Vous êtes sur la page 1sur 10

 

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique  
Université Virtuelle de Tunis 
 

Thermodynamique Appliquée
Propriétés physiques d’une substance pure
 

Lakdar Kairouani 

Attention !
Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'UVT. Il est 
strictement interdit de la reproduire à des fins commerciales. Seul le 
téléchargement ou impression pour un usage personnel   
(1 copie par utilisateur) est permis.
Université Virtuelle de Tunis 
                                                                                                        Thermodynamique Appliquée 
 
                                                                                                         Propriétés physiques d’une substance pure 
 

CHAPITRE 4

PROPRIETES PHYSIQUES

D’UNE SUBSTANCE PURE

4‐1 Diagramme PVT 

Une  substance  pure  est  une  substance  homogène  où  on  retrouve  les  mêmes  constituants  en  tout 
élément de masse. Une substance pure peut se trouver sous forme de trois phases (solide, liquide, 
gaz) séparément ou mélangées (solide‐liquide, solide‐gaz, liquide‐gaz, solide‐liquide‐gaz). 

On considère une substance pure, compressible et simple dont le mode de travail est :   δ w = ‐ P dv 

Le premier principe appliqué à ce système s’écrit : du = δ q + δ wirr ‐ Pdv 

Le diagramme PVT se présente comme l’indique le schéma 4‐1.  

 
Gaz
           L

C  
Liquide 
Liquide 

  Gaz

  Liquide + Gaz Gaz
m  n
Solide 

 
S+L 

a  b
  Solide + Gaz

Schéma 4‐1 

                                                    

2  Enseignant : Lakdar Kairouani

 
 
Université Virtuelle de Tunis 
                                                                                                        Thermodynamique Appliquée 
 
                                                                                                         Propriétés physiques d’une substance pure 
 

 
Les phases solides, liquide et gaz apparaissent comme des surfaces. 

Tout  état  représenté  par  un  point  appartenant  à  la  ligne  séparant  la  région  d’une  phase  singulière 
d’une région à double phase est connu comme étant un état saturé (les états (m) et (n)), la ligne qui 
sépare la région liquide de la région liquide‐vapeur (ligne (amC)) est la ligne du liquide saturé.  

De la même manière, les états représentés sur la courbe (bnC) sont des états de vapeur saturée. 

L’état  qui  est  la  limite  au  delà  de  laquelle  la  transformation  vapeur‐liquide  n’est  plus  possible  est 
appelé état critique (point C). 

Les propriétés associées à cet état sont désignées par (Pc,Tc,vc). 

Quant la pression est plus grande que Pc, l’état devient supercritique. 

4‐2 Diagramme P‐T 

En projetant la surface PVT sur un plan parallèle à P‐T, on obtient le schéma 4‐2. 

La température et la pression restent constantes durant un changement de phase. 

P  Courbe de fusion 

Solide  Liquide
Point critique

Courbe de vaporisation

Point triple  Gaz

Courbe de sublimation  T
 

                                     Schéma 4‐2 

3  Enseignant : Lakdar Kairouani

 
 
Université Virtuelle de Tunis 
                                                                                                        Thermodynamique Appliquée 
 
                                                                                                         Propriétés physiques d’une substance pure 
 

 
On remarque à partir du schéma 4‐2, que pour chaque pression de saturation, correspond une seule 
température de saturation. 

Pour un mélange liquide‐vapeur, la pression de saturation est connue comme la pression de vapeur. 

Bien  qu’il  y  a  deux  propriétés  intensives  indépendantes  (P,T),  (P,v),  (T,v)  pour  une  phase  singulière 
d’une substance pure simple compressible, ce nombre est réduit à un (une seule propriété) pour un 
système à deux phases. Pour ce cas, si la pression est fixée, la température est aussi fixée et elle ne 
peut pas varier indépendamment. 

Pour un système à trois phases (S + L + G), il n’y a aucune variable indépendante, ce qui correspond à 
l’état triple. 

4‐3 Diagramme P‐v 

En projetant le diagramme PVT sur un plan parallèle à P‐v, on obtient le schéma 4‐3. 

 
Liquide comprimé 

 P 
  C

  Isotherme critique

  Vapeur saturée
S+L 

Liquide +gaz
Solide 

n
  O Vapeur surchauffée 
m
x
  a  Solide + Gaz b

                                                  Schéma 4‐3  V

4  Enseignant : Lakdar Kairouani

 
 
Université Virtuelle de Tunis 
                                                                                                        Thermodynamique Appliquée 
 
                                                                                                         Propriétés physiques d’une substance pure 
 

 
La région qui se trouve à l’intérieur de la courbe de saturation est appelée région humide. 

