Vous êtes sur la page 1sur 13

Exercices avec solutions PROF : ATMANI NAJIB Tronc CS

http:// xriadiat.e-monsite.com

F ONCTIONS - Généralités
Exercice1:Soit la fonction f définie par , f  x   3x  1
2 1 x
17) f ( x)  3 x 2    x . 18) f ( x)  .
x 2x  4  x 1
1)Calculer l’image de 1 et 2 et 1 par f.
2sin x 2 x 2  2 x  13
2)Déterminer les antécédents éventuels de 2 par f, 19) f ( x)  . 20) f  x   .
Solution: 1) f 1  3 12  1  3  1  2 et 2 cos x  1 x2  x  6

f  2   3  2  1  6 1  4
2

21) f  x   x 2  2 3  2 x  2 6 . 
Solutions
f  1  3   1 1  3 1  2
2

1) f ( x)  3x 2  x  1 f est une fonction polynôme donc


2) f  x   2 ssi 3 x2 1  2 Un réel a toujours une image. Donc D f 
ssi 3  x  2  1 ssi 3  x  3 ssi x  1
2 2 2
x3
2) f ( x)  . Pour les fonctions du type fractions
ssi x  1 ou x  1 2x  4
donc les antécédents éventuels de 2 par f sont 1 et 1 rationnelles, l’ensemble de définition est l’ensemble des nombres
Exercice2: pour lesquels le dénominateur est non nul.
a. On considère la fonction définie par : x
1 f
D f  x  / 2 x  4  0
x–3
4
Parmi les valeurs suivantes, laquelle/lesquelles n’a/ont 2x  4  0 ssi x  2 Donc D f   2
pas d’image par f ? 0 ; 2 ; -3 ; 3. 2
g On dira aussi que 2est une valeur interdite pour la fonction f
b. On considère la fonction définie par : x x–3 2 x4
Parmi les valeurs suivantes, laquelle/lesquelles n’a/ont pas3) f ( x )  .
d’image par g ? 0 ; 2 ; -3 ; 4. x 2
 4

1 f h 
D  x  / x2  4  0 
c. On considère la fonction définie par : x x  4  0 ssi x 2  22  0 ssi  x  2  x  2   0
2
7–x
Parmi les valeurs suivantes, laquelle/lesquelles n’a/ont ssi x  2  0 ou x  2  0 ssi x  2 ou x  2
pas d’image par h ? 5 ; -6 ; 9 ; 7. donc D f   2; 2
Exercice3 : Déterminer l’ensemble de définition des fonctions
suivantes définie par : 4) f  x   3
7 x 1
x  2x
. Df  x  / x  2x  0
3
 
x3   x  x2  2  0 ssi x  0 ou x  2  0 ssi
1) f ( x)  3x  x  1 . f ( x)  ssi
3 2
2
2) . 3) x 2 x 0
2x  4 x  0 ou x 2  2 ssi x  0 ou x  2 ou x   2
 
4
2x 7 x 1 donc D f    2; 0; 2
f ( x)  . 4) f  x   .
x2  4 x3  2 x
5) f  x   3 x  6 .
x5
5) f  x   3 x  6 . 6) f  x   2 . Pour les fonctions du type racine carrée, l’ensemble de définition
2x  5x  3
est l’ensemble des nombres pour lesquels l’intérieur de la racine est
7) f  x   x 2  3x  2 . 8) f  x   3x  9 . positif : D f   x  / 3x  6  0
x 1
x 5 6 ssi
x 1 3x  6  0 ssi x  2 ssi x 3x  6
9) f  x   . 10) f  x   . 3
2 x  x  32 x 1
2
Donc D f  ; 2
12) f  x   x  2 .  
x x5
11) f  x   . 6) f  x   . D f  x  / 2 x  5x  3  0
2
x x 1 2 x2  5x  3
x 5 2 x 2  5 x  3  0 a  2 et b  5 et c  3
13) f  x   2 x 2  x  3 . 14) f  x   .
x2  1
  b2  4ac   5  4  2   3  25  24  49   7   0
2 2

