Vous êtes sur la page 1sur 9

Sujet 01: Un perroquet atteint d’une malformation

Retrouvé au bord de la route communale N°35 qui longe Guillot-Ville, le bébé perroquet baptisé Dino par son sauveteur Yanick de la garde
forestière a été remis au parc zoologique de la ville.

D’après les responsables du parc, l’animal a été abandonné par ses parents car il présente une déformation lui donnant un aspect de
dinosaure : Tête anormalement grande, et de toutes petites ailes. Il lui est impossible de voler un jour.

« C’est extraordinaire qu’il soit toujours en vie » déclara, le vétérinaire. « Généralement, les animaux se débarrassent de leurs progénitures
indésirables en les tuant » ajouta-t-il.

Décidément ce qui est indésirable pour les volailles peut être très convoité chez les humains. Heureusement pour le petit Dino, il profitera
sans doute d’une prise en charge très particulière.

Sujet 02: Une caissière apprend le langage des signes pour communiquer avec un client sourd

Comme quoi il existe mille et une manière pour celui qui veut faire le bien

Sandra Mayer, Caissière au supermarché « LECOIN » de Guillot-Ville depuis plus 11ans et sous l’encouragement de ses employeurs a trouvé
le moyen de surprendre un client sourd qui avait l’habitude de se rendre à l’enseigne 2 fois par semaine.

Remarquant qu’il trouvait des difficultés à chaque fois pour faire ses courses et communiquer ses besoins, elle en parla à son manager qui a
son tour a réussi de convaincre l’administration et décrocha un budget pour elle, afin qu’elle puisse prendre des cours pour apprendre la
langue des signes.

Cette petite attention n’est pas passé sans être remarqué par la plupart des habitués, et qui n’ont pas hésité à la félicité pour son effort.
Certains ont allé même jusqu’à inciter ses supérieurs à lui octroyer une augmentation. Quelque chose qu’elle a finalement obtenu.

Sujet 03 : Elle donne un rein à son père afin qu’il assiste à son mariage.

Sandra Mayer, jeune Informaticienne de 28 ans et résidente à Berne en Suisse depuis 4 ans a décidé de donner un rein à son père souffrant
d’insuffisance rénale depuis 10 ans l’empêchant de se déplacer.

«Nous avons décalé le mariage à quatre reprises juste pour qu’on puisse trouver un rendez à l’hôpital… Elle est très attachée à son père »
nous a expliqué son fiancé. Son père quant à lui, a longuement refusé ce don mais a finalement cédé face à l’insistance de sa fille. « Il été
hors de question de me marier sans la présence de mon père, c’est le plus beau cadeau qui puisse m’être offert. Je lui dois beaucoup » A-t-
elle déclaré.

Finalement, Sandra, obstiné comme elle est, a finalement obtenu ce qu’elle voulait, Et l’opération a été donc programmé samedi prochain
à l’hôpital de Guillot-Ville, lieu de résidence de son père, vers 9h.

Sujet 04 : elle reçoit une demande de mariage de son compagnon à l’âge de 70 ans après 40 ans de vie commune.

Ann et Chris sont un couple britannique retraité étonnant. Agés de 70 et 72 ans, Il ont vécu ensemble sous le même toit depuis 40 ans et
ont engendré deux enfants, devenus aujourd’hui adultes, sans jamais envisager de se marier.

« A vrai dire, au début de notre relation, nous retardions à chaque fois le mariage. Parfois parce qu’il travaillait à l’étranger, d’autres fois à
cause de problèmes financiers ou sanitaires… 20 ans passèrent, durant lesquels nous avons u deux enfants et l’idée du mariage a fini par
s’envoler » déclara Ann, au journal local.

C’est lors d’un diner familial, accompagnés de leurs deux enfants que Chris a fait la surprise à tout le monde. « C’est magnifique, personne
ne s’attendait qu’il fasse un jour sa demande. Devant tout le monde en plus ! Ce n’est vraiment pas son genre » expliqua son fils inné.

Sujet 05 : Un jeune homme sur la route nationale avec une affiche « Je cherche du travail »

La photo d’un vingtenier sur la route nationale numéro 5, aux alentours de Guillot-Ville à fait le buzz hier sur les réseaux sociaux.
Combinaison de travail et raclette à la main, il hissait une pancarte ou était écrit « Je cherche du travail » sous laquelle était indiqué son
numéro de téléphone.

Le nombre de partage de la photo sur internet a atteint 50000 en quelques heures. Certains internautes locaux qui l’avait apparemment
reconnu sont allés jusqu’à vanter ses qualités professionnelles, précisant qu’il est maçon, implorant particuliers et entreprises de faire
appel à ses services.

Quelle manière pour se faire entendre! Décidément, l’inspiration des jeunes d’aujourd’hui n’a pas fini de nous étonner.
Sujet 06 : George et Lisa vont célébrer leur mariage à 60 ans, amis d’enfance il se sont perdus suite au déménagement du père de Lisa.
Mais un fait imprévu va les réunir.

Comme pour se venger du temps perdu, les deux sexagénaires ont décidé de se marier trois mois après leur retrouvaille.
50 ans auparavant, le destin a voulu que Lisa soit séparée de son bon ami d’enfance George suite à des problèmes financiers qui frappèrent
la stabilité de sa famille, obligeant ses parents à déménager à plus de 700 Km, laissant derrière elle plein de souvenir et une tendre amitié
profonde.

