Vous êtes sur la page 1sur 11

PREMIERE PARTIE : Produire les richesses

DOSSIER 1 : Production marchande et non marchande

→ Qu’est-ce-que la production ? Que produisons-nous ?

Objectif d’apprentissage :
- Connaître la distinction production marchande/ non marchande.

Pour y répondre, les objectifs de la séance :


- Définir la production. Distinguer un bien d’un service et différencier (et connaître) la production
marchande/non marchande.

- La Production au sens économique.


Produire, c’est créer des biens et services que la nature ne met pas spontanément à notre disposition. La production est d’abord
une création du travail humain. Pourtant, il ne suffit pas qu’il y ait du travail pour qu’il y ait activité productive, sinon, l’écolier
qui fait ses devoirs, le père de famille qui lave sa vaisselle effectueraient une production. Les économistes ne considèrent comme
productives que les activités ayant nécessité un recours à un travail rémunéré.
Denis Clerc, Déchiffrer l’économie, La Découverte- 2020 .

Retrouvez dans le texte la définition de la production au sens large et celle de la production au sens économique.

Exercice de synthèse :

Qu’on en commun les activités ci-dessous ? Entourez les activités productives et soulignez celles qui produisent un service.
- Théo, artisan, fabrique des portefeuilles en cuir dans son atelier.

- Léa passe l’aspirateur dans son appartement.

- Sarah sert des repas dans une association d’aide aux sans domiciles fixes de son quartier.

- Emma donne des conseils à de jeunes entrepreneurs venus demander un financement à sa banque.

- Juliette aide Arthur à préparer son devoir de français.

- Tom fait de la programmation informatique pour Deezer.

Production marchande ou non marchande ?

A partir des photographies, distinguez la production marchande et la production non marchande.


Entourez en rouge les personnes qui assurent une production marchande et en bleu celles qui assurent une production
non marchande. Justifiez vos réponses.

- Un coach dans une salle de sport.

- Un infirmier dans un hôpital public.


- Un policier :

- Un juge pour enfants :

- Un professeur de sport dans un lycée public.

- Un salarié d’une association sportive.

- Un avocat dans un cabinet international.

→ La production marchande et non marchande en France.

- Calculez la part de la production de biens, de services marchands et de services non marchands en France, en 1970 et 2018.

Quelles sont les grandes transformations de la structure de la production de 1950 à 2018 ?

TEXTE DE SYNTHESE A COMPLETER / A RETENIR

Le travail humain permet de produire pour répondre à des besoins. La production au sens économique ou « activité productive »
est la création de richesses par un travail ……………….……… et déclaré.
Elle permet de créer des …………….., produits matériels durables ou non durables, ou des services, qui sont eux
………………. et ne peuvent être stockés. On distingue la production ………………………, vendue sur un marché et qui
doit permettre de dégager un profit, et la production ………………………..., proposée gratuitement ou quasi-gratuitement et qui
est ……………………………………………….
CORRECTION :
DOSSIER 1 : Production marchande et non marchande

DOSSIER 1 : Production marchande et non marchande

→ Qu’est-ce-que la production ? Que produisons-nous ?

Objectif d’apprentissage :
- Connaître la distinction production marchande/ non marchande.

Pour y répondre, les objectifs de la séance :


- Définir la production. Distinguer un bien d’un service et différencier (et connaître) la production
marchande/non marchande.

- La Production au sens économique.


Produire, c’est créer des biens et services que la nature ne met pas spontanément à notre disposition. La production est d’abord
une création du travail humain. Pourtant, il ne suffit pas qu’il y ait du travail pour qu’il y ait activité productive, sinon, l’écolier
qui fait ses devoirs, le père de famille qui lave sa vaisselle effectueraient une production. Les économistes ne considèrent comme
productives que les activités ayant nécessité un recours à un travail rémunéré.
Denis Clerc, Déchiffrer l’économie, La Découverte- 2020 .

Retrouvez dans le texte la définition de la production au sens large et celle de la production au sens économique.
La production au sens large est la création de biens et services par le travail humain. La production au sens économique ou
« activité productive » est la création de bien ou service par un travail rémunéré et déclaré.

CRITERE DEFINITION EXEMPLES


SERVICE Produit sans transformation de Coiffeur qui coupe des cheveux,
matière et qui ne peut être stocké. avocat qui fait une plaidoirie.
Il est de nature immatérielle
(action, capacité technique ou
intellectuelle).

BIEN Objet matériel, tangible (que l’on Tomate, bois, scooter, canapé,
peut toucher) extrait de la nature ou voiture.
obtenu en transformant ou
détruisant de la matière.

BIEN DE Il permet de satisfaire Bois s’il sert d’étagère, tomate,


CONSOMMATION (directement) un besoin. scooter, téléviseur.

