Vous êtes sur la page 1sur 3

Le romantisme

(Aziz)Le romantisme est un mouvement littéraire de la première moitié du 19


-ème siècle qui s’est construit en opposition au classicisme et à l’esprit des
lumières.

Vous allez me dire maintenant qu’est-ce qui fait la particularité de ce


mouvement littéraire ? :

Eh bien, c’est un mouvement qui prône l’exaltation des sentiments, de la


sensibilité et de la recherche de la liberté. ( powerpoint )

Pour bien comprendre le romantisme, il est utile de comprendre le contexte


historique dans lequel est né ce mouvement.

Déjà le romantisme n’est pas né en France, c’est un mouvement qui est né en


Angleterre et en Allemagne a la fin du XVIII e siècle. Il commence à s’imposer
en France avec les succès des méditations (un recueil de poésie de Lamartine
qui connaît un grand succès lors de sa publication en 1820.(Aziz)

(Amine)Sur le plan historique, la France connaît une période très agitée. Vous
le savez peut-être, en 1789, il y a la révolution française, à laquelle succèdent
des années de terreur et puis aux années aux terreur succèdent des guerres
napoléoniennes. Alors les jeunes gens qui grandissent à cette époque, rêvent
de gloire surtout de gloire militaire, de trajectoires individuelles sublimes et
fulgurantes. Cependant, la monarchie est finalement rapidement restaurée
,durant le moment de la restauration entre 1815 et 1830 et de la monarchie de
Juillet entre 1830 et 1848. Durant ces périodes, la France connaît une
réduction des libertés et une promotion des valeurs bourgeoises. Les espoirs
de ces jeunes sont alors détruits et laissent place à la désillusion, à la
mélancolie. C’est ce qu’on a appelé le mal du siècle.

Ce sentiment d’ennui et de désenchantement, est très bien décrit par Musset


dans la confession d’un enfant du siècle.( Amine)

(Aziz) Maintenant qu’on comprend mieux le contexte historique du


romantisme. On va se pencher sur ses principes du romantisme

II-Les principes du romantisme

Le premier principe, c’est le culte du moi : l’expression des sentiments


intérieurs qui est l'opposé du classicisme qui prône l’ordre, la mesure, les
règles. Le romantique lui, veut laisser libre cours à ses sentiments, à sa
passion, à son imagination.

Autre principe important du romantisme, le mal du siècle dont on vient de


vous parler tout à l’heure. La réalité ne se plie pas toujours aux aspirations
romantiques et donc les romantiques sont des jeunes gens qui ont des rêves
de gloire qui sont déçus et cela les mène donc à la révolte ou a la nostalgie à
la mélancolie a là tristesse.

Face à cette insatisfaction, les artistes romantiques recherchent un ailleurs,


c’est d’ailleurs un autre principe de ce mouvement littéraire (la recherche d’un
ailleurs) (aziz)

(amine) L’ailleurs peut prendre plusieurs formes évidemment ; par exemple


certains romantique se tourne vers le passé comme notre dame de paris de
Victor Hugo ou bien Musset qui dépeint la renaissance Italienne dans
l’orientation ou bien encore aux trois mousquetaires d’Alexandre Dumas.

Les romantiques se tournent vers le passé, mais aussi vers la nature, les
voyages, le rêve, l’exotisme et il se tourne également vers l’irrationnel, la
religion.

La nature est un des thèmes les plus importants puisque la nature est
l’incarnation de dieu et aussi la nature agit comme un miroir de l'âme,c'est-à-
dire qu’elle ramène l’homme à lui -même. Par exemple, un coucher de soleil
symbolise un déclin de nos vies.

Avec un goût très marqué pour le mystère et le fantastique. Ce gout pour le


mystère et le fantastique, c’est un autre principe essentiel du romantisme,
d’ailleurs on parle même de romantisme noir pour certaines œuvres comme
Frankenstein de Mary Shelley qui est un auteur anglais, et Frankenstein fait
bien partie de la période romantique,

En France on peut penser au succès de la Venus d’ille de Prosper Mérimée.


(amine)

(Aziz)Les auteurs romantiques sont fascinés par les monstres, le difforme.


Comme à Quasimodo dans Notre Dame de Paris ou bien le morbide comme
Baudelaire dans les fleurs du mal.

Enfin un autre principe essentiel du romantisme, c’est la recherche de la


liberté.

Les romantiques sont épris de liberté, d’un point de vue formel, ils veulent
libérer l’écriture des règles traditionnelles qui selon eux étouffent l’imagination
et la sensibilité. Ils vont donc transgresser toutes les règles classiques.
Par exemple, au théâtre, les dramaturges romantiques refusent la règle des
trois unités(action lieu et temps). Ils mélangent les genres comédie et tragédie.
Ils mélangent les registres. Victor Hugo dit par exemple qu’il faut mêler le
sublime et le grotesque.

Ils assouplissent les alexandrins, c’est la naissance du très célèbre drame


romantique par exemple Lorenzaccio de Musset ou hernani de Victor
Hugo(Amine)

(Aziz)Il faut bien comprendre que la quête de la liberté ne s’exprime pas que
dans l’écriture, elle s'étend dans la vie en général. Des auteurs romantiques
s’engagent en politique pour les libertés comme par exemple le dernier jour
d’un condamné de Victor Hugo et le tableau “ la liberté guidant le peuple en 1830
par Eugène Delacroix (Aziz)

Pour conclure, le romantisme est un mouvement littéraire de la première


moitie du 19 eme siecle . C'est un mouvement qui est en opposition avec le
classicisme et les esprits des lumières

C’est un mouvement qui prône l’exaltation des sentiments et de la recherche


de la liberté.

Vous aimerez peut-être aussi