Vous êtes sur la page 1sur 7

CHAPITRE III Transfert de matière

III.1. TRANSFERT DE MATIERE AU SEIN D'UNE UNIQUE PHASE FLUIDE

III.1.1. INTRODUCTION

Le transfert de matière (ou transfert de masse) joue un rôle très important en Génie
des procédés.
Le transfert de matière consiste en la migration de composés d’un point à un autre au
sein d'un système (à l'intérieur d'une phase ou entre des phases). Cette migration résulte d'un
changement dans l'équilibre d'un système causé par une/des différences de potentiel(s) :
différence de concentration d'une espèce, différence de température et/ou différence de
pression.
Toute différence de potentiel entraîne une évolution spontanée vers l'uniformité : une
différence de concentration d'un composé entre deux points d'un système entraine donc un
transfert de matière jusqu'à atteindre l'uniformité de concentration.
Exemple de la goutte d’encre déposée dans un verre d’eau en l’absence d’agitation
mécanique.

III.1.2. Définitions

a) Flux et densité de flux de matière

Le transfert de matière peut être caractérisé par différentes grandeurs :

• Le flux de matière, Q , qui correspond à la quantité de matière transférée par unité de


temps :
𝑚
𝑄=
𝑡

• La densité de flux de matière, noté N, qui correspond à la quantité de matière


(exprimée en masse ou en nombre de moles) transférée à travers une unité de surface
par unité de temps ; elle s'exprime donc en mol m-2 s-1 (ou en kg m-2 s-1). La surface
mentionnée dans cette définition n'est pas forcément matérialisée, elle peut être fictive.

𝑄 𝑚
𝑁= =
𝑆 𝑆. 𝑡

Dr HAMMACHE F. Page 1
CHAPITRE III Transfert de matière

où :

: quantité de matière transférée (kg ou mol)

: temps (s)

: Flux de matière (kg.s-1 ou mol.s-1)

: Densité de flux de matière (kg.m-2.s-1 ou mol.m-2.s-1)

• Le vecteur densité de flux de matière noté N ⃗⃗ , dont la direction et le sens


indiquent l'orientation du transfert et dont la norme est la densité de flux
massique ou molaire N.

Fraction molaire :

La fraction molaire d'un constituant i, que l’on note xi est égale au rapport du nombre de moles
de ce constituant ‘ni’ sur la somme des nombres de moles de tous les constituants du mélange
‘ntotal’.
𝑛𝑖 kmol de i mol de i
𝑥𝑖 = ( ou )
𝑛𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙 kmol totales mol totales

La fraction molaire xi ou le pourcentage molaire xi(%) est une grandeur utilisée pour exprimer
la composition molaire d'un mélange (c'est-à-dire les proportions molaires de chaque
composant dans le mélange).
Il est à noter que :
- La fraction molaire est une grandeur adimensionnelle
- La somme des fractions molaires de tous les composants du mélange est
toujours égale à 1.

Fraction massique
La fraction massique d'un constituant i, que l’on note ̅𝑥𝑖 est égale au rapport de la masse du
constituant i ‘mi’ sur la somme des masses de tous les constituants du mélange ‘mtotal’
.
𝑚𝑖 kg de i g de i
𝑥̅𝑖 = ( ou ( ))
𝑚𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙 kg total g total

Dr HAMMACHE F. Page 2
CHAPITRE III Transfert de matière

La fraction massique ̅𝑥𝑖 ou le pourcentage massique 𝑥̅𝑖 (%) est une grandeur utilisée pour
exprimer la composition massique d'un mélange (c'est-à-dire les proportions massiques de
chaque composant dans le mélange).
On remarque aussi que :
- La fraction massique est une grandeur adimensionnelle
- La somme des fractions massique de tous les composants du mélange est
toujours égale à 1.
NB : Les fractions massiques peuvent être converties en fractions molaires en utilisant la masse
molaire M et inversement.

Types de bilans matière :

Il existe divers types de bilans matière:


− Massique, si l’on fait intervenir des masses (g, kg, t) dans les procédés discontinus ou
des débits massiques (g/s, kg/s, t/h) dans les procédés continus.
− Molaire, si l’on fait intervenir des quantités de matière (mol, kmol) dans des
procédés discontinus ou des débits molaire (mol/s, kmol/h) dans les procédés
continus.
− Volumique : si l’on fait intervenir des volumes (mL, L, m3) dans les procédés
discontinus ou des débits volumiques (mL/s, L/s, m3 /h) dans les procédés continus.

III. 1.3. Modes de transfert de matière

Il existe deux modes principaux de transfert de matière : diffusion et convection.

a- La diffusion :
La diffusion est un processus lent : les molécules migrent dans un solide ou dans un
fluide considéré comme immobile (écoulement laminaire). Exemple : diffusion des molécules
d’encre ; dispersion par agitation moléculaire suivant des trajectoires aléatoires entre les
molécules d'eau.

b- Convection
La convection est un processus rapide : les molécules sont entraînées dans un courant
de fluide naturel ou forcé (convection naturelle ou forcée). Exemple : l'agitation avec une
cuillère est une convection forcée.