Originaire de Guillot-Ville, ce n’est que lors d’une réunion des ancien élèves l’été dernier, que Lisa retourna à la ville de son enfance 5
décennies après son départ. « Je n’ai passé que 4 ans dans cette école, je pensais que je n’allais reconnaitre personne. Mais cette ville et
son école a toujours occupé un coin spécial de ma mémoire, et les souvenirs de George sont restés intactes dans mon esprit » déclara-t-elle
au journal local.

C’est ainsi que, comme pour se rattraper, le destin a voulu les réunir à nouveau. Cette fois à jamais, puisque le couple prévoit se marier le
weekend prochain.

Sujet 07 : Un singe sème la panique dans un supermarché

Les faits se sont déroulés, hier après-midi au supermarché « LECOIN » situé au centre de Guillot-ville. Lorsqu’un, Patrick Lace, chef de
raillons, aperçu un magot d’Afrique du nord se servir à l’étagère des fruits et légumes.

La pagaille déclencha lorsque ce dernier essaya de le neutraliser. Affolé, le petit primate commença à sauter de raillons à l’autre causant
d’énormes dommages. Ce qui a obligé les responsables de l’enseigne à évacuer tous les clients et de faire appel au service zoologique de la
région.
Ces derniers sont intervenus avec extrême diligence et ont réussi à mettre la main sur l’animal après l’avoir endormi à l’aide d’une flèche
tranquillisante. Après quoi, il a été transporté au zoo de la ville

D’après nos informations, le singe appartiendrait à un amateur d’animaux sauvages qui habite dans le coin. Mais qui ne s’est toujours pas
présenté pour le réclamer.

Sujet 08 : Un patron part à la retraite. Il fait une agréable surprise à ces employés

A l’occasion de son départ à la retraite à l’âge de 65 ans, Samuel Cabet, chef d’entreprise de fabrication d’objet de valeur implantée à
Guillot-Ville, décida de faire une agréable surprise à ses anciens subordonnés car selon lui, ont tout le mérite dans la réussite de la firme.

A la suite d’un discours très émouvant, où ils motiva et encouragea le personnel à continuer le travail qu’ils ont entrepris ensemble, et juste
avant le diner, il annonça une prime de 5000 Euro à chacun des 89 employés.

« L’essentiel est que chaque employé continu à représenter dans son comportement de tous les jours l’identité, l’image, et les valeurs
établies. Voir le respect, l’écoute et le partage » déclara-t-il à la presse locale.

Les employés quant à eux, étaient très émus par cette initiative, certains jusqu’à en verser des larmes. Mais tous motivés à continuer à
représenter l’entreprise comme ils l’ont toujours fait.

Sujet 09 : un homme disparu après un match, réapparait après 11 ans.

Samedi dernier, un fait inopiné s’était produit à la petite commune de Guillot-Ville. Alors que tout le monde avait perdu espoir de le revoir
un jour, James Lancelot âgé aujourd’hui de 33 ans a réapparu après 11 ans d’absence mystérieuse.

Alors qu’il avait juste 22 ans James s’était déplacé à Paris à l’occasion d’un match de football opposant l’équipe de sa petite ville au Paris
Saint-Germain dans le cadre de la coupe de France. Depuis, personne n’a u de nouvelles de lui, malgré les efforts de sa famille et des
services de police pour le retrouver.

« On ne sait toujours pas ce qui est arrivé ! l’essentiel qu’il soit revenu » déclara sa mère en larmes à la presse locale, refusant de donner
plus de détails à l’image de tout son entourage.

Les faits de sa disparition, comme celle de sa réapparition demeurent donc un mystère dans l’espoir qu’il soit relevé dans les jours à venir.
Sujet 10 : Un cycliste est arrivé en retard décide de prendre un raccourci.

Un fait hilarant c’était produit hier après-midi à Guillot-Ville lors de la compétition régionale du cyclisme. Lorsqu’un groupe de spectateurs
ont repéré un homme en combinaison, bicyclette sur l’épaule, galoper pour traverser un champ de blé.

Une fois arrivé à la hauteur de la route il se méta aussitôt sur son vélo et rejoignis la course et qu’il termina à la première place. Ce n’est
que lors des remises des médailles que des témoins se sont présentés pour dénoncer sa tricherie qu’il a ensuite lui-même admis aux
organisateurs causant sa disqualification à la compétition nationale.

« J’ai raté le début de la course, je n’avais pas un autre choix ! Je me suis tant préparé pour cette compétition, c’est très décevant »
déclara-il à la presse locale.

Sujet 11 : un bébé fait une chute du 5ème étage.

Le centre de secours de Guillot-ville ont reçu hier soir vers les coups de 21h un appel informant qu’un bébé de 16 mois est tombé du 5
-ème étage d’un immeuble situé dans la rue des crètes au centre de la ville.

A l’arrivée des secours, bien qu’inconscient, miraculeusement l’enfant respirait encore. Ce qui les a conduits à agir d’une extrême diligence
au milieu d’un grand vacarme pour le transporter à l’hôpital de la ville.

Apparemment, le petit aurait glissé des mains de sa tente qui contemplait le paysage depuis le balcon de la maison familiale pour échouer
ensuite sur la toiture du balcon du 3 -ème étage ce qui aurait ralenti sa chute.

Selon nos sources à l’hôpital de Guillot-Ville, le petit Jonah souffre de plusieurs fractures et son état est toujours menacé.

Sujet 12 : une dispute pour un saucisson.

