Vous êtes sur la page 1sur 38

NF EN 10216-4

AVRIL 2014

Ce document est à usage exclusif et non collectif des clients AFNOR.


Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous quelque forme que ce soit,
même partielle, sont strictement interdites.

This document is intended for the exclusive and non collective use of AFNOR customers.
All network exploitation, reproduction and re-dissemination,
even partial, whatever the form (hardcopy or other media), is strictly prohibited.

AFNOR

Pour : ENGIE

Client : 8207500

le : 09/08/2017 à 15:51
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

FA164068 ISSN 0335-3931

NF EN 10216-4
26 Avril 2014

Indice de classement : A 49-200-4

ICS : 23.040.10 ; 77.140.75

Tubes sans soudure en acier pour service


sous pression — Conditions techniques
de livraison — Partie 4 : Tubes en acier non allié
et allié avec caractéristiques spécifiées
à basse température
E : Seamless steel tubes for pressure purposes — Technical delivery conditions —
Part 4: Non-alloy and alloy steel tubes with specified low temperature properties
D : Nahtlose Stahlrohre für Druckbeanspruchungen —
Technische Lieferbedingungen — Teil 4: Rohre aus unlegierten und legierten
Stählen mit festgelegten Eigenschaften bei tiefen Temperaturen

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR.
Remplace la norme homologuée NF EN 10216-4, de décembre 2002, et son
amendement A1, d’octobre 2004.

Correspondance La Norme européenne EN 10216-4:2013 a le statut d’une norme française.

Résumé Le présent document spécifie les conditions techniques de livraison, selon deux
catégories d’essai, pour les tubes sans soudure à section circulaire en acier non allié
et allié, avec caractéristiques spécifiées à basse température.

Descripteurs Thésaurus International Technique : TUBE EN ACIER, TUBE SANS SOUDURE,


ACIER NON ALLIE, ACIER ALLIE, CANALISATION SOUS PRESSION,
CLASSIFICATION, DESIGNATION, LIVRAISON, FABRICATION, COMPOSITION
CHIMIQUE, CARACTERISTIQUE MECANIQUE, ESSAI A BASSE
TEMPERATURE, DIMENSION, TOLERANCE DE DIMENSION, ESSAI,
RECEPTION, MARQUAGE.

Modifications Par rapport aux documents remplacés, révision technique.

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, rue Francis de Pressensé — 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.org

© AFNOR — Tous droits réservés Version de 2014-04-P


AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

NF EN 10216-4 —2—

La norme

La norme est destinée à servir de base dans les relations entre partenaires économiques, scientifiques,
techniques et sociaux.

La norme par nature est d’application volontaire. Référencée dans un contrat, elle s’impose aux parties.
Une réglementation peut rendre d’application obligatoire tout ou partie d’une norme.

La norme est un document élaboré par consensus au sein d’un organisme de normalisation par
sollicitation des représentants de toutes les parties intéressées. Son adoption est précédée d’une enquête
publique.

La norme fait l’objet d’un examen régulier pour évaluer sa pertinence dans le temps.

Toute norme est réputée en vigueur à partir de la date présente sur la première page.

Pour comprendre les normes

L’attention du lecteur est attirée sur les points suivants :

Seules les formes verbales doit et doivent sont utilisées pour exprimer une ou des exigences qui doivent être
respectées pour se conformer au présent document. Ces exigences peuvent se trouver dans le corps de la
norme ou en annexe qualifiée de «normative». Pour les méthodes d’essai, l’utilisation de l’infinitif correspond
à une exigence.

Les expressions telles que, il convient et il est recommandé sont utilisées pour exprimer une possibilité
préférée mais non exigée pour se conformer au présent document. Les formes verbales peut et peuvent
sont utilisées pour exprimer une suggestion ou un conseil utiles mais non obligatoires, ou une autorisation.

En outre, le présent document peut fournir des renseignements supplémentaires destinés à faciliter la
compréhension ou l'utilisation de certains éléments ou à en clarifier l'application, sans énoncer d'exigence
à respecter. Ces éléments sont présentés sous forme de notes ou d'annexes informatives.

Commission de normalisation

Une commission de normalisation réunit, dans un domaine d’activité donné, les expertises nécessaires
à l’élaboration des normes françaises et des positions françaises sur les projets de norme européenne ou
internationale. Elle peut également préparer des normes expérimentales et des fascicules de documentation.

Si vous souhaitez commenter ce texte, faire des propositions d’évolution ou participer à sa révision,
adressez-vous à <norminfo@afnor.org>.

La composition de la commission de normalisation qui a élaboré le présent document est donnée ci-après.
Lorsqu’un expert représente un organisme différent de son organisme d’appartenance, cette information
apparaît sous la forme : organisme d’appartenance (organisme représenté).
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

—3— NF EN 10216-4

Tubes en aciers (n) BNAC 110-00

Composition de la commission de normalisation


Président : M MICHALET
Secrétariat : M MÉNIGAULT — BN ACIER

M AMESLON UNM

M BABAUD CETIM

M BATISSE GDF SUEZ


M BECQUERELLE APERAM STAINLESS FRANCE

M BESNIER PARSIDER SA

M CARLET SALZGITTER MANNESMANN STAINLESS TUBES FCE

M COPPEY EUROPIPE FRANCE

M CRETON BN ACIER

MME DE CHARENTENAY GRTGAZ


M DEGAND ARCELORMITTAL BREMEN GMBH

M DELSOL BN PETROLE

M DIRIENZO CETIM
M DUFAURE ARKEMA FRANCE

M FALLOUEY PATRICK FALLOUEY (VALLOUREC TUBES FRANCE)

M GAILLARD AXSON SAS

MME HAPPE LORRAINE TUBES SAS

M HENRION APERAM STAINLESS SCES & SOLUTIONS TUBES EUROPE

M HODE EUROPIPE FRANCE

M KHABZAOUI VALLOUREC

M LUCAS AXSON FRANCE SAS

M MARTINI LORRAINE TUBES SAS

M MELOT TOTAL SA

M MICHALET SIFTA

M OBERLE ARCELORMITTAL BREMEN GMBH

M PERNIER EXPERT SFN


(CGDD — COMMISSARIAT GAL DEVELOPPEMENT DURABLE)

M RICHTER DIN EXPERTS

M RODRIGUES ETS POUCHARD & CIE

M RUGGERI PROFORM

MME SAJOT AFNOR


M SCALA PROFORM

M SCHMITT GALVAZINC ASSOCIATION

M TENARD POUCHARD TUBES

M TURCAS AXSON FRANCE SAS


AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

NORME EUROPÉENNE EN 10216-4


EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Décembre 2013

ICS : 23.040.10 ; 77.140.75 Remplace EN 10216-4:2002

Version française

Tubes sans soudure en acier pour service sous pression —


Conditions techniques de livraison — Partie 4 : Tubes en acier non allié
et allié avec caractéristiques spécifiées à basse température

Nahtlose Stahlrohre für Druckbeanspruchungen — Seamless steel tubes for pressure purposes —
Technische Lieferbedingungen — Technical delivery conditions —
Teil 4: Rohre aus unlegierten und legierten Stählen Part 4: Non-alloy and alloy steel tubes
mit festgelegten Eigenschaften bei tiefen Temperaturen with specified low temperature properties

La présente Norme européenne a été adoptée par le CEN le 17 août 2013.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la Norme
européenne. Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales
peuvent être obtenues auprès du Centre de Gestion ou auprès des membres du CEN.

