Vous êtes sur la page 1sur 104

UNIVERSITE D’ANTANANARIVO

****************
FACULTE DE DROIT, D’ECONOMIE, DE GESTION ET DE SOCIOLOGIE
****************
DEPARTEMENT GESTION
*****************
OPTION : FINANCES/ COMPTABILITE
*****************
Promotion : TARATRA 2003/2004
*****************

MEMOIRE DE FIN D’ETUDES EN VUE DE L’OBTETION DU


DIPLOME DE MAITRISE EN SCIENCES DE GESTION

PROJET DE CREATION D’UNE


ENTREPRISE DE MULTISERVICES
EN INFORMATIQUE A MAHAJANGA

Présenté par :

RAKOTOARISOA Mamitiana Louisette

Sous l’encadrement pédagogique de :


Monsieur RALISON Roger
Maître de conférence
Chef de Département Gestion

Sous l’encadrement professionnel de :


Monsieur Etienne RAMINONJATOVO
Coordonnateur de projet télécentre TELMA

Date de soutenance : 07 Décembre 2004


Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

REMERCIEMENTS

Je remercie Dieu de tout mon cœur pour les bénédictions, la santé et le courage
qu’il m’a donné depuis longtemps et jusqu’à maintenant.
« C’est grâce à Dieu que je puisse prendre mes responsabilités »

J’adresse mes vifs remerciements à :


- Monsieur RAKOTOBE Pascal Président de l’Université d’Antananarivo
- Monsieur RAKOTOARISON Rado Doyen de la Faculté DEGS
- Madame ANDRIANALY Saholy, Maître de conférence, Directrice de la
Centre d’Etudes et des Recherces en Gestion
- Monsieur RALISON Roger, Maître de conférence, Chef de Département
Gestion, qui a voulu approuver la soutenance de mémoire sous sa
responsabilité pédagogique

Je remercie infiniment à Monsieur RAMINONJATOVO Etienne, mon encadreur


professionnel, qui malgré ses occupations et ses innombrables obligations, n’a pas hésité
de sacrifier de son précieux temps pour m’avoir beaucoup aider et me guider à
l’accomplissement même de ce dur travail.

Aussi j’exprime encore mes remerciements à :


- Monsieur le Président du jury d’avoir accepté de présider cette soutenance de
mémoire ainsi qu’à tous les membres de jury
- A tous les membres du corps enseignant permanents et vacataires de la filière
Gestion à la Faculté DEGS.

Je tiens à remercier chaleureusement et affectueusement toute ma famille pour son


encouragement et son aide aussi bien moral, financier que spirituel pendant la préparation
de mes travaux et de même à mes amis pour leur contribution à la réalisation de ce
mémoire.

Que Dieu vous bénisse pour toujours !


Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

AVANT PROPOS

Pour s’imprégner dans le monde professionnel et établir un lien entre les cours lors
de la formation universitaire et le cas réel constaté dans le monde professionnel, les
étudiants de la Faculté de Droit, d’Economie, de Gestion et de Sociologie, dans le
Département de Gestion à la fin de la 4e année sont tenus à soutenir un mémoire de fin
d’études en second cycle en vue de l’obtention du diplôme de Maîtrise en Sciences de
Gestion.

Dans le cadre de cet objectif, les étudiants doivent faire un stage pendant 3 mois.
Ce stage doit bien correspondre à l’option que l’étudiant à choisi et va lui permettre de
voir la réalité du monde professionnel.
De plus, ce stage procura faire l’objet d’une étude de son mémoire de fin d’études.

Mais dans notre cas, après avoir effectué un stage, nous avons choisi de faire une
étude de projet ayant le thème ci-après : « Projet de Création d’une Entreprise de
Multiservices en Informatique à Mahajanga » comme mémoire de fin d’études. Notre
choix nous amène à effectuer des recherches complémentaires sur les activités menées par
les services concernées et de la viabilité ou non du projet.
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

LISTE DES TABLEAUX

Tableau n°01 : Les cibles


Tableau n°02 : Tableau comparatif des prix pratiqués
Tableau n°03 : Consommation annuelle du marché
Tableau n°04 : Liste des concurrents
Tableau n°05 : Production initiale
Tableau n°06 : Planning de production sur 5 ans
Tableau n°07 : CAP de la première année
Tableau n°08 : CAP des 4 dernières années
Tableau n°09 : Détail des dépenses de pré-exploitation
Tableau n°10 : Consommation initiale en matière premières
Tableau n°11 : Consommation des matières premières pour les 4 années
Tableau n°12 : Tableau récapitulatif des qualifications requises pour le personnel
Tableau n°13 : Salaire du personnel
Tableau n°14 : Evolution de l’effectif sur 5 ans
Tableau n°15 : Répartition des primes annuels
Tableau n°16 : Charges du personnel
Tableau n°17 : Chronogramme des travaux
Tableau n°18 : Liste des matériels et outillages
Tableau n°19 : Fiche technique des ordinateurs utilisés
Tableau n°21 : Equipements nécessaires pour les 4 années
Tableau n°21 : Liste des matériels et mobiliers de bureau
Tableau n°22 : Coût des installations
Tableau n°23 : Tableau des frais d’équipement
Tableau n°24 : Coût d’amortissement des immobilisations
Tableau n°25 : Fonds de roulement initial
Tableau n°26 : Montant de financement du projet
Tableau n°27 : Détail du financement
Tableau n°28 : Schéma du plan du financement
Tableau n°29 : Amortissement des biens immobilisés
Tableau n°30 : Tableau d’amortissement technique
Tableau n°31 : Tableau des remboursements des dettes
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°32 : Charges des matières premières


Tableau n°33 : Salaires annuels du personnel
Tableau n°34 : Tableau récapitulatif des charges
Tableau n°35 : Tableau des ventes prévisionnelles
Tableau n°36 : Tableau des produits exceptionnels
Tableau n°37 : Compte de résultat prévisionnel sur 5 ans
Tableau n°38 : Bilan d’ouverture
Tableau n°39 : Tableau de trésorerie prévisionnelle
Tableau n°40 : TGCG
Tableau n°41 : Bilan au 31 Décembre année 1
Tableau n°42 : Bilan au 31 Décembre année 2
Tableau n°43 : Bilan au 31 Décembre année 3
Tableau n°44 : Bilan au 31 Décembre année 4
Tableau n°45 : Bilan au 31 Décembre année 5
Tableau n°46 : Pourcentage des Valeur Ajoutée
Tableau n°47 : Calcul des ratios
Tableau n°48 : Calcul de la VAN
Tableau n°49 : Calcul du TRI
Tableau n°50 : Calcul de DRCI
Tableau n°51 : Calcul de Seuil de Rentabilité
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

LISTE DES FIGURES

Figure n°01 : Présentation de notre part de marché


Figure n°02 : Processus de production
Figure n°03 : Schéma de processus de saisie informatique
Figure n°04 : Schéma de processus d’impression
Figure n°05 : Schéma de processus de la photocopie
Figure n°06 : Schéma de processus de scannérisation
Figure n°07 : Schéma de processus de gravage
Figure n°08 : Schéma de processus de reliure
Figure n°09 : Schéma de processus de service fax
Figure n°10 : Schéma de processus de plastification
Figure n°11 : Schéma de processus d’imprimerie
Figure n°12 : Schéma de processus de structure hiérarchique
Figure n°13 : Présentation de notre organigramme
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

LISTE DES ABREVIATIONS

% : Pourcentage
Am/Prov : Amortissement/ Provisions
CA : Chiffres d’affaires
CAP : Chiffres d’affaires prévisionnelles
CD : Compact Disque
CDR : Compact Disque Rom
CF : Cash-Flow
CNAPS : Caisse Nationale de Prévoyance Sociale
DTS : Diplôme de Technicien Supérieur
FMG : Franc Malagasy
FR : Fond de roulement
FRI : Fond de roulement initial
FRN : Fournitures non Stockées
LMT : Long et Moyen Termes
M3FM : M3 Fréquence Megahertz
M3TV : M3 Télévision
MBA : Marge Brute d’Autofinancement
MMB : Matériels et mobiliers de Bureau
OSIE : Organisme Sanitaire Inter-Entreprise
RTA-RTK : Radio Télévision Kalizy
TGCG : Tableau de Grandeur Caractéristique de Gestion
TVA : Taxe sur la Valeur Ajoutée
VA : Valeur Ajoutée
VAN : Valeur Actuelle Nette
VNC : Valeur Nette Comptable
VO : Valeur d’origine
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

SOMMAIRE

REMERCIEMENTS
AVANT PROPOS
LISTE DES TABLEAUX
LISTE DES FIGURES
LISTE DES ABREVIATIONS

INTRODUCTION
PARTIE I : IDENTIFICATION DU PROJET
Chapitre I : Présentation du projet
Section 1 : Historique du projet
Section 2 : Caractéristique du projet
Chapitre II : Etude de marché visé
Section 1 : Description du marché visé
Section 2 : Analyse de la demande
Section 3 : Analyse de l’offre
Section 4 : La concurrence
Chapitre III : Théorie sur les outils et les critères d’évaluation
Section 1 : Les outils d’évaluation
Section 2 : Les critères d’évaluation du projet

PARTIE II : CONDUITE DU PROJET


Chapitre I : Technique de production
Section 1 : Procédés de spécialisation de l’activité
Section 2 : Description et techniques de production
Section 3 : Moyens de production
Chapitre II : Capacité de production envisagée
Section 1 : Capacité de production
Section 2 : Planning de production et de vente
Section 3 : Coût de consommation des matières premières
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Chapitre III : Etude organisationnelle


Section 1 : Structure et organigramme envisagé
Section 2 : Organisation du travail
Section 3 : Chronogramme

PARTIE III : ETUDE FINANCIERE DU PROJET


Chapitre I : Coût d’investissement et compte de gestion
Section 1 : Les investissements nécessaires
Section 2 : Plan de financement
Section 3 : Tableau des amortissements
Section 4 : Tableau de remboursement des emprunts (dettes)
Section 5 : Compte de gestion
Chapitre II : Analyse de faisabilité et étude de rentabilité
Section 1 : Compte de résultat prévisionnel
Section 2 : Bilan d’ouverture
Section 3 : Plan de trésorerie
Section 4 : Tableau de Grandeur Caractéristique de Gestion
Section 5 : Bilan prévisionnel
Chapitre III : Evaluation du projet
Section 1 : Evaluation économique
Section 2 : Evaluation financière
Section 3 : Evaluation sociale

CONCLUSION
ANNEXES
BIBLIOGRAPHIE
TABLE DES MATIERES
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

INTRODUCTION

A partir des années 90, Madagascar a tendance de plus en plus à adopter la politique
d’économie libérale. Cette adoption est due par les déséquilibres constatés dans tous les
secteurs économiques. Pour cela, des crises économiques sont apparues inévitablement et
l’application du programme d’ajustement structurel est indispensable pour ajuster la structure
de notre économie.
Ainsi, le gouvernement Malagasy s’engage actuellement avec les opérateurs
économiques de mettre en place l’importance et la publication des 3P (Partenariat – Public –
Privé).
Du même côté, face à la mondialisation, le secteur tertiaire est en pleine phase de
développement en raison d’une conjugaison de plusieurs facteurs : d’une part l’avancée des
technologies modernes ou la Nouvelle Technologie de l’Information et de la Communication,
et d’autre part la hausse de création d’entreprises dans divers domaines que toutes les classes
sociales, pourront en profiter. Compte tenu de ces secteurs, les opérateurs s’intéressent dans le
domaine de l’information pour être à la hauteur des exigences des opérateurs internationaux.
D’où, notre choix du système intitulé « Projet de création d’une entreprise de
multiservices en informatique à Mahajanga ».
Vu que Madagascar est un pays à faible revenu et très dépendant avec l’extérieur,
l’objet de ce projet et de faire la correction de ce déséquilibre ainsi que les retards
technologiques constatés à Madagascar vis-à-vis du reste du monde.
L’intérêt de ce projet est de mettre au centre de notre mode de production l’application
directe de ces nouvelles technologies.
Etant donné le contexte économique actuel qui prévaut dans les pays où le marché de
travail est très étroit et le taux des chômages et très élevé, il en est de même que ce projet a
pour intérêt de créer un nouvel emploi pour réduire ce taux de chômage et aussi pour aider les
riverains du quartier, tout public au centre ville, de leur besoin en matière de la technologie et
de l’informatique.
La réalisation du dit projet confirme la participation efficace du secteur privé à la mise
en place du programme de développement économique afin de minimiser les écarts de retard
constatés à l’économie malgache par rapport aux restes du monde.

1
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

La ville de Mahajanga, la cité des fleurs a été choisie pour la création de cette
entreprise de multiservices en informatique en raison d’un certain retard en matière de
développement technologique surtout dans le domaine de l’informatique. Ce retard est
expliqué par l’insuffisance du secteur tertiaire, des matériels disponibles et surtout de la peur
de la population face à la non-exploitation des ressources et la non-utilisation des appareils
informatiques.
La constatation presque d’inexistence de ce genre de prestation sur le marché nous a
conduit d’élaborer des idées de créer une entreprise de multiservices en informatique.
La technologie moderne nécessite une progression courante au niveau de l’économie
ou de la société. Et l’ordinateur devient un moyen de découverte, un outil permettant de
gagner du temps et de faciliter les tâches. Plus précisément, c’est un appareil très sophistiqué
permettant d’organiser le travail quelque soit les secteurs d’activités.
Actuellement, la connaissance et l’utilisation de l’informatique sont très utiles et
même très nécessaires dans un pays connaissant un progrès très exceptionnel au niveau de la
technologie moderne. Son exploitation et son utilisation sont de plus en plus un dogme
presque partout dans les coins du monde. De ce fait, théoriquement, le monde devient plus
petit, plus les systèmes dans le réseau informatique s’installent.
Ainsi, dans le cadre de notre projet, on s’intéresse à connaître la contribution exacte
apportée par l’introduction de cette nouvelle technologie à Madagascar tant sur le plan
économique que sur le plan social.
Pour mieux donner une explication parfaite à ce problématique et pour l’étude de ce
projet, nous avons adopté une démarche à suivre.
Lors de la réalisation des travaux de recherche, nous avons commencé par une étude
importante sur terrain dans la localité de cette région. Des enquêtes ont été effectuées auprès
de tout public intéressé et aussi la consultation des documents auprès de divers établissements
a été faite. Nous avons alors des données précises pour pouvoir faire l’analyse selon les
résultats reçus dans cet ouvrage.

Pour cela, nous allons entamer :


- tout d’abord à la première partie qui sera consacrée à l’identification du projet.
Elle comprend 3 chapitres traitant successivement la présentation du projet,

2
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

ensuite l’étude du marché et enfin la théorie générale sur les outils et critères d’évaluation du
projet,
- ensuite, la deuxième partie traitera la conduite du projet comprenant à son tour la
technique de production, la capacité de production envisagée et l’étude
organisationnelle ;
- enfin, dans la troisième partie, l’étude financière du projet, nous allons faire
l’étude de faisabilité, de rentabilité du projet et son évaluation.

Une conclusion générale fait partie de la dernière étape de notre recherche.

3
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

PREMIERE PARTIE :

IDENTIFICATION DU PROJET

Dans cette première partie, nous allons essayer d’identifier le projet. Pour ce faire,
nous allons :
- d’abord présenter dans le premier chapitre la présentation du projet
- et dans le second l’étude du marché visé
- enfin au troisième chapitre, les outils et critères d’évaluation du projet

4
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Chapitre I : PRESENTATION DU PROJET

Pour présenter un projet, il faut connaître son historique, la situation de la région


d’implantation ainsi que ses objectifs.

Section 1 : Historique du projet

1.1- Insuffisance d’une entreprise de multiservices informatique

C’est dans la région de Boëny notamment la ville de Mahajanga I que notre entreprise
de multiservices en informatique va être créée du fait de l’insuffisance de ce secteur
d’activités tertiaire dans cette ville. C’est-à-dire que cette ville constitue le centre de ce projet
faute de son nombre assez insuffisant.
Etant donné que cette ville est la capitale de la province, la mise en place d’une
entreprise de multiservices en informatique pourra profiter à un bon nombre de la population
cible et son existence pourra œuvrer pour le développement régional. Ce marché, étant très
florissant, a vite connu une dimension économiquement prometteuse.

1.2- Perspective générale


Notre projet s’insère dans le cadre de secteur d’activités tertiaire lequel ne cesse de se
développer. Cette activité suit une vitesse vertigineuse (qui dure peu) avec l’ère de la
technologie moderne.
En bref, notre perspective en est bonne.

1.3- Retard socio-économique de la région

En tant que capitale du province (de la région), le retard dans la somme de la


technologie moderne se fait sentir sur le plan socio-économique.
Peu de gens ont accès à leur utilisation par l’insuffisance des matériels disponibles,
faute de savoir, du savoir faire et ainsi la peur.
Ce qui ralentit le développement économique de la région. Et ces ressources ne sont
pas encore assez exploitées par les habitants de la ville eux-mêmes.

