. mément à une liste don-
endroits de la classe, et - Mimer et exprimer née.
préparer seul, le matériel oralement dans l'ordre les
nécessaire pour exécuter différentes directions prises
un travail demandé, ou pour aller de la classe à telle
g un jeu de motricité. ou telle autre classe de
- Replacer aux endroits l'école.
"
'ë.
0
u convenus les objets des
0
0 différents coins-jeux et
"'o. les objets de travail, après
les avoir utilisés.
Ex.: dans tel placard, dans telle
étagere, à gauche ou à droite
ou au milieu de telle étagère.

Les situations d 'apprentissage sont en italique.


~ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERM ES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

IV. DES COMPÉTENCES EN GÉOGRAPIDE

Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux

~
x Espace-classe Espace-école Espace-quartier Régions de France Pays Le climat
'

REPÉRER ET - Sur un plan de - Sur un plan muet -Sur un plan illustré - Classer des photos - À l'aide de - Répondre à
REPRÉSENTER LES la classe, tracer de l'école, placer du quartier, indiquer de vacances d'après documents, réaliser un questionnaire
CARACTÉRISTIQUES le trajet suivi (ou à correctement les le trajet suivi (ou à les reliefs qu'elles un panneau pour portant sur le tableau
DE SON ENVIRON- suivre) pour aller de noms de lieux. suivre) pour aller de représentent communiquer. météorologique du
NEMENT PROCHE tel coin à tel autre Ex. : classes, l'école à tel ou tel (montagne, mer, Ex.: vie d'enfants mois écoulé.
coin. restaurant scolaire, endroit. plaine ... ). de différents pays, - À partir de la carte
- Faire le plan d'un BCD... faune, ... météo du journal,
des coins-jeux de la - Représenter dire le temps qu'il
classe. le plan d'un lieu. fait dans les régions
que l'on connaît.
- Établir son ,
c
histogramme.
Ex. : températures à
différents moments
de la journée.
SE DÉPLACER - Inventer et - Organiser un - Mimer et exprimer - Associer des
EN SUIVANT organiser un parcours d'au moins oralement dans vêtements au temps
DES CONSIGNES parcours d'au moins x obstacles sur la l'ordre les différentes qu'il fait.
x obstacles dans la cour de l'école. directions prises pour Ex.: habillage
salle de motricité. aller de la classe à tel de poupée.
ou tel magasin ou
bâtiment public.
É TA BLIR UN PRO GRA MME EN TERMES DE CO MPÉTEN CES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE [51]
V. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION CIVIQUE

Niveau de classe: Petite section (Première année) Cycle des apprentissages premiers

~
VIE VIE VIE EN VIllE SANTÉ ORGANI-
EN DANS Code Dangers Hyg1ène Dangers SATIONS
e ClASSE l'ÉCOLE de la rout e de la rue corporelle Sommei l domestiques SOCIALES
REPÉRER LES -À partir du - Ranger un lieu - Ex.: s'arrêter - Ex. : préparer - Classer des - Coller en bonne
CARACTÉRISTIQUES tableau des après utilisation ou avancer en le nécessaire pour photos place tout ce qui
DES ORGANISATIONS anniversaires, du matériel. fonction de la faire la toilette de représentant convient sur une
SOCIALES indiquer l'âge de Ex. : cour ou salle couleur du feu la poupée. des situations enveloppe (timbre,
tel ou tel enfant. de motricité. (sur un parcours de la vie étiquette-adresse).
- Respecter les fictif). quotidienne,
consignes pour selon ce qui est
réaliser différentes dangereux ou pas,
actions imposées. en justifiant sa
Ex.: au moment réponse.
du goûter
(d chap. 3).

Les s ituations d'apprentissage sont en italique.


ŒJ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERM ES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

V. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION CMQUE

Niveau de classe : Petite section (Deuxième année) Cycle des apprentissages premiers

~
VIE VIE VIE EN VILLE SANTÉ ORGANI-
EN DANS Code Dangers Hygiène Dangers SATIONS
s CLASSE L'ÉCOLE de la route de la rue corporelle Sommeil domestiques SOCIALES

REPÉRER LES - Dire à un - Ex. : se dép/a- - Ex. : à l'aide -A partir de


CARACTÉRISTIQUES camarade les cer en rang dans d'une série quatre images,
DES ORGANISATIONS règles de jeu dans la rue. d'images, faire la retracer le voyage
SOCIALES un des coins de la liste des objets à d'une lettre, après
classe. mettre dans sa visite de la poste.
- Mettre le trousse -Parmi des
couvert et de toilette pour images, trier celles
desservir. la classe qui se rapportent
Ex.: à l'occasion transplantée. aux aàions
d'un goûter -Ex.: se laver les spécifiques d'un
d'anniversaire mains avant le service visité.
ou d'une fête. goûter et le repas.
ÉTABLIR UN PROGRA MME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE ~

V. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION CMQUE

Niveau de classe: Moyenne section Cycle des apprentissages premiers

~
VIE VIE VIE EN VI LLE SANTÉ ORGAN I-
EN DANS Code Dangers Hygiène Dangers SATIONS
s CLASSE l'ÉCOLE de la route de la rue corporelle Sommeil domestiques SOCIALES

REPÉRER LES - Rédiger sous - Constituer -Dans un - Composer un


CARACTÉRISTIQUES forme de dessins une affiche pour questionnaire projet d'affiche
DES ORGANISATIONS l'ensemble des communiquer à choix multiple faisant apparaître
règles positives de aux parents une imagé, colorier différents métiers
SOCIALES
la vie en groupe caractéristique la bonne attitude. connus.
(ce qu'il faut faire, de l'école. Ex. : ceux des
et non pas ce qu'il Ex.: noms et parents, ceux
ne faut pas faire). fonctions des d'artisans
- S'installer et personnes. visités ... , et les
travailler dans outils utilisés dans
c
:::;
les différents chacun de ces
ateliers de la métiers (l'affiche
classe. est destinée à la
Ex.: peinture, classe de petite
ordinateurs, section).
découpage ... - Prendre le train
- S'organiser ou le métro ou le
pour une activité. bus (en réalité ou
Ex. : goûter, en jeu).
passage au
vestiaire...

Les situations d'apprentissage sont en italique.


1 54 J ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

V. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION CIVIQUE

Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux

~
VIE VIE VIE EN VILLE SANTÉ
ORGANISATIONS
EN DANS Code Dangers Hygiène Dangers
SOCIALES
s CLASSE L'ÉCOLE de la route de la rue corporelle Sommeil domestiques

REPÉRER DES - Agir en - Rédiger Je - Déplacer des -À partir d'af- - Réaliser un - Composer un projet d'affiche pour
ORGANISATIONS fonction du règlement de petites voitures fiches données, projet d'affiche communiquer les outils et les lieux
SOCIALES ET LEURS tableau des J'école pour sur un tracé en sélectionner x argumentative d'exercices de x métiers étudiés,
CARACTÉRISTIQUES responsabilités. les moyennes respectant au règles d'hygiène sur les dangers d'aujourd'hui et d'autrefois (pour les
sections et les moins x règles et en faire le de la maison CP).
petites sections et panneaux récapitulatif (pour les petites -Après visite et utilisation d'un
(images+ du code de la sous forme de sections). service public (PTT, SNCF ...), établir
textes). route dessinés chanson. son organigramme de fonctionnement
sur ce trajet Ex.: sur l'air de (pour expliquer aux moyennes
(à 2 ou 3). l'Alouette "Je sections).
me laverai la
tête pour pas
que les poux sy
mettent. .. "
REPÉRER ET - Agir à partir - Sur la cour, - Accomplir - Dans un self, - Composer un numéro de téléphone
ANTICIPER de consignes organiser un parcours se composer à partir d'un annuaire réduit
DES SITUATIONS implicites. un trajet pour fictif de l'école un repas et simplifié.
À RISQUES piétons ou pour à la maison, équilibré.
voitures, en adaptant ses
comportant mouvements
des panneaux aux embûches
du code de qui surgissent.
la route.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D 'APPRENTISSAGE ~

VI. DES COMPÉTENCES EN MATIIÉMATIQUES

Niveau de classe: Petite section Cycle des apprentissages premiers


Types de d'ARITHMÉTIQUE de lOGIQUE de TOPOlOGIE
problèmes (la solution nécessite un calcul ou une compara ison de nombres.) (la solution nécessite (la solution nécessite
l'utilisation d'un une construction dans
schéma : arbre de l'espace.)
probabilités, tableau à
Compétences·clés NUMÉRATION CAlCUl MESURE double entrée .. .)
RÉSOUDRE UN PROBLÈME - Ex. : se grouper par Ex.: Ex.: - Classer des pions - Coller x formes
deux ou par trois ou par - mettre un pinceau - ordonner des persan- de formes et de couleurs données afin de
quatre. dans chaque pot pour nages (réels ou dessinés) différentes, en inventant reproduire un dessin
installer le coin-peinture; du plus grand au plus les critères de rangement. modèle.
- fabriquer des paquets petit (ou inversement); Ex. : sur une maison,
de trois bonbons pour un - associer deux à deux coller portes et fenêtres
goûter. des objets de même de formes différentes aux
poids à l'aide d'une emplacements indiqués
balance; par une silhouette.
- réaliser une chenille - Classer des colliers
de longueur demandée donnés selon leurs
en alignant les ronds les algorithmes.
uns à côté des autres,
sans modèle.

Les situations d'ap prentissage sont en italique.


~ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERM ES DE COMPtTEN CES ET DE SITUATIONS D'A PPRENTISSAGE

VI. DES COMPÉTENCES EN MATHÉMATIQUES

Niveau de classe: Moyenne section Cycle des apprentissages premiers


d'ARITHMÉTIQUE de lOGIQUE de TOPOlOGIE

IS
s (la solution nécessite un calcul ou une comparaison de nombres.) (la solution nécessite l'utili- (la solution nécessite
sation d'un schéma: arbre une construction dans
de probabilités, tableau à l'espace.)
s NUMÉRATION CAlCUl MESURE double entrée ... )

RÉSOUDRE - Réaliser ou dessiner - Préparer du matériel Ex.: - Trouver et dessiner les Ex.:
UN PROBlÈME un objet conformément à pour quatre personnes. - placer correctement entrées d'un tableau à double - ranger les jeux de
une fiche comportant des Ex. : couvert pour sur l'échelle croissante de entrée donné «rempli >>. construction en utilisant
indications de couleurs et quatre poupées. la classe, trois tours de - Classer x images d'objets un contenant correspon-
de quantités, en utilisant cubes encastrables réali- dans des diagrammes de Venn dant à la taille et à la
un référent pour la lee- sées librement; («patates>>), en inventant et en quantité du jeu;
ture des chiffres. - utiliser un verre mesu- représentant l'étiquette qui - ranger le coin-épicerie,
Ex. : collier avec 2 perles reur pour préparer un convient pour chaque dia- le coin-cuisine, le coin-
rouges, 5 bleues, 3 gâteau en suivant une gramme. bibliothèque en respec-
vertes. recette; Ex.: tant les emplacements
- Jouer à un jeu de - ranger 15 crayons de - trouver et représenter les des objets décidés en
dominos comportant des couleur usagés du plus six agencements possibles d'une début d'année.
ensembles de points de 0 grand au plus petit; tour de trois cubes de trois cou- - Tracer les traits reliant
à 10. - ordonner, de la plus leurs (chaque couleur ne pou- six ou huit points donnés
Ex. : ailes de coccinelles. petite à la plus grande, vant être utilisée deux fois dans conformément à x
- Déplacer son pion en les bandes de papier la même tour) (cf. chap. 3); modèles donnés.
respectant le nombre représentant les tailles de - trouver et représenter les - Réaliser un pavage
donné par un dé (s 4). x enfants de la classe. 27 agencements possibles d'une conformément à un
Ex. : jeu de l'oie tour de trois cubes de trois cou- modèle donné.
(cf chap. 3). leurs (chaque couleur pouvant - Inventer et suivre
être utilisée une, deux ou trois un algorithme.
fois dans la même tour).
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE L57l
VI. DES COMPÉTENCES EN MATHÉMATIQUES

Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux


Types de d'ARITHMÉTIQUE de LOGIQUE de TOPOLOGIE
problèmes (La solution nécessite un calcul ou une comparaison de nombres.) (la solution nécessite (La solution nécessite
l'utilisation d'un une construction dans
schéma : arbre de l'espace.)
probabilités, tableau à
Compétences-d és NUMÉRATION CALCUL MESURE double entrée ... )
RÉSOUDRE UN PROBLÈME - Fabriquer un jeu composé - Jouer à un jeu en utilisant - Réécrire la liste des Ex.: - Placer correctement sur
de cartes éléments et de deux dés. quantités d' ingrédients - placer correctement x pho- un quadrillage vide les
cartes «cardinal>> que l'on -À partir d'une recette d'une recette en transfor- tas des enfants de la classe au trente éléments (croix, car-
associera. donnée pour une personne, mant la masse de chaque bout des branches d'un arbre rés, triangles...) d'un autre
Ex. : Mémory ou jeu de établir la quantité nécessaire ingrédient en x unités de des probabilités en quatre quadrillage donné (de 8 x 8
dominos. de chaque ingrédient pour volume choisies. parties (sexe, habillement carreaux).
~
- Inventer et réaliser un jeu deux personnes, ou trois per- Ex.: 100 g de sucre devient x lunettes, cheveux.. .); - Colorier des figures géo-
v
comportant des cases quan- sonnes, ou quatre ... verres, ou x cuillerées, ou x - composer l'arbre de tous métriques «incrustées>> les
§
tités. - Résoudre un problème casseroles de dinette ... les blocs logiques possibles à unes dans les autres, confor-
m
0.1 Ex. : faire la fiche du coin- d'achat au coin-épicerie - En utilisant la balance, partir de trois formes, deux mément au modèle donné.
'&
·c marchande, en indiquant (chaque jeton valant 1 F et trouver les masses iden- épaisseurs, deux tailles, trois - Reproduire une forme
8
::: pour au moins dix articles les chaque «acheteur>> ayant tiques parmi une série de couleurs; donnée dans un quadrillage :
"c:
0 quantités de pièces de 1 F une somme fixe). boites de volumes semblables. - composer tous les menus a) par tra nslation;
c:
correspondant à leurs prix. - Résoudre un problème - Sur un plan de la classe, possibles à partir d'une carte b) par symétrie.
"ii
- Compléter les cases vides de partage à partir de quanti- indiquer en différentes comportant - Sur un quad.rillage,
~0 d'une suite de nombres don- tés données, soit insuffi- unités (mètre de menuisier, deux entrées, trois plats prin- compléter une forme dont
-a née par écrit sous forme de santes, soit trop nombreuses. règles, bûchettes .. .) les âpaux, deux desserts; on a la moitié et l'axe de
tableau (d chap. 3) . Ex. : bonbons, couverts, mesures de divers objets. - colorier de différentes symétrie:
assiettes, verres... Ex. : table, chaise, placard, façons 24 fusées en quatre a) vertical;
cahier... parties, en utilisant quatre b) horizontal ;
couleurs différentes. c) oblique.

Les situations d'apprentissage sont en italiq ue .


~8 J ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D 'A PPRENTISSAGE

VI. DES COMPÉTENCES EN MATHÉMATIQUES

Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux


Types de d'ARITHMÉTIQUE de LOGIQUE de TOPOLOGIE
problèmes (la solution nécessite un calcul (la solution nécessite (La solution nécessite
ou une comparaison de nombres.) l'ut il isation d'un une construction dans l'espace.)
schéma : arbre de
probabilités, tableau à
Compétences-dés NUMÉRATION CALCUL MESURE double entrée .. .)

RÉSOUDRE - Trouver et dessiner - Reproduire une figure composée de formes


UN PROBLÈME les entrées d'un tableau géométriques «incrustées», et donnée sur une
à double entrée dont feuille blanche, en utilisant les instruments de
quelques cases intérieures son choix.
sont données. -A l'aide des éléments du jeu de Tangram,
- Inventer, réaliser et réaliser différentes figures demandées
jouer à un jeu de 7 familles (les modèles font apparaître les différentes
sur un thème choisi. formes du jeu).
- Inventer et écrire un programme
de déplacement.
Ex.: déplacement codé par des flèches, pour un
trajet sur un quadrillage comportant des lettres et
chiffres en abscisse et ordonnée; ou déplacement
codé par les messages LOGO.' pour un trajet que la
tortue devra exécuter sur l'écran de l'ordinateur.
- Parmi x algorithmes proposés, retrouver et
associer ceux qui ont le même «rythme »:
coder ces rythmes et inventer pour chacun
d'eux un nouvel algorithme.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE ~

Vll. DES COMPÉTENCES EN SCIENCES

Niveau de classe: Petite section Cycle des apprentissages premiers


Contenus DOMAINE DU VIVANT DOMAINE DE LA MATIÈRE ET DES OBJETS
Fonctions de nutrition
(alimentation, respiration)
Fonction de locomotion Matière
Fonction de reproduct ion
) trans- Aiman- Mouve- Force
Compétences-clés HOMMES ANIMAUX PLANTES états formation Électricité tation ment Équilibre Roches ...
EXPÉRIMENTER - Inventer -Après - Après - Inventer et réaliser les - Faire la - Trouver - Construire
Inventer et réaliser une et réaliser observation expérimen- expériences qui permettent liste des l'endroit où une tour de
expérience pour: les expé- et expéri- tation, de reconnaître et de trier objets qui on peut cubes stables.
- expliquer un phénomène riences qui mentation, établir des éléments donnés. peuvent afficher son
- repérer les conditions permettent établir la la fiche Ex.: ceux qu'on peut porter, fonctionner dessin à
d'apparition de ce de trier x liste imagée d'entretien ceux qui sont solubles... en cas de l'aide d'un
phénomène éléments de ce que d'une plante. panne de aimant.
donnés en mange courant.
utilisant les chaque
cinq sens. animal.
Ex.: sucre,
farine, sel.. .
COMMUNIQUER - Après - Réaliser
(ÉCRIT/ORAl) expérimenta- un «herbier»
le résultat tian et comportant
d'une expérience enquête, pla- feuilles,
cer sur deux fruits, photos.
tableaux au
moins xpho-
tas représen-
tant ce qui ne
se mange pas.

Les situations d'apprentissage sont en italique.


[ 6Q__j ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

VD. DES COMPÉTENCES EN SCIENCES

Niveau de classe: Moyenne section Cycle des apprentissages premiers


Contenus DOMAINE DU VIVANT DOMAINE DE LA MATIÈRE ET DES OBJETS
Fonctions de nutrition
(alimentation, respiration)
Fonction de locomotion Matière
Fonction de reproduction
trans- Ai man- Mouve- Force
Compétences-dés HOMMES ANIMAUX PLANTES états formation Électricité tati on ment Équilibre Roches ...
EXPÉRIMENTER - Indiquer -Après - Constituer - Confec- -Pour la - Fabriquer - Inventer
Inventer et réaliser une les vête- expérimen- un herbier tionner fabrication un plan et fabriquer
expérience pour: ments qu'on tation, éta- comportant un goûter d'un jeu, incliné. un mobile
-expliquer un phénomène doit mettre blir la liste les fiches à partir sélection- Ex.: pour suspendu
- repérer les conditions lorsque le hiérarchisée explicatives d'aliments ner pour permettre à équilibré
d'apparition de ce thermomètre des aliments de ce qui est « transfor- une expé- une voiture comportant
phénomène marque telle consommés nécessaire més». rience au miniature au moins x
ou telle tem- par un à chaque moins x d'arriver parties (cf.
pérature. animal. plante objets attirés dans une chap. 3).
présentée par l'aimant zone déter-
(milieu de et au moins minée.
vie, nourri- x objets non
ture, ... ). attirés.

COMMUNIQUER - À l'aide d'expériences connues ou inven-


(ÉCRIT/ORAL) tées, élaborer un panneau qui présente
le résultat les caractéristiques des êtres vivants
d'une expérience (se nourrir. respirer. se reproduire).
ÉTABliR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE GD
VII. DES COMPÉTENCES EN SCIENCES

Niveau de classe : Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux


Contenus DOMAINE DU VIVANT DOMAINE DE LA MATIÈRE ET DES OBJ ETS
Fonctions de nutrition
(alimentation, respiration)
Fonction de locomotion Matière
Fonction de reproduction
1 trans- Aiman- Mouve- Force
Compétences-clés HOMMES ANIMAUX PlANTES états formation Électricité tation ment Équilibre Roches ...
EXPÉRIMENTER - Établir - Établir la - Repré- A l'aide d'expériences - Trouver - À partir de - Inventer
Inventer et réaliser une deux menus liste des senter les connues ou inventées : les expé- matériaux les expé-
expérience pour : équilibrés caractères expériences - élaborer un dossier riences qui donnés, riences qui
- expliquer un phénomène différents à communs qui montrent documenta ire qui présente: permettent trouver permettent
-repérer les conditions partir d'un aux animaux les para- a) différentes matières sous de trier les plusieurs d'établir les
d'apparition de ce tableau pré- vivant dans mètres leurs différents états. matériaux manières caractéris-
phénomène sentant les un même nécessaires Ex. : eau, sucre, beurre, conducteurs de propulser tiques corn-
catégories milieu (carac- à: plâtre... ; ou non. une voiture munes à x
d'aliments. téristiques a) la crois- b) les conditions de trans- miniature. objets qui
- Recons- physiques, sance d'une formation de chacune flottent.
tituer un fonction de graine et/ou (cf. chap. 3}. - Utiliser
pantin à par- nutrition, d'un bulbe; - comparer ces caracté-
tir de xélé- fonction de b) la durée les poids et ristiques
ments cor- reproduction} de vie d'une les volumes pour prédire
porels, en et mettre en plante. d'objets la flottaison
nommant relation divers. ou non de x
chaque élé- caractéris- nouveaux
ment et en tiques et objets.
spécifiant milieu.
pour chacun
son utilité.

Les situations d'ap prentissage sont en italique.


CE] ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERM ES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

Vll. DES COMPÉTENCES EN SCIENCES

Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux


Contenus DOMAINE DU VIVANT DOMAINE DE LA MATIÈRE ET DES OBJETS
Fonctions de nutrition
(alimentation, respiration)
Fonction de locomotion Matière
Fonction de reproduction
trans- Aiman- Mouve- Force
Compétences-clés HOMMES 1 ANIMAUX J PLANTES états formation Électricité tati on ment Équilibre Roches ...

COMMUNIQUER - ~tablir la carte d'identité d'un ani.mal, Ex. : associer - ~labo rer
(ÉCRIT/ORAL) d'une plante ou d'une personne après des images une fiche
le résultat observation et expérimentation de thermo· exposant
d'une expérience (d chap. 3). mètre àdif- les ca radé-
férentes ristiques
tempéra- communes
tures à des aux objets
images attirés par
représentant un aimant.
différents
états de
l'eau.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE ~

VIII. DES COMPÉTENCES EN TECHNOLOGIE

Niveau de classe : Petite section Cycle des apprentissages premiers

e::;::
FABRIQUER
s

Inventer, concevoir et réaliser


Le mouvement
La transmission
d'un mouvement

- Construire un
véhicule qui rou le
L'électricité
L'équilibre
des forces

- Réaliser une
construction
L'aimantation La matière
'
La lumière
Les couleurs

- Passer des
diapositives après
Les technologies
de l'information
et de la
communication

une fabrication en utilisant une avec des éléments équilibrée avec des les avoir rangées
ou plusieurs lois physiques donnés. éléments de formes dans le panier
Ex. : éléments de différentes (cubes, du projecteur.
Lego. parallélépipèdes,
cylindres ... ).

MAÎTRISER - Utiliser correcte-


L'ENVIRONNEMENT ment différents
TECHNIQUE ustensiles de cuisine.
Ex. : couteau, esso-
reuse à salade,
râpe, rouleau à
pâtisserie.
- Se servir carree-
tement d'un crayon
ou d'un feutre pour
écrire ou dessiner.
- Monter et
démonter un objet
usuel.
Ex. : moulin à
légumes.

Les situations d'apprentissage sont en italiq ue .


[64] ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

VDI. DES COMPÉTENCES EN TECHNOLOGIE

Niveau de classe: Moyenne section Cycle des apprentissages premiers

~
les technologies
le mouvement L'équilibre la lumière de l'information
la transmission l'électricité l'aimantation La matière
des forces les couleurs et de la
d'un mouvement
Compétences-clés communication

FABRIQUER - Inventer et - Inventer et réa li· - Construire un - Construire un


Inventer, concevoir et réa liser construire un véhi· ser un montage objet qui flotte et en récipient étanche.
une fabrication en utilisant une cule qui roule, corn- électrique simple deux parties, en uti- Ex.: avec de la pâte
ou plusieurs lois physiques portant six élé- pour que l'ampou le 1isant des matériaux à modeler.
ments, à partir de d'un jeu s'allume de récupération.
différents matériaux Ex.: yeux d'un Ex.:
de récupération. robot, feu rouge - construire un
- Fabriquer des d'un circuit. .. «pont» d'au moins
engins de locomo- cinq éléments à par-
tion pour jouer sur tir de matériaux de
la cour, à partir des récupération;
éléments d'un jeu - constroire un
de construction • avion , qui vole le
Ex. : éléments Asco. plus longtemps pas-
sible quand on le lance.
•ë.
MATTRISER
L'ENVIRONNEMENT
- Se servir correcte-
ment des différents
- Ex.: installer
les feuilles au .
c
i
TECHNIQUE outils de jardinage. coin-peinture ë.
- Tenir correctement avec des aimants.
et utiliser les outils
de travail manuel
pour fabriquer
quelque chose.
Ex.: paire de ciseaux,
aiguille...
ÉTAB li R UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE L:65 1

VDI. DES COMPÉTENCES EN TECHNOLOGIE

Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux

:::;:
FABRIQUER
s

Inventer, concevoir et réaliser


Le mouvement
La transmission
d'un mouvement

- Inventer et réali-
L'é lectricité

- Inventer et
ser un objet compor- réaliser un objet
L'équilibre
des forces

- Inventer et
construire un objet,
L'aimant ation

- Inventer et
La matière
La lumière
Les couleurs

- Fabriquer un
Les t echnologies
de l'information
et de la
communicati on

- Réaliser avec
l'ordinateur un
réaliser un jeu kaléidoscope en
une fabrication en utilisant une tant un engrenage. original qui compte en au moins quatre qui nécessite série à partir d'un dessin conforme à
ou plus ieurs lois physiques - Inventer et au moins une éléments, qui flotte l'utilisation d'un ou modèle donné. un projet préalable,
construire un véhi- ampoule, une pile en équilibre sur l'eau. plusieurs aimants. à partir des icônes,
cule se déplaçant à et du fi 1électrique. - Construire un dessin et à l'aide
l'aide d'un moteur à objet, comportant au de la souris.
élastique (pendant moins huit éléments,
un temps donné ou qui tienne en équi-
sur une longueur libre sur terre sur un
donnée) (d chap. 3). seul de ces éléments.

MAÎTRISER - Démonter et Inventer et - Utiliser la


L' ENVIRONNEMENT remonter un objet. construire un objet photocopieuse
TECHNIQUE Ex. : un réveil, un qui vole dans l'air le pour reproduire:
stylo bille 4 couleurs. plus longtemps pos- a) dans le même
- Utiliser un logi- sible soit à l'aide du format;
ciel (en atelier). vent, soit après b) en format réduit;
- Utiliser correcte- impulsion. c) en format
ment différents agra ndi.
outils de bricolage
pour fabriquer
quelque chose.

Les situations d'apprentissage sont en italiq ue.


~ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

IX. DES COMPÉTENCES EN ARTS VISUELS

Niveau de classe: Petite section Cycle des apprentissages premie 'S

~
CRÉER
s
FORME

- Organiser et fixer des formes


COULEUR

- Traduire une expression


MATIÈRE

- Réaliser une composition libre non


en deux ou trois dimensions en utilisant données (géométriques ou non) par la couleur. figurative en utilisant plusieurs
différentes notions, techniques et pour réaliser un tableau décoratif. Ex.: matériaux donnés (tissus, tapisserie,
actions plastiques Ex.: - les couleurs font la fête, boules de cotillon .. .).
- un habit d'Arlequin, -la danse des couleurs,
-une partie d'une fresque murale. - au printemps éclatent les couleurs.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D 'APPREN TISSAGE []2]
IX. DES COMPÉTENCES EN ARTS VISUELS

Niveau de classe: Moyenne section Cycle des apprentissages premiers

~
CRÉER
s
FORME

- Réaliser une composition graphique


COULEUR

- Décorer une surface à l'aide d'une


MATIÈRE

- Fabriquer de façon fantaisiste


en deux ou trois dimensions en utilisant figurative à l'aide d'empreintes composition graphique en choisissant et un objet demandé, à partir de différents
différentes notions, techniques et Ex.: de pieds, d'objets... en alternant plusieurs couleurs. matériaux donnés.
actions plastiques - Inventer et dessiner en fonction Ex.: Ex. :
d'une proposition. - décorer un set de table, - un déguisement,
Ex.: -décorer une affiche. - un bouquet.
- un habit de lumière,
- une planète inconnue.

'
'ii.
0
~
5
i

Les situations d'apprentissage sont en italique .


~ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES D E COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D 'APPRENTISSAGE

IX. DES COMPÉTENCES EN ARTS VISUELS

Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux

~
CRÉER
s
FORME

- Transformer des formes données


COULEUR

- Inventer une illustration pour un


MATIÈRE

- Traduire une idée en utilisant


en deux ou trois dimensions en utilisant (non géométriques: silhouette de thème ou une expression. différents matériaux.
différentes notions, techniques et personnage, empreinte de pieds .. .) Ex.: Ex.:
actions plastiques pour reconstituer un tableau incongru. -le vert, rien que le vert, - la fête,
Ex.: - imagine le pays bleu. -la transparence,
-les empreintes se déguisent, -le vide.
- un tableau à placer dans la galerie
du rire.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE 69

X. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION MUSICALE

Niveau de classe : Petite section Cycle des apprentissages premiers

~
MUSIQUES CLASSIQUES CHANTS DE DIFFÉRENTS
SONS-BRUITAGES ET MODERNES DE DIFFÉRENTS PAYS ET ÉPOQUES
s PAYS ET ÉPOQUES

REPRODUIRE - Ex.: avec la voix, imiter au bon - Jouer de son instrument - Chanter en deux ou trois groupes qui
avec son corps seul, ou corps et objet, moment les cris des animaux dont correctement et au bon moment se répondent une comptine-dialogue à
ou corps et instrument l'enseignant raconte l'histoire. dans un jeu d'orchestre. deux ou trois personnages.
- Chanter en harmonie avec la classe
(cf. chap. 3).

ACCOMPAGNER - Illustrer une comptine connue, - Mimer une chanson connue


en respectant une structure par un accompagnement d'instruments (cf. chap. 3).
de musique. - Chanter une même chanson de trois
façons différentes.
Ex. : fredonner, fort, doux, haut, bas,
rapide ...
CRÉER, S'EXPRIMER, COMMUNIQUER - Inventer des bruitages corporels - Inventer l'histoire qui convient pour - Inventer une phrase mélodique pour
avec son corps seul, ou corps et objet, ou instrumentaux pour illustrer un une musique entendue. représenter un personnage connu (réel
§
c ou corps et instrument sentiment. Ex. :joie, colère, peur... ou fictif).
"
ëi
e
~
.c
o.

Les situations d 'apprentissage sont en italique.


L2.Q_ ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D 'APPRENTISSAGE

X. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION MUSICALE

Niveau de classe: Moyenne section Cycle des apprentissages premiers

~
MUSIQUES CLASSIQUES CHANTS DE DIFFÉRENTS
SONS-BRUITAGES ET MODERNES DE DIFFÉRENTS PAYS ET ÉPOQUES
s PAYS ET ÉPOQUES

REPRODUIRE - Rythmer les pulsations d'une - Jouer d'un instrument de musique - Chanter en canon à deux voix.
avec son corps seul, ou corps et objet, chanson à l'aide d'instruments en respectant les indications données - Chanter une chanson connue
ou corps et instrument pendant qu'un groupe chante. par une partition (seul ou à plusieurs). en remplaçant les paroles par /a-Ja ...