La présente Norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version
dans une autre langue faite par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue
nationale et notifiée au Centre de Gestion, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne,
Ancienne République yougoslave de Macédoine, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark,
Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg,
Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie,
Slovénie, Suède, Suisse et Turquie.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Centre de Gestion : 17 Avenue Marnix, B-1000 Bruxelles

© CEN 2013 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN 10216-4:2013 F
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

Sommaire

Avant-propos...............................................................................................................................................................4
1 Domaine d'application...................................................................................................................................5
2 Références normatives .................................................................................................................................5
3 Termes et définitions.....................................................................................................................................6
4 Symboles ........................................................................................................................................................6
5 Classification et désignation ........................................................................................................................6
5.1 Classification..................................................................................................................................................6
5.2 Désignation ....................................................................................................................................................7
6 Renseignements à fournir par l'acheteur....................................................................................................7
6.1 Renseignements obligatoires.......................................................................................................................7
6.2 Options ...........................................................................................................................................................7
6.3 Exemple de commande .................................................................................................................................8
7 Procédé de fabrication ..................................................................................................................................8
7.1 Procédé d'élaboration de l'acier...................................................................................................................8
7.2 Fabrication du tube et état de livraison.......................................................................................................8
8 Prescriptions ................................................................................................................................................10
8.1 Généralités ...................................................................................................................................................10
8.2 Composition chimique ................................................................................................................................10
8.3 Caractéristiques mécaniques.....................................................................................................................13
8.4 Aspect et santé interne ...............................................................................................................................15
8.5 Rectitude.......................................................................................................................................................15
8.6 Préparation des extrémités.........................................................................................................................16
8.7 Dimensions, masses et tolérances ............................................................................................................16
9 Contrôles ......................................................................................................................................................20
9.1 Types de contrôle ........................................................................................................................................20
9.2 Documents de contrôle ...............................................................................................................................20
9.3 Résumé des contrôles et essais ................................................................................................................21
10 Echantillonnage ...........................................................................................................................................22
10.1 Fréquence d'essai........................................................................................................................................22
10.2 Préparation des échantillons et éprouvettes............................................................................................22
11 Méthodes des essais de vérification .........................................................................................................24
11.1 Analyse chimique ........................................................................................................................................24
11.2 Essai de traction ..........................................................................................................................................24
11.3 Essai d’aplatissement .................................................................................................................................24
11.4 Essai de traction sur anneau......................................................................................................................25
11.5 Essai d’évasement.......................................................................................................................................25
11.6 Essai de dilatation sur anneau ...................................................................................................................26
11.7 Essai de flexion par choc............................................................................................................................26
11.8 Essai d’étanchéité........................................................................................................................................26
11.9 Contrôle des dimensions............................................................................................................................27
11.10 Contrôle visuel .............................................................................................................................................27
11.11 Contrôle non destructif ...............................................................................................................................27
11.12 Identification des matériaux .......................................................................................................................28
11.13 Contre-essais, tri et remaniement..............................................................................................................28
12 Marquage ......................................................................................................................................................28
12.1 Marquages à appliquer................................................................................................................................28
12.2 Marquages complémentaires .....................................................................................................................29

2
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

13 Protection ..................................................................................................................................................... 29
Annexe A (informative) Modifications techniques par rapport à l'édition précédente ...................................... 30
Annexe ZA (Informative) Relation entre la présente Norme européenne et les exigences essentielles
de la Directive UE 97/23/CE ........................................................................................................................ 31
Bibliographie ............................................................................................................................................................. 32

3
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

Avant-propos
Le présent document (EN 10216-4:2013) a été élaboré par le Comité Technique ECISS/TC 110 “Tubes en acier et
raccords en acier et en fonte”, dont le secrétariat est tenu par UNI.

Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique, soit
par entérinement, au plus tard en juin 2014, et toutes les normes nationales en contradiction devront être
retirées au plus tard en juin 2014.

Il convient de noter que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de droits de propriété
intellectuelle ou de droits analogues. Le CEN [et/ou le CENELEC] ne saurait être tenu pour responsable de ne pas
avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence

Le présent document remplace l’EN 10216-4:2002.

Voir l'Annexe A pour la liste des modifications techniques les plus importantes qui ont été introduites dans cette
révision

Le présent document a été élaboré dans le cadre d'un mandat donné au CEN par la Commission Européenne et
l'Association Européenne de Libre Echange et vient à l'appui des exigences essentielles de la (de) Directive(s) UE.

Pour la relation avec la Directive UE, voir l'annexe ZA, informative, qui fait partie intégrante du présent document.

Pour la relation avec la Directive Européenne 97/23/EC, voir l’annexe informative ZA qui fait partie intégrante de
cette norme.

Le présent document remplacera l’EN 10216-4:2002.

La présente Norme Européenne est constituée des parties suivantes sous le titre général "Tubes sans soudure en
acier pour service sous pression — Conditions techniques de livraison":

partie 1 : Tubes en acier non allié et allié avec caractéristiques spécifiées à température ambiante

partie 2 : Tubes en acier non allié et allié avec caractéristiques spécifiées à température élevée

partie 3 : Tubes en acier allié à grains fins

Partie 4 : Tubes en acier non allié et allié avec caractéristiques spécifiées à basse température(ce document)

partie 5 : Tubes en acier inoxydable

Il existe une autre série de normes européennes pour le domaine des tubes pour service sous pression :

EN 10217, Tubes soudés en acier pour service sous pression - Conditions techniques de livraison.

Selon le Règlement Intérieur du CEN-CENELEC les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Ancienne République Yougoslave de
Macédoine, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce,
Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal,
République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie.

4
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

1 Domaine d'application
Cette Norme Européenne spécifie les conditions techniques de livraison, selon deux catégories d’essai, pour les
tubes sans soudure à section circulaire en acier non allié et allié, avec caractéristiques spécifiées à basse
température.

NOTE Dès lors que la présente Norme européenne est publiée dans le Journal Officiel de l’Union européenne (JOUE) en
lien avec la Directive 97/23/CE, la présomption de conformité avec les exigences essentielles de sécurité de la
Directive 97/23/CE se limite aux données techniques des matériaux spécifiées dans la présente Norme européenne et ne
suppose pas l’adéquation des matériaux avec un appareil en particulier. Par conséquent, il doit être procédé à l’évaluation des
données techniques spécifiées dans la présente norme de matériaux par rapport aux exigences concernant la conception de
cet équipement spécifique, afin de vérifier que les exigences essentielles de sécurité de la Directive 97/23/CE soient satisfaites.

2 Références normatives
Les documents ci-après, dans leur intégralité ou non, sont des références normatives indispensables à l’application
du présent document. Pour les références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées,
la dernière édition du document de référence s'applique (y compris les éventuels amendements).

EN 10020, Définition et classification des nuances d'acier.

EN 10021, Aciers et produits sidérurgiques - Conditions générales techniques de livraison.

EN 10027-1, Système de désignation des aciers - Partie 1 : Désignation symbolique, Symboles principaux.

EN 10027-2, Système de désignation des aciers - Partie 2 : Systèmes numériques.

EN 10052, Vocabulaire du traitement thermique des produits ferreux.

EN 10168 :2004, Produits sidérurgiques - Documents de contrôle.

EN 10204 :2004, Produits métalliques - Types de documents de contrôle.

EN 10220, Tubes en acier, soudés et sans soudure - Dimensions et des masses linéiques.

EN 10266, Tubes en acier, raccords et profils creux - Définitions et symboles à utiliser dans les normes de
produits.

CEN/TR 10261, Aciers et fontes - Normes européennes pour la détermination de la composition chimique.

EN ISO 148-1 :2010, Matériaux métalliques - Essai de flexion par choc sur éprouvette Charpy - Partie 1 : méthode
d'essai (ISO 148-1 :2009)

EN ISO 377 :2013, Acier et produits en acier — Position et préparation des échantillons et éprouvettes pour essais
mécaniques (ISO 377:2013).

EN ISO 2566-1, Acier - Conversion des valeurs d'allongement - Partie 1 : Aciers au carbone et aciers faiblement
alliés (ISO 2566-1).

EN ISO 6892-1 :2009, Matériaux métalliques - Essai de traction - Partie 1 : méthode d'essai à température
ambiante (ISO 6892-1 :2009).

EN ISO 8492 :2004, Matériaux métalliques - Tubes - Essai d'aplatissement (ISO 8492 :1998).

5
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

EN ISO 8493 :2004, Matériaux métalliques - Tubes - Essai d'évasement (ISO 8493 :1998).

EN ISO 8495 :2004, Matériaux métalliques - Tubes - Essai de dilatation d'anneau (ISO 8495 :1998).

EN ISO 8496 :2004, Matériaux métalliques - Tubes - Essai de traction sur anneaux (ISO 8496 :1998).

EN ISO 10893-1, Essais non destructifs des tubes en acier - Partie 1 : contrôle automatisé électromagnétique pour
vérification de l'étanchéité hydraulique des tubes en acier sans soudure et soudés (sauf à l'arc immergé sous flux
en poudre) (ISO 10893-1)

EN ISO 10893-3, Essais non destructifs des tubes en acier – Partie 3 : contrôle automatisé par flux de fuite sur
toute la circonférence des tubes en aciers ferromagnétique sans soudure ou soudés (sauf à l'arc immergé sous
flux en poudre) pour la détection des imperfections longitudinales et/ou transversales (ISO 10893-3)

EN ISO 10893-8, Essais non destructifs des tubes en acier – Partie 8 : contrôle automatisé par ultrasons pour la
détection des dédoublures des tubes en acier sans soudure et soudés (ISO 10893-8).

