Vous êtes sur la page 1sur 6

1 1

du Québec
* * * * * SPÉCIAL ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2011 * * * * *
Les partis répondent aux questions des étudiants

Page 2
“ Si les jeunes électeurs
votaient avec la même
assiduité que la tranche
la plus âgée de l’électorat,
Page 3
leur participation pourrait
changer la teneur même
du discours politique au
Canada et, pour le même
prix, le rapport de force
entre les diverses formations
Page 4
fédérales. ”
- Chantal Hebert

Page 5

Étudiantes et étudiants du Québec,


Les élections sont un moment fort de la démocratie. Malheureusement, encore trop peu de jeunes se rendent exercer leur droit de
vote. Lors des élections fédérales de 2000, ce n’est qu’environ 25% des jeunes de 18 à 25 ans qui se sont déplacés pour participer au
scrutin. Pourtant, le vote est à la base de notre système démocratique et est certainement le meilleur moment de se faire entendre. C’est
là qu’on peut choisir ceux et celles qui mettent de l’avant les priorités de notre génération. Il ne faut pas laisser toute la place à nos ainés
pour décider de l’avenir qui nous appartient au premier chef.

Bien que les jeunes québécois votent proportionnellement plus que leurs confrères des autres provinces canadiennes, et que les étudi-
ants votent davantage que les étudiants votent davantage que les jeunes qui ne sont pas aux études, nous devons faire entendre notre
voix. Des enjeux majeurs comme le financement de l’éducation postsecondaire, le retour des diplômés en région ou la défense de
l’environnement nous interpellent, mais prennent trop peu de place dans l’actuelle campagne électorale. Devant ce constat, la Fédéra-
tion étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) ont entrepris d’envoyer un ques-
tionnaire aux différents partis politiques fédéraux pour qu’ils se prononcent sur ces enjeux qui nous touchent comme jeunes

Il nous fait plaisir de vous diffuser les réponses qui nous ont été fournies par les différents partis, à l’exception du Parti conservateur du
Canada (PCC). En effet, le PCC est le seul parti qui n’a pas jugé bon de prendre le temps de répondre aux questions de la jeunesse étudi-
ante québécoise. Malgré des appels répétés et une forte insistance de notre part, nous ne pouvons que déplorer que le parti de Stephen
Harper n’ait pas mis de l’avant ses propositions auprès de la population étudiante du Québec.

Nous espérons que les réponses qu’ont données les principaux partis à nos questions sauront vous éclairer pour que la voix étudiante du
Québec, votre voix, se fasse entendre aux élections du 2 mai prochain.

Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ


Louis-Philippe Savoie, président de la FEUQ
1. Jon H. Pammett et Lawrence LeDuc, Pourquoi la participation décline aux élections fédérales canadiennes : un nouveau sondage des non-votants, Élections Canada, 2003
2 du Québec FEUQ.QC.CA - FECQ.ORG • 2
5. Les conseils subventionnaires jouent 8. La législation fédérale actuelle 11. Les étudiants sont déçus du
un rôle prédominant dans le finance- empêche un nouveau diplômé de faire manque de leadership du gouverne-
ment de la recherche universitaire, faillite sur sa dette d’études jusqu’à ment canadien en ce qui a trait à la
mais aussi dans le financement des sept ans après sa diplomation, une lutte au changement climatique.
projets d’études. Que proposez-vous situation unique. Comment entendez- Quelles actions votre parti compte-t-il
afin d’améliorer la recherche univer- vous faciliter la condition des anciens entreprendre pour renverser la vapeur
sitaire, notamment l’équité entre les étudiants qui n’arrivent pas à rem- et réduire les émissions de gaz à effet
disciplines, le financement des projets bourser leur dette d’études ? de serre du Canada?
d’études et des frais indirects de re-
www.parlonsqc.org cherche ?
Pour le Bloc Québécois, il est important que les
anciens étudiants puissent participer le plus tôt
Le Bloc Québécois continuera de talonner le
gouvernement pour qu’il cesse de saboter les
possible à l’économie du Québec. efforts de lutte contre les changements clima-
Le Bloc Québécois reconnaît les besoins impor- tiques, tant au Canada que sur la scène interna-
tants en matière de financement postsecon- Le Bloc Québécois propose diverses mesures tionale. Aussi, le Bloc Québécois exigera que le
daire et, notamment, pour appuyer les étudi- profitant aux anciens étudiants : le crédit gouvernement du Québec puisse s’exprimer et
antes et les étudiants qui font de la recherche en d’impôt aux nouveaux diplômés qui s’installent représenter la nation québécoise dans les ren-
milieu universitaire. en région; la remise en place et la bonification contres internationales sur les changements cli-
des incitatifs à l’achat de véhicules éco-éner- matiques.
1. Comment votre parti compte-t-il ra- Or, par le biais des organismes subventionnaires, gétiques – avantageux chez les jeunes pour
mener les transferts pour l’éducation le gouvernement fédéral oblige les universités à qui il s’agit souvent du premier gros achat; Le Bloc Québécois continuera d’exiger que le
orienter leurs programmes et leurs infrastruc- l’abaissement à 360 heures du seuil de revenu gouvernement fédéral mette fin aux cadeaux
au niveau de 1993-1994, un écart
tures en fonction de ces nouvelles sources de donnant droit au remboursement des cotisa- aux riches pétrolières et aux exploitants de gaz
évalué à 3,5 milliards de dollars ? financement. C’est une autre façon pour lui de de schiste.
tions d’assurance-emploi pour tous les travail-
s’immiscer dans les orientations intellectuelles leurs, notamment afin que les jeunes puissent
et dans la mission première des universités accéder plus facilement à des prestations. Le Bloc Québécois insistera pour qu’Ottawa choi-
Le Bloc Québécois réclame que les transferts
québécoises. Ces mesures, parmi d’autres, visent d’abord à sisse l’approche territoriale dans la lutte contre
pour l’éducation postsecondaire et les pro-
réduire le fardeau des étudiants pendant leurs les changements climatiques, qu’il permette au
grammes sociaux soient haussés immédiate-
La recherche au Québec ne doit plus être brimée études et, ensuite, à leur permettre de favoriser Québec de mettre en œuvre son propre plan de
ment de 3,5 milliards de dollars à l’échelle cana-
et orientée selon l’idéologie des conservateurs, leur entrée sur le marché du travail. réduction des émissions et que l’objectif attribué
dienne, soit plus de 800 millions de dollars pour
axée sur la commercialisation et l’industrie. aux provinces et au Québec tienne compte des
le Québec. efforts déjà consentis.
Il revient au Québec d’établir ses priorités en Toutefois, certains étudiants croulent, par mal-
matière de recherche, et pour ce faire, le fédéral chance, sous le poids de leurs dettes. C’est pour-
doit lui transférer sa part des fonds destinés à la quoi le Bloc Québécois veut abolir les mesures Pour permettre la création d’une bourse du car-
2. Puisque les frais de scolarité au Qué- recherche sans condition. discriminatoires contenu dans la loi sur la faillite bone à Montréal, le Bloc Québécois demande au
afin que les anciens étudiants et les autres citoy- gouvernement fédéral :
bec sont plus bas que dans la plupart
En attendant, le Bloc Québécois prône ens aient les mêmes droits.
des provinces canadiennes, le Québec l’augmentation du budget alloué aux coûts 1. d’imposer des cibles absolues de réduction
se trouve pénalisé quant aux crédits indirects de la recherche puisqu’à l’heure actu- des gaz à effet de serre à court et moyen terme
d’impôt pour ces frais. Les fédérations elle les universités puisent à même leur budget permettant de se rapprocher le plus possible des
étudiantes évaluent cet écart à 143 mil- de fonctionnement les sommes nécessaires à la 9. Comment allez-vous favoriser le re- objectifs fixés par le protocole de Kyoto;
lions de dollars. Comment allez-vous recherche. crutement, l’accueil et l’intégration des 2. de prévoir des pénalités financières sévères
étudiants internationaux ? pour chaque tonne de GES qu’une entreprise
résoudre cette iniquité ?
émettra au-delà de sa limite permise;
3. de prévoir que les droits d’émissions puissent
6. Lors de la dernière législature, la L’éducation est de compétence québécoise. Le être échangés pour qu’une entreprise polluante
Le Bloc Québécois continuera de protéger le Chambre des communes a adopté puisse acheter le permis inutilisé d’une entre-
choix politique que le Québec a fait de dével- gouvernement fédéral n’a donc pas à intervenir
le projet de loi C-288, mais il n’a pas prise qui a fait des efforts;
opper sa propre politique d’enseignement directement. En réglant le déséquilibre fiscal, le
franchi l’étape du Sénat. Ce projet de 4. de voir à la création d’un organisme indépen-
universitaire et de frais de scolarité, et exigera gouvernement fédéral donnerait au gouverne-
dant chargé de certifier les réductions de GES
que le gouvernement fédéral transfère au gou- loi, s’inspirant de ce qui se fait au Qué- ment du Québec l’opportunité d’investir dans
et d’imposer, le cas échéant, les pénalités finan-
vernement du Québec les sommes qu’il écono- bec, accordait un crédit d’impôt pour différents domaines dont l’intégration et le
cières aux organisations délinquantes.
mise sur le dos des étudiantes et des étudiants les nouveaux diplômes travaillant en recrutement des étudiants internationaux. Le