5
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Après avoir vu la présentation proprement dite du projet, nous allons voir ses
caractéristiques.

Section II : Caractéristiques du projet

Pour faire distinguer un projet, il faut d’abord connaître le contenu de ce projet,


ensuite ses objectifs et classification et enfin, le lieu d’implantation.

2.1-De quoi s’agit-il ?

Comme l’intitulé nous a indiqué, il s’agit d’une création d’entreprise individuelle


de multiservices en informatique. Son activité principale ou plus précisément son but est
de rendre des services publics et de satisfaire les besoins de sa clientèle. Notre activité est
basée aux services afférents à l’informatique, à la communication et entre autre une
entreprise individuelle. Cette dernière, une entreprise individuelle est : « une entreprise qui
est tenue et gérée par une seule personne ». Toutes responsabilités et toutes décisions à
prendre au sein de cette ladite entreprise sont réservées à une seule personne : la
propriétaire.

2.2-Objectifs

En général, une entreprise vise à atteindre un seul point : c’est la maximisation du


profit ou de bénéfice.
L’entreprise individuelle qu’on va projeter de mettre en place tient compte de
cette opportunité et a pour objectifs de :
- contribuer au développement de la ville, plus précisément du quartier ;
- nous rapprocher de tous publics en mettant à leur disposition de services
lucratifs qui relèvent des prestations telles : tirage de photocopie, saisie des
textes et/ou impression sur ordinateur, plastification des documents, reliures,
gravage des CD, tirage scanner, redistribution des télécartes, supports
informatiques (disquettes, CDR), envoi des fax et connexion Internet
(navigation, e-mail).

6
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

2.3-Classification

Une telle entreprise est classée suivant sa forme juridique, son secteur d’activité et
enfin sa taille.

2.3.1-Forme juridique

C’est une entreprise individuelle, gérée par une seule personne, à vocation
commerciale au capital de 50 000 000FMG à durée indéterminée. La seule personne
pouvant être son propriétaire gérant.

2.3.2-Secteur d’activité

C’est une entreprise à prestation de services offrant différents types de services en


informatique pour satisfaire les besoins de ses clients. Elle est aussi une entreprise ayant
un secteur d’activités au domaine tertiaire.

2.3.3-Taille

En se basant sur l’effectif du personnel employé ou sur l’importance du capital


utilisé, cette entreprise peut être distinguée d’une Petites et Moyennes Entreprises (PME).

2.4- Lieu d’implantation et dénomination

Le quartier de Manga, au centre ville de Mahajanga, a été choisi comme lieu


d’implantation de notre entreprise à créer. Ce quartier est très populaire, à proximité des
routes principales, faciles et accessibles pour tout public. Notre entreprise est dénommée :
« MAM’S SERVICES ».

7
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Chapitre II : ETUDE DE MARCHE VISE

Ce chapitre va nous démontrer la description du marché visé ainsi que l’analyse de


la demande et de l’offre.

Section 1 : description du marché visé

Avant de se lancer dans la réalisation d’un projet quelconque, il est utile de faire
une étude de marché c’est-à-dire da savoir si le marché existe pour les produits ou les
services offerts. Il y a alors une imposition de pratiquer une étude de marché car elle
s’effectue pour élaborer les stratégies à adopter.
Cette étude de marché concerne le service à offrir, la segmentation du marché, les
cibles et positionnement et la communication.

1-1- Les services offerts

Comme il s’agit ici d’une entreprise aussi bien multiservices en informatique pour
tous publics que prestation des services, elle va rendre des services publics pour la
satisfaction de sa clientèle.
Nous proposons donc les principaux services suivants :
- saisie de textes simples ou des cartes de visite, invitation
- impression noir et blanc ou couleur
- émission et réception des fax, téléphone
- connexion Internet (navigation, e-mail)
- tirage photocopie (noir et blanc ou couleur, à papier A3 et A4)
- tirage scanner
- gravage des CD
- reliure, plastification des documents
- vente des télécartes et autres accessoires informatiques
Ce sont tous des services à grandes consommations des clients ou des
consommateurs même s’ils sont immatériels grâce à une évolution de la technologie.

8
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

1.2-Segmentation du marché

La segmentation est une subdivision du marché en plusieurs catégories. Elle


consiste à découper un marché en parties homogènes pour mieux atteindre le cible fixé.

1.2.1-critères de segmentation

La segmentation du marché ciblé fera à l’aide des critères établis lors d’une étude
de marché que nous avons entreprise et qui sont :
- critères géographiques : ville de Mahajanga, autrement dit tous les fokontany
existants
- critères démographiques : selon l’âge ou les sexes de la population
- critères pragmatiques : à partir du degré de satisfaction des consommateurs
- critères de consommation : concernant le rythme ou le niveau de vie de
chaque individu
- critère professionnels : qui dépendent suivant le chiffre d’affaires
- critères psychologiques : suivant l’habitude d’achat
- critères sociaux : concernant le revenu et catégorie socio-professionnel des
clients.

1-3- Ciblage et positionnement

Nous allons voir ce qu’est les cibles et ensuite le positionnement de notre service.

1.3.1- Ciblage

C’est un segment du marché à qui l’entreprise veut offrir ses services.


Les cibles ou la clientèle sont formés dans l’ensemble, touts les catégories de
personnes issues d’une agglomération à forte densité démographiques. Ce sont :
- écoles et institut supérieur/universitaires
à bas âge : les écoliers
à moyenne d’âge : les collégiens
- les différents fokontany de Mahajanga I plus précisément les environnants

9
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

- les agences d’organisme financier et épargne, agence des ONG, officines,


artisanats, cabinets médicaux, édifices commerciaux et même les églises. En
quelques sortes, c’st le client potentiel dont l’ensemble est très représentatif.
Et ce sont le tout public ciblé dans ce projet.

Tableau n°01 : Les cibles


Désignation Caractéristiques Pourcentage
Ecoles et instituts - à bas âge 10%
supérieures Les écoliers
- à moyenne d’âge 13%
Les collégiens
Les environnants - sexe masculin 20%
- sexe féminin 22%
Les autres 35%

D’après ce tableau, nous avons constaté que tout public ciblé est variable selon ses
caractéristiques.

1.3.2- Positionnement

Le positionnement est l’image conçue par le consommateur à un service offert par


l’entreprise. En réalité, c’est l’entreprise elle-même qui élabore l’image de son service par
l’intermédiaire des actions à entreprendre étant à son tour vérifiées par les clients. Ce
positionnement consiste à placer le service dans un créneau de marché ciblé en le
différenciant par rapport à celui des concurrents. Pour ce, nous allons soigner la
présentation de notre entreprise et la qualité de service à donner à l’aide des points
suivants : prix et force de vente.

• .Prix

C’est une indication de qualité s’adaptant à la perception du service donné chez


l’utilisateur qui réagit face au prix cher par ignorance, snobisme, relations personnelles
ou diverses raisons liées aux services de vente. Alors, notre prix est fixé à partir des

10
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

études des prix pratiqués sur le marché par les concurrents au moyen d’une enquête
appelée « relevé des prix ». Toutefois, nous tenons compte toujours des différents coûts.
Entre autres facteurs, nous comptons tabler sur notre compétence professionnelle et sur le
rapport qualité/prix des nos prestations que nous appliquons pour être digne de notre rang
dans cette activité face aux concurrents.
Nous avons le tableau ci-après montrant l’analyse comparative des prix :
Tableau n° 02 : tableau comparatif des prix pratiqués (en FMG)
Désignation Prix de vente des Prix de vente du
concurrents promoteur
Photocopie 750 500
Saisie/impression 4 000 3 000
Saisie 2 000 2 000
Impression 2 000 1 000
Scan 4 500 4 000
Envoi e-mail 750 500
Réception e-mail 750 500
Web 750 500
Gravage 6 000 4 000
Plastification 3 000 2 500
Imprimerie carte 3 000 2 000
Imprimerie badge 8 000 7 000
Imprimerie faire part 8 000 7 000
Envoie fax régional 20 000 15 000
Envoie fax à l’étranger 35 000 25 000
Réception fax 5 000 2 500
Reliure 7 000 5 000

• Force de vente
C’est un instrument de marketing pour une dynamique commerciale dans le
placement et la promotion afin d’assurer le canal de distribution et la communication entre
la clientèle et l’entreprise. Elle est constituée par l’ensemble du personnel commercial
interne. Ce sont alors :
- bon accueil : souriant, bonne présentation, salon d’accueil
- parking assuré

11
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

1-4- Communication

Aucune entreprise de prestation de services ne peut offir ses services sans


communication.
La communication, un élément moteur pour la vente d’un service, est un moyen
d’une telle entreprise de se faire être en relation avec ses clients ou ses consommateurs
pour mette à la fois à la connaissance d’un service donné et aussi convaincre les clients.

1.4.1- Types de la communication

Pour nous, cette entreprise va lancer les services offerts par le biais d’une
campagne de nombreuses informations auprès de tout public surtout les cibles. Elle va
sensibiliser la population sur l’utilité de ces services offerts et aussi la nécessité de se
développer dans le domaine technologique pour l’assurance du terme développement
rapide de Madagascar.
Par ailleurs, comme il s’agit d’une entreprise à créer avec un service offert en
phase de lancement, la communication se fait sous forme de la publicité ou
communication de masse, à caractère persuasif provoqué et payé via les média pour le
public d’une part, et d’autre part sous forme de sponsoring – partenariat.
Nous disposons à faire notre publicité à :
- station radio par les top horaires (Radio RTA, RTK – M3FM)
- station télévision par spot (Télé RTA, RTK – M3TV)
- affichage par quartier

Section 2 : Analyse de la demande

2.1- La demande

La demande est la valeur quantitative totale ou globale de vente d’un service


donné (ou d’un produit) par l’entreprise durant une période déterminée dans une certaine
localité.

12
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Sont désignés demandeurs, les clients réels de l’entreprise ou les client fidèles, et
aussi on peut dire client potentiels c’est-à-dire ceux qui sont susceptibles de devenir des
clients réels, clients qui utilisent souvent le service donné
Les études faites sur terrain nous permettent de ressortir les données suivantes :

Tableau n°03 : consommation annuel du marché


Désignations Consommation annuelle
Photocopie 34 000
Saisie/impression 8 500
Saisie 4 600
Impression 19 900
Scan 450
Reliure 1 200
Envoi e-mail 3 500
Réception e-mail 1 900
Web 93 000
Gravage 240
Plastification 1 150
Imprimerie carte 600
Imprimerie badge 200
Imprimerie faire part 1 250
Envoie fax régional 170
Envoie fax à l’étranger 120
Réception fax 1 980

D’après ce tableau, nous pourrons dire que la consommation est importante pour
nos clients.

2.2- Objectifs

La demande vise à étudier le comportement des consommateurs (surtout les clients


potentiels) grâce aux services offerts et proposés.

13
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

2.3- Comportement des consommateurs


Il s’agit ici d’un aspect qualitatif de la demande, c’est-à-dire que le comportement
des consommateurs face aux services proposés par nos soins peut présenter à partir de la
combinaison de plusieurs facteurs : les contraintes internes et les contraintes externes.

2.3.1 Les contraintes internes

Pour que notre projet soit rentable, il faut donc maîtriser certaines contraintes
interne telles que :
- les attitudes : connaissance et croyance d’une personne vis-à-vis d’un service
donné provoquant l’opinion sur ce service
- la motivation : une sorte de stimulation provoquant l’achat d’un produit ou
l’utilisation d’un service, autrement dit un comportement psychologique
positif qui pousse les consommateurs à acheter le produit ou à utiliser le
service offert.
Dynamisme du système d’attitude chez l’individu :
L’attitude chez l’individu est organisée sous forme de système c’est-à-dire il
existe une relation étroite entre l’attitude et l’individu. En effet, l’ensemble du système
d’attitude crée chez l’individu un système de valeur. Aussi grâce au système d’attitude et
de valeur, l’individu peut simplifier la vision d’un mode complexe. Il peut
s’adapter rapidement à une situation donnée.
L’attitude dépend des idées de chacun de consommateurs :
- la peur
- l’ambition de devenir être capable en informatique
- le désire de vouloir utiliser les appareils informatiques
- la volonté d’exploiter les ressources en informatique
Motivation d’achat ou utilisation : dépend de la conditionnalité favorable ou non des
services :
• disponibilité de service : nous pouvons satisfaire les besoins de nos
clients consommateur même s’il y a une coupure de connexion dans
la ville grâce à notre choix fournisseurs
• qualité de service : l’exploitation du fokontany Manga nous permet
de servir de clientèle.

14
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

• condition de paiement : au comptant mais avec quelque minute gratuite à


donner pour la connexion e-mail supérieur à 30 minutes
• facilité d’emploi du service : utilisation des appareils de haute de gamme
• sécurité et suivi de près
2.3.2- Contraintes externes

Pour que notre projet soit faisable, il faut donc maîtriser certaines contraintes
externes à savoir :
- image de soi
- personnalité
- revenus et classe sociale

On va analyser maintenant s’il existe une part de marché disponible pour ce


service offert, et ce qui nous amène à étudier ce q’est l’offre.

Section 3 : Analyse de l’offre

3.1- L’offre

L’offre sur le marché est l’ensemble des entreprises proposant aux consommateurs
des produits ou des service identiques. Sont appelé offreurs, l’ensemble des producteurs,
des distributeurs, des prestataires…

3.2- Objectifs

Il s’agit d’étudier notre part de marché par rapport aux concurrents et analyse de
vente

3.3- Part de marché et analyse de vente

3-3.1- Part de marché


Tout d’abord, la première chose à faire c’est repère et surtout de connaître, de
définir les caractéristiques distinguant des services offerts réellement en concurrence
d’origine locale.

15
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Economiquement, la part de marché est le volume de vente obtenue obtenu part


l’entreprise au cour d’une année par rapport à ses concurrents sur un marché considéré.
Autrement dit, c’est rapport de vente détenu par chaque concurrent sur le marché
considéré.
Dans la ville de Mahajanga, il existe deux types seulement d’une entreprise de
présentation de services sur le domaine informatique et communication (Espatel). Nous
allons prouver par cette figure :
Figure n°01 : Présentation de notre part de marché

15%

40% Notre entreprise


Espace X
Espace Kalizy
25% particulier

20%

En fonction du nombre insuffisant d’un Espatel, on peut dire que notre part de marché est
importante.
3.3. 2- Analyse de vente
Tout les offreur doivent étudier à part de marché, la statistique de vente afin de
trouver vraiment les stratégies à entreprendre. Cette étude de tendance ou statistique de
vente permet de connaître la situation de vente de chaque offreur, la position de
l’entreprise considérer pour une année quelconque.
Cette analyse de vente est donnée par la formule suivante :
Quantité vendue par produit
Analyse de vente=
Quantité de vente prévue

16
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Section 4 : La concurrence

Cette entreprise de prestation de services multiple expansion dans la ville de


Mahajanga et le marché n’est pas encore assez saturé, vu le nombre insuffisant
d’une Espatel.
Il existe deux catégories de concurrence qui influencent les activités et
l’image de l’entreprise :
- concurrence directe : les service similaires au nôtre,
- concurrence indirecte : les service de substitution au nôtre (taxiphones,
piratage, etc…)
Nous pouvons mieux comprendre nos concurrents et mieux nous positionner sur
le marché en se referant sur le tableau ci-dessous
Tableau n°4 : Liste de concurrentes
Concurrence Nom des concurrents % Observations
Points faibles Points forts
Directe Kalizy 25% -Insuffisance d’accueil -activité rentable
Cyber Espace X 20% -maque de soin des matériels -expérience
-pas d’organisation bien définie -nombreux clients
-retard de services existants -bonne qualité
Indirecte Particuliers (épicerie, 5% -perte de temps -dépense faible
distributeurs des -matériels insuffisants -pas de taxe sur les
accessoires -accueil insatisfaisant revenus
informatique) -peu
Cybercafé 10% d’investissement

Ce tableau nous montre les places occupées par les concurrents avec ses points
faibles et ses points forts

17
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Chapitre III : THEORIE GENERALE SUR LES OUTILS ET LES


CRITERES D’EVALUATION

Section 1 : les outils d’évaluation

Les outils d’évaluation servent à mesurer la rentabilité d’un projet. En effet, le


d’un investissement peut être réalisé à l’aide d’un critère quantitatif comme la
rentabilité des capitaux investis. Ces derniers sont comparés aux ressources
apportées. C’est la marge Brute d’Autofinancement (MBA) ou « Cash-Flow »
On obtient cette MBA à d’un formule comme suit :
+ Recettes (CAHT)
- Charges ( Σ des charge calculées ou amortissement + charge décaissées ou
total des dépenses)
= Résultat avant Impôt
- IBS (Impôt sur le Bénéfice des Sociétés)
= Résultat Net
+ Amortissement
MBA (Marge Brut d’Autofinancement)

Pour voir quelle alternative serait rentable exactement à partire d’une


analyse des coûts et de bénéfice, on va procéder à la méthode d’actualisation
d’un certain taux utilisé.
- La VAN (Valeur Actuelle Nette)
- Le TRI (Taux de Rentabilité Interne)
- L’IP (Indice de Profitabilité)
- Le DRCI (Délai de Récupération des Capitaux Investis)

1.1- La Valeur Actuelle Nette (VAN)


1-1-1- Définition
C’est le premier outil pour évaluer et utilise les mesures d’efficacité et de
rendement du projet.
On peut utilisée la VAN lorsqu’on doit effectuer un choix entre deux projets de
même objectifs et sélectionner qui va la VAN supérieure.

