Vous êtes sur la page 1sur 21

LIGNES D’INFLUENCE DANS LES

POUTRES HYPERSTATIQUES
u soit une poutre hyperstatique, parcourue par
une charge verticale P;
u soit un effet déterminé (R) produit par cette
force dans une section fixe (appui gauche);
P

Dehard 2002
LIGNES D’INFLUENCE DANS LES
POUTRES HYPERSTATIQUES
u soit une poutre hyperstatique, parcourue par
une charge verticale P;
u soit un effet déterminé (R) produit par cette
force dans une section fixe (appui gauche);
P

R=0

Dehard 2002
LIGNES D’INFLUENCE DANS LES
POUTRES HYPERSTATIQUES
u soit une poutre hyperstatique, parcourue par
une charge verticale P;
u soit un effet déterminé (R) produit par cette
force dans une section fixe (appui gauche);
P

R= −P/4

Dehard 2002
−P/4
LIGNES D’INFLUENCE DANS LES
POUTRES HYPERSTATIQUES
u soit une poutre hyperstatique, parcourue par
une charge verticale P;
u soit un effet déterminé (R) produit par cette
force dans une section fixe (appui gauche);
P

R=0

Dehard 2002
−P/4
LIGNES D’INFLUENCE DANS LES
POUTRES HYPERSTATIQUES
u soit une poutre hyperstatique, parcourue par
une charge verticale P;
u soit un effet déterminé (R) produit par cette
force dans une section fixe (appui gauche);
P

R=P
P
L.I. R

Dehard 2002
−P/4
LIGNES D’INFLUENCE DANS LES
POUTRES HYPERSTATIQUES
P
L.I. R P

R −P/4

u la L.I. est la courbe telle que son ordonnée lue


sous les diverses positions de la charge donne
la valeur de l’effet considéré dans la section
choisie;
u la L.I. permet donc de trouver la position des
charges qui produit le max (le min) d’un effet
déterminé dans une section déterminée;
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n Hypothèses
u cas de charges verticales (vers le bas);

u démonstration pour une charge unitaire


(principe de superposition applicable);
n L.I. réaction d’appui (R)
u soit une poutre hyperstatique soumise à une
charge unitaire ; 1
A B C

RB
u recherchons R B par la méthode suivante:
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n L.I. réaction d’appui (R)
1
A B C
1 2

u on effectue une coupure relative à RB en 1 ;


u sous la charge unitaire, on a les déplacements
d12 et d22 (projetés sur la direction des forces) :
1
A B C
1 2
d12 d22

Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n L.I. réaction d’appui (R)
1
A B C
1 2
d12 d22

u on reprend la même poutre avec la coupure et


on y applique une réaction qcq R en 1 ;
u sous cette réaction, on a les déplacements d21 et
d11 (projetés sur la direction des forces) :
d11 d21
A B C
1 2
R
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n L.I. réaction d’appui (R)
1
A B C
1 2
d12 d22
d11 d21
A B C
1 2
R
u pour que R soit la réaction RB sous la charge
unitaire, il faut : d12 + d11= 0 (éq. compatibilité)
u selon le th. de réciprocité de Maxwell :
1.d21 = R.d12
u donc : d21 = − RB.d11 RB = − d21/d11
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n L.I. réaction d’appui (R) 1
d11 d21
A B C

RB
RB = − d21/d11
u si on choisit d11 comme unité, RB est donc
donné par l’ordonnée d21 de la déformée lue
sous la charge !
u la L.I. de RB : c’est la déformée (de la poutre
«coupurée» sous l’effet cherché) lue à
l’échelle d11 du D.R.B.C. : RB = y/u !
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n L.I. effort tranchant (V)
1
A B V C

1 d11
A B C
V
d21
V = − d21/d11
u si on choisit d11 comme unité, V est donc
donné par l’ordonnée d21 de la déformée lue
sous la charge !
u la L.I. de V: c’est la déformée (de la poutre
«coupurée» sous l’effet cherché) lue à
l’échelle d11 du D.R.B.C. : V = y/u !
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n L.I. moment (M)
1
A B M C

