Vous êtes sur la page 1sur 45

PROFESSEURE: MME MHARZI HASNA

Email: ensem.mharzi@gmail.com

AU: 2019/2020
S3 - GM
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements
Section 2: Rôles du manager
Section 3: Qualités du manager
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Le langage commun a tendance à faire confondre les termes et notions si


proches:
• cadre et encadrement ;
• manager et management ;
• et direction.
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

L’encadrement : est une fonction de l’entreprise donnée aux personnes


qui exercent une autorité hiérarchique sur un certain nombre de
collaborateurs.

L’encadrement d’une équipe requiert certaines capacités dans le


technique, la communication et l’économique (finance, budget).

La fonction d’encadrement peut être exercée par des agents de maîtrise


ou par des cadres.
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Les cadres représentent une CSP (catégorie socio-professionnelle) sans


définition légale (c’est différent de médecin, avocat, notaire, professeur,
etc..), ; néanmoins certains textes distinguent cadres débutants, cadres
confirmés, cadres supérieurs et cadres dirigeants.
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Un cadre est un salarié qui exerce des fonctions d’initiative et de


responsabilité par délégation de l’autorité patronale.

Les cadres font l’objet d’un traitement social particulier au niveau du


droit du travail (période d’essai, préavis de licenciement, indemnités,
horaires de travail, rémunérations, protection sociale et retraite,
représentation syndicale).
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Le ou la Manager, c’est plus (+) qu’un « cadre » d’entreprise ; il n’est ni


ouvrier, ni de profession libérale ; il a un statut particulier pour des
fonctions variées dans l’entreprise (dans le juridique, le financier, le
marketing, la communication, etc)
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Le Manager est celui ou celle qui fixe une stratégie et doit ensuite
mobiliser les ressources et énergies pour mener cette stratégie jusqu’au
bout.

Etant donné que le management est aussi une responsabilité de gestion


qui a pour but de tirer le meilleur parti des moyens dont l’entreprise
dispose, le Manager a un rôle de superviseur.
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Différence entre cadre et manager ?

• Pour schématiser, "Manager" c'est un poste et « cadre » est un statut.


Il ne faut pas confondre, le statut et l'intitulé du poste.

• Un salarié est souvent un manager et un cadre.


Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Différence entre cadre et manager ?

• Sa condition de manager signifie qu'il est responsable d'une équipe.

• Si ce salarié sait travailler en autonomie, s'il a un niveau de


responsabilité élevé, ce sont ces critères notamment qui feront de lui
un salarié cadre.
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Différence entre cadre et manager ?

• Dans le monde de l'entreprise avant d'être cadre, on peut avoir un


statut d'employé, un statut d'agent de maitrise, un statut de cadre et
de cadre supérieur.

• Exemple de poste et de statut associé : un DRH sera cadre supérieur,


un RRH sera cadre, un CRH également, un ARH sera agent de maitrise
et un secrétaire sera un employé.
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Différence entre cadre et manager ?

« Être cadre c’est avoir un statut, une représentation sociale spécifique


et c’est surtout adhérer à des régimes particuliers comme celui de
l’assurance vieillesse (France), on peut donc être cadre sans avoir
obligatoirement à encadrer une équipe.
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Différence entre cadre et manager ?

Avec ce statut, le « cadre » occupe une place au sein de la société qui lui
confère un rôle qui n’est pas sans effet sur son comportement ou son
mode de vie. Ainsi, malgré son titre, le cadre ne dirige pas forcément une
équipe ou des collaborateurs.
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

Différence entre cadre et manager ?

