Vous êtes sur la page 1sur 29

La complication la plus fréquente du traitement des

hyperthyroïdies par l'Iode 131 est :

A. La survenue d'un cancer thyroïdien ultérieur


B. La crise aiguë thyréotoxique
C. Le choc à l'iode
D. L'hypothyroïdie secondaire
E. L'hypoparathyroïdie

15% à 10 ans; 30%, 15 ans après le traitement.

On pose une indication opératoire dans une hyperthyroïdie :

A. Après échec d'un traitement médical bien conduit


B. Parce qu'il y a rechute à l'arrêt d'un traitement
médical de 2 ans
C. De principe chez tous les sujets jeunes
D. En raison de l'apparition d'une granulopénie sous
traitement médical
E. En raison de difficultés à s'astreindre à un
traitement médical (raisons professionnelles)

Dans les formes cliniques de la Maladie de Basedow il est


possible (en dehors de toute prise médicamenteuse)
d'observer:

A. Une thyrotoxicose sans goitre


B. Un goitre sans thyrotoxicose
C. Une exophtalmie sans thyrotoxicose
D. Une thyrotoxicose sans autonomie thyroïdienne,
ni exophtalmie
E. Les 4 éventualités suscitées

Dans quel(s) type(s) d'hyperthyroïdie une absence complète


de fixation isotopique est observée à la scintigraphie ?

A. Maladie de Basedow
B. Adénome toxique
C. Hyperthyroïdie à l'iode
D. Thyroïdite subaiguë
E. Thyrotoxicose factice

C, D, et E sont des causes de scintigraphie blanche.

La concentration plasmatique de thyroxine totale et/ou la


fixation thyroïdienne de l'Iode 131 sont modifiées en cas de :

A. Contraception orale
B. Prise régulière d'un médicament iodé
(amiodarone)
C. Une urographie intraveineuse récente
D. Un syndrome néphrotique avec protéïnurie
massive
E. Dans toutes ces circonstances

Parmi les 5 propositions suivantes quelle est celle (quelles


sont celles) que vous retenez ? L'adénome toxique thyroïdien
a pour traitement radical :
A. Exérèse chirurgicale
B. Freination hypophysaire grâce à de la T3
C. Antithyroïdien de synthèse
D. Irradiation interstitielle (Iode 131)
E. Traitement iodé prolongé

C: préparation médicale nécessaire avant le traitement


radical.

L'examen indispensable pour surveiller la bonne tolérance


d'un antithyroïdien de synthèse est :

A. Hémogramme
B. Glycémie
C. Calcémie
D. Uricémie
E. Créatininémie

Les ATS peuvent provoquer des agranulocytoses. La


surveillance est hebdomadaire en début de traitement.

Le traitement par Carbimazole peut entraîner :

A. Une leuconeutropénie
B. Une cytolyse hépatique
C. Des arthralgies avec rash cutané
D. Une tubulopathie
E. Une aplasie médullaire
A,E: contrôle régulier de l'hémogramme lors d'un
traitement par les ATS. B: il s'agit d'une cholestase.

L'exophtalmie simple de la maladie de Basedow présente


habituellement tous les caractères suivants sauf un. Lequel ?

A. Bilatérale
B. Symétrique
C. Axile
D. Réductible
E. Douloureuse

Les propositions suivantes sont exactes, sauf une. Le bilan


biologique d'une maladie de Basedow comporte :

A. Une élévation de T4 et d'ITL


B. Une non réponse au test de TRH
C. Une augmentation fréquente des IgG thyréo-
stimulantes
D. Une diminution de la fixation de l'iode 131
par l'administration de thyroxine
E. Une élévation de la calcémie

A: l'ITL ne se fait plus,au profit de la T4 libre; idem pour


B; C: pas de pratique courante. Idem pour D qui donnerait
de toute façon un résultat négatif (pas de diminution).

