Vous êtes sur la page 1sur 60

COURS: TECHNOLOGIES DES CVC

Présenté par

DHAHRI Hacen

Maitre de conférences en Génie Energétique

dhacen@yahoo.fr

Q1-2016
PLAN DE COURS

 VENTILATION NATURELLE

 VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE


LA VENTILATION

La ventilation consiste à créer un renouvellement de l'air, par déplacement dans un lieu


clos. Un lieu où l'oxygène risque de manquer où des polluants, substances indésirables
risquent de s'accumuler en l'absence de ventilation tunnel routier, atelier industriel,
mine..).
LA VENTILATION

Normes
D’après certaines normatives (ASHRAE) la qualité de l’air intérieurs s’obtiens:
1. Contrôle de la source de contamination
2. Ventilation adéquate
3. Contrôle de l’humidité
4. Filtration adéquate

Objectifs de la climatisation et ventilation

1. Alimentation en air extérieur


2. Evacuation des charges thermiques
3. Evacuation des charges humides
4. Maitrise de la qualité de l’air
5. Maitrise de la pression de sécurité dans le local
LA VENTILATION

Classification des techniques de ventilation et climatisation d’air


LA VENTILATION
LA VENTILATION NATURELLE

La ventilation naturelle
Définition
La ventilation a pour vocation de faciliter l'aération des locaux en évacuant l'air vicié et en le
renouvelant par l'air frais. Elle est assurée par des entrées d'air et des évacuations (conduits
verticaux à tirage naturel). Ce système, fonctionne par tirage thermique naturel.
Exécution
La ventilation naturelle fonctionne sur le même principe que la ventilation mécanique.
L'amenée d'air se fait au niveau des pièces sèches (chambres, séjour) à l'aide d'aérateurs, de
prises d'air, etc.
L'évacuation dans les pièces humides (salle de bains, WC, cuisine) à l'aide de conduits
verticaux à tirage naturel.
Ce système utilise d'une part les effets de la convection (les prises d'air en partie basse et
l'évacuations de l'air vicié en partie haute), d'autre part les appels d'air des conduits de
cheminée ou gaines.
LA VENTILATION NATURELLE
LA VENTILATION NATURELLE
Critères
 Vieilles résidences peu étanches aux infiltrations d’air.

 Taux de ventilation naturelle de plus de 0,35 changement d’air par heure (CAH).
Caractéristiques
• Ventilation par infiltration, ou ouverture des fenêtres.
• Les infiltrations augmentent avec la force du vent.
• Circulation d’air par effet de cheminée.
• L’augmentation de la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur accentue
l’effet de cheminée.
Avantages
Aucun coût d’achat et d’installation. Pas d’encombrement
Inconvénients
• Pas de contrôle des débits d’air frais.
• L’air peut être contaminé au cours de son passage au travers de l’enveloppe de la
maison.
• Impossibilité de récupérer la chaleur évacuée.
LA VENTILATION NATURELLE

Ventilation par différence de température

Différence de densité entre l’air intérieur et l’air extérieur


LA VENTILATION NATURELLE

Différence de densité de l’air extérieur sur les faces opposées


LA VENTILATION NATURELLE

Ventilation par action du vent

Différence de pression entre les faces et par suite, entraîne une circulation de l’air à travers le
local
LA VENTILATION NATURELLE

Ventilation naturelle par gaine

Ventilation naturelle par circuits séparés de la Ventilation naturelle par circuits séparés de
cuisine et de la salle de bain. la salle de bain, de la cuisine et de la pièce
principale.
LA VENTILATION NATURELLE

Les gaines
LA VENTILATION NATURELLE

ventilation naturelle par un


seul circuit (gaine collective)
LA VMC

La ventilation mécanique contrôlée ou VMC : dispositif de


renouvellement de l’air assuré par un groupe d’extraction qui, par
dépression, aspire l’air dans les pièces « humides » (cuisine, salle de bains
et WC), où les nuisances sont les plus fortes. Cet air vicié, chargé
d’humidité, de fumée et de poussière, est rejeté à l’extérieur. De l’air
neuf est introduit dans les pièces principales (chambres, salon et séjour).
LA VMC