1
d11
A B C
d21
M
M = − d21/d11
u si on choisit d11 comme unité, M est donc
donné par l’ordonnée d21 de la déformée lue
sous la charge !
u la L.I. de M: c’est la déformée (de la poutre
«coupurée» sous l’effet cherché) lue à
Dehard 2002 l’échelle d11 du D.R.B.C. : M = y/u !
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n Les signes des L.I. 1
d11 d21
RB = − d21/d11
A + B C

RB 1
d11
+ M = − d21/d11
A B C
− d21 −
M
u pour des charges verticales vers le bas;
u si le dépl. va dans le sens des efforts associés;
u d11 étant tjs positif et d21 négatif au-dessus :
u les plages L.I. sont donc positives au-dessus !
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n Les unités des L.I.
1

A u B y C

RB
1 u
A B C
y V

1
u a b
A B y C

M u = b/a

Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n Utilisation des L.I.
u pour n charges u pour une charge
concentrées : répartie q(x):
n b
yi
R , V, M = ∑
i =1
Qi
u ∫
R , V, M = q ( x )
y( x )
u
dx
a

u pour une charge uniformément répartie q:


b
q q.S( a , b )
R , V, M =
ua ∫
y( x )dx =
u
u Les effets max s’obtiendront en chargeant le
plus possible les plages de même signe !
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n Pour obtenir la L.I. d’un effet:Théorème de LAND
u effectuer une coupure simple relative à l’effet;

u appliquer une valeur qcq de l’effet qui donnera


à la poutre une déformée correspondante;
u la déformée obtenue, lue à l’échelle du
déplacement relatif des bords de la coupure,
représente la L.I. cherchée;
u remarque : les ordonnées de la L.I. sont en fait
les projections des déplacements sur la
direction des forces (projections confondues
avec les déplacements dans le cas de poutres
horizontales et de charges verticales).
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n Recueils de L.I.
u Pour les poutres continues (sur appuis
indéformables) à travées égales (L), il existe
des recueils fournissant les L.I. sous forme de
graphiques et tableaux ;
u L.I. de R et de M en travée ou sur appui ;
u Pour les V, voir théorème des 2 moments :
V(x) = (Md − Mg) / L + V(x)iso
u Exemple de la L.I. du M au milieu de la 2ème
travée d’une poutre à 5 travées :
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n Recueils de L.I.

L
+ +
− − −
M
s s
2
= 0,0736 2
= 0,0054
L L
s s s
2
= −0,0245 2
= −0,0197 2
= −0,0018
L L L

∑ (+ L ) = +0,079
s
2 ∑ (− L
s
2
) = −0,046 ∑(L
s
2
) = 0,033

Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n Recueils de L.I.
L
+ +
− − −
M
x/L TR. 1 TR. 2 TR. 3 TR. 4 TR. 5

0,0 0 0 0 0 0
0,1 -0,0097 +0,0226 -0,0156 +0,0042 -0,0012
0,2 -0,0188 +0,0511 -0,0255 +0,0069 -0,0021
0,3 -0,0268 +0,0856 -0,0308 +0,0083 -0,0026
yi
0,4 -0,0330 +0,1262 -0,0317 +0,0086 -0,0028 ( )
0,5 -0,0368 +0,1729 -0,0296 +0,0081 -0,0027 L
0,6 -0,0377 +0,1257 -0,0251 +0,0069 -0,0024
0,7 -0,0350 +0,0848 -0,0191 +0,0054 -0,0020
0,8 -0,0283 +0,0502 -0,0124 +0,0035 -0,0014
0,9 -0,0168 +0,0219 -0,0058 +0,0016 -0,0007
1,0 0 0 0 0 0
Dehard 2002
L. I. POUTRES HYPERSTATIQUES
n Recueils de L.I.

u Pour les charges concentrées :


n n
yi
R= ∑ Q .y
i=1
i i M= ∑
i =1
Q i ( ).L
L

u Pour les charges uniformément réparties :


s 2 s
R = q.L.( ) M = q.L .( 2 )
L L

Dehard 2002