Hier matin vers les coups de 11h, le centre de police de Guillot-ville a reçu un appel informant qu’une grande dispute s’était éclaté entre
deux hommes à une boucherie située au chemin des crètes au centre de ville.

Interpelés et conduits au poste de police pour être entendus, les deux hommes se seraient disputés pour le dernier kilo de saucissons.
Chacun insistant qu’il fût entré en premier ce qui les a conduits à se bagarrer violemment. Suite à quoi l’un des deux trentenaires s’était
emparé d’un couteau derrière le comptoir pour menacer son adversaire jusqu’à lui infliger une légère entaille sur son bras gauche.

D’après nos sources, les deux antagonistes ont passé la nuit en cellule et se présenteront aujourd’hui devant le procureur.

Sujet 13 : Un couple décide de se marier à Montréal en plein marathon

Vivant ensemble depuis plus de 3 ans, Jenna et Malik, tous les deux âgés de 31 ans ont décidé de fêter leur mariage à l’occasion d’un
marathon organisé à Montréal par l’association « santé pour tous » dont il sont les fondateurs pour célébrer par la même occasion sa
réussite.

Le couple s’était arrêté à un kilomètre de la ligne d’arrivée pour reprendre son souffre, suite à quoi il se sont promis de vivre ensemble
pour le bien comme pour le pire au milieu des applaudissements de la foule et des athlètes.

« Nous avons tant travaillé pour inspirer les gens et les inciter à prendre soin de leur santé, la réussite de ce marathon est le fruit de nos
efforts et marque le début de notre nouvelle vie » déclara Jenna à la presse locale.

Sujet 14 : Un prisonnier s’échappe de la prison avec l’aide d’une employée

Accusé de vol à main armée, et condamné à 3 ans de prison ferme, John Samuel a réussi à s’évader hier soir de la prison de Guillot-Ville à
l’aide d’une échelle depuis la cour extérieure vers les coups de 23 heures, après 9 mois d’incarcération.

D’après le directeur du centre pénitencier, le prisonnier aurait reçu une aide interne pour mener à bien son évasion. Mentionnant le nom
de Jenna Lancelot également disparue depuis hier comme principale suspect dans cette affaire. Il est à mentionner également que les deux
individus se connaissaient déjà bien avant la condamnation de John.

La police a déjà entamé une chasse à l’homme et une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de cette affaire.

Sujet 15 : Un homme se fait passer pour un chauffeur de bus devant une école

Le poste de police de Guillot-ville a reçu hier matin un appel informant qu’un homme utilisait son fourgon de manière clandestine pour
transporter des écoliers depuis et vers l’établissement privé de Saint-martin.

Suite à cet appel les services de police ont établi un barrage routier au niveau de la route communale N°12 afin d’arrêter le chauffeur en
flagrant délit. Le suspect en question a été interpelé vers les coups de midi transportant 10 élèves âgés entre 10 à 13 ans. La vérification
des documents du véhicule et celles du conducteur a confirmé les informations reçues ce qui a entrainé son arrestation.

D’après nos sources, l’homme de 43 ans qui exerce cette activité frauduleuse depuis plus de 6 mois a passé sa nuit en cellule et se
présentera demain devant le procureur.
Sujet 16 : Un jeune homme s’endorme, un renard fouille son sac et vole son passeport

Hier matin, vers les coups de 8h, un jeune touriste sud-africain de 23 ans s’était présenté au centre de police de Guillot-Ville pour déclarer
le vol de son passeport dont l’auteur est un renard, dit-il.

Le vingtenier a expliqué qu’après une soirée bien arrosée au Saint-Georges hôtel, il décida de s’endormir quelque temps sur un banc à la
hauteur des chemins des crètes pour être réveillé quelque temps après par un renard fouillant dans son sac et disparaitre aussitôt après
dans un buisson au bord du trottoir.

La visualisation des caméras de sécurité, a confirmé les dires du jeune touriste. Ce qui a conduit le service zoologique de la ville d’effectuer
une fouille aux alentours à la recherche d’une tanière qui ne devait pas se trouver bien loin. Ce qui finalement était le cas. Par contre, le
passeport du jeune homme n’a pas été retrouvé.

Sujet 17 : Une femme fait une découverte étonnante dans la poussette de sa fille lors d’une promenade au parc

Hier Après-midi, vers les coups de 14h, une femme s’était présentée au poste de police de Guillot-ville pour déclarer qu’elle a trouvé un
diamant de la taille d’une noix dans la poussette de sa fille lors de leur promenade au parc plutôt dans la journée.

La jeune maman a expliqué qu’elle été entrée dans une boutique de bijoux de fantaisie, et qu’à sa sortie elle a remarqué un objet brillant
sur le flanc gauche de la petite et qui à son grand étonnement s’est avéré être un diamant.

La visualisation des caméras de surveillance perchées sur le lieu des faits a confirmé les dires de la femme. Ce qui a emmener la police à
faire le lien entre celui-ci et un vol qui aurait été produit aux alentours de l’incident dans la même journée, et par la même occasion en
identifier l’auteur qui aurait caché l’objet dans la poussette de l’enfant en vue de le récupérer plus tard.

Sujet 18 : Un sans-abri reçoit une récompense pour avoir aidé les policiers à arrêter deux fugitifs

Le poste de police de Guillot-Ville a organisé hier après-midi une petite cérémonie à l’honneur de Jean LANCELOT, un sans abri de 36 ans,
qui par un pur geste héroïsme et de citoyenneté a aidé les services de police à arrêter deux fugitifs la semaine dernière.