BIEN DE PRODUCTION Il permet de produire un autre bien. Bois s’il sert à fabriquer un
Utilisés dans le processus de bien (commode), tomate pour
production pour contribuer à la faire de la sauce, acier, colle,
production d’autres produits. fil, scooter utilisé pour livrer
une production…

Exercice de synthèse :

Qu’ont en commun les activités ci-dessous ? Entourez les activités productives et soulignez celles qui produisent un service.
Toutes les activités reposent sur du travail humain et conduisent à fabriquer un bien ou mettre à disposition un service.
- Théo, artisan, fabrique des portefeuilles en cuir dans son atelier.

- Léa passe l’aspirateur dans son appartement.

- Sarah sert des repas dans une association d’aide aux sans domiciles fixes de son quartier.

- Emma donne des conseils à de jeunes entrepreneurs venus demander un financement à sa banque.

- Juliette aide Arthur à préparer son devoir de français.

- Tom fait de la programmation informatique pour Deezer.

Production marchande ou non marchande ?

A partir des photographies, distinguez la production marchande et la production non marchande.


→ Un chef dans un restaurant produit un bien destiné à être vendu. Il assure donc une production marchande (à but lucratif). Par
contre, une association comme les Restaurants du cœur assure un service non marchand que les bénéficiaires ne paient pas (à
but non lucratif).

Entourez en rouge (encadré) les personnes qui assurent une production marchande et en bleu (souligné) celles qui
assurent une production non marchande. Justifiez vos réponses.

- Un coach dans une salle de sport. Production à


but lucratif.

- Un infirmier dans un hôpital public. / à but non


lucratif ;

- Un policier : A but non lucratif.

- Un juge pour enfants :A but non lucratif.

- Un professeur de sport dans un lycée public. A but non lucratif.

- Un salarié d’une association sportive. A but non lucratif.

- Un avocat dans un cabinet international. A but lucratif.

TEXTE DE SYNTHESE A COMPLETER / A RETENIR

Le travail humain permet de produire pour répondre à des besoins. La production au sens économique ou « activité productive »
est la création de richesses par un travail …Rémunéré …………….……… et déclaré.
Elle permet de créer des biens…………….., produits matériels durables ou non durables, ou des services, qui sont eux
immatériels et ne peuvent être stockés. On distingue la production marchande, vendue sur un marché et qui doit permettre de
dégager un profit, et la production non marchande.., proposée gratuitement ou quasi-gratuitement et qui est à but non lucratif .
DOSSIER 2 : LA DIVERSITE DES PRODUCTEURS

>>> SAVOIR ILLUSTRER la diversité des producteurs : entreprises, administrations, économie sociale et solidaire.
- Des organisations productives qui se différencient par leurs objectifs et leurs financements.

Trois manières de produire de la musique :

Parmi les trois organisations productives présentées sur les photos, lesquelles assurent une
production marchande ? Une production non marchande ?
……………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………

Associez chaque organisation productive à sa définition.

Association - - Organisme à but non lucratif fournissant des


services non marchands et financés par des dons,
des cotisations des adhérents et/ ou des
subventions publiques.

Administration publique - - Organisation productive qui produit des


biens et services destinés à être vendus sur
un marché dans le but, le plus souvent, de
réaliser un profit.

Entreprise. - - Institutions publiques dont la fonction principale

est de produire des services non marchands. Elles


tirent la majeure partie de leurs ressources des
prélèvements obligatoires.

Comment chacune des organisations productives est-elle financée ?

…………………………………………………………………………………………………………………..
…………………………………………………………………………………………………………………..
…………………………………………………………………………………………………………………..
…………………………………………………………………………………………………………………..

- La diversité des entreprises françaises :

Selon l’INSEE, « l’entreprise constitue une unité organisationnelle de production de biens et de services jouissant d’une
certaine autonomie de décision, notamment pour l’affectation de ses ressources courantes ». La majorité des entreprises a
pour objectif commun de produire des biens et services marchands, afin de réaliser un bénéfice. Il s’agit d’entités économiques,
sociales et juridiques.

Elles constituent cependant un ensemble varié au sein duquel il est possible d’effectuer des regroupements. Les critères les plus
utilisés pour opérer des classifications sont la taille, la nature de l’activité et le statut juridique.
La classification selon la taille est effectuée à partir de plusieurs indicateurs explicités par l’INSEE comme le nombre de salariés,
le chiffre d’affaires et le total du bilan.
Quatre catégories d’entreprises sont alors distinguées : les microentreprises, les petites et moyennes entreprises, les entreprises de
taille intermédiaire et les grandes entreprises.

- Faites une phrase avec les données concernant les Grandes Entreprises (GE) :

- Calculez la part des micro-entreprises et des GE dans l’ensemble des entreprises et dans l’effectif salarié. Quel constat faites-
vous ?