16) f  x   x  2 .
x
15) f  x   . b   et b  
x 2x  4 x1  x2 
2a 2a

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 1


  5  49 7  5 12  5  49  5  7  2   1 x
x1 
2 2

4
  3 et x2 
4 2 2 4 4 2 11) f  x   .
x
Donc D f    1 ;3 f  x   ssi x  et x  0
 2 
Or on sait que x  0 pour tout x
7) f  x   2 x  3x  1 .
2

Donc f  x   ssi x  0 Donc D f   0  

Df  x   
/ 2 x 2  3x  1  0 soit  son discriminant
16) f  x   x  2 . D f  x  / x  2  0etx  1  0
  b2  4ac   3  4  2 1  9  8  1  0 a2
2
x 1
  3  1 4   3  1 2 1 D f  x  / x  2etx  1
x1   1 et x2   
2 2 4 2 2 4 2 D f   2,1  1, 
1
17) f ( x)  3 x 2   x
x
D f  x  /  x  0etx  0
Donc D f   , 1   1,  D f  x  / x  0etx  0 donc : D f  , 0
 2 
x
 9 x  3  9 x  3  18) f ( x)  .
8) f  x   . Df  x  /  0etx  1  0  2x  4  x 1
x 1  x 1 
1 D f  x  / 2 x  4  x  1  0
9x  3  0 ssi x  ssi 9x  3
3
2 x  4  x  1  0 ssi 2 x  4  x  1
x  1  0 ssi x  1
ssi 2x  4  x 1 ou 2 x  4    x  1
ssi 2x  x  4 1 ou 2x  4   x  1
ssi x  3 ou 2x  x  4  1
5
ssi x  3 ou 3x  5 ssi x  3 ou x 
3
Donc D f  5 
  ;3
3 
Donc D f   1, 
1
2sin x
 3 19) f ( x)  . D f  x  / 2cos x  1  0
x 1 2 cos x  1
9) f  x   . 1
2 x 2  x  3 2cos x 1  0 ssi cos x 
 
2
D f  x  / 2 x2  x  3  0 
ssi cos x  cos  
1
cos x 
2 x  x  3  0
2
a  2 et b  1 et c  3 2 3
  b  4ac  1  4   2  3  1  24  25  5  0
2 2 2
 
x  2k ou x    2k où k 
Donc on a deux racines 3 3
1  5 1  5 6 3    
x1  
4
 1 et x2    Donc: D f      2k ;  2k / k  
2   2  4 2   2  4 2  3 3 
2 x 2  2 x  13
20) f  x  .
x2  x  6
 2 x 2  2 x  13 
Df  x  /  0etx 2  x  6  0 
 x  x6
2

Donc D f   1,  - On détermine les racines du trinôme 2x 2  2x  13 :
3
 2 Le discriminant est ' = 22 – 4 x (-2) x 13 = 108 et ses
x 5
 
racines sont :
10) f  x   2 . Df  x  / x2  1  0
x 1 2  108 1  3 3 2  108 1  3 3
x1   et x2  
x 2  1  0 ssi x 2  1 2   2  2 2   2  2
Cette équation n’admet pas de solution dans - On détermine les racines du trinôme x 2  x  6 :
Donc D f 

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 2


Le discriminant est  = (-1) 2 – 4 x (-6) x 1 =25 et ses alors D f = Dg  

racines sont :
  1  25 1  5   1  25 1  5 on sait que x 2  x et 3 x 2  1  1  3 x 2 donc f(x)=g(x)
x1 '    2 et x2 '   3 
2 1 2 2 1 2 donc finalement on a trouvé que : D f = Dg  et
- On obtient le tableau de signe : f(x)=g(x) donc : f=g.
Exercice5: Soient les deux fonctions :
x2  x
h  x  et t  x   x  1
x
Est-ce que : f=g. ? justifier
Solution :

on a h  x  

- ssi x  0 donc Dh 

1  3 3   1 3 3  - on a t  x  est un polynôme donc Dt 


Df   ; 2   3; . alors Dh  Dt donc : h  t
 2   2 
Exercice6: Tracer la représentation graphique de la fonction
21) f  x   x   2
2
3 2 x2 6  f tq : f  x  
1
Sur I un l’intervalle I  2;3  
Df  x  /x  2 3
2
 2x2 6 0  Réponses :
x 1
2

 
2
  b  4ac  2 3  2
2
 4 1 2 6 Pour tracer la courbe représentative de la fonction On
calcule des images en nombre suffisant, et on présente les
  12  4 6  2  8 6  14  4 6 résultats dans un tableau de valeurs.