Indiquer deux mécanismes invoqués, parmi les suivants, pour


rendre compte de l'action des antithyroïdiens de synthèse :

A. Inhibition de l'action des hormones thyroïdiennes


B. Blocage de l'action de TSH sur le corps thyroïde
C. Inhibition de l'oxydation des iodures en iode
D. Blocage de la libération de TSH
E. Inhibition de l'incorporation de l'iode à la tyrosine

La thyroglobuline :

A. Est la protéïne la plus importante dans le


transport plasmatique de la thyroxine
B. Est élevée dans le plasma au cours des
thyréotoxicoses factices
C. Est une glycoprotéine iodée
D. Permet de surveiller l'évolution des cancers
thyroïdiens différenciés après thyroïdectomie
E. Est indosable en cas d'agénésie thyroïdienne

Par rapport à la triiodothyronine (Cynomel, Trithyrone), en


ce qui concerne le délai et la durée d'action, la thyroxine :

A. Est identique
B. A une durée d'action plus prolongée
C. A une durée d'action plus courte
D. A un délai d'action plus rapide
E. Ne peut être comparée pour des raisons
théoriques

La maladie de Basedow peut provoquer tous les signes


oculaires suivants à l'exception d'un seul. Lequel ?
A. Protrusion du globe oculaire
B. Rétraction de la paupière supérieure
C. Parésie de la convergence
D. Hypertrophie des fibres nerveuses cornéennes à
l'examen par la lampe à fente
E. Asynergie oculo-palpébrale ou oculo-frontale

Parmi les signes suivants, lequel est inattendu chez une


basedowienne en thyrotoxicose ?

A. Cholestérolémie inférieure à 2 g/l


B. Présence d'anticorps antithyroïdiens
C. Ralentissement de la vitesse circulatoire
D. Présence d'immunoglobulines
thyréostimulantes sériques
E. Absence de réponse de TSH à TRH

La fréquence et le débit cardiaque sont augmentés.

Parmi les médicaments suivants, lequel peut s'utiliser pour


traiter une hyperthyroïdie, en association aux antithyroïdiens
?

A. Isoprénaline (ISUPREL*)
B. Terbutaline (BRICANYL*)
C. Propranolol (AVLOCARDYL*)
D. Noradrénaline (LEVOPHED*)
E. Clomipramine (ANAFRANIL*)
Les bêta bloquants sont utilisables (diminuent la fréquence
cardiaque).

Dans une thyrotoxicose grave, quelles sont les trois


indications thérapeutiques habituellement retenues ?

A. Chirurgie d'urgence
B. Bêta-bloquants
C. Iode radio-actif
D. Antithyroïdiens de synthèse
E. Iode minéral

La chirurgie n'est indiquée qu'après préparation (ATS).

Si l'on traite une maladie de Basedow par les seuls


antithyroïdiens de synthèse, la durée de traitement
généralement admise est de :

A. 1 à 3 mois
B. 3 à 6 mois
C. 6 à 9 mois
D. 9 à 12 mois
E. Plus de 12 mois

Un traitement d'attaque précède un traitement d'entretien.


La décroissance sera par la suite très progressive.

Une femme de 35 ans, traitée pour une hyperthyroïdie, a des


épisodes de palpitations (type Maladie de Bouveret)
fréquents, prolongés et invalidants. L'un des antiarythmiques
ci-dessous est contre-indiqué. Lequel ?
A. VERPAMIL (Isoptine*)
B. DISOPYRAMIDE (Rythmodan*)
C. AMIODARONE (Cordarone*)
D. HYDRO QUINIDINE
E. PROPRANOLOL (Avlocardyl*)

L'amiodarone est un médicament iodé qui entraîne des


dysthyroïdies.

La coexistence d'une hyperthyroïdie, d'une hypertrophie


thyroïdienne diffuse et d'un nodule thyroïdien :

A. Permet d'affirmer qu'il s'agit d'un nodule


toxique
B. Elimine formellement l'existence d'une lésion
thyroïdienne maligne
C. Peut être une forme particulière de la maladie de
Basedow
D. Peut être traitée par l'administration d'iode
radioactif
E. Est une indication chirurgicale formelle

En présence d'une exophtalmie, vous refutez formellement


son origine basedowienne, en raison de son caractère :

A. Unilatéral
B. Pulsatile
C. Axile
D. Douloureux
E. Réductible

D: en général, elle n'est pas douloureuse, mais ce n'est pas


un critère formel.

Parmi les signes suivants, un n'existe pas dans la


thyrotoxicose. Lequel ?

A. Amaigrissement avec appétit conservé


B. Tachycardie avec éréthisme
C. Accélération du transit digestif
D. Tremblement avec fatigue musculaire
E. Mains sèches et froides

Parmi les accidents thérapeutiques cités ici, quel est celui qui
peut être provoqué par l'utilisation des antithyroïdiens de
synthèse :

A. L'hémolyse
B. L'insuffisance rénale
C. La polynévrite
D. L'agranulocytose
E. Les vertiges

D'où un contrôle régulier de la NFS lors du traitement et


un arrêt dès l'apparition d'un syndrome infectieux.
Quel est parmi ces critères hémodynamiques, celui qui est
évocateur d'hyperthyroïdie ?