ACCOMPAGNER - Bruiter (avec son corps seul, ou avec - Accompagner toute une musique - Rythmer les pulsations d'une
en respectant une structure des objets) une histoire racontée par à l'aide d'une structure rythmique. chanson chantée par des camarades,
l'enseignant. à l'aide de percussions.
- Inventer et dire une phrase sur
un thème demandé en respectant
la mélodie d'un spot publicitaire.
- Inventer une comptine sur la mélodie
d'une autre comptine.

CRÉER, S'EXPRIMER, COMMUNIQUER - Inventer et exécuter le bruitage - Inventer et jouer à l'aide d'un - Inventer une petite histoire et la
avec son corps seul, ou corps et objet, d'un conte connu. instrument une mélodie expressive. communiquer sous forme de mélodie.
ou corps et instrument
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE Œ]
X. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION MUSICALE

Niveau de classe : Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux

~
MUSIQUES CLASSIQUES CHANTS DE DIFFÉRENTS
SONS-BRUITAGES ET MODERNES DE DIFFÉRENTS PAYS ET ÉPOQUES
s PAYS ET ÉPOQUES
REPRODUIRE - Reproduire des structures -Avec la voix, reproduire une phrase - Chanter une chanson :
avec son corps seul, ou corps et objet, rythmiques entendues (à l'aide musicale d'une musique entendue. a) en tapant les rythmes du phrasé
ou corps et instrument de percussions ou de la voix). avec les mains;
b) en marchant.
- Chanter en canon à trois voix.

ACCOMPAGNER - Accompagner de bruitages corrects - Mimer avec le corps ou avec des - Chanter en groupe en respectant
en respectant une structure un mime inventé par des camarades marionnettes les différentes étapes différents rythmes donnés par
et racontant une histoire. d'un conte musicale. des maracas.
Ex.: rr Pierre et le Loup» (cf. chap. 3).
c
- Accompagner un conte ou un
" montage de diapositives à l'aide
d'extraits musicaux choisis librement.
CRÉER, S'EXPRIMER, COMMUNIQUER - Communiquer une histoire inventée - Inventer et exécuter un dialogue - Inventer des paroles françaises pour
avec son corps seul, ou corps et objet, à l'aide de bruitages exécutés : deux à deux à l'aide d'instruments une chanson étrangère dont le rythme
ou corps et instrument a) avec la bouche seule; de musique. est connu.
b) avec la bouche et des objets Ex. : le dialogue pouvant exprimer - Créer une mélodie avec la voix
(cf. chap. 3). diverses situations: dispute, pour exprimer un sentiment,
- Évoquer une ambiance sonore étonnement, affection... (cf. chap. 3). ou une situation, ou un court récit,
à l'aide d'objets et d'instruments. ou un dialogue.
Ex.: rue, carnaval.

Les situ ations d 'apprentissage sont en italique .


l_72 J ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

XI. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

Niveau de classe: Petite section (Première année) Cycle des apprentissages premiers

~
GYMNASTIQUE 1 ATHLÉTISME JEUX COLLECTIFS EXPRESSION
(performance du corps, seul ou avec objet) (gestion corporelle CORPORELLE
de l'espace) (gestion corporelle
s du temps)

MAÎTRISER SON CORPS - Réaliser un mouvement - Adapter la force de ses - Se placer avec des - Inventer et exécuter un
demandé par une consigne gestes à une action demandée. camarades selon une mime de tout le corps pour
gestuelle ou verbale. - Lancer un objet dans répartition demandée. accompagner une chanson
-À l'aide du pied, faire rouler une direction demandée. Ex. : serrés, éparpillés, connue.
une balle dans un chemin côte à côte ...
tracé.

ÉVOLUER, SE DÉPLACER - Se déplacer dans un espace - Se déplacer de façon Ex. : - jouer à un jeu de ballon - Se déplacer en suivant les
occupé par des obstacles adaptée aux différents lieux et à l'aide du pied et avec un différents rythmes donnés par
(carreaux, chaises ... ) sans surfaces de l'école (cf. chap. 6). partenaire (cf. chap. 3). un chant ou une musique.
les toucher. - Marcher en groupe en Ex. : marche, course.
respectant les différentes
vitesses données par un meneur.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE ~

XI. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

Niveau de classe: Petite section (Deuxième année) Cycle des apprentissages premiers

::::;: s

MAÎTRISER SON CORPS


GYMNASTIQUE

- Prendre au moins trois


_j

positions différentes en jouant


ATHLÉTISME
{performance du corps, seul ou avec objet)

- Lancer un projectile dans


différentes cibles.
JEUX COLLECTIFS
{gestion corporelle
de l'espace)

Ex.: jouer à la «Clé de Saint-


Georges».
EXPRESSION
CORPORELLE
(gestion corporelle
du temps)

- Exécuter de mémoire une


série de quatre mouvements
au jeu des «statues». Ex. : coussin, balle. .. différents.
- Inventer et montrer x dans quilles, cerceau, poubelle... - Sur un chant, exécuter
gestes nouveaux à ses un mime à deux ou trois.
camarades pour qu'ils
les reproduisent.
- Reproduire la position d'un
c personnage ou d'un objet.
"v
·r.
ÉVOLUER, SE DÉPLACER - Se déplacer en franchissant - Adapter son saut à Ex. :jouer au hockey avec - Se déplacer en suivant
les différents obstacles par l'obstacle. un partenaire. la structure rythmique
des mouvements adaptés. Ex. : hauteur, longueur. d'une comptine.
- Se déplacer en rang - Poursuivre un camarade - Exécuter en groupe et
au cours d'une promenade. et le rattraper. en ordre une cho~égraph i e
comprenant cinq figures
différentes.

Les situations d'apprentissage sont en italique .


[] '!_j ÉTABLIR UN PRO GRAMME EN TERMES DE COM PÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

XI. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

Niveau de classe: Moyenne section Cycle des apprentissages premiers

::::;::
MAÎTRISER SON CORPS
s
GYMNASTIQUE

- Se placer en groupe en
formation demandée.
J ATHLÉTISME
(performance du corps, seul ou avec objet)

lancer des balles:


- dans le camp adverse;
JEUX COLLECTIFS
(gestion corporelle
de l'espace)
EXPRESSION
CORPORELLE
(gestion corporelle
du temps)

- Ex. :JOUer au jeu des


«métiers>>.
Ex.: ronde, farandole ... - par-dessus un élastique
- Avancer sur le sol ou sur tendu en l'air;
un plan incliné de quatre - plus loin qu'un bâton posé
façons différentes. au sol;
- pour faire tomber des quilles.
ÉVOLUER, SE DÉPLACER - Marcher en équilibre. - Grimper à une échelle. Ex. : - Danser de différentes façons
Ex. : sur une poutre. - Toucher une cible mouvante - jouer au 11 Chat et ala sur différentes musiques
- Effectuer cinq déplacements à l'aide d'un petit ballon. Souris»; ou sur différents passages
différents dans un espace sans Ex. : personne se déplaçant, - jouer à « Chat perché»; d'une même mélodie.
obstacle. objet poussé ou tiré par - jouer à la 11 Passe à dix» - Danser en couple sur
' - Inventer différents moyens un camarade. avec des ballons de baudruche; une musique.
pour franchir les obstacles - jouer au jeu du 1doulard ».
de la salle.
Ex. : tapis, échelle, poutre,
chaise ...
- Passer sous des obstacles
de hauteurs et largeurs
différentes, sans les toucher.
- Grimper sur des agrès
et en descendre.
ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERMES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D 'APPRENTISSAGE ITs_
XI. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux

:::;::: s

MAiTRISER SON CORPS


GYMNASTIQUE

- Exécuter simultanément
deux ou trois mouvements
1 ATHLÉTISME
(performance du corps, seul ou avec objet)

- lancer des anneaux autour


d'un support vertical.
Ex.:
JEUX COLLECTIFS
(gestion corporelle
de l'espace)

- jouer au 11 Clin d'œil}};


EXPRESSION
CORPORELLE
(gestion corporelle
du temps)

- Faire deviner à un
camarade au moyen d'un mime
différents avec deux ou trois - Lancer des objets de poids - jouer au 11 Béret}) le nom de l'objet que remplace
parties du corps. et de formes différents dans (cf. chap. 3); un bâton.
- Reproduire simultanément des cibles différentes - se placer en groupe - Faire deviner à un
en miroir les mouvements (verticales ou horizontales), conformément à une consigne camarade le nom du
inventés et exécutés avec un immobiles ou mobiles. donnée personnage ou de l'animal
accessoire par un autre enfant. - Sauter sur le mini- Ex. : en ligne droite, en ligne qu'on mime.
- Tourner sur soi-même de trempoline. brisée, en rond, en carré...
différentes façons. Ex. : sauter le plus haut
Ex. : au tapis, autour des barres possible; ou pour rebondir
parallèles, autour d'une corde le plus loin possible.
c
suspendue.. .
0
c - Accompagner et guider
"0
!i les cerceaux sur différents
g itinéraires.
0
~
c.

Les situations d 'apprentissage sont en italique.


[7 U ÉTABLIR UN PROGRAMME EN TERM ES DE COMPÉTENCES ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE

XI. DES COMPÉTENCES EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

Niveau de classe: Grande section Vers le cycle des apprentissages fondamentaux

:::;::: s
ÉVOLUER, SE DÉPLACER
GYMNASTIQUE

- Inventer et réaliser
un enchaînement de trois
1 ATHLÉTISME
(performance du corps, seul ou avec objet)

- Dans un espace donné, ima-


giner et réaliser un parcours
Ex.:
JEUX COLLECTIFS
(gestion corporelle
de l'espace)

- jouer au 11 Chasseur>>;
EXPRESSION
CORPORELLE
(gestion corporelle
du temps)
- Créer collectivement une
chorégraphie appropriée pour
mouvements gymniques (sans comportant au moins x lancers - jouer aux <<Petits une mélodie donnée
accessoire, avec accessoire). d'objets divers (cf. chap. 3). kangourous>> (se déplacer (cf. chap. 3).
- Inventer et réaliser - Sauter de différentes façons deux à deux en sautillant); - Inventer un récit (seul ou à
un parcours en franchissant pour franchir les différents - jouer à 11 L'épervier». plusieurs), et le communiquer
par des mouvements adaptés obstacles d'un parcours. - Jouer aux fusées téléguidées: sous forme de mime sans
les différents obstacles mis Ex. : en longueur, sur un pied, un pilote dans un cerceau doit, parole.
en place. en hauteur.. . à l'aide de gestes seuls, guider - Faire deviner à un
- Inventer et utiliser x - Se déplacer en conservant sa fusée qui marche à reculons camarade le sentiment qu'on
moyens différents pour franchir son équilibre sur des surfaces vers une cible. exprime au moyen d'une danse
un même obstacle. dont varient la pente, la - Courir un relais avec un inventée.
- Par groupe de quatre, hauteur, la largeur. ou plusieurs camarades.
constituer et présenter -A partir de cordes et de
une pyramide où chaque enfant divers accessoires, imaginer
aura un rôle précis (assureur, et réaliser diverses formes
voltigeur. porteur ... ) de traction des bras.
(cf. chap. 3). - Faire la course avec deux
camarades. 1

- Se déplacer en avant et en
arrière de différentes façons.
Ex. : en marchant sur deux
pieds ou à quatre pattes,
en roulant, en sautant...
Chapitre 3

,
Elaborer des grilles d'évaluation
de compétences
~ ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES

ELABORER DES GRILLES D'EVALUATION


DE COMPÉTENCES
Une compétence est un ensemble organisé et hiérarchisé de auxquels elle correspond. Cette dernière n'est pas une sene
savoirs et savoir-faire, de types de raisonnement et de straté - d 'objectifs intermédiaires nécessaires à la maîtrise d'une com-
gies: elle ne peut donc s'évaluer directement en acquis ou non pétence, objectifs qui seraient acquis les uns après les autres
acquis. Une compétence peut se représenter par un iceberg: pendant plusieurs semaines. La liste des critères d'évaluation
• la partie émergée, visible, celle des résultats, est la partie d'une compétence disciplinaire est élaborée au moyen d'une
directement observable; pour l'évaluer il faut repérer et choisir analyse de la tâche demandée, et supposée réussie; c'est l'en-
ses composants, ce sont les critères d'évaluation; semble des composants jugés significatifs de la production réa-
• la partie immergée est constituée de tous les • outils cogni- lisée, manifestés simultanément au moment de cette réàlisa-
tifs,*, indispensables pour qu'apparaisse la partie émergée, tion. Certains de ces composants, ou critères d 'évaluation,
mais non observables directement. Seuls des questionnements constituent le tronc minimal exigible pour tous les élèves.
partant d'observations précises permettent de supposer que
ces "outils" existent. 1. Pourquoi utiliser des grilles d'évaluation
Par suite, affirmer qu'une compétence est acquise ou en cours de compétences ?
d'acquisition devient présomptueux: comment savoir que
q uelque chose d'invisible est installé en mémoire? La seule 1. Pour vérifier l'acquisition du programme par chaque élève:
affirmation possible est la suivante: par rapport à la compé- dire d'un élève qu'il semble maîtriser telle compétence, c'est
tence x, tel élève a réalisé les produits xl, x2, x3 ... à tels avoir vérifié qu'il a réussi tous les critères d'évaluation jugés
moments de l'année ou du cycle; et ces produits étaient significatifs des résultats de cette compétence.
conformes, ou non, aux normes demandées. 2. Pour assurer une meilleure réussite de chaque élève: d'une
On voit bien alors que les circonstances, les situations dans évaluation rigoureuse dépendent la réussite et le progrès. Si
lesquelles les élèves ont manifesté ces compétences ont besoin l'enseignant ne sait pas où il va, il a peu de chances d'y arriver
d'être précisées. Ainsi chaque compétence est-elle toujours et ses élèves encore moins. Aussi convient-il d'accompagner
accompagnée de la liste des critères d'évaluation des produits chaque compétence de la grille d'évaluation des produits qui
lui correspondent. Et cette grille sera suffisamment affinée et
• Cf chapitre 9. complète, pour qu'à la moindre difficulté rencontrée par un
ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES 79

élève, l'enseignant sache immédiatement quelle est l'origine de par lui-même et par d 'autres, d 'une compétence en cours de
cette difficulté, et ce qu'il faut faire pour aider l'élève à sur- maîtrise, manifeste sa représentation de ce qu'il est en train
monter cette difficulté. Aussi n 'est-ce pas pour catégoriser les d'apprendre. Et ainsi seulement commence-t-il à ap pre ndre:
élèves, ou pour comptabiliser leurs difficultés qu 'on les ~value parce qu'il est conscient de ce qu'il apprend et de ce qu'il sait
en classe maternelle; mais pour pouvoir formuler des déjà faire. Mais, d'autre part, l'enseignant aussi a besoin de
hypothèses pédagogiques sur les origines de ces diffi- repérer les critères d'évaluation d'une compétence qu'il a mise
cultés, et construire des remédiations qui permettent à au programme.
l'enfant de dépasser ces difficultés . Car plus nombreux seront les critères repérés préalablement
3. Pour communiquer les p rogrès de chaque élève: l'ensemble par lui-même, plus nombreux seront ceux que nommeront les
des compétences au programme d'un trimestre ou d'une enfants. Parce que l'enseignant sera plus compétent pour
année, accompagnées de leurs grilles d'évaluation, constitue questionner les élèves, pour re formu ler leurs propositions sans
un instrument de conununication et de dialogue très apprécié les trahir, pour stimuler leurs réflexions .
des parents, des élèves et des collègues. Ces grilles permettent Nous proposons ici des exemp les de listes de critères d'éva-
en outre de renseigner de façon fiable le livret d 'évaluations du luation correspondant à quelques compétences. Ces listes
cycle des apprentissages premiers et celui des apprentissages peuvent être mises en page de deux manières différentes et
fondamentaux. complémentaires: sous forme de grilles individuelles permet-
tant l'auto-évaluation , c'est la forme que nous présentons ici ;
II. Qui repère les critères d'évaluation? et sous forme de grille collective autorisant une évaluation
plus étalée dans le temps Oes noms des élèves se placent alors
L'élève d'une patt: un enfant qui nomme- avec ses mots -la horizontalement, tandis que les critères restent disposés verti-
partie émergée de l'iceberg, c'est-à-dire les composants, réussis calement (cf conclusion).
L80 ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES

ID. FRANÇAIS 1JJ :R ~ÇAIS

Niveau de classe: Petite section Niveau de classe : Moyenne section


Type de texte : Injonctif Type de texte · Descriptif
Compétence-clé: Réaliser un objet à partir de consignes écrites Compétence-clé : Rédiger un texte cou1t
Compétence : L'enfant sera capable de réaliser un montage à partir Compétence: Chaque élève sera capable de représenter par un des-
d'un modèle donné en image. sin le personnage ou le décor d'une histo ire lue par l'enseignant pour
Critères d'évaluation: constituer un livre illustré.
Le m011tage sera réussi si Critères d'évaluation:
-l'objet réalisé comporte le même nombre d'éléments que le modèle Le dessin sera réussi si
demandé - il représente le personnage ou le lieu demandé
- chaque élément est placé correctement - il représente ce personnage ou ce lieu avec toutes les caractéris-
- chaque é lément est de même taille e t de même forme et de même tiques données
couleur que celui qui est demandé - il représente ce personnage ou ce lieu avec seulement les caractéris-
- les différents éléments sont emboîtés de façon stable tiques données
- il représente l'action du personnage
- il représente le lieu où se trouve le personnage
- chaque élément est correctement placé
ID. FRANÇAIS - chaque élément est correctement dessiné
Niveau de classe Moyenne section - chaque élément est dessiné proprement
Type de texte: Injonctif
Compétence-clé: Se déplacer sur un parcours en suivant des
consignes écrites
Compétence : À partir d'un trajet tracé sur une feuille représentant la
classe ou la cour de récréation, chaque enfant sera capable de se
déplacer correctement.
Crit~.·es d'évaluat on :
Le Ir iet se,·t. réussi si
- le sens du déplacement est correct
- chacune des étapes est respectée
- l'action effectuée à chacune des étapes est correcte
- l'élève part du point de départ indiqué
- l'élève arrive au point d 'arrivée indiqué
p

ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES ~

m. FRANÇAIS ill. FRANÇAIS


Niveau de classe: Moyenne section Niveau de classe: Grande section
Type de texte: Injo nctif Type de texte: Descriptif
Compétence-dé: Représen ter des déplacements sur un p lan Compétence-clé: Décrire une situation
Compétence: Représenter un trajet de quatre ou cinq étapes Compétence : L'élève sera capable d 'inventer et de dire une phrase
a) effectué aup aravant en classe ou dans la cour; qui décrit un camarade ou un objet pour que toute la classe puisse
b) o u inventé pour un camarade. deviner de qui ou de quoi il s'agit.
Critères d'évaluation: Critères d'évaluation:
Le tt·acé du trajet set·a réussi si La description sera réussie si
Critères d'évaluation concernant le trajet entier Critères d'évaluation concernîmt l'onùisation de la phrase
- le lieu elu trajet est représenté (de façon simplifiée) p rononciation :
- la totalité du déplacement est représentée - l'élève a prononcé correctement les phonèmes
- le sens elu trajet est indiqué articulation :
- Je nombre d'étapes est de 4 ou 5 - l'élève a suffisamment articulé les mots
- le point de départ est indiqué intensité:
- le point d'arrivée est indiqué - l'élève a parlé suffisamment fort
- deux ou trois repères sont indiqu és (en p lus des obstacles) Critères d'évaluation concernant le contenu de la phrase
- la mise en page du trajet est claire et propre syntaxe:
- le dessin des obstacles est compréhensible - l'ordre des mots de la phrase est correct
Critères d'évaluation concernant chaque étape - l'accord sujet-verb e est respecté
- chaque étape représente l'obstacle à franchir - l'accord adjectif-nom est respecté
- chaque étape représente l'action o u la faç on de ti'anchir l'obstacle - un des mots est un articulateur spatial (sur, dans, sous ... )
- le temps elu verbe est correct
sémantique:
- un adjectif précise une caractéristique du camarade ou de l'objet
- la fonctio n de l'objet ou l'action du camarade est nommée
- le p ronom personnel de remplacement est correct
1 82 l ÉLABORER DES GRILLES D'tVALUATION DE COMPtTENCES

rn rRMTÇAIS m. FRANÇAIS
Niveau de classe: Moyenne section Type de texte: Narratif
Type de texte: Injonctif Compétence-clé: Rédiger un texte
Compétence-clé: Donner des consignes à un camarade Compétence · L'enfant sera capable de représenter sous forme de BD
Compétence: Chaque élève sera capable d'inventer et dire à ses de x vignettes une histoire connue, entendue auparavant. (Pour la
camarades trois consignes de déplaceme nt. communiquer à un gro upe qu i ne connaît pas l'histoire.)

Critères d'évaluation : Critères pour la Grande section:


Le travail sera réussi si Le travail sera réussi si
Critères d'évaluation concernant l'oralisation Niveau textuel
prononciation: - les vignettes son t placées de gauche à dro ite et de haut en bas
- l'élève a prononcé correctement x phonèmes - l'enfant a su représenter tous les personnages de l'histoire avec,
pour chacun, au moins trois détails caractéristiques
articulation:
- l'enfant a su représenter le ou les lieux différents oü se déroule
- l'élève a articulé suffisamment les mots
l'histoire (un détail caractéiistique pour chaque lieu)
intonation:
-l'enfant a su représenter par son dessin au moins x actions accomplies
- l'élève a respecté l'intonation pour donner un ordre
par les héros
Critères d'évaluation concernant le contenu: - chaque image correspond à un élément du schéma narratif
a) portant sur le texte entier -l'enfant a su respecter l'ordre chronologique de l'histoire
- les actions sont nonunées dans l'ordre de réalisation - l'enfant a représenté tous les éléments du schéma narratif
- tro is actions diffé rentes sont nommées - chaque dessin diffère du précé dent et du suivant par au moins un
- les trois actions sont réalisables ou deux éléments
- l'élève a utilisé d es connecteurs temporels (après, puis .. .) - dans les différents dessins, les différents personnages gardent les
- l'élève a utilisé le mode impératif tout au long des consignes mêmes caractéristiques
b) portant sur chaque phrase Niveau phrase
- les actions sont correctement nommées - chaque vignette comporte:
- chaque verbe est accompagné d'un complément • un sujet
- le complément de chaque verbe est correct • l'action de ce sujet
- la conjugaison de chaque verbe est correcte • l'objet de cette action
• le lieu de l'action
- le personnage principal est représenté avec toutes ses cardCtéris-
tiques extérieures
- l'enfant a su représenter par son dessin au moins un sentiment
-l'espace de chaque dessin est organisé
- le travail est propre et soigné
É LABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES ~
--,. 7 ' ,.

Cdtères pour la Moyenne section : Critères pour la Petite section :


Le travail sera réussi si Le travail se,.a réussi si
Niveau textuel Niveau textuel
- l'enfant a su placer les vignettes sur une seule ligne de g~uche à - l'enfant a su placer les vignettes sur une seule ligne de gauche à
droite droite à pa1tir d'un point initial donné et d'une flèche indiquant le
-l'enfant a su retrouver parmi x images données de personnages en
sens de la lecture
action ceux figurant dans l'histoire
- l'enfant a su retrouver parmi x images de lieux les lieux figurant - l'enfant a su retrouver parmi toute u ne série d'images celles qui
dans l'histoire correspondaient aux d ifférents éléments du schéma narratif
- l'enfant a su composer des vignettes représentant un élément du - l'enfant a su respecter la clmmologie de l'histoire
schéma narra tif en utilisant et en collant les personnages et les lieux Niveau phrase
choisis - pour chaque image, le lieu est correct
- chaque vignette possède un élément différent de la précédente ct de - les personnages correspondent à ceux de l'histoire
la su ivante - les actions correspondent à celles de l'histoire
- l'enfant a su respecter la chronologie de l'histoire
- l'enfant a su colorier le personnage principal d'après les caractéris-
- l'enfant a su colorier o u rajouter des éléments d'après les caractéris-
tiques données dans l'histoire tiques do nnées dans l'histoire
Nive-J.u phrase
.,E
•11
- chaque image comporte un sujet, une action, un lieu correspondant
c
:l à l'histoire
- le travail est propre et soigné
.... ... ....
L 84 j ÉLABORER DE$ GRILLE$ D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCE$

ID. FP <\.NÇAIS m. FRANÇAIS


Niveau de clas::.e: Moyeru1e section Niveau de classe: Moyenne section
Type de texte: Narratif Type de texte: Narratif
Compétence-clé: Répondre à des q uestions posées sur un texte Compétence-clé: Raconter un évènement
Compétence: L'enfant sera capable de raconter oralement l'histoire Compétence : L'enfan t sera capable de raconter oralement à ses
p résentée par un livre illustré nouveau dont il a librement feuilleté les camarades l'histoire présentée par un livre illustré nouveau dont il a
pages auparavant. librement feuilleté les pages au paravant.
Critères d'évaluation : Critères d'évaluation:
L'histoire sera correcteme11t racolltée si L'bisroire sera correcteme11t raco11tée si
Contenu Forme
n iveau texte: prononciation :
- l'enfant a respecté l'ordre du texte - l'enfant a prononcé correctement au moins x phonèmes
-l'enfant a nom mé au moins les éléments du schéma narratif articulation :
niveau phrase: - l'enfant a articulé suffisan1ment les mots de son histoire
- l'enfant a utilisé au moins trois verbes d 'action différents intensité:
- l'enfant a nommé le personnage principal de deux manières diffé- - l'e nfant a parlé de façon suffisamment fone pour être e ntendu de
rentes tous ses camarades
-l'enfant a utilisé correctement au moins deux mot~ de liaison (tout à Contenu
coup, alors .. .) niveau texte:
- l'enfant a utilisé au moins deux p hrases simples ct une phrase ~ l'enfant a respecté l'ordre du texte
com plexe - l'enfant a nommé au moins les éléments du schéma na1Tatif
niveau phrase:
- l'enfant a utilisé au moins trois verbes d'actions différents
- l'enfant a norruné le personnage principal de deux manières diffé-
rentes
-l'enfant a utilisé correctement au moins deux mots de liaison (tout à
coup, alo rs ... )
-l'enfant a utilisé a u moins deux phrases simples er une phrase
complexe
ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES llil
ID. FRANÇAIS III. FRANÇAIS
Niveau de cla<;se: Moyenne section Niveau de classe : Petite section
Type de texte: Injonctif Type de texte: Descriptif
Compétence-dé : Rédiger un texte court Compétence-dé: Décrire une situation
Compétence: L'élève sera capable de représenter sous forme de Compétence: L'enfant sera capable, par une phrase, de décrire une
quatre o u cinq dessins ordonnés les étapes d'une recette connue. image sc trouvant devant lui, pour qu'un camarade p uisse deviner de
Critères d'évaluation: laquelle il s'agit.
Le travail sera réussi si Critères d'évaluation:
Critères d'évaluation concernant le texte entier - x phonèmes sont prononcés correctement
- les quatre ou cinq dessins sont en ordre -l'enfant a suffisanunent articulé les mots
- tous les ingrédients de la recette sont re présentés dans une prem ière - la phrase comporte au moins un sujet et un verbe
image - le vocabulaire est correct (il cotTespond à ce que l'on voit)
- les dessins sont p lacés de haut en bas, ou de gauche à droite
- chaque dessin représente une étape
- les dessins sont fa its proprement ct sont lisibles
Critères d'évaluation concernant chaque étape
- chaque étape présente l'action à faire
-chaque étape présente l'objet de l'action
- chaque étape représente l'instrument de l'action

c
c
c
'- - - - --- --

1 86 l ÉLA BORER DES GRILLES D 'ÉVA lUATION DE COMPÉTENCES


/

m. FRANÇAIS IV. GÉOGRAPHIE


Niveau de classe : Petite sectio n Niveau de classe: Moyenne section
Type de texte: Narratif Domaine: Climat
Compétence-clé: Réaliser des actions à partir de consignes orales Compétence-clé: Repérer les caractéristiques de son environnement
Compétence : À partir d'un récit lu ou raconté par l'enseignant, proche
chaque enfant sera capable de choisir et d'ordonner trois images cor- Compétence: Dessiner un même lieu aux quatre saisons en quatre
respondant à trois étapes du récit (le choix s'effectue parmi des images ordonnées. Ex. : cour de l'école.
images n'appartenant pas toutes au récit). Critères d'évaluation:
Critères d'évaluation: Le dessin sera réussi si
Le travail sera réussi si -les quatre saisons sont représentées
Critères d'évaluation concernant la compréhension du texte global - chaque image représente u ne seule saison
- l'ordre des images est identique à celui du récit entendu -les quatre images sont ordonnées de gauche à droite en respectant
- les images sont placées de gauche à d roite l'ordre des saisons
- chacune des trois images appartient au récit ente ndu - les éléments du lieu sont représentés
- chacune des trois images représente un élément du schéma narratif - les éléments fixes sont toujours représentés de la même façon
- les éléments variables présentent bien les caractéristiques de la sai-
Critères d'évaluation concernant la compréhension de chaque partie
son représentée ~
La situation initiale du récit entendu:
la prem ière image choisie présente - les dessins sont compréhensibles et colorés
">
- le personnage p rincipal
- le lieu de la situation initiale
'1•
"
J
- l'action du personnage
IV. GÉOGRAPHIE g
ii ~
Niveau de classe: Petite section
La situation finale du récit entendu:
la dernière image présente Domaine: Espace-éco le
Compétence-dé: Se déplacer su r un parcours en suivant des
J
·~ s
l
- le personnage principal l
- l'action du personnage consignes ]
- le lieu de la situation finale Compétence : Se rendre seul dans les différents lieux utilisés.
Critères d'évaluation:
o.
5 j
~
Le déplacement sera réussi si
- l'enfant est bien allé au lieu demandé
- il a su ouvrir et fermer les portes
-~
- il a pris le chemin le plus court ~•
- il s'est déplacé avec aisance

l
ÉlABORER DES GRILLES D'tVALUATION DE COMPÉTENCES 87 l

V. ÉDUCATION CIVIQUE VI. 'IATHFMATIQUES


Niveau de classe' Petite sectio n Niveau de classe. Moyenne section
Domaine: Vie en classe Compétence-clé: Résoudre un problème de numération
Compétence-clé: Respecter les règles de vie de la classe Compétence: Au cours d'un jeu utilisant un pion et un dé, déplacer son
Compétence: S'organiser pour réaliser d ifférentes actions imposées. pion en respectant le nombre donné par le dé (inférieur ou égal à 4).
Ex.: moment du goûter. Ex.: jeu de l'oie.
Critères d'évaluation: Critères d'évaluation:
-l'enfant retrouve son matériel (ex.: cm1able) Le jeu sera réussi si
- il sait le remettre en place Par rapport au groupe
- il sait 1'uti 1iser (ex. : l'ouvrir et le fermer) - l'enfant a respecté son tour
-il nettoie et range sa place après avoir terminé - l'enfant a lancé le dé dans l'espace donné
- l'enfant a obéi aux consignes données sur le parcours
- l'enfant a repéré le début et la fin du jeu
Par rapport au déplacement du pion
- l'enfan t avance en respectant chacune des indications du dé (1, ou
2, ou 3, ou 4)
- l'enfant déplace son pion en comptant un point par case
- l'enfant déplace son pion dans le bon sens
-l'enfant a effectué correctemen t toutes les étapes de son parcours
- l'enfant a joué sa partie jusqu'au bout
~u ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES

VI. MATHÉMATIQUES VI. MATIIÉMATIQUES


Niveau de classe: Grande section Niveau de classe : Grande section
Compétence-clé: Késoudre un problème de numération Compétence-clé : Résoudre un problème de numération
Compétence: Compléter les cases vides d'une suite de nombres don- Compétence : L'enfant sera capable de fabriquer un jeu composé de
cartes éléments et de cartes •cardinal· que l'on associera. Jo;x.: domino.
née par écrit sous f01me de tableau :
0 10 20 Critères d'évaluation:
21 Le problème sera réussi .~i
2 12 - le jeu possède tous 1es chiffres jusqu'à 10
23 - les dessins ct les chiffres som toujours du même côté
13
- le dessin · quantité• correspondant au chiffre est fait sur la carte sui-
vante
Critères d'évaluation: -aucun chiffre n'est tracé à l'envers
Le problème sera réussi si -les dessins sont petits et espacés pour que l'on puisse bien les
- l'enfant a écrit COtTectement chacun des chiffres compter
-l'enfant a écrit dans l'ordre correct les deux chiffres des nombres - chaque série de dessins est diffé rente par la forme
manquants - l'enfan t a travaillé sans référent
- l'enfant a répondu à toutes les cases vides et seu lement à celles-ci
- les nombres écrits sont placés correctement dans le tableau
- les nombres écrits sont corrects
-(critère facultatif) l'enfant sait nommer les nombres qu'il a écrits