La cérémonie qui a duré une demi-heure et qui a été marquée par la présence du maire de la ville, s’est achevée par une agréable surprise
au trentenaire. En effet, La ville a décidé de lui offrir une formation et un poste d’emploi comme agent de nettoyage dans une
administration locale ainsi qu’un hébergement durant toute la durée de la formation.

Pour rappeler les faits de l’histoire, Jean a dépensé ses dernières économies pour acheter un abonnement téléphonique afin de contacter
les services de police, et dévoiler l’endroit où se cachaient deux fugitifs dangereux inculpés pour meurtre et qui étaient recherchés depuis 2
mois.

Cette décision inattendue a jeté l’homme qui s’est exprimé en larme à la presse dans un grand état émotionnel : « je ne m’attendais
absolument pas de voir ma vie changer aujourd’hui. Je suis extrêmement reconnaissant à tous ceux qui ont rendu cela possible, Je vais
enfin pouvoir mener une existence décente, et pourquoi pas fonder une famille »

Sujet 19 : Une femme met à l’enchère son front comme support publicitaire à fin de financer les études de son fils

On dit souvent que l’amour inconditionnel d’une maman est sans égal. C’est ce qui a été prouvé encore. Cette fois à Guillot-Ville, par
Alexandra Mayer, une maman de 49 ans, qui a décidé de mettre son front aux enchères comme support publicitaire afin que son fils inné
de 18 ans puisse poursuivre ses études à l’université de ses rêves.

Suite à son offre, plusieurs laboratoires pharmaceutiques lui ont exprimé leurs intérêts. Finalement, l’enchère a été emporté par l’enseigne
LD’s, réputée dans le monde entier par ses produits antirides pour la modique somme de 13500 $, contre des photos du front de la
quadragénaire avant et après l’usage de leurs produits.

L’histoire ne s’arrête pas là, puisqu’après la découverte des motifs de la maman, LD’s ont décidé de prendre en charge la totalité des frais
de la première année d’étude du jeune Tomas.

Sujet 20 : Un retraité appelle son animateur préféré, celui-ci lui fait une surprise inattendue

Hier soir une agréable surprise attendait George LANCELOT, retraité de 82 ans qui avait pris l’habitude d’appeler son émission de radio
préférée « Les ondes du passé » pour atténuer sa solitude.

George qui vit seul depuis le décès de sa femme Carine 13 ans auparavant, s’était exprimé à maintes reprises sur les ondes de la chaine de
la difficulté qu’il rencontrait à mener cette vie, lui qui n’a pas engendré d’enfants expliquant que cette émission et ses auditeurs
représentent pour lui son unique refuge.

Remarquant que l’homme a gardé tout son intellect à cet âge et possédant une bonne éloquence, les responsables de la chaine ont décidé
de lui proposer en direct de présenter l’émission diffusée tous les lundis en compagnie de son animateur préféré. Ce qu’il accepta
immédiatement.
Vous pouvez donc désormais, retrouver la voix George et Patrick à partir de lundi prochain à 23h sur les antennes des ondes du passé.

Sujet 21 : une famille retourne de vacances et se rend compte qu’une personne manquait à l’appel

Samedi dernier, à l’aéroport de Guillot-ville, une famille composée de 7 membres a fait la stupéfiante découverte à son retour de Nice que
Tomas, adolescent de 16 ans est absent et ne répondait pas aux appels.

Paniqués, ils contactent les services de sécurité interne, qui de leur tour ont appelé l’aéroport de Nice pour être ensuite informés que la
seule personne enregistrée sous le nom de Tomas était un homme âgé de 43 ans.

Ce n’est qu’après 6 heures d’effroi total, que Tomas a décidé de décrocher son téléphone et les Milers ont pu avoir de ses nouvelles.
Apparemment il avait choisi de prolongé son séjour à Nice en compagnie de sa nouvelle copine sans informer ses parents de peur qu’ils
refusent.

« Décidemment, Tomas avait décidé de jouer son rôle d’adolescent à la lettre" déclara son père. « Nous avons été contacté par les parents
de son amie… il prendra le prochain vol vers Guillot-Ville » ajouta-t-il.

Sujet 22 : Un bateau part en croisière, un ours polaire s’invite au restaurant

Samedi dernier, alors que le « ODE MER », bateau de croisière parti de Royaume-Uni était stationné au bord d’un glacier au Groenland, afin
de permettre à ses 230 passagers de profiter d’un calme petit déjeuné au milieu d’un paysage extraordinaire, un ours polaire s’est invité au
festin à travers l’un des hublots laissés ouverts pour l’aération.

La présence de l’animal a vite été remarquée par les vacanciers qui ont abandonnés leurs assiettes et se sont précipités sur le pont pour
l’admirer et le prendre en photo dont une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et qui a fait le tour d’internet.

Il est à mentionner que cette l’espèce est à ce jour menacée d’extinction sous les effets du réchauffement climatique, et qu’en voir un,
même dans son habitat naturel reste un phénomène assez rare.

Sujet 23 : Un fourgon blindé banalisé de transport de fond a fait un accident et des sacs d’argent se retrouve partout sur la route

Hier après-midi à Guillot-Ville, un fourgon de transport de fond appartenant à « SECUTRANS » a dérapé puis heurté violemment par deux
véhicules sur la route communale N°5 qui longe la ville.

