Vous êtes sur la page 1sur 34

Chapitre 4:

Imperfections dans les Solides


PROBLÈMES À ÉTUDIER...
• Quels sont les mécanismes de la solidification?

• Quels types de défauts apparaissent dans les solides?

• Le nombre et le type de défauts peuvent être varié


et contrôlé?

• Comment agissent les propriétés des matériaux?

• Les défauts sont-ils indésirable?

Chapter 4 - 1
Imperfections dans les Solides

• Solidification- Résultant de la coulée de matériau fondu


– 2 étapes
• Formation de noyau
• Les noyaux croissent à former des cristaux – structure du grain
• Commence avec un matériau fondu – tout liquide

noyau croissance des cristaux Structure du grain


liquide Adapted from Fig. 4.14(b), Callister & Rethwisch 8e.

• Les cristaux poussent jusqu'à ce qu'ils se rencontrent

Chapter 4 - 2
Matériaux polycristallins

Joints des grains


• Régions entre cristaux
• Transition du réseau
d'une région à celui de
l'autre
• Légèrement
désordonnée
• Faible densité dans les
joints des grains
– grande mobilité
– grande diffusivité
Adapted from Fig. 4.7,
– Haute réactivité chemique Callister & Rethwisch 8e.
Chapter 4 - 3
Solidification
Grains peuvent être - équiaxe (à peu près la même taille dans
toutes les directions)
- colonne ~ 8 cm (grains allongés)

Flux de La coquille des


chaleur grains équiaxés
due au
Colonnaire dans
refroidissement
la zone avec
rapide (plus
moins de sous-
grande T)
refroidissement
Adapted from Fig. 5.17, près de la paroi
Callister & Rethwisch 3e.

Refiner les grains - ajouté pour créer des grains équiaxés plus petits et plus
uniformes.
Chapter 4 - 4
Imperfections dans les Solides
Il n’existe pas de cristal parfait.
• Quels sont ces imperfections?
• Pourquoi sont-elles importantes?

La plus part des propriétés importantes


des matériaux sont dues à la présence
des imperfections.

Chapter 4 - 5
Les Types d’Imperfections

• lacunes d’atomes
• atomes interstitiels Défauts ponctuels
• atomes de substitution

• Dislocations Défauts linéaires

• Joints de Grain Défauts de surface

Chapter 4 - 6
Défauts Ponctuels dans les Métaux
• Lacunes:
- sites atomiques vacants dans une structure.

Lacune
distortion
des plans

• Auto-Interstice:
- "extra" atomes positionnés entre les sites atomiques.

Auto-
interstice
distortion
des plans

Chapter 4 - 7
Concentration d'équilibre: défauts
ponctuels
• La concentration d’Equilibre varie avec la température!

Nombre de défauts Energie d’Activation

Nv Q v 
Nombre de sites = exp  
de défauts potentiels N  kT 
Temperature
Constante de Boltzmann
-23
(1.38 x 10 J/atom-K)
-5
(8.62 x 10 eV/atom-K)
Chaque site en
réseau est un site
potentiel de lacune
Chapter 4 - 8
Mesurer l’Energie d’Activation

• Nous pouvons obtenir Qv Nv Q v 


= exp 
 
d'une expérience. N  kT 
• Mesurer ceci .... •retracer le ...

Nv Nv pente
ln
N N
-Qv /k
dépendance
exponentielle!

T 1/T
concentration de défaut
Chapter 4 - 9
Estimation de la concentration des
lacunes
• Trouvez l'équilibre. Nombre de lacunes dans 1 m3 de Cu à 1000C.
• Donné:
r = 8.4 g /cm 3 A Cu = 63.5 g/mol
Qv = 0.9 eV/atom NA = 6.02 x 1023 atoms/mol
0.9 eV/atom
Q 
exp 
Nv =
 v  -4
N  kT = 2.7 x 10
1273 K
8.62 x 10-5 eV/atom-K
NA
Pour 1 m,3 N = r x x 1 m3 = 8.0 x 1028 sites
A Cu
• reponse:
Nv = (2.7 x 10-4)(8.0 x 1028) sites = 2.2 x 1025 lacunes
Chapter 4 - 10
Observer la concentration de lacune à
l'équilibre
• Vue d'une surface (110) de NiAl
avec un microscope électronique Click once on image to start animation
à basse énergie.
• L'augmentation de la
température fait croître de
surface des atomes.
• Pourquoi? La concentration
des lacunes a l'équilibre
augmente a travers le
mouvement des atomes du cristal
à la surface, où ils rejoignent Reprinted with permission from Nature (K.F. McCarty,
J.A. Nobel, and N.C. Bartelt, "Vacancies in
l'îlot.L'île se développe / se rétrécit pour Solids and the Stability of Surface Morphology",
Nature, Vol. 412, pp. 622-625 (2001). Image is
I maintenir la concentration des lacunes 5.75 mm by 5.75 mm.) Copyright (2001) Macmillan
à l'équilibre en volume. Publishers, Ltd.