A. Diminution du débit cardiaque


B. Débit cardiaque normal
C. Augmentation des résistances périphériques
D. Augmentation du débit cardiaque
E. Diminution des résistances périphériques

D: par augmentation de la fréquence cardiaque.

L'exophtalmie oedèmateuse maligne d'origine thyroïdienne


est :

A. Bilatérale
B. Axile
C. Réductible
D. Inflammatoire
E. Accompagnée de paralysies oculomotrices

L'hyperthyroïdie basedowienne peut entraîner les troubles


suivants à l'exception d'un seul. Lequel ?

A. Amaigrissement
B. Tachycardie
C. Hyperémotivité
D. Frilosité
E. Diarrhée
La frilosité est une signe d'hypothyroïdie: on retrouve au
contraire une thermophobie.

Quel(s) signe(s) peut-on rencontrer au cours de


l'ophtalmopathie basedowienne ?

A. Une diplopie dans le regard vers le haut


B. Des ulcérations cornéennes
C. Une hyperhémie conjonctivale
D. Un décollement de rétine
E. Une mydriase

Parmi les propositions suivantes concernant les nodules


thyroïdiens, une seule est exacte: laquelle?

A. Une hématocèle est toujours guérie par ponction


évacuatrice
B. Les nodules hyperfonctionnels ne sont jamais
néoplasiques
C. Un nodule isocaptant à Iode 131 est toujours bénin
D. Un nodule isocaptant au 99 mTc peut apparaître
hypocaptant à Iode 131
E. Un nodule hypocaptant et 'plein' est malin dans 90
% des cas

L'hyperthyroïdie peut comporter les symptômes suivants


sauf un, lequel ?

A. L'amaigrissement
B. La soif
C. Les mains sèches et froides
D. La tachycardie
E. La diarrhée

C: signe d'hypothyroïdie.

L'exophtalmie simple de la maladie de Basedow présente


habituellement tous les caractères suivants sauf un, lequel ?

A. Bilatérale
B. Symétrique
C. Axile
D. Réductible
E. Douloureuse

Au cours d'une maladie de Basedow avec thyrotoxicose, une


des valeurs biologiques suivantes est discordante, laquelle ?

A. L'hypocholestérolémie
B. L'élévation de T3 totale
C. L'élévation de T4 libre
D. La baisse de la T3 libre
E. La baisse de la TSH ultrasensible

T3 et T4 sont élevées.
Parmi les symptômes suivants, quel est celui qui n'est pas
commun au phéochromocytome et à l'hyperthyroïdie ?

A. Transpiration excessive
B. Céphalées
C. Tremblements
D. Palpitations
E. Accélération du transit

B: n'est pas un signe d'hyperthyroïdie.

La surveillance d'une maladie de Basedow traitée par


antithyroïdiens de synthèse nécessite la réalisation de l'(des)
examen(s) suivant(s), lequel (lesquels) ?

A. Vitesse de sédimentation
B. Numération formule sanguine
C. Dosage de la TSH ultrasensible
D. Echographie thyroïdienne
E. Scintigraphie thyroïdienne

B: risque d'agranulocytose. C: pour mesurer l'efficacité du


traitement.

La maladie de Basedow se caractérise par :

A. Un goitre avec hypothyroïdie


B. Une tachycardie sinusale
C. Un amaigrissement par anorexie
D. Une exophtalmie inconstante
E. Un goitre multinodulaire

A: hyperthyroïdie au contraire. C: par hypercatabolisme et


non par anorexie. E: goitre typiquement homogène.

Sur ordonnance d'une jeune femme présentant une maladie


de Basedow typique, vous prescrivez au tout début du
traitement :

A. Du Néo-mercazole* (6 à 9 comprimés par


jour)
B. Des bêta-bloquants
C. De la thyroxine
D. Des sédatifs
E. Une contraception orale

C: on peut parfois être amené par la suite à donner de la


thyroxine en cas d'hypothyroïdie induite par le traitement.