Suite à l’accident, des sacs d’argent se sont retrouvés éparpillés sur la route sur une distance de 250 mètres ce qui a demandé
l’intervention de la police et la gendarmerie nationale qui ont agi en toute diligence pour circonscrire et sécuriser les lieux.

D’après nos informations, le chauffeur ainsi que les deux autres passagers qui ont étaient transportés à l’hôpital de la ville souffrent de
sérieuses blessures, mais leur état s’est stabilisé. Selon le responsable des communications de la police locale, l’intégralité de la somme
transportée a été retrouvée et envoyée à un lieu sûr. Ajoutant qu’une enquête a été lancée pour déterminer les circonstances de
l’accident.

Sujet 24 : Un homme de 65 ans vu en uniforme de SNCF entrain de contrôler les billets des passagers de façon irrégulière

Hier après-midi, vers les coups de 14h, la sécurité interne de la gare ferroviaire de Guillot-Ville a interpelé un homme vêtu d’un uniforme
d’agent de la SNCF en train de contrôler les billets des passagers.

D’après les guichetiers, ce n’était pas la première fois que le sexagénaire travesti se déguise pour contrôler les voyageurs « il venait pour
quelques jours puis disparaissait pendant une période pour réapparaitre de nouveau. Il prenait même des pauses déjeunées avec nous.
Tout donnait à croire qu’il s’agissait effectivement d’un collègue » témoigna l’un d’eux.

Ce n’est que lors d’une dispute qui a éclaté avec un passager clandestin que sa petite farce a été divulguée. Il s’agit de Robert LANCELOT,
ancien employé de l’entreprise, congédié 15 ans auparavant pour cause d’instabilité mentale.

Bien que ses intentions demeurent jusqu’à maintenant mystérieuses, sa petite embrouille d’hier laisse dire que le vieil homme jouait à
fond son rôle.

Sujet 25 : Un canadien disparu depuis 10 ans, revient de Chine où il est devenu une star

George LANCELOT, originaire de Guillot-ville au Canada, avait pris son envol le 20/01/2011 pour l’Asie, alors qu’il avait tout juste 25 ans,
afin de participer à un concours de cuisine. Depuis, sa famille n’a plus reçu de nouvelles de sa part. jusqu’à samedi dernier, où il a réapparu
dans son village natal après 10 ans d’absence.

Bien que le trentenaire a refusé de donner assez de détails quant à sa disparition, il a expliqué à sa famille qu’il est devenu une célébrité en
Chine par sa cuisine sur les réseaux sociaux. Dévoilant qu’il gère 7 restaurants de luxe localisés dans les 3 plus grandes villes du pays.
Pour expliquer son retour, le chef cuisinier a révélé qu’il ne voulait pas qu’on le retienne de réaliser son objectif, mais qu’il regrette
aujourd’hui d’avoir procédé de cette manière. « Ma famille m’avais énormément manqué. Maintenant que j’ai réalisé mes objectifs, je me
rends compte à quel point cela est insignifiant sans la présence de ceux qu’on aime » a-t-il déclaré à la presse locale.

Sujet 26 : Une femme se lève avec des tâches sur le corps, après avoir mangé dans une célèbre Pizzeria

Samedi dernier, une dispute violente s’était éclatée dans une Pizzeria célèbre à Guillot-ville, entre une femme de 32 ans qui avait diné là la
veille et les responsables de l’enseigne, les menaçant de poursuite judiciaire si on ne l’indemnise pas immédiatement, ce qui a nécessité
l’intervention de la police.

Conduite au commissariat, la trentenaire agitée a expliqué qu’elle s’était réveillée avec des tâches jaunâtre sur son corps, nettement
visibles sur ses jambes et ses bras. Aussi tôt calmée et libérée, la femme s’était dirigée de toute hâte à un laboratoire d’analyse pour
prouver sa contamination.

Il est à mentionner qu’une affaire semblable était la cause de la fermeture d’un restaurant dans la région le mois dernier. Les responsables
de la Pizzeria semblait confiants, affirmant qu’il s’agissait probablement d’une allergie qui n’a rien à faire avec leur établissement.

Sujet 27 : Un enfant est resté coincé à travers les barreaux d’une installation dans une aire de jeux au parc

Hier après-midi, un incident inhabituel s’était produit à Guillot-Ville et a nécessité l’intervention des forces de secours. En effet, un enfant
de 3 ans s’était coincé la tête en jouant entre deux barreaux au parc de la ville.

A l’arrivé des secouristes, l’enfant était au milieu d’un grand vacarme, ce qui les a obligés à disperser la foule et circonscrire les lieux afin de
calmer le petit qui semblait épuisé de se tenir debout depuis plus d’une demi-heure. Muni d’une scie métallique à usage manuel pour ne
pas effrayé d’avantage l’enfant, un agent s’était chargé de couper les barreaux, tandis qu’un autre soutenait le petit afin de soulager ses
jambes.

En tout, l’opération à durée 45 minutes, et le petit Jonah a été libéré. Mais cela n’a pas soulager ses parents qui ont demandé aux témoins
de signer une pétition afin d’inciter la mairie de détruire l’installation jugée trop dangereuse.

Sujet 28 : Hier matin, deux laveurs de vitres faisaient leur travail au 50e étage d’un gratte-ciel lorsqu’un câble s’est rompu

Le poste de secours de Guillot-ville a reçu hier matin un appel d’urgence informant que deux laveurs de vitres étaient coincés à plus de 140
mètres dans les airs au niveau d’un gratte-ciel au centre de la ville.