VI. MATHÉMATIQUES
Niveau de classe: Moyenne section
Compétence-dé: Résoudre un problème de logiq ue
Compétence: Trouver ct représenter tous les agencements possibles
d'un coloriage à trois couleurs.
Ex.: une tour de trois cubes de trois couleurs différentes, chaque cou-
leur ne pouvant être utilisée qu'une seule .fois dans la mêrne tour.
Critères d'évaluation :
Le problème sera réussi st
- chaque dessin comporte trois couleurs différentes
- les coloriages sont tous d iffé rents
- tous les agencements possibles ont été trouvés
- le coloriage est propre et soigné
ÉLABORER DES GRILLES D'tVALUATION DE COMPÉTENCES 89 l

Vll. SCIENCES Vll. SCIENCES


Niveau de classe: Moyenne section Niveau de clac;se: Grande section
Domaine: Équilibre Domaine. Physique
compétence clé: Expérimenter Compétence-dé: Expérimenter
Compétence: Fabriquer un mobile suspendu équilibré comportant au Compétence: Imaginer, réalber et communiquer sous forme de panneau
moins x parties. ou de dossier documentaire les expériences qui montrent différents états
Critères d'évaluation: de différentes matières.
Le mobile sera réussi si Critères d'évaluation :
Respect des consignes Le dossier documentaire ou le pant~eclu
- chaque partie est fixée solidement sera réttss·i si
- le mobile comporte les x parties demandées Critères concernant les connaissances scientifiques
- l'ensem ble est mobile - les diffé rents états de chaque matiè re sont représen tés ou/et écrits
Équilibre - chaque passage d'un état à un autre est montré
- l'ensemble est équilibré - chaque moyen de transformation ( = expérience) est indiqué claire-
-chaque partie est mobile, indépendamm ent des autres ment
- il y a un axe de ro tation - chaque moyen de tran sformation est approprié par rapport à l'état
obtenu et à l'état initial
- pour chaque expérience, l'ordre(= état initial - transformation - état
final) est correct
Critères concernant la commtmicabilité
- chaq ue dessin est lisible et propre
- (critère facultatif) chaque dessin est accompagné des noms des
objets représentés
-(critère facultatif) chaque nom est écrit en script, en dehors du des-
sin, au bout d'une flèche tracée à la règle
1 90 J ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES

VII. SCIENCES Vlll. TECHNOLOGIE


Niveau de classe : Grande section Niveau de classe: Grande section
Domaine: Monde du vivant Domaine: Transmission d 'un mouvement
Compétence-dé: Comm uniquer le résultat d'une expérimentation ou Compétence-clé: Fabriquer
d'une observation Compétence: Inventer et constru ire un véhicule se déplaçant à l'aide
Compétence: Établir la carte d'identité d'un animal o u d'une personne d 'un moteur à élastique (pendant un temps donné ou sur une .lon-
o u d'une plante, après observation et expérimentation. gueur donnée).
Critères d'évaluation : Critères d'évaluation :
La carte d'identité sera réussie si Le vébicuk sera réusst si
- chaque rubrique ou partie conespond à chacune des fonctions - Je véhicule roule sur tout le trajet ou pendant tout le temps demandé
propres aux êtres vivants (nutrition, respiration, locomotion) (la .. puissance , du moteur est proportionnelle au poids du véhicule)
-une autre rubrique concerne l'aspect physique - le véhicule est stable à l'arrêt
- la source d 'informatio n est nommée pour chaque rubrique - le véhicule comporte un moteur à élastique
-Je titre est le nom de l'animal , de la personne, ou de la plante - le véhicule comporte des roues
- les sous-titres conespondent aux noms des différentes parties - le véhicule comporte un système pratique pour Je remontage du
- elle fait apparaître un signe distinctif spécifique à l'animal ou à la moteur
plante observée en réalité - les différentes parties du véhicule tiennent ensemble
-elle fait apparaître le milieu de vie et éventue llemen t le milieu - les roues (au moins deux d'entre elles) sont reliées au moteur par un
d'origine système de transmission du mouvement
- elle fait apparaître le rythme de vie (nocturne ou d iurne) - le déplacement du véhicule est assuré uniquement par l'énergie du
- elle fait apparaître Je stade de l'évolution moteur à élastique
- elle indique la famille - le trajet est sur plan horizontal
- elle indique les relations entre les organes de la nutrition et le - le déplacement s'effectue en ligne droite
ë:.
régime alimentaire - toutes les roues tournent pendant le trajet t
- les roues tournent autour d'un axe ~
ë.
j
ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES

IX. ARTS VISUElS IX. ARTS VISUElS


Niveau de classe · Grande section Niveau de classe: Grande secclon
Compétence-dé: Créer Compétence-clé: Créer
Compétence: Inventer et réaliser un d essin avec des feutres de cou- Compétence: Réaliser un collage non figuratif à partir de matériaux
leur, en utilisant au moins x signes graphiques différents. donnés (en volume ou en plan).
Ex. : set de table pour un goûter.
Critères d'évaluation :
Critères d'évaluation: Le tableau sera réussi si
Chaque dessin sera réussi si Critères concernant le respect des contraintes
- il comporte les x signes graphiques demandés - chaque élément tient solidement
- il comporte une organisation spatiale visible - le collage est propre
- il comporte une organisation des couleurs visible - le collage ne représente rien de connu
- les d imensions des signes graphiques sont régulières ou organisées - le collage comporte au moins un des matériaux donnés
- le travail est propre Critères concernant l'organisation de l'espace
- les différentes parties du collage sont disposées selon une direction
do minante
Critères concernant l'originalité, la créativité
- l'ensemble du collage donne lieu à deux interprétations différentes
- la majorité des éléments du collage joue un rôle dans l'interprétation
de l'ensemble
- au moins un élément du collage a perdu sa signification première
(ou est utilisé hors de son emploi habituel)
~92 J ÉLABORER DES GRILLES D'~VALUATION DE COMPÉTENCES

IX. ARTS VISUELS X. ÉDUCATION MUSICALE


Niveau de classe: Grande section Niveau de classe' Petite section
Compétence-clé: Créer Domaine: Chant
Compétence: Réaliser une composition graphique non figura tive à la Compétence-clé: Reproduire
manière de .. . Compétence: Être capable de chanter ensemble.
Critères d'évaluation: Critères d'évaluation:
La composition grapbique sera t•éussie si Le chant sera réussi si
Critères concernant le respect des contraintes - l'enfant prononce toutes les paroles ct seulement
- le nombre de couleurs est respecté les paroles du chant
- l'intensité des tons correspond à celle de l'original - il prononce bien les paroles
- le travail est propre - il commence en même temps que les autres
- les techniques d'application de peinture, o u craie, ou feutre, utilisées - il termine en même temps que les autres
par l'enfant, produisent le même effet que l'original - il respecte le rythme (dans la durée du chant)
Critères concernant l'organisation de l'espace
- l'occupation de l'espace est identique à celle du modèle
- les lignes graphiques o u les formes correspondent à celles du
modèle
Critères concernant l'originalité, la créativité
-au moins un élément de la composition graphique est différent des
éléments elu modèle
- la composition graphique donne lieu à deux interprétations différentes
ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES l__2_3

X. ÉDUCATION MUSICALE X. ÉDUCATION MUSICALE


Niveau de classe : Petite section Niveau de classe: Petite section
Domaine: Musiques classiques ou modernes de différents pays Domaine: Musiques modernes ou classiques
Compétence-clé: Accompagner Compétence-clé: Accompagner
Compétence: Mimer avec le corps un conte musical. Compétence: L'enfant sera capable de m imer une chanson.
Tix.: La machine enchantée.
Critères d'évaluation:
Le mime sera réussi si Critères d'évaluation:
-le mime communique chacune des étapes du conte Le mime sera réussi si
- chacune des étapes est mimée de façon compréhensible -l'enfant obéit aux consignes do nnées par la chanson
- tous les rô les ou personnages sont communiqués - les gestes sont exécutés correctement
- les sentiments de chaque personnage sont exprimés (par le visage - l'enfant sail exécuter les gestes aux moments correctes (paroles de la
ou le corps entier) chanson)
- chaque rôle ou p ersonnage est communiqué de façon différente des
autres La machine enchantée
- chaque rôle est communiqué par un élémen t typique (accessoire ou Mon papa m'a acheté Va en avant (3 fois)
attitude corporelle) Une drôle de machine Va en arrière (3 fois)
- l'ordre chronologique est respecté Mon papa m'a acheté Tourne, tourne, tourne un peu
- l'exécution des différen tes étapes et les passages musicaux sont Une machine enchantée 'l'ape, tape, tape un peu
simu ltanés Quand j'appuie sur un bouton Saute, saute, saute un peu
Elle chante une chanson Puis on salue et on continue.
Dès que je tourne une clé
Elle se met à danser
94 J ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES

X . ÉDUCATION MUSICALE X. ÉDUCATION MUSICALE


Niveau de classe : Grande section Niveau de classe : Grande section
Domaine : Sons-bruitages Domaine : Musiques classiques ou modernes de différents pays
Compétence-clé : Créer Compétence-clé : Créer
Compétence: Élaborer en groupe et communiquer une histoire inven- Compétence : Inventer et exécuter un · dialogue · à deux à l'aide d'ins-
tée, à l'aide de bruitages exécutés avec la bouche seule. (Il y a autant truments de musique Oe dialogue pouvant exprimer diverses situa-
de personnages que de bruitages; les personnages ou objets sont tions et/ou sentiments).
choisis dans une liste.) Critères d'évaluation:
Critères d'évaluation: Le dialogtte musical sera réussi si
L'histoire <<bruitée» sera réussie si - il n'y a que deux personnages
-chaque enfant réalise un bruitage différent - chaque personnage utilise un ou plusieurs instruments
- chaque bruitage est bien choisi: il est caractéristique de ce qu'il - chaque instrument est utilisé seu l
représente - il y a alternance des prises de parole
- les bruitages sont en nombre suffisant pour communiquer l'histoire - chaque instrument est utilisé pendant un temps relativement cowt
- l'histoire comporte une situation initiale - chaque intensité ou nuance est adaptée au sentiment ou à l'action
- l'histoire comporte un élément modificateur exprimée
- l'histoire comporte une situation finale - chaque rythme est adapté au contenu de la communication
- les composants de chaque étape sont identifiables par les seuls - la situation de communication ( = qui p arle? à qui? où? pourquoi?)
bruitages est nommée au départ
- chaque bruitage représente le même élément au long de l'histoire -chaque personne est identifiable
- l'exécution chronologique des bruitages correspond à la chronologie -les auditeurs peuvent deviner la fin ou le résultat du dialogue
de l'histoire
ÉLABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES ~

XI. ÉDUCATION PHYSIQUE XI. ÉDUCATION PHYSIQUE


Niveau de classe: Petite section Niveau de cJa..-;se: Grande section
Domaine. Jeux collectifs Domaine: Jeux collectifs
Compétence-dé: Évoluer Compétence-clé : Se déplacer
Compétence: Jouer à un jeu de ballon au pied avec un partenaire.
Compétence: Jouer en respectant les règles d'un jeu collectif (ex.: béret).
Critères d'évaluation:
Le jeu sera réussi si Critères d'évaluation:
- le pied tape bien dans le ballon Le jeu de béret sera réussi si
- le ballon roule clans la bonne direction Critères concernant la position dans l'espace
- l'enfant sait arrêter le ballon avec le pied - il y a deux équipes face à face
- il sait se placer pour tirer
-un · béret• est situé à égale distance des équipes
- il tire assez fort
- il salt attendre son tour pour jouer Critères concernant le nombre de joueurs
- les deux équipes ont un nombre égal de joueurs
- une personne est l'animateur
- chaque joueur est numéroté de 0 à x
XI. ÉDUCATION PHYSIQUE
Critères concernant la règle du jeu
Niveau de classe: Grande section - chaque joueur va au béret à l'appel de son numéro
Domaine: Gymnastique - chaque joueur a une main dans le dos
Compétence-clé: Évoluer
Compétence: Par groupe de quatre, constituer et présenter une pyra- - un des deux joueurs s'empare du béret
mide où chaque enfant aurJ. un rôle (assureur, ou voltigeu r, ou porteur). - chaque joueur démarre de son espace
- l'animateur tient son rôle:
Critères d'évaluation:
La pyramide sera réussie st • appelle chacun des numéros
- elle comporte quatre enfants • rappelle périodiquement Je total des points
- elle est stable • appelle un nouveau couple si nécessaire
- e lle est mo ntée sans élément matériel extérieur - un seul enfant de ch aque équipe se déplace à l'appel d 'un numéro
- chaque enfant a un rôle d ifférent et/ou complémentaire de celui des - l'enfant utilise des feintes pour surprendre son adversaire
autres - l'enfant qui a pris le béret le rapporte dans son camp
- le voltigeur évolue - les deux équipes comptabilisent les points gagnés
- chaque rôle est con·ectement tenu :
• les appuis sont adaptés à la capacité elu groupe
• les mouveme nts sont adaptés
- chaque enfant tient son rôle jusqu'au bout
- les rôles sont bien distribués
["96 ÉlABORER DES GRILLES D'ÉVALUATION DE COMPÉTENCES

XI ÉDUCATION PHYSIQUE XI ÉDUCATION PHYSIQUE


Niveau de classe : Grande section Niveau de classe : Grande section
Domaine : Expression corporelle Domaine : Athlétisme
Compétence-clé : Créer Compétence-dé: Évoluer
Compétence: Créer et réaliser en groupe une chorégraphie sur une Compétence : Dans un espace donné, imaginer et réaliser un parcours
musique donnée. comportant au moins x lancers à main nue d'objets divers, de balles o u
de ballons:
Critères d'évaluation: la chorégraphie sera réussie si a) à différentes distances;
Critères concemant les mouvemenl~ h) en hauteur ct/ou en longueur;
- la chorégraphie comporte plusieurs mouvements di fférents c) sur des cibles mobiles et immobiles;
- chacun des mouvements choisis exprime correctement le passage d) sur des c ibles verticales et horizontales.
musical illustré Critères d'évaluation :
- chacun des mouvements respecte le tythme du passage musica l Le parcours sera réussi si
qu'il exprime - le parcours comporte les x lancers demandés
-chaque enfant exécute ses mouvements en même temps que ses - les x lancers choisis sont définis par l'enfant:
camarades • nature et poids de l'objet
- le début et la fin de chaque série de mouvement correspond au • distance du lancer
début et à la fi n de chaque passage musical • direction du lancer
Critères concernant l'occupation de l'espace • nature de la cible
- l'espace est occupé correctement: - les x lancers choisis sont de difficultés supcneures aux x lancers
• par rapport au nombre d'élèves ré ussis l'année précédente ou lors de l'évaluation précédente
• par rapport aux d ifférents passages - chaque lancer est réussi (une fois sur trois essais):
- la chorégraphie compone plusieurs organisations spatiales du groupe • l'enfant est conecte ment placé
- chaque enfan t respecte son rôle : • le résultat est au moins égal au min imum exigé
- les x lancers choisis sont de types différents
• il exécute ses mouvements correctement
- la distance entre chaque étape du parcours respecte le maximum
• il se place correctement
exigé
Critères concemant l'évolution dans l'espace - la performance atteinte est égale ou s upérieure à la performance
- la ch orégraphie compone au moins une évolution ou déplacement prévue par l'enfant
de un o u plusieurs groupes - la position d u bras ou des bras lanceur(s) est adaptée à chaque lancer
- chaque enfant évolue en même temps que son groupe - la position d u corps est adaptée à chaque lancer
- le parcours réalisé est conforme à l'ordre des étapes
- toutes les étapes prévues ont été réalisées
Chapitre 4

Mettre en place des projets d'activités


Période concernée: un mois environ
- 98J METTRE EN PLACE DES PROJETS D'ACTIVITÉS

L'intérêt des projets d'activités, qu'ils soient de classe ou une organisation des apprentissages au moyen de projets
d'école, est triple. En premier lieu, les projets permettent à l'en- ne supprime pas la prévision et la mise en œuvre
seignant de formuler assez aisément des objectifs, et de prévoir d'un programme de compétences individuelles évaluables
des productions d'élèves observables et évaluables. Ensuite, les (cf chapitre 2).
projets aident à finaliser certains apprentissages du programme: La seconde difficulté concerne le risque de ne rien faire en
ils leur donnent du sens, ils les motivent. Enfin, les projets voulant trop faire: comment repérer, organiser, classer les dif-
modifient les relations entre enseignants et élèves: ils induisent férentes activités reliées au projet? Si votre entrée dans la
de nouveaux rapports affectifs, plus coopératifs, moins hiérar- pédagogie s'effectue au moyen de projets, nous vous propo-
chisés. Toutefois, les projets d'activités présentent également sons ci-contre deux sch émas théoriques d'opérationnalisation,
deux difficultés . Puisqu'ils sont collectifs, ils rendent difficile suivis d'exemples expérimentés dans des classes maternelles.
toute évaluation individuelle: pourtant cette d~rnière est indis- Comme dans les autres chapitres, ces exemples servent
pensable pour prendre des décisions sur la suite d'un pro- d'abord à clarifier les schémas théoriques : en a ucun cas ils ne
gramme, selon les résultats de chaque élève. En conséquence, constituent des modèles à reproduire tels quels.
METTRE EN PLACE DES PROJETS D'ACTIVITÉS 99

Premier schéma théorique Second schéma théorique

compéte nce compétence compétence compétence compétence compétence


et/ou et/ou et/ou et/ou et/ou et/ou
situation situation situation situation situation situation

PROJET DE VOYAGE,
DE VISITE, PROJET
DE FABRICATION, ... DE FABRICATION

/
....--···

compétence compétence compétence compétence compétence


et/ou et/ou et/ou et/ou et/ou
situation situation situation situation situation
[ 100 l METTRE EN PLACE DES PROJETS D'ACTIVITÉS

PREMIER SCHÉMA THÉORIQUE

Se trouver une tenue pour ········· Avec des images et des mots Sachant que la classe a
la journée, et s 'hahitler. identifiés à l'aide d 'un référent, une couleur, chaque
faire un résumé d'une activité équipe un signe et à
faite au cours du séjour. ..····· l'aide de son prénom
..../ / (avec ou sans r~férent),
retrouver son étiquette
pour marquer sa valise.
Résoudre
Maîtriser
un problème
l'environnement social

1. PARTIR ET VIVRE EN ClASSE


VERTE (Petite section)

Expérimenter Reconstituer, sousfo1·me


d'histoire en cinq images
Communiquer
séquentielles, le déroule-
par oral
ment de la classe verte.

Après expérimentation et obser-


vation, établzr 1o liste des diffé- Commenter une diapositive
rentes utilisations d 'un élément Donner la mise en présentant une personne
à partir d 'images données: bois, page et que lques idées exerçant un métier tradition-
lait, céréales... pour écrire une lettre . nel: rempailleur, sabotier...
~

METTRE EN PLACE DES PROJ ETS D'ACTIVITÉS 101

PREMIER SCHÉMA THÉORIQUE

illustrer un conte par des images Retrouver, dans un livre de contes À partir d'une image donnée,
choisies en fonction du thème, des illustre, la page demandée. inventer une histoire se
personnages ou des événements. composant d'une situation
' initiale, d'un élément modifi-
:
cateur et d'une situation
////
[ Communiquer par écrit J 1
Lire 1

S'exprimer
finale, en utilisant des mots
de liaison (tout à coup, etc.) .

~
oralement
~
1
Créer 1 II. INVENTER UN CONTE,
' LE MEITRE EN SCÈNE,
Travailler
' ET FABRIQUER UN LIVRE f--
en groupe
En fonction de différents POUR LA FÊTE DE FIN
~
\\~Constnlire
matériaux proposés, inven- D'ANNÉE (Petite section)
une romk
~
ter un décor pour le conte.

1
/
Maîtriser son corps
1
Se situer dans
le temps
autour d'u n point précis.

Voter et se soumettre
aux décisions du vote.
/ / / / // //

Mimer les actions de diffé- Ordonner les images illus-


rents personnages de contes : Effectuer différents gestes trant deux histoires connues.
fée, ogre, robot .. . en fonction d'un texte lu.
Les situations d'apprentissage sont en italique .
1 1021 METTRE EN PLACE DES PROJETS D'ACTIVITÉS

PREMIER SCHÉMA THÉORIQUE Raconter sans contresens l'histoire


d'un livre illustré non lu auparavant
Indiquer sur un plan du village Raconter par écrit à des en classe.
ou du quartier le trajet suivi correspondants le voyage
pour aller de l'école à la ferme. à la ferme.
Indiquer les images cor- Sur un plan de la cour de la
respondant aux animaux ferme tracé au sol et com-
Composer un livre illustré et cultures de la ferme. portant 10 repères, effec-
racontant une histoire inventée à tuer un trajet en 3 étapes en
partir de trois animaux choisis. suivant des consignes écrites.
Expérimenter
Soigner et nourrir convena- ........~;/
blement un des animaux de la / ' . - - - - - - - - ,
/ Résoudre
L__c_
la_s_se_._ _ _ _ _ _ _ _ _ __, / un problème m. VISITER UNE FERME
/ (Moyenne section)
Planter, cultiver et faire pous- Discriminer
ser une plante, fleur ou légume. Comparer mémoriser Coordonner des
,· 1 . - - - - - - - - - - - - - - - , ii
mouvements f'tns
.--------------~
Classer x images d'animaux ou Reconnaître par leur odeur au -·1
de plantes d'après des critères moins trois animaux différents. i
Dessiner au moins 2 légumes ou
demandés (nourriture, repro- fruits dont on a observé la culture.
duction .. .). Reconnaître par leur cri au '
···i
moins cinq animaux différents. j •..
'
Nommer au moins deux ressem- .-------------~ 1
Classer de deux manières Classer de deux manières
blances et deux différences _entre Différencier lait ou fromage ! différentes 12 images d'ani- différentes 12 images de
six animaux de la même catégo- de chèvre et lait ou fromage de ...J maux en inventant les cri- légumes et de fruits en inven-
rie (poule, dinde, pintade.. .). vache. tères de classement. tant les critères de classement.
METTRE EN PLACE DES PROJETS D'ACTIVITÉS 103

Inventer une suite pour une comptine


apprise en respectant la structure initiale À partir d'un début de conte lu
(Si j'étais, Compère qu'as-tu vu?. . .). .........------- en classe, inventer plusieurs
..--···········- fins possibles pour ce conte .
_______ ..... -·
..----
--··
__....

...--------------- Inventer une comptine à partir


:-::::~:-··········-------···· ········--···········------------·--·-········-····················--······-······· de noms d 'animaux et de noms
··-·--..._
de légumes et frnits.

··---------........
Inventer une histoire à partir
S'orienter ····················---...
de trois noms d'animaux et la
dans le temps "·:-:·
........_ ------- raconter oralement .
·--.........
_ _ ··-------------..........
···,·-·,··,,. ·················-····-.•.......
-.... -....................
·---~--
Classer 8 séries de 4 images repré-
··· sentant les étapes de la croissance
.,
"'·-....,,_ d'une plante o u d'un animal.
S'orienter ........_
dans l'espace ·--....................... .......
-....,·--.,._ ·-·.,·,··,·,·,.,
...., __________ _ Nommer dans l'ordre au moins
....______ 4 étapes du voyage à ta ferme .

Décalquer au moins 4 images ,. Fabriquer une maquette de la Representer sur le sol de la cour
i------- d 'animaux pour illustrer une cour de la ferme. de l'école au moins JO éléments
i
comptine. de la cour de la ferme en les
Se déplacer sur un plan de la cour orientant convenablement les uns
Représe11ter en pâte à sel au ·-- de la ferme tracé au sol en suivant par rapport aux autres.
moins 3 animaux de ta ferme. au moins 4 consignes orales.
Les situations d'apprentissage sont en italique.
[ 10.[; METTRE EN PLACE DES PROJETS D'ACTIVITÉS

PREMIER SCHÉMA THÉORIQUE Répottdre à un questionnaire portant


sur un dépliant publicitaire du zoo
Écrire aux parents pour annon- (ex. : liste des animaux, habitations,
cer la sortie au zoo (Français). heures et jours de visite.. .) (Françaù).

À partir d 'une carte routière, à À l'aide d'un référent, coller sur un


l'aide d 'étiquettes-noms des diffé- calendrier à la bonne date les diffé-
...........<
rentes villes, composer l'itinéraire rentes manifestations organisées dans
! le mois (Histoire).
de l'école au zoo (Géographie).

Représenter par un dessin un Communiquer


···+·······-··
animal vu au zoo (Français). par écrit

Réaliser un livre présentant les IV. VISITER UN ZOO, PUIS


différentes étapes de la visite pour ORGANISER UNE EXPOSITION
des élèves d'une autre classe ·····-----1 (Grande section)
(Français). !

Réaliser l'affiche d 'invitation à


.. .......i
l'exposition (Français).
Maîtriser l'environnement
Inve11ter une poésie à la manière
, spatial
de ... à partir des noms d'animaux '"] ./ ./ '--- - - - - - , - - - - -- --'
(Français). /
j //
}i r-------~'-----------,
Décorer la page titre du livre et En utilisant des tampons représentant Imiter différentes démarches d 'ani-
créer des animaux fantastiques ________ j
les animaux, inventer, tracer et flé- maux pour que des camarades puis-
avec des morceaux de photos cher un itinéraire pour la visite au sent deviner de quels animaux il s'agit
d'animaux (Arts plastiques). zoo (Géographie). (Éducation physique).
METTRE EN PLACE DES PROJETS D'ACTIVITÉS [105]
Inventer et dire le commen-
,- -- --- taire du livre de la visite
(Français) _

Décrire un des animaux du


Communiquer oralement :1 ------------------------- -- ---------- ----------------- ---·· ···- 1------- -1
zoo de telle façon que les cama-
rades puissent deviner de quel
animal il s'agit (Français) .

Indiquer la liste des soins qu'il


····------- faut donner aux animaux du
zoo (Sciences).

- -- - - --------- - ---------ji Résoudre un problème 1


Réaliser un domino des ani-
···-.,
··-. r······· maux (Mathématiques).

·----. ___ __
·--------...... Imaginer et utiliser un système
·---.. ___
de classement des photo_s des ani-
Fabriquer ·-;-···-· maux du zoo (pour le panneau
Mémoriser d'exposition) (Mathématiques).

Reproduire avec les éléments


, __ --- du Tangram un animal du zoo
Inventer et construire un moyen de Réciter pour l'enregistrer au (Mathématiques) .
transport pour x animaux en plas- moins une poésie sur un ani-
tique (Technologie). mal du zoo (Français). Les situations d 'apprentissage sont en italique.
L106 1 METTRE EN PLACE DES PROJETS D'ACTIVITÉS

SECOND SCHÉMA THÉORIQUE Imaginer et représenter par un


dessin •technique • un objet qu'on
Imaginer et réaliser la décoration va fabriquer (ou qu'on a fabriqué)
.......•
:
d'un objet. \
à p artir de matériaux donnés. i
=--·····-----------1

Imaginer et représenter par x


schémas les étapes prévues p our la -...!
J Arts plastiques [ fabrication d'un objet.

Technologie 1

V. FABRIQUER UN OBJET
(Moyenne et Grande sections) Organiser en groupe la fabri-
cation en série d'un objet (pour
fabriquer plus vite et en grand
nombre).
l Expression écrite 1

lL__L
_e---,ctur
,-- e__,J....,
'··--......
--............
·-.... .,
··---........
'.--------------------------------~
~i j •e• , sous forme d'une série Répondre à un questio nnaire portant
de dessins simples, la notice de Réaliser un objet conformément sur une notice de montage donnée.
montage d'un objet inventé. à une notice de montage donnée. Ex. : nommer matériaux, outils, actions.. .
Chapitre 5

rganiser l'acquisition
de chaque compétence
Période concernée : un mois environ
.! 108 1 ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE DISCIPLINAIRE

ORGANISER L'ACQUISITION
_[)~- _c:_ !f_~Ç_l!:§- c 0 ~?_É_'I:§~ ç~------ -
Organiser et évaluer sont les conditions d'une pédagogie de la incorrectes et n'entraînent pas la réussite de chaque élève, car
réussite. Nécessaires, mais non suffisantes, elles exigent d'être elles renferment un ou plusieurs des ptincipes suivants.
accompagnées par une gestion réfléchie des séquences d'ap- Liste (non exhaustive) de ce qui empêche un enfant d'ap-
prentissage. Pour assurer la réussite par chaque élève des prendre:
compétences au programme du tritncstre, il ne suffit pas -apprendre par unités simples d'apprentissage, par •tranches",
d'avoir nommé ou listé ces compétences (cf ch. 2). Il ne suffit déconnectées les unes des autres;
pas non plus d'avoir élaboré leurs critères d'évaluation (cf cha- -apprendre sans savoir à quoi sert ce qu'on apprend;
pitre 3); il ne suffit pas enfin d'avoir inscrit ces compétences -apprendre sans pouvoir con_o;;tater par soi-tnê1ne l'utilité de ce
dans un projet d'activités, interne à la classe ou commun à plu- qu'on apprend, pour sa vie scolaire et pour sa vie hors de
sieurs classes (cf chapitre 5). Pour assurer la maîtri8e de telle l'école;
ou telle compétence disciplinaire par les élèves, il convient de - apprendre sans pouvoir constater l'évolution de ses repré-
construire une progression d'apprentissages c'est-à-dire de sentations sur ce qu'on est en train d'apprendre;
repérer à l'avance et de modifier en cours d'apprentissage l'en- - apprendre sans avoir conscience de ce qu'on est en train
semble des étapes intermédiaires indispensables. Bien évidem- d'apprendre, de comrnent on apprend et de pourquoi on réussit
ment, la prévision initiale de ces étapes sera 1nodulée, après à apprendre.
chaque séance vécue réelletnent, en fonction des besoins des En conséquence, une progression d'apprentissages construite
élèves: une prévision d'apprentissages intermédiaires ne de façon efficace et pertinente consiste en une série de
constitue pas une notice de tnontage à suivre point par point. leçons qui toutes présentent une tâche complexe, une
C'est un outil de travail et de réflexion qui, parce qu'il in1pose situation-problème à résoudre, et qui toutes permettent à
une analyse assez fine, développe chez l'enseignant l'aptitude chaque enfant de se représenter ce qu'il est en traiu d'ap-
à ajuster son action en fonction des résultats des élèves. prendre, et à quoi sert ce qu'il est en train d'apprendre.
Pour constn. .lire une progression, plusieurs principes, conformes Par rapport à une compétence que chaque élève devra mani-
aux théories de l'apprentissage, sont à respecter. En effet, si plu- fester correctement au bout de quatre ou cinq semaines, une
sieurs progressions, toutes pertinentes, sont possibles pour progression d'apprentissages est l'ensemble des leçons ou des
une même compétence, de nombreuses progressions sont situations mises en place par l'enseignant pour:
ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE 1_ _ .:!_~--

1) d'une part permettre aux élèves de se confronter à cette des activités complexe.s et parfois des activités plus ponc-
compétence, sous forn1e de jeu concret le plus souvent, nuis tuelles, qui alternent et se répondent continuelle1nent. Les
parfois également sous forme de travaux plus abstraits, sur activités complexes - souvent sous forme de jeux -
fiche. Chaque enfant peut alors faire l'inventaire d'hne part demandent à chaque élève de manifester un comporte-
des composantes de la compétence qu'il est en train d'ap- ment similaire à celui qui lui sera demandé lors de l'éva-
prendre à maîtriser (ce sont les critères d'évaluation), d'autre luation finale de la compétence: l'enfant peut alors se
part des moyens ou outils qui pern1ettcnt de manifester cette représenter conscie1nment d'une part la compétence qu'il est
compétence; en train d'apprendre à maîtriser, d'autre part les objectifs inter-
2) d'autre part répondre aux besoins exprimés par les élèves. Inécliaires dont il a besoin pour réussir parfaitetnent la compé-
Nous présentons ci-dessous des schémas théoriques de pro- tence. Par le biais des activités ponctuelles, il acquiert ces
gressions d'apprentissages. Ces schélnas véhiculent les mêtnes objectif, intermédiaires. À la suite de ces modèles théoriques,
concepts, mais sont présentés, sont modélisés de façons diffé- nous proposons des exemples concrets. Nous précisons
rentes. Ceci afin que chacune, chacun, choisisse la modélisa- cependant qu'il n'y a jamais une seule possibilité pour organi-
tion qui lui convient le mieux pour construire ses propres pro- ser une progression d'apprentissages: toutes sont intéressantes
gressions. Toutes ces modélisations ont en commun ccci: une à condition d'être en cohérence avec les théories de l'appren-
'' progression d'apprentissages répartit sur plusieurs semaines tissage et le vécu des élèves.
@![] ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE

No 1 : SCHÉMA TIIÉORIQUE D 'UNE PROGRESSION D'APPRENTISSAGES

J Apprentissage globa-l -~
L (Ires situations d'apprentissag~J
'
Obj: Repérer ce que chaque élève réussi par
rapport à la compétence terminale visée.