18
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

La VAN est un bénéfice ou un surplus que l’on a estimé durant les ans par la
méthode d’actualisation. La VAN est obtenue par la différence entre la somme des MBA
actualisées ou Cash-Flow actualisé à un certain taux de rentabilité des capitaux exigés (ou
taux d’actualisation) et celle des capitaux investis.

1.1.2-Formule
D’où, la formule suivante :
n n
VAN = Σ MBAp (1+i) – I = Σ Cp(1+i)-p – I
-p

.p=1 p=1

n : durée du projet
p : année
Cp : Cash-Flow de l’année p
MBA: Marge Brut d’Autofinancement de l’année p
i : taux actualisation (correspond au taux de rentabilité minimum exigé par l’entreprise,
représente aussi le coût de capitale)
I : Capital investi (investissement)
La VAN peut être positive ou négative ou nulle

.1.3- Interprétation
• VAN>0
- tout d’abord, on envisage le financement du projet
- l’investissement a une rentabilité supérieure au taux d’actualisation
- projet acceptable

• VAN>0
- l’investissement a une rentabilité inférieure au taux d’actualisation
- projet non acceptable

• VAN>0
- correspond à un TRI (ni bénéfice, ni perte)
- l’investissement a une rentabilité égale au taux d’actualisation
- pour un projet social

19
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

1.2- Le TRI
1.2.1- Définition
C’est le second outil d’évaluation. C’est un taux d’actualisation qui ramène la
VAN à une valeur nulle (VAN=O). Il est défini comme un taux d’intérêt maximum pour
lequel l’emprunt du capital nécessaire au financement de l’investissement est possible.
Ainsi, on va retenir le projet dont le TRI est le plus élevé ou plus précisément s’il
est supérieur au taux de rentabilité minimum (taux de l’emprunt=taux d’actualisation)

1.2.2-Formule
Le TRI = x est donné par la relation suivante :
n
I= Σ Cp(1+x)-p
P=1

n
.x = TR I = Σ Cp(1+i) – I
-p
D’où,
P=1

Le TRI se calcule manuellement par tâtonnement ou interpolation ou


approximation linéaire de la façon suivante :pour une projet déterminé, on établit les VAN
correspondant à plusieurs taux d’actualisation qui va donner une VAN nulle. Et ce
taux correspond au taux.

1.2.3- Interprétation
Plus augmente la valeur du taux d’actualisation, plus la valeur de VAN diminue.
C’est-à-dire que :
- taux d’actualisation t2 correspond à VAN>0
- taux d’actualisation x correspond à VAN=0
- taux d’actualisation t1 correspond à VAN<0
Alors, x = TRI

20
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

1.3-Le Délai de Récupération des Capitaux Investis (DRCI)


1.3.1-definition
C’est le dernier outil d’évaluation du projet
Il s’agit ici de savoir le moment où le capital investi est atteint et récupéré c’est-à-
dire de calculer le nombre d’années au cours du quel il est possible de récupérer la somme
initialement investie.
A l’aide de ce DRCI, on peut se proposer d’évaluer une durée. Il nous permet de
savoir en combien de temps les « cash-flow » ou MBA après la réalisation du projet
permettront de récupérer le capital investi.

1.2.3-Formule
DRCI= d est donnée par la relation :
d
I= Σ Cp(1+i)-p
P=1

1.4-L’Indice de Profitabilité (IP)


1.4.1-Définition
L’IP se définit comme un profit reçu à l’entreprise à une telle période.
Il est obtenu par le rapport entre la somme des MBA actualisées et la somme des
capitaux investis

1.4.2-Formule
D’où la formule suivante :

1 n
IP = ∑ Cp (1 + i ) − p =
∑ VANactualisée
I p =1 I

21
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

1.4.3-Interpretation
n
* IP > 1 Σ Cp(1+i)-p > I
p=1
- l’investissement a une rentabilité supérieure au taux d’actualisation
- projet obtenu un profit supérieur à 1
(par rapport au seuil de rentabilité)

n
* IP = 1 Σ Cp(1+i)-p = I
p=1

- l’investissement a une rentabilité égale au taux d’actualisation


- le projet est au niveau de seuil de rentabilité (ni perte, ni bénéfice)

n
* IP < 1 Σ Cp(1+i)-p < I
p=1

- l’investissement a une rentabilité inférieure au taux d’actualisation


- projet a subi une perte (1 – IP)

Section 2 : Les critères d’évaluation du projet

Cette section met en exergue les différents critères d’évaluation servant à


mesurer la viabilité d’un projet. C’est-à-dire que le succès d’un projet peut être apprécié
en combinant divers critères.

2.1-La pertinence

Elle mesure la corrélation entre les objectifs du projet et ceux de développement


avec ses priorités sur le plan global ou sectoriel, elle justifie aussi le concept du projet par
rapport au besoins réels des groupes cibles.

22
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

2.2-L’efficacité
Elle s’apprécie par la comparaison des objectifs et des résultats (différence
entre ce qui était prévu et les réalisations). C’est le degré de réalisation des objectifs ou
des résultats.
Quel est le degré de le réalisation des objectifs du projet ? (Qualité, quantité,
respect des délais de récupération).

2.3- L’efficience
On se réfère au coût et rythme auquel le intervention sont transformées en
résultats. L’efficience se mesure par la comparaison des coûts et des résultats.
Voici quelques questions qui relèvent de l’efficience
- dans quel mesure le projet recourt-il aux ressources disponibles localement
(compétences – équipement) ?
- les intrants et les extrants sont-il disponible dans les délais requis ?

2.4- La durabilité du projet


Elle vise à évaluer la capacité de l’action ou des résultats à se poursuivre de façon
autonome après le retrait de l’assistance extérieure (nationale ou étrangère). Il s’agit de la
viabilité organisationnelle technique, économique, financière, politique et socio-
culturelle.

2.5- Impact du projet


L’impact ou la conséquence du projet analyse des effets directs et indirects du
projet au niveau socio-économique et financière.
Quels sont les effets du projet sur les bénéficiaires ?

Conclusion partielle
Sur cette première partie, nous pouvons dire que l’entreprise de multiservices en
informatique est très importante et selon ses caractéristiques, elle est bien ajustée aux
besoins de la population de la ville.
Certes, cette première partie met en valeur l’intérêt du projet et l’avantage apporté
dû à l’installation de cette entreprise de prestation de services.
Nous allons maintenant entamer à la deuxième partie de notre ouvrage « Conduite
du projet » après avoir identifié ce qu’est le projet.

23
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

DEUXIEME PARTIE :
CONDUITE DU PROJET

C’est un ensemble de méthodes et des techniques intégrées dans un système


d’information pouvant aider tout l’équipe de l’entreprise notamment le gérant à prendre
des décisions effectives.
Cette partie comprend :
Chapitre I : Technique de production
Chapitre II : Capacité de production envisagée
Chapitre III : Etude organisationnelle

24
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Chapitre I : TECHNIQUE DE PRODUCTION

Une partie de conditions techniques occupe une grande dépendance sur la


faisabilité du projet. D’après les recherches que nous avons faites sur la localité du projet,
il est assez nombreux d’une entreprise de service informatique. Dans ce cas, nous
acquerrons beaucoup d’avantages compétitifs permettant de nous spécialiser dans ce
métier. Ce sont la spécialisation apportant des effets d’expérience et d’économie d’échelle
qui sont des sources de diminution des coûts et par ailleurs, plus une entreprise est
spécialisée plus elle éteint facilement la taille critique de son niveau d’activité.

Section 1 : Procèdes de spécialisation de l’activité

Nous savons bien que se projet est celui de création d’une entreprise de
multiservices en informatique dont l’activité principale s’étend sur plusieurs poste tels
que : le service photocopie, travaux sur ordinateur, travaux imprimerie, service Internet,
gravage, etc…

1.1-Définition de la spécialisation

La spécialisation et une façon dont on se consacre spécialement sur l’activité


entretenue.
Le bon choix de des voies de spécialisation permet d’obtenir des effets de
domination et de réduire la concurrence à ce qui proposent des service similaires.

1.2-Voies de spécialisation

Il y a deux types de voies de spécialisation, à savoir :


- politique de différentiation de produit
- politique de gamme de production

Nous avons pris la politique de différentiation de produit comme notre voie de


spécialisation car les entreprises spécialisées peuvent distinguer ses produits parmi ceux
des concurrents par la stratégie de différentiation présentant des avantages concurrentiels
Comme : l’effet d’attraction de la clientèle d’un côté est de l’autre côté l’effet de
domination de la concurrence.

25
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Section 2 :Description et technique de production

Tout d’abord, il est nécessaire de bien définir nos prestations proposées pour la
clientèle de l’entreprise.

2.1- Les prestations offertes

Comme nous avons déjà vu dans le chapitre II, section 1 et sous section 1.1, ce
sont : tout les travaux sur ordinateur (saisie, impression), la photocopie (couleur, noire et
blanc), les services Internet (e-mail, Web), gravage des CD (audio, vidéo), la
scannerisation, tous travaux imprimerie (carte de visite, carte de vœux, carte d’invitation,
faire –part), la plastification et la reliure, vente des télécartes et accessoire informatiques.

2.2- Processus de production

La production est un des éléments moteurs dans une entreprise. Il n’y a ni produit
ou service inventé ni distribué faute de cette production. Aucune activité n’est faite.
Ce qui est important c’est la conformité des produits ou des services et les délais
de production aux besoins de la clientèle. La transformation successives et progressive des
besoins, le développement de la technologie, la complexité des processus ne fait que
renforcer l’importance de cette fonction ; mais elle rend aussi la qualification
indispensable des personnels.
Les techniques de production de ces services sont comme dans toutes les usines de
fabrication ou de transformation. Il y a des intrants (activités et ressources), ensuite la
transformation de ces intrants et enfin les extrants (produits finis).

26
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Figure n°02 : Processus de production

INTRANTS T EXTRANTS

Ou entrée c’est-à-dire ce que la Processus de Ou sortie (produit fini) :


système prélève dans transformation finalité de tout système de
l’environnement et entre donc à production destiné soit :
l’intérieur du système. Ils -à la consommation finale
représentent les moyens utilisés -pour être utilisé dans un
dans l’accomplissement des tâches autre système de
afin d’atteindre les objectifs production

2.2.1- Saisie informatique

Elle se définit comme étant une copie d’une information dans le but de son
traitement ou de sa mémorisation. Autrement dit, C’est un traitement de texte sur
ordinateur.
Le schéma suivant va montrer le processus de saisie de texte sur
ordinateur.
Figure n°03 : Schéma de processus de saisie informatique

Texte brut Edition électronique Mise en forme


par manipulation de +
l’ordinateur Mise en page

Imprimante : organe Enregistrement sur


périphérique d’un disquette ou sur
ordinateur qui édite sur disque dur
papier les textes saisis

27
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

2.2.2- impression
C’est une façon de faire éditer le texte saisi qui est considéré comme produit
encours sur des papiers blancs.
Le résultat du traitement de texte par un organe périphérique d’un ordinateur est
appelé : « imprimante ». Le processus de l’impression se fait comme suit :

Figure n°04 : Schéma de processus d’impression

Disque dure de
l’ordinateur

Imprimante Texte édité sur papier

Disquette

2.2.3- la photocopie

C’est la reproduction d’un document par le développement instantané d’un négatif


photographique à l’aide d’un appareil à photocopie ou « photocopieur »
Figure n°05 : Schéma du processus de la photocopie

Document à photocopier
(texte, carte,…)

Papier Copieur Document photocopié

2.2.4- l’Internet

C’est un super réseau informatique à l’échelle de la planète, composé de million


d’ordinateurs qui sont éparpillés dans le monde et reliés entre eux par télécommunication.

28
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Avec se nouvel instrument, chaque individu a la possibilité de contacter quinconce et


d’être branché sur de nombreuses sources d’informations. Et cela se fait par e-mail, soit
par la navigation web.
• E-mail
E-mail ou le mail tout simplement est un courrier électronique permettant
d’envoyer ou de recevoir des messages des autres utilisateurs de l’Internet par une fraction
de minutes. Sur le plan technique, l’envoi du mail est géré sur Internet grâce à un
protocole SMTP (Simple Mail Transfert Protocole)
• Navigation Web
Le Web est le format de la publication la plus avancé sur Internet. Grâce à Web,
les texte et les images peuvent être visualiser sue l’écran. Le Web est une bibliothèque
électronique planétaire que tout le monde peut le publier des informations, de télécharge
les données ou les logiciels dans un ou plusieurs site Web.

2.2.5- Le scanner

Il est entre autre photocopie numérique permettant la reproduction d’un document


image par le développement d’un négatif photographique.

Figure n°06 : Schéma du processus de scannérisation

Image à Ordinateur de Scanner + Image


reproduire traitement encreur scanné

Papier

2.2.6- Le gravage

C’est un enregistrement numérique de son ou de film assisté par un ordinateur sur


un CD ROM. Les images ou les sons sont traités ou modifiés par un ordinateur pour avoir
une meilleure qualité.

29
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Figure n°07 : Schéma de processus de gravage

Compact Disque (CD)


Audio/ Vidéo

Ordinateur CD copié
+ graveur Audio/ Vidéo

Compact Disque (CD)


vierge

2.2.7- La reliure

C’est une action de relier à l’aide d’une baguette spirale l’ensemble des feuillets
d’un livre et y mettre une couverture rigide et transparente.

Figure n°08 : Schéma de processus de reliure

Feuillets d’un Perforeliure + Livre relié


livre couverture (spirale et
transparente)

2.2.8- Le service fax

C’est une façon de faire communiquer plus rapidement et plus efficace. Le Fax
permet aussi de transmettre à distance un document graphique (lettre, image, facture) par
un appareil « télécopieur ».

30
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Figure n°09 : Schéma de processus du service fax :

Document envoyé Vers le destinataire du


(lettre, image) document

Télécopieur
(téléphone fixe+fax)
Document expédié
vers notre centre de
Document reçu
réception

2.2.9- Plastification

C’est une action de plastifier un document, une carte. Plus exactement, une action
de recouvrir ce document ou carte d’une pellicule de matière plastique transparente
(exemple : Rhonoïde). Cette opération se fait à l’aide d’une machine spécialisée « la
plastifieuse ».

Figure n°10 : Schéma de processus de plastification

Matière plastique

Plastifieuse Produit plastifié

Produit à plastifier

2.2.10- Travaux d’imprimerie

C’est un ensemble des techniques et des métiers concernant la fabrication d’un


ouvrage. On utilise, pour fabriquer les cartes (carte de visite ou d’invitation) et les faire-
part, ce que l’on appelle « offset ».

31
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Figure n°11 : Schéma de processus d’imprimerie

Ordinateur Machine d’impression Impression


de traitement Système offset terminée

Papier

Section 3 : Les moyens de production

La détermination de la nature de ressources et son évaluation sont très importantes


à la compétitivité de l’entreprise ainsi pour détecter, dans le potentiel de ces ressources, les
points forts et les points faibles.

3.1- Moyens financiers

L’évaluation de besoins à financer et celle des charges d’exploitation consistent en


un chiffrage de grandes options retenues au niveau du projet.
Les moyens financiers ou ressources financières de l’entreprise sont les suivants :
- apport personnel du promoteur
- apports des associés (en cas d’une entreprise à plusieurs associés)
- emprunt à longs termes compte courant du promoteur

3.2- Les moyens matériels

A Madagascar, le marché des matériels informatiques occupe une part très grande,
il en est de même pour les matériels bureautiques, les fournitures consommables et les
pièces de rechange.
De plus, concernant les fournisseurs de matériels d’exploitation, ils sont très
nombreux ; à savoir entre autres : Continetal Technologie, Mad Computer, Bureautec,
Planète Informatique. Ils assurent les services après vente, proposent des contrats de

32
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

maintenance de matériels, de logiciel sur site, une formation pour l’utilisation optimale de
ces matériels afin d’obtenir un rendement plus efficace et plus meilleur.
On cite comme ressources matérielles le bâtiment d’exploitation. Pour mieux
exécuter nos services informatiques, il existe des conditions à entreprendre :
- bâtiment adapté à l’activité : il doit être en même temps bien espacé et bien
aéré pour avoir un environnement sain
- bâtiment facile d’accès surtout par les clients
- bâtiment bien équipé électriquement.

3.3- Moyens humains

Etant donné que l’entreprise de multiservices en informatique fait partie des PME,
les besoins des personnels ne sont pas exigés de plusieurs effectifs. Nous avons donc
décidé de faire regrouper un certain nombre d’activités sous une même fonction.