québécois grâce aux crédits fédéraux sur les Québec connaît ses besoins en main-d’œuvre
région. Que compte faire un gouver- et pourrait ainsi orienter l’intégration des étudi-
Le Bloc Québécois pressera le gouvernement :
frais de scolarité. nement de votre parti afin de favoriser ants internationaux afin qu’ils demeurent ici à la
l’installation des nouveaux diplômés 1. De mettre en place un étiquetage écoénergé-
fin de leurs études.
tique obligatoire des véhicules, fournissant des
dans les régions éloignées ? informations sur la consommation de carburant,
3. Le gouvernement fédéral dépense les émissions de CO2 et le rendement énergé-
des sommes considérables dans des 10. Les accords internationaux rela- tique des véhicules, ce qui permettrait aux con-
mesures fiscales pour l’éducation post- Le Bloc Québécois a obtenu une importante sommateurs de faire des choix éclairés;
victoire au nom des jeunes et des régions alors tivement au commerce touchent de
secondaire : 1,6 milliard de dollars en plus en plus de domaines. La présente
2. De mettre en place un étiquetage carbone sur
que les partis de l’opposition se sont ralliés en les produits afin d’informer les consommateurs
2009. Or, la littérature scientifique négociation à l’Organisation mon-
mai 2010 à son projet de loi C-288, qui pro- des émissions de gaz à effet de serre engendrées
tend à démontrer que cette aide est pose la mise en place d’incitatifs fiscaux afin diale du commerce pourrait toucher par la production d’un produit;
inefficace. Votre formation politique de favoriser le retour des jeunes diplômés en le domaine de l’éducation. Comment 3. D’intensifier le soutien à la recherche et au
compte-t-elle se pencher sur cette région désignée. Seuls les conservateurs se sont votre parti perçoit-il l’éducation dans le développement des moyens de transports élec-
question ? opposés à cette initiative.
cadre des négociations commerciales, trique;
4. De soutenir le déploiement des infrastructures
Le Bloc Québécois déplore les manigances des notamment dans le cadre de l’AGCS
et l’implantation de bornes de rechargement
Lorsqu’il est question du financement de conservateurs qui ont ralenti son étude au Sénat et de l’accord Canada/Union-Europée- pour voiture électrique;
l’éducation postsecondaire, le Bloc Québécois afin d’en éviter sa mise en œuvre, et ce, malgré nne ? 5. De stimuler l’achat de véhicules électriques
estime que l’une des solutions la plus efficace la volonté démocratique de la Chambre. Le Bloc en remettant en place et en bonifiant les incita-
réside dans un financement adéquat de la part Québécois persistera et déposera le projet de loi tifs à l’achat de véhicules écoénergétiques, en y
du gouvernement fédéral dans le domaine. C’est à nouveau dès la rentrée parlementaire. Le Bloc Québécois est particulièrement souci- ajoutant un volet particulier pour l’achat de véhi-
pourquoi le Bloc Québécois s’engage à continu- eux de cette question. Nous ne nous sommes cules électriques et hybrides rechargeables et en
er de porter le consensus québécois qui réclame pas battus pour que le Québec conserve la soutenant les opérateurs de taxis, de services de
que le gouvernement fédéral rétablisse le trans- maîtrise de ses politiques sociales pour ensuite courrier et d’autopartage;
fert en matière d’éducation postsecondaire pour
7. L’élargissement de l’utilisation équi- accepter qu’Ottawa les sacrifie au nom de la 6. De hausser le financement du programme
lequel il subsiste toujours un manque à gagner table à des fins académiques per- liberté du commerce. Le système d’éducation écoÉNERGIE sur les énergies renouvelables;
de plus de 800 millions de dollars. mettrait un développement scienti- est trop important dans le développement de 7. De soutenir le développement d’usines de
fique plus soutenu, dans le respect des notre société pour que nous acceptions qu’il fabrication d’éthanol provenant des résidus for-
droits des créateurs. Que comptez-vous soit couvert par les accords commerciaux. estiers, agricoles et domestiques (éthanol cellu-
L’enjeu est particulièrement important au Qué- losique);
4. Le budget fédéral 2010 signifiait faire pour ajuster le droit d’auteur à la
bec, lieu en Amérique du Nord où l’État inves- 8. De soutenir les programmes d’amélioration
la fin de l’exonération fiscale des réalité du milieu universitaire ? énergétique des bâtiments résidentiels, com-
tit le plus dans l’éducation. Bien qu’elles soient
bourses d’études des postdoctor- subventionnées par l’État, les universités sont merciaux et industriels;
ants, qui constituent l’élite scienti- des corporations autonomes et l’enseignement 9. D’instaurer des incitatifs fiscaux pour
Le Bloc Québécois a obtenu une importante l’installation et la conversion de systèmes de
fique montante du Canada. De plus, victoire au nom des jeunes et des régions alors qu’elles dispensent n’est pas donné directement
par le gouvernement. Elles ne doivent pas pour chauffage propres (réduire l’importance du
des montants rétroactifs peuvent être que les partis de l’opposition se sont ralliés en mazout comme source d’énergie) notamment
mai 2010 à son projet de loi C-288, qui pro- autant tomber sous les règles de l’OMC. Même
exigés jusqu’en 2006, ce qui peut signi- chose pour les centres de la petite enfance, qui par la géothermie;
fier des dizaines de milliers de dollars. pose la mise en place d’incitatifs fiscaux afin 10. D’investir davantage dans l’entretien des
de favoriser le retour des jeunes diplômés en sont des ONG, tout comme plusieurs écoles.
Votre parti compte-t-il revenir sur cette emprises ferroviaires et des installations por-
région désignée. Seuls les conservateurs se sont tuaires pour favoriser une utilisation accrue du
décision ? opposés à cette initiative. Le Bloc Québécois considère que l’ensemble
des services sociaux, qu’ils soient dispensés cabotage et de transport de marchandises par
directement par l’État ou par des corporations train afin de proposer des solutions de rechange
Le Bloc Québécois déplore les manigances des intéressantes au transport routier de marchan-
Le Bloc Québécois continuera d’exiger que le conservateurs qui ont ralenti son étude au Sénat autonomes financées par l’État, devraient être
complètement exclus des négociations à l’OMC dises;
gouvernement fédéral exempte d’impôt les afin d’en éviter sa mise en œuvre, et ce, malgré
ou de tout autre accord commercial. Le gouver- 11. D’encourager l’utilisation de véhicules
bourses aux étudiantes et aux étudiants qui font la volonté démocratique de la Chambre. Le Bloc
nement doit rapidement clarifier ses positions à hybrides ou électriques dans les flottes fédérales
des études postdoctorales afin de ne pas impos- Québécois persistera et déposera le projet de loi
cet égard. et celles de certains groupes privés comme les
er une taxe au savoir. à nouveau dès la rentrée parlementaire. taxis ou les livreurs.