EN ISO 10893-10, Essais non destructifs des tubes en acier - Partie 10 : contrôle automatisé par ultrasons sur
toute la circonférence des tubes en acier sans soudure et soudés (sauf à l'arc immergé sous flux en poudre) pour
la détection des imperfections longitudinales et/ou transversales (ISO 10893-10)

EN ISO 14284 :2002, Produits sidérurgiques - Echantillonnage et préparation des échantillons pour la
détermination de la composition chimique (ISO 14284).

ISO 11484 :2009, Produits en acier - Système de qualification, par l'employeur, du personnel pour essais non
destructifs (END).

3 Termes et définitions
Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans les EN 10020, EN 10021, EN 10052,
EN 10266 et les suivants s'appliquent.

3.1
catégorie d’essai
classification qui indique l’étendue et le niveau des essais à réaliser

3.2
employeur
organisation pour laquelle une personne travaille de façon régulière.

NOTE 1 L’employeur peut être le producteur de tubes, le fournisseur ou une tierce partie prestataire de services en contrôle
non destructif (CND).

4 Symboles
Pour les besoins du présent document, les symboles de l’EN 10266 s’appliquent, ainsi que le symbole suivant :

 TC catégorie d’essai.

5 Classification et désignation

5.1 Classification

Conformément au système de classification de l'EN 10020, les nuances d'acier P215NL, P255QL et P265NL sont
des aciers de qualité non alliés et les autres nuances d'acier sont des aciers alliés spéciaux.

6
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

5.2 Désignation

5.2.1 Pour les tubes couverts par la présente partie de l’EN 10216, la désignation se compose de :

 le numéro de la présente partie de l’EN 10216 ;

plus :

 la désignation symbolique (nom d’acier) conformément à l’EN 10027-1;

ou bien

 la désignation numérique (numéro d’acier) conformément à l’EN 10027-2.

5.2.2 La désignation symbolique des nuances d'acier non allié se compose :

 de la lettre majuscule P pour service sous pression ;

 de l’indication de la limite d’élasticité minimale spécifiée à température ambiante, exprimée en MPa (voir
Tableau 4) ;

 du symbole de l’état de livraison pour la nuance concernée (voir Tableau 1) ;

 du symbole L pour basse température.

5.2.3 La désignation symbolique des nuances d'acier allié se compose de la composition chimique (voir Tableau
2) et des symboles de traitement thermique donnés à la 1° colonne et à la note a du Tableau 1, si spéc ifiés.

6 Renseignements à fournir par l'acheteur

6.1 Renseignements obligatoires

A l'appel d'offres et à la commande, l'acheteur doit fournir les renseignements suivants :

a) la quantité devant être livrée (masse ou longueur totale ou nombre de pièces) ;

b) la dénomination "tube" ;

c) les dimensions [diamètre extérieur D et épaisseur T] (voir Tableau 6) ;

d) la désignation de la nuance conformément à la présente partie de l’EN 10216 (voir 5.2) ;

e) la catégorie d'essai pour les aciers non alliés (voir 9.3).

6.2 Options

La présente partie de l’EN 10216 offre des Options ; elles sont listées ci-après. Lorsque l'acheteur n'indique pas à
l'appel d'offres et à la commande le souhait d'appliquer une ou plusieurs de ces Options, les tubes doivent être
livrés conformément à la spécification de base (voir 6.1) :

1) finition à froid (voir 7.2.2) ;

2) restriction sur la valeur de cuivre et d’étain (voir Tableau 2) ;

3) analyse sur produit (voir 8.2.2) ;

4) choix de la méthode pour l'épreuve d'étanchéité (voir 8.4.2.1) ;

7
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

5) contrôle non destructif pour la catégorie d'essai 2 pour la détection des imperfections transversales (voir
8.4.2.2) ;

6) contrôle non destructif pour la catégorie d'essai 2 pour la détection des dédoublures (voir 8.4.2.2) ;

7) préparation spéciale des extrémités (voir 8.6) ;

8) longueurs fixes (voir 8.7.2) ;

9) document de contrôle 3.2 requis autre que le document standard (voir 9.2.1) ;

10) pression d’essai en cas d’essai d’étanchéité hydrostatique (voir 11.8.1);

11) mesure de l'épaisseur à distance des extrémités (voir 11.9) ;

12) méthode de CND (voir 11.11.1) ;

13) marquage complémentaire (voir 12.2) ;

14) protection (voir 13).

6.3 Exemple de commande

50 tonnes de tube sans soudure, conforme à l’EN 10216-4, de diamètre extérieur 168,3 mm, d’épaisseur 4,5 mm,
en acier de nuance P265NL, en catégorie d’essai 1, avec un certificat de réception 3.2 conforme à l'EN 10204.

EXEMPLE 50 t Tube - 168,3 x 4,5 - EN 10216-2 - P265NL - TC1 - Option 10 : 3.2

7 Procédé de fabrication

7.1 Procédé d'élaboration de l'acier

Le procédé d'élaboration de l'acier est laissé au choix du producteur à l’exception du procédé Siemens-Martin qui
ne doit pas être employé, sauf s’il est combiné avec une élaboration secondaire ou un affinage en poche.

Les aciers doivent être totalement calmés.

NOTE Ceci exclut l’usage d’acier effervescent ou semi-calmé.

7.2 Fabrication du tube et état de livraison

7.2.1 Toutes les opérations de contrôle non destructif doivent être effectuées par du personnel qualifié et
compétent, de niveau 1, 2 et/ou 3 en CND autorisé à opérer par l'employeur.

La qualification doit être conforme à l’ISO 11484 ou à un système au moins équivalent.

Il est recommandé que le personnel de niveau 3 soit certifié conformément à l’ISO 9712 ou à un système au moins
équivalent.

L’autorisation d’opérer donnée par l’employeur doit être accordée conformément à une procédure écrite.

Les opérations de CND doivent être autorisées par un niveau 3 en CND approuvé par l'employeur.

NOTE Les définitions des niveaux 1, 2 et 3 en CND peuvent être trouvées dans les normes appropriées, par exemple
EN ISO 9712 et ISO 11484.

8
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

7.2.2 Les tubes doivent être fabriqués par un procédé sans soudure.

Sauf lorsque l’Option 1 est spécifiée, les tubes peuvent être finis à chaud ou à froid à la discrétion du producteur.
Les termes "fini à chaud" et "fini à froid" s'appliquent à l'état du tube avant traitement thermique conformément à
7.2.3.

Option 1 : Les tubes doivent être finis à froid avant traitement thermique.

7.2.3 Les tubes doivent être livrés dans les conditions de traitement thermique données au Tableau 1.

Tableau 1 — Etats de livraison

Nuance d'acier Température Trempe et revenu


Traitement
thermique de de Température Milieu de
Désignation Désignation ab normalisation° de revenu °C Température Température
référence refroidissement
symbolique numérique C de trempe ° C c de revenu °C

P215NL 1.0451 +N 900 à 940 -- -- -- --


P255QL 1.0452 +QT -- -- 890 à 930 Eau ou huile 600 à 680
P265NL 1.0453 +N 880 à 940 -- -- -- --
26CrMo4-2 1.7219 +QT -- -- 830 à 860 Eau ou huile 600 à 680
d
11 MnNi5-3 1.6212 +N 890 à 940 (580 à 640) -- -- --
d
13 MnNi6-3 1.6217 +N 890 à 940 (580 à 640) -- -- --

+NT 830 à 880 580 à 640 -- -- --


12Ni14 1.5637
+QT -- -- 820 à 880 Eau ou huile 580 à 660
+NT 800 à 850 580 à 640 -- -- --
X12Ni5 1.5680
+QT -- -- 800 à 850 Eau ou huile 580 à 660
880 à 915 e
+N+NT + 565 à 605 - -- --
X10Ni9 1.5682 775 à 805
f
+QT (880 à 930) -- 770 à 820 Eau ou huile 540 à 600
a
+N = Normalisation ; +QT = Trempe et revenu ; +NT = Normalisation et revenu.
b
Lorsque deux types de traitement thermique sont spécifiés pour une nuance, l’application de l’un ou l’autre dépend de l’épaisseur et
du rapport T/D. La décision est laissée au choix du producteur, mais doit Figurer sur le document d’inspection
c
Lors du choix du moyen de refroidissement, il convient de prendre en compte l'influence d'autres paramètres, tels que les
dimensions ou la température de trempe, sur les caractéristiques et la susceptibilité aux fissures. L'emploi d'autres fluides de
refroidissement tels que les liquides synthétiques est également possible.
d
Il peut être occasionnellement nécessaire d'effectuer un revenu après normalisation. La décision est laissée au choix du producteur
mais doit être notifiée au client au moment de l'appel d'offres et de la commande. Les tubes traités de cette sorte doivent être
désignés par le nom d’acier suivi du symbole “ +NT ”.
e
Refroidissement à l’air calme ou refroidissement accéléré.
f
Un traitement additionnel de pré normalisation peut être nécessaire pour cette nuance dans la plage de température indiquée. Dans
ce cas, le producteur doit informer l’acheteur.