Suite à cet appel, une équipe de secouristes comptant 25 membres a été mobilisée sur les lieux. D’après les informations reçues, l’un des
deux câbles qui soutenaient la plateforme métallique a rompu ce qui a obligé les pompiers d’agir en toute diligence de peur que le
deuxième câble lâche également sous le poids des deux hommes.

Finalement, ces derniers ont pu être extraits de ce calvaire à l’aide d’un hélicoptère appartenant aux forces de police. D’après les premiers
témoignages, les deux hommes ainsi que leurs collègues ont déjà adressé une demande écrite le mois dernier à leurs supérieurs afin de
faire vérifier les installations mais leur réclamation a été ignorée ce qui risque à l’entreprise de très lourdes peines en cas de poursuite
judiciaire.

Sujet 29 : Un homme de ménage travaillait dans un centre commercial de New Brunswick lorsque son pied s’est coincé dans l’escalator

Hier matin, un incident délirant s’été produit au centre commercial « THEACT » au Nouveau Brunswick. Un immigrant magrébin qui a été
récemment recruté comme homme de ménage s’était coincé le pied dans l’escalator.

Incapable de se libéré, le trentenaire a pris la décision de se couvrir le pied et de rester là jusqu’à la fermeture, afin de s’éviter les
moqueries du personnel. Ce n’est que deux heures plus tard lorsque son absence a été remarqué par son supérieur que la situation a été
signalée à la sécurité du centre et aux techniciens internes.

Finalement, Malik a été rapidement libéré de son calvaire, mais a eu quand même sa part des plaisanteries de ses collègues.

Sujet 30 : scandale au supermarché, une biche poursuivie par des chasseurs

Samedi dernier à Guillot-Ville vers les coups de 18h, alors que la clientèle du supermarché « THEACT » faisait tranquillement ses courses
une biche agitée s’était introduite à l’intérieur de l’enseigne.

La première réaction des responsables été de la chasser dehors, lorsque deux chasseurs sont entrés à sa recherche, ce qui a changé
complètement le comportement des personnes présentes qui ont refusé catégoriquement de délivrer l’animal à une mort certaine. Ce qui
a fortement contrarié les deux hommes, car d’après eux, vu que la saison de la chasse était ouverte, ils avaient tout le droit de récupérer
leur proie.

Finalement, face à l’entêtement du personnel et des clients, les deux chasseurs ont décidé de quitter les lieux laissant la biche chanceuse
tranquille.
Il est également à mentionné que durant les 3 mois de chasse, plus 1500 animaux est abattus chaque saison dans la région montagneuse
de Guillot-Ville.

Sujet 31 : Mauvaise blague, Tom 25 ans s’est endormi après la pause déjeuner, ses collègues se sont pris en photo avec lui

Samedi dernier, l’image de Tom LANCELOT et de ses collègues a fait le tour d’internet. Ces derniers ont profité de sa sieste pour écrire sur
le font du vingtenier l’expression « Hors service ».

Le plus fascinant dans l’histoire est que l’informaticien originaire de Guillot-ville est allé rencontrer un client important directement après
son réveil, et qu’il ne s’était rendu compte de cette espièglerie qu’une fois connecté sur internet une demi-heure plus tard.

D’après les témoignages de l’un de ses collègues sur les réseaux sociaux, cette petite farce a coûté à l’entreprise un marché important, ce
qui a énormément irrité le chef de service qui n’a pas hésité à adresser un questionnaire à l’ensemble du personnel impliqué dans cette
affaire.

Sujet 32 : Avec un grand regret qu’une femme de 96 ans vend sa maison, l’agent immobilier trouve quelque chose d’insolite

Samedi dernier, les photos de la maison d’une vieille dame de 96 ans prises par Patrick LANCELOT qui opère comme agent immobilier à son
propre compte a fait le tour d’internet. Décor intérieur, œuvres d’arts, sculptures et Meubles antiques dont un piano datant de la première
guerre mondiale. La maison située au chemin des crètes à Guillot-ville, bien que très ordinaire de l’extérieur, elle abritait un véritable
trésor.

Emerveillé par ce qu’il voyait Patrick la questionna sur les motifs qui l’ont poussé à la mettre en vente. C’est alors que madame Bridget
expliqua qu’elle a passé plus de 60 ans de sa vie à collectionner ces différents objets en compagnie de son défunt mari mais qu’aujourd’hui
elle se retrouve contrariée de tout vendre pour financer les études de son arrière-petit-enfant qu’elle avait adopté après la mort de ses
deux parents suite à un accident de voiture.

Touché par ce témoignage, l’agent immobilier lui propose d’annuler la vente de la maison lui suggérant à la place d’essayer d’obtenir un
crédit bancaire pour le jeune Tomas en le cautionnant à travers la maison, ce qu’elle accepta immédiatement.

Désormais, si la demande de crédit était acceptée, la conservation de la maison reposerait sur la capacité du jeune étudiant à rembourser
son prêt.

Sujet 33 : Un salarié découvert par les policiers et les pompiers, à son domicile et en pleine forme

Absent depuis plus de 10 jours de son poste d’emploi, John LANCELOT ne répondait même plus aux appels téléphoniques. Inquiétés, ses
collègues décident de contacter le poste de police de Guillot-Ville de sa disparition.