   2
2 2
14  4 6  14  2  2 3  2  2 3  2  2 3  2 

 
2
14  4 6  2 3  2
On a   14  4 6  0 donc
2 3  2  14  4 6 2 3  2  2 3  2
x1  
2 1 2 1
2 3  2  2 3  2
et x2 
2 1
2 3  2  2 3  2 2 2
x1    2 et
2 1 2 Exercice7:que représente la courbe représentative d’une
2 3  2  2 3  2 4 3 fonction affine f ( f  x   ax  b avec a et b )
x2    2 3
2 1 2 Solution : la courbe représentative d’une fonction affine f
est une droite d’équation y  ax  b
Exercice8: Tracer la représentation graphique de la fonction
f tq : f  x   2 x  3
On a donc : D f   ; 2 3   2;  
    Solution :on a f  x   donc D f 
Exercice4: Soient les deux fonctions :
3x 2  1 et 1  3x 2
f  x  g  x 
x2 x
Est-ce que : f=g. ? justifier
Solution :
3
- on a f  x   ssi x2  et x  0 2x  3  0 ssi x 
2
or on sait que x 2  0 donc x2  pour tout x  3 
Donc f  x   2 x  3 si x    ,  
alors f  x  

ssi x  0 donc D f   2 
 3
- on a g  x   ssi x  0 ssi x  0 f  x   2 x  3 si x   ,  

 2
donc Dg 

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 3


5- Résoudre graphiquement f  x  0
6- Résoudre graphiquement f  x   2

ym

Exercice9: Tracer la représentation graphique de la fonction


f tq : f  x   x  2  x  2
Solution :
Solution : 1) Image de -5 est 0 (ordonnée du point d’abscisse -5) Image
- on a f  x   donc D f  de -3 est 4
x  2  0 ssi x  2 Image de 0 est -2 Image de 6 est -2
2) Antécédents de -1 sont : -5,5 -1,75 0,5 et 5
x  2  0 ssi x  2
Antécédents de 0 sont : -5 -2 1 et 4
3) La solution est l’ensemble des antécédents de 0 :
S  5; 2;1; 4
4)Nombre de solutions de f  x   m C’est le nombre de
points d’intersection de courbe avec une la droite parallèle à
l’axes des abscisses et d’ordonnées m.
Si m 4 : pas de solution
Si m  4 : une solution
Si: 4 m 3 deux solutions
Si 3 m 2 : trois solutions
Donc f  x   2 x si x  , 2 et f  x   4 si Si 2 m 2 : quatre solutions
x   2, 2 et f  x   2 x si x   2,  Si m  2 : trois solutions
Si: 2 m 4 deux solutions
Si m  4 : une solution
Si m 4 : pas de solution
5) f  x  0 Cela correspond aux valeurs de x pour lesquelles
C f est au-dessous de l’axe des abscisses.
S   6;7  2;1  4;7
6) f  x   2 Cela correspond aux valeurs de x pour
lesquelles C f est au-dessus de la droite d’équation y  2
donc S   4;2.5  2
Exercice11: étudier la parité des fonctions suivantes
3
1) f  x   3x  5 2) g  x   3) h  x   2 x  x
2 3 2

Exercice10: La courbe ci-dessous représente la fonction f x


définie sur  6;7  4) t  x  
x
Répondre par lecture graphique : x2
1- Quelles sont les images des réels -5, -3, 0 et 6 ? Solution :1) f est une fonction polynôme donc Un réel a
2- Quels sont les antécédents de -1 et 0 ? toujours une image. Donc D f 
3- Résoudre graphiquement f  x   0
- Pour tout réel x, si x  , alors  x 
4- Quel est, en fonction de m , le nombre de solutions de
f  x  m

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 4


f   x   3   x   5  3x 2  5

2
donc D f 
-
f x  f  x - Pour tout réel x, si x   , alors  x  
1 1  1
f ( x)    x  
2
Donc f est une fonction paire,  x2     x2  
3 - x x  x
2) Soit g une fonction tq : g  x  
x f x   f  x
on a g  x  

ssi x0 donc Dg  Donc f est une fonction ni paire ni impaire,
 
- Pour tout réel x, si x  , alors  x 
3) f ( x) 
x
on a f  x   ssi x 2  1  0
g x 
3