Complétez le paragraphe :

On peut aussi classer les entreprises selon leur secteur d’activité. Un secteur d’activité regroupe l’ensemble des entreprises qui ont
la même activité principale. On distingue traditionnellement trois secteurs d’activité. Le secteur …………..….. regroupe
l’ensemble des entreprises qui ont comme activité principale la production de ressources naturelles (agriculture, pêche, forêts et
mines). Le secteur …………… regroupe l’ensemble des entreprises qui ont comme activité principale la transformation des
ressources naturelles en produits manufacturés. Le secteur ……………………… regroupe l’ensemble des entreprises qui ont
comme activité principale la production de services.
Le critère juridique concerne les règles de droit présidant à l’organisation de la propriété, à l’exercice du pouvoir des propriétaires
ainsi qu’à la détermination des risques qu’ils prennent. On distingue par exemple l’entreprise individuelle, l’entreprise
unipersonnelle à responsabilité limitée, le statut d’autoentrepreneur, la société à responsabilité limitée, ou la société anonyme.

Les administrations publiques produisent des …………..........................................., financés par les …………….
………………………………… . Les principales administrations publiques sont les administrations d’Etat, les administrations
locales et les administrations de sécurité sociale. Elles servent l’………………………… général de la population et assurent donc
des missions de service public.
eduscol.education.fr/ - Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse - Juin 2019
- Les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Complétez le texte de synthèse :

Selon le Centre de Documentation Économie-Finances (CEDEF), le concept d’Économie Sociale et Solidaire (ESS) désigne

« un ensemble d’entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le
fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d’utilité sociale. Ces entreprises adoptent
des modes de gestion démocratiques et participatifs. Elles encadrent strictement l’utilisation des bénéfices qu’elles réalisent :
le profit individuel est proscrit et les résultats sont réinvestis. Leurs ressources financières sont généralement en partie
publiques ».

L’Économie Sociale et Solidaire s’est constituée au cours de la Révolution Industrielle avec l’émergence des mouvements
mutualistes, coopératifs, syndicalistes et associatifs luttant pour plus de justice, de démocratie et de sécurité. Elle s’est
développée au XXème siècle dans tous les secteurs d’activités.
L’ESS est aussi qualifiée de tiers-secteur car elle est composée d’organisations qui relèvent du secteur privé mais qui ont des
caractéristiques qui les rapprochent du secteur public. Ces organisations productives ont pour objectif la solidarité, la justice
social. et l’équité.
Une loi du 31 juillet 2014 relative à l’ESS stipule que les sociétés commerciales peuvent aussi faire partie de l’ESS, sous
certaines conditions. Le but poursuivi doit être différent du seul partage des bénéfices…………………. La gouvernance doit
être démocratique… avec la participation des associés, des salariés et des éventuelles autres parties prenantes. Les bénéfices
de l’entreprise doivent prioritairement être utilisés pour le maintien ou le développement de l’activité. Devenir une société
commerciale ESS donne l’opportunité de valoriser son engagement et de le promouvoir dans la communication de
l’entreprise.

eduscol.education.fr/ - Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse - Juin 2019

CORRECTION

DOSSIER 2 : LA DIVERSITE DES PRODUCTEURS

Objectifs : Savoir illustrer la diversité des producteurs (entreprises, administration, économie sociale et solidaire).

>>> SAVOIR ILLUSTRER la diversité des producteurs : entreprises, administrations, économie sociale et solidaire.
- Des organisations productives qui se différencient par leurs objectifs et leurs financements.

Trois manières de produire de la musique :

Parmi les trois organisations productives présentées sur les photos, lesquelles assurent une
production marchande ? Une production non marchande ?
L’entreprise DEEZER produit un service vendu sur le marché. Tandis que
Le collège et l’association produisent des SNM.

Associez chaque organisation productive à sa définition.

Association - - Organisme à but non lucratif fournissant des


services non marchands et financés par des dons,
des cotisations des adhérents et/ ou des
subventions publiques.

Administration publique - - Organisation productive qui produit des


biens et services destinés à être vendus sur
un marché dans le but, le plus souvent, de
réaliser un profit.

Entreprise. - - Institutions publiques dont la


fonction principale
est de produire des services non marchands. Elles
tirent la majeure partie de leurs ressources des
prélèvements obligatoires.
Comment chacune des organisations productives est-elle financée ?
L’entreprise DEEZER vend ses services à un prix supérieur à son coût de production. Elle se finance donc par ses ventes. Le
collège relève de l’administration publique (Education Nationale) et est financé indirectement par l’impôt. L’association est peut
être subventionnée mais se finance surtout à partir des cotisations de ses adhérents.
- La Diversité des entreprises françaises :

Selon l’INSEE, « l’entreprise constitue une unité organisationnelle de production de biens et de services jouissant d’une
certaine autonomie de décision, notamment pour l’affectation de ses ressources courantes ». La majorité des entreprises a
pour objectif commun de produire des biens et services marchands, afin de réaliser un bénéfice. Il s’agit d’entités économiques,
sociales et juridiques.

