Vous êtes sur la page 1sur 1

Les jeux vidéo, une nouvelle forme d’art?

Le nombre d’achats de Minecraft, jeu vidéo sorti en 2009, dépassera bientôt le nombre de boîtes de
Monopoly achetés. On rappelle que ce jeu de plateau s’est vendu depuis 1935 à 280 millions d’exemplaires.
Ainsi, les jeux vidéo sont devenus une forme de loisirs incontournable. Ils font partie de ce qu’on appelle la
culture populaire, en opposition à la culture dite savante. En effet, ils sont universellement assimilables; mais
ils ne participeraient pas à la recherche de style et de pureté de la culture savante. Pourtant, cela n’empêche
pas que certains jeux vidéo puissent être considérés comme une production dotée d’une valeur esthétique,
c’est-à-dire comme de l’art. Peut-on considérer les jeux vidéo comme des oeuvres d’art?

LES JEUX-VIDEOS NARRATIFS


Tout d’abord, l’art cherchant à provoquer de l’émotion, les jeux vidéo narratifs sont avantagés. Ils sont
alors similaires à un roman, à une pièce de théâtre ou à un film. Seulement, la différence majeure réside dans
leur interactivité! Pour reprendre l’exemple de la série de jeux Life is Strange, et notamment du tout nouveau
sorti en septembre 2021, le joueur incarne Alex Chen, une jeune femme qui retrouve son frère habitant dans
une ville de montagne, de nombreuses années après leur séparation. Ainsi, la personne qui joue devient en
quelque sort l’auteure de l’histoire d’Alex. Ce lien intime entre les deux ensuit que le joueur est beaucoup
plus enclin à s’identifier à elle. En effet, le destin du personnage dépend de la volonté du joueur. La personne
s’attache beaucoup plus rapidement aux personnages dans un jeu vidéo narratif que dans un film ou dans un
roman. Donc ce type de jeu vidéo partage et exalte cette émotion caractéristique de l’art littéraire.

LES GRAPHISMES ET LA BANDE-SON


Ensuite, tels des ornements de langage pour un roman, la signature graphique du jeu-vidéo est un
moyen d’affirmer un style reconnaissable. L’excellent Monument Valley, aux tons pastels et à l’ambiance
rêveuse est indéniablement une recherche d’un idéal de beauté. Du même studio, Assemble with Care, un jeu
à l’allure nostalgique, possède une identité graphique qui fait écho à son scénario: les thèmes des souvenirs
et de l’enfance y sont abordés. La cohésion du fond et de la forme de ce jeu est similaire à l’accord du beau
et du bien des tragédies antiques.
Comme dans un film, les jeux vidéo intègrent une bande-son. Dans Life Is Strange, elle est une partie
intégrante de l’expérience. Elle comprend un thème caractéristique. C’est là encore une affirmation de
l’esthétique du jeu. De plus, elle permet de transmettre ou d’accentuer le message de la scène jouée.

Finalement, pour moi, les jeux vidéo narratifs peuvent être considérés comme de l’art. Ils ont tout d’un
roman: l’intrigue, le style, la narration. Ils ont tout d’un film: les images, la musique, l’aspect dramatique.
Enfin, ils apportent une facette nouvelle à l’art littéraire et pictographique tel qu’on le connaît aujourd’hui: la
personne s’incarne dans le héros du jeu.

https://www.cnrtl.fr/definition/culture
https://dicophilo.fr/definition/art/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Life_Is_Strange%3A_True_Colors
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_jeux_vidéo_les_plus_vendus
https://globometer.com/jeux-monopoly.php

Vous aimerez peut-être aussi