3 x 1
2

- x x x 2  1  0 ssi x 2  1 ssi x  1 ou x  1
g x  g  x donc D f   1;1
Donc g est une fonction impaire, - Pour tout réel x, si x   1;1 , alors
3 ) Soit h une fonction tq : h  x   2 x  x 3 2
x   1;1
h est une fonction polynôme donc Un réel a toujours une image.
x x
Donc Dh  f ( x)  
 x  1 x 1
2 2

- Pour tout réel x, si x  , alors  x  -


f x  f  x
h   x   2   x     x   2 x 3  x 2
3 2
Donc f est une fonction paire
-

h   x    2 x3  x 2  h  x  4) f  x   1  x 2 .

Donc h est une fonction ni paire ni impaire, Df  x   /1  x2  0 


x 1  x  0 ssi x  1 ssi x  1 ou x  1
4) Soit t une fonction tq : t  x  
2 2

x2
on a t  x   ssi x  2  0 ssi x  2
Donc Dt   2
Donc D f   1,1
on a 2  Dt mais   2   2  Dt
Donc Dt n’est pas symétrique par rapport a O
- Pour tout réel x, si x   1,1 , alors  x   1,1

f ( x)  1    x   1  x 2
2
Donc h est une fonction ni paire ni impaire,
Exercice12: Etudier la parité des fonctions suivantes définie -
f x  f  x
x2 1 1
par :1) f ( x)  . 2) f ( x )  x 2  . Donc f est une fonction paire
x x
2 x3 2 x3
x 5) f ( x)  2 .
3) f ( x)  4) f  x   1  x 2
5) f ( x)  2 . x  5
x2 1 x 5
D f  x  / x 2  5  0
6) f  x   x  2 x 2  4 . 7) f  x   x .
2 x 2  5  0 ssi x 2  5 pas de solutions
Solutions Donc D f 
x 12
1) f ( x)  on a f  x   ssi x  0 - Pour tout réel x, si x  , alors x 
x 2x
3
2 x3
donc D f 

f ( x)  
x  5 x  5
2 2
 
-
- Pour tout réel x, si x  , alors  x 
f x   f  x
x
2
1 x2 1
f ( x)   Donc f est une fonction impaire
- x x
6) f  x   x  2 x 2  4 .
f x   f  x
Donc f est une fonction impaire, Df  x   / 2 x2  4  0 
1 Or on sait que 2 x  0 Pour tout réel x, donc
2
2) f ( x )  x 2  on a f  x   ssi x  0
x 2 x 2  4  0  4 donc 2 x 2  4  4  0
Donc D f 
Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 5
- Pour tout réel x, si x  , alors  x 
f ( x)   x  2   x   4  x  2 x 2  4
2

-
f x  f  x
Donc f est une fonction paire

6) f  x   x . D f  x  / x  0 Donc
2
Df  
 0; 
On a 2   mais 2   Donc f est une fonction ni
paire ni impaire Dresser son tableau de variation sur l’intervalle :  5;5
Exercice13 : soient les fonctions définies par : Solutions
2
1) f  x   7 x  5 2) g  x  
x
Etudier la monotonie de f et de g
Solutions :1) f est une fonction polynôme donc D f 
Soit x1  et x2  tq x1 x2
Donc 7 x1 7 x2 car 7 0
Donc 7 x1  5 7 x2  5 Exercice15 :Soit f une fonction tq : f  x   3x 2  2
Alors f  x1  f  x2  d’où f que est strictement croissante 1)déterminer D f
sur 2)calculer le taux d’accroissement de fonction de f
2 Entre x1 et x2 tq x1  x2
2) Soit g une fonction tq : g  x  
x 3)étudier les variations de f sur les intervalles  0;  et
g  x   ssi x  0 Donc Dg   0  