1. Un système de ventilation contrôlé est dédié aux espaces publics clos.


2. Une réglementation spécifique pour chaque type de bâtiments et usages
définit les moyens à mettre en œuvres.
3. Il intègre généralement la climatisation (chauffage et refroidissement).
4. Consommation de l’énergie
5. Nécessitent de l’entretien
6. Bruits si mal dimensionnés
7. Néfastes en canicule
8. Pas toujours adaptées a l’existant
9. Empêchent isolation acoustique entre locaux
10. pour le moment réglementaires
LA VMC

1.Ventilation par dépression


LA VMC

2.Ventilation par surpression


LA VMC

Différents types de filtres


LA VMC

Principaux types de ventilateurs:


Ventilateurs hélicoïdes

Ventilateurs centrifuges
LA VMC

Ventilation mécanique par ventilateur centrifuge


LA VMC

La VMC à simple flux: Les entrées d’air auto réglables et placées à la partie supérieure
des menuiseries (fenêtres, portes-fenêtres) des pièces principales. L’air extérieur qui pénètre
par ces orifices, traverse les différentes pièces avant d’être rejeté hors de l’habitation au
niveau des pièces « humides » par l’intermédiaire de bouches d’extraction.
LA VMC

Simple flux auto réglable centralisé: Système de ventilation réglementaire

Bouches d’extraction
Hygroréglables: équipées
d’un dispositif qui ajuste
le débit d’air en fonction
du taux d’humidité présent
dans chaque pièce.

1. Les entrées d’air


2. La hotte cuisine
3. Les conduits
4. Les accessoires
5. Les kits ventilateur
6. Le rejet
LA VMC

Simple flux auto réglable centralisé: Système de ventilation réglementaire


LA VMC

Simple flux hygroréglable centralisé: Système de ventilation asservi à l'hygrométrie

1. Les entrées d’air


2. Les conduits
3. Les accessoires
4. Les kits ventilateur
5. Le rejet
LA VMC

Entrées d’air autoréglables ou hygroréglables

Bouches autoréglables ou hygroréglables et manchettes

Conduits

Ventilation simple flux autoréglable ou hygroréglable

Sortie toiture
LA VMC
Le groupe d’extraction( groupe de ventilation ou dispositif d’aspiration):

● Un ou deux ventilateurs (moteur et turbine), selon le type de VMC, à simple ou à double


flux.
● Un caisson étanche en tôle galvanisée ou en plastique équipé de plusieurs piquages (sorties)
sur lesquels sont fixées les gaines de ventilation.

accessoire mis en place dans une cloison ou un plafond d’une pièce de service, composé
d’un manchon et d’une façade ajourée. La bouche est reliée par l’intermédiaire d’une gaine
souple au groupe d’extraction. La bouche est hygroréglable lorsqu’elle est équipée d’un
dispositif automatique qui ajuste le débit d’extraction de l’air vicié en fonction du taux
d’humidité de la pièce où elle est installée.
LA VMC
LA VMC

La VMC à double flux: l’air pris à l’extérieur est soufflé mécaniquement, après filtration,
dans les pièces principales, par l’intermédiaire de bouches d’insufflation. L’air vicié, extrait
des pièces « humides » circule, avant son rejet vers l’extérieur, dans un échangeur où il cède
ses calories à l’air entrant.
LA VMC

Double flux statique: Système de ventilation avec traitement de l'air entrant et récupération
des calories extraites.

1. Les conduits
2. Le kit ventilateur
3. Les accessoires
4. Le rejet
5. Le filtre additionnel
LA VMC

Double flux thermodynamique: Système de ventilation avec traitement de l'air entrant et


récupération des calories avec gain d'énergie.

1. La commande
2. Les grilles
3. Les conduits
4. La centrale
5. Le filtre additionnel
LA VMC

Extraction ponctuelle: Extraction forcée et intermittente de l'air d'une pièce


technique, en rénovation

1. Les grilles d’amenée d’air


et de transit
2. Les extracteurs
3. Les grilles de rejet d’air
LA VMC

VMC Répartie (VMR): Renouvellement constant et régulé de l'ensemble du logement, en


rénovation : comprenant plusieurs aérateurs individuels, à extraction directe, installés dans les
pièces « humides ». Les aérateurs sont raccordés à un même tableau électrique de distribution.
La VMR est surtout utilisée en rénovation, dans l’habitat existant, lorsqu’il est difficile
d’installer une VMC (problèmes posés notamment par la mise en place des gaines et du groupe
central d’extraction).