Parmi les signes cliniques suivants, indiquer celui (ceux) qui


se rapport(ent) typiquement à l'adénome toxique:

A. Tachycardie
B. Amaigrissement
C. Goître diffus
D. Tremblements
E. Exophtalmie
Signes de thyrotoxicose

Dans l'adénome thyroïdien toxique:

A. Il n'existe jamais d'exophtalmie


B. Les manifestations cardiaques sont fréquentes
C. Il existe un goître diffus homogène
D. Il n'y a pas de réponse de la TSH lors du test de
stimulation par TRH
E. La scintigraphie est essentielle pour le diagnostic

Parmi les signes suivants, la thyrotoxicose du sujet jeune,


n'entraîne pas:

A. Polydipsie
B. Tachycardie
C. Amaigrissement
D. Anorexie
E. Thermophobie

Chez une femme de 25 ans pesant 50 kg et ayant des cycles


réguliers, le traitement que vous préconisez lorsque débute
une première poussée de maladie de Basedow comporte :

A. Tranxene 5*, une gélule matin et soir


B. Solupred*, 25 mg par jour
C. Adepal*, en l'absence de contre-indication
D. Avlocardyl*, un demi-comprimé 3 fois par
jour
E. Neomercazole*, 4 comprimés matin et soir

A: anxiolytique C: assurer une bonne contraception en


raison de la tératogénicité des antithyroïdiens de synthèse
D: lutte contre les effets périphériques de l'hyperthyroïdie

Parmi les perturbations biologiques suivantes, l'on peut


observer dans la maladie de Basedow en dehors de toute
autre pathologie associée :

A. Une hypocholestérolémie
B. Une hypernatrémie
C. Une hyperkaliémie
D. Une hypercalcémie
E. Une leucopénie

Il y a souvent une élévation des HDL-cholestérol.

Dans la maladie de Basedow, le signe du tabouret traduit:

A. Un début de polynévrite
B. Une polymyosite associée
C. Une myasthénie générale
D. Une asthénie générale
E. Une pseudo-myopathie

Une fixation thyroïdienne d'iode radioactif nulle ou très


faible chez une patiente présentant un syndrome clinique et
biologique de thyrotoxicose peut s'expliquer, selon les cas,
par:

A. La dilution de l'iode radio-actif dans un stock


iodé de l'organisme très élevé
B. Une fuite urinaire massive de l'iode
provoquée par la thyrotoxicose
C. Une fixation ectopique de l'iode sur les
ovaires après la ménopause
D. Un arrêt de la synthèse de l'hormone
thyroïdienne du fait d'une thyroïdite
E. Une mise au repos de la thyroïde par
l'ingestion à forte dose de T4 ou T3

Indiquer la (les) proposition(s) exacte(s) concernant la


constatation d'une fixation thyroïdienne d'iode radioactif
effrondrée, chez un sujet présentant un petit goître diffus et
une symptomatologie clinique évocatrice d'hyperthyroïdie:

A. Elimine le diagnostic de thyrotoxicose


B. Peut se voir au stade initial d'une thyroïdite
subaiguë
C. Affirme le diagnostic de thyrotoxicose factice
D. Evoque fortement un adénome toxique
E. Peut se voir dans une maladie de Basedow chez
un patient saturé en iode

La préparation avant intervention pour maladie de Basedow


peut faire appel à tous les produits suivants sauf un qui n'a
pas d'intérêt. Lequel?
A. Sédatifs
B. Bêtabloquants
C. Gluconate de calcium
D. Solution de Lugol
E. Antithyroïdiens de synthèse

La symptomatologie de l'adénome thyroïdien toxique


comporte :

A. Un amaigrissement
B. Une diarrhée
C. Une exophtalmie
D. Une tachycardie sinusale
E. Un goître diffus

Thyrotoxicose pure

La surveillance d'une maladie de Basedow traitée


par antithyroïdiens de synthèse nécessite la
réalisation du (des) examen(s) suivant(s) :

A. Dosage du cholestérol
B. Numération formule sanguine
C. Dosage de la TSH sensible
D. Echographie thyroïdienne
E. Scintigraphie thyroïdienne
Il faut surveiller l'efficacité du traitement (C) et sa
tolérance (B)

L'évolution d'un adénome toxique de la thyroïde peut


s'accompagner de :

A. Tachycardie
B. Amaigrissement
C. Goitre diffus vasculaire
D. Tremblement
E. Exophtalmie oedemateuse

L'adénome toxique se manifeste par un syndrome


thyrotoxique pur

Une des propositions suivantes est fausse. Laquelle?

