Vous êtes sur la page 1sur 6

TP n°4 : Réseaux sans fils

Objectifs du TP

Le WiFi (norme IEEE 802.11) a été conçu pour mettre en œuvre des réseaux locaux s’affranchissant
des fils. On parle donc de Wireless Lan (WLAN), c’est à dire « LAN sans Fil ».
Il existe plusieurs variantes du WiFi :
 802.11b, 802.11g et 802.11n compatibles entre eux, et fonctionnent tous deux avec une
fréquence de 2.4Ghz. Le 802.11b atteint un débit maximal théorique de 11Mbit/s, le 802.11g
monte à 54 Mbit/s et le 802.11n à 270 ou 300 Mbit/s.
 802.11a incompatible avec les 3 autres. Fréquence de 5Ghz , débit de 54Mbit/s.
Il existe deux types de réseaux WiFi :
 Les réseaux de type Ad Hoc, où les stations communiquent directement entre elles
 Les réseaux de type Infrastructure, où les stations communiquent par des points d’accès (AP)
Le mode Ad-Hoc est pratique pour l’échange de données entre quelques stations en l’absence d’une
quelconque infrastructure réseau (aucun point d’accès). Le réseau ainsi constitué s’appelle un
« Independant Basic Service Set » (IBSSS).
Dans le mode Infrastructure, chaque périphérique est relié au réseau via un point d’accès WiFi.
On dit que le périphérique est le « client » et l’AP (Access Point) le « maître ».
Un réseau de ce type s’appelle un Basic Service Set (BSS), et couvre un espace qu’on appelle une
« cellule » ou Basic Service Area. Chaque BSS est identifié par un nombre composé de 48 bits :
c’est le BSSID, qui correspond à l’adresse MAC du point d’accès.
L’AP sert de relais entre les périphériques,
mais peut aussi servir de relais vers un réseau
filaire, par exemple le réseau d’entreprise.
Plusieurs points d’accès peuvent être déployés
pour atteindre une plus large couverture WiFi :
on parle dans ce cas d’Extended Service Set
(ESS) qui couvre alors un espace composé de
plusieurs cellules. Chaque ESS est identifié
par un nom (ESSID ou simplement SSID) de
32 caractères maximum.
On s’intéressera au cours de ce TP :
1. aux différentes topologies qui peuvent être mise en place avec du WiFi
2. au spectre d’une liaison WiFi
3. au débit utile disponible sur une liaison WiFi

Outils et documentation:
Chaque binôme dispose pour ce TP de : - 1 poste de travail fonctionnant sous Windows XP
- 1 clé USB WiFi (boitier NETGEAR WN 111)
- 1 point d’accès Cisco AP 1200 ou 1131 ou 1242
Pour la documentation : - documentation PDF de la clé Wifi WN11
- documentation PDF des points d’accès Cisco AP 1200/1131/1242

-1-
-
Etape 0 : Normes IEEE 802.11b/g/h

Les normes IEEE 802.11b/g/n définissent quatorze canaux de 22 MHz de large.


1. Recopier et compléter (fréquence basse et fréquence haute) le tableau suivant
Fréquence basse Fréquence centrale Fréquence haute
1 2412
2 2417
3 2422
4 2427
5 2432
6 2437
7 2442
8 2447
9 2452
10 2457
11 2462
12 2467
13 2472
2. Le canal 2 a t-il une partie commune avec le canal 1 ?
Donnez la plage de fréquence en commun.
3. Quel est le premier canal indépendant du canal 1 ? le suivant ?