1. Les entrées d’air


2. La VMC répartie
3. La hotte cuisine
4. Les conduits
5. Le rejet
LA VMC

Renouvellement constant et régulé de l'ensemble du logement, en rénovation: Le système


auto réglable garantit les débits d'air réglementaires et constants

1. Les entrées d’air


2. Les bouches d’extraction
3. Les conduits
4. Les accessoires
5. Les ventilateurs
6. Les rejets
LA VMC

Ventilation simple flux hygroréglable centralisée: Le système hygroréglable adapte le débit


en fonction du taux d'humidité et s'adapte ainsi au nombre d'occupants

1. Les entrées d’air


2. Les bouches d’extraction
3. Les conduits
4. Les accessoires
5. Les ventilateurs
6. Les rejets
LA VMC

Spiral Gaz: Système d'évacuation des gaz brûlés de chaudières sans rejets en façade par
ventouses. Système fonctionnant par tirage nature
1. Le 3 CE

ventilateur
LA VMC

Double flux: Ventilation double flux adaptée au logement collectif

1. Les bouches
2. Les échangeurs
3. Les conduits
4. Les accessoires
5. Les ventilateurs
6. Les rejets

38
LA VMC
Ventilation ponctuelle: Ventilation par réseaux courts, à faibles pertes de charge (locaux unitaires).

1. Les entrées d’air


2. Les conduits
3. Les accessoires
4. Les extracteurs
5. Les rejets

39
LA VMC
Simple flux régulé: Ventilation par extraction de l'air

1. Les entrées d’air


2. Les bouches d’extraction
3. Les conduits
4. Les accessoires circulaires
5. Les accessoires oblongs
6. Les ventilateurs
7. Les rejets

40
LA VMC

Double flux sans récupérateur: Ventilation par extraction avec filtration de l'air insufflé

1. Les amenées d’air


2. Les grilles d’extraction
3. Les conduits
4. Les accessoires circulaires
5. Les accessoires oblongs
6. Les ventilateurs
7. Les rejets

41
LA VMC

Double flux avec récupérateur: Ventilation par extraction avec filtration de l'air insufflé et
récupération des calories

1. Les amenées d’air


2. Les grilles d’extraction
3. Les conduits
4. Les accessoires circulaires
5. Les accessoires oblongs
6. Les ventilateurs
7. Les rejets

42
LA VMC

Cuisines professionnelles: Traitement de l'air dans les cuisines professionnelles, pour la


restauration commerciale et collective

1. Les hottes professionnelles


2. Les variantes électriques
3. Les conduits
4. Les ventilateurs de désenfumage
5. Les hottes laveries et fours
6. Les ventilateurs d’insufflation
7. Les grilles et diffuseurs
8. Les ventilateurs d’extraction

43
LA VMC

Grille extérieure: Prise d'air neuf, positionnement mural

Conduits

Caisson de répartition

Groupe de ventilation double flux


LA VMC

Bouche d'insufflation

Bouche d'extraction

Sortie de toit
LA VMC
LA VMC

La bouche d’insufflation ou de soufflage : bouche


réservée aux installations de VMC à double flux.
Mise en place dans la cloison ou le plafond d’une
pièce principale, elle est reliée, par l’intermédiaire
d’une gaine souple, au groupe d’extraction.

La gaine de ventilation : conduit souple en


aluminium ou en PVC reliant le groupe
d’extraction aux différentes bouches de
l’installation. Les conduits calorifugés
(revêtus de laine minérale) limitent les risques
de condensation.
LA VMC

L’entrée d’air : réglette en plastique, mise en place dans les pièces principales, fixée sur les
traverses hautes des menuiseries, sur les coffres de volets roulants ou parfois, sur la
maçonnerie. L’entrée d’air comprend deux parties : l’une extérieure, appelée déflecteur ou
capuchon dont l’ouverture est orientée vers le bas et l’autre, intérieure, nommée parfois
régulateur dont l’ouverture est dirigée vers le haut.
On distingue trois principaux types d’entrée d’air :
• L’entrée d’air simple dont le débit d’air est fixe ou réglable manuellement..

