Vous êtes sur la page 1sur 14

TP ROUTES

Mesure de la température de ramollissement des


28/10/2021
bitumes et de la pénétrabilité

Réaliser par : Encadrer par:


Chaimae maazaoui aouad Mr. Salhi Ibrahim
Kawtar addal
Walid ait mahmoud
Hamza reghay
TP ROUTES

SOMMAIRE

Introduction :
Première partie : mesure de la température de ramollissement
(NF EN 1427)
1. Introduction
2. Appareillage
3. Mode opératoire
4. Résultat de l’essai
5. Fidélité
Deuxième partie : mesure de la pénétrabilité a l’aiguille (NF EN
1426) :
1. Introduction
2. Appareillage
3. Mode opératoire
4. Résultat de l’essai

Page 1
TP ROUTES

INTRODUCTION :
Le bitume est une substance composée d'un mélange d'hydrocarbures, très
visqueuse (voire solide) à la température ambiante et de couleur noire. Connu
depuis la plus haute Antiquité sous forme naturelle, il provient, de nos jours,
presque exclusivement de la distillation des pétroles bruts.
Les principales caractéristiques des bitumes sont leur point de ramollissement et leur
pénétrabilité à l’aiguille
Première partie : mesure de la température de ramollissement
(NF EN 1427)
1. But :
Température de ramollissement bille et anneau : température à laquelle le bitume
ou le liant bitumineux atteint une consistance spécifique dans des conditions
normalisées, c’est la moyenne arithmétique du résultat de deux échantillons testés
en parallèle. Sous le poids de la bille, le bitume se déforme et la température
dite (de ramollissement) est enregistré lorsque la bille atteint le sol.

2. Appareillage :

Appareil bille anneau-


porte anneau et
assemblage

Page 2
TP ROUTES
Agitateur magnétique

Anneaux, billes

Becher

Page 3
TP ROUTES
Thermomètre, Sonde
plaque chauffante

3. Mode opératoire :
Page 4
TP ROUTES
Pour obtenir des résultats comparables il faut veiller à ce que l'essai soit effectué
correctement.
La température et le temps jouent un rôle primordial dans le comportement des
produits bitumineux.

Chauffer l'échantillon avec soin


à une température de 75 °C à
100 °C au-dessus du point de
ramollissement présumé et sous
agitation constante jusqu'à ce
qu'il devienne suffisamment
fluide pour être versé,
homogène et exempt de bulles
d'air

Remplir les anneaux avec un


léger excès

Laisser refroidir à l'air pendant


30 minutes.

Page 5
TP ROUTES
Faire glisser les anneaux de la
plaque et les déposer sur le
support avec les guides de
centrage et placer le
thermomètre de façon que son
réservoir se trouve dans le plan
inférieur des anneaux. On
commence le chauffage par un
taux de 5°C par min.

Début de ramollissement

On termine la manipulation,
lorsque le bitume touche le sol :
LE POINT DE RAMOLLISSEMENT
BILLE ET ANNEAU EN °C

4. Résultat de l’essai :
Page 6
TP ROUTES
La valeur du point de ramollissement des deux billes est : :
A droite : 55,6ºC
A gauche : 55,9ºC
D’où le point de ramollissement est : 55,75ºC
5. Fidélité :

On a r= 55,9-55,6=0,3ºC < 1ºC


Et R=0,3 ºC< 2 ºC
D’où notre essai est valide.

Deuxième partie : mesure de la pénétrabilité a l’aiguille (NF EN


1426) :
1. Introduction :

Page 7
TP ROUTES
La pénétrabilité à l’aiguille est le plus ancien essai pratiqué sur les bitumes. Elle
est habituellement utilisée pour classer le liant hydrocarboné.
L’essai de pénétrabilité est utilisé pour déterminer la consistance des bitumes et
liants bitumineux aux températures intermédiaires de service, dans des
conditions d’essai définies.

Pénétrabilité à l’aiguille

C’est la profondeur, en dixième de millimètre, correspondant à l’enfoncement


vertical d’une aiguille de référence dans un échantillon de bitume, dans des
conditions définies de température, de charge et de durée d’application de la
charge.

2. But de l’essai :
Mesurer l'enfoncement de la pointe dans un échantillon de bitume.

3. Principe de l’essai :
A 25°C on applique une charge de 100g sur l’aiguille pendant 5s pour des valeurs
de pénétration inférieurs à 500 ± 0.1 mm.

Page 8
TP ROUTES
4. Appareillage :

Un Pénétromètre
Une aiguille de pénétration en acier

Un Godets de pénétration

Un Cryothermostat à bain

Un dispositif de chronométrage

Un thermomètre

Page 9
TP ROUTES

5. Mode opératoire :

1. Chauffer
l’échantillon du
bitume à une
température de 80
à 90°C
Verser
l’échantillon dans 2
godets de façon
qu’ils aient la
même hauteur
2. Laisser refroidir à
température
ambiante pendant
15 min.

3. Placer les deux


godgets dans le
cryothermostat à
bain fixé à 24,6°C
pendant 15 min.
4. Retirer
l’échantillon de
l’eau.

Page 10
TP ROUTES
5. Placer l’échantillon
sur la base fixe du
pénétromètre.

6. Abaisser l’aiguille
jusqu’à ce que sa
pointe coïncide
avec son image
réfléchie par la
surface de
l’échantillon.
7. Libérer le porte-
aiguille pendant 5
secondes.

8. Mesurer la
profondeur
d'enfoncement à
l'issue du temps
prescrit.

Page 11
TP ROUTES
9. Enlever l’aiguille
du liant.
10. Le nettoyer à
l’aide du toluène.

11. Refaire 2 pénétrations dans le même échantillon.


Refaire à nouveau à partir de l’étape 6 la même procédure sur le deuxième
échantillon.

6. Résultat de l’essai :
1er échantillon
1ère pénétration 2ème pénétration 3ème pénétration
Avant 195 201 201
pénétration
Après 257 265 261
pénétration
Pénétration 62 64 60
Moyenne 62

Page 12
TP ROUTES
2ème
échantillon

1ère pénétration 2ème pénétration 3ème pénétration


Avant 170 195 174
pénétration
Après 230 254 241
pénétration
Pénétration 60 59 67
Moyenne 62

La moyennes des deux échantillons est 62 1/10mm


Conclusion :

La classification du bitume est 40-60

Durant l’essai de pénétrabilité on a utilisé l’échantillon avant qu’il atteint 25ºC


ce qui explique la grande profondeur de pénétration.

Page 13

Vous aimerez peut-être aussi