Vous êtes sur la page 1sur 6

La phonétique

 (S) : s… / … (voyelle) ss (voyelle)… / ç + a, u / c + e/i/y


Exemple :
Sandrine, samedi, Samuel, Sandra, sens, support, subordonnée, sortir, salut, …
Croissant, professeur, baisser, boisson, au-dessous, laissez-moi faire, poisson, assez, …
Garçon, façon, Ça va, français, leçon, reçu, déçu, …Comme-ci, merci, ce soir, cygogne,
cylindre, on commence, il menace, harceler…

 (Z) : … (voyelle) s (voyelle)…


Exemple :
Poison, baiser, oser, maison, voisin, magasin, liaison, organiser, Organisation de Nations-
Unis, analiser,

 (sy) : ch… / …ch… /…che


Exemple :
Chaussure, chaussette, chômage, cheveux, chanteur, dimanche, chanson, champagne, chien,
chercher, chemise blanche…

 (wa) : oi… / …oi… / …oi


Exemple :
Bonsoir, moi, toi, voici, voiture, voir, devoir, vouloir, pouvoir, oiseau, coiffeur, savoir,
emploi, au revoir, toilettes, trottoir, poisson, poison, boisson, …

 (Ɛ) : …er / vous …ez / é… / …é… / …é / ai /


Exemple :
Travailler, chanter, lancer, commencer, donner, aimer, manger, écouter, répéter, regarder,
arriver, déménager, …
Vous travaillez/chantez/lancez/commencez/donnez/aimez/mangez/écoutez/ répétez,
regardez …
étranger / liberté / égalité / fraternité / marié / fatigué / désolé / santé / qualité
mais / aimer / français / aider / faire / laisser / j’irai / connaissance / à l’aise / renaissance…

 (O) : o… / au… / eau… / aux… / eaux…


Exemple :
Au Japon, de l’eau, travaux, peau, beau, gâteau, gâteaux, cadeau, cadeaux,

 ( ) : …d / …e /…p / …s / …t/ …ent


Exemple :
Prêt, regret, très, près, exprès, trait, poids, je comprends, Argentine, cantine, complet,
complot, pot, dépôt, promesse, trop, handicap, loup, coup d’état, beaucoup, …
Ils parlent, travaillent, regardent, comprennent, viennent, voient, …
Le Conditionnel Présent

 La formation du conditionnel présent


La formation des verbes au conditionnel présent, c’est la combinaison du radical de futur
simple et des terminaisons de l’imparfait selon le sujet.

au futur simple à l’imparfait au conditionnel présent


aller aller aller
J’ irai J’ allais J’ irais
Tu iras Tu allais Tu irais
Il ira Il allait Il irait
Nous irons Nous allions Nous irions
Vous irez Vous alliez Vous iriez
Ils iront Ils allaient Ils iraient

La conditionnel présent
venir écrire lire écouter finir vivre faire
Je/J’ viendrais écrirais lirais ‘écouterais finirais vivrais ferais
Tu viendrais écrirais lirais écouterais finirais vivrais ferais
Il viendrait écrirait lirait écouterait finirait vivrait ferait
Nous viendrions écririons lirions écouterions finirions vivrions ferions
Vous viendriez écririez liriez écouteriez finiriez vivriez feriez
Ils viendraient écriraient liraient écouteraient finiraient vivraient feraient

 L’emploi du conditionnel présent


- On l’utilise pour parler poliment. C’est-à-dire pour exprimer la politesse.
Exemple : Mademoiselle, je voudrais un expresso et des croissants, trois croissants.
Monsieur, pourriez-vous m’apportez du sucre ?

- On l’utilise pour parler donner conseil ou une suggestion.


Exemple : Yemima, tu as l’air très fatiguée. Tu devrais te reposer. Sinon, tu seras malade.
Pourquoi tu ne sortirais pas diner avec nous ?

- On l’utilise pour exprimer l’incertitude (peut-être).


Exemple : Mademoiselle, je voudrais un expresso et des croissants, trois croissants.
La pandémie en Indonésie finirait dans deux ans.
La rénovation couterait moins chère que la construction d’un nouveau théâtre.

- On l’utilise pour exprimer l’hypothèse irréelle.


Construction de la phrase : Si imparfait, conditionnel présent
Exemple :
Et vous, si vous gagniez cette somme (528,8 millions de dollars), que feriez-vous ?
Si je gagnais cette somme, je ferais le tour du monde.
j’acheterais une île.
j’acheterais un club de football.
j’aiderais les pauvres.
j’arrêterais de travailler.
Le Conditionnel Passé

Sujet + avoir/être + participe passé


au cond. pré

avoir être être


J’ aurais + participe passé J’ serais + p.p. Je me serais + p.p.
Tu aurais Tu serais Tu te serais
Il aurait Il serait Il se serait
Nous aurions Nous serions Nous nous serions
Vous auriez Vous seriez Vous vous seriez
Ils auraient Ils seraient Ils se seraient

 Si présent, futur = (Jika… maka…)


Exemple :
Si je prends du café après le dîner, j’aurai du mal à dormir.

 Si présent, impératif = (Jika…, …)


Exemple :
Si je tu as besoin d’aide, appelle-moi.

 Si imparfait, conditionnel présent = (Seandainya …, … akan…)


Exemple :
Si je gagnais 500 millions de dollars, j’acheterais une île.

 Si plus-que-parfait, conditionnel passé = (Seandainya …, … akan… = penyesalan)


Exemple :
Si je avais été mariée avec X, j’aurais vécu heureuse.
Unité 1 – Leçon 1 – Réagir à une information générale

1. Approuvez ou corrigez les affirmations suivantes.


a. Vrai
b. Vrai
c. Faux, ils ont gagné 528,8 millions de dollars.
d. Faux : ils l’ont acheté l’avant-veille.
e. Faux : ce sont de modestes employés.
f. Vrai et faux : cela va les aider au plan financier, mais ils veulent continuer à travailler.