Etape 1 : Branchement de la clé USB Wifi

Chaque binôme dispose d’une clé WiFi, dont le logiciel et le driver de prise en charge ont déjà été
installés sous votre poste sous Windows XP.
1. Brancher la clé USB Wifi dans un port disponible.
Une boite de dialogue s’affiche et vous invite à choisir le mode de prise en charge du Wifi.
Choisissez « NETGEAR Smart Wizard (recommended) » et appuyez sur « Next ».
La fenêtre du logiciel de configuration « NETGEAR Smart Wizard » s’affiche alors
a. Donner le nom de tous les champs qui apparaissent dans le 1er onglet.
b. A quoi sert le champ « Network Type » dans le 1er onglet?
c. Quel est l’utilité du 2ème onglet ? Faire un scan.
d. Donner la liste des réseaux sans fils disponibles.
e. Pour chaque réseau de la question précédente, dire s’il s’agit d’une AP (mode
infrastructure) ou d’un réseau Ad Hoc (point-à-point).
f. Donner les noms de tous les champs qui apparaissent dans l’avant-dernier onglet.
2. Déconnectez-vous du réseau local filaire en débranchant le cable RJ-45 de votre PC
Connectez-vous au réseau Wifi ULR (la carte réseau WiFi doit être configurée en IP
dynamique) et vérifier avec Firefox que vous pouvez accéder à Internet.
Remarque : certaines clé USB Wifi ont été « backlistées » sur le serveur de l’ULR.
pour pouvoir les utiliser, il suffit de changer sous Windows l’adresse MAC
de la carte Wifi en utilisant le logiciel « Change MAC Address »
3. Déterminez à l’aide de l’outil « AdapterWatch »
a. Votre adresse IP et l’adresse IP de votre passerelle
b. L’adresse ou les adresses des serveurs DNS accessibles.
-2-
-
Etape 2 : Analyse des réseaux sans fil

Le logiciel NetStumbler est un outil d’analyse, utilisé pour réaliser l’audit d’un site.
Il fournit de nombreuses informations sur la couverture radio, dont en particulier :
 Le niveau de signal
 Le rapport signal/bruit
 Les SSID et BSSID
1. Assurez-vous que vous êtes encore connecté au réseau ULR
2. Lancer NetStumbler
a. Familiarisez-vous avec l’interface de NetStumbler
b. Donnez la liste des réseaux sans fils disponibles.
Remarques : Un autre logiciel du même type sont également disponible, et que vous pouvez
aussi utiliser : WirelessMon
Ces logiciels ont un accès complet à l’interface wifi, utilisez les uniquement lorsque
vous souhaitez faire des mesures.

Etape 3 : Mise en place d’un réseau sans fil AD-Hoc

Dans cette étape, chaque binôme va créer un réseau ad-hoc. Pour cela, suivez les étapes suivantes :
1. Configuration des paramètres IP de la carte Wifi
a. Déconnectez-vous tout d’abords du réseau ULR
b. Donner une adresse IP à la carte WiFi sans donner de passerelle.
Sur la machine PCi , l’adresse IP sera 172.16.0.i/16 (masque 255.255.0.0)
2. Création d’un réseau Ah-hoc
a. Ouvrez l’utilitaire « NETGEAR Smart Wizard » de gestion des connexions
b. Créer un nouveau profil « profil PCi » si vous êtes sur le ième PC.
c. Créer un nouveau nom de réseau (SSID) : « PCi »
d. Positionner le type du réseau : « Ad Hoc »
e. Choisir 11 comme canal d’émission dans « initiate Ad hoc ».
f. Enregistrer le profil créé et appliquer ce profile (Apply)
3. Vérification
a. Vérifiez que votre réseau Ad Hoc a bien été crée (avec NetStumber) et que vous
pouvez voir ceux des autres (en cas de problème, supprimez le SSID et recommencez)
b. Connectez vous au réseau de votre voisin
c. Cherchez tous les équipements de votre groupe qui sont connecté à votre réseau
Ad Hoc avec l’outil « Wireless Network Watcher ».
d. Vérifiez que vous pouvez accéder aux autres PC
(si un nom d’utilisateur est demandé, entrez « \PCi\\etudiant » )
e. Partagez des répertoires entre les différents PC (clic droit sur le répertoire à partager,
cliquer sur « partage et sécurité » et faire un partage simple du répertoire)
f. Validez la manipulation par votre chargé de TP
g. Faites un seul réseau Ad hoc interconnectant les toutes stations travaillant en WiFi.
Testez avec des « pings » en utilisant l’invite de commandes ou l’outil « ezTools »

-3-
-
Etape 4 : Partage de connexion

Dans cette étape, on suppose que internet est le réseau ULR et on se


propose de réaliser le schéma ci-contre dans lequel le PC du binôme 2
partage sa connexion internet avec le PC binôme 1.