Apprentissage global
(zcs situations d 'appre ntissage) l
,---~
Obj. 1. : Compléter la liste des critères repé-
rés et réussis par chaque élève.
Obj. 2.: Élaborer la liste des différentes p ro-
cédures permettant de réussir les critères. Objectif d

[ prent;s'"gesj:l ·
ponctuels
~~---- - --=l --~
1 r..valuation finale de la compéten~

t
Obj.: Chaque élève réussit tous les critères
jugés indispensables .
ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE 111

No 2: SCHÉMA THÉORIQUE D'UNE PROGRESSION D'APPRENTISSAGES

Rappel de la compétence visée : . ..


Objectifs à atteindre par tous les é lèves Objectifs à atteindre pendant les temp s
d'apprentissages différenciés
Objectif 1 Objectif a
Objectif 2 Objectif b
Objectif 3 Objectif c
Objectif 4

N° 3: SCHÉMA THÉORIQUE D'UNE PROGRESSION D'APPRENTISSAGES

Situations d'apprentissages
Obj. 1 1 2 3
c
0
c Obj. 2
"
ô. Obj. 3 compétence terminale
30
ê
-5.
a
O~ject~fs ponctuels
Obj. a c
O bj. h
Obj. c
Obj. d
[ 112 : ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE

Niveau de classe: Grande section 1. MATIIÉMATIQUES: FABRIQUER UN


Compétence-clé: Résoudre un problème de numération

Apprentissage global: 1re situation d'apprentissage


• Dessiner une carte du domino.

Apprentissage global: 2e situation d'apprentissage


• Par groupe de quatre : réaliser toutes les cartes d 'un domino
et les coller sur un panneau, dans l'ordre du jeu (possibilité
d'utiliser un référent).

Apprentissage global: 3e situation d'apprentissage


• Par groupe, faire fabriquer un domino à la maîtresse.

Compétence f"tnale: Évaluation


• En utilisant la grille de •conseils •, fabriquer toutes les cartes
d'un domino des quantités et les coller dans l'ordre du jeu (tm-
vail individuel).
• En rassemblant quatre jeux.fabriqués, jouer au domino des
quantités (par groupes de quatre).
ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE ~

DOMINO DES QUANTITÉS ET Y JOUER

(Mémoriser la graphie des nomt res)


Le modèle étant les chiffres de 1 à 10, barrer
tous les graphismes qui diffèrent du modèle. (Énumérer les chiffres jusqu'à 10)
___,-
Chatzter sans erreur et dans l 'ordre la chan-
Â
..--- son des "Dix petits lutins" en utilisant les
..---· marionnettes correspondantes.
.--····
Activités ponctuelles d'apprentissage
·------ (Respecter la règle du jeu)
---~ jouer avec un domino comportant seule-
ment des dessins.

(Mémoriser la graphie des nombres)


Écrire, en respectant le sens de l'écriture, les (Comparer des quantités)
nombres de 1 à 10, sous la dictée de l'ensei- Compléter les cases manquantes d 'une série
gnant. _..-- ~ de dominos à points
.. --·
t __...--- (Mettre en relation nombres et quantités)
Activités ponctuelles d'apprentissage '~:::·:::: --- ------------ _ ___ _,....Dans chaque série de dessins donnée, colo-
rier autant d'éléments que l'indique le
nombre (avec référent, puis sans référent),


Mémoriser les noms des nombres et leur
. En se référant à la liste des "conseils· corri-
écriture. ---" - ger plusieurs séries de dominos dessi~és.
[ 11"I] ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE

II. FRANÇAIS: REPRÉSENTE SOUS ~ORME DE BD, UNE IDSTOm.E UE PAR L'ENSEIGNANT
(pour un groupe qui ne connaît pas cette histoire)
Niveau de classe. Grande section
Type de texte: Narratif
Compétence-clé. Rédiger un texte court

Objectifs à atteindre par tous les élèves

• Situation d'apprentissage - élaborer la liste des différentes manières de procéder utili-


À p artir d'une histoire très simple lue par l'enseignant, (choisie sées par chaque groupe pour faire le travail et réussir les cri-
parmi trois ou qu atre autres), dessiner l'histoire sous forme tères.
d'une BD de trois images (S.I./E.M./S.F.*).
• Situation d'apprentissage
Objectifs de la séance : après observation de BD, élaborer la Réaliser la BD de l'histoire de Noël racontée par l'enseignant
liste des critères d'évaluation d'une BD illustrant une histoire, pour l'offrir à ses parents (histoire un peu plus complexe, com-
et rep érer ce que chaque élève a réussi. p ortant plusieurs éléments modificateurs).
• Situation d'apprentissage Objectif de la séance:
En s'aidant de la liste d es critères déjà élaborés, p ar groupes de - pour chaque enfant, auto-évaluation individuelle avec l'aide
4 ou 5, faire les dessins de l'histoire vue en spectacle de de l'enseignant, d'après la liste de critères de réussite élaborés
marionnettes pour en garder le souvenir dans u n livre imagé ensemble.
(chaq ue enfant réalisant au moins deux dessins) . Si un critère n'est pas réussi, recherche, avec l'enfant, de remé-
Objectifs de la séance: diations.
- compléter la liste des critères repérés et réussis par chaqu e
élève;

•s.I.: situation in itiale


E.M.: élément modificateur
S.F. : situation fi nale
ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE ~

Objectifs à atteindre pendant les temps d'apprentissages


différenciés (individuels ou en ateliers).

À la suite d'une histoire entendue au magnétophone, cc lorier Par un schéma très rapide, dessiner un enfant qui mime une
parmi une .série de personnages et de lieux ceux qui corres- action .
pondaient à l'histoire. Dessiner en face de chaque image représentant schématique-
Faire le dessin correspondant à des mots tirés au sort, d'après ment une situation donnée le personnage spectateur :
les indices significatifs donnés par un camarade (personnages, - film drôle : il rit;
lieux, actions). - film triste : il pleure ;
Remettre dans l'ordre chronologique six à hu it images - fantômes : il a peur;
séquentielles d'une histoire connue. - quelqu'un lui casse quelque chose : il est en colère.
D'après la description donnée par un camarade, retrouver Retrouver dans des BD de la bibliothèque x personnages qui
parmi toute une série de personnages ayant des similitudes le sont joyeux, qui sont tristes, qui ont peur, qui sont en colère,
personnage correspondant à cette description. en explicitant ses critères de choix.
Après l'écoute d'une histoire, répondre aux questions s'y rap- Dessiner, en les disposant judicieusement dans un dessin,
portant. toute une série d'éléments donnés (pour que tous les éléments
Reproduire au moins trois fois le même personnage (par soient visibles).
exemple, pour que tous les enfants du groupe aient les mêmes (Les enfants travaillent certains de ces objectifs en Jonction de
petites figurines d'une histoire). leurs difficultés.)
f116 1 ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE

m. ÉDUCATION MUSICALE: ACCOMPAGNER AVEC DIFFÉRENTES PERCUSSIONS UNE CHANSON ÉCOUTÉE


Niveau de classe: Petite section 1 Première année
Compétence-clé: Accompagner en respectant une structure

Situations d'apprentissage
Accompagner un mime par des bruitages corporels et
vo caux.
Accompagner un conte par d es bruitages corporels et
vocaux.
Avec des objets de la classe, sonoriser des mot<;: l'orage, la pluie,
la cloche, le réveil ...
Avec des percussions, sonoriser une comptine écoutée, un
chant écou té.
Sonoriser des onomatopées. Compétence
L'enfant sera capable d'accompagner avec
Objectifs ponctuels différentes percussions une chanson écoutée.
Utiliser différentes percussions: claves, wood-black, triangle,
maracas, cymbale, cloche .. .
Faire différents bruits avec un objet de la classe.
Reconnaître différentes percussions.
Imiter par des onomatopées des bruits entendus, des objets
qui font du bruit, des percussions.
Exécuter les mimes correspondant à différents animaux
Répondre à un signal sonore.

Cl

1
ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE 117l
IV. FRANÇAIS: RÉALISER UN MONTAGE À L'AIDE D'UNE FICHE EN HUIT ÉTAPES IMAGÉES

Niveau de classe : Moyenne section


Type de texte . Injonctif
Compétence-clé: Réaliser un objet à p artir d'un texte

Situation d'apprentissage
Réaliser des montages Lego ou des objets divers soit à partir
de fiches en 3, 4, 5 .. . , 8 étapes, soit à partir de la seule repré-
sentation de l'objet terminé.
Compétence
L'enfant sera capable de ..éal ser un montage
à l'aide d 'une fiche en h uit étapes imagées.

Objectifs ponctuels
Inventer et réaliser l'étape manquante d'une fiche de mon-
tage dont on a le début et la fin.
-~ Entourer la liste des matériaux nécessaires à une fiche de tra-
c.
8
0 vail manuel.
ë
J:
c. Composer un référent des différents objets qu'on utilise en
TM (série d 'images de ces o bjets, accompagnées de leurs noms
écrits).
Sur une tk he de TM dont le matériel est donné sous forme
d 'u ne liste de mots et les étapes sous forme d'images, de ~l
ner à côté de chaque mot l'objet correspondant (à l'aide ou
non d'un référent).
[I18 ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMP~TENCE

V. ÉDUCATION PHYSIQUE : SE DÉPlACER DE FAÇON ADAPTÉE


AUX DIFFÉRENTS UEUX ET SURFACES DE L'ÉCOLE

Niveau de classe: Petite section/Première année


Compétence-clé: Évoluer, se déplacer

Situations d'apprentissage
Se rendre d 'un lieu à un autre :
a) en utilisant un escalier,
b) en utilisant une rampe d 'accès,
c) ...
Se promener en forêt
Compétence
L'enfant sera capable de se déplacer de façon
adaptée aux différents lieux et surfaces de l'école.

Objectifs ponctuels
Marcher, courir au son du tambourin.
Marcher de différentes façons: pas de fourmis, pas de géants,
sauts pieds joints .
. Jta.:cher sur une caisse à 0 rn 60 du sol.
Tenir en équilibre sur un pied.
Monter et descendre d'un banc bas sans l'aide des mains.
Debout sur des obstacles en hauteur, passer de l'un à l'autre.
Se <1 iphcet en évitant les obstacles.
Monte et esccn trc des escaliers.
' 1
ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE ~ 19j

VI. FRANÇAIS: RACONTER ORALEMENT L'IDSTOIRE ll..LUSTRÉE PAR DEUX OU TROIS IMAGES

Niveau de classe: Petite section/Première année


Type de texte : Narratif
Compétence-clé: Raconter un évènement

Situations d'apprentissage
Raconter ce qui se passe sur une des photos représentant un
événement.
Décrire ce qui se passe sur une des images représentant une
histoire.
Raconter l'histoire présentée par deux ou trois images.
Raconter l'histoire présentée par deux ou trois diapositives.
.::
:v Raconter l'histoire présentée par deux ou trois photographies .
"c
::l
Dire la fin d 'une histoire en s'aidant de deux images qui repré-
;;
sentent le début. Compétence
"v
•V
·ê L'enfant sera capable, par une
8:;l
c" phrase, de raconter oralement
g l'histoire illustrée par deux ou
"
(Ô.
trois images.
8
8
0 Objectifs ponctuels
-"
Cl.
~ Nommer les personnages d'une image.
~ Nommer diffé rents objets de la classe.
Nommer différents objets d'une image.
Nommer l'atelier que l'on veut faire.
Répondre à une consigne verbale donnée personnellement.
Répondre à une consigne verbale donnée collectivement.
~ 2i] ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE

VII. FRANÇAIS: RACONTER ORALEMENT L'HISTOIRE PRÉSENTÉE PAR UN LIVRE ILLUSTRÉ NOUVEAU
(dont l'enfant a librement feuilleté les pages auparavant)

Niveau de classe: Moyenne section


Type de texte: Narratif
Compétence-clé: Raconter un évènement imaginaire

Situations d'apprentissage
Raconter oralement l'histo ire présentée :
a) par tel livre illustré;
b) par telle série de diapositives.
c) par telle série à images.
Raconter oralement un événement vécu en classe o u à la
maison . . . Compétence
L'enfant sera capable de raconter
oralement l'histoire présentée par un
livre illustré nouveau dont il a lib rement
feuilleté les pages auparavant.
Objectifs ponctuels
À partir d 'images indépen dantes les unes des autres et repré-
sentant un même personnage, nommer les différentes actions
effectuées.
·prin ce que représente chaq ue image au moyen d'une
phrase simple comportant un comp lément de lie u .
omm • le personnage principal d'une histoire, de deux ou
de trois ma nières différentes . . .
ORGANISER L'ACQUISITION DE CHAQUE COMPÉTENCE 121

Vlll. FRANÇAIS: REPRÉSENTER SOUS FORME DE BD EN QUATRE OU CINQ VIGNETTES


UNE HISTOIRE LUE AUPARAVANT PAR L'ENSEIGNANT

Niveau de classe: Moyenne section


Type de texte: Narratif
Compétence-clé: Rédiger un texte court

Situations d'apprentissage
Représenter sous forme de BD telle histoire lue auparavant
par l'enseignant ou tel événement vécu en classe.
Représenter sous !mme d'une im•ge la fin imaginée de telle histolre.
Compétence

Objectifs ponctuels
L'enfant sera capable de repérer et de nommer les éléments du
0000 L'enfant sera capable de représenter
sous forme de BD en quatre ou cinq
vignettes une histoire lue auparavant
par le maître.
"'v schéma narratif: a) d'une histoire lue par l'enseignant ;
b) d'une BD.
L'enfant sera capable de placer en ordre quatre ou cinq
c
c
c images données représentant: a) une histoire connue;
·a." h) une activité effectuée auparavant.
8
§ L'enfant sera capable de composer un dessin représentant des
-§.. éléments demandés (un personnage, une action, l'objet de
cette action, le lieu de l'action).
L'e nfant sera capable de représenter de façon schématique et
compréhensible par tous différentes actions effectuées par un
personnage.
L'enfant sera capable de représenter avec toutes ses caracté-
ristiques le personnage principal d'une histoire lue auparavant.
[124 PRÉVOIR UN EMPLOI DU TEMPS

PRÉVOIR UN EMPLOI DU TEMPS


L'emploi du temps est sans doute un docutnent offkiel qui réussite de chaque élève dans le cycle supérieur, mentionnez
peut être affiché dans la classe. Il n'existe pas encore de pro- les disciplines sur votre emploi du temps. Enfin, si vous sou-
gramme officiel en termes de répartition horaire des disciplines haitez organiser les situations d'apprentissage selon les
ou des domaines d'activité en classe maternelle; cependant domaines d'activités, précisez les durées et l'ordre chronolo-
l'emploi du temps permet à tout inspecteur, conseiller pédago- gique des divers modes de fonctionnement que vous utilisez
gique ou directeur, de se rendre compte du fonctionnement (petits groupes, grand groupe, individuel) pour aider chaque
général de la classe: À quels moments et en quels lieux se élève à mieux se concentrer aux moments les plus opportuns.
situent les activités tnotrices? Quel temps est consacré aux Il n'existe pas un seul bon e1nploi du temps - heureusement!
jeux' Quelle est la périodicité des activités de lecture ou de Pourtant, il existe de nombreux emplois du te1nps inefficaces,
tnathétnatiques? Cotnment sont répa1ties au long de la journée parce que les n1briques qu'ils comportent ne sont pas "hmno-
les différentes situations d'apprentissage (activités en grand gènes". Ainsi en est-il d'une journée de classe pour laquelle les
groupe, en petit groupe, individuelles)? etc. Et peut-être est-ce termes utilisés seraient par exemple les suivants: accueil -
le caractère un peu trop officiel de l'emploi elu temps qui regroupement - éducation tnusicale - ateliers - motricité ...
entraîne la perte de son utilisation comme instrutnent de travail Aucun de ces tern1es n'est incorrect en lui-même; mais leur
par l'enseignant. Parce qu'il est une sorte de justification de ce juxtaposition sur un emploi du temps enlève à ce dernier sa
que l'on fait en classe, on en oublie souvent sa fonctionnalité, fonctionnalité: il n'est plus un instrutnent de gestion prévision-
son intérêt pour une gestion plus rigoureuse tnais non rigide nelle de l'action pédagogique. En effet, tandis que éducation
des apprentissages prenliers. musicale et 1notricité parlent de disciplines enseignées, les
Enseignant de classe maternelle, si vous pensez que votre rôle termes regroupe1nent et atelier communiquent des situations
est de développer toutes les compétences-clés de vos élèves d'apprentissage. Or les disciplines éducation musicale et motri-
(cf chapitre 1), rédigez votre emploi du temps en termes de cité peuvent être traitées en collectif ou en petit groupe ou en
c01npétences-clés: faites apparaître à quel moment de la jour- situation individualisée; et les apprentissages abordés en situa-
née et avec quelle fréquence dans la semaine vous faites appel tion de regroupement ou en ateliers peuvent être des mathé-
à chacune de ces con1pétences-clés chez chacun de vos élèves. tnatiques ou de la lecture ou de l'expression écrite ou de la
Mais si vous pensez qu'il est important de répa1tir de façon motricité ou de l'éducation musicale, etc. Bien sûr, chacune,
équilibrée au long de la semaine les disciplines nécessaires à la chacun sait sans avoir besoin de l'écrire ce qui sera fait durant
PRÉVOIR UN EMPLOI DU TEMPS

ces plages horaires; mais chacune ou chacun enfern1e aussi de toute sa rigueur et son intérêt pédagogique s'il était utilisé de
cette façon chaque discipline enseignée dans un seul type de façon rigide, comme un carcan ct non plus comme un guide.
situation d'apprentissage: les tnathématiques ou l'expression Chacun doit en effet demeurer capable de modifier son emploi
écrite se déroulant généralen1ent en ateliers, la lectufe en elu temps parce qu'un projet de classe ou d'école l'impose, tout
grand groupe, etc. en conservant sur ]'ensemble de la semaine ou de la quinzaine
Cependant on sait aujourd'hui que la réllSsite de chaque élève la diversité prévue originellement.
dépend de la diversité des situations d'apprentissage et des sup- Nous proposons ici différents emplois du temps; naturelletnent
ports qu'il rencontre pour chaque discipline; il en résulte alors ce ne sont pas les répartitions horaires ou l'ordre chronologique
qu'un emploi du temps .,fonctionnel" est rédigé par l'enseignant des activités qui peuvent servir de modèles: chaque enseignant
en des termes qui entraînent automatiquement cette diversité. se trouve dans l'obligation de gérer un certain non1bre de
Au long de la semaine, les différentes matières ou les diffé- contraintes spécifiques à son école, à un groupe d'élèves, voire
rentes cornpétences-clés seront réparties et nommées sur l'em- à lui-même ou à elle-même (heures d'arrivée des enfants,
ploi elu tetnps, non seulement de façon équilibrée mais égale- sieste .. .). Nos propositions concernent des emplois elu temps
Inent en diversifiant les supports et situations d'apprentissage «théoriques,: le premier et le deuxièn1e sont rédigés en termes
utilisés, De cette fa,,on, la préparation et la tenue du journal de de modes de regroupement (p, 126 et p, 128); le troisième en
classe sont facilitées: puisque la diversité des supports d'ap- termes de domaines d'activités (p. 130); ct le quatrième en
prentissage, des situations d'apprentissage, des cmnpétences- termes de disciplines enseignées (p. 133). Ainsi, espérons-nous,
clés et des disciplines est prévue et organisée sur la semaine, chacune, chacun trouvera-t-il clans l'un ou l'autre de ces
l'enseignant peut consacrer plus de temps à la préparation elu tnodèles celui qui convient le plus à sa propre façon spontanée
déroulement d'une leçon, ou à la recherche des remécliations de rédiger ou de lire son emploi du te1nps, chacune ou chacun
nécessaires à tel ou tel élève. Il est bien évident qu'un en1ploi pourra alors adapter l'emploi du temps qui lui "parle" le plus à
du temps rédigé de cette façon par un enseignant perdrait ses contraintes particulières.
@_6 PRÉVOIR UN EMPLOI DU TEMPS

I. EMPLOI DU TEMPS ORGANISÉ À PARTIR DES MODES DE REGROUPEMENT


Classe de Petite section

matin LUNDI MARDI JEUDI VENDREDI SAMEDI


8 h 30 APPRENTISSAGES INDIVIDUELS ET/OU DE PETITS GROUPES
- Expression orale (textes à dominante narrative et/ou injonctive) - Sciences (coin-eau, coin-graines, jeux de construction)
- Lecture fjeux éducatifs, puzzles, lecture d'images) - Environnement (vie pratique)
-Mathématiques fjeux de lotos, dominos, classements) - Arts plastiques (coin-bricolage, coin-peinture)
9 h 00
APPRENTISSAGES COLLECTIFS APPRENTISSAGES EN ATELIERS APPRENTISSAGES COLLECTIFS APPRENTISSAGES EN ATELIERS
9 h 30
Éducation physique: maîtrise (en alternance sur une quinzaine) Éducation physique (en alternance sur une quinzaine)
du corps, maîtrise du geste, • Première semaine • Deuxième semaine APPRENTISSAGES COLLECTIFS
expression corporelle, activités - Lecture (textes à dominante -Technologie -Lecture
perceptives. injonctive) - Sciences - Mathématiques,
- Motricité fine (geste graphique) - Motricité fine (découpage, Informatique
- Mathématiques (problèmes perles, collage ... ) - Technologie
de logique ou arithmétique)
10h00 10h30
Récréation
10h45 Récréation
APPRENTISSAGES COLLECTIFS APPRENTISSAGES COLLECTIFS APPRENTISSAGES COLLECTIFS APPRENTISSAGES COLLECTIFS
11h00
Travail par groupes d'âge Éducation physique Travail par groupes d'âge Éducation physique
-Lecture (textes à dominante -Arts plastiques APPRENTISSAGES COLLECTIFS
narrative ou descriptive) et/ou - Éducation musicale
et/ou - Expression orale (textes et/ou
- Mathématiques (problèmes descriptifs et/ou explicatifs, - Expression orale
temporo-spaciaux) anglais)
et/ou et/ou
- Expression orale (anglais) - Éducation civique
- Expression écrite
11h30
APPRENTISSAGES COLLECTIFS - Éducation musicale et/ou
- Expression orale (textes à dominante rhétorique)
"',. "',... ,
11 h 45 ...
PRÉVOIR UN EMPLOI DU TEMPS 11271
EMPLOI DU TEMPS ORGANISÉ À PARTIR DES MODES DE REGROUPEMENT
Classe de Petite section
..... __lo,
.. "·d·1
ap.-m1 LUNDI MARDI JEUDI VENDREDI
13h45
Sieste
14h30
APPRENTISSAGESINDIVIDUELS APPRENTISSAGES COLLECTIFS APPRENTISSAGES ENATELIERS APPRENTISSAGES INDIVIDUELS
(cf Matin) Éducation musicale (interclasses) (cf Matin)
- Arts plastiques
- Éducation musicale
15h30
Récréation
15h45
APPRENTISSAGES COLLECTIFS
16h45
Lecture (texte de type narratif: écoute de contes)
L~ J PRÉVOIR UN EMPLOI DU TEMPS

ll. EMPLOI DU TEMPS ORGANISÉ À PARTIR DES MODES DE REGROUPEMENT


Classe de Grande section

matin LUNDI
l MARDI l JEUDI l VENDREDI SAMEDI
8 h 30 ACTIVITÉS INDIVIDUELLES -Jeux libres dans les «coins» ACTIVITÉ COLLECTIVE
ET/OU - Jeux éducatifs - Lecture ou Expression orale
EN PETITS GROUPES -Jeux de remédiations pour certains: lecture, expression orale ou écrite, mathématiques. (textes de type descriptif ou
9 h 00 narratif)
APPRENTISSAGE COLLECTIF (objectif commun)
ou
Lecture ou Expression écrite ou Mathématiques ou Motricité fine
-Activité perceptive
(textes de type narratif, descriptif, explicatif) (geste graphique)
9 h 45
Goûter
10h00
ÉVALUATIONS INDIVIDUELLES OU APPRENTISSAGES EN ATELIERS ACTIVITÉS EN ATELIERS
Lecture ou Expression écrite ou Mathématiquès Natation
(textes de type narratif. descriptif, injonctif, explicatif) ;;;
"" ~
,
10h30 ",
c c

11 h 00
Récréation z 7 "
~
" "J
APPRENTISSAGE COLLECTIF OU EN ATELIERS "
"' " ~
·§
Éducation physique :;
~ -.
11h30 gymnastique athlétisme expression corporelle jeux collectifs c c
1 1 1 ... "',... ,...
,... "'
c
c
0
c

"B.. "ô.
0 0
u u
E 0
0 5
;::;
"'c. c.
,5 .5
""00 0
0
N
N

~ 1:?
> >
;:] :::3
v :!!
1:: ;)
"g
.c .<:
u
:r :r
0 Q
PRÉVOIR UN EMPLOI DU TEMPS ~
l
EMPLOI DU TEMPS ORGANISÉ À PARTIR DES MODES DE REGROUPEMENT
Classe de Grande section
"'- ...
,. "'·d·1
ap.-m1 LUNDI M.tùiDI VENDREDI
1 JEUDI
13h30 ACTIVITÉS INDIVIDUELLES OU EN PETITS GROUPES
Éducation physique
(jeux de plein air avec matériels divers)
14h00
ACTIVITÉ COLLECTIVE APPRENTISSAGE COLLECTIF
Expression orale ou Maîtrise de l'environnement Activités artistiques
(textes de type rhétorique) - Mimes
14h30
- Expression musicale
APPRENTISSAGE COLLECTIF APPRENTISSAGES EN ATELIERS
(son-musique-chant)
-Arts plastiques -Arts plastiques/Technologie/Mathématiques
- Expression corporelle
- ou Sciences - Expression écrite/ Lecture
- Marionnettes
-ou Technologie (textes de type injonctif, descriptif, narratif)
ou
-Motricité fine (geste graphique ou découpage, collage, assemblage)
16h00 Activités perceptives
ACTIVITÉ COLLECTIVE (avec les cinq sens)
Expression orale ou Lecture
16h30 (textes de type explicatif, narratif, argumentatif)
@OJ PRÉVOIR UN EMPLOI DU TEM PS

m. EMPLOI DU TEMPS ORGANISÉ À PARTIR DES DOMAINES D 'ACTIVITÉS


Classe de Petite et Moyenne sections

matin LUNDI MARDI JEUDI VENDREDI


8 h 30 VIVRE ENSEMBLE: Jeux libres dans les coins, activités libres, activités dans les coins selon plan de travail, remédiations

PETITS ET MOYENS
- Maîtrise du langage Regroupement, moment collectif d'expression orale. Histoire- géographie
-Agir dans le monde, découvrir le monde
9 h 00
PETITS ET MOYENS PETITS OU MOYENS PETITS ET MOYENS PETITS OU MOYENS
Agir dans le monde: Remédiations adaptées aux difficul- -Agir dans le monde Remédiations adaptées aux difficultés
Éducation physique: dominante gym- tés des enfants soit individuellement, Éducation physique des enfants soit individuellement,
nastique soit en petits groupes. dominante athlétisme soit par petits groupes de besoins.
9 h 30
APPRENTISSAGE PETITS APPRENTISSAGE EN GROUPES DE APPRENTISSAGE PETITS APPRENTISSAGE EN GROUPES DE
- Maîtrise du langage BESOINS PETITS OU MOYENS - Maîtrise du langage BESOINS PETITS OU MOYENS
-Vivre ensemble - Maîtrise du langage -Vivre ensemble - Maîtrise du langage
- Mathématiques - Vivre ensemble - Mathématiques - Vivre ensemble
Dominante mathématiques - Mathématiques Dominante mathématiques - Mathématiques
ou français Dominante mathématiques ou français Dominante mathématiques
ou français ou français
ATELIERS DIRIGËS MOYENS ATELIERS DIRIGÉS MOYENS
- Imaginer, sentir, créer Découvrir le monde
- Maîtrise du langage - Maîtrise du langage
Travaux manuels
- Vivre ensemble, découvrir le monde
Dominante mathématiques
- Découvrir le monde
Travaux Manuels
-Vivre ensemble
- Découvrir le monde
Jeux de construction t•
ë.
Jeux de construction
ou français Dominante mathématiques ou français
10h 10
Passage aux toilettes - Goûter - Récréation
,.... ,.... ,....

:
PR~VOIR UN EMPLOI DU TEMPS L131 J
m. EMPLOI DU TEMPS ORGANISÉ À PARTIR DES DOMAINES D 'ACTIVITÉS
Classe de Petite et Moyenne sections
... ... ...
l'
matin LUNDI MAROI JEUDI VENDREDI
10h45 APPRENTISSAGE MOYENS PETITS ET MOYENS APPRENTISSAGE MOYENS PETITS ET MOYENS
- Maîtrise du langage - Agir dans le monde - Maîtrise du langage -Agir dans le monde
-Vivre ensemble Éducation physique -Vivre ensemble Éducation physique
Dominante mathématiques Dominante expression corporelle - Découvrir le monde Dominante jeux collectifs
ou français (gestion corporelle du temps) Dominante mathématiques (gestion corporelle de l'espace)
ou français
ATELIERS DIRIGËS PETITS
- Maîtrise du langage ATELIERS DIRIGÉS PETITS
-Vivre ensemble - Maîtrise du langage
- Mathématiques -Vivre ensemble
Dominante mathématiques - Mathématiques
ou français Dominante mathématiques
ou français
11h20 Vestiaire - Sortie
....,. ........ ........
[J 32 ] PRÉVOIR UN EMPLOI DU TEMPS

ID. EMPLOI DU TEMPS ORGANISÉ À PARTIR DES DOMAINES D 'ACTIVITÉS


Classe de Petite et Moyenne sections

"" ""
';p,-!;idi LUNDI MARDI JEUDI VENDREDI
13h30 PETITS ET MOYENS
Vivre ensemble,
Agir dans le monde: Accueil, récréation, jeux de plein air, activités physiques et sportives (dominante jeux collectifs et utilisation d'accessoires: vélos, trotti-
nettes, pneus, etc.).