L’état  qui  est  représenté  par  un  point  dans  la  région  humide,  tel  que  x,  est  un  mélange  de  liquide 
saturé et de vapeur saturée. 

Les  volumes  spécifiques  doivent  appartenir  à  la  courbe  de  saturation,  ce  sont  les  points  m  et  n  du 
schéma 3 et le volume spécifique de l’état x, représente la valeur moyenne de la propriété pour les 
deux phases en équilibre. 

Pour déterminer les valeurs de toutes les propriétés d’un état biphasé, on définit le titre en vapeur x, 
comme étant le rapport de la masse de vapeur et de la masse totale du mélange. 

mg
x =                                                                                                                                        (1) 
mg +mf

Toutes les propriétés d’un mélange peuvent être déterminées à partir de la connaissance de la valeur 
du titre x. 

Soit, par exemple, v, le volume spécifique d’un mélange liquide‐vapeur à déterminer. 

V Vf +Vg
v =  =    avec Vf  = mf vf  et Vg = mg vg 
m mf + mg

mfvf + mgvg mgvg mfvf


v =  = +  = xvg + (1‐x) vf         
mf + mg mf + mg mf + mg

v = vf + x (vg‐vf)                                                                                                                                  (2) 

 
5  Enseignant : Lakdar Kairouani

 
 
Université Virtuelle de Tunis 
                                                                                                        Thermodynamique Appliquée 
 
                                                                                                         Propriétés physiques d’une substance pure 
 

 
Toutes les autres propriétés se mettent sous la même forme : 

L’énergie interne s’écrit : 

u = uf + x (ug – uf)                                                                                                                           (3) 

L’enthalpie s’écrit : 

h = hf + x (hg – hf) = hf + xhfg                                                                                                         (4) 

hfg  est la chaleur latente de vaporisation 

L’entropie s’écrit : 

s = sf + x (sg – sf)                                                                                                                            (5) 

4‐4 Tables des propriétés thermodynamiques  

Afin  de  mener  un  calcul  quantitatif  d’un  système  thermodynamique,  il  est  nécessaire  de  présenter 
ces propriétés sous forme de tables ou de graphiques, utilisables directement par l’ingénieur. 

4‐4‐1 Tables des propriétés saturées  

Ces tables donnent les valeurs de v, u, h, s pour le liquide saturé et la vapeur saturée. 

On présente un mini tableau à titre indicatif (voir Annexe A). 

6  Enseignant : Lakdar Kairouani

 
 
Université Virtuelle de Tunis 
                                                                                                        Thermodynamique Appliquée 
 
                                                                                                         Propriétés physiques d’une substance pure 
 

 
Propriétés  de  l'eau  saturée 

[v] : cm3/g ; [u] : kJ/kg ; [h] : kJ/kg ; [s] : kJ/kg.K 

Press  Temp  Volume Energie Enthalpie Entropie 

Spécifique  interne 

    Liquide  Vapeur Liquide Vapeur Liquide Vapeur Liquide Vapeur 

P  T  Saturé  Saturée Saturé Saturée Saturé Saturée Saturé Saturée 

bar   °C  vf  vg  uf  ug  hf  hg  sf  sg 

0,040 28,96  1,0040  34800 121,45 2415,2 121,46 2554,4 0,4226 8,4746 

0,060 36,16  1,0064  23739 151,53 2425,0 151,53 2567,4 0,5210 8,3304 

0,080 41,51  1,0084  18103 173,87 2432,2 173,88 2577,0 0,5926 8,2287 

0,10 45,81  1,0102  14674 191,82 2437,9 191,83 2584,7 0,6493 8,1502 

0,20 60,06  1,0172  7649 251,38 2456,7 251,40 2609,7 0,8320 7,9085 

0,30 69,10  1,0223  5229 289,20 2468,4 289,23 2625,3 0,9439 7,7686 

0,40 75,87  1,0265  3993 317,53 2477,0 317,58 2636,8 1,0259 7,6700 

15,0 198,3  1,1539  131,8 843,16 2594,5 844,84 2792,2 2,3150 6,4448 

20,0 212,4  1,1767  99,63 906,44 2600,3 908,79 2799,5 2,4474 6,3409 

190 361,5  1,9243  6,657 1739,9 2338,1 1776,5 2464,5 3,9388 5,0228 

200 365,8  2,036  5,834 1785,6 2293,0 1826,3 2409,7 4,0139 4,9269 

220,9 374,1  3,155  3,155 2029,6 2029,6 2099,3 2099,3 4,4298 4,4298 

Source: Keenan et al., " Steam Tables, " Wiley, New York, 196 

Exemple du tableau des propriétés saturées de l’eau 

7  Enseignant : Lakdar Kairouani

 
 
Université Virtuelle de Tunis 
                                                                                                        Thermodynamique Appliquée 
 
                                                                                                         Propriétés physiques d’une substance pure 
 

 
La dernière ligne représente l’état critique de l’eau. 