1. Configuration de la connexion filaire


a. Configurez la carte « réseau local 1 » des deux PC sur le réseau 192.168.0.0/24
b. Pour le PC binôme 1, ajoutez-y l’adresse IP du PC binôme 2 comme passerelle
2. Configuration du partage
a. Connectez le PC binôme 2 sur le réseau Wifi ULR et partager la connexion de la
carte sans fil (bouton droit, puis « propriétés », puis « avancé » puis « partage de la
connexion » puis choisir avec « réseau local 1»)
b. Ajoutez dans le PC binôme 1, les DNS du PC binôme 2 (partie 1, question 5).
c. Vérifiez que tous les PC puissent accéder à Internet.

Etape 5 : Mode infrastructure et configuration d’un AP Cisco

Au cours de cette étape, vous apprendrez à configurer un point d’accès et vous vous familiariserez
avec son interface de commande en ligne (CLI). Mais, avant d’entrer une quelconque commande,
vous devez vous connecter au point d’accès (AP) à l’aide d’un logiciel de communication sur port
série comme « HyperTerminal » ou « Rhino Terminal » sous Windows.
1. Connectez le port série de votre station au port console de l’AP à l’aide d’un câble console.
2. Lancez « Rhino Terminal » , cliquez sur « Configure » à coté de « Protocol : Serial » et
vérifiez que les paramètres suivants sont bien positionnés :
 Communication Port = COM1  Parity = None
 Bits per second = 9600  Stop bits = 1
 Data bits = 8  Flow control = None
Cliquez ensuite sur « OK » puis choisissez « Cisco » dans le menu déroulant « Vendor » et
cliquez enfin ur « Connect »
3. Une fois que votre AP vous affiche « Press RETURN to get started! », faites entrée.
Vous êtes alors en mode utilisateur de L’AP. Pour la configuration de l’AP, tapez :
enable (s’il demande un mot de passe c’est soit Cisco ou cisco)
configure terminal
interface BVI 1 ( ou FastEthernet 0 suivant le modèle de votre AP )
ip address 192.168.i.1 255.255.255.0
no shutdown en cas de pb, tapez bridge irb
exit si vous etes sur la machine PCi en mode configure terminal
exit puis recommencez
4. Maintenant votre AP est fonctionnelle :
a. Reliez le port FastEthernet de l’AP à la carte réseau du bas (« réseau local 2»)
b. Le câble Ethernet utilisé est-il droit ou croisé ?
c. Configurez les paramètres IP de la carte « réseau local 2» pour qu’elle appartienne au
même sous-réseau que l’AP ( @IP : 192.168.i.2 masque : 255.255.255.0)
d. Testez la connexion. Faites valider par l’enseignant.