Le développement de la fonction de personnel a été dû grâce à l’intégration des


objectifs sociaux aux objectifs économiques dans le cadre de la stratégie de l’entreprise et
de sa gestion quotidienne. L’emploi et la rémunération constituent 2 principes majeurs de
la gestion de l’entreprise. La suivie et la compétitivité sont définies et mises en œuvre par
des politiques de l’emploi et des rémunérations adoptées par l’entreprise.

33
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Chapitre II : CAPACITE DE PRODUCTION ENVISAGEE

On peut voir sur ce chapitre la production globale envisagée par l’entreprise


permettant la réalisation de ses ventes.

Section 1 : Capacité de production

Elle correspond à la quantité possible de produire techniquement. Pour la


première année d’exploitation, nous pouvons satisfaire la demande en produisant par jour
le jour une certaine quantité de prestation. Voici un tableau montrant la production
initiale dès sa première année d’exploitation.

Tableau n°05 : Production initiale


Désignation Production Production Production annuelle
journalière mensuelle (première année)
Photocopie 75 2 250 27 000
Saisie/impression 22 660 7 900
Saisie 15 450 5 400
Impression 40 1 200 14 400
Scan 2 60 720
Envoi e-mail 17 510 6 120
Réception e-mail 6 180 2 160
Web 150 4 500 54 000
Gravage 5 150 1 800
Plastification 2 60 720
Imprimerie carte 1 30 360
Imprimerie badge 8 240 2 880
Imprimerie faire part 10 300 3 600
Envoie fax régional 3 90 1 080
Envoie fax à l’étranger 1 30 360
Réception fax 2 60 720
Reliure 5 150 1 800

34
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Section 2 : Planning de production et de vente

2.1- Planning de production

La production de notre entreprise est fixée sur 5 ans d’exploitation et la


consommation de ses produits est variable. Alors, l’aspect théorique au niveau de ses
qualification proposées se traduit par de certaines contraintes comme :
- les coupures durables d’électricité
- les pannes de machines
- les maladies
- pénurie de matières premières
- les instabilités politiques et économiques.

Tableau n°06 : Planning de production sur cinq ans


Quantité moyenne de production
Désignation
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Photocopie 27 000 27 000 36 000 54 000 72 000
Saisie/impression 7 900 7 900 8 280 11 520 13 320
Saisie 5 400 5 400 7 200 9 000 10 800
Impression 14 400 14 400 25 200 25 920 27 000
Scan 720 720 1 800 1 800 1 800
Envoi e-mail 6 120 6 120 9 000 12 600 16 200
Réception e-mail 2 160 2 160 2 520 2 880 3 240
Web 54 000 54 000 72 000 75 600 79 200
Gravage 1 800 1 800 3 600 3 600 3 600
Plastification 720 720 720 1 080 1 440
Imprimerie carte 360 360 720 720 1 080
Imprimerie badge 2 880 2 880 4 320 4 320 4 680
Imprimerie faire part 3 600 3 600 3 960 5 400 5 760
Envoie fax régional 1 080 1 080 1 080 1 080 1 080
Envoie fax à l’étranger 360 360 360 360 360
Réception fax 720 720 720 1 440 1 440
Reliure 1 800 1 800 3 600 3 600 5 400

35
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

2.2- Planning de vente

Il s’agit de nos chiffres d’affaires prévisionnels (CAP) que nous comptons


pouvoir réaliser.
La production prévisionnelle permet de nous établir des chiffres d’affaires
initiaux.

Tableau n°07 : Chiffres d’affaires prévisionnels de la première année


Désignation Quantité PU Montant
Photocopie 27 000 500 13 500 000
Saisie/impression 7 900 3 000 23 700 000
Saisie 5 400 2 000 10 800 000
Impression 14 400 1 000 14 400 000
Scan 720 4 000 2 880 000
Envoi e-mail 6 120 500 3 060 000
Réception e-mail 2 160 500 1 080 000
Web 54 000 500 27 000 000
Gravage 1 800 4 000 7 200 000
Plastification 720 2 500 1 800 000
Imprimerie carte 360 2 000 720 000
Imprimerie badge 2 880 7 000 20 160 000
Imprimerie faire part 3 600 7 000 25 200 000
Envoie fax régional 1 080 15 000 16 200 000
Envoie fax à l’étranger 360 25 000 9 000 000
Réception fax 720 2 500 1 800 000
Reliure 1 800 5 000 9 000 000
Total CA 1ère année 187 500 000

36
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

2.3- Chiffres d’affaires prévisionnelles sur 5 ans


Même procédure de calcul pour les 4 années suivantes.
Tableau n°08 : Chiffres d’affaires provisionnels des 4 dernières années
Désignation PU Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Photocopie 500 13 500 000 18 000 000 27 000 000 36 000 000
Saisie/impression 3 000 23 700 000 24 840 000 34 560 000 39 960 000
Saisie 2 000 10 800 000 14 400 000 18 000 000 21 600 000
Impression 1 000 14 400 000 25 200 000 25 920 000 27 000 000
Scan 4 000 2 880 000 7 200 000 7 200 000 7 200 000
Envoi e-mail 500 3 060 000 4 500 000 6 300 000 8 100 000
Réception e-mail 500 1 080 000 1 260 000 1 440 000 1 620 000
Web 500 27 000 000 36 000 000 37 800 000 39 600 000
Gravage 4 000 7 200 000 14 400 000 14 400 000 14 400 000
Plastification 2 500 1 800 000 1 800 000 2 700 000 3 600 000
Imprimerie carte 2 000 720 000 1 440 000 1 440 000 2 160 000
Imprimerie badge 7 000 20 160 000 30 240 000 30 240 000 32 760 000
Imprimerie faire part 7 000 25 200 000 27 720 000 37 800 000 40 320 000
Envoie fax régional 15 000 16 200 000 16 200 000 16 200 000 16 200 000
Envoie fax à l’étranger 25 000 9 000 000 9 000 000 9 000 000 9 000 000
Réception fax 2 500 1 800 000 1 800 000 1 800 000 1 800 000
Reliure 5 000 9 000 000 18 000 000 1 800 000 27 800 000
TOTAL 187 500 000 235 800 000 289 800 000 328 320 000

Section 3 : Coût de consommation de matières premières

Dans cette section, nous allons détailler l’évaluation des dépenses en matières
premières.

3.1- Dépenses de pré-exploitation

Ces dépenses sont constituées principalement par la garantie des locaux ou des
bureaux (avance de loyer 2 mois), les rais d’aménagement local, frais d’autorisation
d’exploitation, enseignes.

37
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°09 : détail des dépenses de pré-exploitation


Désignation Montant
Caution pour location 1 000 000
Frais d’aménagement local 2 600 000
Frais d’autorisation d’exploitation 150 000
Enseigne 250 000
TOTAL 4 000 000

Ces frais de pré-exploitation sont semblables à des frais de premier établissement.


Ils sont amortissables dans 5 ans et leurs amortissements constituent des charges
annuelles ; le quote-part consommé par an est de 900 000FMG (4 500 000/5=900
000FMG).

3.2- Dépenses en matières premières consommables

En considérant le planning de production, la consommation en matières premières


durant la première année peut être données par le tableau ci-dessous.
Tableau n°10 : Consommation initiale en matières premières
Besoins Désignation Quantité PU montant
Cartouche d’encres 1 350 000 350 000
Encre photocopie 1 150 000 150 000
Tambour 1 40 000 40 000
Papier vélin sous ramette de 500 50 30 000 1 500 000
Papier grand format sous ramette de 500 10 65 000 650 000
Papier bristol sous ramette de 100 10 60 000 600 000
Boîte spirale :
28mm 10 100 000 1 000 000
25mm 15 90 000 1 350 000
8mm 1 32 000 32 000
Papier glacé/ rame 15 50 000 750 000
Pochette plastifieuse
A5 2 210 000 420 000
A4 2 195 000 390 000
Boîte CD R Verbatim 65 120 000 7 800 000
TOTAL 15 032 000

38
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Même procédure pour les 4 années suivantes.


Tableau n°11 : Consommation en matière premières pour les 4 années suivantes :
Désignation PU Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Cartouche d’encres 350 000 350 000 700 000 875 000 875 000
Encre photocopie 150 000 150 000 150 000 300 000 375 000
Tambour 40 000 40 000 40 000 40 000 40 000
Papier vélin sous ramette de 500 30 000 1 650 000 1 680 000 1 740 000 1 800 000
Papier grand format sous ramette de 500 65 000 650 000 780 000 845 000 910 000
Papier bristol sous ramette de 100 60 000 600 000 660 000 720 000 780 000
Boîte spirale :
28mm 100 000 1 000 000 1 200 000 1 300 000 1 400 000
25mm 90 000 1 620 000 1 800 000 1 980 000 2 250 000
8mm 32 000 32 000 64 000 64 000 96 000
Papier glacé/ rame 50 000 500 000 600 000 650 000 700 000
Pochette plastifieuse
A5 210 000 420 000 420 000 525 000 630 000
A4 195 000 390 000 390 000 585 000 585 000
Boîte CD R Verbatim 120 000 7 800 000 7 800 000 7 800 000 7 800 000
TOTAL 15 202 000 16 284 000 17 424 000 18 241 000

Pour l’Internet (navigation Web et e-mail) et le fax, ils utilisent les matières et
fournitures non stockées.
La qualité de consommation d’électricité correspond à une dépense mensuelle
estimée à 1 500 000FMG
En outre, le frais de télécommunication par mois est de 300 000FMG car le service
fax et Internet nécessite l’utilisation du téléphone.

39
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Chapitre III : ETUDE ORGANISATIONNELLE

Ce chapitre va nous donner le détail sur l’organisation à entreprendre par


l’entreprise.

Section 1 : Structure et organigramme envisagé

1.1-Structure
Dans le secteur d’organisation, une telle entreprise regroupe un ensemble des
moyens animés par une direction en vue de remplir certaines missions ou tâches.
Tels sont les moyens : moyens humains ou les employés ensuite moyens matériels
ou les outils de travail et enfin moyens informationnels qui sont concrétisés par le support
comprenant tous les renseignements et toutes les données nécessaires au fonctionnement
de l’entreprise.
De ce fait, dans l’organisation, on définit la structure à adopter. Alors, la structure
est la manière dont les différentes parties d’un ensemble sont disposées entre elles, plus
précisément, c’est la subdivision d’un tel système en plusieurs organes. Pour décrire cette
structure, il faut :
- indiquer les différents services et préciser leurs activités
- déterminer les relations existantes entre ces services.
Il existe 3 types de structure à savoir : structure hiérarchique, structure
fonctionnelle et structure matricielle.
Parmi ces différents types de structure, on estime que c’est la structure
hiérarchique qui convient à notre entreprise. Parce que dans cette entreprise, à part les
relations de travail, les seules relations sont celles d’activités ; Les ordres descendent du
responsable gérant jusqu’à l’exécutant ; Autrement dit, la liaison hiérarchique est le
rapport d’autorité entre un chef hiérarchique et un subordonné. Elle est représentée par
une flèche verticale.
Figure n°12 : Structure hiérarchique

Chef
Liaison hiérarchique

Subordonnés

40
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

1-2- Organigramme envisagé

1.2.1- Définition

C’est la structure représentée schématiquement ou visualisés par des schémas


graphiques.
Dans un organigramme, le poste de travail est représenté par un rectangle dans
lequel figure le nom du poste ainsi que le responsable et la hiérarchie est représentée par
une droite verticale.

1.2.2- Organigramme

Cette entreprise prévoit d’employer 5 personnes à la première année d’exploitation


dont la qualification de chaque employé est comme suit :
- 1 gérant propriétaire
- 1 informaticien
- 1 cybernaute
- 1 agent micro-édition
- 1 opérateur de saisie
Comme il s’agit d’une création de micro-entreprise, il n’existe que deux niveaux
hiérarchiques.
Figure n°13 : Organigramme

Gérant

Responsable des Responsable copieur Responsable Responsable


travaux sur plastification et cyber espace de
ordinateur reliure Internet maintenance

41
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Section2 : Organisation de travail

La maîtrise d’une organisation de travail permet à l’entreprise d’assurer son


efficacité et son exploitation.

2.1- Moyens humains

2.1.1- Personnel employés

Selon l’organigramme envisagé, il y a 5 personnes qualifiées comme employés de


l’entreprise.

2.1.2- Attribution et responsabilité

Chaque employé a ses propres tâches et responsabilité suivant sa qualification


requise.

2.1.2.1- Le gérant

- Il assure la négociation des relations à l’intérieur et à l’extérieur


- Il définit la politique générale de l’entreprise et sa stratégie à adopter
- Il assure la supervision de toutes les opérations au sein de l’entreprise
- Il contrôle et vérifie la qualité de services
- Il recherche le financement et gère ce financement
- Il planifie tous les travaux à effectuer au niveau de chaque secteur
C’est-à-dire que le gérant est l’administrateur général de l’entreprise. Ce même
gérant contribue aussi à l’accomplissement et à la réalisation des tâches suivantes :
- tenue de comptabilité de l’entreprise
- réalisation du décaissement et encaissement
- paiement des diverses charges
- déclarations fiscales et administratives

42
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

2.1.2.2-Responsable des travaux sur ordinateur


Cette fonction s’occupe des tâches citées ci-dessous :

- saisie et impression des documents (texte, tableau)


- la scannérisation (image, posters)
- gravage CDROM
- travaux d’imprimerie (carte d’invitation, dépliants, carte de visite,…)

2.1.2.3-Responsable de photocopie, reliure et plastification


Ce service contribue à la réalisation des tâches suivantes :
- photocopie des documents
- plastification des documents
- reliure des feuillets d’un livre

2.1.2.4-Responsable de l’Internet
Il effectue :
- l’envoi des messages électroniques
- la connexion facile sur les sites Web
- l’envoi et réception d’e-mail
Ainsi, il guide les clients qui n’ont pas l’habitude à la manipulation de l’Internet
c’est-à-dire les aide à naviguer sur le Web, il gère l’envoi et la réception des documents
graphiques par télécopieur.

2.1.2.5-Responsable de maintenance
Il travaille au niveau de :
- la gestion adéquate à l’utilisation optimale des machines
- la gestion du programme de maintenance
- la tenue des fiches techniques des machines
- le suivi et le contrôle de la bonne marche des machines

2.1.3- Recrutement
C’est un ensemble d’actions utilisées pour attirer les candidats possédants les
compétences et aptitudes nécessaires pour occuper un poste vacant.
Par ce recrutement, on peut élaborer des moyens pour faire recruter des candidats
compétents et placer chaque candidat au poste qui lui convient le mieux de façon que
celui-ci utilise ses aptitudes, sa formation et surtout ses expériences.

43
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

2.1.3.1-Le gérant
Il peut agir au nom de la société, et c’est pour cela qu’il doit posséder au moins un
diplôme supérieur en gestion, de bonne expérience en matière de comptabilité et une
connaissance en informatique.

2.1.3.2-Les autres ouvriers


Ils sont les premiers responsables des activités techniques et commerciales de
l’entreprise. Pour ce faire, ils s’occupent de la réalisation d’une œuvre demandée par la
clientèle, de l’accueil et de l’assistance de la clientèle. Ils sont responsables pour le
développement de l’entreprise.
Le tableau ci-dessous résume les qualifications requises.
Tableau n°12 : Tableau récapitulatif des qualifications requises pour le personnel
Postes Qualification
Gérant -maîtrise en gestion
-Parfaite maîtrise de l’outil informatique et des logiciels de
comptabilité
-Sociable, dynamique
Informaticien -DTS en informatique
-Bonne expérience en Hardware - Software
Opérateur de saisie -Niveau Bacc minimum
-Bonne manipulation en informatique
-Bonne frappe à l’aveuglette
-Bonne connaissance en logiciel Windows XP/Excel 2003/ Word
2003
-Expérience exigée
Cybernaute -DTS en informatique
-Bonne connaissance en Internet
-Expérience exigée
Agent micro- -Bacc minimum
édition -Maîtrise parfaite des outils en informatique
-Bonne connaissance en micro-édition
-Expérience exigée

44
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Sur ces qualifications des personnels, la bonne connaissance en français et la


bonne compréhension en anglais seraient un atout.

2.1.4- gestion du personnel

2.1.4.1-Polotique de rémunération
La rémunération du personnel de l’entreprise ou leurs salaires sont résumés dans le
tableau ci-dessous.

Tableau n°13 : Salaire du personnel


Catégorie Poste Effectif Salaire mensuel Salaire annuel
6 Gérant 1 1 200 000 14 400 000
5 Informaticien 1 800 000 9 600 000
5 Cybernaute 1 750 000 9 000 000
4 Agent de micro-édition 1 600 000 7 200 000
4 Opérateur de saisie 1 500 000 6 000 000
Total 5 46 200 000

Cet effectif des employés de l’entreprise s’évaluera selon la croissance de


l’activité de l’entreprise. Le tableau ci-après nous montre l’évolution de l’effectif des
personnels sur 5 ans.