De plus en plus de cadres sont des simples exécutants. Mais ils peuvent
aussi occuper des fonctions opérationnelles de haut niveau. On peut
distinguer deux types de « cadres »:
• Le « manager »
• Le spécialiste ou expert
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

• Le « manager »
 Le « manager » qui dirige, encadre, organise et structure une
équipe.
 Il est chargé de définir des objectifs directs et de déterminer les
orientations pour l’organisation, de gérer des Hommes, leur
rémunération et leur formation.
 Il peut aussi être impliqué dans la prise de décisions en amont et
gérer lui-même des orientations de l’entreprise.
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

• Le spécialiste ou expert est celui ou celle qui a la connaissance ou


l’expérience et qui est reconnu(e) comme tel.
• Ces salariés sont des spécialistes dans leur domaine professionnel, soit
en middle management, soit au niveau de la direction générale.
• C’est le cas des contrôleurs de gestion, de responsables administratifs,
marketing…, et aussi de commerciaux (Technico-Commercial, Chargé
d’Affaires, Ingénieur commercial)sans qu’il y ait de notion de
management d’équipe.
• Ce statut cadre s’obtient par l’acquisition d’un niveau de formation
élevé, par la reconnaissance technique ou par l’ancienneté.
Chapitre 2: Le manager
Section 1: Définitions et éclaircissements

La direction : c’est l’organe suprême qui coiffe la tête de


l’organisation, c’est l’activité de cet organe, qui détient l’action
de décider, de guider, de diriger, au plus haut niveau
(stratégique).
Ces notions étant bien définies, nous nous attacherons au
manager spécialement pour reconnaitre ses rôles et ses
caractéristiques.
Section 2: Les rôles du manager
Voir Exposé 7: les rôles du manager
Contrairement à l’image répandue du manager comme une tête pensante
assurant un traitement de l’information avant de prendre des décision,
Mintzberg observe que les managers assurent un travail morcelé caractérisé
par :

- Beaucoup de travail, un rythme soutenu


- Une activité caractérisée par la brièveté, la variété, la fragmentation
- La préférence pour l’action
- L’importance de la communication verbale
- Le manager : à la charnière entre son organisation et un réseau de contacts
- Un mélange de droits et de devoirs
Les 3 niveaux de travail du manager
Illustration : H.Mintzberg, "Out the Manager’s Job", Sloan Management Rewiew, 1995
Rôles informationnels
Rôle Description Activités correspondantes
Observateur Recherche et reçoit une foule d’informations (le Lire les journaux et les
actif plus souvent d’actualité) afin de mieux cerner rapports, entretenir les
l’organisation et son environnement, point contacts personnels
névralgique des données internes comme
externes

Diffuseur Transmet des informations reçues d’autres Organiser des réunions


employés à des membres de l'organisation d’information, faire des
(certaines données sont factuelles, d’autres annonces pour diffuser
supposent l’interprétation et l’intégration de l’information
plusieurs postes d'influence)

Porte- Transmet des informations à des intervenants Tenir des réunions de


parole externes sur les plans, règles, actions, résultats, direction, fournir des
etc., sert d'expert sur l’activité de l’organisation informations aux médias
Rôles interpersonnels
Rôle Description Activités correspondantes
Symbole Représentation symbolique, obligation Accueillir des visiteurs, signer des
d'accomplir plusieurs tâches de nature documents officiels
juridique ou sociale

Leader Chargé de motiver et d'encourager le Se livrer à toutes les activités


personnel, responsable de l’embauche, impliquant des employés
de la formation et autres tâches
connexes

Agent de liaison Conserver le réseau naturel de Répondre au courrier, effectuer des


contacts externes et d’informateurs tâches externes au comité de
offrant faveurs et renseignements utiles direction ainsi que des activités
impliquant des intervenants
de l’extérieur
Rôles décisionnels
Rôle Description Activités correspondantes
Entrepreneur Recherche dans l’organisation et son Organiser des séances stratégiques
environnement des occasions d’avancer et de discussion pour mettre au
et lance des « projets d’amélioration » point de nouveaux programmes
pour instaurer des changements,
contrôle l'élaboration de certains projets
Régulateur Chargé des actions de correction lorsque Organiser des séances stratégiques
l'organisation doit faire face à des et de discussion portant sur des
problèmes majeurs problèmes et des crises
Répartiteur de Chargé d’attribuer des ressources en Planifier, demander des
ressources tout genre, en d’autres termes de autorisations, réaliser toute activité
prendre ou d'approuver toutes les relevant du budget et de la
décisions importantes programmation du travail des
employés
Négociateur Chargé de représenter l'organisation lors Participer à des négociations avec les
des négociations syndicats ou les fournisseurs
Source :The Nature of Managerial Work, H. Mintzberg, tableau 2, pp. 92-93.
Section 3: Les qualités du manager