Les réponses des partis publiées dans la Voix étudiante, le sont dans leur intégralité et telles que reçues.
3 • SPÉCIAL ÉLECTION 3
du Québec
1. Comment votre parti compte-t- 4. Le budget fédéral 2010 signifiait la 7. L’élargissement de l’utilisation
il ramener les transferts pour fin de l’exonération fiscale des équitable à des fins académiques
l’éducation au niveau de 1993-1994, bourses d’études des postdoc- permettrait un développement sci-
un écart évalué à 3,5 milliards de torants, qui constituent l’élite entifique plus soutenu, dans le re-
dollars ? scientifique montante du Canada. spect des droits des créateurs. Que
De plus, des montants rétroactifs comptez-vous faire pour ajuster le
ET peuvent être exigés jusqu’en 2006, droit d’auteur à la réalité du mi-
ce qui peut signifier des dizaines
2. Puisque les frais de scolarité au de milliers de dollars. Votre parti
Un gouvernement NPD modernisera la législa-
Québec sont plus bas que dans la
plupart des provinces canadiennes,
compte-t-il revenir sur cette déci-
tion sur le droit d’auteur. Nous nous engageons
à ce que toute réforme touchant les droits
www.npd.ca
le Québec se trouve pénalisé quant d’auteur prenne en compte une compensation
Oui. Le programme du NPD prévoit une hausse
aux crédits d’impôt pour ces du soutien aux conseils de recherche fédéraux
équitable des créateurs.
frais. Les fédérations étudiantes et d’assurer au domaine de la recherche uni- En même temps, nous croyons qu’il faut élargir
évaluent cet écart à 143 millions de versitaire sa liberté académique ainsi que l’utilisation équitable pour assurer, entre autre,
dollars. Comment allez-vous résou- l’introduction de mesures pour aider à mettre fin que les étudiants peuvent accéder librement
dre cette iniquité ? à la privatisation de l’éducation postsecondaire. aux documents dont ils ont besoin pour fin
d’études. Notre porte-parole en matière de cul- 10. Les accords internationaux rela-
ET ture, le député Charlie Angus, a d’ailleurs dépo- tivement au commerce touchent de
5. Les conseils subvention-
sé la motion M-506 en ce sens. plus en plus de domaines. La présen-
naires jouent un rôle prédominant te négociation à l’Organisation
3. Le gouvernement fédéral dépense
des sommes considérables dans dans le financement de la recherche mondiale du commerce
pourrait toucher le domaine de
des mesures fiscales pour universitaire, mais aussi dans le fi- 8. La législation fédérale actu-
nancement des projets d’études. l’éducation. Comment votre parti
l’éducation postsecondaire : 1,6 mil- elle empêche un nouveau diplô-
perçoit-il l’éducation dans le cadre
liard de dollars en 2009. Or, la litté- Que proposez-vous afin d’améliorer mé de faire faillite sur sa dette
la recherche universitaire, des négociations commerciales,
rature scientifique tend à démon- d’études jusqu’à sept ans après sa notamment dans le cadre de l’AGCS
trer que cette aide est inefficace. notamment l’équité entre les disci- diplomation, une situation unique.
plines, le financement des projets et de l’accord Canada/Union-Euro-
Comment entendez-vous faciliter
d’études et des frais indirects de re- la condition des anciens étudiants
Le NPD a mené une lutte farouche contre les qui n’arrivent pas à rembourser leur
compressions libérales dans les transferts vers Le NPD considère l’accès à l’éducation comme
les provinces en matière d’éducation et de santé un droit. Il ne doit donc être l’objet d’accord
au milieu des années 1990 et qui ont eu un effet Le NPD prévoit d’augmenter le financement international visant sa commercialisation pure
fédéral afin d’assurer l’intégrité de la recherche Le NPD s’est opposé et continue de s’opposer et simple. Un gouvernement NPD s’opposera
durable sur les finances provinciales que sur
universitaire, y compris les frais de recherche à toute mesure discriminatoire en termes de donc à l’inclusion de l’éducation (et autres ser-
l’accès aux services de base comme l’éducation
indirects et les augmentations supplémen- libération des dettes. Mais il mérite d’être répété vices publics tels la santé) dans les négociations
postsecondaire. Nous poursuivons d’ailleurs cet
taires pour les recherches en sciences sociales que la meilleure solution à la crise d’endettement commerciales auxquelles participe le Canada et
engagement envers une éducation de qualité et
et humaines pour retrouver un équilibre entre que subissent les étudiants, c’est la réduction verra à renégocier les ententes déjà conclues qui
accessible à tous. En particulier, le Chef du NPD
domaines. progressive des coûts de l’éducation. Pour cela, pourraient avoir un impact sur l’indépendance
Jack Layton a forcé le gouvernement Martin
il faut que tous les niveaux décisionnels travail- de l’éducation.
à réécrire le budget de 2005 pour annuler des
Nous prévoyons également que les étudi- lent ensemble.
baisses d’impôts promises aux grandes sociétés
et investir, entre autres priorités, 1,5 milliard de $ ants eux-mêmes soient entendus sur les con-
seils décisionnels et dans la planification et D’ailleurs, le NPD s’est engagé à réformer le sys-
dans l’éducation postsecondaire.
l’établissement des priorités en matière de sub- tème canadien de prêts aux étudiants, y com-
pris celui de l’exemption d’intérêts, afin que les
11. Les étudiants sont déçus du
Ceci dit, le NPD reconnaît formellement que ventions.
étudiants ne soient plus obligés de rembourser manque de leadership du gouverne-
l’éducation postsecondaire est d’abord et avant ment canadien en ce qui a trait à la
leurs prêts étudiants lors de la finalisation de
tout une responsabilité qui relève des provinces,
et de ce fait nous voyons le fédéral jouer surtout
leurs études par le biais de stages, programmes lutte au changement clima-
un rôle d’appui et de coordination lorsque les 6. Lors de la dernière législature, la de placement ou de coopération. Nous avons tique. Quelles actions votre parti
soumis des propositions au Parlement à cet compte-t-il entreprendre pour ren-
autres niveaux du gouvernement le souhaitent. Chambre des communes a adopté le égard.
Également, tel que décrit dans la Déclaration de projet de loi C-288, mais il n’a pas verser la vapeur et réduire les émis-
Sherbrooke que nous avons adoptée par une franchi l’étape du Sénat. Ce projet sions de gaz à effet de serre du
écrasante majorité en 2006, nous reconnaissons
le droit du Québec de se retirer de tout pro-
de loi, s’inspirant de ce qui se fait au
Québec, accordait un crédit d’impôt 9. Comment allez-vous favoris-
gramme fédéral dans un champ de compétence Comme vous le savez, le bilan de Stephen
provincial avec pleine compensation financière. pour les nouveaux diplômes travail- er le recrutement, l’accueil et
Harper sur l’environnement est un désastre, qui
L’efficacité des investissements directs en édu- lant en région. Que compte faire l’intégration des étudiants in-
suit l’inaction chronique de ses prédécesseurs
cation postsecondaire doit donc aussi relever un gouvernement de votre parti libéraux, qui eux, voyaient dans la signature de
du Québec. afin de favoriser l’installation des l’entente de Kyoto un simple exercice de rela-
nouveaux diplômés dans les régions Dans un contexte de manque de travailleurs spé- tions publiques.
Nous considérons que la meilleure manière cialisés, le NPD tient à faciliter l’intégration des
d’assurer l’équité et l’accessibilité à des études étudiants internationaux. Pour ce faire, le NPD Après avoir abandonné les obligations du Can-
postsecondaires est la réduction progressive modifiera la législation en permettant d’obtenir ada envers Kyoto et bloquant le consensus lors
des frais de scolarité, et dans la structure de Le NPD a appuyé le projet de loi C-288 proposé plus facilement et rapidement les visas d’étude des négociations internationales sur le climat,
financement actuel, le gouvernement fédéral par le député du Bloc Québécois Robert Boucha- et de travail au Canada. De plus, il est primor- M. Harper poursuit la distribution de milliards de
se doit d’y jouer un rôle de partenaire fiable par rd. Le NPD est également d’avis qu’afin d’attirer dial pour le NPD d’améliorer le programme de dollars en subventions aux compagnies pétro-
le biais de transferts accrus et prévisibles, ainsi les jeunes en région, il faut leur offrir un milieu bourses offert aux étudiants internationaux par lières, favorisant ainsi le développement de
qu’une compensation financière équivalente de vie de qualité. Pour ce faire, il est essentiel de le ministère des Affaires étrangères et du dével- sources d’énergie les plus polluantes du Canada,
pour le Québec s’il en fait la demande. Lors des travailler avec tous les décideurs pour offrir des oppement international. comme les sables bitumineux.
négociations fédérales-provinciales qui doi- services de soins de santé et d’éducation dans
vent avoir lieu avant 2014 pour renouveler le les collectivités éloignées afin que les jeunes et En toute cohérence, un gouvernement NPD De plus, les Conservateurs se sont récemment
Transfert canadien en matière de programmes leurs familles soient en mesure de s’épanouir. assurera un soutien adéquat aux institutions servis du Sénat non-élu et non-démocratique,
sociaux (qui inclut l’enveloppe pour l’éducation d’enseignement postsecondaire afin d’améliorer pour battre le projet de loi C-311 sur la respon-
postsecondaire), le NPD exigera l’équité envers Il faut notamment élargir l’accès à l’Internet le recrutement d’étudiants à l’international tant sabilité en matière de changements clima-
les individus et entre les provinces. haute-vitesse et à des infrastructures modernes sur le plan financier que logistique lors des tiques. Ce projet de loi, qui a reçu l’appui ferme
pour être en mesure de stimuler le développe- tournées gouvernementales à l’étranger. Paral- du Bloc Québécois et qui visait à établir des
(Il est à souligner que l’élément le plus touché ment économique et offrir des emplois de quali- lèlement, le NPD considère comme prioritaire objectifs légalement contraignants de réduc-
par l’iniquité actuelle est sans aucun doute té. L’offre d’un crédit d’impôt est une mesure qui la reconnaissance rapide des diplômes et des tion d’émissions de gaz à effet de serre, avait été
l’éducation offerte aux Premières nations, Métis peut être intéressante pour attirer les gens en titres de compétences attribués à l’étranger. adopté à deux reprises par la Chambre des com-
et Inuit, dont le financement, qui relève du seul région, mais ne doit passer au-delà de la néces- Nous nous devons de travailler de concert avec munes. Cependant, Sénateurs conservateurs et
palier fédéral, est limité à une croissance annu- sité de créer des milieux de vie dynamiques les gouvernements provinciaux en ce sens. libéraux l’ont défait sans même le débattre.
elle de 2% (contrairement à 3% pour les prov- dans les collectivités éloignées.
inces) et ce, nonobstant une démographie galo- Notre plan est de fixer des objectifs réalistes de
pante qui dépasse largement ce seuil.) réduction des émissions de gaz à effet de serre
de 80% d’ici 2050, avec des objectifs intermédi-
aires tous les cinq ans.