9
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

8 Prescriptions

8.1 Généralités

Les tubes, lorsqu’ils sont livrés dans les conditions de livraison indiquées à l'article 7.2 et contrôlés conformément
aux articles 9, 10 et 11 doivent répondre aux prescriptions de la présente partie de l’EN 10216.

De plus, les conditions techniques générales de livraison spécifiées dans la norme EN 10021 s’appliquent.

Les tubes doivent convenir pour le cintrage à chaud et à froid dans la mesure où le cintrage est effectué de
manière appropriée.

8.2 Composition chimique

8.2.1 Analyse de coulée

L'analyse de coulée fournie par le producteur d'acier fait foi et doit être conforme aux exigences du Tableau 2.

Lors du soudage des tubes définis dans la présente partie de cette norme européenne, il faut tenir compte du fait
que le comportement de l'acier, pendant et après le soudage, dépend non seulement de la composition de l'acier
mais aussi du traitement thermique appliqué et des conditions de préparation et d'exécution du soudage.

8.2.2 Analyse sur produit

Option 3 : Les tubes doivent faire l'objet d'une analyse sur produit.

Le Tableau 3 spécifie les écarts admissibles de l'analyse sur produit par rapport aux limites spécifiées au Tableau
2 pour l'analyse de coulée.

10
AFNOR
Pour :le 09/08/2017 à 15:51
EN10216-4 :2013

a
Tableau 2 — Composition chimique (analyse de coulée) , en % de masse
b c
Nuance d'acier C Si Mn P S Cr Ni Mo Al total Cu Nb Ti V

Désignation Désignation max max min max max max max


symbolique numérique

P215NL 1.0451 ≤ 0,15 ≤ 0,35 0,40 à 1,20 0,025 0,010 ≤ 0,30 ≤ 0,30 ≤ 0,08 0,020 0,30 0,010 0,040 0,02

P255QL 1.0452 ≤ 0,17 ≤ 0,35 0,40 à1,20 0,025 0,010 ≤ 0,30 ≤ 0,30 ≤ 0,08 0,020 0,30 0,010 0,040 0,02

P265NL 1.0453 ≤ 0,20 ≤ 0,40 0,60 à 1,40 0,025 0,010 ≤ 0,30 ≤ 0,30 ≤ 0,08 0,020 0,30 0,010 0,040 0,02

26CrMo4-2 1.7219 0,22 à 0,29 ≤ 0,35 0,50 à 0,80 0,025 0,010 0,90 à 1,20 -- 0,15 à 0,30 -- 0,30 -- -- --

d
11MnNi5-3 1.6212 ≤ 0,14 ≤ 0,50 0,70 à 1,50 0,025 0,010 -- 0,30 à 0,80 -- 0,020 0,30 0,05 -- 0,05

d
13MnNi6-3 1.6217 ≤ 0,16 ≤ 0,50 0,85 à 1,70 0,025 0,010 -- 0,30 à 0,85 -- 0,020 0,30 0,05 -- 0,05

12Ni14 1.5637 ≤ 0,15 0,15 à 0,35 0,30 à 0,80 0,025 0,005 -- 3,25 à 3,75 -- -- 0,30 -- -- 0,05

X12Ni5 1.5680 ≤ 0,15 ≤ 0,35 0,30 à 0,80 0,020 0,005 -- 4,5 à 5,3 -- -- 0,30 -- -- 0,05

X10Ni9 1.5682 ≤ 0,13 0,15 à 0,35 0,30 à 0,80 0,020 0,005 -- 8,5 à 9,5 ≤ 0,10 -- 0,30 -- -- 0,05
a
Les éléments qui ne Figurent pas dans le Tableau ne doivent pas être ajoutés intentionnellement sans l'accord de l'acheteur, à l'exception de ceux qui peuvent être ajoutés pour finir la coulée. Toutes les mesures
appropriées doivent être prises pour éviter que des éléments non désirés provenant de ferrailles ou d'autres matériaux utilisés lors de l'élaboration de l'acier, ne soient ajoutés.
b
Par accord entre l'acheteur et le producteur, l'aluminium peut être remplacé par d'autres éléments ayant un effet similaire.
c
Option 2: afin de faciliter une opération de formage ultérieure, une teneur maximale en cuivre inférieure à celle indiquée et une teneur maximale en étain ayant fait l’objet d’un accord sont spécifiées.
d
La limite inférieure de la teneur en nickel peut être réduite jusqu'à 0,15 % pour les tubes dont l'épaisseur n'est pas supérieure à 10 mm.

NF EN 10216-4:2014-04+
11
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

Tableau 3 — Ecarts admissibles pour l’analyse sur produit par rapport aux limites de composition
chimique indiquées au Tableau 2

Valeur limite à l'analyse de coulée Ecarts admissibles de l'analyse


Elément d’après le Tableau 2 sur produit
% en masse % en masse
C ≤ 0,29 ± 0,02
≤ 0,40 ± 0,05
Si
> 0, 40 à ≤ 0,50 + 0,06
+ 0,10
Mn ≤ 1,70
- 0,05
P ≤ 0,025 + 0,005
≤ 0,015 + 0,003
S
> 0,015 à ≤ 0,020 + 0,005
Al ≥ 0,020 − 0,005
Cr ≤ 1,20 ± 0,10
Cu ≤ 0,30 + 0,05
Mo ≤ 0,30 ± 0,05
Nb ≤ 0,05 + 0,005
≤ 0,85 ± 0,05

> 0,85 à ≤ 3,75 ± 0,07


Ni
> 3,75 à ≤ 5,3 ± 0,10

> 5,3 à ≤ 9,5 ± 0,15


Ti ≤ 0,040 + 0,01
V ≤ 0,05 + 0,01

12
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN10216-4 :2013

8.3 Caractéristiques mécaniques

Les caractéristiques mécaniques des tubes doivent être conformes aux prescriptions des Tableaux 4 et 5 et des
articles 11.3, à 11.7 indépendamment du fait qu’elles soient vérifiées ou pas (Voir Tableau 11).

Tableau 4 — Caractéristiques mécaniques à température ambiante pour les épaisseurs inférieures ou


égales à 40 mm

Nuance d'acier Essai de traction


Limite supérieure Résistance à la Allongement
d'écoulement ou limite traction A min
a
conventionnelle Rm %
Désignation Désignation
d'élasticité
symbolique numérique ReH or Rp0,2
min
(MPa *) (MPa *) l t
b
P215NL 1.0451 215 360 à 480 25 23
P255QL 1.0452 255 360 à 490 23 21
c
P265NL 1.0453 265 410 à 570 24 22
26CrMo4-2 1.7219 440 560 à 740 18 16
11MnNi5-3 1.6212 285 410 à 530 24 22
13MnNi6-3 1.6217 355 490 à 610 22 20
12Ni14 1.5637 345 440 à 620 22 20
X12Ni5 1.5680 390 510 à 710 21 19
X10Ni9 1.5682 510 690 à 840 20 18
a
l = longitudinal t = transversal
b
Pour des épaisseurs inférieures ou égales à 10 mm.
c
Pour des épaisseurs inférieures ou égales à 25 mm.
* 1 MPa = 1N/mm2

