Vous êtes sur la page 1sur 1

Les bienfaits de la lecture sont déjà connus.

Pourtant, une étude scientifique récente révèle une


découverte surprenante : lire des livres permettrait de vivre plus longtemps. Un argument décisif qui
pourrait redonner aux jeunes le goût de lire ! Qu’en pensez-vous ? Vous exprimerez votre opinion
personnelle dans un essai argumenté et construit de 250 mots environ.

Réponse
Les jeunes liraient de moins en moins et il deviendrait absolument nécessaire de leur
redonner le goût de la lecture. Mais peut-on vraiment parler de recul de la lecture ? Nous
essaierons d’une part de rappeler ses bienfaits. Nous montrerons d’autre part que le plaisir de
lire n’a pas disparu, mais que ses modes ont changé.

Les bienfaits de la lecture sur les études sont tout d’abord évidents. Un jeune qui lit enrichit
ses connaissances. En développant son vocabulaire, il améliore notamment ses capacités de
rédaction. De plus, le lecteur régulier, puisqu’il apprend ainsi à concentrer son attention,
obtient de meilleurs résultats scolaires.

Par ailleurs, la lecture n’est pas moins bénéfique pour la santé. On sait déjà qu’elle agit contre
le stress. Elle permet d’échapper un moment aux angoisses du quotidien. On peut affirmer
également qu’en stimulant le cerveau, elle retarde à long terme les effets du vieillissement et
constitue un moyen de lutter efficacement contre la maladie d’Alzheimer.

Cependant, tous ces bienfaits s’effaceraient devant la concurrence des nouveaux médias. Il
faut bien reconnaître que les jeunes lisent de moins en moins de livres. Les jeux vidéo et les
séries télévisées offrent des moyens d’évasion bien plus réalistes et convaincants que les
romans. Toutefois, on constate que des succès au cinéma comme Harry Potter peuvent
augmenter l’achat des romans, car il permet aux lecteurs de prolonger l’expérience des films.
L’arrivée d’un nouveau média comme internet et surtout des réseaux sociaux aurait pu faire
craindre la fin de la lecture. Mais c’est exactement le contraire qui se produit : l’internaute lit
et écrit une quantité de messages ! Par conséquent, la lecture n’a pas diminué, mais elle est
devenue plus sociale. Elle est de même plus fragmentée. Les jeunes qui lisent encore des
livres préfèrent les lire en feuilleton, comme le montre le succès des applications qui diffusent
un chapitre de roman par jour.

En définitive, il est inexact d’affirmer que les jeunes lisent moins et qu’il faudrait leur
redonner le goût de la lecture. Ils n’en ignorent pas les bienfaits, mais leurs pratiques
évoluent rapidement. Ils lisent sans doute moins de livres, mais leur exposition à l’écrit n’a
pas diminué avec les nouveaux médias, bien au contraire.

Vous aimerez peut-être aussi