Elles constituent cependant un ensemble varié au sein duquel il est possible d’effectuer des regroupements. Les critères les plus
utilisés pour opérer des classifications sont la taille, la nature de l’activité et le statut juridique.
La classification selon la taille est effectuée à partir de plusieurs indicateurs explicités par l’INSEE comme le nombre de salariés,
le chiffre d’affaires et le total du bilan.
Quatre catégories d’entreprises sont alors distinguées : les microentreprises, les petites et moyennes entreprises, les entreprises de
taille intermédiaire et les grandes entreprises.
eduscol.education.fr/ - Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse - Juin 2019

- Faites une phrase avec les données concernant les Grandes Entreprises (GE) :
En 2017, d’après le TEF de l’INSEE- édition 2020- le tissu productif français comprend 2 290 990 entreprises, donc 246 GE de
plus de 5 000 salariés. Elles regroupent 3 270 000 salariés.

- Calculez la part des micro-entreprises et des GE dans l’ensemble des entreprises et dans l’effectif salarié. Quel constat faites-
vous ?
Les MIC représentent 93,7 % du tissu industriel français (ensemble des entreprises non agricoles) et 18,6% de l’ensemble des
salariés alors que les GE représentent 0,01% de l’ensemble des entreprises et 26,8% de l’emploi salarié total. Les GE concentrent
une part importante de l’emploi. Les micro-entreprises constituent l’essentiel du tissu productif mais beaucoup ont très peu de
salariés.
Complétez le paragraphe :

On peut aussi classer les entreprises selon leur secteur d’activité. Un secteur d’activité regroupe l’ensemble des entreprises qui ont
la même activité principale. On distingue traditionnellement trois secteurs d’activité. Le secteur primaire. regroupe l’ensemble des
entreprises qui ont comme activité principale la production de ressources naturelles (agriculture, pêche, forêts et mines). Le
secteur secondaire regroupe l’ensemble des entreprises qui ont comme activité principale la transformation des ressources
naturelles en produits manufacturés. Le secteur tertiaire regroupe l’ensemble des entreprises qui ont comme activité principale la
production de services.
Le critère juridique concerne les règles de droit présidant à l’organisation de la propriété, à l’exercice du pouvoir des propriétaires
ainsi qu’à la détermination des risques qu’ils prennent. On distingue par exemple l’entreprise individuelle, l’entreprise
unipersonnelle à responsabilité limitée, le statut d’autoentrepreneur, la société à responsabilité limitée, ou la société anonyme.

Les administrations publiques produisent des services non marchands , financés par les prélèvements obligatoires ( Impôts et
taxes). Les principales administrations publiques sont les administrations d’Etat, les administrations locales et les administrations
de sécurité sociale. Elles servent l’intérêt général de la population et assurent donc des missions de service public.
eduscol.education.fr/ - Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse - Juin 2019

- Les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Les acteurs de l’économie sociale et solidaire :

L’économie sociale et solidaire regroupe les associations ainsi que les coopératives et les mutuelles et les fondations. Les
entreprises privées peuvent, si elles répondent aux critères définis par la loi, appartenir à l’ESS.

Les objectifs :
- Concilier l’utilité sociale et activité économique de création de richesses (mode de gouvernance démocratique et participatif),
partage plus égalitaire des bénéfices : majoritairement consacrés au développement de l’entreprise.
- Recherche de la cohésion sociale.
- Préserver l’emploi.
Document du manuel :

5. Oui, une société de droit privé peut appartenir à l’ESS à condition d’en faire la demande et de répondre aux conditions définies
par la loi de 2014 : un but poursuivi autre que le seul partage des bénéfices, une gouvernance démocratique, des bénéfices
majoritairement consacrés à l’activité de l’entreprise.

6. Par rapport aux entreprises privées traditionnelles, les structures appartenant à l’ESS n’ont pas comme but principal la
recherche du profit et leur façon de prendre des décisions est démocratique (« un homme = une voix») et ne dépend pas des
capitaux apportés dans l’entreprise.

7. Le poids de l’ESS dans l’économie est encore faible sans être négligeable : 10 % du PIB, 221 325 établissements, 12 % de
l’emploi privé. Ce poids devrait se développer.

Vrai ou faux ? Justifiez :


1. Faux. Les collèges et lycées publics sont des administrations publiques.
2. Vrai. Toutes deux recherchent l’intérêt général.
3. Vrai. L’entreprise recherche le profit.
4. Vrai. Par définition, les coopératives font toujours partie de l’ESS.

Vous aimerez peut-être aussi