Chapter 4 - 11
Imperfections dans les métaux (i)
Deux résultats si l'impureté (B) a été ajoutée à l'hôte (A):
• Solution solide de B dans A (c'est-à-dire, répartition aléatoire des
défauts ponctuels)

OU

Solution solide de Solution solide interstitielle.


substitution.(e.g., Cu dans Ni) (e.g., C in Fe)
• Solution solide de particules B dans A plus d'une nouvelle
phase (habituellement pour une plus grande quantité de B)
Particule de seconde phase
- composition différente
- structure souvent différente.

Chapter 4 - 12
Imperfections dans les métaux (ii)
Conditions pour la solution solide de substitution
(S.S.)
• Les règles de W. Hume – Rothery
– 1. r (rayon atomique) < 15%
– 2. Proximité dans le tableau périodique
• c'est-à-dire des électronégativités similaires
– 3. Même structure cristalline pour les métaux purs
– 4. Valence
• Tout le reste étant égal, un métal aura une plus grande
tendance à dissoudre un métal de plus grande valence que
celui d'une valence inférieure

Chapter 4 - 13
Imperfections dans les métaux (iii)
Application des règles de Hume–Rothery –
Solution Solide Element Atomic Crystal Electro- Valence
Radius Structure nega-
(nm) tivity
1. Quel est votre prédiction? Cu 0.1278 FCC 1.9 +2
C 0.071
plus d'Al ou d’Ag? H 0.046
a dissoudre dans Zn? O 0.060
Ag 0.1445 FCC 1.9 +1
Al 0.1431 FCC 1.5 +3
Co 0.1253 HCP 1.8 +2
2. Plus de Zn ou d’Al Cr
Fe
0.1249
0.1241
BCC
BCC
1.6
1.8
+3
+2
Ni 0.1246 FCC 1.8 +2
dans le Cu? Pd 0.1376 FCC 2.2 +2
Zn 0.1332 HCP 1.6 +2

Table on p. 118, Callister & Rethwisch 8e.

Chapter 4 - 14
Impuretés dans les solides
• Spécification de la composition
– pourcentage en poids
m1
C1 = x 100
m1  m2
m1 = masse du composant 1

nm1
– pourcentage en atome C =
'
x 100
nm1  nm 2
1

nm1 = number de moles du composant 1

Chapter 4 - 15
Défauts linéaires
Dislocations:
• sont des défauts linéaires,
• le glissement entre les plans de cristal résulte lorsque les
dislocations se déplacent,
• produire une déformation permanente (plastique).
Schéma du zinc (HCP):
• avant deformation • après élongation

étapes de
glissements

Chapter 4 - 16
Imperfections dans les Solides
défauts linéaires (Dislocations)
– Sont des défauts unidimensionnels autour desquels les
atomes sont mal alignés
• Dislocation coin:
– demi-plan supplémentaire d'atomes insérés dans une
structure cristalline
– b perpendiculaire () à la ligne de dislocation
• Dislocation vis:
– rampe en spirale résultant de la déformation du cisaillement
– b parallelle () à la ligne de dislocation

Vecteur de Burger, b: mesure de la distorsion du réseau

Chapter 4 - 17
Imperfections dans les Solides
Dislocation Coin Vecteur de burgers

Ligne de
dislocation
coin

Fig. 4.3, Callister & Rethwisch 8e.

Chapter 4 - 18
Mouvement de la Dislocation Coin
• Le mouvement de dislocation nécessite le remplissage
successif d'un demi-plan d'atomes (de gauche à droite ici).
• Les liaisons à travers les plans de glissement sont
cassées et refaites successivement.

Vue atomique du
mouvement de
dislocation coin de
gauche à droite
lorsqu'un cristal est
ciselé.
Click once on image to start animation
(Courtesy P.M. Anderson)
Chapter 4 - 19
Imperfections dans les Solides
Dislocation Vis
Screw Dislocation

b
Ligne de
Dislocation
Vecteur de (b)
Burgers b (a)
Adapted from Fig. 4.4, Callister & Rethwisch 8e.

Chapter 4 - 20
VMSE: Screw Dislocation
• In VMSE:
– a region of crystal containing a dislocation can be rotated in 3D
– dislocation motion may be animated

Front View Top View


VMSE Screen Shots Chapter 4 - 21
Dislocations Coin, Vis, et le mélange
des deux
Melange

Coin

Adapted from Fig. 4.5, Callister & Rethwisch 8e.


Vis

Chapter 4 - 22
Imperfections dans les Solides
Dislocations sont visibles dans les micrographs
electroniques

Fig. 4.6, Callister & Rethwisch 8e.