Dr HAMMACHE F. Page 3
CHAPITRE III Transfert de matière

III.1.4. Evaluation du flux diffusionnel : lois de Fick


➢ 1ère loi de Fick (diffusion)
La diffusion résulte d'un gradient de concentration, de température, de pression ou d'une
force externe. Cependant, dans la plupart des cas, ces effets sont négligeables et la force
motrice dominante est le gradient de concentration.
La 1ère loi de Fick assume que la diffusion de matière résulte uniquement d'un
gradient de concentration.
Le transfert de matière par diffusion moléculaire d’une espèce A dans un fluide B
suivant les 3 directions de l'espace s’écrit :
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ 𝐶𝐴
𝑗𝐴 = −𝐷𝐴𝐵 . 𝑔𝑟𝑎𝑑
⃗⃗⃗

Le flux de matière unidirectionnel (suivant l'axe z) :

𝑑𝐶𝐴 ∆𝐶𝐴
𝑗𝐴 = − 𝐷𝐴𝐵 = −𝐷𝐴𝐵
𝑑𝑧 ∆𝑧

où :
𝑗𝐴 : Densité de flux de diffusion du composé A (kg.m-2.s-1 ou mol.m-2.s-1)
𝐷𝐴𝐵 : coefficient de diffusion (ou diffusivité) du composé A dans le milieu B (m2.s-1)
𝐶𝐴 : concentration en composé A (kg.m-3 ou mol.m-3)
∆𝐶𝐴 : variation de concentration en composé A (kg.m-3 ou mol.m-3)
∆𝑧 : distance de transfert ou épaisseur (m)

Dr HAMMACHE F. Page 4
CHAPITRE III Transfert de matière

C1

C2

z
z1 z2

➢ Coefficient de diffusion

Le coefficient de diffusion d’un composé ‘i’ dans un milieu ‘j’ est défini par ‘ Dij’, il
dépend de la pression et de la température.
Les coefficients de diffusion sont disponibles dans la littérature ou calculés à l'aide de
corrélations.
En phase gazeuse : Dij = Dji
Exemple:
D = 2,02.10-5 m2.s-1 pour O2 / air à 20°C

En phase liquide :
D dépend fortement de la composition
Exemple:
D = 9,3.10-9 m2.s-1 pour H+/ H2O à 25°C

Dr HAMMACHE F. Page 5
CHAPITRE III Transfert de matière

III.1.5. Transfert de matière par diffusion et convection


Le vecteur densité de flux de matière global de l’espèce A ‘⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝐴 ’ résulte de la
somme de la densité de flux de diffusion ‘ ⃗⃗⃗
𝑗𝐴 ’et du vecteur densité de flux par transport
convectif ‘ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑇𝑐𝑣𝐴 ’:
⃗⃗⃗⃗⃗ 𝑗𝐴 + ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝐴 = ⃗⃗⃗ 𝑇𝑐𝑣𝐴

⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑇𝑐𝑣𝐴 = 𝐶𝐴 ∙ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑣𝑚𝑜𝑦

où :
⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝐴 : Vecteur densité de flux de matière global de l’espèce A (kg.m-2.s-1 ou mol.m-2.s-1) ;
𝑗𝐴 : vecteur densité de flux de diffusion de l’espèce A (kg.m-2.s-1 ou mol.m-2.s-1) ;
⃗⃗⃗
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑇𝑐𝑣𝐴 : flux par transport convectif de l’espèce A (kg.m-2.s-1 ou mol.m-2.s-1) ;
𝐶𝐴 : concentration molaire ou massique de l’espèce A transférée (kg.m-3 ou mol.m-3) ;
𝑣𝑚𝑜𝑦 : vecteur vitesse moyenne du mouvement d'ensemble imposé au fluide
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗

En remplaçant ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑇𝑐𝑣𝐴 par 𝐶𝐴 ∙ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑣𝑚𝑜𝑦 , on obtient :

⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝐴 = 𝐶𝐴 ∙ 𝑣
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑚𝑜𝑦 + ⃗⃗⃗
𝑗𝐴

Sachant que
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙
𝑣𝑚𝑜𝑦 =
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝐶𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙

En remplaçant ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑣𝑚𝑜𝑦 par son expression, on obtient :
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙
⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝐴 = 𝐶𝐴 ∙ + ⃗⃗⃗
𝑗𝐴
𝐶𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙
⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙
⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝐴 − 𝐶𝐴 ∙ = ⃗⃗⃗
𝑗𝐴
𝐶𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙

⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙
⃗⃗⃗⃗⃗
𝑁𝐴 − 𝐶𝐴 ∙ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ 𝐶𝐴
= − 𝐷𝐴 𝑔𝑟𝑎𝑑
𝐶𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙

Dr HAMMACHE F. Page 6
CHAPITRE III Transfert de matière
𝑃
En phase gazeuse, 𝐶𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙 = , où R est la constante des gaz parfaits, P est la pression
𝑅𝑇

totale et T la température.

𝜌
En phase liquide, 𝐶𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙 = où ρ et M sont respectivement la masse volumique et la
𝑀

masse molaire du liquide.

Dans le cas d'un mélange binaire A - B, en transfert unidirectionnel suivant z, on a :

CA ∂CA
NA = ∙ (NA + NB ) − DAB
CA +CB ∂z

Le transfert de matière en régime transitoire, unidirectionnel suivant z

𝝏𝑪 𝝏𝟐 𝑪 𝝏𝑪
=𝑫 𝟐 – 𝒖 + 𝝈
𝝏𝒕 𝝏 𝒛 𝝏𝒛

𝝏𝑪
Cette expression représente la seconde loi de Fick plus un terme convectif ‘ 𝒖 𝝏𝒛 ’

Dr HAMMACHE F. Page 7

Vous aimerez peut-être aussi