;0
a)Soit x1   0;  et x2   0;  tq x1 x2 4)Dresser son tableau de variation de f
1 1 2 2 Solutions :1) f est une fonction polynôme donc D f 
Donc Donc car 2 0
x1 x2 x1 x2 2)soient x1  et x2  tq x1  x2
Alors f  x1  f  x2  d’où f que est strictement f  x1   f  x2   3x 2
 2    3 x2 2  2 
T  x1 ; x2   
1

décroissante sur  0;  x1  x2 x1  x2


b)Soit x1  ;0 et x2  ;0 tq x1 x2 3 x12  3 x2 2  2  2 3  x  x2 
2 2

T  x1 ; x2   
1

Donc
1 1
Donc
2 2
car 2 0
x1  x2 x1  x2
x1 x2 x1 x2 3  x1  x2  x1  x2 
T  x1 ; x2    3  x1  x2 
Alors f  x1  f  x2  d’où f que est strictement x1  x2
décroissante sur ;0 3)soient x1  et x2  tq x1  x2 on a :
b) tableau de variation : T  x1; x2   3  x1  x2 
a)Soit x1   0;  et x2   0; 
Donc x1  0 et x2  0 Donc x1  x2  0
Exercice14 : Donc 3  x1  x2   0 car 3 0
Donc T  x1 ; x2   3  x1  x2   0
Soit la fonction définie par la représentions graphique
suivante sur l’intervalle :  5;5
d’où f que est croissante sur  0; 
b)Soit x1  ;0 et x2  ;0
Donc x1  0 et x2  0 Donc x1  x2  0
Donc 3  x1  x2   0 car 3 0
Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 6
Donc T  x1 ; x2   3  x1  x2   0
d’où f que est décroissante sur ;0
4) résumé : tableau de variation : f  0   3  02  2  2

1
Exercice17:Soit f une fonction tq : f  x   x 
x
1)Déterminer D f et étudier la parité de f
2)Calculer Le taux d’accroissement T  x1; x2  de f entre x1
x
Exercice16:Soit g une fonction tq : g  x  
x 1
1)déterminer D g et x2 deux éléments de D f tq x1  x2
2)calculer le taux d’accroissement de fonction de g 3)Étudier les variations de f sur I  0;1 puis sur
Entre x1 et x2 tq x1  x2 J  1; 
3)étudier les variations de g sur les intervalles I  ; 1 4)En déduire les variations de f sur D
f

et J  1;  5)Dresser le tableau de variations de f sur D f


4)Dresser son tableau de variation de f Réponses : 1) on a f  x   ssi x  0 Donc
x
Solutions : g  x   Df   0  

x 1
1)on a g  x   ssi x  1  0 ssi x  1 - Pour tout réel x, si x   , alors  x  

1 1  1
Donc Dg   1 f x  x   x     x  
- x x  x
2)soient x1  Dg et x2  Dg tq x1  x2 f x   f  x
g  x1   g  x2 
on a : T  x1 ; x2  
Donc f est une fonction impaire,
x1  x2  1  1 1 1
2) f  x1   f  x2    x1     x2    x1   x2 
x1 x x  x  1  x2  x1  1  x1   x2  x1 x2
g  x1   g  x2    2  1 2
x1  1 x2  1  x1  1 x2  1 x  x  x  x  x  x x  x  x  x   x  x  x  x  x  x  1
2 2
 1 2 2 2 1 1 1 2 1 2 2 1 1 2 1 2
x1  x2 1 1 x1  x2 x1  x2 x1  x2
T  x1; x2    
 x1  1 x2  1 x1  x2  x1  1 x2  1  x  x  x  x  1  1  x1  x2  1
T  x1 ; x2   1 2 1 2
3)a)sur I  ; 1 x1  x2 x1  x2 x1  x2
Soit x1  ; 1 et x2  ; 1 x1  x2 a)sur I  0;1
Donc x1 1 et x2 1 Donc x1  1 0 et Soit x1  0;1 et x2  0;1
x2  1 0 Donc  x1  1 x2  1 0 Donc Donc 0 x1  1 et 0 x2  1 x2  1 0
Donc 0 x1 x2  1 et x1  x2 Donc x1 x2  1 0 et on
0 sur I  ; 1
1
T  x1 ; x2  
 x1  1 x2  1 x  x 1
a 0 x1 x2 Donc T  x1 ; x2   1 2 0
d’où g que est strictement croissante sur I  ; 1 x1  x2
b)sur J  1;  d’où f que est strictement décroissante sur I  0;1

Soit x1  1;  et x2  1;  x1  x2 b)sur J  1; 