Passage aux toilettes


14h15
PETITS ET MOYENS
Vivre ensemble: sieste, jeux calmes, lecture silencieuse. Petits et Moyens

PETITS ET MOYENS
- Maîtrise du langage Français: expression écrite et orale ou mathématiques:
- Découvrir le monde Manipulation, exercices d'application, analyse collective,
évaluation individuelle seul à une table.
15h00
PETITS ET MOYENS
Ateliers diversifiés et tournants sur 15 jours:
Vivre ensemble: imaginer. sentir, créer, découvrir le monde:
Arts plastiques: Bricolage: Graphisme : Technologie:
Création libre Utiliser des matériaux divers pour Utiliser des outils fins, crayon, feutre, Fabriquer en respectant un plan
Analyse et étude d'œuvres fabriquer en utilisant une démarche plumes, etc. Découvrir des principes physiques:
Suivre des consignes de travail créative ou de projet. Décoration libre ou en respectant des aimantation, électricité, engrenages.
consignes.
16h00
Maîtrise du langage, découvrir le monde, imaginer, sentir, créer :

PETITS ET MOYENS PETITS ET MOYENS PETITS ET MOYENS PETITS ET MOYENS


Poésies, chants, comptines Rythme, musique Audition Poésie, chant, comptines
16h20
Vestiaire - Sortie
PRÉVOIR UN EMPLOI ou TEMPS [ 133 1

IV. EMPLOI DU TEMPS ORGANISÉ À PARTIR DES DISCIPLINES


Classe de Moyenne section

LUNDI MARDI JEUDI VENDREDI SAMEDI


8 h 30 LECTURE (de textes à dominante narrative ou injonctive ou explicative)- MATHÉMATIQUES- EXPRESSION ORALE- ARTS PLASTIQUES- MOTRICITÉ FINE
(graphisme, découpage, collage ... ). Sous forme de jeux éducatifs et jeux dans les rr coins 11: objectifs individuels et/ou individualisés.
9 h 30
COMPTINES - POÉSIES Apprentissage collectif
9 h 45
Goûter. .. Récréation ...
10h15
LECTURE (de textes à dominante injonctive ou explicative ou rhétorique)
MATHÉMATIQUES
EXPRESSION ÉCRITE (de textes à dominante injonctive ou explicative) Apprentissage collectif ou en ateliers
11 h 15
ACTIVITÉS PERCEPTIVES (avec les cinq sens) Apprentissage collectif
11h30

13h45
c:
:;l
SIESTE
14h15
LECTURE (de texte à dominante narrative ou descriptive) Apprentissage collectif
14h45
EXPRESSION ÉCRITE ÉDUCATION PHYSIQUE ÉDUCATION PHYSIQUE EXPRESSION ÉCRITE
c:
(de textes à dominante (athlétisme) Oeux collectifs) (de textes à dominante
"
c:
v
ïi narrative ou descriptive) Apprentissage collectif Apprentissage collectif argumentative ou rhétorique)
§ Apprentissage collectif ou en ateliers ou en ateliers ou ARTS PLASTIQUES
0
.c
o. Apprentissage collectif
15h45
ÉDUCATION PHYSIQUE HISTOIRE OU GÉOGRAPHIE SCIENCES OU TECHNOLOGIE ÉDUCATION PHYSIQUE
(gymnastique) Apprentissage collectif Apprentissage collectif (expression corporelle)
Apprentissage collectif ou en ateliers
ou en ateliers
16h30
16h45 ÉDUCATION MUSICALE CHANTS CHANTS ÉDUCATION MUSICALE
Chapitre 7

Rédiger le journal de classe


Période concernée: un jour
~ RÉDIGER LE JOURNAL DE CLASSE

RÉDIGER LE JOURNAL DE CLASSE


Comme l'emploi du temps, un journal de classe fo nctionnel, (cf chapitre 5); compétences, projets et progressions étant réper-
utile, efficace, est celui qui permet à l'enseignant : toriés dans un dossier ou un classeur; il renvoie enfin à des
1) d'organ iser à l'avance son action pédagogique; fiches de préparation de leçons (cf chapitre 9) qui, d 'une part,
2) de gérer et de modifier cette action pédagogique le moment décrivent dans le détail l'organisation prévue ainsi q ue les modi-
venu ; fications introduites et qui, d'autre part, conunentent la manière
3) de l'évaluer e t d'organiser son prolongement dans le futur. de procéder des élèves, leurs réussites o u leurs échecs.
Un journal de classe opérationnel donne à son auteur une vision Nous proposons ci-dessous deux exemples de journal de
rapide de l'ensemble des activités de la journée et de la semaine: classe correspondant à de u x emplois du temps elu chapitre
il gagne donc à être écrit en termes succincts, plutôt que rédigé précédent: celui de Petite section, organisé par modes de
sous forme de compte rendu très détaillé. Il est la trace écrite qui regroupement, et celui de Moyenne section organisé par disci-
fait le lien entre toutes les autres traces écrites. En conséquence, plines; ils reproduisent fidèlement une semaine de classe prise
il renvoie d'abord à l'emploi du temps -on y trouvera les mêmes a u hasard dans l'année. Cette fois encore, ce n'est pas le
rubriques que celles qui ont été nommées da ns celui-ci (cf cha- contenu concret de ces propositions qui peut être pris comme
p itre 6); il renvoie ensuite au programme trimestriel des com- modèle, mais le urs aspects •théoriques ... Chacun d'entre eux
pétences visées (cf chapitre 2); il renvoie encore aux projets illustre le lien qu'il convient d'établir entre les différentes traces
d'activités (cf chapitre 4) et aux progressions d 'apprentissages écrites nécessaires à l'action pédagogique.
RÉDIGER lE JOURNAl DE ClASSE ~

Fiche Rose Premier exemple


1. JOURNAL DE ClASSE ORGANISÉ PAR MODES DE REGROUPEMENT
a) Répartition hebdomadaire des activités et des compétences-dés dans les temps collectifs et les temps d 'ateliers

Semaine du 1 au 5 octobre

LUNDI MARDI JEUDI VENDREDI


9 h 15 3/4 ans 2/3 ans 3/4 ans 2/3 ans
Compétences-clés Compétences-clés Compétences-clés Compétences-clés
Travailler seul, créer, Lire (textes injonc- (cf. mardi) Se situer dans un
résoudre un pro- tifs) espace structuré
blème, coordonner
ses mouvements
Éducation physique Éducation physique
(cf. fiche verte, p. 141) Activités Activités (cf. fiche verte, p. 141) Activités (cf. Activités
Ateliers: Associer des objets mardi) Peindre une boîte
-peinture aux à l'image les repré-
doigts sentant (cf. fiche
- pions Matrica de la préparation)
(Mathématiques)
- perles (cf. fiche
10h00 jaune, p. 140)
3/4 ans 2/3 ans 3/4 ans 2/3 ans

10 h 30
Compétences-clés Compétences-dés Compétences-clés Compétences-clés
Coordonner ses Créer Maîtriser ses -Coordonner ses
mouvements Éducation physique gestes et des outils mouvements Éducation physique
(cf. fiche verte, p. 141) - Lire (cf. fiche verte, p. 141)
Activités Activités Activités Activités
Graphisme Peinture aux doigts Découpage/Collage Perles
(cf. fiche verte, Lecture de contes
p. 141)
11h 30
~ RÉDIGER LE JOURNA L DE CLASSE

Fiche Jaune Premier ex emple


b) Organisation des apprentissages en ateliers

Semaine du 1 au 5 octobre


0
COMPÉTENCES
PEINTURE

Compétence : être capable de réaliser une


MATHÉMATIQUES

Compétence : ordonner dans un espace


PERLES

Compétence : réaliser un objet à partir


peinture en utilisant différentes techniques. donné une série d'objets. d'une fiche technique donnée.
OBJECTIFS Objectif: créer un tableau avec ses mains. Objectif: placer des objets autour d'une sur- Objectif : enfiler des perles.
face.
SITUATION PRÉSENTÉE Consigne donnée : faire une peinture avec Observer un tapis et faire verbaliser la Proposer l'activité: que peut-on faire avec
ORGANISATION ses mains. consigne par les enfants: placer les pions ces objets?
MATÉRIELLE Chercher avec les enfants ce que l'on peut autour du tapis. Consigne : faire un collier long que l'on
utiliser: Six enfants, puisse mettre autour du cou.
paume, doigts, bouts de doigts .. . coin-regroupement. Quatre enfants, coin-dînette.
Cinq enfants, coin-peinture.
DÉROULEMENT Travail libre avec verbalisation des tech- Chaque enfant commence son tapis. Activité et aide individuelle pour les gestes.
niques par l'enseignant. Arrêt de l'activité pour observer ce qui a été
(Un travail critique sera fait collectivement fait, critiquer, corriger en groupe.
plus tard.) Poursuite de l'activité individuelle et carree-
tians individuelles.

ATELIERS LIBRES Dessin


l ecture: jeu de lotos
BILAN
RÉDIGER LE JOURNA L DE CLASSE 139

Fiche Verte Premier exemple


c) Organisation des apprentissages collectifs

CARACTÉRISTIQUES DE L"' SÉANCE


DATES-MATIÈRES DÉROULEMENT DE LA SÉANCE ET BILAN
(Objectifs, compétences ... )
1er OCTOBRE Compétence : être capable de décorer une surface à l'aide de gra- - Présenter la graphie et demander aux enfants de la reproduire pour
MOTRICITÉ FINE phies composées et organisées. trouver ce qu'il faut faire pour réussir.
- Essais individuels.
Objectif: découvrir avec les enfants des critères de réussite de la -Observation des essais avec consigne de repérer ce qui a été difficile,
graphie. facile, ce qui est réussi, etc.
-Verbalisation et écriture des critères de réussite sous forme de codage.

-Bilan.
1.,. OaOBRE Compétences : -Tourner en courant autour du tapis. Al'arrêt du signal sonore, sau-
ÉDUCATION PHYSIQUE 1. être capable d'exécuter différents gestes en fonction d'un signal ter sur le tapis.
sonore, a) 3/4 ans : représenter la situation en collant des gommettes autour
2. être capable d'exécuter
../
un parcours à partir du matériel Éducgym. des tapis dessinés: les enfants découvrent eux-mêmes la consigne,
puis travail individuel.
Objectifs: - répondre à un signal sonore
b) 2/3 ans: jeux libres sur le matériel Ëducgym.
- sauter depuis un obstacle haut
- Ateliers:
- descendre d'un toboggan
• poutre --+ marche normale
- marcher sur une poutre.
• toboggan --+ recherche des différentes utilisations possibles
• caisses --+ saut plongé et différentes façons de grimper.
Expression écrite
- Chants mimés calmes.
Compétence : être capable d'utiliser un codage pour représenter
une situation donnée. -Bilan.

2 OCTOBRE Compétence : cf. 1•• octobre - Jeux libres sur le matériel Éducgym.
ÉDUCATION PHYSIQUE -Ateliers: cf. 1•• octobre
Objectifs : - cf. , .. octobre
+ roulades et déplacements sur la jointure de deux tapis.
- faire une roulade
-Retour au calme: ronde, chants mimés.
- se déplacer sur une ligne.
-Bilan.
, ,.... ,....
....
[JiOJ RÉDIGER LE JOURNAL DE CLASSE

Fiche Verte P remie r exemple


c) Organisation des apprentissages collectifs
,..
""' ,..""' ,..""'
CARACTÉRISTIQUES DE LA ~ÉANCE
DATES-MATIÈRES DÉROULEMENT DE LA SÉANCE ET BILAN
(Objectifs, compétences ...)

4 OCTOBRE Compétence : cf. , ., octobre. - Course, marche ou arrêt au signal du tambourin.


ÉDUCATION PHYSIQUE - Atelier: cf. 2 octobre.
Objectifs : - cf. 2 octobre;
- Retour au calme avec des chants mimés:
- nommer et montrer différentes parties du corps;
• «Jean Petit» : donner deux exemples et demander aux enfants de
- répondre à un signal sonore.
trouver d'autres idées;
• « les petits poissons».
·· -- ~ - ----·------····,.-········-···-~---····· ········ · · ···--- ···········•··················••· ······································-······-·········
- Bilan

5 OCTOBRE Compétence : être capable de nommer et de donner les différentes - Observer les images proposées (paysage de mer, coquillage, arbres,
LECTURE caractéristiques d'objets représentés. poisson ... ) en silence.
(texte descriptif) -Dire ce que l'on a vu et comment est cet animal ou objet ou paysage.
Objectif : faire un projet pour notre tableau sur la mer.
-Venir montrer l'image décrite par soi ou par un autre.
-S'accorder sur un projet pour le panneau: que faut-il rajouter pour
que l'on se croit au bord de la mer?
RÉDIGER LE JOURNAL DE CLASSE 1 141 l

Deuxième exemple
ll. JOURNAL DE ClASSE ORGANISÉ PAR DISCIPLINES
matin

LUNDI MARDI JEUDI VENDREDI SAMEDI


Lecture - Écriture: Jouer au loto des prénoms. .
Écrire son prénom:
a) avec des lettres mobiles;
b) avec un crayon.
Travaux individuels ou à deux,
Réaliser un puzzle.
répartis sur deux semaines.
Mathématiques: Jouer au domino des quantités (vrai domino, points sur les ailes de coccinelle .. .).
Réaliser des figures demandées avec les morceaux du Tangram.
Jouer à la marchande.
Graphisme: Réaliser une composition graphique non figurative à partir de lignes courbes et aux feutres .•

Comptines - Poésies : Réciter en groupe, puis individuellement...


Apprendre en groupe ... } Apprentissage collectif.

Goûter - Récréation

Lecture Mathématiques Expression écrite Expression écrite Ateliers de remédiations


À partir de différentes affiches, Inventer et fabriquer un Inventer et rédiger une Idem jeudi. (pour certains élèves)
repérer les critères d'évalua- domino des quantités. affiche pour annoncer le Deuxième séance (cf. fiche). - Écrire son prénom
tion de l'affiche qu'on va faire. Deuxième séance (cf. fiche). Carnaval. dans le bon sens.
Première séance (cf. fiche de Travail par petits groupes. Première séance (cf. fiche). - Associer des éléments
préparation). un à un .
Séance collective. - Compter des ensembles
d'éléments.

Discrimination auditive: Indiquer la direction d'un bruit, Discrimination gustative: Indiquer le nom de cinq poudres posées sur un plateau
ou le nom de l'objet qui le traduit (les yeux fermés). (sucre, sel, farine... ), les yeux fermés. ... ,...
... ,...
,...
~~ RtO/GER LE JO URNA L DE CLASSE

Deuxième exempte
ll. JOURNAL DE CLASSE ORGANISÉ PAR DISCIPLINES
après-midi
,""' ,"" ,""
LUNDI MARDI JEUDI VENDREDI

Lecture du conte: ...


Expression écrite Athlétisme Jeux collectifs Arts plastiques
Représenter le conte entendu sous Inventer et réaliser un parcours de Jouer au «Béret» (cf. fiche). À la peinture, réaliser une composition
forme de livre illustré. lancers différents (cf. fiche). graphique figurative à la manière de
Première séance (cf. fiche). Van Gogh.
Deuxième séance (cf. fiche).

Gymnastique Histoire Technologie Expression corporelle


Par groupes de quatre, réaliser une Sur un calendrier du mois, indiquer en Inventer et fabriquer un véhicule qui Inventer une chorégraphie sur une
pyramide {cf. fiche). bonne place les principaux événements. roule. musique donnée pour préparer la fête.
Troisième séance (cf. fiche). Quatrième séance (cf. fiche). Première séance (cf. fiche).

Éducation musicale Chants Chants Éducation musicale


(cf. fiche). ... ... Idem lundi.
Chapitre 8

Enseigner des démarches


de pensées
[j 44 1 ENSEIGNER DES DÉMARCHES DE PENSÉES

ENSEIGNER DES- DÉMARCHES DE PENSÉES


----- - --- ------------
1. Pourquoi enseigner des démarches de pensée? c) En revanche, si face à un travail à réaliser l'enseignant
demande à ses élèves
Le développement et la maîtrise d'une compétence dépendent - d'une part de nommer:
de la diversité des démarches de pensée stimu lées par l'ensei- 1. à quelle catégorie p lus générale- déjà connue- se rapporte
gnant chez chaque enfant. Ces stim ulations prennent place au ce travail particulier,
cours des différentes séances d 'apprentissage consacrées à u ne 2. quelles sont les spécificités de ce travail par rapport à la
comp étence. catégorie générale,
Prenons un exemple: - d'autre part de déduire toutes les conséquences de ces
a) Un enseignant qui explique à ses élèves le travail qu 'ils ont remarques tant sur le plan du travail à réaliser que sur celui des
à faire (que ce travail soit écrit, parlé ou agi corporellement), et moyens à utiliser pour cette réalisation, alors l'enseignant per-
la manière dont ils doivent procéder pour le faire, développe met à ses élèves d'acquérir et de développer une démarche
chez eux les compétences à mémoriser et à appliquer. particulière, la démarche déductive, utilisab le dans d'autres
Celles-ci sont des compétences utiles sans doute, mais non uti- situations.
lisées spontanément dans d'autres situations non similaires. Deux conséquences surgissent de cet exemple. La première est
b) Un e nseignant qui demande à ses élèves de nommer plu- l'importance de ces démarches de pensée dans la préparation
sieurs consignes de travail qui pourraient leur être données sur d'une leçon . Quelle que soit la matière travaillée en classe à un
telle ou telle fiche , ou à partir de tel ou tel matériel, développe instant t, deux objets d'apprentissage sont toujours visés:
chez eux les compétences à formuler des hypothèses et à - la partie émergée de l'iceberg, qui constitue les marques de sur-
anticiper. S'il leur demande en outre de rechercher dans la face de la réussite, les aspects visibles d'un travail réussi. Ceux-ci
consigne écrite les mots ou signes qui permettent de savoir correspondent pour les compétences aux critères d'évaluation
quelles sont les hypothèses correctes parmi celles qui ont été qu'on utilise (rf chapitre 3);
nommées, il développe leur compétence à vérifier des hypo- - la partie immergée de l'iceberg qui comporte les moyens
thèses. Toutes ces compétences sont indispensables, peut-être cognitifs utilisés pour atteindre les buts précédemment nom-
davantage utilisables dans des situations non similaires ; elles més, parmi lesquels les démarches de pensée mises en œuvre
ne constituent pas encore cependant des processus cognitifs, par chacun pour manifester les produits demandés conformes
des démarches pour p enser. aux critères d'évaluation. La convergence, c'est-à-dire l'accord
E NSEIGN ER DES DÉMARCHES DE PENSÉES ~

de tous, s'impose sur les critères d 'évaluation ; e n revanche, les 2. Choisir une hypothèse et inventer l'expérience qui permet-
démarches de pensée relèvent d'une certaine divergence: face tra d e vérifier celle-ci.
à un même lravail, des élèves différents utiliseront diffé rentes 3. Réaliser l'expérience.
démarches pour réussir. À condition d'avoir préalaulement 4. Confronter le résultat de l'expérience à l'hypothèse de
appris ces différe ntes démarches, et d 'en avoir pris conscience. départ.
C'est pourquoi il convient non seulement de prévoir la 5. Améliorer l'hypothèse de départ ou choisir une no uvelle
démarche de pensée sur laquelle on souhaite agir, mais égale- hypothèse.
ment d'organiser et de mettre en place toutes les conditions
nécessaires à son exercice par chaque élève (et non pas seule- Démarche d'anticipation
ment par quatre ou cinq qui répondent plus vite que les autres). 1. Définir le .. p roduit » à fa briquer (à quels critères d'évalua-
tion , à quel .. cahier des charges" devra-t-il satisfaire?).
n. Quelles démarches de pensée? 2. Rechercher des solutions, des procédures, des moyens de
fabrication.
Nous présentons ici les démarches de p ensée: elles condition- 3. Rechercher (et représenter s'il s'agit d'un objet techniq ue)
nent les étapes des séances d 'ap prentissage à mettre e n place les étapes de la fabrication.
c si l'on souhaite que chaque enfant apprenne à les utiliser. 4. Organiser la fabrication (dans le temps et entre individus).
"
<r.

"' Démarche inductive 5. Fabriquer.


"
~ 1. Observation d 'exemples variés d'un concept, d 'une notion , 6. Confronter le produit à sa définition (cf 1) et rectifier la
-~
:> d'une règle. fabrication si nécessaire.
"c
:)
c 2. Première élaboration d 'une définition.
v
·a. 3. Observation de nouveaux exemples et contre-exemples. Démarcbe empirique
8c 1. · Tripatouiller• librement, manipuler sans projet" bien défini.
c 4. Élaboration d 'une définition plus fiable, plus complète.
.!'
c. 2. Observer.
Démarche déductive 3. Réaliser, expérimenter de façon plus réfléchie, plus consciente,
1. Observation d'une règle, d'un principe, d'une donnée. en conformité avec un projet personnel qui s'élabore p eu à peu.
2. Élaboration d'exemples variés ou de cas particuliers, 4. Observer .
.. conséquences possibles" de la règle (sd., alors ). ) . 5. Comb iner - organiser- créer, conformément au projet per-
Démarche expérime11tale sonnel mieux élaboré.
1. Face à une situation-problème, formuler des hyp othèses. 6. Communiquer son p rojet Interpréter les projets d'autrui.
~ ENSEIGNER DES DÉMARCHES DE PENSÉES

m. Comment enseigner des démarches de pensée? Cependant, afin de communiquer plus clairement qu 'une
même compétence peut être acquise à travers au moins
Les démarches de pensées s'enseignent de deux manières de ux démarches différentes, nous proposons ici des descrip-
complémentaires : en séances ou leçons (et en 1 het< _e envi- tions simplifiées de séances d'apprentissage . L'une concerne
ron); en progressions ( sur plusieurs semaines). la compétence "jouer à un jeu de dominos en respectant la
règle" · La première séance décrite est organisée soit selon la
Exemples de séances d 'apprentissage
démarche inductive, soit selon la démarche déductive.
(durée : environ 1 heure)
L'autre description concerne la compétence "fabriquer un
La colonne de gauche mentionne les noms des étapes corres- masque, : elle présente une première séance organisée soit
pondant à la démarche choisie par l'enseignant; celle de droite selon la démarche d'anticipation, soit selon la démarche
nomme les activités des enfants corresp ondant à ces étapes. empirique.

Compétence: jouer à un jeu de dominos en respectant la règle.

UTD..ISER UNE DÉMARCHE INDUCTIVE UTD..ISER UNE DÉMARCHE DÉDUCTIVE


i. Observation d'exemples Devant les enfants, l'enseignant 1. Observation d'une règle, d'un Pour jouer à un jeu de dominos il
place correctement les p ions d'un principe faut. ..
jeu de dominos; puis il commence (La règle est donnée oralement et
un autre jeu de dominos. écrite en même temps devant les
enfants.)
2. Première élaboration d'une Les enfants verbalisent ce qu i a été
définition fa it. 2. Élaboration d'exemples Jouer avec les enfants en verbali-
variés sant pour eux et avec eux :
3. Observation de Les enfants poursu ivent le jeu et
si. .. alors . ..
nouveaux exemples disent si les pions sont bien placés
si ... alors . ..
et contre-exemples ou non (exemples et contre-
exemples).
4. Élaboration d'une Les e nfants verbalisent la règle du
définition plus fiable jeu.
et plus complète
ENSEIGNER DES DÉMARCHES DE PENSÉES 1 147

Compétence: Fabriquer un masque d'animal.

UTllJSER UNE DÉMARCHE D'ANTICIPATION UTllJSER UNE DÉMARCHE EMPIRIQUE


1. Définir le produit Les enfants verbalisent ce qu'il faut 1. • Tripatouiller • librement Les enfants construisent un masque
pour faire un masque (forme, d'animal.
yeux ... , différentes caractéristiques
de l'animal). 2. Observer Les enfants disent :
- ce qui plaît,
2. Rechercher des solutions, des Les enfants dessinent ou schémati- - ce qui est difficile,
procédures, des moyens de sent un projet; ils font aussi l'inven- - ce qui manque ...
fabrication taire du matériel et des outils
nécessaires. 3. Réaliser, expérimenter Les enfants construisent le masque
de façon plus réfléchie de J'animal qu'ils ont nommé (ou
3. Rechercher les étapes Les enfants font une BD retraçant la font une ébauch e de ce masque).
de fabrication construction du masque (en cinq
images). 4. Observer - Les enfants font deviner l'animal
choisi.
4 . Organiser la fabrication Qui fait quoi et quand? Distribution - Les enfants regardent et corn-
des tâches (organisation des a te- parent avec des masques présentés.
liers).
5. Combiner, organiser Les e nfants construisent le masque
5. Fabriquer définitif.
6. Confronter le produit 6. Communiquer son projet Les enfants participent au bal
à sa définition déguisé.

Exemples de progressions d'apprentissage chaque enfant puisse réutiliser au cours de la deuxième


(durée: plusieurs semaines) période ce qu'il a appris à faire à la fin de la premiè re ; au
cours de la troisième période, ce qu'il a appris à faire à la fin
Chaque période fait l'objet de plusieurs leçons ou séances d'ap-
de la première et de la deuxième, etc.
prentissage, et peut s'étaler sur plusieurs semaines, à raison
Pour une préparation de classe, un schéma de ce type permet
d'une séance par semaine (cf emplois du temps, chapitre 6); de visualiser la répartition d 'un ensemble d'apprentissages sur
ou au contraire occuper seulement une semaine avec un une ou deux année(s) ; il sera accompagné d 'une part des
emploi du temps organisé autour du projet de fabrication. listes de critères d'évaluation (cf chapitre 3), d'autre part des
L'ordre des activités correspondant à l'axe de la démarche de descriptions de séances d'apprentissage (cf chapitre 9) corres-
pensée peut être modifié. Cependant, il doit rester tel que pondant à chaque période.
1~ ENSEIGNER DES DÉMARCHES DE PENSÉES

Niveau de classe: Démarche d 'anticipation


Petite section

Inventer et
La répartition sera Apartir d'une fiche techn ique donnée, répartir les étapes de fabrication des paniers entre les membres du groupe.
réussie si: réaliser
un objet
répondant à
un besoin, en
Réaliser en petits groupes
utilisant la
La série de photos Parmi x photos proposées, retrouver et placer en ordre celles qui correspondent aux étapes
choisies sera de la fabrication du masque. des paniers à œufs, en sui- démarche
réussie si: vant les indications d'une d'anticipation.
fiche technique donnée.

La confrontation de Confronter un objet réalisé à son modèle donné sous forme de dessin, Inventer et fabriquer
l'objet à son modèle en indiquant la conformité ou la non-conformité de chacune un masque qui représente
sera réussie si : des parties de l'objet. une tête d'animal.

La sélection sera Sélectionner dans un ensemble


d'objets: Réaliser un montage
réussie si:
1. les matériaux intervenant « Clipo » conformément à
dans la fabrication; une fiche technique donnée.
2. les outils nécessaires. En
utilisant des
ronds de carton,
fabriquer une
chenille conforme
à un modèle donné.

La chenille sera réussie si : le montage sera réussi si: Le masque sera réussi si: les paniers seront réussis si:
ENSEIGNER DE$ DÉMARCHES DE PENSÉE$ [149]
Niveau de classe: Démarche d 'anticipation

, ,,k"'''Z
Moyenne et/ou Grande section ;<r
Inventer et
réaliser
L'organigramme de
fabrication sera
(A"" '"'"'""'"' .......,.& ,.'~'"''"mm• ,, ,,bri,~''" ,, ,.objM ,,, '"""'"'" .,, '"''" ,,
forme de liste, ou de tableau à double entrée, ou ... un objet

""', " '"' "'"' "' "'"' '" "· z '" '·
réussi si: répondant à
un besoin, en
La critique sera (Après fabrication) Confronter le jeu réalisé à son cahier des charges: critiquer les réalisations à l'aide d'une partir d'un modèle utilisant la
réussie si:
- '''"'"''~"''" '""'&
en série des kaléido-
scopes (pour finance r ~
......
démarche
d'anticipation.
- un projet de voyage) . C)
La liste sera réussie (Avant fabrication) Établir la liste des critères d'évaluation du robot, et la liste des Inventer 0......1
~ '"'"""'
si: instruments nécessaires à sa réalisation. 0
- ""''"
avec des aimants.
z
- ::r::
u
~
La série des sché- Représenter par x schémas ordonnés les étapes de b
..
mas sera réussie si: la fabrication de l'objet.
- . >.t.l
z
......
- ~ "m'"""''" moio.
une pile, une ampoule ......1
e::
et des fils éledriques
Le dessin sera (Avant fabrication) u
(/)
r ......
réussi si: Représenter par un des- e 0
- sin technique le véhicule b
~
-
et qu1 com~rte au
'"""'"
moins quatre'""' 1"'"
é éments.

r
e
.

Mouvement Équilibres et forces Électricité Aimantation Lumières et couleurs


le véhicule sera réussi si: Le «bateau" sera Le «robot>> sera réussi si: Le jeu sera réussi si: Les kaléidoscopes
- réussi si: - - seront réussis si :
- - - - -
- - - - -
- -
~ ENSEIGNER DES DÉMARCHES DE PENSÉES

Niveau de classe: Démarche d'anticipation


Moyenne et/ou Grande section

Résoudre un
la validation sera Valider le résultat - la solution trouvée - en le confrontant à la demande-question initiale. / problème
réussie si:
mathéma·
-
- tiques, en uti·
~---~
À l'aide des éléments
lisant la
la comparaison Confronter sa résolution de problème à celle d'un camarade en nommant les ressembla n les
cdifférences.
es,7t
sera réussie si: du jeu de Tangram, réa· démarche
- liser différentes figures d'anticipation.
- demandées.
Le «moyen » sera Inventer et utiliser un <<moyen» qui permet d'obtenir le résul/t t final. Dans un quadrillage
valable si: classer des pions de
fo rmes et de couleurs
différentes en inventant
le schéma sera Représenter le problème par un schéma. Trouver la longueur les critères de rangement
·réussi si : de rubans de chaque
couleur nécessaire
pour faire un bandeau
la série d'étapes
sera réussie si : de résolution de problème. le couvert pour x groupe d enfants.
personnes à partir
de quantités données
Fabriquer (insuffisantes ou
un Memory des quantités. trop nombreuses).

Numération Opération Mesure Logique Topologie


Mon Memory sera réussi si: Mon couvert sera Mon problème sera Mon tableau sera Mon Tangram sera
- bien mis si: réussi si : correct si : réussi si:
- - - - -
- - - - -
- - - -
0
ENSEIGNER DES DÉMARCHES DE PENSÉES 1151 1

Niveau de classe: Démarche expérimentale


Moyenne et/ou Grande section

----~-r------------------------------------~~
L'explication ~ ~ Expliquer le fonctionnement du kaléidoscope après observation du modèle donné. /
Inventer et réa-
liser un objet
sera réussie .._ -~ répondant à
si:- ~~
- ê ~ un besoin,
- ~..<:::
~---~ en utilisant
Chaque
expérience
§~
li; .~
Inventer les expériences qui permettent d'établir la liste des objets utilisables pour le j
u. / À partir d'un la démarche
sera réussie 1Ë ·lii modèle donné, expérimentale.
si :- ~ ~ réaliser en série
- .E: Q..l
des kaléidoscopes
Le travail
sera
:= §
.l!:! ::.,
-~ -s
~
~ Parmi x branchements présentés, indiquer ceux qui peuvent é c l y i r e r Inventer et réaliser (pour financer un
projet de voyage).
réussi g 1;; une ampoule et ceux qui ne le peuvent pas, en justifiant sa réponse.
.9! :5_ un jeu avec des
si:- ~~
<::: :::.
~ ~
R. "'
.
a1mants.
- a -~~ §
Les dessins "' "' Représenter par un dessin une ou 7modifications
eux Inventer et
seront § ~
réussis si : .!::;: -s introduites (après essais) dans l'objet prévu réaliser un 1
- ·5 §; initialement pour qu'il flotte mieux. <<robot» qui
::: ï5 ..c::: s'écla1re,

Les hypo-
thèses
Après observation de plusieurs Inventer et construire
comportant au
moins une pile, Il
seront ~ "' jouets qui roulent, un objet qui flotte en une ampoule et
réussies si: ~~ nommer ce qui équilibre sur l'eau et qui des fils électriques. 1

êl leur permet Inventer comporte au moins


~ ..c::: de roule~ et construire quatre éléments.
un véhicule qui roule. 1
Mouvement Équilibres et forces Électricité Aimantation Lumières
Le véhicule sera réussi si : Le '' bateau » sera Le <<robot» sera Le jeu sera réussi si : et couleurs
réussi si: réussi si: Les kaléidoscopes 1
seront réussis si:
Chapitre 9

Préparer une séance d'apprentissage


Période concernée: une demi-heure à une heure environ
@TI PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE


Comment conduire une leçon pour que chaqur enfant colonne, est celle des différents paramètres auxquels l'en-
apprenne au moins ce qui était prévu? Déclarer qu'un enfant seignant apporte toute son attention. En d'autres termes, à
sera capable de classer en ordre décroissant et de gauche à chaque partie d'une leçon, l'enseignant prévoit, observe, modi-
droite trois séries de huit images d 'objets de taille différente, fie si nécessaire l'une ou l'autre des composantes suivantes:
c'est nommer u n comportement à acquérir. Donner à l'élève p rocessus cognitif ou démarche de pensée utilisés par l'élève,
les trois séries de huit images à ordonner, c'est évaluer l'ap- consignes données et questions posées par l'enseignant, refor-
prentissage. Si entre les deux moments, l'apprentissage a mulations introduites, matériel ou support proposé, disposition
consisté simplement à donner quelques séries d'autres images des élèves dans l'espace, gestion du temps, situation d'appren-
afin que, par répétition et graduation des difficultés, l'enfant tissage ... Tout ceci peut paraître trop vaste, trop important, trop
s'entraîne à réussir ce qu'on attend de lui, on peut dire que sophistiqué pour une leçon en classe maternelle; et sans doute
l'enseignement véhicule implicitement des théories de l'ap- est-il exact qu'u ne fiche de p réparation demande du temps
prentissage exclusivement comportementalistes, o u que l'ap- pour être rédigée de cette façon , en faisant apparaître la plupart
prentissage s'effectue en dehors de l'école: si l'enfant réussit des variables en jeu dans une activité d'appren tissage. Il n 'en
ci'emblée le test d 'évaluation , c'est parce qu'il a appris ailleurs, demeure pas moins que tout enseignant sait par expérience
et par quelqu'un d'autre que l'enseignant. Aujourd'hui, les qu'une séance d'apprentissage est réussie par tous les élèves s'il
théories de l'apprentissage qui servent de référence relèvent a pris en compte tous ces paramètres, et bien d 'autres encore :
moins de la psychologie comportementaliste et davantage de réactions verbales et non verbales des enfants, événement exté-
la psychologie cognitive. rieur imprévu . .. C'est pourquoi nous avons adopté pour cer- .!!
c.
La mise e n page de certains descriptifs de leçons que nous pré- taines fiches cette mise en page: bien qu'elle impose une lec- ~
0
sentons dans ce chapitre correspond à u n tableau à double ture ralentie, elle permet la clarification de ce qui se passe; e lle -a
entrée: l'entrée horizontale est celle de chaque étape de la est une sorte de synopsis à partir duquel on peut imaginer - ou .:J
séance d 'apprentissage, l'entrée verticale , au-dessus de chaque filmer - une séance de classe.