A. Un goitre simple homogène peut, au fil des


années, devenir "multihétéronodulaire toxique"
B. Une maladie de Basedow chez la femme
enceinte justifie l'avortement thérapeutique
C. Il y a environ 6 fois plus de basedowiennes
que des basedowiens
D. La gamma GT est communément élevée dans
la maladie de Basedow
E. Une hyperthyroïdie modérée mais prolongée
peut être responsable d'une AC/FA

B: le traitement par anti-thyroïdiens de synthèse risque


cependant, après le 3ème mois de grossesse, d'entraîner
une hypothyroïdie néonatale.

L'exophtalmie Basedowienne:

A. Est toujours bilatérale


B. S'accompagne souvent d'un épaississement
des muscles droits inférieurs
C. Entraîne toujours une baisse d'acuité visuelle
D. Impose un traitement d'urgence en cas de
forme maligne
E. Est toujours accompagnée d'un oedème
papillaire

A: souvent unilatérale au début. E: se voit dans les formes


évoluées.

L'exophtalmie simple de la maladie de Basedow présente


habituellement les caractères suivants:

A. Bilatérale
B. Symétrique
C. Axile
D. Réductible
E. Douloureuse

A: peut être unilatérale au début. E: indolore en dehors des


complications oculaires.
La maladie de Basedow:

A. Peut s'accompagner d'une leuconeutropénie


avant tout traitement médical
B. Peut être déclenchée par une surcharge iodée
C. Peut être améliorée par l'Avlocardyl*
D. Peut être précédée par une exophtalmie isolée
sans hyperthyroïdie
E. S'accompagne généralement de présence
d'anticorps antirécepteurs à la TSH

D: exophtalmie et hyperthyroïdie évoluent de façon


indépendante.

Quelle(s) est (sont) le(s) signe(s) que l'on peut retrouver chez
un sujet en hyperthyroïdie sévère?

A. Arythmie complète par fibrillation


auriculaire
B. Diarrhée
C. Hypercalcémie
D. Episode pseudo-maniaque
E. Hypothermie

E: tendance à l'hyperthermie avec thermophobie.

Le myxoedème pré-tibial s'observe dans:


A. La maladie de Basedow
B. L'adénome thyroïdien toxique
C. La thyroïdite subaiguë type de Quervain
D. Le cancer thyroïdien médullaire à stroma
amyloïde
E. L'épithélioma papillaire thyroïdien

A: rare mais caractéristique.

Tous les paramètres suivants sont attendus dans la maladie


de Basedow avec hyperthyroïdie, sauf un. Lequel?

A. Diminution de la cholestérolémie
B. Elévation de la T4 libre
C. Elévation de la T3 libre
D. Elévation de la TSH "ultrasensible"
E. Présence d'anticorps antirécepteurs à TSH

D: signe d'hypothyroïdie d'origine basse.

Parmi les méthodes thérapeutiques de la maladie de Basedow,


indiquez celle qui présente le plus grand risque
d'hypothyroïdie définitive:

A. Antithyroïdiens de synthèse
B. Thyroïdectomie subtotale
C. Iode radio-actif
D. Lugol
E. Lithium
C: traitement indiqué de préférence chez les patients âgés.

Une exophtalmie basedowienne maligne doit être évoquée


lorsqu'elle comporte un ou plusieurs du (des) caractère(s)
suivant(s) :

A. Non axile
B. Réductible
C. Rétraction palpébrale supérieure
D. Asynergie oculopalpébrale
E. Diplopie

B: l'exophtalmie devient irréductible dans sa forme


maligne. C,D: signes oculaires de l'exophtalmie du
Basedow dans sa forme bénigne. E: paralysie oculo-motrice
et oedème palpébro-conjonctival signent une forme
maligne.

Chez une jeune fille absorbant de façon clandestine du


Cynomel* (LT3), on observe tous les paramètres suivants,
sauf un. Lequel ?

A. Taux élevé de la T3
B. Taux élevé de la T4
C. TSH effrondrée
D. Thryroglubuline indosable
E. Absence d'anticorps antirécepteurs à TSH
L'adénome thyroïdien toxique peut se traduire par :

A. Un amaigrissement
B. Une diarrhée
C. Une exophtalmie
D. Une tachycardie sinusale
E. Un goitre diffus

C,E: thyréotoxicose sans goître ni exophtalmie.