13
AFNOR
Pour :le 09/08/2017 à 15:51
EN 10216-4 :2013

Tableau 5 – Energie minimale de rupture en flexion par choc


Direction des Énergie de rupture moyenne (J ) moyenne KV2
éprouvettes par
Épaisseur à une température (°C ) de
Nuance d'acier rapport à l'axe
T
du tube

Désignation Désignation mm
-196 -120 -110 -100 -90 -60 -50 -40 -20 +20
symbolique numérique
P215NL 1.0451 ≤ 10 Longitudinal - - - - - - - 40 45 55
Longitudinal - - - - - - 40 45 50 60
≤ 25
Transversal - - - - - - 27 30 35 40
P255QL 1.0452
Longitudinal - - - - - - - 40 45 55
> 25 à ≤ 40
Transversal - - - - - - - 27 30 35
Longitudinal - - - - - - - 40 45 50
P265NL 1.0453 ≤ 25
Transversal - - - - - - - 27 30 35
Longitudinal - - - - - 40 40 45 50 60
26CrMo4-2 1.7219 ≤ 40
Transversal - - - - - 27 27 30 35 40
11MnNi5-3 1.6212 Longitudinal - - - - - 40 45 50 55 70
≤ 40
13MnNi6-3 1.6217 Transversal - - - - - 27 30 35 40 45
Longitudinal - - - 40 45 50 55 55 60 65
≤ 25
Transversal - - - 27 30 35 35 40 45 45
12Ni14 1.5637
Longitudinal - - - - 40 45 50 50 55 65
> 25 à ≤ 40
Transversal - - - - 27 30 30 35 40 45
Longitudinal - 40 45 50 55 65 65 65 70 70
≤ 25
Transversal - 27 30 30 35 45 45 45 50 50
X12Ni5 1.5680

NF EN 10216-4:2014-04+
Longitudinal - 40 45 50 60 65 65 65 70
> 25 à ≤ 40
Transversal - 27 30 30 40 45 45 45 50
Longitudinal 40 50 50 60 60 70 70 70 70 70
X10Ni9 1.5682 ≤ 40
Transversal 27 35 35 40 40 50 50 50 50 50

14
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

8.4 Aspect et santé interne

8.4.1 Aspect

8.4.1.1 Les tubes doivent être exempts de défauts de surface internes et externes qui peuvent être détectés
par une inspection visuelle.

8.4.1.2 La finition de surface intérieure et extérieure doit être représentative du procédé de fabrication et du
traitement thermique utilisé. Normalement, le fini et l’état de surface normaux doivent être tels que toute
imperfection de surface nécessitant une réparation puisse être identifiée.

8.4.1.3 Les imperfections de surface peuvent être éliminées uniquement par meulage ou usinage si
l’épaisseur après réparation reste supérieure à l’épaisseur minimum spécifiée. Toutes les zones meulées doivent
s’adapter sans discontinuité au contour du tube.

8.4.1.4 Toute imperfection de surface dont il est démontré qu’elle est plus profonde qu’à la plus petite des
deux valeurs : 5 % de l'épaisseur nominale ou 3 mm, doit être réparée.

Cette exigence ne s’applique pas en cas d’imperfection de surface dont la profondeur est inférieure ou égale à 0,3
mm.

8.4.1.5 Les imperfections de surface conduisant à une épaisseur inférieure au minimum doivent être
considérées comme des défauts et les tubes concernés doivent être considérés comme non conformes à la
présente partie de l’EN 10216.

8.4.2 Santé interne

8.4.2.1 Etanchéité

Les tubes doivent subir un essai hydrostatique (voir 11.8.1) ou un essai électromagnétique (voir 11.8.2) pour
contrôle de l’étanchéité.

Sauf lorsque l’Option 4 est spécifiée, le choix de la méthode d'essai doit être laissé à la discrétion du producteur.

Option 4 : La méthode d'essai de vérification de l'étanchéité conformément à 11.8.1 ou 11.8.2 est choisie par
l'acheteur.

8.4.2.2 Contrôle non destructif

Les tubes de la catégorie d'essai 2 doivent faire l'objet d'un essai non destructif pour la détection des
imperfections longitudinales, conformément à 11.11.1.

Option 5 : Les tubes de catégorie d'essai 2 doivent subir un essai non destructif pour la détection des
imperfections transversales, conformément à 11.11.2.

Option 6 : Les tubes de catégorie d'essai 2 doivent subir un essai non destructif pour la détection des
dédoublures, conformément à 11.11.3

8.5 Rectitude

L'écart total sur la rectitude d’une longueur de tube L ne doit pas excéder 0,001 5 L . Tout écart local de rectitude
sur une longueur de 1 m doit être inférieur à 3 mm.

15
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

8.6 Préparation des extrémités

Les tubes doivent être livrés avec des extrémités coupées d'équerre. Les extrémités doivent être exemptes de
bavures excessives.

Option 7 : les tubes doivent être livrés avec extrémités chanfreinées (voir Figure 1). Le chanfrein doit avoir un
angle α de 30 ° + 5°/0 avec un méplat C de 1,6 mm ± 0,8 mm , sauf pour les épaisseurs supérieures à 20 mm pour
lesquelles un autre chanfrein ayant fait l’objet d’un accord peut être spécifié.

Figure 1 — Chanfrein d'extrémité

Légende
D diamètre extérieur
α angle du chanfrein
C méplat à la racine du chanfrein

8.7 Dimensions, masses et tolérances

8.7.1 Diamètres extérieurs et épaisseurs

Les tubes doivent être livrés selon le diamètre extérieur D et l'épaisseur T.

Des diamètres extérieurs D et épaisseurs T préférentiels ont été extraits de l'EN 10220 et sont données au
Tableau 6.

Des dimensions qui diffèrent de celles données au Tableau 6 peuvent être convenues à la commande.

8.7.2 Masse

Pour la masse linéique, les exigences de l’EN 10220 s’appliquent..

16
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

Tableau 6 - Dimensions préférentielles


Dimensions en millimètres

Séries de Epaisseurs
diamètres T
extérieurs mm
Da
1 2 3 1,6 1,8 2 2,3 2,6 2,9 3,2 3,6 4 4,5 5 5,6 6,3 7,1 8 8,8 10 11 12,5 14,2

10,2
12
12,7
13,5
14
16
17,2
18
19
20
21,3
22
25
25,4
26,9
30
31,8
32
33,7
35
38
40
42,4
44,5
48,3
51
54
57
60,3
63,5
70
73
76,1
82,5
88,9
101,6
108
114,3
127
133
139,7
141,3
152,4
159
168,3
177,8
193,7
219,1
224,5
273
323,9
355,6
406,4
457
508
559
610
660
711

17
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

Tableau 6 - Dimensions préférentielles (fin)


Dimensions en millimètres

Séries de diamètres Epaisseurs


extérieurs T
Da mm
1 2 3 16 17,5 20 22,2 25 28 30 32 36 40
10,2
12
12,7
13,5
14
16
17,2
18
19
20
21,3
22
25
25,4
26,9
30
31,8
32
33,7
35
38
40
42,4
44,5
48,3
51
54
57
60,3
63,5
70
73
76,1
82,5
88,9
101,6
108
114,3
127
133
139,7
141,3
152,4
159
168,3
177,8
193,7
219,1
244,5
273
323,9
355,6
406,4
457
508
559
610
660
711
a
Série 1 : tubes pour lesquels tous les accessoires nécessaires à la construction
d'une tuyauterie sont normalisés ;
Série 2 : tubes pour lesquels tous les accessoires ne sont pas normalisés ;
Série 3 : tubes pour applications particulières pour lesquels très peu
d'accessoires sont normalisés.

18
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

8.7.3 Longueurs

Sauf lorsque l’Option 8 est spécifiée, les tubes sont livrés en longueurs courantes. La fourchette de longueur doit
faire l'objet d'un accord lors de l'appel d'offres et de la commande.

Option 8 : Les tubes doivent être livrés en longueurs fixes ; cette longueur doit être spécifiée à l'appel d'offre et à la
commande. Pour les tolérances, voir 8.7.4.2.

8.7.4 Tolérances

8.7.4.1 Tolérances sur le diamètre extérieur et sur l'épaisseur

Le diamètre et l'épaisseur des tubes doivent être compris dans les limites de tolérance indiquées aux Tableaux 7
ou 8.

L’ovalisation est incluse dans les tolérances sur le diamètre et l’excentration est incluse dans les tolérances sur
l’épaisseur.