Tableau n°14 : Evolution de l’effectif sur 5 ans


Effectifs
Postes
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Gérant 1 1 1 1 1
Informaticien 1 1 1 1 1
Cybernaute 1 1 2 2 2
Agent micro- édition 1 1 1 1 1
Opérateur de saisie 1 1 2 2 2
TOTAL 5 5 7 7 7

Ce tableau nous montre que l’effectif du personnel s’évoluera des la 3ème année.

45
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

2.1.4.2-Politique de formation de personnel


Cette formation se situe au niveau du plan technique de production pour
l’entreprise. Elle a pour objectifs d’adapter ses personnels aux évolutions technologiques
et d’accroître la performance de ces derniers.
Cette formation dégage des dépenses alors qu’elle réalisera des hausses de
productivité et la part de marché. Cette formation existe tous les deux ans à un montant
estimer à 500 000FMG.

2.1.4.3-Politique de motivation
Pour encourager les personnels de l’entreprise, elle envisage de les offrir des
primes à chaque fin d’année. Le tableau suivant va nous présenter les primes annuelles
des personnels.

Tableau n°15 : Répartition des primes annuelles


Postes Montant des primes
Informaticien 100 000
Cybernaute 100 000
Agent de micro-édition 100 000
Opérateur de saisie 100 000
TOTAL 400 000

Le gérant n’est pas bénéficiaire des primes annuelles car il est déjà avantageux du
résultat positif de la société.
Ce tableau résume les charges de personnel de l’entreprise.

46
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°16 : Charges du personnel


Salaire Charges de personnel
Postes
mensuel Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Gérant 1 200 000 14 400 000 14 400 000 14 400 000 14 400 000 14 400 000
Informaticien 800 000 9 600 000 9 600 000 9 600 000 9 600 000 9 600 000
Cybernaute 750 000 9 000 000 9 000 000 18 000 000 18 000 000 18 000 000
Agent de micro-édition 600 000 7 200 000 7 200 000 7 200 000 7 200 000 7 200 000
Opérateur de saisie 500 000 6 000 000 6 000 000 12 000 000 12 000 000 12 000 000
TOTAL 46 200 000 46 200 000 61 200 000 61 200 000 61 200 000
CNAPS 1% 462 000 462 000 612 000 612 000 612 000
OSIE 5% 2 310 000 2 310 000 3 060 000 3 060 000 3 060 000
Charges sociales 2 772 000 2 772 000 3 672 000 3 672 000 3 672 000
Coût de formation - 500 000 - 500 000 -
Primes 400 000 400 000 400 000 400 000 400 000
Heures supplémentaires 1 800 000 1 800 000 2 400 000 2 400 000 2 400 000
TOTAL GENERAL 51 172 000 51 672 000 67 672 000 68 172 000 67 672 000

Nous remarquons que la charge sociale est la somme des CNAPS et OSTIE.
2.2- Moyens nécessaires

Cette entreprise a besoin de la logistique (bâtiment d’exploitation), des


équipements informatiques comme les matériels et outillages, des matières premières
consommables, des matériels et mobiliers de bureau, des installations.
Ces moyens matériels sont nécessaires à mettre en œuvre pour faire dérouler des
travaux effectués par l’entreprise.

Section 3 : Chronogramme

C’est un plan de mise en œuvre pour exécuter les différentes activités pendant une
année d’exploitation. Autrement dit, c’est l’étape à suivre par l’entreprise c’est-à-dire que
c’est un calendrier montrant le détail des travaux à effectuer dans l’étude de dossier
jusqu’à la phase d’exploitation.

47
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Dans ce cas, le tableau ci-dessous présente les étapes nécessaires à suivre pour
l’entreprise.

Tableau n°17 : chronogramme des travaux


Activités J F M A M J J A S O N D

Constitution du dossier

Etude de dossier

Enregistrement

Emprunt

Etude de marché

Etude de faisabilité

Achat de matériel

Recrutement

Formation et entretien

Conclusion partielle

Sur cette deuxième partie, nous pouvons bien distinguer les techniques de
production à suivre par l’entreprise ainsi que ses méthodes et organisation de travail.
Nous allons ensuite procéder à la troisième partie qui étudie l’aspect financier de
notre projet

48
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

TROISIEME PARTIE :
ETUDE FINANCIERE DU PROJET

Cette troisième partie concernera l’étude financière du projet, elle consiste à


déterminer les dépenses en investissement, les financements nécessaires et la rentabilité
du projet.
Pour compléter notre étude, une évaluation aussi bien économique, financière que
sociale sera menée. L’étude de la faisabilité et de la rentabilité du projet avant de dégager
ses impacts sera aussi analysée sur cette partie.

49
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Chapitre I : COUT DES INVESTISSEMETS ET LES COMPTES DE


GESTION

Ce présent chapitre va nous présenter les investissements nécessaires et déterminer


le fonds de roulement initial (ou de départ) avec le plan de financement.
Les tableaux de remboursement de dettes et des amortissements constitueront
ensuite les comptes de gestion de l’entreprise.

Section 1 : Les investissements nécessaires

L’investissement se définit comme l’affectation des ressources à un projet dans


l’espoir d’en retirer des profits futurs. C’est alors un détour de production.
Pour la bonne marche de l’entreprise, les investissements comme les
immobilisations représentent l’ensemble des biens et équipements matériels ou des
emplois durables mis en œuvre pour assurer le fonctionnement et l’activité d’une
entreprise seront nécessaires.

1-1- Coût d’équipements nécessaires à l’exploitation

Ce sont des matériels indispensables à la réalisation des travaux. C’est-à-dire que


ce sont des matériels et outillages nécessaires à la production pendant la première année
d’exploitation.
Les matériels et outillages sont présentés dans ce tableau ci-dessous.

50
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°18 : Liste des matériels et outillage


Désignation Type Quantité PU Montant
Ordinateur Intel Pentium IV 4 4 100 000 16 400 000
Ordinateur MMD Duron 3600+ 3 3 500 000 10 500 000
Ordinateur portable IBM Think Center(PIV) 1 13 750 000 13 750 000
Imprimante Lexmark 2480 2 2 500 000 5 000 000
Imprimante Lexmark X85 2 3 000 000 6 000 000
Copieur HP 0317 1 14 150 000 14 150 000
Perforateur Docubind 8.200 1 400 000 400 000
Scanner HP 3300C 1 1 000 000 1 000 000
Onduleur Friden 650VA 2 450 000 900 000
Graveur B2X 1 450 000 450 000
DVD Rom Pouchman 12 1 750 000 750 000
Plastifieuse 1 1 800 000 1 800 000
Téléphone 1 2 100 000 2 100 000
Cisaille manuelle 1 460 000 460 000
Relieur 1 2 850 000 2 850 000
TOTAL 76 510 000

Le tableau ci-après va nous montrer les fiches techniques des ordinateurs utilisés.
Tableau n°19 : Fiche technique des ordinateurs utilisés.
Exploitation Fiche technique
Cyber-espace -Ordinateur multimédia
-Pentium IV 2.8Ghz
-Carte mère Allin One
-Disque Dur 60Go 7200RPM
-Mémoire 128Mo – Ram 128
-Lecteur CD 52x – Boîtier ATX
-Lecteur disquette 3’’1/2
-Graphique – Son – Réseau
-Modem – Ecran 17’’ BENQ
-Clavier – souris – Haut-parleur
-Onduleur 650VA Inline

51
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Micro-édition -Ordinateur multimédia


-AMD Duron 3600+
-Carte mère Allin one
-Disque Dure 60Go 7200RPM
-Mémoire 128Mo
-Lecteur CD 52X
-Lecteur disquette 3’’1/2
-Graphique –Son – Réseau
Modem – Ecran 15’’ BE NQ
-Clavier – Souris – Haut-parleur
Administration -Ordinateur portable
-IBM PIV 2.8GHz (Think Centre A30 Microtour)
-Mémoire 256Mo
-Disque dure 40Go
-Lecteur DVD
-Ethernet 10/100
-Windows XP Professionnel
-Moniteur IBM 1744 CRT E74 antracite MPRII

Ces machines sont non seulement de bonne qualité mais aussi puissantes et rapide
à l’exécution des travaux. Le tableau suivant nous montre les équipements prévisionnels
pour les 4 dernières années.
Tableau n°20 : Equipements nécessaires pour les 4 années
Quantités
Désignation
Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Ordinateur 7 7 8 8
Imprimante 4 4 5 6
Copieur 1 1 2 3
Perforateur 1 1 1 1
Scanner 1 1 1 1
Plastifieuse 1 1 1 2
Onduleur 2 2 2 2
Graveur 1 1 1 2
DVD Rom 1 1 1 1
Cisaille manuelle 1 1 1 1
Relieur 1 1 1 1

52
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

1.2-Coût des matériels et mobiliers de bureau


Ce sont des matériels nécessaires au bureau, et ils sont représentés par ce tableau.
Tableau n°21 : Liste des matériels et mobiliers de bureau
Désignation Quantité PU Montant
Bureau 1 1 250 000 1 250 000
Armoire 1 800 000 800 000
Table informatique 7 500 000 3 500 000
Chaises 10 80 000 800 000
Divers 1 000 000
TOTAL 7 350 000

1.3- Coût des installations


Ce sont les frais d’installation de l’électricité, du téléphone et l’antenne pour la
connexion au réseau Internet. Elles sont estimées à un montant de 9 465 000FMG. Le
détail des installations est représenté dans ce tableau ci-après.
Tableau n°22 : Coût des installations
Désignation Unité Quantité PU Montant
Electricité
Equipements électriques
Interrupteur Pièce 4 5 000 20 000
Prise femelle Pièce 10 2 500 25 000
Lampe néon Pièce 4 80 000 320 000
Fil Mètre 30 2 500 75 000
Installation électrique
Frais d’installation
Compteurs + câbles 525 000
Total 1 965 000
Téléphone
Poste téléphonique (fax) Unité 1 2 100 000 2 100 000
Frais d’installation 400 000
Total 2 2 500 000
Internet
Antennes + câbles de connexion DTS Unité 1 6 000 000 6 000 000
Total 3 6 000 000
TOTAL GENERAL 9 465 000

53
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

1.4- Coût d’établissement

Entre autres des immobilisations corporelles listées ci-dessus, nous avons aussi
celles des incorporelles c’est-à-dire elles sont immatérielles pour cette entreprise. Ce sont
des dépenses engagées lors de ses constitutions résumées dans ce tableau ci-après.

Tableau n°23 : Tableau des frais d’établissement (FE)


Rubriques Montant
- Aménagement local de premières installations 2 000 000
- Droit d’enregistrement et frais de constitution de dossiers 1 500 000
- Caution et frais espatel 1 600 000
- Divers 500 000
TOTAL 5 600 000

Le total général de frais d’établissement s’élève à 5 600 000FMG.

1.5-Récapitulation des immobilisations

Au total le coût des investissements des immobilisations, qui sont sur ce tableau ci-
dessous, s’élèvent à 98 925 000FMG.
Tableau n°24 : Coût d’investissements des immobilisations
Rubriques Montant
Immobilisations incorporelles 5 600 000
Frais d’établissement
- Aménagement local de premières installations 2 000 000
- Droit d’enregistrement et frais de constitution de dossiers 1 500 000
- Caution et frais espatel 1 600 000
- Divers 500 000
Immobilisations corporelles 93 325 000
- Matériels et outillages 76 510 000
- MMB 7 350 000
- Installation 9 465 000
TOTAL 98 925 000

54
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

1.6- Fonds de Roulement de départ ou Initial (FRI)

Tout d’abord, le fonds de roulement est un indicateur de sécurité financière d’une


telle entreprise. Par suite, le FRI est une ressource permanente d’une entreprise pour
pouvoir faire fonctionner son activité lors de son première exploitation afin d’assurer sa
bonne marché c’est-à-dire de supporter toutes les dépenses liées à ses activités de
multiservices en informatique et aussi aux charges ; ce FRI est constitué par :
- un mois de salaire
- 2 mois de consommation en matières premières
- électricité –téléphone- Internet- Publicité
Il se présente comme suit :

Tableau n°25 : Fonds de Roulement Initial


Rubriques Montant
Charges de personnel 3 500 000
Matières premières 2 330 000
Electricité 2 500 000
Téléphone- Internet 1 500 000
Publicité 1 650 000
Imprévus 950 000
TOTAL 12 430 000

D’après ce tableau ci-dessus, le FRI s’élève à un montant de 12 430 000FMG.

Section 2 : Plan de financement

Cette section nous amène à dresser le schéma de financement. Ce dernier va nous


aider ensuite à identifier les flux financiers au début de l’exploitation. Nous avons donc
trois rubriques à financer pour l’exploitation de l’entreprise, à savoir :
- les frais de pré-exploitation
- les investissements
- les FRI
Le tableau ci-dessous va nous détailler le montant de financement.

55
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°26 : Montant des financements de projet (Io)


Désignation Montant
Frais de pré-exploitation
Disponibilité initiale 4 000 000
Investissement
Somme des immobilisations 98 925 000
FRI 12 430 000
Io : financement de projet 115 355 000

Malgré les apports du propriétaire qui ne représentent que 30% du montant


d’investissement nécessaire (Io), on doit alors faire des emprunts à moyen terme à la
banque de 70% pour combler nos besoins de financement.

2.1- Schéma du plan de financement

Ces montants dans Io sont financés comme suit :


• Les apports du propriétaire sont :
- en nature
- en numéraire
• Les emprunts sont des crédits à Moyen Terme

Tableau n°27 : Détail du financement


Rubriques Montant Pourcentage
Apports du propriétaire
- en nature 23 071 000 20%
- en numéraire 11 535 500 10%
Emprunts 80 748 500 70%
TOTAL (Io) 115 355 000 100 %

Le tableau suivant nous montre le schéma du plan de financement.

56
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°28 : Schéma du plan de financement


Rubriques Montant en année 1
Ressources
- Apports 34 606 500
- Emprunts 80 748 500
Total des ressources 115 355 000
Emplois
- Investissements 98 925 000
- FR 12 430 000
- Frais de pré-exploitation 4 000 000
Total des emplois 115 355 000

D’après ce tableau, nous constatons que la somme des ressources est égale à celle
des emplois à un montant de 115 355 000FMG.

Section 3 : Tableau des amortissements

L’amortissement est une constatation comptable de la perte de valeur effectuée à


l’actif immobilisé résultant de son utilisation, de son ancienneté pendant une période
déterminée. Il est aussi une charge n’entraînant pas de décaissement.
Il existe deux façons pour le calcul des amortissements, soient :
- à partir d’un taux linéaire ou constant
- d’un taux dégressif
Mais pour nous, nous allons appliquer le principe de l’amortissement linéaire
(taux constant) pour les actifs immobilisés suivant :

3.1-Frais d’établissement
Son amortissement dure 4 ans (durée de vie=n)
100
Or taux(t%)=
Durée de vie (n)
100
d’où, t= = 25%
4
Alors, Amortissement = VO x t = 5 600 000 x 25% = 1 400 000FMG

57
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

3.2-Matériels et outillages

C’est le matériel informatique qui est amortissable dans 5 ans au taux de 20%
(100/5ans).
D’où, Amortissement = VO x t = 76 510 000 x 20% = 15 302 000FMG

3.3-Matériels et mobiliers de Bureau


Sa durée de vie est de 5 ans aussi, d’où le taux est de 20% (100/5ans)
Alors, amortissement = VO x t = 7 350 000 x 20% = 1 470 000 FMG

3.4-Installation
Son amortissement est sur 10 ans et le coût de dépréciation annuelle est
9 465 000 x 10% = 946 500FMG avec un taux de 10% (100/10ans).
Les amortissements annuels des biens immobilisés sont résumés dans ce tableau.
Tableau n°29 : Amortissement des biens immobilisés
Immobilisations VO Taux (t%) Durée de vie(n) Amortissement
annuel
FE 5 600 000 25 4 1 400 000
Matériels et outillage 76 510 000 20 5 15 302 000
MMB 7 350 000 20 5 1 470 000
Installation 9 465 000 10 10 946 500
Frais de pré-exploitation 4 000 000 20 5 800 000

Les amortissements des immobilisations sur 5 ans d’exploitation se représente


comme suit :
Tableau n°30 : Tableau des amortissements techniques
Immobilisations VO Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
FE 5 600 000 1 400 000 1 400 000 1 400 000 1 400 000 -
Mat.& outillage 76 510 000 15 302 000 15 302 000 15 302 000 15 302 000 15 302 000
MMB 7 350 000 1 470 000 1 470 000 1 470 000 1 470 000 1 470 000
Installation 9 465 000 946 500 946 500 946 500 946 500 946 500
Frais de pré-
exploitation 4 000 000 800 000 800 000 800 000 800 000 800 000
TOTAL 102 925 000 19 918 500 19 918 500 19 918 500 19 918 500 18 518 500

58
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Section 4 : Tableau des remboursements de dettes financières

Dettes financières = emprunt à rembourser


Ce tableau représente les charges financières supportées par chaque exercice à
partir des emprunts effectués par l’entreprise. Le taux d’intérêt est de 20%. Le mode de
remboursement s’effectue une échéance constante remboursable en 5 ans. Et le paiement
des dettes se fait par annuité constante dont la valeur est donnée par la formule suivante :

.i
a=C
1 – (1 + i)-n

a : annuité
c : montant de l’emprunt
i : taux d’intérêt
n : durée de remboursement
Cette annuité se décompose comme :
- charges financières
- amortissements financiers (partie de l’emprunt remboursé à chaque
échéance)
Le tableau ci-dessous montre le plan de remboursement de l’emprunt effectué. On
va calculer : le montant du capital au début de la période, l’annuité, l’intérêt,
l’amortissement financier et le montant de capital restant dû à la fin de période ou valeur
nette comptable (VNC). Dans notre cas, le montant de l’emprunt s’évalue à
80.748.500FMG avec un taux d’intérêt de 20%.