Dans la maladie de Basedow avec hyperthyroïdie on retrouve


habituellement:

A. Diminution de la cholestérolémie
B. Elévation de la T4 libre
C. Elévation de la T3 libre
D. Elévation de la TSH
E. Présence d'anticorps antirécepteurs de TSH

D: signe une hypothyroïdie d'origine basse (Annales: 91/5).

Une fixation thyroïdienne d'iode radioactif nulle ou très faible


chez une patiente présentant un syndrome clinique et
biologique de thyrotoxicose peut s'expliquer, par:

A. Une surcharge iodée


B. Une fuite urinaire massive de l'iode
provoquée par la thyrotoxicose
C. Une fixation ectopique de l'iode sur les
ovaires après la ménopause
D. Une thyroïdite subaiguë de De Quervain
E. Une thyrotoxicose factice par l'ingestion à
forte dose de T4 ou T3

Annales: 90/4.

Une femme de 25 ans est en hyperthyroïdie. Parmi les


signes suivants, quels sont ceux qui sont en faveur
d'une thyroïdite subaiguë?

A. Fièvre
B. Douleurs cervicales
C. Exophtalmie
D. Vitesse de sédimentation élevée
E. Présence de nodules thyroïdiens

A,B,D: la présence de signes inflammatoires est évocatrice.

Parmi les perturbations biologiques suivantes, indiquez


celle(s) que l'on peut observer dans la maladie de Basedow en
dehors de toute autre pathologie associé :

A. Une hypocholestérolémie
B. Une hypernatrémie
C. Une hyperkaliémie
D. Une hypercalcémie
E. Une diminution de polynucléaires
neutrophiles

Annales: 90/3.

Quel est parmi ces critères hémodynamiques, celui qui


est évocateur d'hyperthyroïdie ?

A. Diminution du débit cardiaque


B. Débit cardiaque normal
C. Augmentation des résistances artérielles
périphériques
D. Augmentation du débit cardiaque
E. Diminution des résistances artérielles
périphériques

Annales: 87/5.

Le ou les signe(s) clinique(s) suivant(s) est ou sont


compatible(s) avec le diagnostic d'adénome thyroïdien
toxique :

A. Tachycardie
B. Amaigrissement
C. Goître diffus vasculaire
D. Tremblement
E. Exophtalmie oedémateuse

Tableau de thyréotoxicose pure (Annales: 90/7 et 93/9).


Au cours de l'hyperthyroïdie, citez les manifestations cardio-
vasculaires qu'il est possible de rencontrer parmi celles ci-
dessous :

A. Tachycardie sinusale paroxystique


B. Arythmie cardiaque par fibrillation
auriculaire
C. Insuffisance cardiaque à débit élevé résistante
aux digitaliques
D. Insuffisance coronarienne
E. Les accidents thrombo-emboliques

A: tachycardie permanente et non paroxystique. Elle peut


cependant s'accompagner de signes d'éréthisme cardiaque
(palpitations). E: secondaires à la fibrillation auriculaire.

Dans la maladie de Basedow, le signe du tabouret traduit :

A. Un début de polynévrite
B. Une polymyosite associée
C. Une myasthénie générale
D. Une asthénie générale
E. Une pseudo-myopathie

Annales: 90/4.

L'adénome toxique de la thyroïde, s'exprime par:


A. Tachycardie
B. Amaigrissement
C. Frilosité
D. Tremblements
E. Exophtalmie

A,B,D: signes de thyréotoxicose. C: signes d'hypothyroïdie.


E: signe oculaire dans la maladie de Basedow.

Parmi les signes suivants, un n'existe pas dans le tableau


clinique de la thyrotoxicose. Lequel ?

A. Amaigrissement avec appétit conservé


B. Tachycardie avec éréthisme
C. Accélération du transit digestif
D. Tremblement avec fatigue musculaire
E. Mains sèches et froides

E: Non, signe d'hypothyroidie.

Indiquez la ou les proposition(s) exacte(s) en accord avec la


constatation d'une scintigraphie thyroïdienne "blanche"
(absence de fixation) chez un patient présentant une
symptomatologie clinique d'hyperthyroïdie :

A. Elimine le diagnostic de thyrotoxicose


B. Peut se voir au stade initial d'une thyroïdite
subaiguë
C. Est un des arguments de la thyrotoxicose
factice
D. Evoque fortement un adénome toxique
E. Peut se voir dans une maladie de Basedow
chez un patient saturé en iode

Vous aimerez peut-être aussi