La  quantité  hfg  =  hg  –  hf  ,  est  appelée  chaleur  latente  de  vaporisation,  elle  représente  la  quantité 
d’énergie  nécessaire  pour  vaporiser  une  unité  de  masse  d’un  liquide  saturé  à  une  pression  et 
température données. A l’état critique la valeur de hfg est nulle. 

4‐4‐2 Tables de la vapeur surchauffée 

Deux propriétés intensives sont nécessaires pour décrire un état intensif d’équilibre, si la substance 
est gazeuse (vapeur surchauffée).  

Les variables telles que v, u, h, s, sont données en fonction de la pression (P) et de la température (T). 

Si l’état à déterminer ne figure pas dans le tableau, une interpolation linéaire est nécessaire (voir une 
double interpolation linéaire). 

P = 200 bars (20,0 MPa) (Tsat. = 365,81°C) 

Temp.  v  u h s

Sat.  5,83 2293,0 2409,7 4,9269 

400  9,94 2619,3 2818,1 5,5540 

440  12,22 2774,9 3019,4 5,8450 

480  13,99 2891,2 3170,8 6,0518 

520  15,51 2992,0 3302,2 6,2218 

560  16,89 3085,2 3423,0 6,3705 

600  18,18 3174,0 3537,6 6,5048 

640  19,40 3260,2 3648,1 6,6286 

700  23,13 3386,4 3809,0 6,7993 

                     

Exemple du tableau des propriétés de la vapeur surchauffée (Annexe A) 

8  Enseignant : Lakdar Kairouani

 
 
Université Virtuelle de Tunis 
                                                                                                        Thermodynamique Appliquée 
 
                                                                                                         Propriétés physiques d’une substance pure 
 

 
4‐4‐3 Tables du liquide comprimé  

Les tables du liquide comprimé sont présentées comme celles de la vapeur surchauffée, mais pour de 
larges valeurs de la pression, car les propriétés thermodynamiques des liquides dépendent beaucoup 
plus de la température que de la pression. 

Les liquides sont supposés incompressibles jusqu’à une certaine limite (l’eau est considérée comme 
fluide incompressible, jusqu’à 20 bars). 

Pour  les  pressions  inférieures  à  cette  limite  (20  bars,  pour  l’eau),  on  peut  se  contenter  de 
l’approximation suivante :  

«Les propriétés sont estimées à la température de saturation, T=Ts». 

vliq  (T,P)  ~ vf (T = Ts)                      uliq  (T,P)  ~ uf  (T = Ts) 

hliq   (T,P)  ~ hf (T = Ts)                       sliq  (T,P)  ~ sf (T = Ts) 

P = 25 bars  (Tsat. = 223,99°C) 

Température  v  u h s

cm3/g  kJ/kg  kJ/kg  kJ/kg.K 

20  1,0006 83,80 86,30 0,2961 

220  1,1898 940,7 943,7 2,5174 

Sat.  1,1973 959,1 962,1 2,5546 

     

                Exemple du tableau des propriétés du liquide comprimé (Annexe A) 

9  Enseignant : Lakdar Kairouani

 
 
Université Virtuelle de Tunis 
                                                                                                        Thermodynamique Appliquée 
 
                                                                                                         Propriétés physiques d’une substance pure 
 

 
4‐5 Exercices d’application  

E4‐1  

Un réservoir de 2 litres de volume, contient un mélange liquide‐vapeur d’eau à 200 °C. Déterminer : 
la  masse  de  chacune  des  phases  si  elles  occupent  le  même  volume  et  le  volume  de  chacune  des 
phases si elles ont la même masse. 

E4‐2  

Cinq kilogrammes de vapeur humide d’eau à 4 bars sont contenus dans un réservoir à parois rigides. 
On rajoute 9585 kJ de chaleur, la pression devient égale à 20 bars et la température atteint 700 °C. 
Déterminer l’énergie interne initiale, le volume spécifique et le titre de la vapeur. 

E4‐3  

Trois kilogrammes de vapeur d’eau, initialement à 20 bars et 360°C se sont comprimés à température 
constante, jusqu’à un état dont le titre est de 90%. La quantité de chaleur perdue est de 2460 kJ 

Déterminer la pression de l’état final et le travail.

10  Enseignant : Lakdar Kairouani

 
 

Vous aimerez peut-être aussi