ï
PRtPARER UNE SÉANCE D 'APPRENTISSAGE

1. GRII.LE DE CONSTRUCTION DE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

Rappel de la compétence visée: ...


Objectif de la séance: ...

Démarche de pensée Activités de Situation Modes Gestion du temps et Activités des élèves Modifications
l'enseignant: d'apprentissage: de regroupement de l'espace apportées
animation, observation, impositive ou des élèves
consignes et informa- interactive (grand groupe, petit
tians données groupe ou individuel)

' !
L---·---·-·····-------······-··- --t.........- ---···-----··-····-·----······:-·-----·-·······---·-·····-----····.:. ---··········-------······-········-········i. ········----.. -------···· ____ L.........••..------·······--··················l........................- ----·······----········-~

La première colonne à gauche est celle des démarches de pen- seconde colonne doit également être suffisamment préparée;
sée ou processus cognitifs qui peuvent être mis en jeu par non pas pour être suivie trop fidèlement au moment de la leçon,
chaque élève. Cette colonne est indispensable à tout ensei- mais parce que l'enseignant risque fort de ne pas laisser émerger
gnant qui désire faire acquérir à ses élèves de véritables outils toutes les réflexions des élèves, ou d'entraîner ces derniers dans
de pensée ou outils pour penser, à travers et au-delà des la direction qu'il attend, s'il n'a pas réfléchi à l'avance aux ques-
contenus du programme. (cf chapitre 8) tions qu'il devait poser, et aux termes qu'il allait employer. Aider
La seconde colonne de ces descriptifS est celle des activités de l'en- chaque élève à apprendre, à utiliser une démarche dé pensée et
seignant. Ces dernières sont au nombre de trois: chacun, ou à modifie r ses représentations ne se fait pas au moyen d'expli-
chacune, a appris par expérience qu'une leçon était réussie s'il cations magistrales répétées. Accompagner et stimuler le déve-
avait animé correctement les débats entre les élèves, s'il avait loppement intellectuel de chaque élève impose une extrême
donné des informations et des consignes claires, et s'il avait rigueur, une extrême discipline envers soi-même et ce qu'on a
observé et analysé convenablement ce qui se passait. Puisque Je envie de elire à l'élève pour aller plus vite. Cela suppose égale-
rôle de l'enseignant est triple, et puisque chaque aspect de ce ment une préparation soigneuse qui permet à chacune et à cha-
rôle est plus difficile qu'il ne le paraît, il est évident que cette cun de s'auto-évaluer une fois passée la leçon: Quelles modifi-
~--1561 PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE
1.----
une interaction entre trente élèves ne peut se faire autrement
cations ont été introduites? Quelles raisons ont nécessité une
qu'en cercle, alors qu'une interaction par deux ou trois nécessite
modification? La consigne ou les questions ont-elles été posées
autant de tables, ou de coins de travail, que de groupes; enfin
comme prévu?.
une recherche individuelle ou une évaluation sur fiche impose
La troisième colonne est celle qui mentionne la situation d'ap- une séparation entre des tables de travail individuelles.
prentissage utiliséec est-elle impositive' Chaque élève apprend
alors au rythme imposé par l'enseignant par les questions qu'il La sixième colonne est celle qui nomme les activités des élèves.
Elle est la seule dont le temps de préparation est réduit, puis-
pose, par les informations qu'il donne. Ou est-elle interactive?
qu'il n'est pas utile de prévoir les réponses que les élèves vont
Chaque élève apprenant par le biais de la discussion qu'il a avec
donner Sa fonction est double: d'une part ajuster les durées
ses pairs et de la justification de point de vue donnée par chacun.
des différentes étapes aux activités des enfants; s'ils ont à
La quatrième et la cinquième colonnes nomment la gestion du découper ou à colorier quelque chose, il leur faudra plus de
temps, de l'espace et du groupe d'élèves. La durée de chaque tetnps que s'ils ont à répondre à des questions; de tnêtne s'ils
étape de la leçon n'est pas décidée arbitrairement et rapide- discutent en petits groupes pour faire un travail, ils mettent
tuent: suivant l'étape de la démarche de pensée vécu par l'en- plus de temps que s'ils font un travail seuls (car ils apprennent
fant, ou suivant la situation d'apprentissage choisie, il existe une autre chose que le seul objectif poursuivi). D'autre part, cette
durée optimale. Ainsi, par exemple, une situation d'apprentis- colonne permet après la leçon d'inscrire les réactions effectives
sage interactive en grand groupe pourra rarement excéder une des élèves, ou de tel ou tel élève en particulier.
dizaine de minutes, trente enfants peuvent difficilement mainte-
nir leur attention plus longten1ps lorsqu'une discussion est enga- Nous présentons ci-dessous quelques descriptifs de leçons.
gée dans le groupe entier. Par contre une situation d'apprentis- Encore une fois, ce n'est pas leur contenu qui peut servir de
modèle: chacune de ces séances aurait pu être organisée diffé-
sage interactive en petits groupes de trois ou quatre élèves
pourra durer trente minutes si le sujet de la discussion et de la reinment. C'est leur aspect théorique qui importe: elles sont
concertation est suffisamment motivant. La gestion de l'espace des exemples de ce qu'est une préparation de leçon rigou-
est égaletnent soumise à la situation d'apprentissage choisie: reuse et efficace.
PRÉPARER uNE sÉANcE o'APPRENrtssAGE 11s7
'----'
1

II. EXEMPLES DE SÉANCES D 'APPRENTISSAGE


a) Éducation physique: se déplacer dans la salle de motricité par îlles de cinq ou six, en utilisant tout l'espace
Niveau de classe: Petite section
Première séance

DÉMARCHE SITUATION ORGANISATION MODE DE


EMPIRIQUE ACTIVITÉS DE l'ENSEIGNANT D'APPRENTISSAGE DU TEMPS ESPACE REGROUPEMENT ACTIVITÉS DES ÉLÈVES
MATÉRIEL
1"' étape Il annonce la compétence visée et dit: lmpositive Musique de marche Petits groupes Les enfants se déplacent librement.
Essayer librement «Mettez-vous en file par 5 ou 6, promenez-vous dans toute 2 min environ
la salle; nous chercherons ensuite ce que vous avez réussi,
et comment vous avez fait pour réussir.>>

2• étape Il interroge chaque groupe : «Comment avez-vous fait pour Interactive 6 min Grand groupe Les enfants discutent entre eux et se met-
Observer organiser votre promenade dans toute la salle? ... Qu'est-ce tent d'accord pour répondre à l'enseignant.
Analyser qui allait bien?... Qu'est-ce qui était moins bien 7... »
Les enfants récapitulent tout ce qui a
«Vous allez de nouveau vous promener dans toute la salle : été repéré précédemment comme réus-
mais cette fois il faut que ce soit très bien. Alors dites-moi ce site ou amélioration à apporter:
que vous avez décidé de faire. » -changer le chef de file,
-varier les trajets,
L'enseignant, par ses questions, fait énumérer les critères -aller dans tous les coins,
d'évaluation de la compétence. - rester bien l'un derrière l'autre,
- ne pas bousculer un autre train,
-aller dans un coin où il n'y a personne.
J'étape «Déplacez-vous dans toute la salle en faisant attention à tout Interactive 5 min Petits groupes Les enfants se déplacent librement et dis-
Essayer en réutili- ce qu'on a dit. N'oubliez pas de changer de chef de train.» cutent éventuellement avec l'enseignant.
sant ce qui a été Pour les équipes qui semblent en avoir besoin, l'enseignant fait
observé redire les critères nommés précédemment et demande ceux qui
ont été respectés et ceux qui ne l'ont pas été.
4• étape L'enseignant fait décrire (si possible sans geste, avec seule- Interactive 6 min Grand groupe Les enfants nomment pour chaque tra-
Observer ment la parole) par chaque groupe les différents trajets jet: le point de départ, le point d'arrivée
Analyser effectués avec les différents «chefs de train ». et le trajet suivi.
----------------------------------
~ PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

b) Éducation physique : inventer et réaliser une chorégraphie sur une musique donnée
Niveau de classe : Moyenne section
Première séance
(Cette première séance est suivie de plusieurs qui sont organisées soit à partir de la démarche empiriqu e, soit à partir de la démarche
inductive s'il est possible d 'observer des chorégraphies au magnétoscope.)

MODE DE
DÉMARCHE ACTIVITÉS DE L'ENSEIGNANT SITUATION REGROUPEMENT
AOIVITÉS DES ÉLÈVES
EMPIRIQUE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS

1"' étape le maître propose une musique et demande aux enfants de lm positive Grand groupe les élèves dansent tous.
Essayer librement danser librement, en essayant de trouver le maximum 5 min
d'idées différentes.
2' étape a) le maître demande aux spectateurs de repérer les idées Interactive Grand groupe a) La moitié du groupe danse: l'autre moitié observe
~ :;
Observer qui leur semblent intéressantes. 10min b) les élèves verbalisent leurs trouvailles. '0

b) le maître demande et note les idées que les élèves ont "c, c
trouvées intéressantes; il fait justifier les choix réalisés.
"• a"
()
~
c) l e maître demande aux enfants de formuler les choix
qu'ils font pour le deuxième essai.
";J
~0
Analyser ~
3 0
~

3" étape «Vous allez danser sur la musique à nouveau, en faisant lm positive Grand groupe les enfants dansent soit tous ensemble, soit par demi-groupes "c c
0
0 c
Essayer à nou- tous les mouvements que vous avez décidé de faire.>> 5min (l'un dansant, l'autre observant). c
veau, conformé- •
'ë. 'ë.
()

0
§
ment à un projet 2'" ]
qui commence à c
s'élaborer
i o.
j
.'l
4' étape le maître demande aux élèves de nommer: Interactive Grand groupe les enfants verbalisent et/ou montrent ce qu'ils ont réussi. "'
0
0
§
N
Observer a) ce qui a été réussi, par rapport à ce qui était prévu; 5 min "'~ !!
Analyser b) ce qui a été découvert en plus des prévisions initiales et ;:;> ~
qui était réussi.
"
v
..
ê
()
J:

"
:r;"
..
'5
;r:
0 0
PRÉPARER UN E SÉANCE D'APPRENTISSAGE [ï 5~
c) Mathématiques: inventer et réaliser trois algorithmes correspondant à trois schémas donnés
Exemples: 2a +lb+ 2a + lb ... } soit de couleurs différentes
la+ lb+ le+ la +lb+ l e .. .
3a + 2b + 3a + 2b ...
a, b et c pouvant être
{ soit de formes différentes
soit de couleurs et de formes différentes
Première séance

Niveau de classe: Moyenne section


Objectif: Parmi dix séries de gommettes et de dessins donnés sur une fiche, reconnaître celles qui sont des algorithmes.

MODE DE
DÉMARCHE ACTIVITÉS DE L'ENSEIGNANT SITUATION REGROUPEMENT
ACTIVITÉS DES ÉLÈVES
INDUCTIVE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS
1"' étape l'enseignant annonce: lmpositive Grand groupe en Les élèves observent, réfléchissent sans rien dire.
Observation a) la compétence finale visée; demi-cercle 5 min
d'exemples b) l'objectif de cette séance.
L'enseignant présente aux élèves un tableau sur lequel sont:
1. épinglés des colliers ouverts de perles de formes et de cou-
leurs différentes (qui constituent des algorithmes différents);
2. collées des séries de gommettes (qui constituent des algo-
rithmes différents);
3. dessinés des algorithmes différents.
<<Voici des lignes de perles, des lignes de gommettes et des
lignes de petits dessins. Cherchez pourquoi elles sont toutes
sur ce tableau? Cherchez pourquoi j'ai le droit de les mettre
ensemble sur ce tableau? Cherchez ce qu'elles ont en corn-
mun ? Ce qu'elles ont de "pareil" ? "

2' étape «Dites-moi maintenant ce que vous avez trouvé." Interactive Grand groupe Les élèves répondent.
Première élabora- Lorsqu'il a obtenu cinq ou six réponses, l'enseignant les en cercle 8 min
tian de la définition reformule et les écrit sur une affiche; puis il relance le débat
d'un algorithme pour que tous les élèves participent.
,... ,... ,...
~ PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

Troisième séance
Objectif: Compléter des algorithmes donnés.
~

MODE DE
DÉMARCHE ACTIVITÉS DE L'ENSEIGNANT SITUATION REGROUPEMENT ACTIVITÉS DES ÉLÈVES
DÉDUCTIVE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS
1'" étape L'enseignant rappelle la compétence terminale visée, et annonce l'objectif Interactive Petits groupes Les élèves observent leur fiche et l'affiche des
Observation des de cette troisième séance. 8 min définitions; ils se mettent d'accord, pour chaque
définitions écrites «Sur ces feuilles, j'ai commencé le dessin de différents colliers; vous devrez algorithme à continuer, sur le schéma théorique
sur affiche continuer les dessins jusqu'au bout des lignes pour qu'ils soient des colliers auquel il correspond.
"bien rangés" . Tout d'abord par deux ou trois, vous allez chercher avec quel
modèle va chacun des colliers commencés.,,
L'enseignant vérifie auprès de chaque groupe que les réponses exactes ont
été trouvées; dans tous les cas Gu stes et faux), il fait expliciter et justifier
les réponses ; par les verbalisations individuelles de la règle, il s'assure du
niveau de compréhension de chacun.
2' étape «Chacun maintenant va à sa table de travail et continue les différents col- lmpositive Individuel 10 min Les élèves travaillent.
Application de la liers qui sont sur sa fiche, sans rien dire cette fois à ses voisins.,,
règle aux cas
particuliers et
évaluation nor-
mative (vérifica-
tion des acquis
de chacun)

Quatrième séance
Remédiations: En ateliers, ou en travail individualisé, pour les élèves qui ont échou é à l'évaluation normative précédente (en utili-
sant d 'autres matériels).
Approfondissements: En ateliers, ou en travail individualisé, pour les au tres élèves, avec des algorithmes p lus complexes et utilisant
un matériel plus "abstrait • que des formes géométriques et des couleurs.

Cinquième séance
ÉvaluaHon normaHve de kt compétence: Inventer et réaliser trois algorithmes correspondant à trois schémas donnés- ___j
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE 1__2_63 J

d) Expression écrite: écrire aux parents pour leur rappeler la réunion de classe
Première séance

Niveau de clnsse: Moyenne section


Objectifs: a) Repérer les critères d 'évaluation de la lettre.
b) Repérer les critères de réalisation de la lettre.

MODE DE
DÉMARCHE ACTIVITÉS DE l'ENSEIGNANT SITUATION REGROUPEMENT ACTIVITÉS DES ÉlÈVES
TECHNOLOGIQUE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS
1"' étape L'enseignant annonce: Interactive Grand groupe Les élèves suggèrent différentes possibilités.
Définir le produit a) la compétence visée; en demi-cercle
à fabriquer b) l'objectif de cette séance. 10min
.'::! «Samedi prochain, il y a une réunion de classe: vos parents
~ vont venir me voir pour que nous discutions ensemble, eux
c
"
o; et moi, de ce que vous allez faire cette année. Pendant ce

~
" temps vous irez dans la classe des petits. Mais quand nous
-~ aurons fini de discuter. vous viendrez nous rejoindre et nous
g goûterons tous ensemble. Pour que Papa et Maman n'ou-
"0c" blient pas la réunion, vous allez leur écrire une lettre. Que
c devez-vous mettre sur cette lettre pour qu'elle soit réussie?
.~
c. Pour que vos parents la comprennent? Et pour qu'ils corn-
§ prennent ce qu'on va faire?>>
~
0 L'enseignant écrit sur une affiche, sous la dictée des élèves,
c. tout ce qui devra apparaître sur la lettre.
;!
«Ma lettre sera réussie si »:
~ -
"'8 -
>
::l -
"'
t: -
Q)
.<::
u ,."' ,."' ,."'
"
J:
Q
[J__6~ PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

Première séance (suite)


,...... ,.... ,......
MODE DE
1
DÉMARCHE SITUATION REGROUPEMENT
ACTIVITÉS DE L'ENSEIGNANT ACTIVITÉS DES ÉLÈVES
TECHNOLOGIQUE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS
2' étape " En vous aidant de ces affiches d'invitation, et des lettres de Interactive Grand groupe Les élèves observent les documents et les comparent à ce qu'ils
Rechercher des nos correspondants. dites-moi ce que nous avons oublié, et ce en demi-cercle ont trouvé seuls. lis dictent de nouveaux critères d'évaluation à
solutions dans que vous devez encore ajouter sur votre lettre.>> L'enseignant 10min l'enseignant.
l'environnement complète la liste des critères d'évaluation de la lettre.
J< étape ''Maintenant que nous avons trouvé tout ce que vous devez Interactive Grand groupe Les élèves répondent.
Rechercher des mettre dans votre lettre pour que vos parents la compren- 5 min
moyens de fabri- nent, dites-moi comment vous allez faire pour la réussir.»
cation Par cette question. l'enseignant:
a) vérifie que chaque élève a compris ce qu'il s'agira de
faire;
b) aide chaque élève à prendre conscience de son fonction- :;; ~

nement intellectuel face à la tâche proposée, et face à un 'V ~


c
référent de groupe. (L'enseignant ne doit pas oublier de sti- 5 3
muler la divergence d'opinion quant aux réponses à b.) ~
0 ~
L'enseignant symbolise éventuellement les critères d'évalua-
tion trouvés précédemment (si les élèves le demandent), et
~
·c
s
·a
0
:;
~
écrit sur un autre tableau les procédures ou critères de réa li- d
g
sation trouvés par les élèves pour réussir.
"Pour réussir. a.•
c
!l
0
je ...
ou je...
~
ë
~
..c
a.
20
ou je...

~
3

~
-5
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE r 165 J
Deuxième séance
Objectifs . a) Compléter les listes de critères trouvés précédemment.
b) Vérifier ce qu'on sait déjà .faire.

MODE DE
DÉMARCHE ACTIVITÉS DE L'ENSEIGNANT SITUATION REGROUPEMENT
ACTIVITÉS DES ÉLÈVES
EMPIRIQUE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS
1" étape L'enseignant rappelle la compétence visée, et annonce l'ob· lmpositive Individuel Les enfants font les dessins et écrivent ce qui a été décidé pré·
Essayer jectif de cette séance. Il rappelle les critères d'évaluation 10 min cédemment.
écrits sur une affiche précédemment. Spontanément, certa ins vont consulter l'affiche des critères
«Prenez une feuille et vos feutres et faites votre lettre. Dans d'évaluation (même si elle n'est pas entièrement symbolisée)
dix minutes, nous poserons toutes les lettres sur le tapis, et soit pendant le travail, soit après avoir terminé.
nous chercherons ce qui est réussi dans chacune. n

2• étape L'enseignant demande aux élèves de montrer tout ce qu'ils Interactive Grand groupe en Les enfants examinent les différents dessins et indiquent sur
Observer trouvent réussi, tout ce qu'ils comprennent bien, dans les cercle autour des chacun de ces dessins ce qui est le plus réussi, les «bonnes
Analyser autres lettres que la leur. Sous leur dictée, l'enseignant corn· premiers essais idées n trouvées par chaque élève. Ils justifient ou explicitent
piète ensuite la liste des critères d'évaluation. de lettre 5 min leurs choix.
.,
01
3' étape « En vous aidant de tout ce qui est réussi dans ces lettres, et lmpositive Individuel Les enfants font une deuxième production de lettre. Pour cer-
"
'M
.§ de ce que nous avons écrit sur l'affiche, refaites votre lettre
Essayer à nouveau, 10 min tains, ce sera la dernière: ils ont réussi tous les critères d'éva-
5 conformément au pour qu'elle soit entièrement réussie cette fois. n luation. Pour d'autres, une troisième séance sera nécessaire.
"cc projet qui continue
c
.!;
à s'élaborer
c.
0
g
c
.g_
.5
~ PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

e) Mathématiques: résoudre un problème de partage et de distribution du goûter d'anniversaire


Première séance

Niveau de classe: Grande section


Objectif: Représenter la situation-problème.

MODE DE
DÉMARCHE SITUATION REGROUPEMENT ACTIVITÉS DES ÉLÈVES
ACTIVITÉS DE L'ENSEIGNANT
TECHNOLOGIQUE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS

1'" étape l'enseignant annonce la compétence visée, et l'objectif de la Interactive Petits groupes les enfants discutent. puis dessinent le résultat de leur discussion
Définir le produit séance. en ateliers 15 min sur une grande feuille.
à fabriquer <<Aujourd'hui, nous sommes 32; il y a huit gâteaux et deux
tablettes de chocolat; et il faut partager de telle façon que
tout le monde ait la même quantité de gâteau et de chocolat.
Après vous être mis d'accord dessinez sur cette grande feui lle "'v"'c: .,·"'
:Qi

tout ce que l'on a et ce qu'on doit faire pour partager.» ::> c


::>
~ t;j
..," v
"'
·g '"ê"
::> 8::>
"c:0 "c:0
c: c
"
·a
0 "0
ëi..
"80 ~
.J::. 0
o. .J::.
a.
_,"' 3
""
0
0
N
§
N
~
> ~
;::; .:!:
-'
t" "
!:<
.J::.
u "u
J:
:x:" "
I:
Q
e
PRËPARER UNE SËANCE D'APPRENTISSAGE l 16Jl
Deuxième séance
Objectif: Résoudre le problème.

MODE DE
DÉMARCHE ACTIVITÉS DE L'ENSEIGNANT SITUATION REGROUPEMENT
ACTIVITÉS DES ÉLÈVES
TECHNOLOGIQUE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS
1" étape Affichage des différentes représentations du problème. Interactive Grand groupe Les enfants répondent et justifient leurs réponses en explicitant
Définir le produit «Dites-moi pourquoi chaque affiche est réussie; pourquoi 5 min les données connues et inconnues du problème.
à fabriquer chaque affiche représente bien le problème du partage du
goûter.,,

2• étape «Maintenant dites-moi ce qu'il faut faire pour que chacun Interactive Grand groupe Les enfants verbalisent différentes actions possibles, dans
Rechercher les ait du gâteau et du chocolat. en même quantité que les 5min l'ordre dans lequel elles devront être réalisées.
étapes de la autres.,,
fabrication
3" étape «Quel outil, quel moyen pouvons-nous inventer pour pou- Interactive Petits groupes Les enfants donnent plusieurs solutions, puis se mettent d'ac-
Organiser la voir partager le chocolat et le gâteau en parts égales?,, 10 min cord sur l'une d'entre elles et l'utilisent (en fiction).
fabrication Le maître:
a) fait expliciter les outils de résolution proposés;
b) questionne et reformule pour aider à affiner les méthodes
proposées.

4• étape «Chaque groupe va montrer la solution qu'il a trouvée; et le Interactive Grand groupe Chaque groupe montre sa solution (exemple pour le gâteau:
Confronter le reste de la classe vérifiera que cette solution est exacte, 5 min morceau de carton qui indique la taille de chaque part) et pro-
résultat à sa défi- c'est-à-dire que chaque enfant a une part de gâteau et une cède à sa vérification (fiction) devant tout le monde.
nition part de chocolat égales à celles des autres enfants.,,

Troisième séance
Partage réel du goûter à l'aide des ·outils· corrects.
[ 168' PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

0 Technologie: inventer et réaliser un jeu avec des aimants


Première séance

Niveau de classe: Grande section


Objectif: Représenter par un dessin le jeu que l'on veut réaliser.

MODE DE
DÉMARCHE SITUATION REGROUPEMENT ACTIVITÉS DES ÉLÈVES
ACTIVITÉS DE l'ENSEIGNANT
TECHNOLOGIQUE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS

1" étape !:enseignant annonce la compétence visée : inventer et réaliser un jeu avec Interactive Grand groupe
Définir le produit des aimants pour la fête des pères. en demi-cercle
à fabriquer (Les élèves ont vécu et acquis peu à peu au long de l'année les différentes étapes 10 min
de la démarche technologique, à l'occasion d'autres fabrications (d chapitre 4).
Ce jeu est l'occasion de réinvestir en une fois tous leurs acquis antérieurs.)
!:enseignant annonce l'objectif de cette séance.
«Dites-moi comment doit être ce jeu pour être réussi. Quelles parties doit-il Les enfants discutent, répondent, justifient leurs
comporter? Comment peut-il fonctionner ?» réponses.
!:enseignant écoute les suggestions, les reformule pour relancer le débat.
Puis il écrit sous la dictée des élèves, sur une affiche, les critères d'évalua-
ti on du jeu.« Notre jeu sera réussi si»:
- ... ..... . . . . . . ....... ' . . . ..' ... . . . ..' .. . ... .. ... .. ..•.. . ..... ..... ... .. ...... ..... ......... ...
- ................. .......... ..................... ..... .................... ...... ... .. ... .. .... ....

l'étape L'enseignant demande aux enfants de rappeler ce qu'ils ont découvert sur Interactive Grand groupe Les enfants nomment les découvertes faites à l'occa-
Rechercher des les aimants, à l'occasion des expériences faites précédemment en sciences. 5 min sion de jeux donnés ou d'expériences inventées.
solutions dans L'enseignant complète, sous la dictée des enfants, la liste des critères d'éva-
l'environnement luation du jeu. Ils dictent les nouveaux critères d'évaluation auxquels
Choisir et utiliser ils ont pensé à cette occasion.
des lois physiques
Je étape !:enseignant donne la consigne de travail: lmpositive Individuel Les enfants travaillent. Certains se réfèrent aux dessins tech-
Représenter la «Faites le dessin du jeu que vous avez inventé et que vous allez fabriquer. >> 10 min niques réalisés lors d'autres fabrications; d'autres utilisent
solution choisie les critères d'évaluation de ces dessins précédents; d'autres
utilisent les critères d'évaluation du jeu des aimants.
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE _!ill
Deuxième séance
Objectif: Représenter par x dessins schématiques les étapes de la fabrication .

MODE DE
DÉMARCHE ACTIVITÉS DE l'ENSEIGNANT SITUATION REGROUPEMENT
ACTIVITÉS DES ÉLÈVES
TECHNOLOGIQUE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS
1.. étape L'enseignant rappelle la compétence visée, et annonce l'ob- lmpositive lndividuel15 min Chaque enfant réalise sa maquette
Fabriquer un jectif de cette séance.
<<prototype» ou <<Avec le matériel qui est sur cette table, faites un premier
une maquette essai de fabrication du jeu que vous avez inventé et
correspondant à dessiné.»
la solution choisie
1.< étape a) L'enseignant rassemble les maquettes, et questionne les Interactive Grand groupe en l es élèves dictent les étapes à l'enseignant.
Rechercher les enfants. demi-cercle 5 min
étapes de la <<Quels jeux correspondent le mieux à ce qu'on voulait?
fabrication Pourquoi? Quel serait le jeu qui prendrait en compte les
meilleures réussites de chacun? ''
L'enseignant dessine ensuite au tableau la ou les solution(s)
choisie(s);
b) L'enseignant demande aux élèves de rechercher les
étapes de la fabrication et de les dire dans l'ordre. Il écrit ces
étapes sur une autre affiche, sous la dictée des enfants.

3' étape L'enseignant propose aux élèves de représenter par plusieurs lmpositive Individuel 10 min Chaque élève réalise sa notice de fabrication.
Représenter les dessins en ordre la notice de montage du jeu que chacun va
étapes de la fabriquer, en précisant dans la première image la liste des
fabrication matériaux utilisés.
170 1 PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

Troisième séance
Jbjectif: Fabriquer le jeu inventé en confrontant cette fabrication au cahier des charges.

MODE DE
DÉMARCHE SITUATION REGROUPEMENT
ACTIVITÉS DE L'ENSEIGNANT ACTIVITÉS DES ÉLÈVES
TECHNOLOGIQUE D'APPRENTISSAGE GESTION
DU TEMPS

1" étape !:enseignant rappelle la compétence. les différentes notices Interactive Grand groupe les enfants discutent, se mettent d'accord sur les étapes et leur
Organiser la de fabrication sont affichées. en demi-cercle ordre chronologique.
fabrication en l'enseignant demande aux enfants de lui dicter une notice- 10 min
série (pour le cas synthèse de toutes celles qui ont été dessinées. Il représente
où une seule donc au tableau une série de schémas en plus grand format
solution de jeu que ceux des élèves.
aurait été choisie)
!:enseignant demande ensuite aux enfants de se répartir en Interactive Grand groupe Les enfants choisissent.
groupes correspondant aux différentes étapes de la fabrication. 3 min

:Z. étape !:enseignant demande aux enfants d'organiser les différents Interactive Grand groupe les enfants commencent leur fabrication qui pourra se conti- :::;
..,
v
..,
::::;
'tl
Fabriquer ateliers de fabrication dans la clas~e. avant de fabriquer. nuer soit à l'occasion de séances collectives, soit en ateliers ne 0 c
~

..
::l
fonctionnant pas le même jour.
~ 1il
v
'V
~
-~ "'
·1!0
8
~
~
'5
"'c0
~
0
0
..
Q

ëS.
..c
ï5.
0
20
i
~c.
.c
j j '~
...
8 ""
8N
..!>
"'
;:l ~ ~
t" .,
1:l
"
.c
()
.a
u
"
:I: "
:I:
@ g
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE [ 17 1 1

g) Mathématiques: résoudre un problème de logique en utilisant un tableau à double entrée


(Exemple: jeux de type « 7 familles")

Niveau de classe: Petite et Moyenne sections

PREMIÈRE POSSffill.ITÉ DE SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE

Première séance: Seconde étape: en petits groupes ou individuellement


utilisation de la démarche d'anticipation
Chaque enfant ou chaque petit groupe reçoit un autre ensemble
Durée: 1 h environ de cartes (jeu de même type comportant d'autres dessins).
Première étape : en grand groupe Consigne donnée: ranger les cartes en s'aidant des exemples
qu'on a placés sur les cartons (en travail individuel, ajouter la
c
1. L'enseignant montre et étale les cartes du jeu et demande consigne : ranger autrement que les voisins) .
" aux enfants comment on pourrait les ranger. (environ 20 min)
Les enfants cherchent en silence, puis viennent dire des possi- (Les élèves ayant terminé avant les autres cherchent un second
bilités de rangement "à l'oreille" de l'enseignant(.. d'abord je ... , rangement; puis les cartes sont placées dans une boîte : pas de
puis je . .. ·} collage immédiat.)
(5 à 10 min)
2. Un enfant, désigné par l'enseignant, vient elire et montrer Deuxième séance:
aux autres le rangement qu'il a imaginé, les autres regardent; utilisation de la démarche empirique
puis un autre enfant vient dire et réaliser un autre rangement; Durée : 40 min
puis éventuellement un troisième . Chacun des rangements
(tableaux à double entrée variant les lignes et les colonnes, ou Première étape: en petits groupes
l'ordre des entrées des lignes ou des colonnes) étant affiché au 1. L'enseignant:
sol sur des cartons qui resteront à disposition. a) donne un autre ensemble de cartes (formes et couleurs par
(environ 10 min) exemple), en même quantité si l'ensemble des élèves a eu des
1 172 1
PR~PARER UNE S~ANCE D'APPRENTISSAGE

difficultés en première séance, ou en plus grande quantité si la 2. Les enfants cherchent en silence, puis viennent dire · à
première séance a été réussie par la majorité des élèves; l'oreille .. de l'enseignant ce qu'ils ont remarqué.
b) demande aux élèves de ranger ces cartes de di~'férentes (environ 15 min)
manières. 3. Mise en commun de toutes les remarques, et explicitation
2. Les enfants travaillent ; ils justifient, explicitent leurs démarches des principes de rangement en tableau à double entrée.
à l'enseignant qui passe dans les groupes. (environ 10 min)
(environ 15 min)
Seconde étape : individuellement
Seconde étape éventuelle: individuellement Évaluation individuelle avec de nouvelles cartes à ranger, p uis
Si la première é tape est réussie rapidement par la majorité des à coller (d'une ou de deux manières diffé rentes).
élèves, l'enseignant place ici un premier test d 'évaluation :
chaque enfant reprend les cattes de la première séance, les
Quatrième séance:
range et les colle sur une fe uille.
Ces séances permettent le renforcement et la différenciation
Troisième séance: des apprentissages: il s'agit d'une part de jeux spécifiques réa-
utilisation de la démarche inductive lisés aux moments prévus sur l'emploi du temps ch aque jour,
Durée: 50 min environ d'autre part des répartitions des ateliers ou responsabilités
e ntre les élèves, répartitions souvent inscrites au tableau sous
Première étape: en grand groupe forme de tableaux à do uble entrée.
1. L'enseignant montre trois ou quatre exemples de cartes Ces séances peuvent avoir lieu soit à la suite de la troisième
(autres que celles qui ont été utilisées pour les séances précé- séance, soit en parallèle avec les trois séances, à un autre
dentes) classées en tableau à double entrée, collées sur de moment de la journée. Elles peuvent concerner soit tous les
grands cartons; il demande aux enfants d'expliquer comment e nfants, soit les seuls enfants qui manifestent des difficultés
sont classées les cartes. durant les trois séances. "'g·
N

.~
....)