bouches d'insufflation
LA VMC

L’entrée d’air autoréglable munie d’un


volet (languette souple) qui, sous la
pression du vent, se déforme et ainsi limite
mise en place d’une entrée d’air
le débit d’entrée d’air

L’entrée d’air hygroréglable équipée d’un


dispositif qui règle automatiquement le
débit d’air en fonction du taux d’humidité
de la pièce principale où l’entrée d’air est
installée. La quantité d’air admise croît
avec l’humidité ambiante. La plupart des
entrées d’air sont, à l’heure actuelle,
équipées d’un dispositif d’affaiblissement
acoustique
LA VMC
La sortie de toit est installée sur le toit et relié au conduit d’évacuation de l’air vicié. Il
existe différents types de sorties.

• L’hygrostat : boîtier qui, relié électriquement au groupe de ventilation, commande la mise


en marche de l’extraction dans la pièce où il est installé lorsque le taux d’humidité dépasse
un seuil préréglé. Les hygrostats sont présents habituellement dans la cuisine et la salle de
bains.
• L’échangeur ou le récupérateur de chaleur : permet de récupérer une partie de la chaleur
contenue dans l’air vicié (extrait des pièces « humides ») et de la transférer à l’air neuf
(insufflé dans les pièces principales) qui est ainsi réchauffé. La plupart des échangeurs
pour VMC à double flux sont munis d’une série de plaques qui assurent l’échange de
chaleur.

La centrale de traitement de l’air destinée à l’extraction de l’air vicié et de climatisation. En


été, le groupe introduit dans l’habitation de l’air extérieur qu’il rafraîchit. Certains modèles
permettent de choisir les pièces vers lesquelles l’air frais doit être dirigé grâce à des bouches
d’insufflation motorisées commandées depuis un clavier.
LA VMC
L’aérateur qui est indépendant d’extraction de l’air vicié composé d’un boîtier
contenant le ventilateur et d’une sortie en façade ou en toiture. La mise en place
d’aérateurs dans les pièces de service nécessite l’installation d’entrées d’air dans
les pièces principales. L’aérateur peut être commandé à partir d’un détecteur de
présence infra-rouge. Il peut être aussi relié à l’éclairage de la pièce où il est
installé avec un dispositif de temporisation qui prolonge le fonctionnement de
l’extraction après extinction de la lumière. Certains modèles sont équipés d’un
hygrostat qui ajuste le débit en fonction du taux d’humidité de l’air ambiant.
LA VMC
LA VMC

Critères
Ventilateurs extracteurs d’air
• Maisons existantes, rénovées ou pas.
• Pas de danger de refoulement des gaz de combustion. Taux de ventilation naturel de moins de
0,35 CAH, mais de plus de 0,20 CAH.
Ventilateurs échangeurs d’air
Maisons existantes, rénovées ou pas.
• Danger de refoulement des gaz de combustion.
• Taux de ventilation naturel de moins de 0,35 CAH, mais de plus de 0,20 CAH.
• Ne conviennent pas aux systèmes de chauffage à air pulsé, à moins qu’ils soient équipés d’un
récupérateur de chaleur.
Ventilateurs à récupération de chaleur
• Maisons très étanches.
• Taux de ventilation naturel de moins de 0,20 CAH.
LA VMC
Caractéristiques
Ventilateurs extracteurs d’air
• Créent une pression négative à l’intérieur de la résidence.
• Les ventilateurs de salle de bains peuvent être utilisés comme système d’extraction si leur indice de bruit est
de moins de 1,5 sone.
Ventilateurs échangeurs d’air
• Gardent une pression équilibrée entre l’intérieur et l’extérieur, sauf au cours de l’utilisation des ventilateurs
secondaires (hotte de cuisinière et ventilateur de salle de bains).
• Mélangent l’air frais avec une partie de l’air recirculé. Certains modèles sont équipés d’un bloc de
récupération de chaleur.