Tableau n°31 : Tableau de remboursement des dettes


Année C Annuité Intérêt Amortissement C’ (VNC)
1 80 748 500 27 000 659 16 149 700 10 850 959 69 897 541
2 69 897 541 27 000 659 13 979 508 13 021 151 56 876 390
3 56 876 390 27 000 659 11 375 278 16 625 381 41 251 009
4 41 251 009 27 000 659 8 250 201 18 750 457 22 500 552
5 22 500 552 27 000 659 4 500 110 22 500 552 0
C = capital au début de la période
C’= capital en fin de la période ou VNC
C’= VNC = C – Amortissement

59
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Section 5 : Compte de gestion

5.1- Compte de charges

5.1.1-Matières premières
Le tableau ci-après montre la totalité des charges de matières premières en 5
années d’exploitation.
Tableau n°32 : Charges des matières premières
Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Matières premières 15 032 000 15 202 000 16 284 000 17 424 000 18 241 000
TOTAL 15 032 000 15 202 000 16 284 000 17 424 000 18 241 000

5.1.2-Matières et fournitures non stockées


5.1.2.1-Electricité
1 500 000FMG/mois soit 18 000 000FMG par an.

5.1.2.2-Fournitures administratives
Fixées à 120 000FMG/mois soit 1 440 000FMG par an.

5.1.3-Charges externes
Elles concernent :

5.1.3.2-La télécommunication
La dépense annuelle à la Télécom Malagasy (TELMA) est estimée à une valeur de
3 600 000FMG/an.

5.1.3.2-Internet
On estime à 60 000 000FMG/an la dépense annuelle à notre fournisseur DTS
(Data Télécom Service).

60
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

5.1.4- Charges de personnel


Elles constituent les salaires annuels du personnel.
Tableau n°33 : Salaires annuels du personnel
Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Salaires 51 172 000 51 672 000 67 672 000 68 172 000 67 672 000
Total 51 172 000 51 672 000 67 672 000 68 172 000 67 672 000

5.1.4.1-Impôts et taxe
Une entreprise commerciale est assujettie à tous les impôts et taxes comme
patentes, timbres fiscaux, TVA, c’est-à-dire des différentes sommes payables à l’Etat à
chaque période. Ils sont évalués à 1 500 000FMG par an (forfait annuel).

5.1.4.2-Charges financières
Elles sont considérées comme les frais financiers liés à l’emploi des emprunts. Il
s’agit ici des intérêts à payer lors de remboursement des dettes.

5.1.4.3-DAP (Dotation aux Amortissements et Provision)


L’amortissement est une constatation comptable de la dépréciation effective d’une
immobilisation, et cela résulte de son utilisation, de son usure, de sa vétusté ou son
ancienneté.

5.1.4.4-Tableau récapitulatif des charges


Le montant total des charges de l’entreprise est récapitulé dans le tableau ci-
dessous :

61
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°34 : Tableau récapitulatif des charges


Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
MP 15 032 000 15 032 000 16 284 000 17 424 000 18 241 000
Mat. Et FNS
-Electricité 18 000 000 18 000 000 18 000 000 18 000 000 18 000 000
-F.adm 1 440 000 1 440 000 1 440 000 1 440 000 1 440 000
Charges externes
-Télécommunication 3 600 000 3 600 000 3 600 000 3 600 000 3 600 000
-Location antenne 60 000 000 60 000 000 60 000 000 60 000 000 60 000 000
Charges de personnel 51 172 000 51 672 000 67 672 000 68 172 000 67 672 000
Impôts et Taxes 1 500 000 1 500 000 1 500 000 1 500 000 1 500 000
TOTAL 150 744 000 150 744 000 168 496 000 170 136 000 170 453 000
Les charges supportées par l’entreprise ne cessent d’augmenter durant les cinq
années d’exploitation.

5.2- Compte de produits

5.2.1- Ventes
Ce sont les Chiffres d’affaires prévisionnels de l’entreprise et cela est représenté
dans ce tableau.
Tableau n°35 : Ventes prévisionnelles
désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Vente 187 500 000 187 500 000 235 800 000 289 800 000 328 320 000
Total 187 500 000 187 500 000 235 800 000 289 800 000 328 320 000

5.2.2-Produits exceptionnels

Ce sont des ressources reçues grâce à des opérations occasionnelles réalisées


durant une telle période.
Exemple : location des machines.
Tableau n°36 : Tableau des produits exceptionnels
Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Produits exceptionnels 1 800 000 2 100 000 3 500 000 4 000 000 4 400 000

62
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Chapitre II : ANALYSE DE FAISABILITE ET ETUDE DE


RENTABILITE

Nous allons voir sur ce chapitre, les comptes de résultat, le bilan d’ouverture, le
plan de trésorerie et enfin le TGCG ainsi que son bilan prévisionnel.

Section1 : Compte de résultat

Le compte de résultat permet d’apprécier ou de mesurer la capacité d’une


entreprise à dégager un bénéfice par son activité et de justifier si cette activité est capable
de rembourser ou non les dettes, mais il ne tient pas compte des moyens à mettre en
œuvre pour obtenir ce résultat. Ce tableau ci-après nous montre le détail annuel de ce
compte de résultat.

Tableau n°37 : Compte de résultat prévisionnel sur 5 années


Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
CA 189 300 000 189 300 000 239 300 000 293 800 000 332 720 000
(toutes charges) (150 744 000) (151 414 000) (168 496 000) (170 136 000) (170 453 000)
EBE 38 556 000 38 186 000 700 804 000 123 664 000 162 267 000
(Amortissement) (19 918 500) (19 918 500) (19 918 500) (19 918 500) (18 518 500)
(Intérêt) (16 149 700) (13 979 508) (11 375 278) (8 250 201) (4 500 110)
Bénéfice avant Impôt 2 487 800 4 287 992 39 510 222 95 495 299 139 248 390
IBS (35%) (870 730) (1 500 797) (13 828 577) (33 423 354) (48 736 936)
Bénéfice Nette 1 617 070 2 787 195 25 681 645 62 071 945 90 511 454
Cash Flow ou MBA 21 535 570 22 715 695 45 600 145 81 990 445 109 029 954

On note Cash Flow = Bénéfice Nette + Amortissement


CA : somme des vente et des produits exceptionnels
EBE : Excédent Brut d’Exploitation, un indicateur de performance : c’est
la différence entre CA et toutes charges.
Dès la première année, nous remarquons que le résultat est positif et il y a ensuite
une augmentation progressive de ce résultat. Cela est dû au remboursement des charges
financières à faible coût.

63
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Section 2 : Bilan d’ouverture

Il permet de voir la situation patrimoniale de l’entreprise au début de l’activité.

Tableau n°38 : Bilan d’ouverture


ACTIF Montant PASSIF Montant
Actifs immobilisés 102 925 000 Capitaux propres 22 176 500
Immobilisations incorporelles 5 600 000 Capital 22 176 500
FE 5 600 000 Dettes 80 748 500
Immobilisations corporelles 97 325 000 Emprunt à long et moyen
Matériels et outillages 76 510 000 terme 80 748 500
MMB 7 350 000
Installation 9 465 000
Frais de pré-exploitation 4 000 000
TOTAL 102 925 000 TOTAL 102 925 000

Section 3 : Plan de trésorerie

La trésorerie est un outil qui permet à l’entreprise de faire une analyse dynamique
fonctionnelle de ses ressources et ses emplois. Elle permet aussi de connaître le niveau de
capacité de remboursement de l’unité déterminée par la différence de flux des
encaissements (recette) et celui des décaissements (dépenses).

Le détail de la trésorerie est présenté dans le tableau ci-après.

64
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°39 : Tableau de trésorerie prévisionnelle


Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Encaissement
Vente 187 500 000 187 500 000 235 800 000 289 800 000 328 320 000
Total encaissement 187 500 000 187 500 000 235 800 000 289 800 000 328 320 000
Décaissement
Achat 34 472 000 34 642 000 35 724 000 36 864 000 37 681 000
MP 15 032 000 15 202 000 16 284 000 17 424 000 18 241 000
Mat. Et FRN 19 440 000 19 440 000 19 440 000 19 440 000 19 440 000
Charges 130 921 000 129 251 508 142 647 278 140 022 201 135 772 110
Charges externes 63 600 000 63 600 000 63 600 000 63 600 000 63 600 000
Charges du pers 51 172 000 51 672 000 97 672 000 68 172 000 67 672 000
Charges financières 16 149 700 13 679 700 11 375 278 8 250 201 4 500 110
Remboursement 10 850 959 13 021 151 15 625 381 17 750 457 22 500 552
Impôt et Taxe 1 500 000 1 500 000 1 500 000 1 500 000 1 500 000
Total décaissement 177 744 659 178 414 659 195 496 659 197 136 658 197 453 662
Solde mensuel 9 755 341 9 085 341 40 303 341 92 663 342 130 866 338
Solde cumulé 9 755 341 18 840 682 59 144 023 151 807 365 282 673 703

D’après ce tableau, durant toute l’année, nous constatons que la trésorerie est
toujours positive même s’il y a une petite diminution à la deuxième année au solde
mensuel car cela est dû au montant très élevé de l’investissement fait à la première année.
Alors, nous pourrons dire que l’entreprise est capable de faire le remboursement et ce
projet est rentable.

Section 4 : Tableau de Grandeur Caractéristique de Gestion

Le compte de résultat a pour objet de déterminer le Résultat Net Comptable à la fin


de chaque période de référence.
Le TGCG est l’une des présentations de ce compte résultat, on l’appelle aussi
compte en liste. Dans cette présentation, la structure des charges et des produits a été
aménagée pour permettre de calculer des résultats partiels (Résultat d’exploitation,

65
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

résultat financier, résultat exceptionnel) et les soldes intermédiaires de gestion. Le résultat


bénéficiaire ou déficitaire s’obtient par l’addition de ces résultats partiels.
Sur le TGCG, on envisage les rubriques suivantes :
- le chiffre d’affaires annuel (les ventes annuelles)
- les coûts d’achats
- la valeur ajoutée (VA) un instrument de mesure des apports de l’entreprise
grâce à son activité ou circuit économique. C’est aussi la production de
l’entreprise nette de tout apport externe.
- Excédent Brut d’Exploitation (EBE) un indicateur de performance de
l’entreprise indépendamment de sa structure, de son financement et de
l’impôt
- Résultat d’Exploitation : Résultat avant élément financier et exceptionnel
donc comparaison possible entre entreprise ayant du financement différent
- Résultat financier : reflet des besoins et des excédents de financement de
l’entreprise
- Résultat Exceptionnel : Résultat représenté par les produits et les charges à
l’occasion des opérations inhabituelles réalisées au cours de la période
- Résultat courant avant impôt : dépend du financement de l’entreprise et il
permet de déterminer le montant des impôts sur le bénéfice (IBS) à percevoir
par l’administration fiscale.
- Résultat Net : résultat figurant au bilan (passif)

Le TGCG sur 5 années d’exploitation est représenté dans le tableau suivant.

66
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°40 : TGCG


Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
1-Marge commerciale - - - - -
2-Production de l’exercice 187 500 000 187 500 000 235 800 000 289 800 000 328 320 000
Ventes 187 500 000 187 500 000 235 800 000 289 800 000 328 320 000
3-Consommation interméd. 98 072 000 98 242 000 99 324 000 100 464 000 101 281 000
(+) Matières premières 15 032 000 15 202 000 16 284 000 17 424 000 18 241 000
(+) Mat. & FNS 19 440 000 19 440 000 19 440 000 19 440 000 19 440 000
(+) Charges externes 63 600 000 63 600 000 63 600 000 63 600 000 63 600 000
4-Valeur Ajoutée (VA) 89 428 000 89 258 000 136 476 000 189 336 000 227 039 000
(+) Production de l’exercice 187 500 000 187 500 000 235 800 000 289 800 000 328 320 000
(+) Marge commerciale - - - - -
(-) CI 98 072 000 98 242 000 99 324 000 100 646 000 101 281 000
5-EBE 36 756 000 36 086 000 67 304 000 119 664 000 157 867 000
(+)VA 89 428 000 89 258 000 136 476 000 189 336 000 227 039 000
(-)Impôt et Taxe 1 500 000 1 500 000 1 500 000 1 500 000 1 500 000
(-) Charges du personnel 51 172 000 51 672 000 67 672 500 68 172 000 67 672 000
6-Résultat d’exploitation 16 837 500 16 167 500 47 385 500 99 745 500 139 348 500
(+)EBE 36 756 000 36 086 000 67 304 000 119 664 000 157 867 000
(-) Dotation aux amortis. 19 918 500 19 918 500 19 918 500 19 918 500 18 518 500
7- Résultat financier (16 149 700) (13 979 508) (11 375 218) (8 250 201) (4 500 110)
(+) Produit financier - - - - -
(-) Charges financières 16 149 7000 13 979 508 11 375 218 8 250 201 4 500 110
8- Résultat exceptionnel 1 800 000 2 100 000 3 500 000 4 000 000 4 400 000
(+) Produit exceptionnel 1 800 000 2 100 000 3 500 000 4 000 000 4 400 000
(-) Charges exceptionnelles - - - - -
9- Résultat avant impôt 2 487 800 4 287 992 39 510 222 95 495 299 139 248 390
(+)Résultat d’exploitation 16 837 500 16 167 500 47 385 500 99 745 500 139 348 500
(+)Résultat financier (16 149 700) (13 979 508) (11 375 278) (8 250 201) (4 500 110)
(+)Résultat exceptionnel 1 800 000 2 100 000 3 500 000 4 000 000 4 400 000
10-Résultat Net 1 617 070 2 787 195 25 681 645 62 071 945 90 511 454
(+)Résultat avant impôt 2 487 800 4 287 992 39 510 222 95 495 299 139 248 390
(-) IBS (35%) 870 730 1 500 797 1 382 577 33 423 354 48 736 936

67
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

L’accroissement des chiffres d’affaires (ventes) dans ces 5 années d’exploitation a


pour conséquence une hausse brusque des montants des résultats sauf pour les résultats
financiers qui sont toujours négatifs tout au long de l’année à cause de l’effet des intérêts
de la somme empruntée.

Section 5 : Bilan prévisionnel

Un bilan est l’un des états financiers résumant la situation de l’entreprise à une
date déterminée. C’est un bilan qui fournit l’inventaire de l’actif et du passif et qui donne
ensuite une vision sur les augmentations des ressources lors de la période de départ et les
utilisations distinctes de ces fonds. Notre étude s’étend sur 5 années d’exploitation
prévisionnelle.
5.1- Bilan prévisionnel de l’année 1
On a :
- à l’actif du bilan représente l’ensemble des emplois effectués par l’entreprise.
Ce sont le patrimoine de l’entreprise.
- Tandis qu’au passif représente l’ensemble des ressources obtenues et même
utilisées par l’entreprise. C’est aussi la situation nette de cette entreprise et ce
qu’elle doit.
Le tableau ci-après montre le bilan prévisionnel de l’Année 1.
Tableau n°41 : Bilan au 31 Décembre année 1
ACTIF PASSIF
Valeur nette Libellés Passif Valeur
Libellés Actif Valeur brute Am/prov. comptable Nette
comptable
Actif immobilisé Capitaux propres
Immobil. Incorp. Capital 22 176 500
Frais d’établissem. 5 600 000 1 400 000 4 200 000 Résultat de l’exercice 1 617 070
Frais de pré-exploit 4 000 000 800 000 3 200 000 Dettes
Immobil. Corp. Emprunt à LMT 69 897 541
Mat. & outillages 76 510 000 15 302 000 61 208 000
MMB 7 350 000 946 500 5 880 000
Installation 9 465 000 8 518 500
Actif circulant
Disponible 10 684 611 10 684 611
TOTAL 113 609 611 19 918 500 93 691 111 93 691 111

68
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

D’après ce tableau, le bilan prévisionnel initial représente un total de 93 691 111


avec un résultat de 1 617 070.