.,"
t:
..c
~'"'
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE [ 173

SECONDE POSSffiiLITÉ DE SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE

Première séance: identique à la deuxième séance cle la première possibilité (démarche empirique).
Deuxième séance: identique à la première séance de la première possibilité (démarche d'anticipation) .
Troisième séance: identique à la deuxième séance de la première possibilité (démarche inductive).

TROISIÈME POSSffiiLITÉ DE SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE

Première séance: identique à la troisième séance de la première possibilité (démarche inductive) .


Deuxième séance: identique à la première séance de la p remière possibilité (démarche d'anticipation).

c Troisième séance: identique à la deu xième séance de la premiè re possibilité (démarche empirique).
"

c
0
c
[@ PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

h) Mathématiques : résoudre un problème de mesure de longueur


(Classer en ordre croissant)

Niveau de classe: Petite et Moyenne sections


Exemple de test d'évaluation.fina/e de la compétence:
a) ranger x bandes de papier par ordre de taille croissant (verticalement et/ou horizontalement),
b) ranger x bandes de papier par ordre de taille croissant à l'intérieur des deux extrêmes donnés,
c) colorier la bande la plus courte d 'une couleur demandée, et la plus longu e d'une autre couleur demandée,
d) colorier la bande plus courte que la «noire", colorier la bande plus longue que la «bleue",
e) . ..

Première séance: 2. Un enfant vient montrer et expliquer aux autres le range-


utilisation de la démarche d'anticipation . ment qu'il a imaginé; puis un deuxième, voire un troisième et
Durée : 1 h environ un quatrième enfant viennent montrer leurs rangements, diffé-
rents ou non.
Première étape: en grand groupe
(environ 10 min)
1. L'enseignant montre trois bandes de papie r de différentes
longueurs, et demande aux enfants : Deuxième étape: en petits groupes ou en grand groupe
a) comment on pourrait les ranger pour bien voir la p lus petite L'enseignant recommence la même démarche, mais avec quatre
et la plus grande, bandes de papier.
b) comment on doit les placer ou ce qu'on doit bien regarder
pour pouvoir les ranger. Troisième étape: en petits groupes ou individuellement
Les enfants cherchent en silence, puis viennent dire: L'enseignant recommence la même démarche, mais avec cinq
a) les possibilités de rangement, bandes de papier.
b) quels endroits des bandes ils doivent regarder pour pouvoir
les ranger.
(envi mn 10 min)
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE ll75 J
Deuxième séance: Première évaluation individuelle
utilisation de la démarche empirique Chaque enfant doit coller sur une feuille quatre dessins de
Durée: 1 h environ crayons de longueurs différentes donnés en désordre, en les
rangeant du plus court au plus long.
Première étape: enfants assis en cercle,
travail individuel, puis en petits groupes
Troisième séance:
1. Chaque enfant choisit trois ou quatre crayons de couleur, de
utilisation de la démarche inductive
longueurs différentes, et les range devant lui du plus court au
Durée : 1 h environ
plus long (ou inversement). L'enseignant vérifie, fait expliciter
par chaque enfant comment il range et ce qu'il regarde pour Première étape: en grand groupe
pouvoir ranger correctement.
1. L'enseignant montre trois séries d 'environ six images d'un
2. À mesure que chaque enfant a terminé et réussi, il se même objet à des tailles différentes (ballon, maison, bon-
regroupe avec un autre enfant: à deux, ils mêlent et rangent homme, ...), rangées par ordre croissant d'une part, décroissant
du plus court au plus long, ou inversement, leurs deux séries d'autre part. Il demande aux enfants comment ces images sont
de crayons. (environ 15 min) rangées et pourquoi elles sont bien rangées.
c:
::l

Deuxième étape: en grand groupe 2. Les enfants cherchent en silence, puis viennent dire •tout
""' bas • leur réponse à l'enseignant.
~" Les différentes séries de crayons sont disposées devant les
0 (environ 10 min)
:;
groupes de deux ou trois enfants.
5" Chaque groupe cherche, puis nomme ce qui est réussi dans les 3. Mise en commun de toutes les remarques, et explicitation
"ô.." des principes de rangement en ordre croissant ou çlécroissant.
0
autres séries que la sienne; chaque groupe explicite les raisons
.s"c des réussites, et propose éventuellement des corrections . (environ 10 min)
-a (environ 15 min)
Seconde étape: individuellement
Troisième étape: individuellement Évaluation individuelle : cf test prévu initialement.
L'enseignant donne à chaque enfant cinq morceaux de bois de
longueurs proches mais différentes, et demande:
a) de les ranger du plus court au plus long,
b) d'expliquer comment ils sont rangés. (environ 15 min)
[J 76 ~ PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

i) Mathématiques: résoudre un problème de numération


Comparer des quantités (exemple: jeu de bataille avec des cartes)

Niveau de classe: Moyenne ou Grande sections


Exemple de test d'évaluation finale de la compétence:
Chaque enfant a une fiche sur laquelle sont représentées cinq séries de deux cartes, une bleue et une rouge. Sachant qu'il a les
cartes rouges, il doit indiquer les séries dans lesquelles il perd, il gagne, ou il y a bataille.

Première séance: 2. Mise en commun de tous les exemples, et nouvelle explici-


utilisation de la démarche inductive tation des règles elu jeu de bataille et des • systèmes .. utilisés
Durée : 1 heure enviro n par chacun pour repérer les quantités et les comparer.
(environ 20 min)
Première étape: en grand groupe
1. L'enseignant pose plusieurs séries de de ux caites, et annonce Deuxième séance:
quelle est la carte gagnante à chaq ue série. Il demande aux utilisation de la démarche d'anticipation
enfants d'expliquer pourquoi la carte est gagnante dans chaque
Durée: 1 h environ
série.
2. Les enfants cherchent en silence, puis viennent d ire •tout Première étape: en grand groupe
bas .. leurs rép onses à l'enseignant. (environ 10 min) L'enseignant annonce le jeu correspondant au test d'évaluation
3. Mise en commun de toutes les remarques, et explicitation finale de la compétence, et il demande aux enfants de recher-
des règles du jeu de bataille. cher:
(environ 10 min) a) les critères d'évaluation: quelles sont les caractéristiques
d'une carte q ui gagne sur une au tre ;
Seconde étape: en grand groupe ou à deux b) les critères de réalisation: ce qu'il faut b ien regarder pour
1. Les enfants posent e ux-mêmes des séries de deux cartes, et pouvoir trouver la gagnante de chaque série.
nomment à chaque fois la catte gagnante, après • bataille. si Les enfants cherchent en silence, puis viennent elire leurs
nécessaire. Les cartes gagnantes sont disposées en colonnes, les réponses •tout bas· à l'enseignant; mise en commun des
unes sous les autres, et sous les premières séries d'exemples. réponses. (environ 15 min)
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE 17 7 J
Seconde étape: en grand groupe ou en ateliers Troisième séance:
1. L'enseignant montre une carte, la dessine au tableau ; puis il utilisation de la démarche empirique
demande aux enfants de proposer une carte qui gagnerait sur Durée : 40 min environ
cette carte dessinée; il dessine trois ou quatre des propositions Première étape: enfants en groupes de quatre, deux
faites par les enfants. Puis il recommence plusieurs fois avec joueurs, deux observateurs
d'autres cartes.
Les enfants jouent à la bataille, en verbalisant les indices qui
2. L'enseignant montre une carte, la dessine au tableau; puis il leur font décider que telle carte gagne ou perd sur telle autre,
demande aux enfants de proposer une carte qui perdrait face à ou que deux cartes font bataille.
cette carte dessinée; il dessine trois ou quatre des propositions (environ 10 min, puis changement de joueurs)
faites par les enfants. Puis il recommence plusieurs fois avec
d'autres cartes. Seconde étape: en grand groupe
3. L'enseignant montre une carte, la dessine au tableau, puis il Mise en commun, rappel des règles du jeu ct des •systèmes·
demande aux enfants de proposer une carte qui ferait utilisés par chacun po ur repérer les quantités.
"bataille • avec cette carte dessinée; il dessine trois ou quatre (environ 10 min)
des propositions faites par les enfants. Puis il recommence plu-
Évaluation finale individuelle immédiate ou différée.
sieurs fois avec d'autres cartes.
4. Lorsque les essais sont terminés, l'enseignant relit la liste des
critères et demande les critères ou règles nouvelles qui ont été
découverts à l'occasion de ces essais. (environ 20 min)
[ 178 1 PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

j) Mathématiques: résoudre un problème de topologie


Assembler les moitiés symétriques de figures, géométriques ou non

Niveau de classe: Moyenne ou Grande sections

Première séance: 2. Les enfants d1erchent en silence, puis viennent dire •tout
utilisation de la démarche empirique bas• leurs réponses à l'enseignant. (environ 10 min)
Pendant les temps de jeux dans les coins 3. Mise en commun de toutes les remarques, et explicitation des
principes et règles d'assemblages correct'>. (environ 10 min)
Pendant plusieurs jours, les enfants jouent avec des jeux édu-
catifs correspondant à la compétence soit individuellement, Seconde étape: en grand groupe ou à deux
soit à deux. À chaque fois, en petit groupe ou en grand groupe
1. Les enfants dictent à l'enseignant la réalisation d 'autres
à l'issue du mome nt de jeu, ou individuellement, les enfants
exemples · inventés · par eux-mêmes.
qui ont joué à ces jeux analysent les raisons de leurs réussites:
que regardent-ils exactement pour trouve r la moitié correcte? 2. Puis ils dictent à un camarade la réalisation d 'autres exemples.
Ils font de nouveaux essais pour les parties échouées. 3. Mise en commun de tous les exemples, et explicitation des ~
principes et règles d'assemblages corrects. (environ 20 min) .~
·t
0
Deuxième séance: '5
utilisation de la démarche inductive Troisième séance: "c0
c;

utilisation de la démarche d'anticipation .!,:


Première étape: en grand groupe
Durée: 1 h environ
1 . L'enseignant montre plusieurs séries de moitiés de figures
correctement assemblées et collées sur un carton. Il demande Première étape : en grand groupe
aux enfants pourquoi ces moitiés d 'images sont bien assem- L'enseignant annonce le jeu correspondant au test d'évaluation
blées . Puis il montre un autre carton sur lequel sont collées des finale de la compétence : assemblage de nouvelles moitiés de
séries de moitiés de figures assemblées de façon incorrecte ; il dessins. Et il demande aux enfants de rechercher:
demande aux enfants d 'expliquer pourquoi ces assemblages a) les critères d 'évaluation : à quelles conditions chaque série
sont incorrects. de moitiés sera correctement assemblée ;
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE l 179 J
b) les critères de réalisation: ce qu'ii faut bien regarder pour certaines règles d'assemblage (c'est-à-dire des critères de réali-
pouvoir assembler correctement chaque série. sation ou d'évaluation). Chaque enfant peut avoir des moitiés
Les enfants cherchent en silence, puis viennent dire leurs d ont le symétrique est dans les mains d'un autre enfant.
réponses •tout bas • à l'enseignant. 2. Lorsque les essais sont terminés, l'enseignant relit la liste des
Mise en commun des réponses. critères et demande les critères ou règles nouvelles qui ont été
(environ 15 min) découverts à l'occasion de ces essais. (environ 15 min)
Deuxième étape: en petits groupes ou en grand groupe Troisième étape: individuellement
1. L'enseignant distribue quelques moitiés de figures (diffé- Évaluation individuelle avec les moitiés de figures prévues
rentes de celle du test final), en annonçant que chaque enfant pour le test final.
doit faire un essai pour voir si on n'a pas oublié de penser à

c:
:>
180 ] PRÉPARER UNE SÉANCE D 'A PPRENTISSAGE

k) Lecture : réaliser un objet à partir d'une fiche de montage

Niveau de classe: Petite ou Moyenne sections

Séances préalables Deuxième étape: utilisation systématique


et ordonnée du texte
Réalisations de divers projets collectifs à partir de fiches avec
des élèves de Grande section. L'enseignant demande quelle action indique la première .image ;
les enfants répondent, dictent l'action à l'enseignant, puis la
réalisent eux-mêmes avec le matériel commun.
Première séance: L'enseignant pose la même question pour la deuxième image ;
utilisation de la démarche empirique il réalise la deuxième action sous la dictée des élèves, et les
Durée: environ 1 heure observe réa liser individuellement leur deuxième action.
En grand groupe Puis la suite du texte est lue et réalisée individuellement; l'en-
Première étape: repérage des "marques du texte" seignant questionne chaque enfant à d ifférents moments de sa
réalisation. (environ 15 min)
L'enseignant montre une fiche de montage de Duplo, et demande
aux enfants à quoi sert cette fiche, pourquoi elle a été écrite, ce Troisième étape: analyse des réussites
qu'elle dit de faire. Mise en commun et confrontation des réalisations. Recherche
Les enfants répondent librement. des réussites de chacun, propositions de corrections éventuelles.
Puis l'enseignant demande d'expliciter les "marques du texte" Écriture par l'enseignant sous la dictée des enfants:
qui ont permis de répondre (exemple: ·À quoi voyez-vous
qu'il est écrit de faire ... ? Pourquoi dites-vous que cette fiche a) des critères d'évaluation: tout ce que doit comporter le
sert à ... ?..) montage pour qu'on puisse dire qu'il est réussi ;
Les enfants explicitent, en les montrant ou en les nommant, les b) des f ritères de réalisation: les manières de procéder pour
marques du texte qu'ils ont utilisées. bien vo r ce qu'il faut faire à chaque étape.
(environ 15 min) (enviro 15 min)
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE [J 8D
Deuxième séance: Troisième séance :
utilisation de la démarche inductive utilisation de la démarche d'anticipation
Durée: 1 heure environ Durée: 1 heure environ

Première étape: en petits groupes Première étape: en grand groupe


L'enseignant présente un objet en Duplo et trois fiches de À partir d'une nouvelle fiche de montage, en quatre ou cinq
montage de cet o bjet: une fiche est correcte, les deux autres étapes, et d'un matérie l posé au milieu du groupe classe, les
sont barrées car incorrectes (un objet et trois fich es différents enfants rech erchent et nomment:
pour chaque groupe). a) ce qu'il faut regarder sur la fiche pour ne pas se tromper
L'enseignant demande pourquoi telle fiche est correcte par (critères de réalisation),
rapport à l'objet, et pourquoi les deux autres ne le sont pas . b) ce que devra comporte r l'objet final pour être réussi (cri-
Les enfants répondent librement, indiquent les raisons de réus- tères d'évaluation).
site et les corrections à faire sur les fiches incorrectes. L'enseignant écrit sous la dictée des élèves et/ou souligne sur
(environ 15 min) la fiche de montage tout ce que nomment les enfants.
(environ 10 min)
Deuxième et troisième étapes : en petits groupes
ou individuellement Deuxième étape : individuellement
Même d émarche que pour la première étape, avec des fiches Chaque e nfant commence à réaliser l'objet à l'aide de ce qui
de montage en quatre, puis cinq actions. vient d 'être dit et écrit. (environ 5 min)
(environ 20 min) Troisième étape: en grand groupe
Première évaluation individuelle éventuelle Mise en commun des remarques de chacun: critères oubliés,
Chaq ue enfant réalise un montage conforme à une fiche en manières de procéder, ... (environ 10 min)
trois ou quatre actions. Évaluation individuelle immédiate ou différée
Chaque enfant reçoit une nouvelle fiche correspondant à un
nouveau montage, différent de ceux de ses voisins, et de
même niveau de difficulté.
L184 PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE

rn) Lecture: retrouver les légendes écrites correspondant à des photos données

Niveau de classe: Grande section

Première séance: Seconde étape: en petits groupes


utilisation de la démarche inductive L'enseignant donne des images et des légendes aux enfants
Première étape: en grand groupe qui les associent une à une.
Mise en commun des images et des légendes; recherche des
1. L'enseignant: critères oubliés. (environ 15 min)
a) présente une série d'images représentant des actions
simples (ex.: le lapin mange la carotte); chaque image étant
Deuxième séance:
accompagnée de sa légende ;
utilisation de la démarche empirique
b) demande aux enfants de dire ou de montrer pourquoi chaque
Durée: 1 heure environ
légende est correcte par rapport à l'image qu'elle accompagne.
Les enfants observent en silence, puis répondent librement. Première étape: en petits groupes
2. L'enseignant: L'enseignant présente plusieurs histoires séquentielles en quatre
a) présente une sene d'images représentant des actions images, et autant de séries de quatre légendes en désordre, en
simples (ex.: le lapin mange la carotte); chaque image étant demandant aux enfants de rechercher les légendes qui convien-
accompagnée d'une légende incorrecte, et annoncée incor- nent pour chaque image. Les enfants essaient de placer correc-
recte aux enfants (sujet, verbe ou C.O.D. inversés ou différents tement les légendes d 'au moins une des histoires, et indiquent à
de l'image); l'enseignant les raisons de leurs choix. (environ 15 min)
b) demande aux enfants de dire ou de montrer pourquoi
chaque légende est incorrecte par rapport à l'image qu'elle Deuxième étape: en grand groupe
accompagne. Mise en commun des histoires légendées; lecture par l'enseignant
Les enfants observent en silence, répondent librement, et dic- des différentes légendes placées; recherche des réussites et expli-
tent à l'enseignant la liste de ce que doit comporter une citation des •marques• des légendes qui ont permis à chaque
légende pour être correcte par rapport à l'image qu'elle illustre. groupe de réussir: propositions de corrections éventuelles.
(environ 20 min) (environ 15 min)
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE ~

Troisième étape: en petits groupes ou individuellement de dire comment il faut faire, ce qu'il faut regarder dans les
Chaque groupe ou chaque enfant reprend son histoire et la légendes, et dans les photos ou images, pour trouver celles qui
corrige si nécessaire, p uis place correctement les légendes vont ensemble.
d'u ne autre histoire. L'enseignant fait expliciter par chacun les Les enfants cherchent en silence, puis viennent dire •tout bas·
marques utilisées pour repérer les légendes correctes. à l'enseignant ce qu'ils ont trouvé. Mise e n commun et écriture
(environ 15 min) au tableau p ar l'enseignant, sous la dictée des élèves, des
·marques .. qu'il faut regarder dans les images et les légendes
pour pouvoir les associer correctement. (environ 1 5 min)
Troisième séance:
utilisation de la démarche d'anticipation Se conde étape : en petit groupe ou individuellement
Durée : 1 heure environ Les enfants reçoivent ou prennent des images et des légendes,
Première étape: en grand groupe et cherchent à les associer en procédant comme ils l'ont dit pré-
cédemment. Si nécessaire la liste des .. marques• est enrichie.
L'enseignant montre d'autres images ou des photos d'une sortie (environ 25 min)
de classe, et des légendes en désordre ; il demande aux enfants

c
0
c
~

§
g
o.
,1s6l PR~PARER uNE s~NcE D'APPRENTissAGE

n) Lecture : répondre à un questionnaire


à partir d 'un livre illustré feuilleté librement auparavant

Niveau de classe: Moyenne et Grande sections

Première séance: tuellement symbolisées ; elles seront relues et complétées tout


utilisation de la démarche inductive au long de l'année par les enfants et l'enseignant, au début de
Durée : 1 heure environ chaque séan ce correspondant à cette compétence.
Exemple:
Première étape: en grand groupe
Types de questions• Parties d'illustrations comportant les réponses
1. L'enseignant annonce que les enfants vont apprendre à repérer : Où se passe l'histoire ?
De qui parle-t-on?
a) tous les types de questions (ou .. toutes les sortes de devi-
À quel moment
nettes•) qu'on peut poser sur un livre, commence l'histoire? c
:>
b) les différent'> endroits d 'un livre où se trouvent les réponses. Que pense le
personnage à tel moment? -
2. L'enseignant feuillette devant les enfants trois ou quatre
livres illustrés; pour chacun d'eux, il pose six à huit questions • (cf Évaluer: Pourquoi? Comment? G. Meyer- Hachette- p. 54 à 59)
en montrant à chaque fois où se trouve la réponse, mais sans (environ 20 min)
la dire et sans la faire dire. (environ 15 min)
Troisième étape: en petits groupes
Deuxième étape: en grand groupe L'enseignant feuillette un nouveau livre; un enfant invente une
L'enseignant demande alors quelles sortes de questions il a question, la pose aux autres. Ceux-ci montrent l'endroit du texte*
posées, et à que ls endroits des pages se trouvaient les réponses qui comporte la réponse, puis ils donnent cette réponse.
à ces différentes questions. Les enfants répondent librement, et (environ 15 min)
l'enseignant écrit sous leur dictée les différentes catégories de
questions qu'ils ont repérées, et les marques du texte qui com- *En linguistique le mot texte désigne le support, la mise e n page, les
portent les réponses à ces questions. Ces deux listes sont éven- images, les phrases, etc.
PRÉPARER UNE SÉANCE D'APPRENTISSAGE I}]D
Seconde séance: livre. Chaque groupe cherche les marques du texte qui contien-
utilisation de la démarche empirique nent les réponses et donne les rép onses.
Durée : 1 heure environ (environ 25 min)

Première étape: en petits groupes Seconde étape: en grand groupe


1. Chaque groupe choisit un livre et recherche cinq questions Mise en commun et confrontation des questions, des marques
à poser aux autres sur ce livre. L'enseignant passe dans chaque du texte utilisées p ar chaque groupe et des réponses.
groupe, écrit sur une feuille les cinq questions choisies en fai- Enrichissement des listes de questions et de marques commen-
sant expliciter : cées à la première séance.
a) les marques du texte qui donnent les réponses, (environ 15 min)
b) les réponses elles-mêmes qu'il écrit sur une autre feuille. Remarque: Cette seconde séance doit ~tre reproduite p lusieurs fois ave c des livres
différents.
2. Les groupes échangent deux à deux les livres et les ques-
tions : les livres sont feuilletés librement ; puis l'enseignant lit à Évaluation individuelle différée.
chaque groupe les questions correspondant à son nouveau
Chapitre 10

Communiquer aux parents


les performances de chaque enfant
à partir des programmes officiels
@ 0] CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

COMMUNIQUER AUX PARENTS


LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR
DES PROGRAMMES OFFICIELS
1. Quelles informations communiquer aux parents? b) de clarifier les compétences travaillées - ou qui seront tra-
vaillées à un autre moment de l'année ou du cycle - à l'inté-
Traditionnellement les carnets de notes de l'école primaire
rieur de chaque discipline,
communiquent sur des disciplines (lecture, orthographe,
c) de visualiser à quoi correspondent les domaines d'activités,
mathématiques, h istoire, .....), par des notes représentant les
les regroupement de disciplines et de compétences qu'ils
performances des élèves dans ces disciplines. Les programmes
induisent,
de 1991 et de 1995 ont introduit la notion de compétences. Il
d) de connaître le niveau de performance de l'enfant dans cha-
importait donc de faire apparaître en regard de chaque disci-
cune des compétences. Ce niveau peut être exprimé en
pline, les compétences qui ont été demandées aux élèves, et
chiffres ou en lettres. Nous proposons ici une échelle à 4 bar-
qui ont été évaluées par des notes ou des lettres.
reaux (1, 2, 3 et 4) accompagnée de la signification de ces
Les nouveaux programmes regroupent les compétences en c:
::>
chiffres.
domaines d'activités. Nous proposons dans ce chapitre deux
exemples de livrets d'évaluation, pour le cycle 1 et pour Je Exemple :
cycle 2, qui classent les uns par rapport aux autres, les Inscrire • LECfURE • dans le domaine d'activité ·maîtrise de la
domaines d'activités, les disciplines et les compétences. Les langue française• n'est pas un simple jeu de mots ou d'écriture.
enseignants peuvent ainsi s'exprimer en termes pédagogiques Il ne s'agit plus de lire pour lire, mais de lire pour écrire, lire
(celui des compétences), tout en laissant les parents libres de pour maîtriser un instrument de communication, de pensée et
s'intéresser en priorité aux disciplines (termes qu'ils retrouve- d'action.
ront tout au long de la scolarité de leur enfant jusqu'au lycée), Il importe également de repérer la nature des compétences-
et tout en garantissant la prise en compte des domaines d'acti- clés et des différents types de tests d'évaluation qui vérifient le
vité des nouveaux programmes . savoir-lire d'un enfant aux cycles 1 et 2. C'est pourquoi nous
Ce livret vise à permettre aux parents: avons inscrit pour chaque discipline les compétences - clés qui
a) de retrouver les noms des disciplines qu'ils connaissent et doivent être travaillées, soit à chaque période scolaire, soit à
qui seront utilisés encore au collège, certaines périodes certaines années.
CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS [}ill
II. Quand utiliser ce livret~ Ce livret est un instrument de communication entre enseignants
et parents, comportant des informations d 'ordre général. Si ce
Une fois par trimestre ou une fois par période, soit pour toutes livret est accompagné des travaux des enfants et des listes de
les compétences si toutes ont été travaillées durant la pé..iode, critères d'évaluation corresp ondant à ces travaux, le niveau
soit pour les seules compétences qui ont été travaillées durant d 'information est plus précis, mais reste cependant totalement
cette période. Étant entendu que les évaluations finales de ces en-deçà des besoins d 'information spécifiques à l'enseignant.
compétences ne sont pas rassemblées sur la dernière semaine
de la période ou du trimestre, mais dispersées à la suite des Remarques concernant les deux livrets présentés ici:
apprentissages tout au long de la période. - Le nombre de périodes peut être modifié: il est ici de cinq,
correspondant aux différentes vacances scolaires; il peut être
m. Limites de ce livret réduit à trois, si les travaux des enfants accompagnés de leurs
critères d'évaluation sont donnés tous les mois ou toutes les
Ce livret ne doit pas être considéré pour ce qu'il n'est pas: il semaines à la maison.
n'est pas un outil de suivi et d 'évaluation à usage interne qui - La colonne Petite section première année peut être allégée ou
permettrait: modifiée, car il est évident que les enfants de cet âge ne tra-
a) de calculer les points à attribuer aux réponses données par vaillent pas toutes les compétences répertoriées ici; ceci à condi-
l'enfant aux tests d 'évaluation, points à partir desquels l'ensei- tion que la classe ne regroupe pas les deux années. N'oublions
gnant attribuera une note ou une lettre; pas qu'il est important que les parents comprennent peu à peu
b) de connaître les origines des non réussites ; que chaque année est une suite de la précédente: comment
c) de repérer la nature des remédiatio ns à mettre en place pourraient-ils le faire si les livrets sont totalement différents?
pour élever le niveau de réussite de l'enfant avant la prochaine - Le livret du cycle 2 présente les compétences de grande sec-
évaluation de la même compétence ; tion et de cours préparatoire afin de montrer les liens entre ces
d) d'indiquer le barème de notation: quelles parties du test deux niveaux. Dans une classe qui regrouperait moyenne et
d'évaluation assurent la moitié des points? Quelles parties sont grande sections, il vaudrait mieux utiliser le livret du cycle 1 en
p lus importantes que les autres? plaçant la colonne grande section et en complétant les compé-
e) d 'analyser le niveau de difficulté du test demandé. tences pour chaque discipline
[ 192 l CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

ÉCOLE : . ......... .... .... .... .. ........ .. . .

LIVRET D'ÉVALUATION
CYCLE 1 :
Petite section 1re année
Petite section 2e année
Moyenne section
L _ __ - - - - - -- - - - - -- -

ÉLÈVE:
Date de naissance: ... .. .. . .

Adresse: ...

ENSEIGNANTS

Petite section l'e année : 20/20 .. ..... .... .. .. . ... ... . ....... . .

Petite section 2e année: 20 / 20

Moyenne section: 20/20


CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS 193 1

Élève: .. .

DOMAINE D 'ACTIVITÉS: Le langage au cœur des apprentissages

EXPRESSION ORALE Petite Section Petite Section Moyenne


1•• année 2• année section
L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Répondre aux sollicitations de l'adulte
Participer à un échange collectif
Dire une comptine, ou une consigne
Raconter, décrire, ou commenter une situation
réelle ou imaginaire

LECTURE Petite Section Petite Section Moyenne


1•• année 2•année section
;;;
v
v L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
~
0 Identifier les types de supports et de textes
5
"' écrits
0"
·g." Répondre à des questions posées sur un texte
l)

u en images: personnages, lieux, étapes, sens


8 général. ..
c
i.
Reconnaître son prénom, ceux de quelques
camarades, et des mots usuels de la classe
Identifier les emplacements des mots successifs
de phrases écrites connues
Reconnaître les noms des lettres de l'alphabet
Réaliser un objet à partir de consignes écrites
[ ~-_94~--~ CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

Élève:

~--

EXPRESSION ÉCRITE Petite Section Petite Section Moyenne


1re année 2e année section
L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 P5 Pl P2 P3 P4 PS
'
Dicter un texte à l'adulte: recette, notice
de montage, récit vécu ou imaginaire,
description d'une illustration ...
Rédiger ou remettre en ordre un texte
sous forme d'images successives: recette,
notice de montage, récit vécu ou imaginaire,
1
description ... 1

1
Copier des mots en capitales d'imprimerie,
et en écriture cursive
Écrire son prénom en capitales d'imprimerie
et en lettres cursives

Les performances de l'et?lant sont codées pour chacune des compétences de la façon suivante:
1: l'activité est réussie totalement
2: l'activité est réussie moyennement
3: L'activité est insuffisamment réussie
P signifie Période; il y a 5 périodes par année scolaire
COMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS 195

Élève: .. ........ ... . ... . . ....... . . .

DOMAINE D'ACTIVITÉS: Vivre ensemble

ÉDUCATION CIVIQUE Petite Section Petite Section Moyenne


1'• année 2• année section
L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 P5 P1 P2 P3 P4 P5 P1 P2 P3 P4 P5
Élaborer et respecter les règles de vie de la
classe: écoute, entraide, initiative, politesse ...
Élaborer et respecter les règles de vie
de l'école: entraide, politesse,
refus de la violence, respect ...
Participer à un débat en respectant la parole
d'autrui et en collaborant à la recherche
d'une solution
Mémoriser et respecter des règles d'hygiène:
lavage des mains, rangement et propreté
des locaux.. .
Repérer et anticiper des situations à risques:
sécurité routière, environnement. ..
Repérer et mémoriser des organisations
et règles sociales : courrier, transports ...