Tableau 7 - Tolérances sur le diamètre extérieur et l'épaisseur

Diamètre Tolérance sur D Tolérance sur T pour un rapport T/D


extérieur

mm ≤ 0,025 > 0,025 > 0,050 > 0,10


≤ 0,050 ≤ 0,10

D ≤ 219,1 la plus grande des La plus grande des deux valeurs entre : ± 12,5 % et ± 0,4 mm
deux valeurs entre : a
D > 219,1 ± 20% ± 15% ± 12,5% ± 10%
± 1 % et ± 0,5 mm
a Pour des diamètres extérieurs ≥ 355,6 mm, il est autorisé de dépasser localement l’épaisseur maximale d’au plus 5% de l’épaisseur T.

Tableau 8 - Tolérances sur le diamètre extérieur et l'épaisseur


pour les tubes commandés finis à froid
Tolérance sur D Tolérance sur T

La plus grande des deux valeurs entre : La plus grande des deux valeurs entre :
± 0,5 % et ± 0,3 mm ± 10 % et ± 0,2 mm

8.7.4.2 Tolérances sur longueurs fixes

Les tolérances sur longueurs fixes sont indiquées au Tableau 9.

Tableau 9 — Tolérances sur les longueurs fixes


Dimensions en millimètres
Longueur L Tolérance sur longueur fixe
L ≤ 6000 + 10
0
6000 < L ≤ 12 000 + 15
0
L > 12 000 + par accord
0

19
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

9 Contrôles

9.1 Types de contrôle

Pour des tubes conformes à la présente partie de l’EN 10216, la conformité aux exigences de la commande doit
être vérifiée par un contrôle spécifique.

Dans le cas où un document de contrôle 3.1 est spécifié, le fabricant de matériaux doit indiquer dans la
confirmation de commande s’il a un « Système d’Assurance Qualité » certifié par un organisme compétent établi
dans la Communauté et ayant fait l’objet d’une évaluation spécifique pour les matériaux.

NOTE Voir Directive 97/23/CE Annexe I paragraphe 4.3 troisième alinéa. et pour informations supplémentaires, les lignes
directrices de la Commission Européenne et les interprétations faites par les états membres (Voir les lignes directrices 7/2 et
7/16).

9.2 Documents de contrôle

9.2.1 Types de documents

Sauf lorsque l’Option 13 est spécifiée, un certificat de réception 3.1 conforme avec l'EN 10204 doit être établi.

Option 9 : Le document de contrôle 3.2, conforme à l'EN 10204, doit être fourni.

Si un document de contrôle 3.2 est spécifié, l'acheteur doit notifier au producteur le nom et l'adresse de l'organisme
ou de la personne qui doit réaliser le contrôle et produire le document de contrôle.

Dans le cas du document de contrôle 3.2, un accord doit être trouvé pour fixer quelle est la partie qui fournit le
document.

Les documents de contrôle 3.1 et 3.2 doivent être validés par le représentant mandaté par le producteur.

9.2.2 Contenu des documents de contrôle

Le contenu du document de contrôle doit être conforme à l’EN 10168.

Dans tous les types de documents de contrôle, on doit trouver une déclaration indiquant que les produits fournis
sont conformes aux exigences de la présente spécification et celles de la commande.

Le certificat d’inspection ou le procès verbal d’inspection doit contenir les codes et informations suivants :

A les transactions commerciales et les parties concernées ;

B la description des produits auxquels le document de contrôle se rapporte ;

C02 - C03 l'orientation des éprouvettes et la température d'essai ;

C10 - C13 l'essai de traction ;

C40 - C43 l'essai de flexion par choc ;

C50 - C69 les autres essais;

C71- C92 la composition chimique de l'analyse de coulée (analyse sur produit si applicable) ;

D01 le marquage et l'identification, l'aspect de surface, le profil et les caractéristiques


dimensionnelles ;

20
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

D02-D99 l’essai d'étanchéité, le CND, l’identification du matériau si applicable;

Z l’authentification du document

De plus, pour le document de contrôle 3.1, le producteur doit indiquer les références au certificat (voir 9.1) du
système approprié d’assurance qualité, s’il en a un.

9.3 Résumé des contrôles et essais

Les tubes en acier non allié doivent être contrôlés selon la catégorie d'essai 1 ou la catégorie d'essai 2 comme
spécifié à la commande (voir 6.1).

Les tubes en acier allié doivent uniquement être contrôlés selon la catégorie d'essai 2 (voir Tableau 10).

L'ensemble des contrôles et essais à réaliser est résumé au Tableau 10.

Tableau 10 - Résumé des contrôles et essais

Catégorie
Fréquence d'essai
Type de contrôle ou essai Référence
d'essai
1 2

Analyse de coulée une par 8.2.1 - 11.1 X X


coulée
Essais
Essai de traction à température ambiante 8.3 - 11.2.1 X X
obligatoires
Essai d'aplatissement pour D < 600 mm et T/D ≤ 0,15, 8.3 - 11.3 -11.4 X X
mais T ≤ 40 mm,
a
ou
Essai de traction sur anneau for D > 150 mm and T ≤ 40 un par
mm échantillon
Essai d'évasement pour D ≤ 150 mm and T ≤ 10 mm de tube 8.3 - 11.5 - 11.6 X X
a
ou
Essai de dilatation sur anneau pour D ≤ 114,3 mm and T
≤ 12,5 mm
Essai de flexion par choc à basse température 8.3 - 11.7 X X
Essai d'étanchéité Chaque tube 8.4.2. - 11.8 X X
Contrôle dimensionnel 8.7 - 11.9 X X
Examen visuel 11.10 X X
CND pour la détection des imperfections longitudinales 8.4.2.2 - 11.11.1 -- X
Chaque tube
Identification des matières pour aciers alliés 11.12 X X

Essais Analyse sur produit (Option 3) une par 8.2.2 - 11.1 X X


coulée
Optionnels
Mesure de l'épaisseur à distance des extrémités du tube X X
Voir 11.9
(Option 11)
CND pour la détection des imperfections transversales 8.4.2.2 - 11.11.2 -- X
(Option 5) Chaque tube
CND pour la détection des dédoublures (Option 6) 8.4.2.2 - 11.11.3 -- X
a
Le choix de l’essai d’aplatissement ou de traction sur anneau et de l’essai d’évasement ou de dilatation sur anneau est laissé au choix
du producteur

21
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

10 Echantillonnage

10.1 Fréquence d'essai

10.1.1 Unité de réception

Une unité de réception doit comprendre tous les tubes qui ont le même diamètre et la même épaisseur spécifiés, la
même nuance, la même coulée, le même procédé de fabrication et qui sont soumis au même traitement thermique
dans un four continu ou traités thermiquement dans la même charge dans un four discontinu.

Le nombre de tubes par unité de réception doit être conforme au Tableau 11.

La longueur à la fabrication (par exemple la longueur après le processus de formage normalisant) peut être
différente de la longueur à la livraison à condition qu'il n'y ait pas de traitement thermique supplémentaire après la
découpe de la longueur à la fabrication en plusieurs longueurs individuelles

Tableau 11 – Nombre de tubes par unité de réception


Diamètre extérieur D Nombre maximum de tubes par
unité de réception
mm
D ≤ 114,3 mm 200
114,3 < D ≤ 323,9 mm 100
D > 323,9 mm 50

10.1.2 Nombre de tubes échantillons par unité de réception

Le nombre suivant d’échantillons de tubes doit être sélectionné pour chaque unité de réception :

 un tube échantillon pour la catégorie d'essai 1 ;

 deux tubes échantillons pour la catégorie d'essai 2 ; quand le nombre total de tubes est inférieur à 20, seul un
échantillon de tube.

10.2 Préparation des échantillons et éprouvettes

10.2.1 Choix et préparation des échantillons pour analyse sur produit

Les échantillons pour analyse sur produit doivent être prélevés conformément à l'EN ISO 14284 sur les
échantillons ou éprouvettes pour essais mécaniques ou au même endroit que les échantillons pour essais
mécaniques en utilisant toute l'épaisseur du tube.

10.2.2 Emplacement, direction et préparation des échantillons et des éprouvettes pour essais mécaniques

10.2.2.1 Généralités

Les échantillons et les éprouvettes doivent être prélevés à l’extrémité des tubes, conformément aux prescriptions
de l’EN ISO 377.