Pour tout savoir sur


comment et où voter

www.elections.ca

Les réponses des partis publiées dans la Voix étudiante, le sont dans leur intégralité et telles que reçues.
4 du Québec FEUQ.QC.CA - FECQ.ORG • 4
10. Les accords internationaux rela-
et créer des emplois pour une économie pros- municipalités en vue de leur permettre d’investir
père et durable. dans les infrastructures essentielles telles que tivement au commerce touchent de
les transports en commun et les améliorations plus en plus de domaines. La présen-
En outre, le Parti vert du Canada offrira des au niveau du rendement énergétique et du te négociation à l’Organisation
bourses de recherche aux établissements qui réseau de distribution d’eau (afin de réduire mondiale du commerce
privilégient la recherche appliquée associée le gaspillage et faire face aux précipitations pourrait toucher le domaine de
aux nouvelles technologies d’énergie renouvel- irrégulières d’un climat planétaire changeant) l’éducation. Comment votre parti
able, à la croissance intelligente et à l’économie ainsi que dans les installations scolaires et com-
perçoit-il l’éducation dans le cadre
d’énergie. Il prévoit également accroître la por- munautaires comme les parcs sportifs, les arts
tée des programmes de formation et les pro- et les occasions culturelles. En effet, les verts des négociations commerciales,
notamment dans le cadre de l’AGCS
www.greenparty.ca grammes d’apprentissage axés sur les besoins
de l’industrie afin de réduire la pénurie crois-
créeront un nouveau bassin de financement
de l’infrastructure municipale en apportant des et de l’accord Canada/Union-Euro-
sante de main-d’oeuvre qualifiée au Canada. changements aux règles fiscales afin de créer
une nouvelle obligation REER municipale pou-
vant être détenue dans des comptes REER et Le Parti vert du Canada est d’avis qu’il importe
REER autogérés. de gérer les dossiers relatifs à l’éducation et à la
4. Le budget fédéral 2010 signifiait la
formation à l’intérieur des régions où les services
fin de l’exonération fiscale des
sont offerts, notamment en ce qui concerne le
bourses d’études des postdoc- contenu et la prestation des cours. Il s’agit d’un
1. Comment votre parti compte-t-
torants, qui constituent l’élite 7. L’élargissement de l’utilisation moyen de s’assurer que les services offerts cor-
scientifique montante du Canada. équitable à des fins académiques
il ramener les transferts pour respondent aux besoins et objectifs à l’échelle
De plus, des montants rétroactifs permettrait un développement sci- locale. En ce qui concerne l’Organisation mon-
l’éducation au niveau de 1993-1994,
peuvent être exigés jusqu’en 2006, entifique plus soutenu, dans le re- diale du commerce, le Parti souhaite que cette
un écart évalué à 3,5 milliards de dernière subisse une réforme de sorte à ce
ce qui peut signifier des dizaines spect des droits des créateurs. Que
comptez-vous faire pour ajuster le qu’elle soit placée sous l’autorité de l’Assemblée
de milliers de dollars. Votre parti
générale de l’ONU, ce qui se rapporte à notre
Le Parti vert du Canada a l’intention compte-t-il revenir sur cette déci- droit d’auteur à la réalité du mi- objectif d’amorcer un virage du commerce inter-
d’augmenter les transferts fédéraux aux prov- national, du « libre échange » vers le «commerce
inces pour les établissements postsecondaires équitable », avec pour priorités, dans le monde
pour faire contrepoids à l’augmentation glo- Le Parti vert du Canada veillera à ce que la poli-
entier, la protection des droits de la personne, la
bale des frais de scolarité dans les établisse- tique protégeant le droit d’auteur permette aux
À l’heure actuelle, le Parti vert du Canada n’a pas protection des travailleuses et des travailleurs, la
ments d’enseignement postsecondaires. Les étudiants de mener et d’élaborer des recher-
l’intention de revenir sur cette décision. Cepen- diversité culturelle et la préservation des écosys-
frais de scolarité augmentent et, parallèlement, ches, tout en veillant à assurer la pérennité d’un
dant, le Parti vert du Canada accorde énormé- tèmes. Nous sommes contre aucune rôle pour le
les dettes étudiantes également, mettant ainsi carrefour d’information vigoureux, les principes
ment d’importance à l’innovation et compte OMC dans l’éducation
l’éducation hors de portée pour bon nombre de l’utilisation équitable et le respect des droits
de Canadiennes et de Canadiens. Le principal prendre des mesures pour appuyer l’élite sci- moraux.
obstacle à l’accès à l’éducation postsecondaire, entifique montante du Canada. Par exemple,
aussi bien sur le plan académique que celui le Parti a l’intention d’accroître le financement
11. Les étudiants sont déçus du
de la formation dans les métiers, est le prix. des conseils fédéraux de recherche de 15 pour
cent annuellement pour les quatre prochaines 8. La législation fédérale actu- manque de leadership du gouverne-
Tandis que l’éducation relève essentiellement
années. elle empêche un nouveau diplô- ment canadien en ce qui a trait à la
de la compétence des provinces, le gouverne-
ment fédéral peut, par le biais de paiements mé de faire faillite sur sa dette lutte au changement clima-
de transfert réservés à l’éducation, fournir du d’études jusqu’à sept ans après sa tique. Quelles actions votre parti
financement pour permettre aux établisse- diplomation, une situation unique. compte-t-il entreprendre pour ren-
5. Les conseils subvention-
ments d’enseignement postsecondaire de créer Comment entendez-vous faciliter verser la vapeur et réduire les émis-
de nouvelles places pour les étudiantes et les naires jouent un rôle prédominant sions de gaz à effet de serre du
étudiants et offrir des bourses d’études axées dans le financement de la recherche la condition des anciens étudiants
sur les besoins, afin que toute personne admis- universitaire, mais aussi dans le fi- qui n’arrivent pas à rembourser leur
sible puisse s’inscrire sans que des préoccupa- nancement des projets d’études. D’abord et avant tout, le Parti vert du Canada a
tions d’ordre financier lui fassent obstacle. Cela Que proposez-vous afin d’améliorer l’intention de mettre un prix sur les émissions de
est facilement réalisable par le truchement de Le Parti vert du Canada compte travailler à
la recherche universitaire, l’élimination de l’endettement étudiant comme
gaz à effet de serre. Le Parti vert exige que le Can-
payements de transfert. Le budget que nous ada attiendre les cibles fixe de Kyoto et négotier
présentons dans notre Plateforme 2011 nous notamment l’équité entre les disci- objectif pancanadien. Afin de faciliter la condi-
un nouveux phase de Kyoto.
permettra d’accorder un montant annuel de plines, le financement des projets tion des anciens étudiants qui n’arrivent pas à
quatre cents millions de dollars au cours des d’études et des frais indirects de re- rembourser leur dette d’études, le Parti vert du
En plus d’établir une taxe sur les combustibles
trois prochaines années en vue d’augmenter les Canada a l’intention de prendre les mesures sui-
fossiles et un système de plafond et d’échange,
bourses aux études postsecondaires. vantes :
un gouvernement vert remuera ciel et terre pour
En ce qui concerne l’amélioration de la recher- établir des programmes dans tous les secteurs
• Réduire l’endettement étudiant en renonçant
che universitaire, le Parti vert du Canada a de l’économie afin d’accélérer notre réduction
au remboursement d’une partie du rembourse-
l’intention d’investir dans des bourses de recher- d’émissions de carbone.
ment des prêts étudiants
2. Puisque les frais de scolarité au che de premier cycle par le truchement de
• Abolir les dettes relatives aux prêts d’études Le Canada doit prendre part de façon construc-
Québec sont plus bas que dans la conseils de recherche fédéraux afin de soutenir
des médecins, du personnel, infirmier, des tive dans les négociations sur les changements
plupart des provinces canadiennes, l’innovation et d’accroître la capacité de recher-
ambulanciers et des autres professionnels de climatiques à l’échelle mondiale et nous comp-
che. Le Parti compte également mettre l’accent
le Québec se trouve pénalisé quant santé en fin d’études qui acceptent en contre- tons le faire en nous engageant à atteindre nos
sur le financement des conseils de recherche
aux crédits d’impôt pour ces fédéraux pour favoriser les recherches liées à
partie d’aller travailler dans des zones rurales, objectifs de réduction d’émissions à l’échelle
frais. Les fédérations étudiantes ainsi que dans les dispensaires de médecine du pays. Le Parti vert du Canada a l’intention de
l’innovation et à l’environnement, y compris,
évaluent cet écart à 143 millions de familiale qui connaissent actuellement un sous- faire en sorte que les niveaux d’émissions soient
mais non de façon limitative, l’énergie renouvel-
effectif chronique réduits à 30 % de moins que les niveaux en 1990
dollars. Comment allez-vous résou- able, la croissance intelligente, la restauration de
• Réduire les taux d’intérêt pour les aligner sur d’ici 2020, et à 80 % de moins que les niveaux en
l’environnement et les stratégies de lutte contre
le taux préférentiel et prolonger le délai accordé 1990 d’ici 2040. Essentiellement, il faut effectuer
les changements climatiques.
pour rembourser la dette étudiante un revirement important relatif aux politiques du
Le Parti vert du Canada a l’intention
• Prolonger la période de grâce pour le rem- Canada à l’égard des gaz à effet de serre avant la
d’abandonner les crédits à incidence fiscale et
boursement de la dette à deux ans après 17e Conférence des parties.
le régime enregistré d’épargne-étude (REEE),
6. Lors de la dernière législature, la l’obtention du diplôme, sans appliquer d’intérêts
des moyens chers et régressifs de financer un
Chambre des communes a adopté le • Mettre en oeuvre le Programme munici- Voici un aperçu des mesures que nous prendrons
système d’enseignement postsecondaire abord-
able. projet de loi C-288, mais il n’a pas pal d’emploi des jeunes (le budget que nous pour réduire les émissions de gaz à effet de serre
présentons dans notre Plateforme 2011 nous au Canada :
franchi l’étape du Sénat. Ce projet
permettra d’accorder un montant annuel d’un • Nous bâtirons une économie alimentée par des
de loi, s’inspirant de ce qui se fait au milliard de dollars au cours des trois prochaines sources d’énergie renouvelables
Québec, accordait un crédit d’impôt années pour ce programme)
3. Le gouvernement fédéral dépense • Nous ferons en sorte que la société abandonne
pour les nouveaux diplômes travail- ses habitudes de gaspillage, ce qui nous permet-
des sommes considérables dans
lant en région. Que compte faire
des mesures fiscales pour tra de réduire considérablement nos besoins en
un gouvernement de votre parti énergie
l’éducation postsecondaire : 1,6 mil- 9. Comment allez-vous favoris- • Nous transformerons nos bâtiments afin qu’ils
afin de favoriser l’installation des
liard de dollars en 2009. Or, la litté- er le recrutement, l’accueil et soient chauds en hiver et frais en été, sans pour
nouveaux diplômés dans les régions
rature scientifique tend à démon- l’intégration des étudiants in- cela brûler des combustibles fossiles
trer que cette aide est inefficace. • Nous changerons notre façon de nous déplacer
Votre formation politique compte-t- en mettant rapidement sur pied un réseau de
À l’heure actuelle, le Parti vert du Canada transport public pratique qui sera appuyé par
elle se pencher sur cette question ? Le Parti vert du Canada compte favoriser le
n’envisage pas la création d’un crédit d’impôt l’utilisation de véhicules personnels non pollu-
recrutement, l’accueil et l’intégration des étudi-
pour les nouveaux diplômés travaillant en ants
ants internationaux en faisant en sorte que le
région. Cependant, le Parti vert du Canada • Nous créerons des milliers d’emplois liés
Le Parti vert est d’avis que les universités Canada devienne chef de file aux chapitres de
compte abolir les dettes relatives aux prêts à la fabrication, l’installation, l’opération et
canadiennes doivent pouvoir compter sur un la création, du développement et de la mise en
d’études des médecins, du personnel, infirmier, l’entretien d’éoliennes, de panneaux solaires,
financement stable et fiable pour éviter de oeuvre de technologies vertes à l’échelle mon-
des ambulanciers et des autres professionnels d’infrastructures et de véhicules liés au réseau de
tomber dans le piège du mécénat d’entreprises, diale. Nous estimons que le Canada attirera
de santé en fin d’études qui acceptent en con- transport en commun, de systèmes isolants, du
qui peut affecter la qualité du contenu et le pro- ainsi les meilleurs étudiants des quatre coins du
trepartie d’aller travailler dans des zones rurales, réseau ferroviaire et d’autres
cessus académique. monde.
ainsi que dans les dispensaires de médecine • éléments d’une économie propre et efficace
familiale qui connaissent actuellement un sous- • Nous bâtirons des économies locales floris-
Un plan de financement élargi et plus stable per- effectif chronique. santes et des collectivités dynamiques récep-
mettrait d’élever le système d’éducation cana- tives aux besoins locaux
dien au niveau requis pour stimuler l’innovation Par ailleurs, le Parti vert compte garantir un
financement permanent et prévisible aux

