Vous êtes sur la page 1sur 6

La nomenclature/ le principe d’MRP : Calcul de besoin net

I) La nomenclature
C’est une représentation schématisée qui décortique la décomposition d’un produit fini.

Les éléments d’une nomenclature :

Composé PF Niveau 0

X 2,5 Kg Coefficient
Niveau 1
Composants Sous ensemble

Niveau 2
X 50u X 300g X 2U
Matière1 Matière2 Matière3

Figure 1 : éléments de nomenclature

Structure de produit et nomenclature :


Il est évident que la structure d’un PF influence la représentation de la nomenclature, il
existe plusieurs types de structures de PF , on cite entre autre :
➢ Structure convergente : plusieurs matières premières donnent un seul PF

PF

M4

M1 M3
M2

➢ Structure divergente : à partir de quelque matières première – voire une seule- on obtient
plusieurs PF :

1
Mme GHAZI. GPA
PF3
PF2
PF4
PF1

M1

➢ Les types de nomenclature :


• La nomenclature arborescente : contient plusieurs niveaux de représentation (ex
figure1)
• La nomenclature cumulée : c’est le résumé de la nomenclature arborescente de telle
sorte à garder uniquement deux niveaux le N0 et le niveau le plus bas, si on cumule la
nomenclature de la figure 1 on obtient :

PF

2,5 x 50u=125 2,5x300g=750g 2,5 x 2u= 5u


M1 M2 M3

• La nomenclature matricielle : elle consiste en un tableau à double entrées, avec des


colonnes de composées et des lignes de composants ou l’inverse, à faire la représentation de
plusieurs PF à la fois :

Composés PF1 PF2 PF3

Composants
X 2Kg --- 3Kg
Y 10u 23u 30u
Z --- 5L 7L
K 230g 125g 130g

Remarque : on appelle les étapes de fabrication d’un PF « la gamme industrielle » et


les postes de travail participant dans cette fabrication : « postes en charge »

2
Mme GHAZI. GPA
II) L’MRP : calcul du besoin net (CBN)
L’MRP est né du principe d’ORLIKEY (Joseph ORLIKEY) qui fait la distinction dans une
entreprise entre le besoin indépendant (c’est la demande du marché qu’on ne peut
qu’estimer ex : prévision de vente de 200 articles) et le besoin dépendant (qui est le besoin
de l’entreprise en composantes pour satisfaire le besoin du marché et qu’on peut calculer en
se basant sur le besoin indépendant. Ex : les composantes nécessaires pour fabriquer les 200
articles)

Principe MRP1 MRP2


d’ORLIKEY

MRP1 : Material requirement planning : planification du besoin en matière première et


composantes

MRP2 : Manufacturing resources planning : planification du besoin en ressources de la


production. (machine, main d’œuvre, charges …etc)

Schéma d’MRP :

3
Mme GHAZI. GPA
Plan stratégique : décrit l’orientation
globale de l’entreprise (ex : élargir la part de
marché de 15% de plus en 2022)

Plan Industriel et commercial


(PIC) : vient traduire le plan stratégique et
cela en appliquant l’orientation globale de
l’entreprise d’une manière commerciale tout
en prenant en considération la capacité
industrielle (ex pour élargir la part de marché
de +15% on doit innover le produit K et lancer
un nouveau produit Z)

Plan Directeur de la
Production(PDP) : vient traduire le PIC
et cela en quantifiant les stratégies déjà
fixées (ex combien doit on fabriquer de K et Z
pour appliquer la stratégie du PIC ?)

Calcul de Besoin Net (CBN) : vient


traduire le PDP et cela en déterminant les
besoin en matières premières et
composantes pour atteindre les objectifs qui
y sont fixés (ex : combien aurait-on besoin de
matières premières pour fabrique Z et K)

Transmettre les ordres Transmettre les ordres


de fabrication (OF) d’achat (OA)

4
Mme GHAZI. GPA
Le CBN : calcul du besoin net
Pour faire du CBN on a besoin des informations suivantes :
➢ La nomenclature du PF
➢ Le besoin brut de l’entreprise : les commandes fermes ou les prévisions de la
demande du marché
➢ Les disponibilités :
• Le stock prévisionnel (Sp): la quantité éventuellement stocké en début de
période
• Les ordres lancés OL : encours de fabrication ou de livraison
➢ Le lot (L) à respecter dans le lancement de la commande ou de fabrication
➢ Le délai (D) de fabrication ou de livraison d’un seul lot
➢ Le résultat parcourut donc est : « l’ordre à proposer » (ordre d’achat ou de
fabrication)

On retient donc que : Besoin net = besoin brut – les disponibilités (SP+OL)
Le calcul du CBN se fait donc dans un tableau appelé « échéancier du CBN » :

Sp : D: L:
PF Période1 Période2 Période3 Période4
Besoin brut
Ordres lancés
Stock
prévisionnel
Besoin net
Ordres à Fin
proposer
Début
Message : (l’OF ou l’OA)

Exercice d’application :
Soit la nomenclature d’un produit fini K auquel on vous demande de calculer le besoin net
ainsi que celui de sa composante L :

K
x 2unités

5
Mme GHAZI. GPA
Autres information :

Les prévisions de vente de K :

K Janvier février Mars Avril


ventes 1400 2000 1100 800

Paramètres SP Lot délai Ordres lancés


d’analyse
K 3000 1000 1 mois 1000 U en Mars
L 2000 1500 2 mois 3000 en Février

➢ Solution :
1) CBN du K
Sp : 3000 L : 1000 D:1
K Janvier février Mars Avril
Besoin brut 1400 2000 1100 800
Ordres lancés --- --- 1000 ----
Stock (3000-1400)= 600 500 700
prévisionnel :3000 1600
Besoin net 0 400 0 300
Ordres à Fin 1000 1000
proposer
Début 1000 1000
Message : lancez une fabrication de 1000 K en janvier et Mars

2) CBN du L :
Le CBN de L dépent des résultats de celui de K : un K = 2 L donc 1000K = 2000 L

Sp : 2000 L : 1500 D:2


L Janvier février Mars Avril
Besoin brut 2000 ------ 2000 -----
Ordres lancés --- 3000 ------ -----
Stock 0 3000 1000 1000
prévisionnel :2000
Besoin net 0 0 0 0
Ordres à Fin
proposer
Début
Message : aucune commande à passer

6
Mme GHAZI. GPA

Vous aimerez peut-être aussi