Donc x1 1 et x2 1 Donc x1  1 0 et Soit x1  1;  et x2  1; 
x2  1 0 Donc  x1  1 x2  1 0 Donc Donc x1  1 et x2  1 Donc x1 x2  1 et x1  x2
Donc x1 x2 1 Donc x1 x2  1 0
0 sur J  1; 
1
T  x1 ; x2  
 x1  1 x2  1 et on a 0
x  x 1
x1 x2 Donc T  x1 ; x2   1 2 0
d’où g que est strictement croissante sur J  1;  x1  x2
4) résumé : tableau de variation : d’où f que est strictement croissante sur J  1; 

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 7


3) f est impaire et le symétrique de I  0;1 est l’intervalle 6   2x  1  6  4x 2  4x  1
2
 
I    1;0 et le symétrique de J  1;  est l’intervalle  6  4x 2  4x  1  4x 2  4x  5
J   ; 1 Donc : f  x   6   2x  1
2

on a  2x  1  0
Donc : f est strictement décroissante sur I Donc f est 2
b) Donc pour tout x 
strictement décroissante sur I 
Par suite   2x  1  0 donc 6   2x  1  6
2 2
f est strictement croissante sur J Donc f est strictement
croissante sur J 
D
Donc pour tout x  f x   6
5) le tableau de variations de f sur f
2
1 2° on a f  1   6   2  1  1  6  1  12  6
f  x  1  2 2   2 
1
6   2x  1  6 alors
2
on a pour tout x 
1
f  x   f   pour tout x 
2
Donc f  1   6 est un maximum de f sur
2
1
f  1  1   2 Exercice21 : donner le tableau et représenter la courbe des
1 fonctions numériques définies par :
Exercice18 : Soit f une fonction numérique tq : 1 2 1 2
f  x   5x 2  3 1) f x   x 2) f x   
x
2 2
Montrer que f  0   3 est un minimum de f sur 1
Réponses :1) D f  et On a a  0
Réponses: D f  2
Donc : Tableau de variations de f
On a pour tout x  x 2  0 Donc 5x 2  0 car 5 0
Par suite 5x  3  3 et on a f  0   3
2

Donc pour tout x  f  x   f  0


d’où f  0   3 est un minimum de f sur
x 0 1 2 3
Exercice19 : Soit g une fonction numérique tq : f  x 0 1 2 9
g  x   4x 2  1 2 2
Représentation graphique :
Montrer que g  0   1 est un maximum de g sur
Réponses: Soit g une fonction numérique tq :
g  x   4x 2  1 D g 
On a pour tout x  x2 0
Donc 4x  0 car 4 0
2

Par suite 4x  1  1 et on a g  0   1


2
1
2)Soit f une fonction numérique tq : f x    x 2
Donc pour tout x  g  x   g  0 2
d’où g  0   1 est un maximum de g sur
1
Df  et On a a   0
2
Exercice20 : Soit f une fonction numérique tq : Donc : Tableau de variations de f
f  x   4x 2  4x  5
1°a) montrer que f  x   6   2x  1
2
pour tout x 
b) montrer que f  x   6 pour tout x 
2° calculer : f  1  et en déduire les extrémums de f sur
2 x 0 1 1 2
Reponses: 1°a) on a D f  2
f  x 0 
1

1
2
8 2

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 8


Représentation graphique : Exercice23 : 1° Soit f une fonction numérique tq :
1
g  x    x 2  2x  1 et C f  sa courbe représentative
2

dans le repére O ; i ; j 
1)déterminer D g
1
2) déterminer  et  tel que : g  x     x    
2

Exercice22 : 1° Soit f une fonction numérique tq : 2


f  x   2x 2  4x  2 et C f  sa courbe représentative Pour tout x 

 
3) déterminer le Tableau de variations de g
dans le repére O ; i ; j
 
4) tracer la courbe représentative Cg dans le repére

O ; i ; j 
1)déterminer D f

2) déterminer  et  tel que : f  x   2  x     


2
Solution :1) Soit g une fonction numérique tq :
Pour tout x  1
3) déterminer le Tableau de variations de f g  x    x 2  2x  1
2
4) tracer la courbe représentative C f  dans le repére
on a g est une fonction polynôme donc D g 
O ; i ; j  2)On a a  
1

et b  2 et c  1 g  x   ax  bx  c
2

Solution :1)on a f est une fonction polynôme 2
donc D f  2
Donc    b   42
 2 et      3
 1 4a 2
 