Les réponses des partis publiées dans la Voix étudiante, le sont dans leur intégralité et telles que reçues.
5 • SPÉCIAL ÉLECTION 5
du Québec
1. Comment votre parti compte-t- 2. Puisque les frais de scolarité au 6. Lors de la dernière législature, la
il ramener les transferts pour Québec sont plus bas que dans la Chambre des communes a adopté le
l’éducation au niveau de 1993-1994, plupart des provinces canadiennes, projet de loi C-288, mais il n’a pas
un écart évalué à 3,5 milliards de le Québec se trouve pénalisé quant franchi l’étape du Sénat. Ce projet
aux crédits d’impôt pour ces de loi, s’inspirant de ce qui se fait au
frais. Les fédérations étudiantes Québec, accordait un crédit d’impôt
Le Parti libéral croit qu’investir davantage dans
évaluent cet écart à 143 millions de pour les nouveaux diplômes travail-
l’apprentissage est l’une des choses les plus
importantes que les gouvernements puissent dollars. Comment allez-vous résou- lant en région. Que compte faire
faire. En fait, nous croyons que la tâche primor- dre cette iniquité ? un gouvernement de votre parti
diale de long terme du gouvernement fédéral afin de favoriser l’installation des
est de faire de l’apprentissage, à tous les stades ET nouveaux diplômés dans les régions
de la vie, une priorité typiquement canadienne.