10.2.1.1 Eprouvettes pour essai de traction

L’éprouvette pour l’essai de traction à température ambiante doit être prélevée conformément aux prescriptions de
l’EN ISO 6892-1.

22
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

Au choix du producteur :

- pour les tubes de diamètre extérieur inférieur ou égal à 219,1 mm, l’éprouvette doit être soit un tronçon de
tube, soit une éprouvette prismatique et elle doit être prélevée longitudinalement par rapport à l’axe du tube ;

- pour les tubes de diamètre extérieur supérieur à 219,1 mm, l'éprouvette doit être soit une éprouvette
prismatique, soit une éprouvette cylindrique non redressée et elle doit être prélevée soit longitudinalement, soit
transversalement par rapport à l'axe du tube ;

10.2.2.3 Eprouvette pour essai d'aplatissement, essai de traction sur anneau, essai de dilatation sur
anneau et essai d'évasement

L’éprouvette pour essai d'aplatissement, essai de traction sur anneau, essai d'évasement et essai de dilatation sur
anneau doit être un tronçon de tube entier, conformément aux EN ISO 8493, EN ISO 8496, EN ISO 8493 ou EN
ISO 8495 respectivement.

10.2.2.4 Eprouvette pour l'essai de flexion par choc

Trois éprouvettes Charpy standard à entaille en V conformes à l'EN ISO 148-1 doivent être préparées. Si
l'épaisseur du produit ne permet pas d'obtenir des éprouvettes standard sans aplatissement, alors des éprouvettes
de largeur inférieure à 10 mm, mais supérieure à 5 mm doivent être préparées ; l'éprouvette la plus large possible
doit être utilisée.

Dans le cas où des éprouvettes de largeur minimum 5 mm ne peuvent pas être obtenues, les tubes ne doivent pas
être soumis à l'essai de flexion par choc.

Sauf spécification contraire (voir Option 5), les éprouvettes doivent être prélevées perpendiculairement à l'axe du
tube sauf si Dmin, calculé par l'équation ci-après, est supérieur au diamètre extérieur spécifié du tube ; dans ce
dernier cas, on prélèvera des éprouvettes longitudinales.

Dmin = (T - 5) + [756,25 / (T - 5)] (1)

Les éprouvettes doivent être prélevées et préparées de sorte que l'axe de l'entaille soit perpendiculaire à la surface
du tube (voir Figure 2).

Légende
1 éprouvette longitudinale
2 éprouvette transversale
w largeur de l’éprouvette

Figure 2 — Orientation de l’éprouvette de flexion par choc

23
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

11 Méthodes des essais de vérification

11.1 Analyse chimique

Les éléments à doser et à reporter doivent être ceux du Tableau 2. Le choix d’une méthode appropriée d’analyse
physique ou chimique est laissé à la discrétion du producteur. En cas de litige, la méthode d’analyse utilisée doit
être faire l’objet d’un accord entre acheteur et producteur en tenant compte du CEN/TR 10261.

11.2 Essai de traction

L'essai de traction doit être effectué à la température ambiante conformément à l'EN ISO 6892-1; durant l'essai on
doit déterminer :

 la résistance à la traction (Rm) ;

 la limite supérieure d'élasticité (ReH) ou, s'il n'y a pas de phénomène de palier, la limite conventionnelle
d'élasticité à 0,2 % (Rp0,2).

 l'allongement total après rupture en se référant à une longueur entre repères Lo de


5,65 So .En cas d'utilisation d'une éprouvette non proportionnelle, la valeur d'allongement sera convertie en
une valeur pour une longueur de 5,65 So en utilisant les tables de conversion de l'EN ISO 2566-1.

11.3 Essai d’aplatissement

L’essai doit être effectué conformément à l’EN ISO 8492.

Le tronçon de tube doit être aplati à la presse jusqu’à ce que la distance H entre plateaux atteigne la valeur donnée
par la formule suivante :

1+ C
H= ×T (2)
T
C+
D

où :

 H est la distance entre plateaux, mesurée sous charge, en millimètres ;

 D est le diamètre extérieur spécifié, en millimètres ;

 T est l’épaisseur spécifiée, en millimètres ;

 C est la constante de déformation (voir Tableau 12).

Après l’essai, l’éprouvette ne doit présenter aucune fissure ni rupture. Cependant, de légères amorces de ruptures
sur les rives ne sont pas considérées comme une cause de rebut.

24
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

Tableau 12 - Essai d'aplatissement - Constante de déformation C

Nuance d'acier C
Désignation Désignation
symbolique numérique

P 215NL 1.0451 0,09

P 255QL 1.0452 0,09

P 265NL 1.0453 0,07

26CrMo4-2 1.7219 0,06

11MnNi5-3 1.6212 0,07

13MnNi6-3 1.6217 0,07

12Ni14 1.5637 0,08

X12Ni5 1.5680 0,06

X10Ni9 1.5682 0,06

11.4 Essai de traction sur anneau

L'essai doit être effectué conformément à l'EN ISO 8496.

Le tronçon du tube doit être soumis à un effort dans une direction circonférentielle jusqu'à rupture.

Après rupture, les éprouvettes ne doivent présenter aucune fissure visible sans l'aide d'une loupe, sauf au point de
rupture.

11.5 Essai d’évasement

L’essai doit être effectué conformément à l’EN ISO 8493.

Le tronçon de tube doit être évasé à l’aide d’un outil conique à 60° jusqu’à ce que le % d’augmentatio n de D
atteigne les valeurs du Tableau 13.

Après l’essai, l’éprouvette ne doit présenter aucune fissure ni rupture. Cependant, de légères amorces de rupture
sur les rives ne sont pas considérées comme une cause de rebut.

Tableau 13 - Prescriptions pour l’essai d’évasement

Nuance d'acier % d’augmentation du diamètre extérieur


a
pour d/D
≤ 0,6 > 0,6 ≤ 0,8 > 0,8

Toutes les nuances 8 10 15


a
d = D - 2T

11.6

25
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

11.7 Essai de dilatation sur anneau

L'essai doit être effectué conformément à l'EN ISO 8495.

Le tronçon du tube doit être évasé à l'aide d'un outil conique jusqu'à rupture.

Le tronçon du tube doit être évasé à l'aide d'un outil conique jusqu'à rupture. Après l’essai, la surface, sauf celle de
la zone de rupture, ne doit présenter aucune fissure ni rupture. Cependant, de légères amorces de rupture sur les
rives ne sont pas considérées comme une cause de rebut.

11.8 Essai de flexion par choc

11.7.1 Cet essai doit être effectué (cependant, voir également 10.2.2.4) conformément à l'EN ISO 148-1 à la
température correspondante la plus basse selon le Tableau 5 pour la nuance considérée.

11.7.2 La valeur moyenne des trois éprouvettes doit être conforme aux exigences du Tableau 5. Une seule valeur
individuelle peut être inférieure à la valeur spécifiée, à condition qu’elle ne soit pas inférieure à 70% de cette
valeur.

11.8.1 Si la largeur de l'éprouvette est inférieure à 10 mm, l'énergie mesurée (KVp) doit être convertie en énergie
de rupture (KVc), en J, en utilisant la formule suivante :

10 xKVp
KV c = (3)
W
où :

 KVc est l’énergie de rupture calculée, en joules ;

 KVp est l’énergie de rupture mesurée, en joules ;

 W est la largeur de l’éprouvette, en millimètres.

L’énergie de rupture calculée doit être conforme aux exigences de 11.7.2.

11.7.4 Si les exigences de 11.7.2 ne sont pas remplies, il y a lieu de prélever, au choix du producteur, une série
supplémentaire de trois éprouvettes sur le même échantillon et de les soumettre à l'essai. L'unité de réception peut
être acceptée si, après l'essai sur la deuxième série, les conditions suivantes sont toutes satisfaites
simultanément :

 la valeur moyenne des six essais doit être égale ou supérieure à la valeur moyenne minimum spécifiée ;

 deux valeurs individuelles au plus sur les six valeurs peuvent être inférieures à la valeur moyenne minimum
spécifiée ;

 une seule valeur individuelle sur les six peut être inférieure à 70 % de la valeur moyenne minimum spécifiée.

11.7.5 Les dimensions en millimètres des éprouvettes, les énergies de rupture mesurées et la valeur moyenne
résultante doivent être reportées.