2a
2)On a a  2 et b  4 et c  2 f  x   ax  bx  c 2  
2
 2
b 4  32 Donc pour tout réel x  on peut écrire sous la forme :
Donc      1 et      4
2a 2  2 4 2
2
4a  b   1
g x   a  x       x  2  3
2
Pour tout réel x  on peut écrire sous la forme :  2a  4a 2
2
 b    
f x   a  x     2  x  1  4
1
 g  2    2  2  3  3 
2

 2a  4a  2 
 f 1  2  4  2  4 
3)Soit W  2;3 Donc dans le repére 0; i ; j  la courbe

3)Soit W 1; 4  Donc dans le repére 0; i ; j  la courbe C  c’est une parabole de sommet W  2;3 et d’axe de
g

C f  c’est une parabole de sommet W 1; 4  et d’axe de symétrie la droite x  2


Tableau de variations de f
symétrie la droite x  1
Tableau de variations de f :On a a  2 0 donc : On a a  
1
0 donc :
2

4)

4)

W 1; 4 

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 9


Exercice24 : 1° Soit f une fonction numérique tq :
2x  1
f x   et C f  sa courbe représentative dans
2x  4

le repére O ; i ; j 
1)déterminer D f
k
2) déterminer  et  et k t el que : f  x    
x 
Pour tout x 
3) déterminer le Tableau de variations de f
4) tracer la courbe représentative C f  dans le repére

O ; i ; j 
Solution :1)Soit f une fonction numérique tq :
2x  1 Exercice25 : 1° Soit f une fonction numérique tq :
f x   2x  1
2x  4 f x   et C f  sa courbe représentative dans le
on a f  x   ssi 2x  4  0 ssi x  2 x 1

Donc D f   2 
repére O ; i ; j 
2)Si x   2 on a 1)déterminer D f
k
2) déterminer  et  et k t el que : f  x    
x 
Pour tout x 
3) déterminer le Tableau de variations de f
4) tracer la courbe représentative C f  dans le repére

  2x  4   3   2x  4 
3
3 O ; i ; j 
f x      1  2
Solution :1)on a f  x   ssi x 1  0 ssi x  1
2x  4 2x  4 2x  4 x 2
3 Donc D f   1
3) f  x   1  2
2)Si x   1 on a :
x 2
On pose   2 et   1 et soit W  2; 1

 Donc dans le repére W ; i ; j   l’équation de C f  est


3
Y  2 avec Y  y  1 et X  x  2 donc C  est
f
2x  1 2  x  1  3 2  x  1
X
3 3
une hyperbole de centre W et d’asymptotes les droites f x       2
x 1 x 1 x 1 x 1 x 1
2)d’équations respectives x 2 et y  1
3 3
3 3) f  x   2  ssi y  2 
 Tableau de variations X 

X
2 3
 2
0   x 
x 1
1  X  x 
x 1
X 1
On pose  donc 
 y  2 Y  y Y  2
2x  1 3
y  ssi Y 
x 1 X
3
4)  Tableau de variations de X 
 3 0
X
-2 1- 0 1 2 3 4
1 1
2
-1 5 7
2
3

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 10


X  0 x  1 x  2  X x  X  2
On a  donc  On pose  donc 
Y  0 y  2  y  1 Y  y Y  1
2x  1 x 2
 Donc le tableau de variations de x 
 y  ssi Y 
x 1 x 2 X
2
 Tableau de variations de X 
  2 0 
X

4)Représentation graphique

X  0 x  2
On a  donc 
Y  0  y  1
x
 Donc le tableau4de variations de x 

x 2

4)Représentation graphique

-1 0 1 4 2 3 4 5
2 2
Exercice26 : 1° Soit f une fonction numérique tq : -1/ 3 0 1 -3 -2 -5/ 3
x
g x   et  Cg  sa courbe représentative dans le
x 2

repére O ; i ; j  1 1
1)déterminer D g
2 2
k
2) déterminer  et  et k t el que : g  x    
x 
Pour tout x 
1 1
3) déterminer le Tableau de variations de g Med
=0
4) tracer la courbe représentative  Cg 
x
Solution :1) g  x  
x 2
on a g  x   ssi x  2  0 ssi x  2 = 0 Med