5.2-Bilan prévisionnel pour les 4 années suivantes


Dans le passif, le résultat de l’exercice précédent (N) sera apporté à nouveau à
l’exercice suivant (N+1)

Tableau n°42 : Bilan au 31 décembre année 2


Valeur nette Libellés Passif Valeur
Libellés Actif Valeur brute Am/prov. comptable Nette
comptable
Actif immobilisé Capitaux propres
Immobil. Incorp. Capital 22 176 500
Frais d’établissem. 4 200 000 1 400 000 2 800 000 Résultat de l’exercice 2 787 195
Frais de pré-exploit 3 200 000 800 000 2 400 000 Report à nouveau 1 617 070
Immobil. Corp. Dettes
Mat. & outillages 61 208 000 15 302 000 45 906 000 Emprunt à LMT 56 876 390
MMB 5 880 000 1 470 000 4 410 000
Installation 8 518 000 946 500 7 572 500
Actif circulant
Disponible 20 369 155 20 369 155
TOTAL 103 375 655 19 918 500 83 457 155 TOTAL 83 457 155

Dans l’année 2, le résultat de l’exercice est de 2 787 195 avec un report à nouveau
de 1 617 070, le résultat de l’exercice de l’année précédente.

69
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°43 : Bilan au 31 Décembre année 3

Valeur nette Libellés Passif Valeur


Libellés Actif Valeur brute Am/prov. comptable Nette
comptable
Actif immobilisé Capitaux propres
Immobil. Incorp. Capital 22 176 500
Frais d’établissem. 2 800 000 1 400 000 1 400 000 Résultat de l’exercice 25 681 645
Frais de pré-exploit 2 400 000 800 000 1 600 000 Report à nouveau 4 404 265
Immobil. Corp. Dettes
Mat. & outillages 45 906 000 15 302 000 30 604 000 Emprunt à LMT 41 251 009
MMB 4 410 000 1 470 000 2 940 000
Installation 7 572 000 946 500 6 625 500
Actif circulant
Disponible 50 343 919 50 343 919
TOTAL 113 431 919 19 918 500 93 513 419 TOTAL 93 513 419

La troisième année du bilan prévisionnel dégage un résultat de 25 681 645 avec un


report à nouveau de 4 404 265.

70
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°44 : Bilan au 31 Décembre année 4

Libellés Actif Valeur brute Am/prov. Valeur nette Libellés Passif Valeur Nette
comptable comptable
Actif immobilisé Capitaux propres
Immobil. Incorp. Capital 22 176 500
Frais d’établissem. 1 400 000 1 400 000 0 Résultat de l’exercice 62 071 945
Frais de pré-exploit 1 600 000 800 000 800 000 Report à nouveau 30 085 910
Immobil. Corp. Dettes
Mat. & outillages 30 604 000 15 302 000 15 302 000 Emprunt à LMT 22 500 552
MMB 2 940 000 1 470 000 1 470 000
Installation 6 625 000 946 500 5 678 500
Actif circulant
Disponible 113 584 407 113 584 407
TOTAL 156 753 407 19 918 500 136 834 907 TOTAL 136 834 907

Ce bilan prévisionnel de l’année 4 évoque un résultat de 62 071 945.

Tableau n°45 : Bilan au 31 décembre année 5


Libellés Actif Valeur brute Am/prov. Valeur nette Libellés Passif Valeur Nette
comptable comptable
Actif immobilisé Capitaux propres
Immobil. Incorp. Capital 22 176 500
Frais d’établissem. - - - Résultat de l’exercice 90 511 454
Frais de pré-exploit 800 000 800 000 0 Report à nouveau 92 157 855
Immobil. Corp. Dettes
Mat. & outillages 15 302 000 15 302 000 0 Emprunt à LMT 0
MMB 1 470 000 1 470 000 0
Installation 5 678 000 946 500 4 732 000
Actif circulant
Disponible 200 113 809 200 113 809
TOTAL 223 364 309 18 518 500 204 845 809 TOTAL 204 845 809

Ce dernier bilan prévisionnel a pour résultat positif de 90 511 454 et les dettes sont
nulles car elles sont tous remboursées.

71
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Chapitre III : EVALUATION DU PROJET

Un projet réalisé doit avoir des impacts positifs sur le plan économique et social,
car celui-ci est constitué des recherches dans le but d’améliorer un domaine précis
touchant la grande partie du public et tout en environnement.
Ce présent chapitre nous permet de faire une évaluation sur la situation de
l’entreprise par le biais des outils et des critères d’évaluation.

Section 1 : Evaluation sur le plan économique

La naissance de l’entreprise va générer des richesses pour son propriétaire et les


employés qui seront embauchés. Ce qui va augmenter leur chiffre d’affaires ainsi leur
pouvoir d’achat et conséquemment favoriser les échanges économiques. Il y aura alors
croissance de la VA, c’est la croissance économique.

1-1- Notion de la VA
La VA représente la valeur de la production de l’entreprise après avoir enlevé la
valeur de la consommation intermédiaire. C’est aussi un instrument qui permet de mesurer
la taille économique de l’entreprise et sa croissance par rapport à ses activités.

1-2- Effet sur produit intérieur brut (PIB)


A partir des données envisagées au TGCG sur 5 années d’exercice, le projet
génère une VA importante à chaque année. Cette valeur de VA apportée par unité au
cours des années entraîne une amélioration de PNB de notre pays. Ainsi, le PIB se définit
comme somme des Valeurs Ajoutées.

Tableau n°46 : Pourcentage des VA


Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
VA 89 428 000 89 258 000 136 479 000 189 336 000 227 039 000
Production 187 500 000 187 500 000 135 800 000 289 800 000 328 320 000
Pourcentage de la
VA par rapport à la 47,69 47,60 57,87 65,33 69,15
production

72
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

D’après ce tableau, le montant en pourcentage de cet indicateur ne cesse


d’augmenter et cela signifie que l’entreprise a connu une évolution technique au niveau
de la production.

PIB = Σ des VA = 731 537 000FMG

1.3-Ratio de performance économique

Ces ratios calculés montrent l’efficacité du projet sur le plan économique

1.3.1-Productivité
VA
R=
Effectif des salariés
Ce ratio mesure la productivité des personnels

1.3.2-Rémunération (ratio de charges)


Charges des personnels
R’ = x 100
Total des charges
Ce ratio mesure la part de charges des personnels dans l’ensemble des charges de
l’entreprise.

1.3.3-Performance économique
Résultat Net
R’’ = x 100
VA
C’est l’indicateur de l’activité globale de l’entreprise.
Le tableau suivant montre le calcul détaillé de ces ratios.

Tableau n°47 : Calcul des ratios


Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
R 17 885 600 17 851 600 19 496 572 270 480 000 324,341,143
R’ 33,94 33,90 40,16 40,06 39,70
R’’ 1,80 3,48 18,81 32,78 39,86

73
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

D’après ce tableau, les indicateurs pressentent une productivité toujours croissante


du facteur de travail malgré l’augmentation des charges de personnels (salaires). Et cela
est expliquée par la hausse progressive des VA crées par chaque année par chaque
personnel.

Section 2 : Evaluation financière

Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour effectuer l’évaluation financière


d’un projet. Mais compte tenu des données financières que nous disposons, nous allons se
limiter au calcul de ses outils d’évaluation.

2.1-Selon les outils d’évaluation

2.1.1-Calcul de la VAN
Comme nous avons vu auparavant, la VAN permet à l’entreprise de savoir si
l’investissement engagé est capable d’apporter des ressources internes permettons de
rembourser ou non les fonds initiaux investis.
La VAN est données par la formule suivante :
n
VAN = ΣCp(1 + i)-p - I
P=1
Cp : Cash-Flow de l’année p= MBA de l’année p
i : taux d’intérêt
p : durée
I : montant de l’Io (investissement nécessaire)
Tableau n°48 : Calcul de la VAN
Année MBA (CF) Coefficient du taux MBA (CF actualisée)
D’actualisation (1,20)-n MBA (1,20)-n
1 31 535 570 0,833333 17 946 301
2 22 715 695 0,694444 15 774 778
3 45 600 145 0,578704 26 388 986
4 81 990 445 0,482259 39 540 630
5 109 519 954 0,501878 44 013 660
TOTAL 143 664 355

74
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Soit VAN= 143 664 355 – 98 925 000


D’où, VAN=44 739 355 FMG

Nous prouvent dire alors que le projet est acceptable car le VAN qui est égale à 44
739 355FMG est positive largement supérieur à 0

2-1-2- Taux de Rentabilité Interne (TRI)

VAN= 0 Σ MBA (1+i)-n – I = 0

Σ MBA (1+i)-n = I
(i est le TRI à calculer)
Tableau n°49 : Calcul de TRI
Année MBA MBA Actualisée
30% Valeur 40% Valeur
1 21 535 570 0,769230769 16 565823,08 0,714285714 15 382 550
2 22 715 695 0,591715976 13 441 239,64 0,510204081 11 589 640,29
3 45 600 145 0,455166135 20 755 641,78 0,364431486 16 618 128,64
4 81 990 445 0,350127796 28 707 133,85 0,260308204 21 342 785,56
5 109 519 954 0,269329074 29 496 907,83 0,185934432 20 363 530,45
108 966 746,20 85 296 634,94

Le TRI est compris entre 30% et 40%. Nous allons le calculer par approximation
successive (interpolation linéaire).
30% x(TRI) 40%
108 966 746,20 98 925 000 85 296 634,94
x – 30 98925000 – 108966746,20 -10041746,20
= =
40 – 30 85457349,24 – 108966746,20 -23670111,26

x - 30
= 0,424 x – 30 = 4,24 x = 4,24 + 30
10

D’où, x = TRI = 34,24%

75
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Le TRI est donc de 34,24%, tandis que le taux d’intérêt (taux d’actualisation) est de 20%.
Il y a alors une existence de marge de sécurité de 14,24%, ce permet à l’entreprise de
s’endetter d’avantage. Et lorsque la somme de la VAN égale à 44 739 355 est positive, le
TRI doit être supérieur au taux de cette VAN (ou taux d’actualisation).
TRI 34,24% est supérieur au taux d’actualisation 20%
Alors, ce projet est rentable.

2.1.3-Calcul de délai de récupération des capitaux investis (DRCI)


Le calcul de DRCI est détaillé par le tableau ci-après.
Tableau n°50 : Calcul de DRCI
Désignation MBA MBA actualisé MBA cumulé Investissement
Année au taux de 20%
1 21 535 570 17 946 301 17 946 301

2 22 715 695 15 774 778 33 721 079

3 45 600 145 26 388 986 60 110 065


98 925 000
4 81 990 445 39 540 630 99 650 695

5 109 519 954 44 013 660 143 664 355

Sur ce tableau, l’investissement est compris entre le cumul du cash flow de


l’année 3 (MBA cumulé année 3) et celui de l’année 4 (MBA cumulé de l’année 4).
Le DRCI sera obtenu à partir d’une interpolation linéaire :
Année MBA
3 60 110 065
d 98 925 000
4 99 650 695
d -3 98925000 – 60110065 38814935
= =
4–3 99650695 – 60110065 39540630
d -3
= 0,98 d – 3 = 0,98 d = 0,98 + 3
1

D’où, d = 3,98
3 ans (0,98 x 12 mois = 11,76 mois)
3 ans 11 mois (0,76 x 30 jours = 22 jours)
3 ans 11 mois 22 jours

76
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

L’investissement initial sera récupéré après 3 ans 11 mois 22 jours, plus


précisément le 22 novembre de l’année 5.
Plus la durée de récupération des dettes est courte, plus le projet est exactement
rentable.

2.1.4-Indice de profitabilité
L’IP est déterminé à partir de cette formule qui suit :
Σ VAN actualisé
IP =
Investissement
143664355
IP = = 1,45
98925000
IP = 1,45
D’où,
1FMG investi génère 0,45FMG de marge bénéficiaire, alors ce projet est vraiment
rentable.

2.1.5-Seuuil de rentabilité (SR)


Le SR et le CA avec lequel l’entreprise peut couvrir la somme de ses charges (fixe
et variables). Sue ce SR, il n’y a bénéfice ni pertes à réaliser.

Il est donné par la formule ci-après :


CF x CA
SR =
MSCV

Où,
SR : Seuil de Rentabilité
CF : Coût Fixe
CA : Chiffre d’Affaires
MSCV : Marge Sur Coût Variable

Les coûts variables ou charges variables dépendant de l’activité de l’entreprise. Les


charges fixes sont celles dont le montant reste inchangé (fixe) quelque soit le niveau
de l’activité de l’entreprise.
Le tableau ci-dessous nous montre le calcul du seuil de rentabilité.

77
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Tableau n°51 : Calcul de SR

Désignation Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5


Chiffre d’affaire CA 187 500 000 187 500 000 235 800 000 289 800 000 328 320 000
CV 98 072 000 98 242 000 99 234 000 100 464 000 101 281 000
Achat de matière 1ére 15 032 000 15 2020 000 16 284 000 17 424 000 18 241 000
Achat de mat.& FNR 19 440 000 19 440 000 19 440 000 19 440 000 19 440 000
Charges externes 63 600 000 63 600 000 63 600 000 63 600 000 63 600 000
MSCV 89 428 000 89 258 000 136 476 000 189 336 000 227 039 000
CF 88 740 200 87 070 008 100 465 778 97 840 701 92 190 610
Impôt de taxe 1 500 000 1 500 000 1 500 000 1 500 000 1 500 000
Charges de personnel 51 172 000 51 672 000 67 672 000 68 172 000 67 672 000
Charges financières 16 149 700 13 979 508 11 375 278 8 250 201 4 500 110
Administration 19 918 500 19 918 800 19 918 500 19 918 500 18 518 500
SR 186 057 918,1 182 903 790,1 173 582 391,1 149 756 175 133 316 395,3
Pourcentage du SR sur
99,23 97,54 73,61 51,67 40,60
CA

D’après ce tableau, à la première année, il faut réaliser 186 057 918FMG pour
pouvoir couvrir les charges sans faire ni bénéfice ni perte.

2.2-Evaluation selon les critères

2.2.1-La pertinence

Parmi les objectifs visés par l’entreprise, les consommateurs, d’après l’étude faite
de l’analyse de la demande, ils sont tout à fait satisfaisants de leur besoin et de leur attente
sur les services informatiques. Ce projet est donc pertinent, opportun au moment propice
et surtout bénéfique par rapport aux besoins de la clientèle.

2.2.2-L’éfficacité

En face de ces objectifs visés, le projet réalise une VAN positive et le DRCI est
respecté alors ce projet est efficace.

78
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

2.2.3-Impacts du projet

L’impact du projet définit l’effet de ce dudit projet sur le bénéficiaire au niveau


socio-économique et financier.

2.2.3.1-Impact économique

Le projet qui contribue à la création d’emploi favorise une réduction de chômage.


Ce projet est une source de revenus pour des ménages. Les impôts versés à
l’administration fiscale alimentent la caisse de l’Etat et cela permet son fonctionnement.
Et grâce à son exploitation, ce projet contribuera au développement et à la relance
économique aussi bien de la région d’implantation que du pays.

2.2.3.2-Impact social

Ce projet contribue au développement humain et à l’amélioration du niveau de vie


au sein de la population grâce aux avantages bénéfiques apportés, d’une part par la
Nouvelle Technologie de l’Information et de la Communication (NTIC) et d’autre part par
la meilleure qualité de services offertes (photocopie, reliure). Les formations acquises
favorisent la professionnalisme d’un chacun des employés dans la domaine informatique
et les intègrent pour devenir des citoyens capables de s’adapter et de s’instruire dans la
vie.

2.2.3.3-Impact financier

Le pouvoir d’achat de chaque ménage va augmenter grâce aux revenus procurés


par les différents outils et critères d’évaluation.
La bonne maîtrise des charges supportées par l’entreprise aura ainsi un impact
positif sur l’objectif financier (le bénéfice).

79
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

Section 3 : Evaluation sur la plan social

Ce projet permettra à la population de Mahajanga d’avoir un niveau de vie moyen


et stable. De ce fait, l’implantation de cette entreprise va entraîner la lutte contre le
chômage par la création de nouveaux emplois. Ses futurs employés pourraient améliorer
leur situation grâce à la motivation et aux formations données et acquises lors de
l’exécution de ses travaux. La création de ce projet contribuera à la résorption d’une
partie de la ville, plus précisément de la population environnante du quartier. Il
contribuera également au développement humain qui permet à la population de profiter
des nouvelles technologies.

80
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

CONCLUSION

Investir dans le secteur tertiaire est un projet intéressant dans un pays comme
Madagascar malgré les contraintes envisagés au niveau de l’économie malgache envers
les opérateurs économiques. Les résultats obtenus par l’étude de ce projet nous le
confirme.
La connaissance en informatique est actuellement indispensable pour faire avancer,
développer et progresser une telle région et même un monde entier car l’utilisation des
appareils informatiques intéresse toute catégorie de personne.