Aussitôt alerté, deux agents de police accompagnés d’une équipe de pompiers se sont présentés devant le domicile du jeune informaticien
de 28 ans situé au chemin des crètes. A leur grand étonnement, le vingtenier était bien chez lui et tout donnait à croire qu’il allait très bien.
Surpris également de sa part, il demanda aux agents de police la raison de leur présence, avant de les remercier en leur assurant qu’il n y’a
aucune raison de s’inquiété.

Suite à cet incident, John décida d’appeler son entreprise et dans un grand mystère il présenta sa démission sans donner le moindre motif.
Il est à mentionner que l’informaticien vivait seul depuis deux mois environ après le départ de sa femme emportant avec elle leur unique
enfant.

Sujet 34 : Un jeune touriste demande la main de sa fiancée en haut de la tour Effel, mais ça ne se passe pas comme prévu

Originaires de Guillot-Ville, les deux vingteniers ont décidé de profiter de l’après-midi ensoleillée de samedi dernier pour visiter la tour-
Effel. Une fois en haut du monument historique, John décida qu’il était enfin prêt de faire à son accompagnante Linda l’agréable surprise
de demander sa main devant les dizaines de touristes qui étaient présent à cet endroit symbolique.

Etonnement, et devant la surprise de tout le monde, la réaction de la jeune femme était contraire à toutes les attentes. En effet, à peine
que John s’était mis sur ses genoux pour lui présenter sa bague, elle a pressé le pas et parti en dissimulant son visage de sa main comme
pour cacher un profond malais.

Interloqué par la réaction inopinée de son amoureuse, le jeune homme de 25 ans s’est exprimé aux vacanciers qui n’ont pas hésité à lui
présenter leur soutien qu’il ne trouve aucune explication à ce qui vient d’arriver.

Sujet 35 : des souris ont envahi l’opéra et ont provoqué une panique

Samedi dernier, à l’opéra de Guillot ville, des centaines de souris ont interrompu la soirée des 5800 spectateurs qui assistaient à la
cérémonie d’ouverture de la septième édition du spectacle de la lumière, provoquant ainsi une panique générale qui a poussé les
organisateurs à évacuer la salle.

Une équipe de spécialiste a aussitôt été convoqué pour déterminer les causes de l’incident. D’après le communiqué du chef de la sécurité,
les souris auraient fui une opération de dératisation dans le voisinage de l’immeuble.
« La situation est désormais maitrisé. Nous tenons par ailleurs à informer tout le monde que la suite des événements sera décalée de deux
jours, respectant la même programmation » rassure-t-il à travers la presse locale.

Sujet 36 : un enfant de 13 ans fait ses preuves dans le monde des affaires, et qui fait parler de lui

Des bonbons qui protègent les dents contre les carrés, telle est l’idée du petit Jonah. Originaire de Guillot-ville et déjà entrepreneur à l’âge
de 13 ans, il avait lancé sa start-up l’année passée à l’aide de son père.

« C’était son idée ! Alors qu’on faisait des courses au supermarché, je lui ai expliqué que les bonbons ne sont pas bons pour la santé des
dents et sa curiosité d’enfant a fait le reste… il a commencé à poser des questions et à chercher une substance qui soit sucré et inoffensive,
et il a trouvé la recette parfaite » déclara la maman Lynda à la presse locale. « Concrètement, mon rôle et celui de son père se résume au
travail administratif, il fait absolument toutes les décisions par lui-même » ajouta-t-elle.

Depuis que l’entreprise a démarré 14 mois auparavant, le chiffre d’affaires de l’entreprise n’a pas arrêté de grimper passant de 7000 euros
le premier mois à plus de 40000 euros le mois d’Avril dernier, et la famille ne compte pas en rester là. La première cargaison destinée à
l’exportation comptant 25 tonnes de sucreries sera expédier la prochaine semaine à destination de la Thaïlande.

Sujet 37 : Une navigatrice sauvée par des dauphins :

Samedi dernier, la presse Britannique a reporté l’histoire de Brittany, une jeune aventurière de 27 ans qui a été sauvé par des dauphins
lorsque son bateau à voile a fait naufrage près des rives de Southampton.

Selon les déclarations de la jeune femme, son bateau aurait heurté un rocher aux larges. L’impact aurait été si violent que la coque s’été
transpercée.

« La mer est très agitée ce temps de l’année ! heureusement que j’avais mon gilet de sauvetage qui m’avait gardé à la surface, mais je
n’avais aucun moyen de regagner la côte à cause des courants.» déclara-t-elle à la presse locale. « Je commençais sérieusement à perdre
tout espoir de survie, lorsque j’ai ressentis une pression sous mon corps qui me faisait avancer très vite vers la plage. » A-t-elle ajouté.

Sujet 38 : une infirmière retrouve son père après une longue absence :

Samedi dernier, la presse Britannique a reporté l’histoire d’une jeune infirmière de 27 ans et originaire de Southampton qui aurait retrouvé
son père souffrant de maladie mentale dans un pur hasard, après 15 ans de disparition.

D’après les mêmes sources, la jeune femme a été séparée de son papa suite au décès prématuré de sa maman, et placée chez une famille
d’accueil où elle a vécu jusqu’à ses 18 ans. « Nous avons continué de se voir régulièrement pendant une année, puis d’un coup, plus rien !
Aucune nouvelle de lui. Nous avons déclaré sa disparition à la police, mais il n’avait laissé aucune trace pour le retrouver. Jusqu’à
aujourd’hui » A-t-elle déclaré à la presse locale.

Selon les infirmiers, le père devenu SDF a été retrouvé par un groupe de bienfaiteurs dans une ruelle de la ville souffrant de froid et a été
transporté à l’hôpital. Quant aux circonstances de sa disparition, elles demeurent toujours mystérieuses.