Les différents types de management (Voir Exposé 6: les types de


management )
Rensis Likert (psychologue américain et professeur de psychologie
industrielle de l’Université de Chicago) a défini, à la fin des années 60, sur
base d’enquêtes de terrain destinées à comprendre les attentes et les
valeurs personnelles des salariés d’entreprise, quatre types de
management:
Synthèse
Type de Description Avantages inconvénients
management
Directif le manager décide, organise, obtention de résultats motivation moindre des
planifie et contrôle rapides, efficacité collaborateurs
Persuasif le manager décide en expliquant sentiment d’appartenance système peu ouvert sur
ses choix et en faisant preuve de à un groupe, équipe l’extérieur
conviction soudée
Participatif le manager décide avec ses motivation et participation nécessite un réel
équipes; il écoute, conseille et des collaborateurs engagement, une grande
négocie capacité d’autonomie et une
forte dose de créativité de
chaque collaborateur
Délégatif l'équipe décide, après que le responsabilisation et risque de démotivation si
manager ait délégué implication des trop de pression
collaborateurs, bonne
ambiance de travail.
Comparatif rapide des différents types de management
Directif Persuasif Participatif Délégatif

Base Procédure Procédure Analyse Confiance et esprit


d’équipe
Communication Faible Forte Forte Forte

Décision Manager Manager sur base En consultation En consultation


seul d’avis
Manager Ferme Modèle du groupe Leader Permissif

En un mot Structure Mobilisation Implication responsabilisation

En une action Imposer Convaincre Associer Laisser faire


En conclusion

Il n’y a pas de bon ou de mauvais types de management, par contre, il y a de bons ou de


mauvais managers ! Le management doit être adapté :
• à la situation : en cas de crise ou d’urgence, on privilégiera le style directif
• à l’équipe : face à une équipe rodée, qui a l’habitude de travailler ensemble, qui se
connait bien, on privilégiera le management délégatif. Dans un groupe qui met l’esprit
d’équipe au cœur de ses priorités, un management persuasif sera plus indiqué
• à l’individu :une équipe peut être composée d’individualités au profil divers.

Certains auront besoin d’être rassurés, encadrés, dirigés, on privilégiera avec eux un
management plus directif. D’autres préfèrent qu’on leur laisse davantage de
responsabilités et d’autonomie, ce sera plutôt un management participatif avec eux.
Qu’est-ce qu’un bon manager ?

• Cette question est insoluble parce que c’est un peu comme le talent.
• On peut être un bon manager dans un contexte particulier qui dépendra de la culture,
qui dépendra des personnalités des collaborateurs de son équipe, qui dépendra des
missions et des objectifs à réaliser.
• Etre un bon manager est très contextuel.
En résumé: le management est très complexe, il aborde des sujets d’encadrement, de
business, de relations humaines et de gestion des talents que nous pouvons classer
en 3 domaines
Section 3: Les qualités du manager
Le leadership
Voir Exposé 8: le leadership
Qu’est-ce que le leadership ?
• Le leadership est la capacité d’un individu à exercer une influence sur
un groupe.

• Leader comme le « chef » légitime élu par le groupe.

• Leaders : politiques, religieux, des personnes ayant un ascendant sur les


autres, dont on peut admirer la personnalité et la réussite.
Le leadership

La différence entre le management et le leadership

Est-ce qu’un manager est un leader ?

Est-ce qu’un leader est un manager ?

Le management et le leadership pourraient être comparés et sont


souvent confondus
Le leadership

La différence entre le management et le leadership


Le management: L’utilisation de l’autorité afin d’obtenir la confiance des
membres de l’organisation

L’autorité formelle du manager est donnée par la hiérarchie, par la fiche de


poste, par le rôle qu’il a dans l’organisation.

Et donc l’idée, c’est qu’il obtienne la confiance des membres de son


équipe pour exercer certaines tâches.
Le leadership

La différence entre le management et le leadership


Leadership : la capacité d’influencer à nouveau pour atteindre les objectifs.