2. Associez les mots et leur définition.


a. Une loterie 3. Jeu où on achète un billet qui est tiré au sort.
b. Un jackpot 1. Grosse somme d’argent mise en jeu dans une loterie.
c. Une cagnotte 2. Dans une loterie, somme qui s’accumule quand il n’y a
pas de gagnants.
d. Un gain 4. Somme qu’on gagne.
e. Un dermatologue 7. Médecin s’occupant des maladies de peau.
f. remporter 6. Gagner
g. poser 5. Rester immobile

3. Lisez les réactions à l’article. Caractérisez les commentateurs avec les mots suivants.
a. – José 57 : égoïste, bon vivant
– Myléna B : sensible, modeste
– Eudoxie : généreuse, dynamique
b. Le temps des verbes
– a. présent, présent
– b. imparfait, conditionnel présent
Commentateur Imagine une Fait une Fait un rêve Parle de la réalité
situation supposition
José 57 Si je gagne…
- j’arrête de travailler…
- j’achète un jet privé.
- Et je profite de la vie.
Myléna B Si je gagnais… -Je serais très
embarrassée…
-Il faudrait gérer cet …
- Mes amis seraient …
- J’aurais plus de
problèmes.
Eudoxie Je saurais comment… Dans beaucoup de
- Nous créerions… pays, elles ne vont pas
- Nous construirions à l’école.

- Nous formerions…

Verbes au conditionnel :
– feriez-vous je serais il faudrait
– (mes amis) seraient j’aurais je saurais
– nous créerions nous construirions nous formerions

Ressemblances avec le futur :


à l’oral : la première personne du singulier se prononce de la même façon au conditionnel et
au futur

Futur : Je serai
Cond. Pré. : Je serais

à l’écrit : le conditionnel et le futur ont le même radical.


Futur : Je serai
Cond. Pré. : Je serais

Complétion des phrases :


– Si tu gagnais… tu achèterais…
– Si elle (s’il) gagnait… elle (il) achèterait…
– Si nous gagnions… nous achèterions…
– Si vous gagniez… vous achèteriez…
– Si elles (s’ils) gagnaient… elles (ils) achèteraient…

Complétion :
Si je quittais mon travail, je serais au chômage, j’aurais sans doute une allocation, je ferais
des recherches pour trouver du travail, j’irais dans des agences d’intérimaires, je saurais
montrer ce que je sais faire, il faudrait peut-être que je change de métier.

La conjugaison du conditionnel se forme en ajoutant au radical du futur les terminaisons de


l’imparfait.

4. Répondez à la question de José 57.


Si je gagnais 500 millions de dollars,…
- j’en donnerais au moins les trois quarts à des œuvres de bienfaisance, des ONG, par
exemple l’Aide à l’enfance, aux personnes âgées, les Restaurants du Cœur et la recherche
médicale.
- Je donnerais également une certaine quantité à mes proches.
- Je garderais de quoi vivre sans souci le reste de mes jours, et aussi de quoi pouvoir voyager
et aller voir les spectacles qui m’intéressent.

5. Conjuguez les verbes.


Rêve d’une nouvelle vie.
Si je quittais mon travail, nous irions vivre à la campagne. Tu travaillerais à la maison et tu
irais à Paris un jour par semaine.
J’aurais un jardin et je produirais des légumes et des fruits.
Nos enfants seraient heureux et en bonne santé.
Vous viendriez chez nous le week-end. Nous ferions des balades en forêt

6. Imaginez les conséquences des situations suivantes.


Propositions :
a. J’irais au commissariat de police déclarer la perte de mes papiers et de mon argent.
J’irais à l’appartement chercher les photocopies de mes papiers d’identité (que je garde
toujours, cachés dans ma valise), et l’argent laissé chez mes amis.
J’apporterais ces copies au commissariat pour faire refaire ces documents.
Je pourrais aussi téléphoner à ma famille pour leur demander de m’envoyer de l’argent.
b. Je pense, si la maison est assez grande, que nous leur demanderions de rester au moins
une nuit de plus dans la maison, puis nous rentrerions chez nous ou bien nous irions à
l’hôtel jusqu’à la fin prévue du séjour. Dans les deux cas nous demanderions une
indemnisation aux propriétaires de la maison.
c. Je pense qu’elle essaierait de me joindre par téléphone. Elle téléphonerait également à ma
famille ou des amis communs pour savoir s’ils ont de mes nouvelles. Elle vérifierait de
même si je suis partie en emportant mes bagages Si elle ne me trouvait pas, elle irait
probablement demander un peu partout si quelqu’un m’a aperçu(e) et irait déclarer ma
disparation au commissariat de police. Quoi qu’il en soit, elle serait très inquiète.

7. Voici deux situations imaginées par des auteurs de science-fiction, choisissez une de ces
situations. Que feriez-vous ?
Propositions :
a. Pendant ces derniers jours je chercherais à voir toutes les personnes que j’aime, à passer
le plus de temps possible avec elles. J’aimerais aussi essayer de faire ce que j’ai toujours
rêvé de faire, de voir ce que j’ai eu envie de voir, faire en sorte que tout soit le mieux
possible !
b. J’aimerais emprunter cette machine pour voyager dans le passé, pas dans le futur ! Je
pourrais ainsi rencontrer mes ancêtres, comprendre quelle part ils ont dans la personne
que je suis. Je pourrais aussi découvrir quelles étaient réellement leurs conditions de vie,
leurs difficultés et leurs espoirs.

Vous aimerez peut-être aussi