Sujet 39 : Un chirurgien fait une découverte inattendue en ouvrant l’estomac d’un patient :

Patrick L, âgé de 43ans et agissant en tant que chirurgien à l’hôpital de Guillot-ville, a été appelé en toute urgence aux alentours de 3h du
matin afin de venir en aide à un patient souffrant de douleurs atroces à l’estomac.

Grande fut sa surprise de découvrir plus de 2kg de plâtre dans le ventre du malade. Ce dernier a expliqué que ce sont ses amis qui l’ont mis
à l’épreuve pour ingurgiter une quantité de cette substance à l’aide de l’eau contre une somme de 200 euros. Un challenge qu’il a accepté
pensant qu’il finirait par la dégager par voie urinal.

« Des cas comme ça, nous arrivent tous les jours ! Les jeunes ne mesure pas le risque encouru. Certains arrivent très en retard et passent
malheureusement » Explique le médecin à la presse locale.

Sujet 40 : un jeune homme essayait une voiture de sport sur l’autoroute : l’enveloppe qui contenait l’argent pour acheter la voiture s’est
envolé par la fenêtre

Amoureux depuis sa tendre enfance des voitures, et notamment des sensations fortes que procurent les voitures de courses, Mark Nobel,
originaire de Guillot-ville, s’était déplacé jusqu’à Paris pour s’offrir son premier bolide. Malchanceux ! ses économies, déposées sur le
tableau de bord de la voiture se sont envolées par la fenêtre.

La vidéo qui a immortalisé l’instant, prise par son compagnon et qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux, montre les deux vingteniers dans
un grand état excitation quelques secondes avant l’incident, pour tomber tout de suite après dans une panique totale.

Impossible de faire marche arrière, les deux jeunes hommes ont dû faire un détour de 45 minutes afin de rechercher l’enveloppe.
Finalement, après plus de 2 heures de fouille, Mark a pu retrouver ses 85 000 Euros. Plus de peur que de mal, surtout pour le propriétaire
de la voiture qui s’était dirigé vers un poste de police pour signaler le vol de sa voiture à cause du retard.
Sujet 41 : après avoir été informé qu’il été victime d’espionnage, un jeune de 18 ans invente une machine qui a bloqué les appels
téléphonique sans prévoir les conséquences

Lycéen de 18 ans et résident à Guillot-ville, il se considère déjà comme un As de l’informatique et de l’électronique. Effectivement, Mark
Nobel n’a pas hésité à mettre ses talents en œuvre lorsqu’il a été informé par son opérateur téléphonique qu’il avait été sujet
d’espionnage.

Bouleversé par cette nouvelle, le jeune homme inventa un appareil sensé bloquer les doubles appels téléphoniques, qui est selon lui la
méthode utilisée par les pirates pour espionner leurs victimes. Quoique son invention tourne mal, causant une interruption de toutes les
communications dans la région, y compris les appels d’urgence et de secours. Ce n’est que lorsqu’il a appris la nouvelle sur les réseaux
sociaux qu’il s’est rendu compte de sa bêtise.

Incapable de réparer les dégât seul, il est allé se dénoncer au près du poste police de la ville. Qui ont mobilisé une équipe de spécialistes
sur cette affaire.

En tout, la coupure à durée 9 heures, et le jeune homme se présentera demain devant le procureur général.

Sujet 42 : une femme découvre un légume étrange au supermarché, elle demande à voir le responsable pour lui montrer sa découverte :

Samedi dernier, une jeune femme âgée de 32 ans a fait appeler le responsable du supermarché « LECOIN » de Guillot-ville, pour lui
montrer une citrouille étonnante qui ressemblait étrangement à une tête de femme.

Croyant aux superstitions, aux forces du mal et à la magie noire, la trentenaire a essayé de convaincre le responsable de l’enseigne de
retirer le légume du rayon, car selon elle, il s’agissait de la réincarnation d’un être humain décédé qui pourrait hanté son consommateur.

Bien qu’interloqué devant de telles déclarations de la part d’une cliente, le directeur a quand même décidé de suivre son conseil en retirant
le produit en question afin de la soulagé. Apaisé, la jeune femme a continué son shopping comme si de rien n’été.

A Bruxellesen Belgique un jeune pirate la billetterie d’une compagnie aérienne et s’envole pour New York avec son amie à son retour………

Manuel S se considère déjà à 21 ans comme un as de l’informatique. Originaire de Guillot-Ville, c’est ce qu’il s’était donner le défi de
prouver encore une fois le 04 décembre dernier en piratant le système de billetterie d’une compagnie aérienne pour s’offrir un voyage à
New York en compagnie de son amie Marta. Sauf qu’à son retour une désagréable surprise l’attendait.

En effet, sa petite manipulation n’a pas échappé à la vigilance du service de cyber criminalité de l’entreprise qui l’ont signalé à la police de
l’aéroport ce qui a causé son interpellation en compagnie de son amie dès leur retour. Cette dernière, interloqué, a affirmé qu’elle n’avait
rien à faire dans cette affaire.

Selon nos informations, l’étudiant en informatique a écopé d’une amande s’élevant à 2000 euros et d’une interdiction de voyager durant
une année.

Un directeur à l’université a trouvé une idée géniale pour empêcher les élèves de tricher

Un couple gagne 3 million d’euros

Vous aimerez peut-être aussi