Face à la hausse des frais de scolarité – plus de 3. Le gouvernement fédéral dépense Un gouvernement libéral effacera une partie du
20 pour cent au cours des cinq dernières années des sommes considérables dans prêt canadien aux étudiants pour les médecins,
– l’enseignement supérieur risque d’échapper à des mesures fiscales pour les infirmières et les infirmières praticiennes
un trop grand nombre de familles canadiennes. l’éducation postsecondaire : 1,6 mil- qui choisissent de pratiquer dans un village ou
Le Parti libéral croit que l’approche canadienne liard de dollars en 2009. Or, la litté- une communauté rurale reconnu comme mal
doit reposer sur un objectif simple : « Si vous desservi. Les médecins de famille seront admis- 9. Comment allez-vous favoris-
rature scientifique tend à démon- sibles à un effacement de leur prêt étudiant
avez les notes, vous pouvez y aller ».. C’est la
trer que cette aide est inefficace. jusqu’à 8 000 $ par an pour un maximum de
er le recrutement, l’accueil et
raison pour laquelle un gouvernement libéral
Votre formation politique compte-t- 40 000 $. Les infirmières et les infirmières prat- l’intégration des étudiants in-
investira 1 milliard de dollars sur deux ans dans
le Passeport canadien d’apprentissage, un iciennes seront admissibles à un effacement de
stimulant financier important pour les études leur prêt étudiant jusqu’à 4 000$ par an pour
Un gouvernement libéral mettra en place le un maximum de 20 000 $. Puisque le Québec Il est dans l’intérêt du Canada d’attirer les mei-
supérieures qui sera livré directement aux étu-
Passeport canadien d’apprentissage de 1 mil- ne participe pas au Programme canadien de lleurs étudiants étrangers, surtout ceux qui
diants canadiens et à leurs familles.
liard de dollars qui offrira 1 000 $ par an sur qua- prêts aux étudiants, un gouvernement libéral proviennent des puissances économiques
tre ans à chaque étudiant au Canada afin qu’il travaillera avec le gouvernement du Québec émergentes, et de maintenir leurs liens avec le
Un gouvernement libéral investira aussi 200
l’utilise pour le collège, l’université ou le CÉGEP. pour s’assurer que le Québec reçoive sa part Canada une fois leurs études terminées. Nous
millions de dollars supplémentaires dès les
Dans le cas des familles à faible revenu, le paie- équitable de cet investissement en se basant voulons aussi soutenir les initiatives qui per-
deux premières années de son mandat afin
ment s’élèvera à 1 500 $ par année, soit un mon- sur la proportion québécoise de la population mettent aux étudiants canadiens d’aller étudier
d’élever ce plafond sur le financement de tant additionnel de 6 000 $. Pour refléter les frais du Canada. et faire du bénévolat outre-mer.
l’enseignement postsecondaire des Autoch- de scolarité moins élevés du CÉGEP, les paie-
tones pour assurer que les étudiants autoch- ments aux étudiants du Québec seront répartis Dans le monde de plus en plus interdépendant
tones reçoivent un appui adéquat. Nous sur cinq ans, améliorant l’accessibilité autant dans lequel nous vivons, l’entreprenariat et
travaillerons également avec les dirigeants au CÉGEP qu’à l’université. Nous instaurerons 7. L’élargissement de l’utilisation l’innovation dans tous les domaines seront nour-
autochtones pour nous assurer que les moyens une période de transition au cours de laquelle ris par le flux d’idées auquel seront soumis d’une
équitable à des fins académiques
sont accordés plus directement aux étudiants les étudiants présentement inscrits au collège part les étudiants canadiens qui iront étudier à
et à leurs familles. L’Université des Premières permettrait un développement sci-
et à l’université pourront recevoir le Passeport l’étranger et d’autre part les étudiants étrangers
Nations en Saskatchewan sera de nouveau entifique plus soutenu, dans le re-
d’éducation pour le reste de leurs études. qui découvrent notre pays, notre culture, notre
financée sous un gouvernement libéral. Un spect des droits des créateurs. Que économie et notre système d’éducation post-
gouvernement libéral créera également un pro- Les sommes d’argent associées au passeport comptez-vous faire pour ajuster le secondaire.
gramme canadien pour des bourses d’études d’apprentissage seront données directement droit d’auteur à la réalité du mi-
aux étudiants métis afin d’investir 5 millions de aux étudiants et à leurs familles en versements Nous tirerons davantage de notre réputation
dollars supplémentaires au profit des étudiants annuels de 1 000 $ ou 1 500 $, au début de pour notre ouverture, notre multiculturalisme
Métis. chaque année scolaire, au moment où les étu- Un gouvernement libéral modernisera la légis- et notre excellence en éducation, en faisant de
diants en ont le plus besoin. Cela sera offert en lation relative aux droits d’auteur par une légis- l’apprentissage une composante majeure d’une
Un gouvernement fédéral libéral coopérera plus du crédit d’impôt pour frais de scolarité, lation neutre sur les technologies qui soit juste nouvelle initiative de « image de marque » du
avec les provinces et les territoires en vue tout comme le Programme canadien de prêts et instaure un équilibre entre les besoins des Canada. En vertu de cette initiative, un gouver-
d’améliorer l’accessibilité et la qualité de aux étudiants et le Programme canadien de créateurs et ceux des consommateurs. Dans cet nement libéral travaillera avec les provinces,
l’éducation postsecondaire. Les accords conc- bourses aux étudiants, et à leurs équivalents esprit, nous appuyons un élargissement claire- les institutions et les associations postsecon-
lus entre le gouvernement fédéral et ceux des québécois. ment défini des utilisations équitables pour daires, et d’autres intervenants pour renforcer
provinces et des territoires sur le transfert des inclure les études par un examen clair et rigou- la présence du Canada dans les marchés clés et
programmes sociaux du Canada doit expirer en reux pour utilisation équitable qui garantit que pour élargir le nombre d’échanges étudiants.
2014, et le gouvernement Harper a manifesté les créateurs sont rémunérés pour leur travail.
peu d’intérêt pour un nouvel accord de finance- 4. Le budget fédéral 2010 signifiait la
10. Les accords internationaux rela-
ment. Au contraire, un gouvernement libéral fin de l’exonération fiscale des
tivement au commerce touchent de
sera présent aux négociations pour représent- bourses d’études des postdoc-
8. La législation fédérale actu- plus en plus de domaines. La présen-
er tous les Canadiens. Nous adopterons une torants, qui constituent l’élite elle empêche un nouveau diplô- te négociation à l’Organisation
approche coopérative fondée sur un respect scientifique montante du Canada.
vigoureux des compétences, des rôles et des De plus, des montants rétroactifs
mé de faire faillite sur sa dette mondiale du commerce
responsabilités des provinces et des territoires.
peuvent être exigés jusqu’en 2006,
d’études jusqu’à sept ans après sa pourrait toucher le domaine de
diplomation, une situation unique. l’éducation. Comment votre parti
Compte tenu de leurs priorités déplacées ce qui peut signifier des dizaines
Comment entendez-vous faciliter perçoit-il l’éducation dans le cadre
en matière de dépenses, le gouvernement de milliers de dollars. Votre parti
la condition des anciens étudiants des négociations commerciales,
Harper a réduit à néant la capacité du Canada compte-t-il revenir sur cette déci-
qui n’arrivent pas à rembourser leur notamment dans le cadre de l’AGCS
à augmenter les transferts des programmes sion ?
sociaux et à améliorer les investissements dans et de l’accord Canada/Union-Euro-
l’éducation postsecondaire. Au lieu d’investir
ET Un gouvernement libéral aidera à rendre les
dans les priorités des familles canadiennes,
études plus abordables en mettant en place le Nous avons besoin d’un nouveau modèle pour
le gouvernement Harper dépense entre 5 et
Passeport canadien d’apprentissage qui offrira
6 milliards de dollars par an pour des allège- 5. Lesconseils subvention- 1 000 $ par an sur quatre ans à chaque étudi-
les ententes bilatérales qui reflètent le fonc-
ments fiscaux en faveur des plus grandes entre- naires jouent un rôle prédominant ant au Canada afin qu’il l’utilise pour le collège,
tionnement du monde d’aujourd’hui. Le Canada
devrait aller au-delà des relations de gouverne-
prises; 30 milliards de dollars pour des avions dans le financement de la recherche l’université ou le cégep. Pour les étudiants des
de chasse furtifs; et entre 10 et 13 milliards de ment à gouvernement et utiliser tous nos rap-
universitaire, mais aussi dans le fi- familles à revenu modeste, le montant chaque ports humains pour gérer nos contacts avec
dollars pour des mégaprisons à l’américaine. Ils année s’établira à 1 500 $. Tel que nous l’avons
nancement des projets d’études. nos partenaires commerciaux, y compris dans le
ont aussi dépensé 1 milliard de dollars en gas- indiqué ci-haut, nous instaurerons une période
pillage pour le sommet du G8/G20. Que proposez-vous afin d’améliorer secteur privé, le milieu universitaire, les arts et la
de transition au cours de laquelle les étudiants
la recherche universitaire, culture et la société civile.
présentement inscrits au collège et à l’université
Un gouvernement libéral rétablira la capacité notamment l’équité entre les disci- pourront recevoir le Passeport d’éducation pour Cette approche « pancanadienne » du monde
d’investissement du gouvernement fédéral plines, le financement des projets le reste de leurs études.
dans l’éducation postsecondaire en faisant va exiger du gouvernement fédéral une nou-
de meilleurs choix. Nous annulerons l’entente velle forme de leadership basé sur la confiance
Un gouvernement libéral offrira aussi une aide et la collaboration. Un nouveau gouvernement
mal négociée de 30 milliards de dollars pour Le gouvernement libéral précédent a plus que supplémentaire pour faire face au fardeau de libéral prendra le leadership en mettant en
l’acquisition d’avions de chasse furtifs F-35. doublé son soutien financier au Conseil de la dette chez les étudiants grâce au Corps de œuvre la toute première stratégie canadienne
Lorsqu’il sera nécessaire d’acheter des nou- recherche en sciences naturelles et en génie, service du Canada créé par le gouvernement des réseaux mondiaux, qui traverse ce que
veaux avions de chasse, nous dépenserons des au Conseil de recherches médicales et au Con- libéral, qui offrira 1 500 $ en effacement du prêt les gouvernements précédents considéraient
milliards en moins que le gouvernement Harper seil de recherches en sciences humaines. Ceci étudiant aux jeunes Canadiens qui feront du comme des domaines distincts, à savoir la
ne le ferait. Nous annulerons les allègements s’est fait en vue d’accroître de façon significative bénévolat. Tel que mentionné précédemment, diplomatie, le commerce, la défense et le dével-
fiscaux insensés du gouvernement Harper pour le nombre de subventions à la recherche, de les médecins, les infirmières et les infirmières oppement international. Stimuler les échanges
les grandes entreprises et nous rétablirons le bourses d’études et de bourses de recherches praticiennes auront aussi une aide supplémen- commerciaux sera un élément important des
taux d’imposition au niveau de 2010 pour les pour les étudiants des deuxième et troisième taire s’ils désirent exercer leur profession dans nouvelles « ententes sur les réseaux mondiaux
plus grandes entreprises canadiennes. cycles et au postdoctorat. les régions désignées comme mal desservies. », mais celles-ci iront bien au-delà des exporta-
Puisque le Québec ne participe pas au Pro- tions et importations.
Au fur et à mesure que la situation financière du gramme canadien de prêts aux étudiants, un
pays s’améliorera, un gouvernement libéral aug- gouvernement libéral travaillera avec le gouver- En vertu de cette stratégie, nous améliorerons
mentera son soutien aux étudiants des deux- nement du Québec pour s’assurer que le Qué- grandement la coopération entre les personnes,
ième et troisième cycles ainsi qu’au postdoctor- bec reçoive sa part équitable de cet investisse- les échanges et les projets collaboratifs dans les
at en investissant davantage dans les sciences, ment en se basant sur la proportion québécoise secteurs clés tel que l’éducation. Au lieu d’une
les technologies et la recherche fondamentale. de la population du Canada. approche réactive et à la pièce, nous établirons
* Suite en page 6