Le secteur de la technologie moderne se développe à Madagascar et les citoyens


Malagasy s’intéressent à tout ce qui est développé. Comme certains fokontany à
Mahajanga ne connaissent pas encore les avantages apportés par le développement
technologique surtout en matière de la micro-informatique et de l’Internet, la réalisation de
ce projet tiendra une place importante. Ces avantages obtenus par ce projet à réaliser et
son importance sont démontrés dans cet ouvrage.

En effet, nous avons vu les différents aspects de ce projet dans la présentation ;


l’étude de marché ensuite les conduites et enfin les aspects financiers.

Rappelons que sur l’évaluation de ce projet dans le domaine économique, la


naissance d’une entreprise sera toujours bénéfique en source de revenu pour ses employés
et amélioration du pouvoir d’achat de ces données. Tandis que sur le plan social, la
création de ce projet conduit à la création d’emploi qui va réduire le nombre des
chômeurs ; Cette évaluation de ce projet nous a montré que ses effets directs et indirects
sont tous positifs.

Alors, nous avons constaté que le projet est viable, faisable et rentable
techniquement et financièrement. Mais économiquement, aussi ce projet apporte des
avantages pour les bénéficiaires pour ses revenus de chacun des ménages. Cependant,
comme la plupart des projets d’investissement, il y a souvent le problème du
financement. Mais, celui-ci ne pourra pas échapper à cette contrainte majeure.

81
Projet de création d’une entreprise de multiservices en informatique à Mahajanga

La réalisation sera toujours tributaire de l’acceptation ou non par les bailleurs.


Ce secteur d’activités tertiaires est loin d’être saturé à Madagascar qu’à
l’extérieur. C’est l’un des facteurs de développements de notre pays. Il mérite alors d’être
valorisé et redynamisé.

Dans ce sens, nous espérons que dans la politique actuelle de développement,


l’Etat Malagasy va entreprendre une action favorisant l’épanouissement des jeunes
promoteurs créateurs d’entreprise comme le nôtre.

82
ANNEXES
ANNEXE I : DEFINITION DE QUELQUES
TERMINOLOGIES

Informatique : Science du traitement automatique de l’information (information +


automatique)
C’est l’étude des ordinateurs, de leur conception à leur utilisation, en passant par leur mise
en œuvre. Il s’agit d’une science combinant les aspects aussi bien théoriques que pratiques
de l’ingénierie électronique, de la théorie de l’information, des mathématiques de la
logique et de l’étude de comportement humain. Les différents aspects de l’informatique
sont : la programmation, la conception de l’architecture des ordinateurs, l’intelligence
artificielle et la robotique.

Cyber-espace : C’est un environnement créé par la mise en œuvre d’un système de réalité
virtuelle et constituée par l’ensemble des réseaux télématiques mondiaux. Pour ce service,
nous avons les produits suivants : le chat, l’Internet, domiciliation page web, web e-mail,
envoie et réception.

Micro-édition ou publication assistée par ordinateur : un ensemble de techniques


utilisant la micro-informatique pour la saisie des textes, leur enrichissement typographique
et leur mise en page (saisie informatique, photocopie, scan, gravage, reliure, fax,
plastification).

Imprimerie : Ensemble des techniques et métiers qui concourent à la fabrication des


ouvrages imprimés (service carterie et faire-part).
ANNEXE II : PRESENTATION DES CERTAINS APPAREILS
INFORMATIQUES
ANNEXE III : MODELE DES ENQUETES EFFECTUEES

Enquête : une étude de prélancement de produit à vendre ou des services à offrir. Pour
mieux le préparer, il faut établir des questions types à soumettre aux futurs usagers (les
consommateurs).

- Souhaitez-vous qu’une entreprise s’installe dans cette ville ?


Oui Non

- Etes-vous à priori :
• plutôt favorable à la création de cette entreprise
• plutôt hostile à création de cette entreprise
• sans avis précis

- Voulez-vous utiliser l’informatique – Internet


Oui Non

- Aimez-vous ce service offert ou proposé


Oui Non

- Etes-vous avantageux à l’utilisation de l’informatique


Oui Non

- Avez-vous déjà bénéficié du service informatique – Internet


Oui Non
Si oui, Combien de fois
Combien de journée en tout
Dans les écoles Oui Non
A l’université Oui Non
A l’entreprise Oui Non
A titre personnel Oui Non
- En étiez-vous plutôt insatisfait
Oui Non
Si oui, pourquoi ? Pas assez utilisé (trop court)
Trop utilisé (trop long)
Gêné vis-à-vis des autres
Autres raisons,
Les quelles

- En étiez-vous plutôt satisfait


Oui Non
Si oui, pourquoi ? Relativement concret (cas présenté par les participants)
Découverte de points faibles améliorables

- En quoi pensez-vous utiliser l’informatique ?

- Commentaires facultatifs
• Quels autres avantages voyez-vous dans l’utilisation des appareils
informatiques ?

• Quels autres inconvénients voyez-vous dans l’utilisation des appareils


informatiques ?

• Quels autres remarques avez-vous à formuler ?


ANNEXE IV : REMERCIEMENTS PARTICULIERS

Monsieur RAKOTOARISOA Fernand


Lot 51 Parcelle 198 Manga
401 - Mahajanga

Monsieur RAKOTOARISON Simon


Directeur Technique de la Société JB Amboditsiry
BP 207 101- Antananarivo

Monsieur Gatia Felix Labienus


Logement 147
Cité Civile Ambohipo
101- Antananarivo
BIBLIOGRAPHIE

- Cours de Madame RAVALITERA,


« Entrepreunariat et Gestion de Projet »
à la 4e année Gestion 2003/2004

- Christian Alphonse RAZAFIMBAHINY


« Principes de Gestion d’Entreprise »
Edition CECOR

- Jules Vallet
« Techniques d’analyse de projet »
Edition Drenod. 1995

- A Monchal, M. Giriend, Guy Solle, Scodel


« Technique quantitative de Gestion – T2 »

- Philippe le BOLLOCH, Yvon le FIBLEC


« Economie Générale »
Bertrand – Lacoste – Paris 1994.
TABLE DES MATIERES

REMERCIEMENTS
AVANT PROPOS
LISTE DES TABLEAUX
LISTE DES FIGURES
LISTE DES ABREVIATIONS
SOMMAIRE
INTRODUCTION ...................................................................................................... 1
PREMIERE PARTIE : IDENTIFICATION DU PROJET ................................... 4
Chapitre I : PRESENTATION DU PROJET ..................................................... 5
Section 1 : Historique du projet .......................................................................... 5
1.1- Insuffisance d'une entreprise de multiservices informatique ................... 5
1.2-Perspective générale .................................................................................. 5
1.3- Retard socio-économique de la région ..................................................... 5
Section II : Caractéristiques du projet ................................................................ 6
2.1-Dequoi s'agit-il ? ........................................................................................ 6
2.2-Objectifs ..................................................................................................... 6
2.3- Classification ............................................................................................ 7
2.31- Forme juridique ................................................................................. 7
2.3.2-Secteur d'activités ............................................................................... 7
2.3.3 Taille ................................................................................................... 7
2.4- Lieu d'implantation et dénomination ........................................................ 7
Chapitre II : ETUDE DE MARCHE VISE ......................................................... 8
Section 1 : Description du marché visé .............................................................. 8
1.1- Les services offerts ................................................................................... 8
1.2- Segmentation du marché .......................................................................... 9
1.2.1- Critères de segmentation ................................................................... 9
1.3- Ciblage et positionnement ........................................................................ 9
1.3.1-Ciblage................................................................................................ 9
1.3.2- Positionnement ................................................................................ 10
1.4- Communication ...................................................................................... 12
1.4.1- Types de la communication............................................................. 12
Section 2 : Analyse de la demande ................................................................... 12
2.1-La demande .............................................................................................. 12
2.2-Objectifs................................................................................................... 13
2.3- Comportement des consommateurs ........................................................ 13
2.3.1 Les contraintes internes..................................................................... 14
2.3.2- Contraintes externes ........................................................................ 15
Section 3 : Analyse de l'offre ............................................................................ 15
3.1-L'offre ...................................................................................................... 15
3.2-Objectifs .................................................................................................. 15
3.2- Part de marché et analyse de vente ......................................................... 16
3.2.1-Part de marché .................................................................................. 16
3.2.2-Analyse de vente............................................................................... 16
Section 4 : La concurrence ............................................................................... 16
Chapitre III: THEORIE GENERALE SUR LES OUTILS ET LES
CRITERES D'EVALUATION ................................................ 18
Section 1 : Les outils d'évaluation .................................................................... 18
1.1- La Valeur Actuelle Nette (VAN) ........................................................... 18
1.1.1 -Définition ........................................................................................ 18
1.1.2- Formule ........................................................................................... 19
1.1.3- Interprétation ................................................................................... 19
1.2- Le TRI .................................................................................................... 20
1.2.1 -Définition ........................................................................................ 20
1.2.2- Formule ........................................................................................... 20
1.2.3- Interprétation ................................................................................... 20
1.3- Le Délai de Récupération des Capitaux Investis (DRCI) ..................... 20
1.3.1-Définition .......................................................................................... 20
1.3.2-Formule ............................................................................................. 21
1.4- L'Indice de Profitabilité (IP) ................................................................... 21
1.4.1- Définition ........................................................................................ 21
1.4.2- Formule ........................................................................................... 21
1.4.3- Interprétation ................................................................................... 21
Section 2 : Les critères d'évaluation du projet ................................................. 22
2.1- La pertinence ........................................................................................... 22
2.2- L’efficacité ............................................................................................. 22
2.3- L’efficience ............................................................................................ 23
2.4- La durabilité du projet ............................................................................ 23
2.5- Impact du projet ...................................................................................... 23

DEUXIEME PARTIE : CONDUITE DU PROJET ............................................ 24


Chapitre I : TECHNIQUE DE PRODUCTION .............................................. 25
Section 1 : Procédés de spécialisation de l'activité.......................................... 25
1.1- Définition de la spécialisation ................................................................ 25
1.2- Voies de spécialisation ........................................................................... 25
Section 2 : Description et technique de production ........................................ 26
2.1- Les prestation offertes ............................................................................. 26
2. 2- Processus de production......................................................................... 26
2.2.1- Saisie informatique .......................................................................... 27
2.2.2- Impression ....................................................................................... 27
2.2.3- La photocopie ................................................................................. 28
2.2.4- L'Internet .......................................................................................... 28
2.2.5- Le scanner ........................................................................................ 29
2.2.6- Le gravage........................................................................................ 29
2.2.7-Lareliure ............................................................................................ 30
2.2.8- Le service fax ................................................................................... 30
2.2.9- Plastification .................................................................................... 31
2.2.10- Travaux d'imprimerie..................................................................... 31
Section 3 : Les moyens de production .............................................................. 32
3.1- Moyens financiers ................................................................................... 32
3.2- Les moyens matériels ............................................................................. 32
3.3- Moyens humains ..................................................................................... 33
Chapitre II : CAPACITE DE PRODUCTION ENVISAGEE......................... 34
Section 1 : Capacité de production ................................................................... 34
Section 2 : Planning de production et de vente ................................................ 35
2.1- Planning de production ........................................................................... 35
2. 2- Planning de vente .................................................................................. 36
2.3- Chiffres d'affaires prévisionnels sur 5 ans .............................................. 37
Section 3 : Coût de consommation de matières premières ............................... 37
3.1- Dépenses de pré-exploitation ................................................................. 37
3.2- Dépenses en matières premières consommables ..................................... 38
Chapitre III : ETUDE ORGANISATIONNELLE ............................................ 40
Section 1 : Structure et organigramme envisagé .............................................. 40
1.1- Structure .................................................................................................. 40
1.2- Organigramme envisagé ........................................................................ 41
1.2.1- Définition ........................................................................................ 41
1.2.2- Organigramme ................................................................................ 41
Section 2 : Organisation de travail 42
2.1- Moyens humains...................................................................................... 42
2. 1.1- Personnels employés ....................................................................... 42
2.1.2- Attribution et responsabilité ............................................................. 42
2.1.2.1- Le Gérant .................................................................................. 42
2.1.2.2-Responsable des travaux sur ordinateur ..................................... 42
2.1.2.3-Resppnsable de photocopie, reliure et plastification .................. 43
2.1.2.6-Responsable de maintenance...................................................... 43
2.1.3- Recrutement .................................................................................... 43
2.1.3.1- Le gérant ................................................................................... 44
2.1. 3. 2-Les autres ouvriers ................................................................... 44
2.1.4- Gestion du personnel ........................................................................ 45
2.1.4.1-Politique de rémunération .......................................................... 45
2.1.4.2-Politique de formation de personnel ......................................... 46
2.1.4.3-Politique de motivation ............................................................. 46
2.2- Moyens nécessaires ................................................................................ 47
Section 3 : Chronogramme ............................................................................... 47
TROISIEME PARTIE :ETUDE FINANCIERE DU PROJET .......................... 49
Chapitre I : COUT DES INVESTISSEMENTS ET LES COMPTES DE
GESTION ................................................................................... 50
Section 1 : Les investissements nécessaires ...................................................... 50
1.1- Coût d'équipements nécessaires à Pexploitation .................................... 50
1.2- Coût des matériels et mobiliers de bureau ............................................. 53
1.3- Coûts des installations ........................................................................... 53
1.4- Coûts d'établissement ............................................................................. 54
1.5- Récapitulation des immobilisations ........................................................ 54
1.6- Fonds de Roulement de Départ ou Initial (FRI) ..................................... 55
Section 2 : Plan de financement ....................................................................... 55
2.1- Schéma du plan de financement..... ....................................................... 56
Section 3 : Tableau des amortissements ........................................................... 57
3. 1-Frais d'établissement ............................................................................... 57
3. 2-Matériels et outillages ............................................................................. 58
3. 3-Matériels et Mobiliers de Bureau ........................................................... 58
3.4-Installation ............................................................................................... 58
Section 4 : Tableau des remboursements des dettes financières ..................... 59
Section 5 : Compte de gestion ........................................................................... 60
5.1- Compte de charges.................................................................................. 60
5. 1.1- Matières premières ......................................................................... 60
5.1.2-Matières et fournitures non stockées ............................................... 60
5.1.2.1- Electricité ................................................................................. 60
5.1.2.2- Fournitures administratives. ..................................................... 60
5. 1.3-Charges externes .............................................................................. 60
5.1. 3.1- La télécommunication .............................................................. 60
5.1.3.2-Internet ...................................................................................... 60
5. 1.4-Charges de personnel. ..................................................................... 61
5.1.4.1- Impôts et taxe ............................................................................ 61
5.1.4.2- Charges financières .................................................................. 61
5.1.4.3- DAP (Dotation aux Amortissements et Provision) ................. 6 1
5.1.4.4- Tableau récapitulatif des charges .............................................. 61
5.2- Compte de produits ................................................................................. 62
5.2.1- Ventes ............................................................................................... 62
5.2.2- Produits exceptionnels .................................................................... 62
ChapitreII : ANALYSE DE FAISABILITE ET ETUDE DE
RENTABILITE ......................................................................... 63
Section 1 : Compte de résultat .......................................................................... 63
Section 2 : Bilan d'ouverture............................................................................. 64
Section 3 : Plan de trésorerie............................................................................. 64
Section 4 : Tableau de Grandeur Caractéristique de Gestion......................... 65
Section 5 : Bilan prévisionnel............................................................................ 68
5.1 -Bilan prévisionnel de l'année 1 ............................................................... 68
5.2- Bilan prévisionnel pour les 4 années suivantes ....................................... 69
Chapitre III : EVALUATION DU PROJET ..................................................... 72
Section 1 : Evaluation sur le plan économique ................................................ 72
1.1- Notion de la VA ...................................................................................... 72
1.2- Effet sur produit intérieur brut (PIB) ...................................................... 72
1.3- Ratio de performance économique ......................................................... 73
1.3.1- Productivité ..................................................................................... 73
1.3.2-Rémunération (ratio de charges) ....................................................... 73
1.3.3-Performance économique ................................................................. 73
Section 2 : Evaluation financière ...................................................................... 74
2.1- Selon les outils d'évaluation ................................................................... 74
2.1.1- Calcul de la VAN ............................................................................. 74
2.1.2- Taux de Rentabilité Internet (TRI) ................................................... 75
2.1.3- Calcul de Délai de Récupération des Capitaux Investis (DRCI) ..... 76
2.1.4- Indice de profitabilité ....................................................................... 77
2.1.5- Seuil de Rentabilité (SR).................................................................. 77
2.2- Evaluation selon les critères .................................................................... 78
2.2.1- La pertinence .................................................................................... 78
2.2.2- L'efficacité........................................................................................ 78
2.2. 3- Impacts du projet ............................................................................ 79
2.2. 3.1 -Impact économique .................................................................. 79
2.2.3.2-lmpact social............................................................................... 79
2.2.3.3-Impact financier ......................................................................... 79
Section 3 : Evaluation sur le plan social .......................................................... 80
CONCLUSION .......................................................................................................... 81
ANNEXES
BIBLIOGRAPGHIE

Vous aimerez peut-être aussi