-4-
-
Etape 6 : Accès à l’interface Web

L’AP peut être configurée en ligne de commande comme précédemment, ou avec une interface web.
Dans cette étape, vous allez réaliser une configuration en interface web.
1. Accédez au point d’accès en rentrant son adresse IP 192.168.i.1 dans le navigateur Firefox.
2. Sur le poste avec la carte intégré, lancez le logiciel NetStumbler.
3. Accédez à la page Express Security du point d’accès.
a. Modifiez le SSID du point d’accès : « APi » si vous êtes sur la machine « PCi ».
b. Activez le broadcast du SSID.
4. Aller dans la section Network Interface | Radio0
a. Activez l’interface radio si nécessaire.
b. Quel est le canal radio utilisé par défaut ? Qu’est ce que ça signifie ?
c. Configurez le numéro de canal du point d’accès (le binôme travaillant sur le poste de
travail ayant le plus petit numéro choisira le plus petit numéro de canal libre de toute
interférence, etc)
5. Vérifiez que le point d’accès apparaît dans l’utilitaire de configuration des cartes réseaux.
a. Relevez dans NetStumbler les valeurs de signal et le rapport signal/bruit.
b. Modifiez la puissance d’émission du point d’accès :
CCK Transmitter Power : -1 mW
OFDM Transmitter Power : -1 mW
Limit Client Power : -1 mW
c. Relevez dans NetStumbler les valeurs de signal et le rapport signal/bruit.
6. Sauvegardez la configuration du point d’accès (Menu System software) dans un fichier
texte : AP-Nom1-Nom2.txt ou nom1 et nom2 sont les noms des membres du binôme.
Visualisez le contenu du fichier texte. Le contenu de ce fichier est-il compréhensible ?
Retrouvez-vous des informations sur la configuration ?

-5-
-
Etape 7 : Test du débit de la liaison (si vous avez le temps)

Le débit utile d’une liaison dépend de très nombreux facteurs : protocoles utilisés, performance de
la liaison physique, performance de la machine (processeur, mémoire, disque dur …), logiciel utilisé
On s’intéresse dans cette partie aux « performances » du WiFi (couches physique et liaison).
Afin de s’affranchir des autres facteurs cités plus haut, on va comparer les résultats obtenus entre un
réseau WiFi et un réseau Ethernet filaire à 100 Mbit/s.
Les tests seront faits en utilisant le protocole de transfert de fichier FTP avec les logiciels
« FileZilla Server » et « FileZilla Client ».
1. Lancez l’interface d’administration de « FileZilla Server »
2. Dans le menu « Modifier | Utilisateurs » créez un utilisateur anonymous sans mot de passe
3. Dans la rubrique Share Folders, cliquer sur Ajouter puis sélectionner le dossier ‘C:\FTP’.
4. Regardez le contenu du dossier ‘C:\FTP’
Quels sont les fichiers présents ? Quels sont leurs tailles en Mo ?

Test du débit d’un réseau Ethernet 100BaseT.

5. Reconfigurez (si nécessaire) les cartes « réseau local 1 » des deux PC de binômes voisins sur
le réseau 192.168.0.0/24 comme à l’étape 4 (enlever la passerelle si présente)
6. Lancer FileZilla Client, saisir dans le champ Hôte l’adresse IP du PC de l’autre binôme
(si on ne met pas d’identifiant ou de mot de passe, il se connectera en anonymous)
7. Cliquer sur connexion rapide. Qu’est-ce qui apparaît dans la fenêtre Site distant ?
8. Dans la fenêtre Site Local, allez sur le disque C et créez un dossier Test-debit.
9. Pour chacun des fichiers donnez sa taille et calculez le temps de transfert théorique sur un
réseau Ethernet 100BaseTx. Recopier puis compléter le tableau suivant.
Nom du Taille Tps Théorique Tps pratique Débit Pratique Débit Théorie
fichier (Mo) 100BaseTX 100BaseTX 100BaseTX Pratique en %

10. Mesurer le temps de transfert de chacun des fichiers et de l’ensemble des 3 fichiers.

Test du débit d’un réseau Ad Hoc Wifi N.

11. Reconfigurez (si nécessaire) un réseau Wifi AD-Hoc (adresses 172.16.0.i/16) entre les cartes
sans fil de votre PC et celle du PC du binôme voisin comme à l’étape 3
12. Refaites les mesures en utilisant maintenant la connexion Wifi
Nom du Taille Tps Théorique Tps pratique Débit Pratique Débit Théorie
fichier (Mo) Wifi N Wifi N Wifi N Pratique en %

13. Conclure sur les résultats obtenus.

-6-
-

Vous aimerez peut-être aussi