Donc D g   2
2)Si x   2 on a

x 1 x  2   2 1 x  2  2 2
g x       1 
x 2 x 2 x 2 x 2 x 2
2 2
3) g  x   1  ssi y  1 
x 2 x 2

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 11


Exercice27: Soit la courbe C f  représentative de f telleRéponses : 1) Les courbes représentatives C f  (en rouge)
que f  x   x 3  4x 2  3 et la droite D  d’équation et C g  (en bleu) sont données dans le repére ci-dessous
y  x  3

2) a) résolution graphique de l’équation f x   g x 


1- Résoudre graphiquement l’équation f  x   3 Il suffit de chercher les abscisses des points d’intersection

2- puis l’inéquation f  x  3.
des courbes C f  et C g  
On a donc x  2 et x  8 donc S  2;8
3- Résoudre graphiquement l’équation f  x   0 et
l’inéquation f  x   0
b) résolution algébrique de l’équation f x   g x 
f  x   g  x  ssi x 2  3x  4  3x  12 ssi
4- Résoudre graphiquement l’équation f  x   x  3
x  6x  16  0
2
puis l’inéquation f  x   x  3 a  1 et b  6 et c  16
Réponses : 1) f  x   3 La solution est l’ensemble des
  b 2  4ac   6  4 1  16  36  64  100  10   0
2 2

antécédents de 3 : S  0; 4 b  
b   et
x  x 
2- f  x   0 La solution est l’ensemble des antécédents de 1 2
2a 2a
  6   100 6  10 16
0 : S  a;1;b  Avec 1 a 0.5 et 3.5 b 4 x     8 et
2 1
1
2 2
f  x   0 S  a;1  b ;    6   100 6  10 4
x     2
3- f  x   x  3 La solution l’ensemble des abscisses des 2 1
2
2 2
points d’intersection de C f  et de D : y   x  3 donc donc S  2;8
S  1; 2;3 3) a) résolution graphique de l’inéquation f  x  g  x 

f  x   x  3 S  ; 1   2;3 La courbe C f  est au-dessus de C g  si

Exercice28 : Soient f et g les deux fonctions définies sur R x  ; 2  8; 
par : f  x   x  3x  4 et g  x   3x  12 Donc S  ; 2  8; 
2

1) Tracer Les courbes représentatives C f  et C g  b) résolution algébrique de l’inéquation f  x  g  x 


2) Résoudre graphiquement et algébriquement l’équation f x
  g  x  ssi x 2  3x  4 3x  12 ssi
f x   g x  2
x  6x  16 0
3) Résoudre graphiquement et algébriquement
Les racines sont : x 1  8 et x 2  2
l’inéquation f  x   g  x 
4) Trouver les points d’intersection de la courbe C f 
avec les axes du repére

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 12


Donc S  ; 2  8; 
4)a) Intersection de la courbe C f  avec l’axe des abscisses
Les points d’intersection C et D de la courbe C f  avec
l’axe des abscisses ont leurs ordonnées nulles, et leurs
abscisses sont les solutions de l’´équation f  x   0
f  x   0 ssi x 2  3x  4  0
a  1 et b  3 et c  4
  b 2  4ac   3  4 1  4  9  16  25  5  0
2 2

b   et b  
x1  x2 
2a 2a
  3  25 3  5 8
x1     4 et
2 1 2 2
  3  25 3  5 2
x2     1
2 1 2 2
donc les points d’intersection de la courbe C f  avec l’axe
des abscisses sont :
C  1;0  et D  4;0 
b) Intersection de la courbe C f  avec l’axe des
ordonnées
le point d’intersection de la courbe C f  avec l’axe des
ordonnées a une abscisse nulle
et on a f  0   0  3  0  4  4
2

donc le point d’intersection de la courbe C f  avec l’axe


des ordonnées est : E  4;0 
« C’est en forgeant que l’on devient forgeron » Dit un proverbe.
C’est en s’entraînant régulièrement aux calculs et exercices
Que l’on devient un mathématicien

Prof/ATMANI NAJIB http:// xriadiat.e-monsite.com 13

Vous aimerez peut-être aussi