Chapter 4 - 23
Dislocations & Structures Cristallines
• Structure: les plans fermés vue sur deux
et les directions sont plans fermés

préférés.
Directions fermées
plan fermé (bas)
plan fermé (top)

• Comparaison des structures cristallines:


FCC: beaucoup de plans / directions fermes;
HCP: seulement un, 3 directions;
BCC: aucun

• Spécimens qui ont Mg (HCP)


subi les tests de
traction. Direction de la traction
Al (FCC)
Chapter 4 - 24
Défauts Plans dans les Solides
• Un cas est une double frontiere (plan)
• Essentiellement un reflet des positions atomiques à travers
le double plan.

Adapted from Fig. 4.9,


Callister & Rethwisch 8e.

• Défauts d'empilage
– Pour les métaux FCC une erreur dans la séquence
d'emballage ABCABC
– Ex: ABCABABC Chapter 4 - 25
Catalyseurs et défauts de surface
• Un catalyseur augmente
le taux de réaction
chimique sans être
consommé Fig. 4.10, Callister & Rethwisch 8e.

• Les sites actifs sur les


catalyseurs sont
normalement des
défauts de surface
Monocristal de
(Ce0.5Zr0.5)O2
utilisé dans un
convertisseur
catalytique automobile Fig. 4.11, Callister & Rethwisch 8e.
Chapter 4 - 26
Examen Microscopique

• Crystallites (grains) et joints de grains.


Varient considérablement en taille. Peut être
assez grand.
– ex: Grand monocristal de quartz ou de diamant ou
de Si
– ex: Porte-lumière en aluminium ou poubelle - voir
les grains individuels
• Les cristaux (grains) peuvent être assez
petits (mm ou moins) - nécessaires à
observer au microscope.

Chapter 4 - 27
Microscopie Optique
• Amplification utile jusqu'à 2000X.
• Le polissage supprime les asperites de surface (par
exemple, les rayures)
• La gravure change la réflectance, selon l'orientation du
cristal.

Plans cristallographiques
Adapted from Fig. 4.13(b) and (c), Callister
& Rethwisch 8e. (Fig. 4.13(c) is courtesy
of J.E. Burke, General Electric Co.)

Micrographie de laiton
(un alliage de Cu-Zn)

0.75mm
Chapter 4 - 28
Microscopie Optique
Joints de grains...
• sont des imperfections,
• sont plus sensibles à la
gravure,
• peut être révélé comme
lignes sombres, surface polie
• changement d'orientation du
Encoche de surface
cristal à travers frontière.
Joint de grain
(a)
Adapted from Fig. 4.14(a)
and (b), Callister &
Numéro de taille Rethwisch 8e.
(Fig. 4.14(b) is courtesy
de grain ASTM of L.C. Smith and C. Brady,
the National Bureau of

N = 2n-1 Standards, Washington, DC


[now the National Institute of
Alliage Standards and Technology,
Gaithersburg, MD].)
Numbre de grains/in2 de Fe-Cr
a 100x (b)
amplificaication Chapter 4 - 29
Microscopie Optique

• Lumière Polarisée
– Les champs métallographiques utilisent
souvent de la lumière polarisée pour
augmenter le contraste
– Utilisé également pour des échantillons
transparents tels que des polymères

Chapter 4 - 30
Microscopie
Résolution Optique ca. 10-7 m = 0.1 mm = 100 nm
Pour une résolution plus élevée, il faut une
fréquence plus élevée
– Rayons-X? Difficile a focaliser.
– Electrons
• Longueur d’onde du ca. 3 pm (0.003 nm)
– (Amplification - 1,000,000X)
• Resolution atomique possible
• Faisceau d'électrons focalisé par des lentilles
magnétiques.

Chapter 4 - 31
Microscopie a Effet Tunnel (STM)
• On peut organiser les atomes et les images!
Photos produced from
the work of C.P. Lutz,
Zeppenfeld, and D.M.
Eigler. Reprinted with
permission from
International Business
Machines Corporation,
copyright 1995.

Des molécules de Des atomes de fer


monoxyde de disposés sur une
carbone disposées surface en cuivre
sur une surface de (111). Ces caractères
platine (111). kanji représentent le
mot «atome».

Chapter 4 - 32
Sommaire
• Les défauts ponctuels, de lignes et de surface existent
dans les solides.
• Le nombre et le type de défauts peuvent être variés
et contrôlé (par exemple, T contrôle la concentration
des lacunes)

• Les défauts affectent les propriétés du matériau


(par exemple, le joint de grain contrôle le glissement
des cristaux).
• Des défauts peuvent être souhaitables ou indésirables
(par exemple, les dislocations peuvent être bonnes
ou mauvaises, selon que la déformation plastique est
souhaitable ou non.)
Chapter 4 - 33
ANNOUNCEMENTS
Reading:

Core Problems:

Self-help Problems:

Chapter 4 - 34