• la capacité d’influencer, les collaborateurs à un projet, pour atteindre certains


• la capacité d’entraîner, à une idée, à une vision objectifs.
• la capacité de faire adhérer
La différence entre le management et le leadership

Selon Kotler Management Leadership

• Gère la • Gère le
complexité changement
• Organise, • Motive, crée le
contrôle, gère sentiment
les problèmes d’appartenance

Kotter J.P., Qu’est-ce que le leadership, HBR, 1990.


La différence entre le management et le leadership

Selon ZALEZNIK
Manager Leader

• Organiser, • Inspirer,
contrôler, se rassembler,
concentrer sur donner une
des objectifs vision
• Comment faire • Quelle
les choses signification à
faire les choses
Zaleznik, A., Managers et leaders: en quoi sont-ils différents ?, HBR, 1976.
La différence entre le management et le leadership

• Est-ce que ces rôles sont superposables ou pas ?


• Un manager peut-il devenir leader ?
• Un leader peut-il devenir manager ?
La différence entre le management et le leadership
Un manager peut-il devenir leader ?

• Le leadership est très souvent une compétence que l’on essaie


d’évaluer et que l’on essaie de donner au manager.

• Pourtant, il existe d’excellents managers qui n’ont pas de


leadership et qui réussissent très bien leur travail parce qu’ils
organisent, ils structurent, ils analysent, ils donnent confiance à
chacun même s’ils n’inspirent pas des idées innovantes.
La différence entre le management et le leadership
Un manager peut-il devenir leader ?

Remarque: il y a des entreprises qui ont besoin de managers leaders et


des entreprises qui sont contentes avec des managers opérationnels.
La différence entre le management et le leadership
Un leader peut-il devenir manager ?

De nombreux leaders qui sont incapables de devenir managers:


• Manque du sens du concret.
• Manque du sens de la structuration des tâches.
La différence entre le management et le leadership
Un leader peut-il devenir manager ?

Remarque:
Il n’est pas obligatoire qu’un leader qui a vocation à influencer, à
donner de nouvelles perspectives, soit tout à fait compétent pour
organiser.

Ce sont des compétences complémentaires.


Conclusion

1. Dans de nombreuses entreprises, dans de nombreux métiers, on


demande de plus en plus des compétences de leadership.

Leadership: une compétence d’influence. Mais comment?


Directement ou indirectement : des idées, des propositions, de la
synthèse d’informations, des compétences qui sont peut-être
complètement nouvelles. Étonner, le pouvoir de l’étonnement, c’est aussi
du leadership.
Conclusion

2. Très souvent, on dit qu’on peut naître leader.


Mais attention
• Un leader peut vous emmener dans des contrées, dans des voyages
bien dangereux.
• Il ne faut pas suivre n’importe quel leader: il y a des leaders qui sont
allés dans le mur, d’autres qui sont incontrôlables.
• Donc le leader est essentiel dans l’organisation, mais s’il est en charge
d’un objectif contrôlé et structuré. On ne peut pas laisser un leader en
totale liberté.
Le leadership

Le manager ayant du leadership est capable de :

• Donner du sens au travail de son groupe,


• Motiver par son attitude et sa communication
• Faire les arbitrages ou prendre des décisions acceptées par le
groupe
• Représenter et défendre le groupe auprès des parties
prenantes
Développer son leadership
Conseils
1. Parlez un peu plus fort, soyez concis
Charisme 2. Ayez une posture droite, soignez votre apparence
3. Souriez, faites preuve d’enthousiasme

4. Partagez une vision motivante de l’avenir


Motivation 5. Soyez aussi exigeant envers vous-même qu’envers votre équipe
inspirante 6. Faites réussir les autres

7. Cherchez les solutions plutôt que les coupables


Stimulation 8. Poser des questions au lieu de donner les solutions
intellectuelle 9. Innovez, sortez du cadre

10. Ecoutez le dit et le non dit


Considération 11. Acceptez l’erreur
individualisée 12. Observez les progrès, faites les remarquer, complimentez
Réflexion et questions
Développer son leadership
•A titre personnel, quels sont les 3 éléments qui vous aideraient à
développer votre leadership.
• Quellesactions concrètes pouvez-vous mener, dans les 2 prochaines
semaines pour développer votre leadership.