Ventilateurs à récupération de chaleur


• Gardent une pression équilibrée entre l’intérieur et l’extérieur, sauf au cours de l’utilisation des ventilateurs
secondaires (hotte de cuisinière et ventilateur de salle de bains).
• S’il y a danger de refoulement des gaz, la hotte de cuisinière ne devrait pas avoir une capacité de plus 75 L/s.
Le fait d’installer les grilles de retour dans les salles de bains permet de réduire les problèmes potentiels de
refoulement(blocage).
• Ils nécessitent l’installation d’un drain d’évacuation de l’eau de condensation.
LA VMC

Avantages
Ventilateurs extracteurs d’air
Évacuation rapide des contaminants (ventilation secondaire). Bas coût (ventilation
secondaire). Faciles à contrôler. Possibilité d’installer un dispositif de récupération de
chaleur (coûteux).

Ventilateurs échangeurs d’air


Possibilité de filtrer l’air frais et l’air ambiant. Recirculation de l’air ambiant. Possibilité de
contrôler les débits d’air frais. Pas de refroidissement localisé.

Ventilateurs à récupération de chaleur

Possibilité de filtrer l’air frais. Contrôle des débits d’air frais. Pas de refroidissement localisé.
Possibilité de faire recirculer l’air ambiant (fonction du contrôleur). Tempèrent l’air frais
(diminution des coûts de chauffage de l’air frais).
LA VMC

Inconvénients
Ventilateurs extracteurs d’air

L’air peut être contaminé au cours de son passage au travers de l’enveloppe de la maison.
Possibilité de courant d’air descendant dans les systèmes de ventilation secondaire hors fonction
et dans la cheminée des appareils de combustion. Pas de contrôle de la distribution de l’air frais.
Pas de filtration de l’air frais. Les ventilateurs électriques consomment de l’énergie. En hiver,
refroidissement localisé aux endroits où se font les infiltrations. Possibilité de condensation sur
le cadre des fenêtres.

Ventilateurs échangeurs d’air:

Consomment de l’énergie. Le préchauffage ou le chauffage de l’air avant qu’il ne soit


distribué dans la maison peut être nécessaire (certains modèles sont munis de blocs de
récupération de chaleur).

Ventilateurs à récupération de chaleur:


Consomment de l’énergie. Coût plus élevé. Prennent plus de place. Peuvent sur
ventiler et assécher l’air. Les systèmes à roue thermique assèchent moins l’air, car
ils récupèrent une partie de l’humidité évacuée. Par contre, ils contaminent
davantage l’air frais.
LA VMC

Méthode de contrôle

Ventilation "naturelle: Ouverture des fenêtres au besoin

Ventilateurs extracteurs d’air


• Fonctionnement à l’aide d’un interrupteur marche/arrêt pendant l’utilisation de la salle
de bains ou de la cuisinière.
• Possibilité de les mettre en marche dès qu’on allume la lumière de la salle de bains.
• Possibilité d’utiliser un appareil pour contrôler automatiquement le fonctionnement du
ventilateur de la salle de bains.
LA VMC

Ventilateurs échangeurs d’air


 Fonctionnement en mode intermittent (échange d’air sur détection d’humidité,
arrêt le reste du temps): bon en hiver si la maison est peu occupée et que peu de
polluants sont générés
 Fonctionnement en mode recirculation (échange d’air sur détection d’humidité,
recirculation le reste du temps): uniformise la température de l’air dans la résidence.
 Fonctionnement en mode continu: bon pour de longues périodes d’occupation ou
pour évacuer une grande quantité de polluants. Les appareils munis d’un bloc de
récupération de chaleur devraient avoir un cycle de dégivrage(déglaçage).

Ventilateurs à récupération de chaleur


• Fonctionnement à basse vitesse: assure une évacuation des polluants et un apport d’air
frais continu; possibilité de fonctionnement à basse vitesse durant des périodes
déterminées.
• Fonctionnement à haute vitesse: permet une évacuation plus rapide des contaminants
pour répondre à une augmentation ponctuelle des contaminants. Ce mode de
fonctionnement peut être déclenché manuellement, par un déshumidistat, une minuterie
ou une sonde de détection de polluants.
LA VMC

Ventilation des tunels

Puits de secours et unité de ventilation


LA VMC

Vue intérieure du tunnel


(sens Rueil-Malmaison Versailles)
selon Michel REGEMBAL,

Les systèmes de ventilation disposent de puissants silencieux. Au sortir de la cheminée,


l’air du tunnel est propulsé à grande vitesse et se disperse dans l’atmosphère. Il n’a
pratiquement aucun effet sur la qualité de l’air ambiant.

Vous aimerez peut-être aussi