11.8 Essai d’étanchéité

11.8.1 Essai hydrostatique

L'essai hydrostatique doit être réalisé à la plus faible des deux pressions suivantes : 70 bar ou P, P étant défini par
l'équation :

S ×T
P = 20 (4)
D

26
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

où :

 P est la pression d'essai, en bar ;

 D est le diamètre extérieur spécifié, en millimètres ;

 T est l'épaisseur spécifiée, en millimètres;

 S est la contrainte, en MPa, correspondant à 70 % de la limite d'élasticité minimale spécifiée (voir


Tableau 4) pour la nuance considérée.

La pression doit être maintenue au moins 5 secondes pour les tubes de diamètre extérieur inférieur ou égal à 457
mm et au moins 10 secondes pour les tubes de diamètre extérieur supérieur à 457 mm.

Le tube doit subir l’essai sans présenter ni fuite, ni déformation rémanente.

NOTE L’essai d'étanchéité hydrostatique n'est pas un essai de résistance.

Option 10 : Une pression d’essai différente de celle spécifiée en 11.8.1, et correspondant à une contrainte
inférieure à 90% de la limite d’élasticité minimale spécifiée (voir Tableau 4), doit être appliquée.

11.8.2 Essai électromagnétique

L'essai doit être effectué conformément aux prescriptions de l'EN ISO 10893-1.

11.9 Contrôle des dimensions

Les dimensions spécifiées, y compris la rectitude, doivent être vérifiées.

Le diamètre extérieur doit être mesuré aux extrémités du tube. Cependant, pour mesurer le diamètre des tubes de
diamètre extérieur > 406,4 mm, on peut utiliser un ruban.

Sauf lorsque l’Option 11 est spécifiée, l'épaisseur doit être mesurée aux deux extrémités du tube.

Option 11 : l'épaisseur doit être mesurée à distance des extrémités conformément à une procédure ayant fait
l'objet d'un accord.

11.10 Contrôle visuel

Les tubes doivent être soumis à un examen visuel pour s'assurer de leur conformité avec les dispositions de 8.4.1.

11.11 Contrôle non destructif

11.11.1 Les tubes de catégorie d'essai 2 doivent être soumis à un contrôle non destructif pour la détection des
imperfections longitudinales conformément à l'EN ISO 10893-10 avec un niveau d'acceptation U2, sous-catégorie
C, ou l’EN ISO 10893-3 avec un niveau d’acceptation F2.

Sauf lorsque l’Option 12 est spécifiée, le choix de la méthode est laissé à la discrétion du producteur.

Option 12 : La méthode d’essai est spécifiée par l’acheteur.

Les parties non contrôlées en automatique en extrémité des tubes doivent être soumises à un contrôle
manuel/semi-automatique par ultrasons conformément à la norme EN ISO 10893-10 avec un niveau d'acceptation
U2, sous-catégorie C, soit chutées.

27
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

11.11.2 Lorsque l'Option 5 est spécifiée (voir 8.4.2.2), les tubes doivent être soumis à un essai ultrasonore pour la
détection des imperfections transversales conformément à l’EN ISO 10893-10 avec un niveau d'acceptation U2,
sous-catégorie C.

11.11.3 Lorsque l'Option 6 est spécifiée (voir 8.4.2.2), les tubes doivent être soumis à un essai ultrasonore pour la
détection des dédoublures conformément à l’EN ISO 10893-8 avec un niveau d'acceptation U2.

11.12 Identification des matériaux

Chaque tube en acier allié (voir 5.1) doit être caractérisé par une méthode appropriée pour s’assurer que la nuance
correcte est celle fournie.

11.13 Contre-essais, tri et remaniement

Pour les contre-essais, le tri et le remaniement, les prescriptions de la norme EN 10021 s'appliquent.

12 Marquage
12.1 Marquages à appliquer
Les marquages suivants doivent être portés sur chaque tube, de manière indélébile, au moins à l'une des
extrémités. Pour les tubes de diamètre extérieur inférieur ou égal à 51 mm le marquage sur tube peut être
remplacé par un marquage sur une étiquette attachée à la caisse ou au fardeau de tubes.

Le marquage doit comprendre les indications suivantes :

 le nom du producteur ou logo ;

 le numéro de la présente norme européenne et le nom de l’acier (voir 5.2);

 la catégorie d'essai pour les aciers non alliés;

 le numéro de coulée ou un numéro de code ;

 la marque de l'inspecteur ;

 un numéro d'identification (par exemple un numéro de commande ou de poste) permettant d'établir la


correspondance entre le produit ou l'unité de livraison et le document lui correspondant.

Exemple de marquage :

EXEMPLE X - EN 10216-4 - P265NL – TC1 - Y - Z1 - Z2

où :

 X est la marque du producteur ;

 TC1 est la désignation de la catégorie d’essai 1 ;

 Y est le numéro de coulée ou le numéro de code ;

 Z1 est la marque de l'inspecteur ;

 Z2 est le numéro d'identification.

28
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

12.2 Marquages complémentaires


Option 13 : Des marquages complémentaires doivent être réalisés comme convenu à l'appel d'offres et à la
commande.

13 Protection
Les tubes sont livrés sans revêtement temporaire de protection.

Option 14 : Un revêtement temporaire de protection extérieure ou un revêtement extérieur durable et/ou un


revêtement intérieur doit être appliqué.

29
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

Annexe A
(informative)

Modifications techniques par rapport à l'édition précédente

A.1 Introduction
La présente annexe informative est destinée à montrer à l’utilisateur les emplacements où des modifications
techniques importantes ont été effectuées dans la version précédente de la présente Norme Européenne. Les
modifications rédactionnelles ne sont pas incluses dans la présente annexe. Les références réfèrent à la version
précédente.

Bien que la présente annexe soit censée être exhaustive, l’utilisateur doit réaliser par lui-même qu’il comprend
entièrement les modifications qui ont été effectuées. L’utilisateur est l’ultime responsable pour la reconnaissance
des différences entre la présente version et la version précédente.

A.2 Modifications techniques

 1 Domaine d’application

 2 Références normatives

 6 Renseignements à fournir par l’acheteur

 6.2 Options [ 4), et 9)]

 7 Procédé de fabrication

 7.1 Procédé d’élaboration de l’acier

 8 Prescriptions

 8.3 Caractéristiques mécaniques

 8.6 Préparation des extrémités

 9 Contrôles

 9.1 Types de contrôle

 9.2 Documents de contrôle (9.2.1)

 9.3 Résumé des contrôles et essais

 10 Echantillonage

 10.1 Fréquence d’essai (10.1.1)

Annexe ZA (ZA.1)

30
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

Annexe ZA
(Informative)

Relation entre la présente Norme européenne et les exigences essentielles de la


Directive UE 97/23/CE

La présente Norme européenne a été élaborée dans le cadre d’un mandat donné au CEN par la Commission
européenne et l'Association Européenne de Libre Échange et constitue un moyen de se conformer aux exigences
essentielles de la Directive Nouvelle approche 97/23/CE.

Une fois la présente norme citée au Journal officiel de l’Union européenne au titre de ladite Directive et dès sa
reprise en norme nationale dans au moins un Etat membre, la conformité aux articles de cette norme indiqués
dans le Tableau ZA.1 confère, dans les limites du domaine d’application de la norme, présomption de conformité
aux exigences essentielles correspondantes de ladite Directive et de la réglementation AELE associée.

Tableau ZA.A.1 — Correspondance entre la présente Norme Européenne et les exigences essentielles de la
Directive 97/23/CE

Articles/paragraphes Exigences essentielles


Remarques/Notes
de la présente EN (ERs) de la Directive 97/23/CE
Caractéristiques
8.3 Annexe I, 4.1a appropriées des
matériaux
7.1 et 8.2 Annexe I, 4.1 c Vieillissement
Matériaux appropriés
7.2 et 8.4 Annexe I, 4.1d aux transformations
prévues
9 et 10 Annexe I, 4.3 Documentation

AVERTISSEMENT — D’autres exigences et d’autres Directives UE peuvent être applicables au(x) produit(s)
relevant du domaine d’application de la présente norme.

31
AFNOR le 09/08/2017 à 15:51 NF EN 10216-4:2014-04
Pour : ENGIE +

EN 10216-4 :2013

Bibliographie

[1] EN ISO 9712 : 2012, Essais non destructifs — Qualification et certification du personnel END
(ISO 9712:2012)

32