§
N
~ Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la façon suivante:
;::; 1 : l'activité est réussie totalement
~
, 2: l'activité est réussie moyennement
.c
~ 3: L'activité est insuffisamment réussie
:r:
© P signifie Période; il y a 5 p ériodes par année scola ire
[I§_ 1 COMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

Élève: .... .

DOMAINE D 'ACTIVITÉS: Découvrir le monde

MATHÉMATIQUES Petite Section Petite Section Moyenne


1•• année 2•année section
L'enfant sait : P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Résoudre un problème de numération :
nommer et ordonner des nombres,
dénombrer et comparer des quantités
a) de 0 à 5
b)de5à10
c) de 10 à 30
Résoudre un problème de calcul :
augmenter, distribuer, diminuer,
dans des situations de jeux
Résoudre un problème de topologie-géométrie:
identifier et reproduire des formes isolées ou
assemblées en pavages
Résoudre un problème de mesure: classer des
objets ou des images d'objets selon leur taille,
leur masse ou leur contenance
Résoudre un problème de logique : classement
d'objets en lignes, en colonnes, selon un ou
plusieurs critères .. .

Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la façon suivante:
1: l'activité est réussie totalement
2: l'activité est réussie moyennement
3 : L'activité est ins~!ffisamment réussie
P signifie Période; il y a 5 périodes par année scolaire
CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS ! 197 1

Élève:

-
HISTOIRE Petite Sectio n ! Petite Section Moyenne
STRUCTURATION DU TEMPS 1re année 2e année section
l'enfant sait: P1 P2 P3 5 P1 P2 P3 P4 i PS P1 P2 P3 P4 PS
1

--·---·--- --~

Ordonner une série d'événements cycliq ues: '


matin, journée, semaine, saisons ...
-
Utiliser correctement le vocabulaire spé cifique
au temps: aujourd'hui, demain, hier, d'a bord,
ensuite .. __L_ _1
b
1

--------- -
GÉOGRAPHIE
STRUCTURATION DE L'ESPACE
Petite Section
1re année
Petite Section
2e année
1 Moyenne
section
---~ -
l'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS - P1 P2 P3 i P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Se déplacer sur un parcours en su ivant les
+
consignes données oralement ou sur un plan
écrit
Situer des objets ou des images d'objets les
uns par rapport aux autres, en uti lisant le
vocabulaire spécifique: devant, de rrière, entre, '
au-dessus ... i 1
'
i --
i - -
Représenter sur un plan des dépla cements
réalisés par soi ou par d'autres
1
1

les pe1jormances de l'enfant son! codées pour chacune des compétences de la façon suiuante:
1: l'activité es! réussie totalement
2: l'activité esi réussie moyennement
3: L'activité est insu:fjlsammeni réussie
P signifie Période: i1 y a 5 périodes par année scolaire
[ ) 98] CoMMUNIQUER Aux PARENTs LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

Élève:

··-
SCIENCES Petite Section Petite Section Moyenne
1
1r~ année 2e année section
L'enfant sait: P1 P2 P2 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
~~P4
PS Pl P3
·-
Repérer les étapes du développement
d'un être vivant, animal ou végétal
·-
Reconstituer l'image du corps humain,
d'un animal ou d'un végétal
Reconnaître et ordonner les manifestations
de la vie animale et végétale: croissance,
locomotion, nutrition, reproduction
Repérer quelques caractéristiques des milieux
devie

~ECHNOLOGIE Petite Section


1re année
Petite Section
2e année
Moyenne
section
L'enfant sait: Pl P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS Pl P2 P3 P4 P5
Monter et démonter des objets usuels
Inventer, représenter et réaliser
des constructions à plusieurs éléments
(ex: lego, Duplo, ... )

Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la façon suivante:
1.· l'activité est réussie to!alement
2: l'activité est réussie moyennement
3: L'activité est insuffisamment réussie
P sign!fie Période; il y a 5 périodes par année scolaire
-------------------------------------------------------------------- ~

COMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS ~

Élève:

DOMAINE D'ACTIVITÉS: Sensibilité, imagination, création

ARTS VISUELS Petite Section Petite Section Moyenne


1'" année 2• année section
l'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS Pl P2 P3 P4 PS Pl P2 P3 P4 PS
Inventer et réaliser une composition
graphique ou en volume à partir
d'éléments choisis ou imposés
Réaliser une composition graphique
à la manière de ...

~DUCATION MUSICALE Petite Section Petite Section Moyenne


1•• année 2•année section
L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Reproduire un chant, ou une succession
de sons et de rythmes, avec sa voix ou
avec un objet
Accompagner avec un instrument ou avec
son corps le rythme d'une mélodie connue

Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la façon suivante:
1: l'activité est réussie totalement
2: l'activité est réussie moyennement
3: L'activité est insuffisamment réussie
P signifie Période; il y a 5 p ériodes par année scolaire

J
[?00 1 COMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

Élève: .. . ............... . .. . .. .. .. .

DOMAINE D'ACTIVITÉS: Agir et s'exprimer avec son corps

ÉDUCATION PHYSIQUE Petite Section Petite Section Moyenne


ET SPORTIVE 1re année 2• année section
l'enfant sait: P1 P2 P3 P4 P5 P1 P2 P3 P4 P5 P1 P2 P3 P4 P5
Maîtriser les activités athlétiques demandées :
sauter, courir, lancer, grimper
Maîtriser les activités gymniques demandées:
se déplacer de différentes façons, seul ou
avec un objet
Jouer à des jeux collectifs en respectant
les règles données
S'exprimer corporellement: danse, expression
théâtrale, de sentiments ressentis,
de situations.. .

c:
g
-~
o.
80
.8o.
~

~
Les pe1jormances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la .façon suivante:
1 : l'activité est réussie totalement
2: l'activité est réussie moyennement
3: l'actiuité est insuffisamment réussie
P signifie Période; il y a 5 périodes p ar année scolaire
---------------------------------------------------------------------------..

CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS 201

Élève:

~-

EDUCATION DES SENS Petite St..ction Petite Section Moyenne


ET DE lA MOTRICITÉ FINE 1re année 2e année section
--
L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 i PS P1 P2 P3 P4 i P5 P1 1
P2 P3 P4 PS
~-

Discriminer et mémoriser des sensations tactiles,


olfactives, auditives, gustatives, et visuelles 1

Réaliser les activités demandées avec de la pâte


à modeler, du papier (à déchirer, à plier, à couper), 1

de la colle, des crayons de couleur, des perles .. i -~


Tenir et utiliser correctement les instruments 1

scolaires: crayons, clseaux ...


"--· _,._
Réaliser les graphismes demandés: jeux de
_,,, ____________
lignes, de courbes .. ,.,_
~

Les per:formances de l-'enfant sont codées pour chacune des compétences de la façon suivante:
1: l-'activité est réussie totalement
2: l'actiuité est réussie mo.vennement
3: L'activité est insuffisamment rëussie
P sign(fie Période; il y a 5 périodes par année scolaire
[]Q[j CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

Élève: . ...... . ......... . ......... ..

COMPÉTENCES MÉTIIODOLOGIQUES

Petite Section Petite Section Moyenne


1•• année 2• année section
L'enfant sait : P1 P2 P3 P4 P5 P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 P5
Utiliser de façon efficace sa mémoire auditive
(chants, comptines, consignes ...)
Utiliser de façon efficace sa mémoire visuelle
(emplacements, ... )
Utiliser de façon efficace sa mémoire
kinesthésique (mouvements, déplacements)
Travailler et se concentrer sur son travail seul.
sans aide de l'adulte
Réaliser les travaux demandés dans les temps
impartis
Soigner la présentation d'un travail
Utiliser de façon autonome les outils
et référents nécessaires pour travailler

Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences mémodologiques de la façon suivante :
H : l'activité est réussie habituellement
R: l'activité est réussie rarement
COMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS 203

Classe:
____ ,
''

Périodes Observations de l'enseignant Signatures des parents

!---- -~

Période 1

Période 2

'
;:1]
co -
0

'
~
v
'0 Période 3
~ 1

''
"
0
0
0
El
0
0
g Période 4
0

"'"
~
"
'~
0 ----
0
N

~"
>
Période 5
~
"'u
~
M

© -----~- .... - -..·---- ---·---------·-··--


COMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFAN T À PARTIR DES PROGRA M M ES OFFICIELS 205

ÉCOLE

LIVRET D'ÉVALUATION
CYCLE DES APPRENTISSAGES
FONDAMENTAUX
Grande section
Cours préparatoire

ÉLÈVE: . ............ ...... .. .

Date de naissance: .. . ... .

Adresse: ... ... .... .... ....... .. ... ... ........ ...... .. .... .... .. ..... . .. .

ENSEIGNANTS

Grande section: 20120 ..

Cours préparatoire : 201 20


lfü6] CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

Élève: .... ..... ..... . ... . ..... ... . .

DOMAINE D'ACTIVITÉS: Maîtrise du langage et de la langue française

EXPRESSION ORALE Grande Section Cours Préparatoire


l'enfant sait : P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Participer à un échange collectif en argumentant son point de vue
Donner des consignes à un camarade
Dire un poème en l'interprétant
Raconter, décrire, ou commenter une situation réelle ou imaginaire

LECTURE Grande Section Cours Préparatoire


L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Rechercher des informations sur un thème demandé dans des livres ou dans des revues
ou sur un site internet
Répondre à des questions posées sur un texte: personnages, lieux, étapes, sens général ...
lire à voix haute un texte court
Réaliser un objet ou un dessin ou un exercice de manuel scolaire, à partir de consignes
écrites

Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la façon suivante:
1 : l'activité est réussie totalement
2 : l'activité est réussie moyennement
3: L'activité est insuffisamment réussie
P signifie Période; il y a 5 périodes par année scolaù·e
CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS 207

Élève:

~----------------------~---------------------------~

EXPRESSION ÉCRITE Grande Section Cours Préparatoire


L'enfant sait: Pl P2 P3 P4 P5 P1 P2 P3 P4 PS
Rédiger ou compléter un texte court sous forme d'images et de phrases ordonnées:
recette, notice de montage, récit vécu ou imaginaire, description ...
Dicter un texte à l'adulte: recette, récit, description ...
L----------~-~-~----------_J-~-~--L__L___L__L__~-~-~~

ORTHOGRAPHE Grande Section Cours Préparatoire


~-~-~-~-~--+--~-~--,-----
L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Repérer les différentes graphies d'un phonème étudié
C---~----~L_ _ _L __ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _~-~-~-+--+--+--+--+---+----1--~
Copier sans erreur et lisiblement un texte de 3 ou 41ignes: leçons dans l'agenda,
consignes ...
Respecter l'orthographe lexicale des mots fréquents
Respecter l'orthographe grammaticale: accords noms-adjectifs-déterminants, sujets-
verbes
~--------------------------+--+--+--+--~-~-+--+--+--4-----­
Utiliser correctement les marques typographiques: points, majuscules ..
----

Les perjàrmances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la façon suivante:
1: l'activité est réu.ssie totalement
2: l'activité est réussie moyennement
3: L'acttUité est msuffisamment réusste
P signifie Période; il y a 5 périodes par année scolaire

J
(108 1 COMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE EN FANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

Élève: .. ... . . .. . . . . . ..... . .

DOMAINE D'ACTIVITÉS: Vivre ensemble

ÉDUCATION CIVIQUE Grande Section Cours Préparatoire


L'enfant sait : P1 P2 P3 P4 P5 P1 P2 P3 P4 PS
Élaborer et respecter les règles de vie de la classe: écoute, entraide, initiative,
politesse .. .
Élaborer et respecter les règles de vie de l'école : entraide, politesse, refus de la violence,
respect .. .
Participer à un débat en respectant la parole d'autrui et en collaborant à la recherche
d'une solution
Mémoriser et respecter des règles d'hygiène: lavage des mains, rangement et propreté
des locaux.. .
~
Repérer et anticiper des situations à risque (sécurité routière, environnement ""c
::> '·
domestique... )
~
Repérer et mémoriser des organisations et règles sociales : courrier, transports ... '""
·c"'
8
:>
"c0
c
"
·o.
0
~
]
o.
"
...l

""8"'
Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la façon suivante: !!
>
1: l'activité est 1·éussie totalement ;:::;

2: l'activité es/ réussie moyennement ~


3: L'activité est insuffisamment réussie "
;.<:;
v

P signifie Période; il y a 5 périodes par année scolaire =


(QI
CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROG RAMMES OFFICIELS 209

Élève: ............... ... ... . .... .. .

DOMAINE D 'ACTIVITÉS: Mathématiques



MATHÉMATIQUES Grande Section Cours Préparatoire

L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS

Résoudre un problème de numération: nommer et ordonner des nombres, dénombrer


et comparer des quantités, décomposer des nombres en unités, dizaines, centaines
a) de 0 à 30
b) de 30 à 100
c) de 100 à 1000
Résoudre un problème de calcul: additionner, soustraire, partager, multiplier
Utiliser les tables d'addition (de 1 à 9)
Effectuer correctement, mentalement et par écrit, des additions et des soustractions
Résoudre un problème de topologie-géométrie: identifier et reproduire des formes
isolées ou assemblées en pavages, des translations et des symétries sur un quadrillage,
utiliser le vocabulaire spécifique
Résoudre un problème de mesure de longueur, de masse, de volume ou de temps,
c: mesurer en utilisant un instrument approprié, utiliser le vocabulaire spécifique
0
c:
Résoudre un problème de logique : classement d'objets en tableaux double entrée,
ou en arbre des possibilités

Les pe1/ormances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la .façon suivante:
1: l'activité est 1·éussie totalement
2: l'activité est ré1tssie moyennement
3: L'activi/.é est insuffisamment réussie
P sign~(ie Période; il y a 5 périodes par année scolaire
21Ü
-------'
C OMMUNIQ UER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFAN T À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

Élève : . ........... .. . ... ........ . . .

DOMAINE D 'ACTIVITÉS: Découvrir le monde

HISTOIRE: STRUCTURATION DU TEMPS Grande Section Cours Préparatoire


L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Situer des événements sur un calendrier, sur une frise chronologique...
Mesurer et comparer des durées
Utiliser correctement le vocabulaire spécifique au temps

GÉOGRAPHIE : STRUCTURATION DE L'ESPACE Grande Section Cours Préparatoire


L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Se déplacer sur un parcours en suivant les consignes données oralement ou sur un plan
écrit
;;:;
"0 ~
c:
!
Représenter sur un plan des déplacements réalisés par soi ou par d'autres ~
" ~
~
,j
Situer les éléments d'une photographie les uns par rapport aux autres, en utilisant le ·~"
·c: ·l
g !j
vocabulaire spécifique ::J
"'c:
0
Repérer les caractéristiques de son environnement proche, de divers milieux et les situer c:
sur un plan, sur une carte ou sur un globe "'
'ë.
0
(,)

~
..r:.
o.
.'3
""
0
0
N
Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la jàçon suivante: "
1: l'activité est réussie totalement
>
::l
2: l'activité est réussie moyennement ~
3: L 'a ctivité est insuffisamment réussie
"(J
..r:.
"'
:r:
P signifie Période; il y a 5 p ériodes par année scolaire Il
CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT A PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS ·--211-l
Élève:

SCIENCES Grande Section Cours Préparatoire


L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 P5 Pl P2 P3 P4 PS
'
Classer des animaux et des végétaux en fonction de leurs caractéristiques 1
i
'
Repérer et décrire les caractéristiques de la vie animale et végétale: croissance,
locomotion, nutrition, reproduction
--
Repérer quelques caractéristiques des milieux de vie
Inventer, réaliser et communiquer des expériences pour vérifier une hypothèse

TECHNOLOGIE Grande Section Cours Préparatoire


--,----+-----,---
L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
-----------------
Monter et démonter des objets usuels
Inventer, représenter et réaliser des constructions et des montages en utilisant une loi
physique: équilibre, engrenages ...
---~-------~-------------4--+-+----+----+--t------r-+--t----+-
LUtiliser des objets programmables

Les performances de l'er?fant sont codées pour chacune des compétences de la fCJçon suivante:
1 : l'activité est réussie totalement
2: l'activité est réussie moyennement
3: L'activité est insuffisamment 1·éussie
P signifie Période; il y a 5 périodes par année scolaire
[ 212 CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFAN T À PARTIR DES PROGRAMMES O FFICIELS

Élève: . . . . . . . ..... .. . . . . .. ... . .... .

DOMAINE D 'ACTIVITÉS : Éducation artistique

ARTS VISUELS Grande Section Cours Préparatoire


L'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Inventer et réaliser une composition graphique ou en volume à partir d'éléments choisis
ou imposés
Commenter une reproduction d'œuvre
Réaliser une composition graphique à la manière de ...

ÉDUCATION MUSICALE Grande Section Cours Préparatoire


L'enfant sait : P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
Reproduire un chant ou une succession de sons et de rythmes, avec sa voix ou avec
un objet
Accompagner avec un instrument ou avec son corps le rythme d'une mélodie connue
Inventer et réaliser une succession mélodieuse et rythmée de sons à l'aide d'instruments
divers

Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la .façon suivante:
1: l 'activité est réussie totalement
2 : l'activité est réussie moyennement
3. L'activité est insuffisamment réussie
P signifie Période ; il y a 5 périodes par· année scolaire
COMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS 1 213

Élève: . . . . .. . . . ... ........ .

DOMAINE D'ACTIVITÉS: Éducation physique et sportive

ATHLÉTISME- GYMNASTIQUE- NATATION- Grande Cours


EXPRESSION CORPORELLE -JEUX COLLECTIFS Section Préparatoire
l'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS

Réaliser les performances athlétiques demandées en saut, course, lancer, grimper ...
Réaliser les activités gymniques demandées, seul ou avec un objet
S'exprimer corporellement : danse, mime .. .
Jouer à des jeux colledifs en respectant les règles données
Réaliser les adivités de natation demandées

ÉDUCATION DES SENS ET DE LA MOTRICITÉ FINE Grande Section Cours Préparatoire


""
"' l'enfant sait: P1 P2 P3 P4 PS P1 P2 P3 P4 PS
"
~.9 Discriminer et mémoriser des sensations tadiles, olfadives, auditives, gustatives,
et visuelles
"
c"
0
Réaliser les activités demandées avec de la pâte à modeler, du papier
" (à déchirer, à plier, à couper), de la colle, des crayons de couleur, des perles ...
Tenir et utiliser corredement les instruments scolaires : crayons, ciseaux, règles ...
Réaliser les graphismes demandés: jeux de lignes, de courbes ...
""'00 "
N

g Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences de la .façon suivante:
:::; 1: l'activité est réussie totalement
"'t 2: l'activité est réussie moyennement
-"
~
:r:
3: L'activité est insujjlsamment réussie
QJ P signifie Période; il y a 5 périodes par année scolaire
214
-------'
CoMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT A PA RTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS

Élève: .. . .. . .. . . . .. . . .. . . .. . .. . ... .

COMPÉTENCES MÉffiODOLOGIQUES

ÉDUCATION DES SENS ET DE LA MOTRICITÉ FINE Grande Section Cours Préparatoire


L'enfant sait : P1 P2 Pl P4 PS P1 P2 Pl P4 PS
Utiliser de façon efficace sa mémoire auditive (chants, comptines, consignes ... )
Utiliser de façon efficace sa mémoire visuelle (emplacements ... )
Utiliser de façon efficace sa mémoire kinesthésique (mouvements, déplacements)
Travailler et se concentrer sur son travail seul, sans aide de l'adulte
Réaliser les travaux demandés dans les temps impartis
Soigner la présentation d'un travail
Utiliser de façon autonome les outils et référents nécessaires pour travailler

Les performances de l'enfant sont codées pour chacune des compétences méthodologiques de la façon suivante:
H: l'activité est réussie habitue llement
R: l'activité est réussie rarement
COMMUNIQUER AUX PARENTS LES PERFORMANCES DE CHAQUE ENFANT À PARTIR DES PROGRAMMES OFFICIELS 215

Classe:

Périodes 0 bservations de l'enseignant Signatures des parents

1
Période 1

Période 2

Période 3

--

Période 4

Période 5
Conclusion

§
c
@ CoNCLUSION

1. Des outils pour assurer le suivi de chaque enfant Nous proposons ici deux maquettes qui permettent de commu-
niquer par écrit d'un enseignant à un autre les compétences
Élaborer une préparation de classe correspondant aux diffé-
manifestées par l'élève, les critères réussis, et les supports et/ou
rents chapitres de ce livre, c'est bien. Conduire 11. classe
situations utilisés. La première maquette est individuelle: elle
conformément à cette préparation et de telle façon que chaque
peut correspondre à une sorte de livret scolaire interne. La
enfant réussisse, c'est mieux. Imaginer des outils ou des traces
matérielles qui permettent d 'assurer le suivi d'un élève, d'un seconde est collective: elle permet à chaque enseignant d'avoir
enseignant à un autre, sans ruptu re et de façon aussi fiable une vision d 'ensemble de sa classe. Ces deux maquettes pré-
que s'il s'agissait d'un même enseignant suivant l'enfant durant sentent également un intérêt très pratique pour chaque ensei-
deux ou trois années, c'est encore mieux. gnant: en classe maternelle, p eu d'évaluations sont faites à par-
tir de traces écrites, au contraire des classes primaires: de
Quels sont donc les éléments qui permettent d'assurer le suivi
nombreuses compétences sont évaluées soit à travers une pro-
d'un enfant?
duction orale de l'enfant, soit à travers une production corpo-
Le premier de ces éléments est évidemment l'ensemble des relle. Or des évaluations de ce type ne peuvent être faites le
compétences qu 'il manifeste correctement et, plus précisément, même jo ur pour tous les élèves d'une classe. Pratiquement,
pour chaqu e compétence la liste des critères d 'évaluation réel- c:
l'enseignant étalera l'évaluatio n d'une même compétence sur
lement réussis. Mais ceci ne suffit p as. plusieurs semaines, à raison de quelques minutes par jour pour .,""'
Un enseignant qui change de classe avec ses élèves connaît éga- quelques élèves. En conséquence, pour pouvoir se rappeler qui
lement - parce que bien souvent il l'a noté pour lui-même - les a été évalué, quels ont été les critères réussis par chacun, et
conditions de la réussite de chaque élève. C'est-à-dire, d'une part quelles sont les remédiations nécessaires pour chacun, il
les •supports• et/ou situations qui ont été utilisés pour que l'élève devient nécessaire d 'avoir un outil utilisable plusieurs fois et
manifeste sa compétence (tel livre illustré en expression or.:tle, dans différentes circonstances. C'est le but que p oursuivent les
telle recette en lecture, tel objet en technologie ... ) et, d'autre part, maquettes proposées ici.
les démarches de pensée utilisées par l'enfant pom réussir.
CoNCLUSION [ 219 J
a) MAQUEITE D'UN IJVRET DE SUM INDIVIDUEL b) MAQUEITE D'UN TABLEAU DE SUM COLLECTIF

Compétence :..... .................. . Nom de l'élève Compétence :.. ....... ......... .. ... .

Cycle : ....... ....... .... ............ .. .

Critères d'évaluation Noms des élèves

Situation d'évaluation (cf chapitre 3 )


Critères d'évaluation
ABCDEFG ...
(cf chapitre 3) 1) ... .... ..... ............................. ..
l II III IV V VI VII ... 2) ...... .. ...... ................. ....... .... .
1) ...................... ..... ............... .

2) ....... ... .. ................... ........... . 3) .............. ...... .. ... .. ... ..... ..... .. .

3) ..... ...... .......... .. ...... ... ...... .. .. . 4) ...................... .. .. ......... ... .. . ..

4) ....... ... .. .. .... ........... ... .... .... .. .

N.B. - Inscrire au bas de chaque


colonne la date à laquelle l'élève a
été évalué et a réussi totalement des
critères.
Inscrire clans chaque colonne un •-•
et la date en regard elu ou des critères
échoués lors de la première évalua-
tion ; puis un •+ • er la date lors de la
N.B. - Inscrire ·+ · ou •-• en regard
deuxième évaluation, si celle-ci a eu
de chaque critère.
lieu ct a été totalement réussie.
I22QJ CoNcwstoN

II. Des recherches à poursuivre En conséquence, si à la mi-année , ou en fin d 'année, l'ensei-


gnant constate que tel élève n'utilise qu'une ou deux
Cependant, ces propositions de grilles ne permettent pas de démarches de pensée, quelle que soit la compétence visée,
communiquer un autre élément important du suivi d'un t'ève: alors il trava illera différemment avec cet élève p our qu'il
les démarches de p ensée qu'il utilise pour ré ussir. En effet, étant acquière d'autres démarches de pensée.
donné que ces démarch es ou processus cognitifs ne peuvent 3. Pour qu'un élève puisse utiliser différentes démarches de
être totalement maîtrisés par un enfant en une seule année pensée pour manifester une même compétence et/ ou pou r
scolaire, chaque enseignant a besoin de connaître en début des compétences différentes, il ne suffit pas de les lui avoir
d'année le niveau de chacun de ses élèves dans ce domaine enseignées. Il est nécessaire que l'élève, d'une part, ait la
pour pouvoir continuer. En o utre , l'acquisition par chaque liberté à certains moments d'utiliser la démarche de son choix,
élève de telle et/ou telle démarche de pensée relèvera d'une d'autre part a it appris à exercer cette liberté. En d 'autres
fiction pédagogique tant que n'au ront pas été élaborés des termes, non seuleme nt l'enseignant rappellera à l'enfant - au
outils d'évaluation fiables. moment de l'évaluation finale - qu'il peu t utiliser la démarche
de son choix, mais il aura a ussi, au début et e n cours d'ap-
Toutefois ces derniers auront à résoudre trois problèmes :
prentissage, entraîné les élèves à faire ce choix en leur propo-
1. Les outils d'évaluation de ces démarches ne pourront pas être
sant par exemple différents moyens pour acquéri r une même
normat~fs comme peuvent l'être les critères d'évaluation des
compétence.
compétences disciplinaires qu'on code en oui/non ou
réussi/non réussi. Les démarches de pensée utilisées spontané- En ce qui concerne l'acquisition et le suivi des démarches de
me nt par l'élève face à une tâche seront seulement communi- pensée chez les élèves, des recherches ont commencé, des
quées, sans évaluation ou jugement de valeur. En l'état actuel expérimentations ont été menées. Elles n 'ont pas encore atteint
des connaissances s ur l'apprentissage , il apparaît en effet extrê- les seuils de fiabilité et de validité suffisants pour être publiées
mement difficile - voire inutile - de décider que pour telle ici. Nous pensons néanmoins que ces recherches sont à pour-
compétence, seule telle démarche de pensée est pertinente. suivre, par un nombre d'enseignants de plus en plus é levé,
2. La communication - dans un livret suivi de l'élève - des afin que se dégagent peu à peu des outils utilisables par tous.
démarches de pensée qu 'il utilise pour réussiT, aurait donc C'est l'histoire des recherches qui ont été présentées dans cet
pour objectif non pas de vérifier leur pertinence, mais p lutôt de ouvrage . C'est l'histoire de toute rech erche p édagogique ,
vérifier qu'un élève est capable d 'utiliser d~/Jérentes démarches jamais achevée, toujours modifiable, toujo urs perfectible, tou-
de pensée. jours adaptable à la p ersonnalité de chaque enseignant.
ANNEXE~

ANNEXE

Typologie de textes d 'après J.-M. Adam

Actes de Asserter (poser un état de choses Convaincre Ordonner Prédire Questionner


discours comme étant dans un monde donné)

Types NARRATIF (dérou· DESCRIPTIF EXPLICATIF ARGUMENTATIF INJONCTIF PRÉDICTIF CONVERSATIONNEL RHÉTORIQUE
de textes lement temporel
(ADAM) ou causal)

Formes reportage en litterature: texte de manuel : recette prophétie interview poème


d'écrits fait divers portrait sciences notice de montage horoscope dialogue prose poétique
(dont les roman paragraphe histoire consigne bulletin météo chanson
dominantes nouvelle enchassé géographie prière
textuelles conte slogan
en publicité: discours didactique proverbe
correspon- récit historique
guide touristique discours
dent à parabole dicton
inventaire scientifique
chaque publicité maxime
gril le mots croisés discours politique
type). narration graffiti
dictionnaire
récit politique titre
cinéma
BD
histoire drôle
récit oral
déposition de
témoins
procès verbal
Cohérence schéma narratif arrangement dans analyse et synthèse idée-prise incitation
macro- (déroulement à la l'espace et le de représentations de position à l'action
textuelle fois temporel et temps conceptuelles idées-exemples
causal) idées-arguments
BIBLIOGRAPHIE l 223 J
BffillOGRAPHIE

And!er D., Introduction aux sciences cognitives, Gallimard, Gaonac'h D. et Golder C., Manuel de psychologie pou r l'ensei-
coll. Folio, 1991 gnement, Hachette, 1995

Astolfi J.-P. , L'école pour apprendre, ESF, 1992 Hoc ].-M., p.,ychologie cognitive de la planification, PUG, 1987

Barth B.-M., L'Apprentissage de l'abstraction, Retz, 1987 Huberman M., Assurer la réussite des apprentissages scolaires,
Delachaux et Niestlé, 1988
Coquide-Cantor M., Giordan A., L'enseignement scientifique à
l'école maternelle, Z'éditions /CRDP Alpes Maritimes, 1997 Meirieu Ph, Apprendre... oui mais comment? ESF, 1993

Cohen D., Plaidoyer pour les apprentissages précoces, PUF, 1982 Meyer G., Évaluer: Pourquoi? Comment?, Hachette, 1995

CRESAS, On n'apprend pas tout seul, interactions sociales et Piaget ]. , La Prise de conscience, PUF, 1974
construction des savoirs
Richard S.-F., Les Activités mentales, Colin, Paris, 1990
Develay M., Apprentissage et enseignement, ESF, 1993
Schneuwly B. et Bronckart].-P., Vigotsky aujourd'hui, Delachaux
Doise W. et Mugny G., Le Développement social de l'intelligence, et Niesùé, 1985
Inter-éditions, 1981
Watzlawick P. La nouvelle communication, Le Seuil, 1977
Florin A., Parler ensemble en maternelle: la maîtrise de l'oral,
l'initiation à l'écrit, Ellipses, 1995

...
0
0
N

~
...,.~
L'école
nseigner dans une classe maternelle est Quelles communications entre école
difficile, et l'enjeu est important pour maternelle et école élémentaire peut-on
le passage des apprentissages premiers imaginer pour que chaque enfant réalise
aux apprentissages fondamentaux. convenablement les cheminements
du cycle des apprentissages premiers au
Il s'agit en effet de concilier à la fois cycle des apprentissages fondamentaux ?
la préparation à une scolarité réussie en
classe primaire et les rythmes nécessaires S'appuyant sur les programmes
à l'épanouissement psychologique et de l"kole primaire de 2002, c'est à
Intellectuel de chaque enfant. toutes ces questions que ce livre cherche
Comment peut-on préparer l'enfant à à répondre. Véritable « banque de
l'enseignement élémentaire, sans enseigner données » , il est le fruit des réflexions
les programmes de l'école élémentaire 7 et des expérimentations de nombreux
Et inversement, comment conserver enseignants de classes maternelles.
la spécificité de l'enseignement en classe Réunis pendant plusieurs années
maternelle, tout en y introduisant en ateliers de recherche, ces enseignants
la rigueur nécessaire de l'enseignement ont élaboré les outils qui leur permettaient
d'organiser les différentes activités Le pholocopilage, c'est rusage abusif et colectif
élémentaire ? de la pholocopie . . . autDrfsation des édlta.n.
de leurs élèves en un tout cohérent, l..atg-' répandu Clans les établissements
communicable aux collègues, aux parents c:l'enseignement, le photocoplllage menace
l'awnir du livre, car il met en c:lalger son équlbre
www.hachett4H!ducation.com et aux élèves eux-mêmes. économique et prive les auteurs c:l'une juste
Ce livre est aussi la preuve que prévision rémunération.
17.0796.7 et rigueur sont tout à fait compatibles LE
PHOTOCOPIUAGE
En c:lehors de l'usage priv• du copiste, toute
avec l'accueil de l'événement et de TUE LE LIVRE
raproductlon 1c1a1e ou partielle c:1e cet OlJIII"II9B est
l'imprévu, d'où qu'ils viennent. '-~~~~, ~

11111111111111111111111 1
9 782011 707963 ~ I:IACHETTE
L[)tijj Education

Vous aimerez peut-être aussi