Vous êtes sur la page 1sur 4

Université Abou bekr Belkaid Tlemcen

Faculté de Technologie Département d’Hydraulique

Master 2 - Ouvrages Hydrauliques


Matière : HO 911 - Barrages II
Examen de synthèse - Corrigé type
Tlemcen le 27 janvier 2020

I. Questions (08 Pts)

Barème
Questions 1 2 3 4 5 6
Barème 01 Pts 1.5 Pts 01 Pts 1.5 Pts 1.5 Pts 1.5 Pts

Quest Réponses
Q1 Pour une barrage poids BCV, et en cas de risque sismique important, il ya lieu de réserver des enchevêtrements des
blocs de plots par des bosses coniques ou sphériques
Q2 La rigidité des arcs d'un barrage voûte exige la condition 0.10 < (Em/rc) < 0.20. Pour une épaisseur moyenne de 17 m,
le rayon de courbure est situé entre les valeurs 85 m < rc < 170 m
Q3 Le rôle de la double courbure pour un barrage voûte est :
- Permet de réduire les rayons des arcs les plus chargés vers le bas.
- Permet de réduire les cisaillements horizontaux en pied de consoles centrales.
Q4 Avantage des hausses fusibles dans les évacuateurs de crue:
- Surélévation du plan d'eau en cas d'envasement du barrage
- Diminution de la charge déversante
- Aucune intervention humaine en cas de crue (par rapport aux ouvrages vannées)
Q5 Ressaut instable, il faut amortir les vagues par des obstacles.
Bassin de type I 2.5 < FR < 4.5

Implantation déflecteurs : Début du bassin de dissipation


Q6 Rôle des ouvrages de vidange des barrages:
La montée contrôlée du plan d’eau pendant le premier remplissage du réservoir
Le contrôle du plan d’eau en cas d’événements particuliers, comme par exemple des instabilités des rives
Un abaissement du plan d’eau en période de danger
Dérivation provisoire lors des travaux de réalisation
L’évacuation de dépôts de sédiments

1
II. Exercices (12 Pts)

Exercice N° 01 (06 Pts)

Un barrage poids de forme triangulaire, fondé sur un rocher (f = 0.67 et C = 0) possède une hauteur totale,
hors fondations, de 80 m. Le fruit du parement aval est de 0.85.
La sous pression amont est de 24 mce, la hauteurs d'eau aval est de 2 m et sa poussée est négligée.
Un voile de drainage projeté au milieu de sa base permet de réduire la sous pression de 50%.
Déterminer le poids du barrage assurant sa sécurité au glissement avec un coefficient de 1.4?
(g= 10 m2/s)

1. Base du barrage
- Hauteur du barrage H = 80 m
- Fruit du parement aval f = 0.85
B = f x H = 0.85 x 80 = 68 m

2. Forces agissant sur le barrage

2.a. Force hydrostatique


F = 0,5.ρ.g. Heau2 = 0,5.103.10.802
F = 32 000 KN/ml
2.b. Force de la sous pressions
Diagramme trapézoïdal avec base égale à la largeur en base du barrage

S = ρ.g.V = ρ.g.(Sx1)
Surface de la sous pression = [(24 + 12)/2] . 34 + [(12 + 2)/2] . 34 = 850 m2
S = 103 . 10 . 850

S = 8 500 KN/ml

3. Poids du barrage assurant la stabilité au glissement Kc = 1.4

2
f  FV  C.F
Kc  )
F H

F: Surface d'emprise du barrage au niveau des fondations


C : Cohésion des fondations = 0 KN/m2

F V  PS

F H  Feau

K c . FH  f  FV

P = 75 366 KN/ml

Exercice N° 02 (06 Pts)

Pour un barrage en terre, on se propose de déterminer les principaux éléments conceptuels de son évacuateur
de crue à entonnement frontal. (g= 10 m2/s)

Déversoir : Crue de projet Qp = 1 500 m3/s, longueur déversante B = 120, pelle P = 8 m, coefficient de débit
m =0.5, la contraction latérale et le noyage sont négligés.

1. Déterminer le tirant d'eau au pied du déversoir?

1.a. Charge sur le déversoir

Q  m.B 2 g .H 3 / 2

Q = 1 500 m3/s m = 0.5 B = 120 m

H = 3.15 m
1.b. Vitesse au pied du déversoir
Selon modèle USBR

2 H
V1  2 g ( Z  )
2

Z = 8m H = 3.15 m
V = 11.33 m/s

Débit spécifique q = Q/B = 1 500/120 = 12.5 m3/s.ml

3
q = V . h ce qui donne
h = 1.10 m
Ce déversoir est suivi directement d'un canal d'évacuation de forme rectangulaire et de pente i =20%.

2. Calculer la hauteur critique, quel est le régime d'écoulement?

q2
H cr  3  2.49m
g
h = 1.10 < Hcr Il s'agit d'un régime torrentiel

3. Déterminer , en fin du canal d'évacuation, la hauteur d'eau ainsi que la vitesse d'écoulement?
(on donne l'équation de la débitance k = 3 200 . h6,7)

3.1. Hauteur en fin de canal

Q 1500
K   3410m 3 / s
i 0.2

k = 3200 . h6,7 = 3 410 m3/s


h = 1.02 m

3.2. Vitesse en fin de canal


q = V . h ce qui donne
V = q/h = 12.5 / 1.02 = 12.25 m/s

4. Quel est le type de dissipation qui sera préconisé?

V
Fr   3.95
g.h

Ressaut instable, il faut amortir les vagues par des obstacles.

Bassin à déflecteurs de type I

Dr B.ROUISSAT

Vous aimerez peut-être aussi