Les réponses des partis publiées dans la Voix étudiante, le sont dans leur intégralité et telles que reçues.
6 du Québec FEUQ.QC.CA - FECQ.ORG • 6
11. Les étudiants sont déçus du
des objectifs cohérents pour la relation dans l’adoption d’une entente internationale sur les réclamer un crédit d’impôt allant jusqu’à 13 500
son ensemble et mettrons en place des man- manque de leadership du gouverne- changements climatiques qui soit musclée et fon- $. Un gouvernement libéral couvrira également
dats d’action bien précis aux plus hauts niveaux. ment canadien en ce qui a trait à la dée sur la science. 50 pour cent des frais de l’évaluation énergétique
Réussir signifiera d’aller au-delà des relations de lutte au changement clima- effectuée avant les rénovations. Ce crédit d’impôt
gouvernement à gouvernement et de mettre en tique. Quelles actions votre parti Les libéraux se sont engagés à une cible de permanent et remboursable sera plus facile et
valeur les relations à tous les niveaux, incluant le compte-t-il entreprendre pour ren- réduction à long terme des émissions de 80 coûtera moins cher à administrer que le pro-
secteur privé, le milieu universitaire, les arts et la pour cent d’ici 2050 par rapport à leur niveau de gramme temporaire de subventions. Il sera aussi
verser la vapeur et réduire les émis- 1990. Nous avons aussi pressé le gouvernement plus généreux pour plusieurs types de projets et
culture ainsi que la société civile.
sions de gaz à effet de serre du Harper d’appuyer une entente internationale favorisera la croissance de petites entreprises en
La connaissance favorise les réseaux mon- ambitieuse qui maintiendrait la hausse globale efficacité énergétique.
diaux et, par conséquent, l’apprentissage et des températures sous la barre des 2 oC. Par son
Un gouvernement libéral mettra sur pied un obstruction gênante à la conférence de Copenh- Dans notre plan, un gouvernement libéral
l’enseignement supérieur deviennent des entre- système de plafonnement et d’échanges un
prises de plus en plus internationales. Le Canada ague et son invisibilité un an plus tard à Cancun, s’engage à quadrupler la production d’énergie
mécanisme qui établira un plafond des émis- le gouvernement conservateur a démontré qu’il renouvelable du canada par rapport au niveau
compte certaines des meilleures universités au sions totales de gaz à effet de serre provenant des n’a nullement l’intention d’aider à conclure une de 2009 d’ici 2017 pour réduire les émissions de
monde mais, au cours des dernières années, grandes installations industrielles et qui vendra nouvelle entente internationale. Nous continu- gaz à effet de serre de façon importante et créer
il a reculé comparativement aux pays comme aux enchères des permis d’émission aux entre- erons à progresser vers notre cible de réduction des emplois dans le secteur de l’énergie propre.
l’Australie et le Royaume-Uni, qui misent de prises qui pourront ensuite s’échanger ces permis à long terme des émissions et nous demand- Pour nous aider à atteindre cet objectif, nous
plus en plus sur la dimension internationale de entre elles en conformité avec la loi. erons à un organisme consultatif indépendant, ressusciterons le programme Encouragement
l’éducation. la Table ronde nationale sur l’environnement et à la production d’énergie renouvelable (EPER),
L’Europe a déjà adopté un système de pla- l’économie, de recommander des cibles à moyen un programme très efficace qui a été supprimé
Un gouvernement libéral lancera une nouvelle fonnement et d’échanges. Au Canada, face à terme réalisables qui seront basées sur des études par les conservateurs de Harper. Ce programme
initiative de « l’image de marque » du canada l’inertie du gouvernement Harper, la Colombie- scientifiques. incitera les producteurs d’énergie renouvelable
dans les principaux marchés du monde, en col- Britannique, le Manitoba, l’Ontario et le Québec à accélérer le développement de technologies
laboration avec le secteur privé, des artistes de se sont joints à des états américains pour mettre Une grande partie de la solution canadienne en commercialisables axées sur des sources telles
premier plan et des universitaires. Faisant partie en place d’ici 2015 un système de plafonnement matière d’énergie propre consiste à mettre en que le soleil, le vent, les marées et la biomasse.
de cette stratégie, un gouvernement libéral col- et d’échanges dans le cadre de la Western Climate œuvre des mesures énergétiques pratiques qui Parallèlement aux initiatives provinciales et à un
laborera avec les provinces, les établissements Initiative (WCI). entraîneront des économies pour les familles. plan canadien sur la lutte contre les changements
d’enseignement supérieur et le secteur privé Un gouvernement libéral investira 400 millions climatiques dont il est question plus loin dans
afin de soutenir les efforts déployés par les prin- De concert avec les provinces, un gouverne- de dollars pour un nouveau crédit d’impôt pour ce chapitre, un investissement d’un milliard de $
cipaux établissements canadiens qui tentent ment libéral mettra sur pied un système qui la rénovation écologique visant les rénova- dans le programme EPER augmentera les sources
d’établir une présence dans les marchés émer- s’appliquera à tous les secteurs de l’économie, tions résidentielles qui permettent aux familles d’énergie renouvelable du Canada à 10 pour cent
gents clés et d’augmenter le nombre d’échanges sans exception, et qui sera équitable pour toutes d’économiser et d’aider l’environnement. Les de notre production énergétique globale d’ici
étudiants qui permettent aux Canadiens d’aller les régions du pays. Un gouvernement libéral col- Canadiens qui procéderont à ce type de rénova- 2017.
étudier à l’étranger. laborera aussi de façon responsable avec d’autres tions (installation de fenêtres neuves, de nou-
pays et organismes multilatéraux afin d’assurer velles portes ou d’un nouveau toit) pourront

Prêt à voter à l’élection fédérale? *


* Toutes ces informations sont tirées du site web d’Élections Canada

Où vais-je Votez dans la circonscription de votre résidence.


voter? • Si vous avez déménagé pour vos études, vous devez choisir votre résidence entre l’endroit où
vous demeurez pendant ou en dehors de celles-ci (p. ex. chez vos parents).
• Trouvez votre bureau de scrutin ou bureau local d’Élections Canada :
• Vérifiez votre carte d’information de l’électeur d’Élections Canada, consultez www.elections.ca
(en inscrivant votre code postal) ou téléphonez-nous.
• Les bureaux de scrutin sur les campus sont réservés aux étudiants qui y résident et considèrent
ces endroits comme étant leur résidence.

Suis-je déjà Si vous l’êtes, vous recevrez par la poste une carte d’information de l’électeur
inscrit? adressée à votre nom.
Si vous ne la recevez pas dans la circonscription de votre résidence, téléphonez Élections Canada
pour vous inscrire ou mettre à jour vos coordonnées. Vous pouvez aussi le faire au bureau de scru-
tin en allant voter. (Apporter une pièce d’identité avec votre adresse résidentielle.)

Comment puis- Vous pouvez voter de l’une des trois façons suivantes :
je voter? 1. Le jour de l’élection, au bureau de scrutin de la circonscription de votre résidence.
2. Durant les trois jours de vote par anticipation, au bureau désigné à cette fin dans la circonscrip-
tion de votre résidence.
3. Par la poste ou en personne à un bureau local d’Élections Canada – Contactez Élections Canada
pour connaître les dates limites.

De quelle preuve Vous pouvez prouver votre identité et votre adresse résidentielle des trois
d’identité ai-je manières suivantes :
besoin? 1. Présentez une pièce d’identité du gouvernement avec vos nom, adresse et photo (p. ex. permis
de conduire).
2. Présentez deux pièces d’identité autorisées portant votre nom et l’une d’elles votre adresse (p. ex.
lettre de votre établissement scolaire, facture, bail ou Attestation de résidence de l’administration
de la résidence du campus).
3. Demandez à une connaissance, ayant les pièces d’identité autorisées et votant au même bureau
de scrutin de répondre de vous.
Vous trouverez la liste complète des pièces d’identité autorisées et les dates principales à www.elections.ca.

Depuis plus de 20 ans, la Fédération étudiante La Fédération étudiante collégiale du Qué-


universitaire du Québec (FEUQ) représente les bec (FECQ) représente près de 55 000 étudi-
étudiantes et les étudiants universitaires du ants réunis dans 22 associations étudiantes
Québec. Composée de 15 associations membres présentes sur l’ensemble du territoire québé-
et forte de 125 000 membres, la FEUQ est le plus cois. Depuis 20 ans, elle défend et promeut les
important groupe jeune au Québec. droits et intérêts des étudiants des cégeps.

Vous aimerez peut-être aussi